Cherche prière pour dispersion des cendres en mer

Hello,
Je cherche une prière spécifiquement pour une cérémonie de dispersion de cendres en mer pour mon épouse.
J'apprécierais si le fil ne s'écartait pas de ma question initiale. Merci d'éviter les aspects légaux, religieux, éthiques... Ces points ont été déjà abordés dans la vraie vie et je n'ai pas envie d'en parler sur le forum. Pour cela vous pouvez ouvrir un fil spécifique.
Amicalement.
FX

L'équipage
06 sept. 2019
06 sept. 2019

tout d'abord sincere condoléance ..

ta question est delicate par excellence
Et impossible à donner un avis dans la mesure ou l'on ignore tout de la défunte . Est-elle croyante ? si oui quelle religion ? etc
ce qui l'on peut dire c'est que l'Eglise chretienne est contre la dispersion des centres donc il ne doit pas y avoir de prière particulière prevue dans ce cas ..

06 sept. 2019

Tout d'abord toutes mes condoléances. Il se trouve que j'ai perdu ma mère la semaine dernière le sujet est donc d'actualité pour moi et j'aimerais vous aider. J:ai bien lu 'merci d'eviter les aspects [•] religieux', mais puis je tout de même vous demander une prière à quel Dieu(x). Un juif, un musulman, un chrétien un bouddhiste, un animiste (ou toute autre dénomination) ne priera pas de la même manière.

06 sept. 2019

Je ne sais pas si c'est ce que tu cherches, mais un beau poème de William Blake qui peut correspondre à ta situation, avec mes condoléances :

Je suis debout au bord de la plage.
Un voilier passe dans la brise du matin,
et part vers l'océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.
Quelqu'un à mon côté dit : « il est parti !»

Parti vers où ?
Parti de mon regard, c'est tout !
Son mât est toujours aussi haut,
sa coque a toujours la force de porter
sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi,
pas en lui.

Et juste au moment où quelqu'un prés de moi
dit : «il est parti !»
il en est d'autres qui le voyant poindre à l'horizon
et venir vers eux s'exclament avec joie :
«Le voilà !»

C'est ça la mort !
Il n'y a pas de morts.
Il y a des vivants sur les deux rives.

06 sept. 2019

Désolé, j'ai mis une étoile par erreur. Non pas que ce poème ne soit pas beau, mais plutôt, et je vais prendre un maximum de précaussions, vu la délicatesse du sujet, plutôt parce qu'il, est mon avis trop "commun". Il se trouve, et tout le monde est concerné à un moment ou à un autre,par ce triste problème, avoir dû assister aux obsèques de 4 proches en moins de 2 ans. A chaque fois, on y a eu droit. J'avoue pour le dernier, cher parmi les chers, avoir osé poser mon veto en argumentant ce qui est au dessus. :-/

06 sept. 2019

Hello,

Merci pour vos messages.
Nous sommes catholiques et pratiquants.
Je sais bien qu'officiellement l'Eglise est contre la dispersion des cendres en mer et que très probablement il n'y a pas de prière écrite spécialement pour cette occasion.
Je pensais donc à d'autres prières qui malgré tout pourraient être de circonstance.
Le texte de William Blake fait partie des sélections.

Amicalement.
Merci.

06 sept. 201906 sept. 2019

Il existe quelques prières pour les des marins.... Peut être chercher dans cette voie ?

Seigneur, que les vagues sont hautes,

que la nuit est obscure !

Ne voudrais-tu pas l’éclairer

pour moi qui veille solitaire ?

Tiens fermement le gouvernail,

garde confiance et reste calme.

Ta barque a du prix à mes yeux,

je veux la mener à bon port.

Garde bien sans défaillance

les yeux fixés sur le compas.

Il aide à parvenir au but

à travers nuits et tempêtes.

L’aiguille du compas de bord

frémit mais se maintient.

Elle te montrera le cap

que je veux te voir prendre.

Garde confiance et reste calme :

à travers nuits et tempêtes

la volonté de Dieu, fidèle,

te guide, si ton cœur veille.

06 sept. 2019

Hello,

Merci pour ce texte.

Amicalement.
FX

06 sept. 2019

Coutumier des décès de proches, si vous avez des + jeunes autour de vous qui souffrent de cette situation, je proposerais "if" de Rudyard Kipling qui, bien que ce ne soit pas de circonstance, aide à envisager l'avenir, aide à la résilience.
Toute ma compassion, pour toi et vos proches.
www.poesie.org[...]ng.html

06 sept. 2019

Toutes mes condoléances.
Et si tu la créais cette prière? Et si tu y mettais les messages que seuls ton épouse et toi partageaient sur la mer ? Plutôt que de chercher un texte officiel ou usité. Ce serait à mes yeux le plus bel hommage.
Très sincèrement
Jean Philippe

06 sept. 2019

Il y a aussi ce très beau texte de R.L. Stevenson :

"Ne restez pas…
Ne restez pas à pleurer autour de mon cercueil,
Je ne m’y trouve – je ne dors pas.
Je suis un millier de vents qui soufflent,
je suis le scintillement du diamant sur la neige,
Je suis la lumière du soleil sur le grain mûr,
je suis la douce pluie d’automne, je suis l’envol hâtif.
Des oiseaux qui vont commencer leur vol circulaire quand tu t’éveilles dans le calme du matin,
je suis le prompte essor qui lance vers le ciel où ils tournoient les oiseaux silencieux.
Je suis la douce étoile qui brille, la nuit,
Ne restez pas à vous lamenter devant ma tombe, je n’y suis pas : je ne suis pas mort."

