C'est simplement effrayant !!!

Au vue de certaines questions.... j'ai peur !!
Penser un jour que certains vont possèder un voilier ou en possède déjà un celà m'effraie.
Si ils ne coulent pas à la sortie du port, ou simplement dans le port, c'est des dangers en puissance !
Sans parler de ceux qui vont certainement mettre le feu....la aussi c'est effrayant !
Ou alors c'est des Fake, de l'humour peut-être...
Mais le plus grave, c'est que certains vont embarquer leurs famille vers une mort certaine.
Nous avons tous été "novice", mais avec l'envie d'apprendre, et éventuellement se bonifier avec le temps.
Donc je n'indiquerais pas les sujets incriminés par décence pour l'auteur, mais il est clair qu'il est impossible pour eux un jour de naviguer en sécurité.
Le "noyau dur' de H&O leurs réponds souvent avec ironie....
Ceux que je veut dire, celà fait longtemps que je navigue, et pourtant il y'a quelques années en arrière, nous avons failli perdre le bateau, mais l'expérience à fait que j'ai pu "réparer" le stock de conneries qui nous avait mené à cette situation.
Tous les ans pendant la saison, il est possible de s'en rendre compte, avec ceux qui panique, qui nous fonce dessus, incapable de prendre une bouée, incapable d'acosster...etc
Bref, nous n'avons pas fini d'avoir des questions "extravagante"

L'équipage
18 juil. 2018
18 juil. 2018

Il faut faire preuve de bienveillance à l'égard de ces personnes dont l'espérance de vie aurait tendance à être courte, jen croise souvent au mouillage et en discutant un peu avec eux sans jugement de manière pédagogue leur fait prendre conscience que même en côtier on fait pas n'importe quoi..
Puis bon on en apprendra sur la mer jusqu'à ce qu'on meurt, si les gens lisaient plus je pense qu'on croiserai plus d'humilité. Pour le reste j'ai appris la voile seul sur Google donc je ne les blamerai pas :-)

18 juil. 2018

t'as baptisé ton bateau "Google" ! c'est pour le retrouver plus facilement ? :acheval:

18 juil. 2018

encore mieux ! c'est lui qui me cherche :mdr:

18 juil. 2018

le jour ou j'ai dit ça à un héossien je me suis fait traiter de tous les noms ...ce qui a malheureusement été effacé par un modo qui me voulait du bien ,j'aurais préféré qu'il le laisse ...
se faire traiter de con par un imbécile est plus que valorisant .
et en plus quand il est doublé d'un incompétent ,là c'est l'apothéose .
il y a un truc qui se mange froid , mais j'ai oublié
alain

18 juil. 2018

Bon, on peut se dire que le novice qui vient sur HEO a envie d'apprendre…
Donc, ne pas désespérer…
[size=6]et bizuter gentiment…[/size]

18 juil. 2018

bruno, venir se renseigner et la meilleure des choses à faire, mais au vue de certaines questions.... c'est sans espoir.
Il y'a beaucoup de choses qui sont possibles de savoir par logique de comprendre par déduction.

18 juil. 2018

hé bien moi j'ai pas 30 ans de navigation derrière moi et j'en apprend tous les jours,(et beaucoup sur ce forum) et heureusement qu'il n'y a pas que les marins qui sont nées sur leur bateau et qui connaissent tout ,et sont pleins de certitudes (ceux là je m'en méfie).
Mais quelquefois ce n'est pas les novices qui font des conneries mais ceux qui pensent que rien ne peut leur arriver, puisqu'ils ont l'expérience. Les mêmes qui pensent que c'est les autres qui conduisent comme des cons.
Alors oui, je suis novice, oui c'est mon premier bateau, mais je suis pas assez con pour amener ma famille au désastre.
Donc ,messieurs, un peu d'humilité et de modestie dans vos propos.
:non:

18 juil. 2018

Moi je navigue depuis 35 ans et j'apprends tous les jours de mes erreurs.
Mais avant de poser une question je me renseigne au maximum par moi-même. Peut-être une histoire de génération, du tout tout de suite par un simple clic, génération internet....

20 juil. 2018

Il existe un sociotype très intéressant à observer (quelle que soit la discipline) :
C'est le type qui au départ, était pas forcément aidé (soit par la nature, soit par la société) et qui, à force de travail laborieux, d'essais et d'erreurs, fini par parvenir à une presque compétence dans la dite discipline...

Mais alors, ce gars là, il ne supporte pas que tu profites de ses erreurs, ou de son expérience! il ne supporte pas que pour toi, ça soit plus facile parce qu'il t'aura apporté un bon conseil t'évitant de perdre du temps et de l'argent.
Tu comprends, il en a chié, alors faut que toi aussi t'en chie, y a pas de raison...!

Parfois, comble de la misère humaine, ce socio type idiot va se combiner avec le sociotype dit du "pervers auto-satisfait": c'est celui qui te regarde faire, te regarde te planter et qui, APRES, va te donner le bon conseil (au passage en te faisant bien sentir ta nullité).
Nonobstant, ça ne l'empêche pas, parfois, d'être nul aussi, comme tu le dis, on en apprend tous les jours, mais lui, il a estimé, un jour, avoir tout compris, alors pathétiquement il prendra la mouche, si jamais tu as l'audace de suggérer qu'il puisse être, aussi, parfois à coté de la plaque.

Bon, je me dis que le type il va finir par crever et que son "expérience" n'aura servi quà lui (ou à de rares élus qui auront baisé ses pieds) dans sa tombe de vieil aigri satisfait. Si c'est ça l'acme de son existence, pourquoi pas, j'espère juste ne pas finir comme ça.

Enfin bref, pas facile d'être un héros, hein... :mdr:

20 juil. 2018

oui, bien sûr...je n'ai pas dit que l'on trouvait ce type là qu'ici...j'en ai rencontré dès que j'ai commencé à faire du sport en compétition, puis dès ma première année de boulot, puis dans mes divers hobbies, puis à l'étranger...etc etc...

20 juil. 2018

Lafcadio, je t'ai reconnu... :mdr:

20 juil. 201820 juil. 2018

les ptits gars je vous ferai juste remarquer que sur ce joli forum quand j'amenais les reponses , mais qu'elle ne vous paraissent pas assez " populaires" vous m'envoyiez c.... pas toujours poliment, depuis environ un an je me suis calmé et vous maisse vous demerder sauf dans des cas tres simples
Alors on fait comment on partage ou pas??

20 juil. 2018

Ha ha ha!...Je suis sur qu'il est tout rouge...

21 juil. 2018

Je viens d'écouter Dream Theater, ça m'a rappelé Emerson Lake and Palmer, un peu aussi les premier albums de Toto et un peu de King Crimson. Alors je met un lien pour les anciens navigateurs musicophiles du rock progressif mais que j’appellerai plus rock de composition :

20 juil. 2018

haha énorme. Je me suis tapé 5 ans un mec plus vieux comme ça, au même poste que moi, qui toujours fait très attention à ne jamais m'aider. "Quand j'ai commencé j'étais seul sans personne pour m'aider, moi". Quel sac à m**** ce gars.

Tu a juste oublié de de dire que ce gars ne veut surtout pas que tu devienne aussi bon que lui, et plus rapidement, au yeux des autres. Très important ça, l'égo.

Sur Hisse et Oh je n'ai jamais vu ça cela dit. On s'expose parfois à des donneurs de leçons, mais c'est le jeu . Moi, je ne crache pas dans la soupe. Cette communauté m'a été d'une aide I-NES-TI-MABLE.

Bonne journée.

20 juil. 2018

Amha, il est vrais que les personnes sachant offrir simplement une vrais bonne réponse à autrui de manière spontanée, naturelle et sans arrière pensée sont finalement assez rares.

20 juil. 2018

Ça m'est parfois arrivé quand j'ai commencé, de donner des indications pas toujours judicieuses (ou "semi-foireuses") en pensant rendre service, et surtout quand j'étais face à l'insistance d'un demandeur bien embarrassé...
Et l'expérience venant, on apprend aussi à dire simplement , "je ne sais pas" ou "je n'ai jamais testé", et on relance la question pour profiter aussi de l'expérience d'une tierce personne plus affûtée.

Du reste les vrais connaisseurs sont rarement du style 'j'étale ma science" , perso je les trouvent assez discrets.

