c'est possible de traverser l'atlantique juste avec un compas?

bonjour,

A quel endroit arriverait un type sans expérience de navigation astronomique, sans sextant, juste un compas et conservant un cap donné au départ de new york pour se diriger vers l'europe?

est ce que vous pensez qu'il ya de fortes chances que le type dérive un max et se retrouve in fine quelque part très au sud sur les cotes africaines ou au contraire au groenland?

Ou est ce que vous pensez qu'aidé par le courant et les vents, il parviendrait plus ou moins au large de l'Angleterre?

J'ai hésité à poster dans la taverne, mais je trouve que c'est mieux placé dans "technique de nav".

(Pour les rageux qui s'ennuient : j'ai déjà eu la réponse "essaie et tu verras bien")

merci pour votre participation.

L'équipage
04 sept. 2018
04 sept. 2018

Je me demande si tu bosse pas pour les aff mar et que tu essaie de nous pondre une nouvelle division 240?

04 sept. 2018

fai tira...
on va dire que c'est à titre d'expérience....
rien n'empeche d'équiper le bateau de vhf, cartes, boués, survie, flares, bref tout conforme à la div 240...de tout bener en fond de cale (sauf vhf) et de tenter l'expérience...
un type à la barre, un type qui se repose, seule consigne : veille permanente et maintenir le cap au compas

04 sept. 2018

Peut-être inspecteur de police? :heu:
Cette manie de poser des questions.... :tesur:

15 sept. 2018

C'est vrai que c'est le genre de question qui donne envie de consulter le forum .....

04 sept. 2018

Le genre de question qui donne envie de quitter le forum et qui pourrit le système.
Non mais sans deconner, tu te drogues ou quoi?

04 sept. 2018

ouaip...aux endorphines. je vais prendre ma dose d'ailleurs, et je reviens. :star2:

04 sept. 2018

C'est pas faux...GG...ce forum est extrèmement addictif...
pour plusieurs raisons :
1- il est extrèmement drôle, surtout les types qui essaient de "t'analyser"...ceux là, c'est les plus tordants, parfois je montre des posts à la princesse, elle éclate de rire, car ils décrivent l'exact inverse de ce que je suis...
2- il est extrèmement instructif, bon ok, je débute, mais globalement, en dépit de l'augmentation progressive (et lente) de mes connaissances, j'apprends toujours des trucs à chaque question,
3- il est extrèmement actif, tu poses une question, t'es sûr d'avoir une réponse...j'ai lâché certains forums dans d'autres domaines car t'as l'impression de parler dans le vide.
4- il est extrèmement varié, si je pouvais comparer au monde politique, t'as toutes les couleurs de l'extrème gauche à l'extrème droite...et avec une délégation d'étrangers.... :mdr:
5- les gens qui interviennent sont en grande partie relativement intelligents, donc c'est agréable/intéressant/marrant de discuter à batons rompus même quand ça tourne à la cour d'école.
6-les gens sont passionnés, c'est toujours passionnant un passionné.
7- ce forum traite d'un domaine, la voile, où les connaissances à acquérir semblent infinies et dans de multiples sous-domaines...avant que je me lasse de ce puzzle là, j'en ai pour un moment...
8- il ya quelques types vraiment extra ici, rien que pour eux, ça vaut le détour.
9- il est touchant aussi, par les faiblesses que tu détectes en lisant un peu entre les lignes, sur les solitudes, les douleurs, les difficultés, la finitude, les rêves, les envies, les regrets, etc...
10- globablement, une bonne ouverture d'esprit sur la majorité des répondants

Tout ça fait que t'as envie d'y retourner...mais bon, là, j'y retourne un peu trop... :doc:

04 sept. 201804 sept. 2018

@gregoired
Non skywalk ne se drogue pas avec des produits (enfin je pense..), c'est le forum qui est sa drogue. Notre ami est un utilisateur compulsif qui a besoin de notre regard pour exister. Cette forme d'addiction est souvent en relation avec une perte d'estime de soi.
Cela dit, et pour atténuer mon propos, on est tous plus ou moins comme lui, mais chez skywalk ça prend des proportions inquiétantes, et je me fais du souci pour lui... :doc:

04 sept. 2018

J'aimerais bien te recontrer!

04 sept. 201804 sept. 2018

moi je trouve au contraire que c'est une question intéressante, si quelqu'un d'autre l'avait posée, personne n'aurait rien eu à redire . J'ai été passionné par les techniques anciennes de navigation et je préfère que l'on débatte de cela plutôt que de disserter sur un forum de voile des différentes manières de se torcher le c ... ou la densité d'une bouteille de pinard

05 sept. 2018

ben n'hésitez pas : quittez le !
ça fera de l'air...