Evidemment, il y est question de cercueil, ce qui ne colle pas avec une dispersion des cendres. Mais il parle justement de ce que deviens la réalité de la personne disparue : une sorte de fusion avec les éléments et l'environnement, un peu comme ce que devienne des cendres dispersées aux quatre vents.
Et rien n'empêche de l'adapter à la cérémonie au cours de laquelle il sera lu.

06 sept. 201906 sept. 2019

Toutes mes condoléances.
Embarque un Curé si tu peux ou un Diacre.
Si tu le fais avec SNSM Ce qui est obligatoire chez moi, ils devraient pouvoir te conseiller.
Bien cordialement.

06 sept. 2019

Une citation tirée du film "Une bouteille à la mer" dont on peut s'inspirer. Mais le mieux est sans doute de laisser écrire le meilleur de soi-même dans un moment intime de pleine conscience...Toute ma compassion.

"Chère Catherine,

Pardon de ne pas t’avoir parlé depuis si longtemps. J’avais le sentiment d’être perdu, sans repère ni boussole. Je n’arrêtais pas de me cogner partout. J’étais devenu un fou. Jamais encore je n’avais été perdu, c’était toi qui m’indiquais le nord. Je retrouvais toujours mon chemin, car tu étais mon chemin. Pardonnes la colère que m’as causé ton départ, je pense encore qu’une erreur à été commise et j’attends de dieu qu’il la répare. Je vais mieux
maintenant, le travail me soutient, mais par dessus tout, c’est toi qui me soutient. Tu m’es apparu en rêve, cette nuit et tu avais ce sourire, qui comme l’étreinte des amants et qui me berce comme un enfant. Tout ce que j’ai gardé du rêve, c’est un sentiment de paix. Je l’éprouvais encore à mon réveil et je me suis efforcé de le prolonger aussi longtemps que possible. Je t’écris pour te dire que je m’embarque à la recherche de cette paix et pour te demander pardon pour tant de choses.
Pardon de n’avoir pas mieux veillé sur toi, pour que tu n’ai jamais froid, jamais peur, que tu ne sois jamais malade. Pardon de n’avoir pas su trouvé les mots pour exprimer ce que je ressentais. Pardon d’avoir tant tardé à réparer la porte, c’est fait aujourd’hui. Pardon pour les fois ou nous nous sommes disputé, pardon de n’avoir pas su m’excuser, c’était par orgueil et pour tous les compliments que je ne t’ai jamais fait, sur tes coiffures et les vêtements que tu choisissais et par dessus tout de ne pas t’avoir serré si fort que dieu n’aurait pu t’emporter.

Avec tout mon amour,"

06 sept. 2019

Bizarre de demander a des etrangers ce que l on doit dire a ce moment si particulier
une priere c est tellement personnel aucun texte écrit par un autre ne sera aussi beau que celui qui vient de ton coeur

06 sept. 2019

Sincères condoléances.

Ce fil, cette question me dérange, peut-être parce que le jour venu je veux être incinéré et que mes cendres soient jetées au vent, en mer...

J'espère que ceux qui auront ce dernier souhait à réaliser sauront trouver seuls, ou de manière "intime", les paroles qui salueront mon ultime départ en mer.

06 sept. 2019

J'espère aussi que ceux qui n'exprime pas facilement leurs pensées intimes sauront trouver dans les œuvres des autres le moyen de partager leur émotion. C'est aussi le rôle des artistes ou des écrivains de rendre visible l'indicible.

06 sept. 2019

Toutes mes condoléances.
Ce texte est certainement l'ultime je préférais l'écrire moi même.
Je n'ai rien trouvé dans les écrits des autres ce que vraiment je ressentais. Je ne sais que te dire et j'espère de tout cœur que tu trouveras ce que tu as besoin.

06 sept. 2019

Bonsoir FX,

Je découvre par hasard ce fil de discussion et certains commentaires me mettent mal à l'aise car je pense que 'la solidarité des gens de mer' peut aussi s'exprimer par des propositions 'constructives' en ce moment difficile. Donc bravo pour ton courage de t'adresser à la communauté.

