chausson auto-redressable

Ou l'on voit qu'une timonerie (fermée) peut être une bonne chose si elle est bien conçue.
Bon, je ne suis pas adepte de ce genre de trawlers, mais il faut reconnaitre qu'ils peuvent faire mieux que certains mono voile sur ce point de l'autoredressement.

L'équipage
16 sept. 2014
16 sept. 2014

Pour comparaison avec un voilier "basique" des 90's. Notez l'eau qui rentre...

16 sept. 2014

Edifiant

16 sept. 2014

Oui beaucoup d'air "fermé" dans les hauts
c'est un culbuto de fait

25 sept. 2014

tou ca est ridicicule.
le trauler est( effectivement un bon culbuto qui va passer autant de temps a l'envers qu'a l'endroit, et pour ce qui est de l'essai avec le voilier comme d'habitude ils on oublié le mettre un panneau etanche sur la descente , comme vous le savez "grace" a des exemple recent ca coule bien avec les descente design

25 sept. 2014

ils ont aussi "oubliés" le mat, la bome, greement, voies etc toutes choses pénalisantes ....

16 sept. 2014

Le voilier est un Sun Fizz. J'aurais pensé que plus de volume d'eau serait rentré.

16 sept. 2014

à votre avis pourquoi avons nous plus de volume de roof que notre deplacement sur notre "fier coursier" (à moteur oups !)

21 sept. 2014

Ce qui est intéressant à noter pour l'essai de retournement du voilier, c'est que même sans le poids du gréement et du mat (sans parler d'éventuelles voiles , panneaux solaires tubes bimini, éoliennes ,ax sur bossoirs ..) il fat que la grue remette sous tension les sangles pour qu'il consente à revenir à l'endroit ....)

21 sept. 2014

Ce n'est pas surprenant, la coque retournée à une bonne stabilité de forme et sur eau plate, il n' a aucune raison de sortir de la zone de stabilité. Cela ne préjuge pas de son instabilité de poids dans cette position.

La seule chose qui pourrait le rendre instable serais l'eau entrée à l'intérieur mais comme souligné par viking, il y en étonnamment peu. Paradoxalement, c'est sa bonne résistance à l'envahissement qui augmente sa capacité à rester à l'envers.

21 sept. 2014

"Bonne resistance à l'envahissement", moi je trouvais plutôt qu'il y avait pas mal d'eau qui rentrait à l'intérieur .
Si l'on rajoute tout ce que j'ai énuméré ci dessus la stabilité (à l'envers !) aurait encore nécessité plus de traction de la part de la grue, il aurait été interressant qu'un système de mesure soit sur la "ligne" de traction.
Sinon il est vrai que l'on sait depuis longtemps qu'un voilier est stable à l'envers (relire la mésaventure de , je crois , Damien)
Et quelques fois "sur la tranche" mesaventure de Poupon, ...

21 sept. 2014

regarder bien les sangles elles font le tour du bateau et sont accroché au pont , ainsi la grue en levant fait rouler le bateau ...

gros truquage

22 sept. 2014

Quel est le but de l'excercice ?

si je regarde bien on demontre que la grue est capable de faire faire un tour à un bateau dans l'eau , c'est la seul chose demontrée .

21 sept. 2014

Ben oui, c'est le but de l'exercice!?!

22 sept. 2014

Un voilier ne chavire pas par mer plate...
Dans la réalité, c'est la carène liquide qui envahit la cabine qui permet le retournement en phase avec une grosse vague.

22 sept. 2014

c'est un mythe cette histoire de carene liquide . lorsqu'on fait le calcule serieusement on se rend compte que l'eau embarquée ameliore en tant que lest la stabilité malgré la carene liquide.

ce qui fait retourner le bateau c'est la faible distance entre le centre metacentrique du bateau a l'envers et son cdg . C'est pourquoi les bateaux auto redresseur ont un gros volume de roof qui va permettre un fois a l'envers d'avoir une petite inertie de surface de flottaison car la largeur sera plus petite que la largeur du bateau à l'endroit . de cette inertie de flottaison decoule le centre metacentrique qui lui donne la stabilité du bateau ..

ainsi le cdg et le kmt vont etre presque confondu , ainsi le bras de levier de redressement sera petit et la moindre (relatif)vague fera retourner le bateau .

la stabilité d'un bateau dépends de deux paremetres essentiel : l'inertie de la surface de flottaison et la position du cdg ... le reste broutille ..

24 sept. 2014

mais biensur viking35 ,

la carene liquide vient s'ajouter à autre choses mais elle est rarement ou jamais la cause a elle toute seule .