04 sept. 201804 sept. 2018

C'est ce que nos ancêtres faisaient il n'y a encore pas très longtemps avant qu'on trouve le moyen de calculer la longitude, c'est à dire d'avoir des "montres" assez précises et stables dans le maintien de l'heure exacte nécessaire pour ce calcul (il a fallu attendre 1760 si mes souvenirs sont exacts). Avant ça on avait un compas et on connaissait la latitude (une mesure relativement rudimentaire de la hauteur du soleil à midi suffisait pour une bonne approx.). Donc un boulot de navigation à l'estime de plusieurs semaines en cas de traversée de l'atlantique et bcp de bateaux se cassaient la gueule à l'arrivée, surtout si celle-ci se produisait la nuit.

04 sept. 2018

Toujours un petit peu plus à l'ouest!
Blague à part la réponse est oui l'invention de la boussole a été l’élément libérateur de la navigation en permettant de suivre un cap quelques soient les conditions de visibilité, permettant les aller retours fiables. L'invention décisive suivante sera le garde temps pour le calcul de la longitude ce qui évite de se prendre un mur pendant la nuit.

04 sept. 2018

Le problème est que la déclinaison atteint des valeurs prohibitives au milieu , mais de toute manière, celui qui part des côtes US vers l'est en s'assurant d'avoir le soleil sur l'étrave au lever du susdit et dans le dos au coucher a des chances raisonnables de buter sur l'Europe.
Idem en sens inverse, ce qui permit au dénommé Colomb d'arriver à destination... à peu près.

04 sept. 2018

Oui,
Quelque part,
Peut être,
Pas impossible,
Tu as oublié dans ton sujet d'inclure la possibilité de s'échouer sur les Açores, et les risque inhérent à la traversé du triangle des Bermudes.

04 sept. 2018

Juste avec un compas... même pas un flotteur de planche à dessiner à se mettre sous les pieds ! la réponse est il arrivera nulle part... il restera à New York à regarder son compas pointé vers l'est.

04 sept. 2018

Bonjour,
Les frères Berque
www.sansboussole.com[...]/
Et une page sur mon blog qui attend la fin de ma construction
archiprog.blogspot.com[...]on.html
à méditer à l'heure du GPS
kaahua

04 sept. 2018

Moi je le ferai au plomb de sonde plutôt, moins de risque d'echouage...
Mais chacun son trip!
:blabla:

04 sept. 2018

Avec tous les fils que tu lances, tu as certainement assez acquit pour le faire et partager cela dans un retour d'expérience.
Jac

04 sept. 2018

Les vikings y arrivaient même sans compas. Ils utilisaient une planchette avec un petit bâton planté dedans. La veille du départ, ils marquaient la ligne formée par l'ombre du petit bâton. En navigation, ils mettaient la planchette dans un seau pour qu'elle reste horizontale et le barreur faisait en sorte de garder l'ombre sur la ligne. Comme ils naviguaient uniquement l'été et assez au nord, la nuit ne durait pas plus de 2 ou 3 heure. En revanche je ne sais comment ils faisaient s'il y avait des nuages

spath d'Islande

05 sept. 2018

"aucune preuve ou écrit " Le relou, tu connais beaucoup d'écrits des Vikings?

A Aurigny, dans une vitrine, il y a des pierres de lunes exposées.

05 sept. 2018

Je m'intéresse à la culture nordique et j'en suis étonné ...

04 sept. 2018

Alors apres avoir vu un reportage passionant posté ici sur les balbutiement de technique de nav, je me suis renseigné sur cette pierre de soleil, oui c'était utilisé mais aucune preuve ou écrit que ça leu été par les vikings
www.saga-geol.asso.fr[...]gs.html

05 sept. 2018

Ben ça va vous paraître dingue mais les Viking écrivait... et de nombreux témoignage, recit d'époque relate avec précision leur technique de navigation sans ne jamais mentionner la pierre de lune

05 sept. 2018

Bon ils ont pas pondu des bibles non plus, ça restait des paiens, il est vrai que les textes les plus riches viennent d'observateur extèrieur

05 sept. 2018

Les vikings ont quand même écrit un certain nombre de sagas.

04 sept. 2018

Hello Skywalk,
Tu n'as même pas besoin de traverser, tu es déjà à l'ouest. :acheval:

04 sept. 2018

@CapCool
Tu réponds au titre du fil, sans en avoir lu le contenu !!!