Moi même catholique pratiquante, je souhaite à mon décès aussi être incinérée avec dispersion des cendres en mer (si possible dans très longtemps...) . Pour faciliter l'organisation de la célébration, j'ai moi-même commencé à chercher des prières et des chants pour les mettre à disposition de mes proches. Ainsi, 'le moment venu', tout en leur laissant le choix de prendre tel ou tel texte ou de rajouter leurs propres productions, ils ne seront pas 'stressés' en plus du chagrin. Voici par exemple un chant à Marie:

Regarde l'étoile (Cté Emmanuel)

Refrain:
Regarde l’étoile, invoque Marie, ?
Si tu la suis, tu ne crains rien ! ?
Regarde l’étoile, invoque Marie,
?Elle te conduit sur le chemin !

Si le vent des tentations s'élève,
Si tu heurtes le rocher des épreuves. ?
Si les flots de l'ambition t'entraînent,
?Si l'orage des passions se déchaîne :

Dans l'angoisse et les périls, le doute, ?
Quand la nuit du désespoir te recouvre. ?
Si devant la gravité de tes fautes?
La pensée du jugement te tourmente :

Si ton âme est envahie de colère, ?
Jalousie et trahison te submergent.
?Si ton cœur est englouti dans le gouffre, ?
Emporté par les courants de tristesse :

Elle se lève sur la mer, elle éclaire,
?Son éclat et ses rayons illuminent.
?Sa lumière resplendit sur la terre, ?
Dans les cieux et jusqu'au fond des abîmes.

Si tu la suis, tu ne dévies pas
Si tu la pries tu ne faiblis pas
Tu ne crains rien, elle est avec toi
Et jusqu’au port, elle te guidera.

Tu trouveras aussi sur un texte que tu peux adapter.

J'ai aussi d'autres propositions si cela t'intéresse, contacte-moi directement.

En union de prière

06 sept. 2019

Bonsoir,

Je vous présente bien sincèrement toutes mes condoléances. Il y a aussi la prière / chanson "astre béni du marin" ou "voguons au vent de mer"
Bon courage dans cette épreuve !

07 sept. 2019

Sincères condoléances. Ce moment restera gravé a vie dans ta mémoire et celle de tes proches.

Ayant malheureusement vécu cette situation, j’avais choisi la musique. Pas un mot, seulement mon gendre grand trompettiste qui nous a joué un morceau de jazz.

C’était il y a près de 20 ans, c’était hier.

Hervé

07 sept. 2019

Rien , dire, juste se recueillir, c'est ce que j'avais choisi.

07 sept. 2019

Toutes mes condoléances.

"On dit qu'avant d'entrer dans la mer, une rivière tremble de peur. Elle regarde en arrière le chemin qu'elle a parcouru, depuis les sommets, les montagnes, la longue route sinueuse qui traverse des forêts et des villages, et voit devant elle un océan si vaste qu’y pénétrer ne parait rien d'autre que devoir disparaître à jamais. Mais il n'y a pas d'autre moyen. La rivière ne peut pas revenir en arrière. Personne ne peut revenir en arrière. Revenir en arrière est impossible dans l'existence. La rivière a besoin de prendre le risque et d'entrer dans l'océan. Ce n'est qu'en entrant dans l'océan que la peur disparaîtra, parce que c'est alors seulement que la rivière saura qu'il ne s'agit pas de disparaître dans l'océan, mais de devenir océan. "
Osho

08 sept. 2019

Beaucoup d'émotions en relisant ce texte… C'était voici cinq ans… Ma compagne…

Funeral blues

Stop all the clocks, cut off the telephone,
Prevent the dog from barking with a juicy bone,
Silence the pianos and with muffled drum
Bring out the coffin, let the mourners come.

Let aeroplanes circle moaning overhead
Scribbling on the sky the message He Is Dead,
Put crepe bows round the white necks of the public doves,
Let the traffic policemen wear black cotton gloves.

He was my North, my South, my East and West,
My working week and my Sunday rest,
My noon, my midnight, my talk, my song;
I thought that love would last for ever: I was wrong.

The stars are not wanted now: put out every one;
Pack up the moon and dismantle the sun;
Pour away the ocean and sweep up the wood.
For nothing now can ever come to any good.

W. H. Auden

Ainsi qu'une traduction:

Arrêter les pendules, couper le téléphone,
Empêcher le chien d'aboyer pour l'os que je lui donne.
Faire taire les pianos, et sans roulements de tambours,
Sortir le cercueil avant la fin du jour.

Que les avions qui hurlent au dehors,
Dessinent dans le ciel ces trois mots, Elle est morte.
Nouer des voiles noirs aux colonnes des édifices,
Ganter de noir les mains des agents de police.

Elle était mon Nord, mon Sud, mon Est et mon Ouest,
Ma semaine de travail, mon dimanche de sieste,
Mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson.
Je croyais que l'amour jamais ne finirait, j'avais tort.

Que les étoiles se retirent, qu'on les balaye,
Démonter la lune et le soleil,
Vider l'océan, arracher la forêt,
Car rien de bon ne peut advenir désormais.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (173)

mars 2021