20 juil. 2018

Concernant Mr Motu, je prend tous les conseils que tu donnes car on sait que tu as l'expérience et la compétence...
Du reste un marin qui écoute la musique des Floyds en format Flac, sur enceinte Focal (ou similaire), ne peut être qu'un marin sensé et bien éduqué , et puis voila !

20 juil. 2018

hola on se calme, et ces derniers temps je suis plus dream theater que pink floyd, mais toujours en flac

18 juil. 2018

Encore faut il naviguer! Le forum est un bonus, pas une école. On fait très vite la différence entre celui qui pose une question par flemme de chercher par lui même, et celui qui a rencontré une difficulté et demande de l'aide. La proportion de malotrus, de qui-se-la-pète, et d'agressifs imbus d'eux même est la même partout. Mais le forum étant victime de son succès, ils sont de plus en plus nombreux.
Combien de fois j'ai été à 2 doigts d'intervenir en lisant des insultes tournées vers des membres qui n'ont cessé d'aider par leur immense savoir. Je me suis dit qu'il n'avaient pas besoin de moi pour se défendre.

Par contre, je te trouve un peu dur Matsyl(je sais pas comment tu fais le c entouré :mdr:). Au début j'ai pu faire partie de ces énergumènes que tu crains de rencontrer. Et aujourd'hui encore je ne suis pas à l'abri d'une (grosse) connerie. J'espère que tu ne m'en voudras pas.

:topla:

jean philippe

20 juil. 2018

euh....il me semble que le type qui pose une question sur le forum fait l'effort "de chercher par lui même"...et que s'il pose une question, "c'est qu'il rencontre une difficulté"...autrement, je me vois mal demander "salut, j'ai démarré mon moteur sans difficultés, je voudrais savoir s'il y a d'autres qui l'ont fait aussi?"
Quant aux "insulteurs, malotrus et autres soi-disant agressifs", faut souvent remonter à la source (de ce qui a provoqué cette agressivité)....j'ai pas encore vu un type poser une question en disant "salut abruti, est ce que dans ton expérience de débile profond t'aurais pas eu une meilleure idée que la mienne pour installer x ou y ?"
En revanche j'ai vu pas mal de types répondre à une question (plus ou moins bien posée certes) dans le genre : "eh blaireau, va faire un stage aux glénans et tu reviens ici' ou "eh ducon, t'as rien compris mais je vais t'expliquer gentiment parce que je suis trop bon" ou "eh t'es gentil mais fait d'abord une recherche sur internet (rires) avant d'oser m'adresser la parole, car je suis un pro et moi je sais''...etc...
Face à ce type de réponse bas du front, certains se voient prendre un bourre-pif virtuel direct, et s'en offusque alors que pourtant, ils ne l'ont pas volé...tout intervenant du forum actif et compétent soient-ils...
sans parler des "pères la morale" insupportables qui ne méritent qu'un majeur gigantesque tendu vers l'infini.

18 juil. 2018

Les meilleurs marins que je connais sont souvent des gens d'une humilité rare.
Parmis eux il n'y en a pas un qui connais Héo !
Un peu comme si les meilleurs avaient autre chose à foutre que dézinguer les intervenants d'un forum ...
:reflechi:

Sur heo tout le monde ne dezinguent pas ,il y en a beaucoup qui encouragent ,mais vous voyez toujours le mauvais coté des choses ,a propos qu'est ce qu'un meilleur marin ? ;-)

Alors nous n'avons pas le meme point de vue ,pour moi un meilleur marin c'est celui qu n'emmerde pas les autres et qui n'appele pas au secours au moindre probleme ,apres pour les tours du monde j'ai deja plusieurs fois donne mon avis a ce sujet ;-)

19 juil. 201819 juil. 2018

A parce que tu crois qu'un mec qui a fait le tour du monde c'est forcement un bon?!Tu ne les connais pas tous!...Parmi eux il y a de sacrés connards!( j'aurai beau chercher sur le dictionnaire un qualificatif plus courtois je ne trouverai pas mieux!)Et je peux te garantir que c'est rarement l'humilité et les compétences qui les étouffent!
C'est simplement effrayant!

18 juil. 2018

qu'est ce qu'un meilleur marin ?
J'ai bien précisé les meilleurs que je connais ...
Simplement des gens qui ont fait plusieurs tour du monde ou des transats en solo ou des skipper pros...
Enfin des gens qui connaissent les bateaux autrement qu'en lisant les essais de voiles et voiliers ou en faisant des pique-niques à Porquerolles ... ;-)

18 juil. 2018

Quand quelqu'un demande un conseil pour entreprendre quelque chose et qu'on sent qu'il prend un risque excessif ou qu'il n'en est pas capable, je pense qu'il ne faut pas hésiter à l'en dissuader clairement, même si cela lui déplaît ou si cela brise son rève..
Hélas, il y a parfois un héonaute pour dire "moi je l'ai fait, ça passe à l'aise". Mais tout le monde n'a pas toujours de la chance.
En donnant un conseil, on porte une part de responsabilité.

18 juil. 2018

ce forum et bien d'autres sont une communauté dans laquelle on se doit de rester correct et de respecter les autres ...
si on peut échanger sans animosité nos problèmes contre des solutions évidement ce serait l'idéal ,mais nobody is perfect ...
parmi tous les intervenants il y a des débutants qui souvent
remercient des conseils reçus et surtout les appliquent .
la science infuse n'existe pas .
quand on se trompe c'est pas mal de le reconnaitre ,on ne vit pas que de certitudes ...
sur ce je ne vais pas tarder à mettre à l'eau et je ne sais pas trop ou le vent va me pousser ...
a tchao...
alain

18 juil. 2018

je dois vous faire part d'une certaine lassitude face à ces champions du monde de leur ponton qui diluent et ou polluent un peu trop à mon sens le bien fondé du forum et c'est pour cette raison que j'y serai moins actif à l'avenir

par ailleurs, permettez moi d'avancer que lorsqu'on navigue beaucoup et presque tout temps, fatalement, un jour, on va au tas

on ré évalue la marge de sécurité et on s'interdit les raccourcis sur le sujet

encore faut il quitté le ponton...

enfin, l'incompétence des débutants n'est en rien condamnable dès lors qu'elle s'accompagne d'un sens des responsabilités et le respect des autres et de leurs bateaux

en clair, vous venez vous mettre à couple en demandant et prévenant que vous n'etes pas sur de votre manœuvre, pas de soucis

vous arrivez sans prévenir et faites les mauvaises manœuvres, là, ne vous étonnez pas de vous faire recevoir
si vous cassez et que vous vous sauvez, gare à vous et c'est normal !

18 juil. 2018

Déjà je ne "dezingue" pas les intervenants du forum, disons pas tous.... d'ailleurs certains n'interviennent même pu.
Nous avons tous un avis ,une opinion , une expérience à partager,
Mais dès fois il n'y a pas de réponse possible...

18 juil. 2018

Cette effrayante frayeur est un signe évident de grande trouille personnelle.

18 juil. 2018

Je remarque aussi que le thème global de la formation à la voile est aussi traité comme un sujet sensible sur le forum.
Entre ceux qui ne jurent que pas l'école machin ou l'assoce truc, ceux qui considère que seule l'expérience pas soi même est efficace, ceux qui font un délire phobique avec les législations et les hypothétiques permis, bref tout cela n'aide pas à clarifier les choses pour ceux qui viennent se renseigner en vue d'un projet d'acquisition ou de départ.
Et aussi ,dans la vie maritime extérieure au forum, pendant les périodes de congés et du coté des pontons de location (que je fréquente beaucoup), il faut bien reconnaître que l'on voit vraiment de tout y compris du très mauvais, et sur des unités de plus de 40 pieds...

Donc perso, je ne sais plus trop quoi penser de l’adéquation entre les compétences plaisancières et les nécessités indispensables..

18 juil. 2018

la planche à voile à cet avantage sur la voile que c'est binaire
ou tu sais et tu navigues, ou tu ne sais pas et tu es dans l'eau

en voilier, on peut naviguer comme un truffe pendant des années sans meme s'en rendre compte et à condition de hisser les voiles

la semaine dernière, je croisais des meutes de bateaux de loc allant vers l'est, 15 knts de vent portant pour eux, gv haute, bordée à plat, pas de génois et au moteur pour arriver plus vite à porquerolles...

la voile subit la meme transition que la moto
nous sommes passé d'un marché passion à un marché loisir
c'est à dire ou l'on voie passer de plus en plus de consommateurs de la mer et des bateaux investi dans la pratique à hauteur d'une semaine épistolaire et dans la compétence à hauteur d'un degré de plus en plus proche de zéro et dans la responsabilité à hauteur de leur caution

les chantiers l'ont bien compris et ne proposent plus que des caravanes sur l'eau pour naviguer dans 12 knts

seule solution pour ne pas se faire pourrir, naviguer hors saison !