Il se trouve que j'ai planché sur le Ferry qui a coulé à la sortie d'un port en laissant sa porte d'étrave ouverte (dont le nom m'echappe) ,il y avait une enorme carene sur une grande partie du pont mais la vague avait aussi balancer des voitures et camions sur le coté car ils n'avaient pas été attaché ... et les deux choses se sont conjugué ,ajouté , on ne peut pas dire que c'est la carene qui a fait chaviré le bateau à elle seule mais un ensemble ...

et c'est bien souvent ainsi ,les choses s'ajoutent les unes ou autres

25 sept. 2014

C'était le Herald of Free Enterprise, il a chaviré en sortant de Zeebrugge.

25 sept. 2014

80 non je dirais plutot debut 90 92 ou 93

25 sept. 2014

un voilier large tout a fait d'accord ... tu as mi le doigt sur le probleme "Large" car large veut dire inertie de surface de flottaison importante dont centre metacentrique grand donc distance entre ce centre et le cdg important dont bras de levier important au m^me titre (toute proportion gardé) que le bateau à l'endroit ...

et si en plus il a embarqué de l'eau cette eau a descendu le cdg plus que la carene liquide le fait monté ...

et depuis les premiers VG ou les bateaux n'avaient presque pas de volume de roof et restaient desespérement à l'envers maintenant on observe qu'ils ont du volume ,un peu dans le m^me sens que les bateaux de sauvetage autoredressable , un peu ... c equi permet à l'envers d'avoir une surface de flottaison moins large ...

le largeur en stab est preponderante , car sa marche au CUBE , ça monte tres tres vite et l'inertie de la flottaison grimpe vite

la stabilité c'est l'inertie de la flottaison et le cdg ...du bateau ça ce joue sur ces deux elements

24 sept. 2014

Tu peux appeler cela un mythe mais les navigateurs qui sont restés à l'envers un certain temps ont donné cette explication...De mémoire, deux Méridiens, un Frioul 38, un Hustler 32 mais j'en ai d'autres dans mes archives... ;-)

24 sept. 2014

Le ferry était le Free Enterprise de la Townsend Thoresen chaviré devant Ostende dans les années 80. Mais je pense que le problème sur un voilier est un peu différent que celui d'un ferry. Quand la mer est relativement calme, un voilier large retourné ne se redresse pas sans un élément extérieur à sa forme et son lest. D'ailleurs, il est arrivé que l'on retrouve des voiliers quille en l'air et chavirés depuis longtemps.

25 sept. 2014

6 mars 1987...

25 sept. 2014

toi t'as jamais chaviré avec une grosse vague!!!non? mais cette theorie est plausible

22 sept. 2014

La carène liquide 'broutille', t'es sur?, il me semble que c'est le carré du volume d'eau!!

22 sept. 2014

oh oui je suis sûr la carene liquide c'est Bh3/12 + Sd2

B étant la longueur
h au cube étant la largueur
s étant la surface
d étant la distance du cdg de la surface concidéré à l'axe du navire

et tout celà n'est rien du tout par rapport a la descente du cdg du bateau dû au poids de l'eau embarqué

il faut faire bilan entre ce que l'on gagne (poids de l'eau) et ce que l'on perd (carene liquide) et des "bilans" j'en ai fait des milliers

24 sept. 2014

excellent : mais l'article n'aborde que le coté negatif de la carene liquide , or cette carene liquide peut aussi amelioré la stabilité d'un bateau ,c'est ce que l'on appelle un "stabilisatueur passif" .

Les navires de recherche oceanique "Thalassa" pour Ifremer et "Beautemps ,beaupres" pour le Shom ont un tel dispositf .

En un mot on s'arrange pour que la carene soit a contre sens de la gite , pour qu'elle attenue le roulis du bateau et le rendre moins "raide"

25 sept. 2014

N'y avait il pas eu un rapport sur le Fasnet ou certains affirmaient que, parmi les bateaux retrouvés ouvert (presque) plein d'eau, l'eau embarquée avait ,contrairement à ce que l'on aurai pu penser de prime abord, évité leur retournement , en changeant (je ne sais plus quoi !!) periode, inertie ...??

25 sept. 2014

longcours c'est tout simple...

tu as ton bateau vide ,lége il est stable .... tu remplie tes reservoirs d'eau et de go tu met du poids dans les fonds , autrement dit du lest ,tu fait descendre le cdg ,le bateau est encore plus stab ...

les cargos par exemple lorsqu'ils sont vide ont des ballasts en eau de mer ...

lorsque le bateau est a l'envers et que l'eau rentre ,cette eau se transforme en lest , comme à l'endroit , c'est le m^me raisonnement , le cdg descend et la distance entre le metacentre et le cdg augmente donc le bras de levier de redressement grandi .. et il peut resté à l'envers

et la carene liquide engendré par l'eau embarqué est toujours ,toujours moindre que l'amélioration du cdg ..