Oui, dans le problème qu'il pose, Skywalk est à l'ouest... puisqu'il parle de conserver un cap donné au départ de New York pour se diriger vers l'Europe !!!

On se croirait sur Facebook, ici, par moment... avec tous ces gogos qui "partagent" ou qui "likent" des fake news, parce qu'ils ont juste pris la peine de lire vite fait le titre, par paresse et/ou par "moutonnerie"( il y a déjà 33000 likes, ça doit bien...) au lieu de s'être donné l'occasion de se faire sa propre idée après avoir tout lu...

PHIL

04 sept. 2018

Si on en croit Gauss, y a 30% des gens qui ont oublié de tendre leur gamelle le jour de la distribution des neurones ...
Bon, ça ne les empêche pas de poser leur déjections là où ils passent, hein. Généralement ils aiment (foutre) la merde...

04 sept. 2018

Bonjour,

pour rappel, Yaccaré, un First 25 a traversé le Pacifique sans carte, ni sextant ni compas!!!

Encore une fois bravo à lui, et ce qui donne réponse à Skywalk.

Gorlann

04 sept. 2018

humm tu es sur ??

04 sept. 2018

Oui, certain et il avait d' ailleurs lancé un fil sur Héo!

Gorlann

04 sept. 2018

ils étaient combien sur "yaccaré"? j'ai cherché sur google, j'ai rien trouvé sur cette expé...

04 sept. 2018
04 sept. 2018

et encore un informaticien, je ne comprend pas ce que cette profession déclenche chez nous :mdr: mais c'est une profession qui semble pousser au départ et à la liberté.
Belle vidéo thx

04 sept. 2018

Raphaël était en solo!

Gorlann

13 sept. 2018
04 sept. 2018

Il été seul, Raphael passe de temps en temps sur ce forum

04 sept. 2018

Un compas qui flotte alors, et un gros !

04 sept. 2018

En 78, pendant la dernière étape du triangle gauloise (Fort de France - St Malo), nous avons perdu le sextant après trois jours de mer.
C'est en observant l'étoile polaire avec un rapporteur fait main que nous avons calculé notre latitude. Nous avions une boussole mais faire de l'est est relativement facile avec une montre le jour, un petit bout de la grande ourse ou de cassiope la nuit.
Nous sommes arrivés après 31 jours de mer devant le phare du Creach à Ouessant. Donc impeccable en latitude. Mais avec une erreur de près d'une journée en Longitude...

04 sept. 2018

Bonjour
Il y a un prof de math Americain, Marvin Creamer qui a fait un tour du monde sans aucun instrument , ni compas, en 1982
il avait embarqué une balise Argos qui donnait sa psn aux Coast Guard et sa plus grosse erreur d'estime par rapport à la trace Argos était de 30 nm après 17 mois en mer
Pour la latitude, il connaissait les déclinaisons des étoiles et avait installé deux fils au dessus de lui pour faire des visées afin de naviguer exactement à leur verticale
Pour la longitude, il se débrouillait avec les élements naturels, courant, goemon, couleur de l'eau, sable porté par le vent etc
jac

www.globestar.org[...]eat.htm

05 sept. 2018

Bonour,

Marvin Creamer a également écrit un bouquin très intéressant. Comparé à ce qu'il a fait, la soit disant "performance" de frères Berque, c'est tout simplement "rien". Jetez à l'eau une botte de paille ou un objet flottant au Cap Vert, il arrivera tout seul de l'autre coté.

Cdlt

05 sept. 2018

Construire leur petit bateau ne représente aucune difficulté majeure. Par ailleurs ce n'étaient pas des débutants. Il y a d'autres exploits nécessitant pour le coup réel courage, détermination et folie. Par exemple la traversée de l’Atlantique sur des skis flotteurs, sans eau ni vivres de Remy Bricka en 1988 je crois

05 sept. 2018

La performance des frères Berque n'est pas d'avoir traversé l'atlantique, mais c'est d'avoir traversé l'atlantique sur un mini bateau en bois fabriqué de leur propres mains, et avec juste quelques semaines d'entrainement...pour moi, c'est juste hallucinant de courage et de détermination (et un peu de folie).

04 sept. 2018

merci pour vos réponses :pouce:

04 sept. 2018

Je me permet qques remarsues
-les vikings même s'ils se sont établis durablement au Groenland n'étaient pas de si bons navigateurs. Ils étaient surtout près des côtes et faisaient relâche la nuit. Normal, aux latitudes élevées les astres ont une trajectoire très oblique et ne montrent donc pas clairement une direction. C'était plus facile pour les polynésiens.