18 juil. 2018

"en voilier, on peut naviguer comme un truffe pendant des années sans même s'en rendre compte".
C'est tellement vrai.
En plus, les truffes peuvent donner des leçons tant que Darwin ne leur tombe pas dessus. Mais c'est notre époque ...

18 juil. 2018

A mon avis ça dévie trop vite . Le sujet évoque les interrogations que suscitent certains fils . Ceux qui dénotent d'une grande méconnaissance de ce milieu, sans en avoir une approche , qui normalement 'peut' doit tenir compte d'une chronologie d'apprentissage alliée à un certain état d'esprit assez prudent . Pour ma part, les,, je n'ai jamais navigué ,et je pars autour du monde aidez moi , ou je vais acheter un 'x' pieds pour un tour du monde , mais nous n'avons jamais navigué, nous avons 18_ enfants qu'en pensez vous , me dépassent et sont trop récurrents pour être vrais. Et je n'interviendrais jamais , car je me demande quel proportion de vérité existe et si ces sujets ne sont pas en train de vampiriser les forums par, une certaine crédulité , peut être a tort car la bienveillance ou naïveté je ne sais pas, entretient beaucoup ces sujets.
Que quelqu'un découvre qu'il faille huiler certaines choses, ou soit absolument démuni devant une poulie est normal .Ou en total découverte d'une jauge d'huile par exemple . La plaisance évolue et reflète notre quotidien , je me devais de finir par un poncif .
En tout cas le principal job pour moi reste la capacité d'échange , et de découvrir ,en profitant des autres , ce que je ne sais pas .La liste est longue .

18 juil. 2018

Ciao Damien,je profite de ton étoile pour par exemple dire que le blockchain pour moi n'existait pas il y trois jours ; donc je suis, je découvre ,et je m’intéresse . D'autres te sortent de notions d'ingé sur les contraintes, ou autres, bateau ou pas , bien expliquées , je me régale .

19 juil. 2018

Hello,
Bah, en cette période "troublée", on est de plus en plus à chercher à changer de vie...et la vie en bateau est un moyen d'y parvenir, après tout!
Alors, c'est sûr, il y a des questions qui peuvent paraître maladroites, des projets irréalistes, surtout à certains navigateurs "aguerris"présents sur le forum...
J"avais, à l'époque, hésité à me lancer sur la globalité de mon(notre) projet, et m'était contenté de glaner des infos au coup par coup, et je remercie encore tous ceux qui m'ont aidé ....
Je sais que si j'avais suivi tous les conseils et recommandations que j'ai entendus avant de partir, je serais peut-être encore à l'heure actuelle à me morfondre dans ma campagne du Loiret, avec pas mal de regrets sûrement...
Alors c'est sûr, on apprend sur le tas, ce n'est pas toujours facile(surtout quand on a vécu loin des océans toute sa vie), la part de chance est importante, le choix du bateau aussi...les galères sont nombreuses, et les joies tout autant!
Je me souviendrai toute ma vie de l'état dans lequel je me suis trouvé en arrivant de ma première nav en solo(400 miles)...pourtant avec une très grosse galère en route...je ne m'étais jamais senti aussi fier et aussi vivant!
Donc restons humbles et compréhensifs vis à vis des projets qui peuvent paraître insensés, ils évolueront forcément ...après tout, ça fait partie de la vie du site, Héo n'est pas qu'un forum technique, non?
:pecheur:

19 juil. 201819 juil. 2018

Quand j’ai acheté mon bateau, les bosses de ris étaient montées a l’envers, le génois était monté à l’envers (la bande anti UV a l’intérieur, l’ancien propriétaire confondait pataras et écoute de GV, ignorait la fonction des penons, et j’en passe...
Il avait ce bateau depuis 5 ans. Le jour ou je l’ai acheté, je n’en savais pas beaucoup plus que lui, et j’ai appris, sur les pontons, sur les forums, sur l’eau aussi bien sur.
Quand le novice pose une question, il s’expose, il prend un (petit) risque, fut-il virtuel. Mais il apprend, et il apprendra d’autant plus qu’il ne se censurera peu. C’est comme à l’ecole, l’eleve qui décroche, c’est celui qui ne comprend pas et qui le garde pour lui.
Je préfère mille fois une question qui semble idiote, parfois déjà posée souvent par d’autres, à une décision prise sans la moindre réflexion.
Pour le dire autrement, les vrais inconscients ne vont pas sur ces forums.
Enfin, il peut y avoir une certaine paresse à chercher une réponse toute faite plutôt qu’a Chercher par soi-même.
Possible, mais c’est souvent un formidable accélérateur, une machine à gagner du temps, à brûler les étapes sans en subir le prix.

19 juil. 2018

le probleme n'est pas la competence ou le manque de competence de tel ou tel , mais plutot le fait que notre societé s'est construit sur le merveilleux modele consummatoire qui tente a persuader le novice en tout domaine qu'il suffit de consommer pour connaitre.
La mer c'est bien sur tout le contraire. personnellment je trouve significatif le fait que beaucoup n'ont aucune experience ni du gros temps ni des echouages ou autres erreurs grossieres potentiellement dangeureuses, pas non plus d'experience tendue dans d'autres domaines partent tranquilles sur le bateau equipé homologué, en etant persuader que tout est fait au mieux;

je reste persuadé que si l'on veut designer un responsable , c'est la democratisation et la rgeneralisation du GPS. Quand il fallait jouer a l'estime en particulier la nuit , ou en manche ou dans la piaule ou le brouillard, l'implication etait bien plus serieuse et l'on etait de fait plus vigilant et assez vite plus polyvalent et competent.
A ce titre les moteurs assez fiables et present sur tous les voiliers, ont un peu la meme responsabilité, comme la fiabilité de la meteo ou d'autre facteur dit de securité.

alors bien sur si on maitrise les choses, ces elements offrent un plus indiscutable, mais seulement si l'on sait s'en passer sinon , quand tout est cassé ben y'a plus qu'a crier au secours ( remarquez la aussi on nous a affublé des balises a la con). le legislateur qui n'y connait rien croit avoir penser a tout depuis son fauteuil de ministre

vous m'excuserez de radotter, je suis vieux maintenant

19 juil. 2018

Vous vous inquiétez pour rien. Nous avons besoin, plus que jamais, que la sélection naturelle opère. Aussi la mer, sans barrière, ses bateaux et son eau qui provoque la noyade sont des alliés pour faire disparaitre sans traces (ou si peu) les cons dont nous n'avons pas besoin.

J'entend d'ici certains crier au scandale à cause du coût des opérations de secours. Mais mieux vaut une dépense ponctuelle même si elle est énorme, que de devoir se tartiner des glands dont le coût sur le long terme est inestimable.

Merci pour votre attention.

