C'était écrit dans le ciel qu'on allait payer tôt ou tard...

L'hiver a été plutôt froid chez vous mais ici c'était tout le contraire. L'hiver a été "chaud" (selon nos standards) avec très peu de neige.

C'est la neige accumulée durant l'hiver qui constitue les réserve d'eau pour l'été... Le niveau d'eau dans la région de Montréal est déjà sous le zéro des cartes. :lavache:

L'équipage
04 juil. 2012
04 juil. 2012

:oups: Bonsoir,
Pourrais-tu circonstancer ton fil, je n'arrive pas à te situer, ni toi, ni ton histoire. :litjournal:

04 juil. 2012

Désolé!!!

Au Québec, l'hiver dernier a été très doux, beaucoup trop doux. Trop chaud et pas assez de neige pour constituer des réserves d'eau.

Le Saint-Laurent est alimenté par les Grands-Lacs et leurs affluents, la marée ne se rend pas jusqu'à Montréal.

En conséquence, le manque de neige (et d'eau) dans le bassin hydrographique qui alimente le Saint-Laurent occasionne des problèmes de navigation.

Ce n'est que le début de l'été et déjà on se trouve sous le zéro des cartes dans la région de Montréal (plus bas sur le Saint-Laurent les marées compensent).

En général, même un été très pluvieux n'arrive pas compenser le manque de neige pour rétablir un niveau d'eau acceptable. Il faut s'attendre à ce que la situation se dégrade jusqu'à l'automne.

Une telle situation est déjà arrivée il y a quelques années. Les cargos ont été dans l'obligation de réduire leur tirant d'eau (réduire le chargement) et les voiliers ont eu des problèmes à entrer dans certaines marinas pour la sortie de l'eau avant de se mettre dans le congélateur pour 6 mois.

04 juil. 2012

C'est un cousin de la Belle Province, peu de neige cet hivers implique peu de réserve d'eau douce.
Toujours pareil , il y en a un dans le fond de la classe ou arrivé en retard qui ne comprend pas !!! :reflechi: :-D :-D :-D :-D

04 juil. 2012

maindanlo, tu cliques sur "Tournesol", puis sur son profil enfin sur localisation et tu auras la réponse à ta question...

06 juil. 2012

il mentionnait MONTRÉAL dans son fil, faut être un peu attentif quand même !

06 juil. 201206 juil. 2012

non non il a écrit "la région de Montréal "

06 juil. 201206 juil. 2012

.
Il aurait pu parler de Montréal en Ardèche ou dans l'Aude ! :acheval:

.

04 juil. 2012

et en plus il navigue sur un lac (selon sa localisation) donc très sensible aux marées annuelles!!!!! :reflechi: tout petit coef cette année donc.... :jelaferme:

04 juil. 201204 juil. 2012

Chez moi, la marée c'est liquide en été et solide en hiver. :heu:

Ça peut vous sembler drôle de naviguer sur un lac mais l'échelle n'est pas la même ici.

Par exemple, le lac Champlain près de chez moi fait près de 3 fois la taille du lac Léman. Le lac Ontario, le plus petit des Grands-Lacs, fait 45 fois la superfie du lac Léman. Quant au lac Érié, le 2ième plus petit des Grands-Lacs, il fait un peu moins de 30 000 km2 soit à peu près la superficie de la Bretagne. :alavotre:

05 juil. 2012

Pourquoi ? Tu navigues sur des terrains de football ? :-p

05 juil. 2012

"Peux-tu nous donner les superficies en nombre de "terrain de football" ?"

Il faudrait préciser la question... Ici, quand on parle de football ça se complique un peu.

Un terrain de football américain fait 53 1/3 X 100... verges
Pour le football canadien c'est 65 X 110... verges
Et un terrain de soccer (votre football) c'est 64 à 75 m X 100 à 110 mètres.

Ne sachant pas sur quel type de terrain tu navigues, je peux difficilement répondre à ta question. :heu:

06 juil. 2012

Ah! la censure par correcteur d'orthographe ! :non:

05 juil. 2012

.
Tournesol, j'connais pas le Lac Léman.

Peux-tu nous donner les superficies en nombre de "terrain de football" ? :langue2:
.

05 juil. 2012

Tu donnes juste en nombre de berges et on se débrouillera :jelaferme:

05 juil. 2012

et chez vous comme dans nos montagne le niveau d'un lac (donc sa surface) est directement lié aux précipitation hivernales...

05 juil. 2012

Et le lac michigan, on dirait un océan, à tel point que la première fois que je me suis retrouvé sur sa rive, j'ai couru jusqu'à l'eau je me suis allongée sur la jetée et j'ai plongé la main dans l'eau avant de poser mes doigts sur ma langue. je ne pouvais pas croire qu'une telle quantité d'eau n'était pas salée, fallait que je goute. Ca a bien fait rigoler mes potes américains....

05 juil. 2012

:mdr: En fait, la superficie des 5 Grands-Lacs est de 35% de la superficie de la France. Ça commence à faire un bon bassin de navigation. :heu:

05 juil. 2012

Et des coups de vent (ou tornade) difficile à imaginer pour les européens... Cela surprend quand on débarque là bas... J'en connais déjà qui vont râler pour le fait de devoir réduire le tirant d'eau... et les pêchous!!!!