25 sept. 2014

Ben , je voulais juste rappeler que in (very bad) situs , la preuve semblait bien avoir été faite que la carène liquide créée par l'eau embarqué était moindre que le "bénéfice" engendré par ce lest mobile" :tesur:
Il y avait aussi sur ce rapport une référence au changement d'inertie, de période etc mais la je ne suis pas à bord pour retrouvé cela parmi mes "dossiers" (dossiers cela fait sérieux mais ceux qui me connaissent emploieraient plutôt le terme de ...foutoir !) :oups: :lavache:

25 sept. 2014

Bonjour, c'est pas facile de comprendre tout ce que vous dites les uns et les autes sur le sujet.
C'est quoi la carène liquide ?

25 sept. 201425 sept. 2014

Ces derniers temps je ne suis pas trop présent car d'autres soucis que celui du forum, mais je vous suit (vos écrits, c'est moi qui ai initié ce fil) de loin.
@Calypso: je ne suis que moyennement d'accord avec ce que tu dis, pas sur le plan technique, mais dans les termes employés: la carène liquide est une masse d'eau rentrée à l'intérieur, mais libre de ses mouvements, non "encapsulée" dans un réservoir prévu à cet effet, sinon ce n'est plus une "carène liquide" mais un ballast (de coté ou de fond). Le fait qu'elle soit libre la rends quand même nocive.

Autre chose, il faut que cette eau soit "isolée" de celle autour du bateau. Quand tu écrit:

lorsque le bateau est a l'envers et que l'eau rentre ,cette eau se transforme en lest , comme à l'endroit

Là il ne s'agit plus de carène liquide, mais "d'envahissement" car si il est à l'envers et que l'eau rentre, le fait qu'elle ne soit pas "isolée" fait que tout bêtement il coule... par contre si il se remet à l'endroit (action d'une vague ou déplacement du lest mobile comme sur un VG à quille pendulaire), là l'eau envahissante se trouve isolée et libre de ses mouvement à l'intérieur, et son "statut" passe à celui de carène liquide nocif à la stabilité de l'ensemble.
@ moderatocantabil: j'espère qu'avec cela tu aura compris que la carène liquide est de l'eau qui entre dans ton bateau et s'y ballade comme elle le veux (elle est pas cantonnée à un réservoir).

26 sept. 2014

bon je voie qu'il faut etre precis , pas facile sur un forum de faire court et complet

l'effet carene liquide n'est pas une masse d'eau qu'elle soit dans un reservoir ou dans le bateau (ce qui est la m^me chsoe car le reservoir c'est le bateau entier).

l'effet carene ne depends que l'inertie de la surface libre de l'eau .
un exemple : un reservoir rectangulaire de 100l de 1m de haut est plein :pas de carene
dans ce reservoir que le niveau descende de 1cm ou qu'il reste dans le fond 1cm d'eau l'effet carene liquide sur la stabilité du bateau sera identique . c'est l'inertie de la surface libre ...

autre chose : la carene liquide s'existe dans un bateau soit dans un reservoir (Eau douce ou go) lorsque celui-ci n'est pas plein . Ou dans le bateau lui m^me lorsque de l'eau a l'envahi , par exemple un reservoir pete l'eau envahi le fond du bateau il y a effet de carene liquide , ou une vague passe pas le porte ..

Mais lorsqu'un bateau a une breche ,un trou sous la flottaison ou lorsqu'il est a l'envers et que l'eau rentre , cette eau n'est pas poids , mais une perte de poussée d'Archimede , vous me direz c'est la m^me chose ,non car il n'y a pas d'effet de carene liquide .

On a eu avec l'aventure d'Erendil et de son sondeur l'illustration . Dans un premier temps l'eau est rentré dans son bateau par le passe coque . Là ll'eau à l'interieur du bateau était en communication avec le reste de l'ocean , il y avait perte de poussée d'Archimede egale à cet endroit au volume d'eau dans le bateau et pas d'effet de carene . Il bouche le trou , l'eau devient un poids ,un lest en quelque sorte , il y a effet de carene liquide .

pas sûr que ce soit clair ...

25 sept. 2014

Oui merci j'aurais du lire le lien donné par Europa avant de poster .

25 sept. 201425 sept. 2014

mais pourquoi vous vous cassez la tete comme ca:
l'eau ne doit jamais envahir l'interieur du bateau et surtout pas pour un chavirage....si ca vous pose un probleme pensez ici avec de repartir et apportez les modification necessaires a votre joli beneteau , ovni, tous ou presque les engins homologués

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (91)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021