19 juil. 2018

J’ai commencé à naviguer en Bretagne il y a 55 ans j’en ai 66. A l’époque, la prise en compte de la sécurité n’était pas serieuse, tout pouvait arriver ( et c’est arrivé j’ai failli finir noyé avec tout l’equipage et le skipper y est resté).
On naviguait dans le brouillard sans voir les autre avec des risques de collision élevés les prévisions mto étaient peu fiable; la navigation à la tac un art plus qu’une science... Les progrès GPS radar balise et autre ont sécurisé sérieusement la pratique de là plaisance. Ce qui est certain c’est l’invariabilité de la nature humaine ; il y a donc la même proportion d’inconscients de prétentieux et d’incompétents sur l’eau et comme la plaisance s’est développée on a l’impression d’en voir plus souvent

19 juil. 201819 juil. 2018

tu est bien mechant de qualifier de cons ceux qui ont un accidents, plus je je navigue plus j'ai peur de tout,. mais le seul reel danger redhibitoire est de se foutre a l'eau car en conditions defavorables je pense que personne ici n'est capable de rpecher un equipier tombé a l'eau
deja en bonne condition certains risque d'appeler au secousr ( avec la merveileuses technologie) au risuqe de laisser leur "homme" mourir d'hypothermie ou de noyade)

question : qui a deja eu a faire cette manip et avec quel succes ( pas par force 2 et beau temps de jours, car la le MOB devait etre bourré ou sommanbule

pour la selection naturelle je suis d'accord mais pas sur le moyen, il serait plus logique qu'elle s'opere avant le depart plutot qu'apres

@domde : si risque de collision ingerable sans ais radio radar etc.; on se met en protection = on part pas ou on s'ecarte des routes frequentées, ou on trouve un stop , un perimetre controlable

19 juil. 2018

Bien sûr qu’il faut s’ecarter mais si on est dans des zones ultra fréquentées et que la brume arrive rapidement et on peut s’y retrouver piégé ; à l’époque la mto était moins fiable et se trompait parfois. Je me suis retrouvé ainsi engagé à l’entrée de l’estuaire de la Seine en route vers Rouen ; fallait compter sur le radar des pousseurs en grand nombre et bien se tenir au bord du chenal avec une route prévisible sans changement de cap injustifié le courant fort rendait périlleux les tentatives de mise à l’abri ou de demi-tour et bien d’autres situations similaires en Bretagne au milieu de la manche ou en mer du nord ; ou meme en Méditerranée. Le radar et’l’ais permettent maintenant de moins serrer les fesses

19 juil. 2018

Je me souviens, à l'herbaudière, dans mes 2 ou 3ème année de pratique (à 55a), avoir posé une question qui laissait entrevoir mon expérience limitée juste pour confirmer mon analyse de ma future navigation. Et la que de quolibets, mais qu'il est bon comme le dit Chamfort de se faire expliquer des choses que l'on sait déjà par des gens qui les ignorent.
Cordialement

19 juil. 2018

Pourquoi me rit-on au nez quand je dis que j'aime bien naviguer à marée haute , parce qu'il n'y a plus de cailloux ? :heu:

19 juil. 2018

Parce que c'est faux ! Les cailloux sont toujours là, cachés sous l'eau et c'est comme ça qu'ils sont les plus dangereux !

19 juil. 2018

On m'aurait menti ?
:mdr: :mdr: :mdr:

21 juil. 2018

oui, moi je ne navigue qu'à mi-marée. C'est un bon compromis entre les dangers de la marée haute et ceux de la marée basse.

19 juil. 2018

Faut pas naviguer n'importe comment. On a vu ce qui est arrivé à F Arthaud ou à A Colas. Enfin Colas, on n'a pas su, et Tabarly, on n'a pas vu. L'exemple ? Nelson ? Il savait naviguer, Nelson ? Tss, il s'est pris une balle. Moitessier ? mort aussi.

Aussi, pour ne pas faire comme ces couillons qui s'la pètent parfois jusqu'à écrire des livres et des livres, des kilos, quoi, mais qui meurent, j'ai fait trois jours aux Glénans. Une traversée des mers du sud (de la France) sur l'Etang de Thau, dont je suis sorti, à la godille, et grandi.

Enfin, un peu voûté aussi.

Doté de ce passé prestigieux j'ai acheté mon yacht aussitôt, dont j'ai testé la solidité en bousculant les pontons, j'ai même reçu son mât sur la gueule. C'était dans ma cour.

Le plus dur ? La route, c'est la route avec 7 mètres au cul. Si tu arrives à le mettre à l'eau, c'est presque gagné.

La mer, les lacs, les rivières, les fossés, il faudrait les réglementer comme nos routes, mettre des brigadiers derrière chaque cap, chaque touffe d'algues. Ca serait le bonheur ; non à l'anarchie.

21 juil. 2018

white hunter : "Faut pas naviguer n'importe comment. On a vu ce qui est arrivé à F Arthaud"

Eh ! Oh ! faut pas dire n'importe quoi. Florence, elle n'était ni pilote ni chargée de la navigation à bord de l'hélicoptère !

Philippe - qui a eu la chance de naviguer avec elle sur Biotherm 2 et Pierre 1er

21 juil. 2018

Ah bon :reflechi: Tu crois ? :mdr: :mdr: :mdr:

21 juil. 2018

Je pense qu il est fait allusion au pipi de Florence qui lui a coûté une jolie trouille

19 juil. 2018

Le navigateur parfait, idéal, qui sait tout n’existe pas..
Finalement, le pire navigateur est celui qui croit qu’il sait tout, qui ne doute jamais. Je crains plus cette catégorie que le débutant.

CaptiainRV

19 juil. 2018

Douter de ces certitudes, être certain de ses doutes... et toujours vérifier à la table à carte...

19 juil. 2018

Quand j'étais gamin, je passais parfois des vacances chez une vieille tante de ma mère...Avec mon frangin, on pouvait pas toucher à la télécommande de la télé parcequ'elle nous l'ôtait toujours rapidement des mains en disant "touche pas ça, tu vas tout casser"....(à prononcer en tirant les commissures des lèvres vers le bas).
Elle avait une grande expérience de la télécommande, ça on peut pas le nier... et nous c'est vrai qu'on était un peu effarés par le nombre de boutons sur ce boitier noir.

19 juil. 2018

Elle était simplement effrayante, la vielle tante ! tout à fait dans le sujet du fil... :famille:

20 juil. 2018

ah....j'ai oublié de préciser...c'est une métaphore, qui oui, est très bien dans le sujet du fil... ;-)

29 juil. 2018

c'était tati danielle ???
alain

19 juil. 2018

Pour rester dans le sujet, peu importe la question tant que la réponse est correcte et qu'elle apporte des lumières à celui qui la pose. Les commentaires sur les capacités et les connaissances des autres on s'en bat.

Être débutant et ignorant n'est pas une tare, c'est certainement plus respectable que d’être expérimenté et méprisant.

Si ça emmerde certains de répondre, il n'y pas d'obligation de partager le "grand savoir" et par là même occasion de partager des préjugés à la con.

19 juil. 2018

Il n'y a pas de questions con, mais il y a par contre des manières con de trouver les réponses aux questions qu'on se pose.
Désolé si je choque, mais quand on voit le nombre de questions basiques qui sont posées sur ce forum, alors qu'il suffirait d'ouvrir un bouquin (à se demander si certains savent encore ce que c'est...) et de se creuser un tout petit peu la cervelle pour trouver la réponse dénote une paresse intellectuelle affligeante. Mais non,on préfère des réponses pré-digérées.

19 juil. 2018

"Il n'y a pas de questions con"
Moi je pense qu'avec internet à disposition pour tous, si!

20 juil. 2018

tu sais que tu communiques sur internet, là? (je pose la question au cas où...)

19 juil. 2018

Pas faux

19 juil. 2018

TRISSOTIN - J'ai cru jusques ici que c'était l'ignorance
Qui faisait les grands sots, et non pas la science.
CLITANDRE - Vous avez cru fort mal, et je vous suis garant,
Qu'un sot savant est sot plus qu'un sot ignorant.

acte IV, scène 3
Molière "les femmes savantes"

19 juil. 2018

Bien formuler la question que l'on veut poser est le meilleur moyen d'avoir de bonnes réponses..
Certaines questions sont tellement mal rédigées qu'elles attirent des réponses aussi sottes que grenues.
Bon, il faut savoir excuser les fautes de rédaction, tout le monde ne maitrisant pas la langue parfaitement. Mais parfois les mauvaises rédactions entraînent des contresens ou des quiproquos qui attirent des moqueries dont l'humour* n'est pas le principal ingrédient.

Ce qui m'effraye parfois sur le forum, c'est le comportement insultant et agressif d'intervenants que j'aurai pris par ailleurs pour des adultes doués de raison...

*Si il y a de l'humour, c'est pour rire. Excuse valide.

19 juil. 2018

Les questions extravagantes sont comme l’écume de la mer, ça se voit, ça fait du volume mais ça n’est rien face à l’immensité.
Ces sujets s’éteignent d’eux-mêmes en se confrontant à la réalité et je doute qu’ils fassent même des blessés légers.
Dans la vraie vie de la plaisance on voit des choses bizarres, les pare-bat au mouillage entre autres, un grand mystère pour moi, mais des vraies catastrophes rarement.
Ce qui me gêne plus en ce moment sur ce forum ce sont les contradicteurs systématiques, agressifs, aux profils aussi vides que leurs arguments.
Là encore ils sont peu nombreux, une poignée tout au plus mais on les entends bien, comme le malotru qui met sa radio à fond dans une baie paradisiaque.