05 juil. 2012

"...et les pêchous..." Ce n'est pas un secteur de pêche.

Pour les plaisanciers le problème c'est de ne plus avoir accès (ou pouvoir en sortir) à certaine marinas. Ça pose problème pour la navigation et ça devient encore plus problématique à l'automne car ils doivent absolument mettre le bateau au sec avant l'hiver.

Quant au cargos, c'est un problème de "tyran" d'eau. Les bateaux qui se rendent au port de Montréal et tous ceux qui naviguent sur lle Saint-Laurent jusqu'aux Grands-Lacs devront diminuer la charge ce qui augmente considérablement les coûts de transport.

05 juil. 2012

Quand je pense que je navigue sur un "lac" de 350 Ha !
Heureusement que nous n'avons pas les même lacs que Tournesol, tous les Belges auraient les pieds palmés. :-)
Dorénavant je dirait une mare au lieu d'un lac. ;-)

05 juil. 2012

Les pieds palmés? Je ne sais pas mais les pieds dans l'eau, certainement. Les Grands-Lacs font 24 410 000 Ha, ils couvrent un territoire 8 fois plus grand que la Belgique. :alavotre:

05 juil. 2012

et ils sont reliés entre eux en plus non? pour certain en tout cas!

05 juil. 2012

oui, ils sont tous reliés entre eux et ils sont relié au Saint-Laurent qui lui se jette dans l'Atlantique.

À partir des Grands-Lacs on peut se rendre chez vous sans même démâter, c'est ce que tous les cargos font.

Quant au Lac Champlain, il est relié au Saint-Laurent au nord par la Richelieu et à New-York au sud par l'Hudson. Cependant, dans les 2 cas il faut démâter.

06 juil. 2012

En tous cas, sur les images trouvées sue google ça à l'air vachement beau...

@ ThierryVD : la platte-taille est un beau lac aussi, j'adore y revenir faire un tour en dériveur... ça me fait moins de route que la Zélande, et c'est dépaysant quand même

06 juil. 2012

Naviguer sur les Grands-Lacs ou sur le Saint-Laurent ça ressemble beaucoup plus à de la navigation en mer que de la navigation de lac ou de rivière.

Le Fleuve Saint-Laurent fait jusqu'à 30 milles de large avant de devenir un estuaire qui atteint plus de 80 milles de large. Ensuite c'est le Golfe qui est à peu près de la taille du Golfe de Gascogne.

Le Saint-Laurent est évidemment plus étroit à la hauteur de Québec (ville) mais les marées ont une amplitude de plus de 6 mètres.

Naviguer sur le Saint-Laurent c'est naviguer parmis les cargos, dans le courant de rivière et les courants de marée, le brouillard...

06 juil. 201216 juin 2020

Le golfe du Saint Laurent c'est en effet un superbe terrain de jeu, idéal pour avoir sa maison de campagne (mais il faut aimer les fous de bassan). On y fait de chouette rencontre. Quant au brouillard, non non, c'est pas vrai, c'est toujours plein soleil :heu:

Sorry pour la photo en double hic
:alavotre:

06 juil. 2012

"Le Saint-Laurent est évidemment plus étroit à la hauteur de Québec (ville)"
c'est précisément ce que veut dire le mot "québec" en indien de je sais plus quelle tribu: "endroit où le fleuve se rétrécie"

06 juil. 2012

Tournesol, le phénomène climatique, dont tu décris les effets sur ce splendide bassin de navigation, est-il cyclique et normal, ou bien a-t-il quelquechose à voir avec une évolution climatique planétare liée par exemple à l'effet de serre?

06 juil. 201206 juil. 2012

Les plus sceptiques diront que quelques années ce n'est pas beaucoup pour porter un jugement.

Ceci dit, depuis pusieurs mois la température reste largement au-dessus de la moyenne. Les moins sceptiques n'hésitent pas à dire que c'est directement lié aux changements climatiques.

Il y a quelques années ont a eu un hiver avec très peu de neige et les conditions de navigation avaient été très difficiles pendant l'été qui avait suivi, c'était du jamais vu. L'hiver suivant la ville de Québec avait reçu près de 4,5 mètres de neige et la situation était revenu à la normal pour ce qui est de la navigation.

L'été dernier ont a eu également un problème pour la navigation mais c'était exactement le contraire, trop d'eau.

L'abondance de neige et un printemps trop chaud (fonte trop rapide) ont eu pour effet de créer des innondations monstres. Quelques milliers de maisons ont subit des dommages importants, plusieurs ont été détruites. Côté navigation, les plans d'eau étaient fermés à la navigation à cause des nombreux débris, d'un courant trop fort et des marinas inaccessibles autant par l'eau (les quais était sous l'eau ou détruits) que par la terre (les routes étaient innondées). C'était également du jamais vu.

Je ne suis pas spécialiste du climat mais à chaque mois, depuis plusieurs mois, les météorologues nous informent qu'on a encore battu des records historiques. Chose certaine, la glace au nord fond rapidement et moins il y aura de glace au nord, plus il fera chaud au sud (notre sud).

12 juil. 2012

Dans certaines marinas, la moitié des voiliers sont condamnés à rester à quai, ils ne peuvent plus sortir.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (22)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021