-lisez Christophe Colomb. Il suivait régulièrement la différence entre les aiguilles et la polaire pour corriger sa boussole.

-on estime généralement que 3000 ans avant JC les routes commerciales à menaient les marins hors de vue des côtes. Par exemple à l'åge du bronze la civilisation crétoise reposait sur les mines de cuivre chypriotes. Trois jours de mer sans escale possible

04 sept. 2018

La question est curieusement posée puisqu'on définit New-York, qui est à la latitude de Naples comme point de départ, qu'on parle ensuite d'un cap donné non précisé pour viser l'Europe qui s'étend largement en latitude pour finir par espérer atteindre l'Angleterre. On ne précise pas non plus le mode de propulsion à moteur ou à voile ni sa vitesse possible qui se compose avec les courants.

05 sept. 2018

Oui, en effet, ça manque de précision, mais je parlais de voile, (c'était sous entendu dans "aidé par les courants et les vents)...
New York était donné à titre d'exemple pour le départ, car dans le sens est ouest, on traverse l'atlantique plutôt sur des latitudes plus au nord (si je ne m'abuse). J'ai trouvé logique de prendre comme point de départ approximatif le nord des USA...

J'imagine bien que personne n'a de doute sur la certitude de se déplacer d'est vers ouest en utilisant un compas...Comme le dit "écumeur" : celui qui part des côtes US vers l'est en s'assurant d'avoir le soleil sur l'étrave au lever du susdit et dans le dos au coucher a des chances raisonnables de buter sur l'Europe.

Cela dit, j'abonde dans le sens de ton post, car ma question allait un peu plus loint qu'un simple déplacement est-ouest à la boussole, et résidait surtout dans le point d'arrivée....dans quelle mesure, compte tenu des vents et courants (orientant aussi le bateau) le navigateur équipé seulement d'un compas allait dériver, aussi bien vers le sud (arrivée sur les cotes africaines), que vers le nord (arrivée dans les eaux irlandaises)?

05 sept. 2018

Avec le Gulf stream tu vas dériver vers le nord sur cette route, pas vers le sud.

En octobre 2017 un cargo sur une route Panama - Douvres a perdu 2 conteneurs avec des ananas et des bananes. Les premiers ananas sont arrivés la semaine passée, 10 mois plus tard donc, sur les plages ouest des Hébrides et des Shetland.

www.pressandjournal.co.uk[...]eaches/

05 sept. 2018

Oui mais ç'est bien connue : la nana qui voyage seul ou a deux c' est une aventure ! :mdr: ;-)

05 sept. 2018

il m'est arrivé de naviguer sans cartes, au louvoyage et avec une visibilité médiocre et atterrir à la fin d'une transat après plusieurs jours sans observations astronomiques réservait des surprises:

karibario.blogspot.com[...]es.html

05 sept. 2018

La question n'est pas stupide, même si cela provient de skywalk, certains ont des bateaux, parfaitement, électroniquement équipé, et navigue"Old school' .
Si on remarque bien, pendant une grande nav, toute l'électronique est coupé, enfin.. nous on coupe tout, sauf le pilote, qui sert 80? du temps.
Faire un point, barrer.. occupe la journée, en plus de faire la bouffe bien entendu.
Par contre en navigation minimaliste, le sextant et pratiquement obligatoire.

06 sept. 2018

Peuh, je préfère le portulan :star2:

05 sept. 2018

Parfaitement d'accords mais maintenant se priver de GPS c'est se priver d''AIS. Ça reste possible mais moins évident. Surtout en solo

05 sept. 201816 juin 2020

C'est suffisant ??

05 sept. 2018

Non, hors sujet.
Ce que tu montre là sert uniquement à tracer sa route quand tu fait des ronds dans l'eau.

06 sept. 2018

C'est pas vrai, selon la légende l'amiral Nelson avait le même et c'est grâce à cette supériorité sur les utilisateurs de compas droit qu'il a gagné, post mortem, à Trafalgar. Perso je préfère le modèle droit : une fois réglé et sa tenue maîtrisée, il est plus stable à l'utilisation et avec une plus grande portée pour un encombrement moindre.