19 juil. 2018

Quand je suis arrivé sur H&O, ( plusieurs années en arrière)les questions étaient du genre "comment faire un point avec les étoiles"...la meilleure façon d'amarer à couple avec beaucoup de vent ? Majoritairement les questions avaient du sens,
Aujourd'hui : c'est quoi la proue sur le voilier à 300k que je viens d'acheter ??????
Ou peut on recevoir la TNT en mer avec l'antenne vhf... pourquoi la quille frotte quand je rentre à marée basse ?
Cela représente une minorité, qui bien souvent ne poste jamais une 2eme fois, mais qui existe quand même.
Alors souvent beaucoup reproche aux "anciens" d'être cynique avec eux, mais que peut on répondre à se genre de sujets ?
C'est les mêmes qui passe dans mon cockpit pour rejoindre leurs bateaux quand on est couple, et qui comprennent pas pourquoi je m'énerve aux bout de la 5eme fois.
Ceux la qui tourne à fond avec leurs annexe, dans un mouillage de rêve....

19 juil. 2018

Ceux la qui tourne à fond avec leurs annexe, dans un mouillage de rêve....

Un mouillage de rêve c'est quand tu es seul. Alors celui qui tourne c'est pas pas compliqué de lui dire de s'arrêter! :langue2: C'est de l'auto-discipline...

Pour traiter le problème des traverseurs de cockpits, je peux te proposer la parade que j'emploie qui est d'une efficacité extrême :

Mon vaisseau est équipé d'une tente de cockpit qui le recouvre totalement.

Une fois fermée, la tente forme un obstacle infranchissable ce qui impose aux traverseurs de devoir passer en avant du mât.

Comme, en plus, la plage avant d'un misainier est plus que confidentielle et qu'elle est au-dessus de la cale à mouillage, c'est d'un confort parfait :langue2:

19 juil. 201819 juil. 2018

@matsyl: tu m'enleves les mots de la bouche mais ca fait vieux con ptet. le point astro faut pas rever, et l'estime je sais d'experience que beaucoup ouvrent de grands yeux en entendant ca. bon moi aussi j'ai tout le bazar chintoc, c'est parce que je suis faignant

19 juil. 2018

avant cette merveilleuse technologie ,on pouvait dire que on ne pouvait pas faire semblant ou on savait ou on ne savait pas naviguer .
maintenant nous sommes esclaves de toutes ces aides à vivre en général et à la navigation en particulier .donc on joue un rôle ...
tout était dans les livres ,maintenant c'est dans le web ..
une question :combien y a t'il de gps à bord ?????et comment faire sans ?
alain

20 juil. 201820 juil. 2018

au chiottes les GPS : qui veut fonder un parti anti GPS avec actions commando pour traquer ceux qui en ont et leur confisquer :acheval:??
Remettre un peu de morale dans tout ca, merde , je m'excuse :whaou:

20 juil. 2018

Alons allons... un peu de pondération ne nuirait pas. Va faire ton tour du monde solo, ça ira mieux après.

20 juil. 2018

Quelques années arrière, j'ai légèrement critiqué , l'électronique, les pc avec internet à bord....
J'ai failli passer à l'échafaud, je suis même resté à côté du bateau pour ne pas qu'ils le sabordent. Alors supprimer le Gps... La tu prends le risque de ta vie. ????????

L'avantage du picnic a porquerolles c'est qu 'on a pas besoin de gps ,enfin seulement pour les meilleurs marins ;-)

20 juil. 2018

Sauf les jours de brume épaisse et durable :mdr:
Exceptionnel tout de même

20 juil. 2018

Faites comme moi...sortez du port vers 11h00...avec le casse croute, et surtout de l'eau. longez la cote pendant quelques heures avec des lignes de traine qui n'attrapent jamais rien... (mais cà fait bien sur le tableau arrière)... :heu: Si, si, on me l'as dit...:mdr:
Quand le soleil tape trop fort, mettez en place le bimini. le soleil ca fait murir les courges... :lavache:
Après quelques heures de promenade, rentrez au port. :bravo:
Vous n'avez pas besoin ni de GPS, ni de rien. Seulement un peu de vent (pas trop) et du beau temps...
Ah, oui, ne quittez pas la cote des yeux...et faites gaffe aux autres...ils sont parfois dangereux... : :reflechi:

20 juil. 2018

Hé bé...
Franchement, si l'existence des autres devait m'être aussi insupportable qu'elle l'est à certains sur ce fil, je crois bien que je reviendrais mon canot et que je me chercherais un autre loisir...

20 juil. 2018

Exact. Je leur conseille du camping à la ferme dans la creuse

20 juil. 2018

il serait allé plus loin, mais la maladie l'a cueilli.

Un exemple inquiétant :
à Plymouth, un homme entre deux âges vient de récupérer son bateau (12 m récent) qui avait hiverné au chantier.
Il arrive au ponton et s'amarre.
un peu plus tard, je passe devant et remarque qu'il n'a pas éteint le moteur, puis je trouve le bruit d'échappement curieux : pas d'eau !
je vais le trouver et il me dit "je sais mais je ne peux pas l'arrêter !)

je lui propose de boucher la pris d'air mis il ne sait pas comment faire ...

j'y vais moi-même et constate que son système anti incendie s'est déclenché vu la chaleur dans l compartiment moteur et c'est sans doute la poudre qui empêche la commande électrique de stop de fonctionner.
La main sur l'admission d'air arrête immédiatement le moteur, on entend le liquide de refroidissement qui bout !

ensuite je lui demande s'il avait ouvert la vanne d'arrivée d'eau, il ne sait pas où elle est !

ce qui m'a le plus étonné c'est qu'il ait laissé tourner le moteur sans eau pendant plu d'une heure alors même qu'il y avait un mécano à proximité ...

20 juil. 2018

On voit pire... :heu:

20 juil. 2018

Edifiant mais pas inquiétant :-) ... Une fois le moteur mort, t'étais sur de ne pas le croiser sur l'eau ;-) et pendant ce temps le type fait marcher l'économie locale. tutti bene!

20 juil. 2018

Il y a quatre phases successives quand on aborde la navigation (entre autres) :
- l'incompétence inconsciente, c'est là qu'on risque fort de faire des bêtises,
- l'incompétence consciente, c'est là qu'on demande des conseils,
- la compétence consciente, c'est là qu'on donne des conseils,
- la compétence inconsciente, c'est là qu'on ne peut plus donner de conseils.

20 juil. 2018

Qui sait s’il est competent, pour le savoir il faudrait se faire evaluer, qui l’a fait ?

20 juil. 2018

C'est le but des formations en voile, mais il y a pas de certifications de compétences de skipper en Françe. La seule voie c'est celle du monitorat FFV mais qui est orientée pour l'enseignement de la voile, ou le diplôme professionnel de Capitaine 200 pour faire du charter ou convoyage. Il n'y a rien d'officiel et de normalisé pour le plaisancier. Rien n’empêche de demander une évaluation à un moniteur FFV, mais perso je trouve que sans norme définie précisément, ces évals sont aléatoires et n'aident pas beaucoup..
A la limite quelqu'un qui aurait suffisamment de temps libre (donc pas en loisir), pourrait être sur de son niveau de compétence s'il arrive à boucler les épreuves de qualification d'une Transat 6.50 ou d'un Figaro , même s'il ne régate pas ensuite ...

20 juil. 2018

Il y a deux sortes d'hommes: les hommes qui prennent soin de leur bateau et les hommes qui comptent sur leur bateau pour prendre soin d'eux.

20 juil. 2018

Non...en fait, il y a trois sortes d'hommes : ceux qui savent compter, et ceux qui savent pas.

Le plus important c'est la chance ,sans cela la competence ne sert a rien !(voir Tabarly ) :-)

21 juil. 2018

De la même veine, il y a 10 sortes d'hommes ceux qui comptent en binaire et les autres. :langue2:

21 juil. 2018

t'as raison on à remplacé un 1 par un 0 il n'y a pas si longtemps que ça ..
alain :reflechi:

21 juil. 2018

ben moi j évite de naviguer juillet/août dans certains coins ! je suis devenu allergique au fil du temps à la plaisance de consommation !

22 juil. 2018

Pendant la saison estivale, nous travaillons, et je prépare le bateau pour notre "saison estivale " à nous.
Ensuite on va se barrer quelques mois, ou plus ou moins... Juste pour se déconnecter d'Internet et de sa perversité addictive et aussi de certains bipèdes humanoïde.

23 juil. 2018

Bon programme!
Pour le reste, tu penses à qui en particulier? :heu: :mdr:

23 juil. 201823 juil. 2018

Ne jouez pas avec ça ! Il va y avoir un jour un politicard qui va s'emparer du sujet pour rendre le permis voile obligatoire et surtout payant évidemment ! Alors il est peut-être préférable de faire profil bas et de prévoir que le novice/abrutis/débile en face va faire sinon une bonne assurance peut aider ! S'il coule avec sa famille on pourra le remplacer, il y a plein de migrants qui attendent

23 juil. 201823 juil. 2018

Un permis pour la voile ! Et en quoi ça réduirait le nombre d'abrutis sur l'eau. Celle-là www.hisse-et-oh.com[...]u-marin elle a pas un permis, elle est au minimum capitaine 200 et là, nous avons une gagnante !!! :acheval:

23 juil. 201823 juil. 2018

Perso j'y crois pas un instant au délire du permis voile.. et en Europe comme aux USA il n'y a rien du tout pour les voiliers, ce serait impossible à justifier et défendre comme projet.. Sans compter les répercussions sur le secteur nautique..

Je viens de faire lyon ,toulon en voiture ,si vous voyez tout ce que j'ai vu sur la route ! Pourtant tous le monde esr censé avoir un permis :-)

24 juil. 2018

j'ai pas dit qu'un permis voile arrangerait les choses ! suis pas fou ! Mais ça serait immédiatement l'idée qu'aurait un politicard du problème. D'ailleurs il n'y a jamais eu autant d'accidents de bateau moteur que depuis qu'on les a forcé à passer un permis.
Je suis pour laisser faire la nature, la sélection naturelle, ne survivrons que les meilleurs ou les plus chanceux tant pis si on fait partie des malchanceux.

24 juil. 201824 juil. 2018

J'ai 38 ans, Je n'ai donc pas vu l'essor de la voile en France....

J'imagine bien volontiers qu'a l'époque ou une partie de la France c'est mise à la voile, avec des caravelles des vauriens des corsaire des muscadets et toutes sortes de coques polyester .... qu'a cette époque des milliers de navigateurs se sont jetés à l'eau sans rien savoir. Sans un stage, juste avec les conseils de tonton Albert.

Y'a du en avoir du carnaval, de la clowneries, des âneries ....

24 juil. 2018

erreur ,
ceux qui partaient en mer le faisaient en toute conscience .

nous n'avions pas la fiabilité des prévision météo ,ni celle des moteurs ni le positionnement par gps .nos voiliers étaient bien moins accastillés ,le self tailling et l'enrouleur de génois ont étés une révolution .
la plupart commençaient comme équipiers avant de se lancer .
mais à force de dire que c'est simple ,tout le monde y croit .et c'est devenu une mode qui a remplacé une passion ,il faut voir les sujets abordés sur le forum c'est souvent au niveau de la flottaison .
la moyenne de jours de mer sur l'année est actuellement de 3jours

donc beaucoup de marins de comptoirs ..
alain

En fait jusqu'a maintenant la secu je m'en suis un peu foutu 'je m'interesse plutot a la cuisine ;-)

27 juil. 2018

Surtout motivé par bouger. Pas question de ne pas traverser . C'est ce qui a changé pour retrouver tous les autres en guenilles de marins souriants dans les iles. Et aprés ça t'avais tout compris . Au final ,tout va bien .

24 juil. 2018

et voila un beau discours de vieux comme le mien. mais a force de radoter nous allons nous meme finir par croire a notre ringardise old regime. Que sans le routeur la tablette machin le radar et tout le bidule point de salut..
Oserai je preciser que lorsque nous avons appris , car ce fut un vrai apprentissage, nous n'avions pas trop le droit a l'erreur, souvent pas de moteur, pas de vhf bien sur , ni sondeur ni rien en fait, un compas une regle cras et basta, avec ca on faisait au minimum le tour de la flaque ou un petit tour de bretagne ou une visite au anglish

Mais ca chiait tout de meme un pti peu parfois, ne serait ce que par l'absence de vraie cuisine ni frigo bien sur ou pas de circuit d'eau ou de chiotte, surpopulation en ecole de voile, et quand en plus c'etait l'hiver les problemes urgents etaient autres que "quel electromenager "pffff"

Je crois rellement que nous etions tres motivés par la secu, car a part trois fusées foireuses il n'y avait aucun contact possible avec le reste du monde
et autand vous dire que jusqu'au dernier temps d'avant GPS au antilles y'avait pas foule ( jusque vers 1990)

Objectivement, tu as raison : tu as beaucoup plus de chance de mourir si tu ne manges pas que si tu n'as ni gilet ni survie. :pouce:

24 juil. 2018

Tout le monde gueule contre un permis voile etc... Bon c'est sûr c'est emmerdant, ya tellement de chose à payer....

Ceci-dit je ne sais pas si c'est bien normal de laisser des gens sortir en mer sans aucune connaissance de la signalisation et du "code".

C'est la base non ?

Évidement c'est pas le cas, je pense que la plupart des plaisanciers aussi néophyte soient-ils, connaissent les règles et les balises mais avec la réglementation actuelle, potentiellement on peut se jeter dans le grand bain sans rien savoir à ce sujet.
C'est chaud quand même, il y a risque de naufrage et donc de mort sur le simple fait de ne pas connaitre la signalisation.

Ok c'est de la responsabilité de chacun, c'est très bien pour des gens intelligents, pas de problème, pas la peine de tout réglementer non plus !
Mais je trouve ça ahurissant, surtout à l'heure d’aujourd’hui où la "sécurité" et prétexte à toutes mesures qui sont pondues tous les jours.

Ya "une putain de contradiction". Aujourd'hui on roule à 80 dans des bagnoles ultra secrétaire avec un permis en sursis, mais on peut se balader tranquillement sur un des éléments les plus dangereux et imprévisible sans rien connaitre sous prétexte que le bateau n'a pas de moteur...

Avouez que c'est sans queue ni tête quand même.

Quand je parle de voile à des amis qui n'y connaissent rien, ils ne comprennent pas eux même qu'aucun permis n'est requis dans un monde où tout est archi réglementé et aseptisé et je les comprends, ça n'a pas de sens.

24 juil. 2018

ce qui est sans queue ni tête c'est de comparer la bagnole et la voile.

Si il n'y a pas de problèmes majeurs, pourquoi imposer quoi que ce soit?

Donc comme il y a pression permanente pour encadrer, il faut le faire ?

Au royaume des doigts dans le cul, certains se promènent pantalon baissé.... c'est vicieux.

24 juil. 201824 juil. 2018

Faut arrêter de prendre les gens pour des cons irresponsables...
Tonton Albert il est peut être plus compétent que le mono des Glénans plus occupé à lutiner la jolie stagiaire qu'à te faire part de son expérience...
Aux US, quand tu passes le permis moto, tu viens avec ta bécane, tu fais le tour du paté de maison devant l'examinateur, qui constate que tu sais tenir en équilibre dessus, t'arrêter au stop, et tourner...et basta...et y a pas plus d'accidents de motos qu'en France et son permis à 40h et 5000€....
les statistiques montrent que la population la plus à risque, c'est avec des quinquas qui ont une "grande expérience" du pilotage moto (acquise il y a vingt ans) et qui s'y remettent, pour se faire "plaisir", trente ans après avec une super RR sport..
Je vois mal naviguer mon voisin de ponton qui a un super maramu, et aussi la vue très faible, les genous cagneux, la bedaine proéminante, trente ans d'expérience de la voile qu'il dit (quoique j'ai pas encore vu son bateau partir depuis un an...) mais, oui une grande gueule, et des sourires entendus, pour m'expliquer comment il faut que je m'amarre "correctement"...
Je connais pas grand chose à la voile, mais en montagne, les plus beaux plantages (avec perte de vies humaines) que j'ai pu voir, c'étaient ceux de guides confirmés poussés par leur clients "habitués" avec beaucoup de sous mais pas beaucoup de temps libre pour attendre la bonne météo..."ouai, c'est bon gégé, là ça passe, on va pouvoir y aller, hein"...et gégé tout expérimenté qu'il est, eh beh, il se plante...pendant que Gogole premier, newbie, débutant, ou tout autre sobriquet distribué avec mépris, ben lui, tout incompétent qu'il est, il fait dans son froc, reste au chalet et Darwin ce sera pas pour lui...
En para sportif, idem...les plus beaux plantages c'est ceux des pros...le débutant, il va se coucher au bout de six sauts parce qu'il est fatigué, t'inquiètes, t'as pas besoin de lui rappeler qu'on n'est plus lucide quand on est fatigué, et que c'est un sport à risque, tout débutant qu'il est... alors que le "pro" après douze, comme il "gère", il va s'en faire un petit dernier... de trop...

24 juil. 2018

On peut comprendre qu'un permis soit nécessaire lorsqu'il y a risque de mise en danger de la vie de ceux que le hasard met sur votre chemin. Il est assez rare malgré tout qu'un voilier même en prenant de l'élan, parvienne à trucider ceux qui croisent sa route. Les seuls qui risquent éventuellement leur peau sont le skipper et son équipage. Mais ils sont à bord librement et à leurs risques et périls.

24 juil. 2018

c'est sur ce cowboy cite une belle evidence. et surtout ne pas etre emmerdé par des mecs qui font des lois sur des sujets qu'on maitrisait alosr que leur parents etaient encore au berceau;
alors ok c'est un argument de vieux, mais y'a pas d'age pour etre vieux , on le dit assez souvent

Gerard Janichon a une epoque avait raté le PPV ( ancetre du Captain), pour une histoire de balisage parait il, il dit :
"j'ai parcouru 500000 miles sur tous les oceans et dans les latitudes les plus hostiles, mais il me manquait les 2m me separant de l'examinateur"

24 juil. 2018

Nan je dis pas ça, je dis juste que la nautisme passe à coté d'une réglementation de plus en plus raide dans tous les domaines.
C'est juste pas normal (dans le sens surprenant).

"Si il n'y a pas de problèmes majeurs, pourquoi imposer quoi que ce soit?"

Je suis d'accord dommage que ça ne soit pas l'avis de ceux qui font les lois.
Je ne te citerai pas tous les domaines qui ne présentent "pas de problèmes majeurs" et qui sont pourtant archi réglementés.

T'inquiètes je ne suis pas maso, moi le permis je l'ai pas, mais je vais le passer (pour plusieurs raison mais surtout pour me confirmer que je connais bien le code. C'est purement personnel, j'encourage personne à suivre cette réflexion, en fait j'en fout)

Pourquoi ne pas comparer la bagnole et le bateau ? Ça reste un véhicule, bon ok tu vas pas faire tes courses en voilier, il n'y a pas 40 millions de bateaux en France... Ok, deux salles, deux ambiance, j'en conviens.

Mais regarde l'avion, pourquoi ne pourrait-on pas faire du planeur ou de l'ULM sans aucun brevet ? Ça tu peux le comparer au nautisme, c'est quasi le même milieu. Non pas possible, tu mets pas ton cul dans un planeur sans brevet ni sans contrôle de compétence périodique.

Est-ce qu'il y a plus de décès en avion qu'en bateau, j'en sais rien.

24 juil. 2018

essaie de faire s'écraser un voilier sur des habitations, ça va t'aider à différencier l'avion du bateau.

24 juil. 2018

comment ça ? C'était pas des bateaux le World Trade Center ?

Ok vu comme ça...

24 juil. 2018

"L'expérience est une lampe que l'on porte sur le dos, et qui n'éclaire que le chemin parcouru" :reflechi:

24 juil. 2018

Marcher là où les autres ont déjà posé des lanternes est une bonne approche pour apprendre à marcher et à poser ses propres lanternes, pour les suivants.

24 juil. 201824 juil. 2018

Une petite info statistique voile/moteur

www.anpm.fr[...]e-snsm/

Les Causes les plus fréquentes des interventions SNSM et leurs conséquences
1-Les accidents en mer :Il s’agit d’une catégorie incluant notamment des événements purement médicaux, et des événements dont les causes exactes sont multiples ( voie d’eau + échouement).
Voile : 1 368 dont 0 disparu,4 décès, 51 blessés
Moteur : 3 883 dont 6 disparus, 19 décès, 109 blessés
2-Les échouements :
Voile : 399 dont 0 disparu,0 décès, 0 blessé
Moteur : 456 dont 6 disparu, 1décès, 1blessé
3-Les immobilisations dans des engins/hélices engagées :
Voile : 25 dont 0 disparu,0 décès,1 blessé
Moteur : 185 dont 0 disparu, 0 décès, 0 blessé
4-Les chavirements :
Voile : 25 dont 0 disparu, 0 décès, 0 blessé
Moteur : 203 dont 0 disparu, 0décès, 4 blessés
5-Les voies d’eau :
Voile : 135 dont 0 disparu, 0 décès, 0 blessé
Moteur : 168 dont 1 disparu, 0 décès, 0 blessé
6-Les pannes de carburant :
Voile : 36 dont 0 disparu, 0 décès, 0 blessé
Moteur : 196 dont 0 disparu, 0 décès, 0 blessé
7-L’homme à la mer :
Voile : 12dont 1 disparu, 0 décès, 0 blessé
Moteur : 53 dont 1 disparu, 5 décès, 4 blessés
8-Les incertitudes de position :
Voile : 89 dont 0 disparu, 0 décès, 0 blessé
Moteur : 75 dont 10 disparus, 0décès, 4 blessés
9-Les abordages :
Voile : 11 dont 0 disparu, 0 décès, 0 blessé
Moteur : 49 dont 0 disparu, 0décès, 0 blessé
10-Les autres événements (incendies, démâtages, encalminages,…)

+ou- 60 cas confondus

L’analyse de l’ANPM
Cet inventaire fait apparaitre de façon globale la sinistralité voile/moteur en parallèle du nombre d’unités.
Aucun chiffre ne fait état du nombre de personnes secourues en radeau de survie. Par ailleurs le nombre d’appels depuis une balise est peu élevé par rapport aux moyens “classiques” sachant que le déclenchement est le fait le plus souvent de personnes n’ayant pas abandonné le bateau.
Si on examine les incidents en relation possible avec des connaissances techniques de navigation tels qu’échouements, abordages, incertitudes de position, les chiffres ne révèlent pas de différence significative entre voiles (pas de permis obligatoire) et moteur (permis obligatoire)
Il faut être prudent dans une analyse de chiffres mais le bilan est loin d’être défavorable et les assureurs en ont bien conscience.
Une victime est toujours une victime de trop est un drame pour les familles. La recherche de moyens d’améliorations pour assurer la sécurité dans la plaisance doit se poursuivre de manière raisonnable en cherchant à responsabiliser le plaisancier plutôt qu’a le décourager.
La formation doit aussi être encouragée.

En comparant les chiffres voiles/moteurs, l’efficacité des permis n’est certainement pas démontrée !

Quand on regarde les chiffres, on a presque l'impression que c'est l'inverse et que les bateaux moteur ont plus d'accidents mais il y a en a 3.5 fois plus que de voiliers ...

24 juil. 2018

Sur l'efficacité du permis, et en tenant compte du ratio voile/moteur, il y a quand même moins d'"incertitude de position" au moteur.
Et il y en a encore moins à la faveur du moteur si on cumule ces "incertitudes" aux "échouements", si on considère qu'un échouement est la conséquence d'un mauvais calcul de position.

En revanche, l'efficacité du permis est dans les choux si on regarde la rubrique "panne de carburant".
Si je me souviens bien, le calcul de l'autonomie en carburant fait partie de l'épreuve du permis.

24 juil. 2018

Quoi que ....

La grosse majorité des moteurs immatriculés sont des embarcations de moins de 6 mètres et donc des bateaux qui restent très près de leur port.
C'est essentiellement de la nav de loisir à la journée (pêche, ballades, ...).
il est donc normal qu'il y ait moins d'incertitudes de position que pour un voilier qui cherche le large.

24 juil. 201824 juil. 2018

Je ne comprends pas bien l'analyse de la SNSM qui me paraît simpliste. Elle semble reposer sur l'idée qu'un accident n'a qu'une seule cause.
Or un accident découle TOUJOURS de plusieurs facteurs liés au bateau, au matériel d'alerte et de secours, à l'équipage, aux conditions de mer et de vent, aux OFNIS, etc.
Par exemple l'hélice engagée dans un orin de casier fait intervenir le défaut de veille par le barreur, le mauvais balisage du casier, la configuration des œuvres vives du bateau qui fait que l'hélice n'est pas protégée. L'absence d'un seul de ces facteurs aurait évité l'accident. Donc lequel d'entre eux est LA cause ?

24 juil. 2018

Bonjour Jean-Marc,

Ce n'est pas une analyse de la SNSM mais de l'Association Nationale des Plaisanciers Motonautiques (ANPM) à partir de données statistiques de l'Institution.

Philippe

24 juil. 2018

trebor.n a donné le ratio dans son post : 3.5

en gros, c'est un peu moins de 250K voiliers pour un peu plus de 750K de moteurs.

24 juil. 2018

Si Cuby le ratio est précisé au début de l'article (voir lien) 75 % moteur 25 % voilier, c'est en considérant cette proportion que l'ANPM conclue qu'il n'y a pas de différence notable et donc pas d'effet positif du permis..
Ce qui peut se discuter c'est sur le danger relatif voile moteur, ou il y -t-il plus de risques dangeureux, une bôme dans la tête ou une bourde de moteur ...


vs

24 juil. 2018

Avoir des chiffres voile/moteur c'est bien mais qu'est ce que ça donne en terme de ratio.

C'est quoi le ratio voile/moteur d'ailleurs (j'ai pas la réponse).

J'imagine que le nombre de bateaux moteurs est plus important que le nombre de voilier
(il y a déjà toutes les embarcations des eaux intérieures qui font forcement gonfler le total de moteurs, enfin si c'est un périmètre national et pas seulement "mer")

24 juil. 2018

Entendu !
Merci

24 juil. 2018

Ah ! Ok.

24 juil. 2018

Je ne crois aux statistiques que si je les ai moi même manipulé !
Il faudrait rapporter ça au nombre de milles parcourus et au nombre d'heures de sorties, en pondérant du nombre de sorties...

La phrase "Il faut être prudent dans une analyse de chiffres mais le bilan est loin d’être défavorable et les assureurs en ont bien conscience " montre que l'analyse est orientée pour souligner un propos... or on ne peut pas en tirer grand chose...

La conclusion est erronée ! Quelle est elle : "En comparant les chiffres voiles/moteurs, l’efficacité des permis n’est certainement pas démontrée !"
Les groupes différent sur plusieurs facteurs... permis / pas de permis et voile / moteur... on ne peut pas en tirer grand chose... Sauf a faire une analyse multivariée et les données ne le permettent pas.

Le fait qu'il y ait des skipper de voiliers qui ont le permis (côtier voir hauturier) et qu'ils ne soient pas pris en compte démontre l'absurdité de l'analyse...

24 juil. 2018

Peut-être qu'un statisticien de l'Insee pourrait en tirer des choses, mais les chiffres tels que n'amènent pas grand chose...
J'ai toujours en tête qu'un moteur HB de 200 cv sur une embarcation pouvant aller à plus de 40 nd, représente un plus grand danger qu'un voilier, à cause des dégâts causés par une collision à grande vitesse..
Mais statistiquement cela peut être contredit, un accident d'avion de ligne provoque beaucoup de mort, et pourtant c'est le moyen de transport le plus sur par les mesures drastiques de sécurité de l'aviation civile...

24 juil. 2018

:non:
le moyen de transport le plus sur c'est ................l'ascenseur !

Le nombre de décès dus à des accidents d'ascenseur est très inférieur à celui résultant d'accidents aériens, déjà considérés comme hautement sécurisé !!!

et le plus utilisé au monde ! ;-)

24 juil. 2018

Moyen de transports ou de débordements ? :acheval:

24 juil. 201816 juin 2020

Bon on va dire que le lit est plus un lieu physique qu'un moyen de transport..
Mais c'est vrais que les stats, mal étudiées, on peut arriver à des conclusions complètement débiles.
Un best of de ces exemples c'est les corrélations de l'absurde que l'on découvre maintenant grâce au traitements des big data des serveurs de stockage d'établissements sans aucun liens ni rapports...
Ex :

24 juil. 2018

Et le plus mortel, c'est le lit...

24 juil. 2018

Dans la style, celle que je préfère, c'est celle des pastafaristes (Eglise du Monstre Volant en Spaghetti pastafrancophone.canalblog.com[...]/ ) avec le réchauffement climatique dû à la diminution des pirates

24 juil. 2018

Il ne faut pas confondre corrélation et relation de cause à effet.

24 juil. 2018

avec un voilier on va moins vite qu'en vélo, alors faudrait d'abord instituer un permis pour les vélos! :-D :-D :-D

Ça ne serait pas inutile... :litjournal:

25 juil. 2018

Je pense qu'il y aura assurément un permis pour vélo électrique dans les mois où années qui viennent. Et bien avant un permis pour voilier.
Cordialement

27 juil. 201827 juil. 2018

Je pige pas comment vous arrivez à conclure qu'il va y avoir un permis voilier..
Ça tient pas la route , plutôt ça tient par la mer cette histoire et qui le demande ?..

25 juil. 2018

Objectivement, ce serait très, très, très con. Mais puisqu'il y a une demande...

26 juil. 2018

Mastyl ...

Les conneries mieux vaut les dire sur un forum que les faire.

On est tous le nul de quelqu’un.

29 juil. 2018

il y a quelques années ,j'avais été invité en qualité de pro à un colloque réalisé par une compagnie d'assurance bien connue ,concernant les avaries des navires de plaisance .
il en ressortait qu'il n'y avait pas un voilier de loc qui n'avait pas une avarie dans l'année ,par contre ceux de propriétaires
n'en avaient pratiquement pas ,mais les primes étaient les mêmes ,seule la franchise changeait .

donc cette compagnie prêchait pour un certificat de compétence ,genre permis voile pour les locataires .

ce qui évidement aurait diminué les accidents de mer
.

mais si un loueur demande ce genre de document à un locataire potentiel et qu'il n'en a pas il ira forcement c'est le loueur qui ne lui demandera rien ..
.
donc comme cette compagnie n'était pas seule sur le marché
ils n'ont rien fait

alain

29 juil. 2018

J'ai du mal à saisir le lien entre avarie et permis... si les bateaux de loc ont plus d'avaries, c'est peut être tout simplement parce qu'ils sont bien plus souvent utilisés que ceux des proprios.

29 juil. 2018

C'est pas entre avarie et permis qu'il faut chercher le lien c'est au niveau du différenteil de compétence entre celui qui aura mis pas mal de mois de salaire dans son bateau et celui qui louera avec un maximum de couchettes pour limiter le coût à la personne de vacances.

Il y a bien des années maintenant, j'avais accompagné pendant 8 jours un reporter de France-Inter qui faisait un reportage suite au drame de l'Aber-Wrach. Je lui servais de chaufeur et de contact officiel auprès des stations visitées. Leslie Le Tac, le reporter en question avait réussi à faire dire à un loueur que la seule chose qui l'intéressait, c'était pas les compétences de son client mais plus la certitude que le chèque de caution serait honoré.

Philippe

29 juil. 2018

c'est pourtant simple ,
quelques couples d'amis qui ont l'habitude de passer leurs vacances ensembles décident de louer un bato pour huit jours
comme aucun n'a de permis ,ils louent donc un voilier

la prise en main est faite en 5mn ,comment tourner la clef de contact et hisser la gv bordée bien à plat ,à la rigueur mouiller l'ancre et encore pas sur …

et vogue la galère ,comme la mer pardonne beaucoup souvent tout se passe bien à part quelques talonnages et prises de quai acrobatiques avec pendille dans l'hélice ..

(parlez en aux capitaineries )

et on rend le bato sans rien dire .
quand le loueur s'en aperçoit il conserve la caution et fait une déclaration assurance …
malheureusement ce ne sont pas des cas d'espèces ,j'ai travaillé suffisamment sur le port de hyères pour le constater .

les employés des sociétés de loc sont des saisonniers qui sont là pour lare les inventaires de départ et d'arrivées
et quand ça bourre le samedi soir et que le bato repart le lendemain ,faut que ça urge .

epicetou

alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (160)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021