06 sept. 2018

Bon, ma blague est tombée à l'eau apparemment :mdr:
Si je dis qu'avec la règle Cras on trace des routes droites mais avec le compas on trace des routes rondes, c'est mieux?
:reflechi:

05 sept. 2018

Ah bon ? :mdr: :mdr: :mdr:

05 sept. 201816 juin 2020

Trop jeune (et donc bête et fainéant) pour avoir dû m'intéresser à l'utilisation d'un sextant. Avec une tablette uniquement, c'est possible ou pas?

06 sept. 2018

Je me souviens avoir étudié un systeme dont les pilotes arabes se servaient en mediterannée.
Il avaient un bâton qu'ils tendaient à bout de bras , le bas du bâton était sur l'horizon et le haut du baton correspondait à une latitude vers laquelle ils voulaient aller. Il y avait plusieurs bâtons correspondant chacun a des latitudes différentes ou plusieurs trous dans le même bâton.
En visant l'étoile polaire, ils montaient ou descendaient en latitude jusqu'a que celle ci apparaisse au bout du baton
Mes souvenirs datent de 35 ans et si quelqu'un pouvait me rafraichir la mémoire...

06 sept. 2018

Bonjour,

Vous faites référence au Kamal

www.dielette.fr[...]aissez/

Cdlt

06 sept. 2018

Super intéressant ! merci pour cette trouvaille.

06 sept. 2018

Vous devez sans doute faire référence à une variante du bâton de Jacob.
Un naufragé à la dérive peut estimer sa latitude avec l'épaisseur des doigts de sa main (un très bon film (Sauvetage en plein vol, avec Scott Bakula) relate le sauvetage réel d'un convoyeur d'avion volant vers l'Australie complètement perdu dans le pacifique. En communication fortuite avec un avion de ligne en transit son commandant s'était souvenu de cette méthode apprise chez les scouts et le pilote retrouva sa route).

06 sept. 2018

Jacob ce n'était pas plutôt l'échelle ? En plus je crois qu'elle n'était même pas de coupée :mdr:

06 sept. 2018

oui merci, c'est exactement cela ;-)

06 sept. 2018

À la nage, c'est tout droit

06 sept. 201816 juin 2020

le systeme decrit par yaccaré est proche du kamal

13 sept. 2018

J'ai lu quelque part que les polynésiens avaient un système un peu similaire avec une noix de coco percée de plusieurs petits trous. Un trou pour l'oeil, un sur l'horizon et, suivant la ou l'on voulait aller, on gardait une étoile dans un des autres trous.

06 sept. 2018

Je dois avouer que les ressources et les connaissances des membres de ce forum, me laissent pantois... :lavache:

06 sept. 2018

Il n'y a rien d'extraordinaire à tout cela.
Quand on navigue on s'intéresse à la navigation.
Et ce depuis toujours. Depuis des milliers d'année l'homme pour survivre se déplace sur la terre puis la mer. Comme c'est un être d'abord visuel il a naturellement cherché des repères visuels, les détails de son environnement dont le soleil et les étoiles et les moyens de s'en servir.
En étant bon observateur et patient on a pu noter rapidement des repères fiables et utiles pour la navigation en générale et transmises aux gens intéressés de génération en génération. Il n'y a en théorie aucune raison que des notions connues depuis des millénaires ne soient pas des évidences banales pour chacun de nos jours. Les bases peuvent être transmises très tôt aux enfants

06 sept. 2018

Tiens, pour ceux qui s'intéressent à ces techniques voici un bon bouquin : "navigation de secours" de David Burch.
Il me semble que je l'avais commandé chez Navastro.

06 sept. 2018

Traverser avec un compas ? pourquoi pas un double décimètre et un crayon ? Je préférerais une boussole :-p :oups: :oups:

06 sept. 2018

La vraie question concerne l'autre moitié de la planète. Comment traverser l'océan Indien avec un compas qui montre le Sud et sans voir l'étoile polaire. Encore une preuve que nous sommes des nantis. :reflechi:

06 sept. 2018

A priori dans l'hémisphère sud on repère au moins la Croix du Sud, bien nommée.
Pour l'instant le Nord magnétique est au Nord et le Sud au sud. Avec un compas magnétique il faut tenir compte des anomalies locales et avoir un compas correctement compensé. Et parait-il dans un avenir pas si lointain les pôles magnétiques de notre Terre vont s'inverser une nouvelle fois (problème possible de l'affaiblissement de la protection des radiations ionisantes lors de la période d'annulation ?) .

06 sept. 2018

Intéréssant cette inversion de la polarité. En mettant cap au Nord on filerait droit vers le grand Sud et en mettant cap à l'Ouest, les Brestois remonteraient à Landerneau.

06 sept. 2018

Avec sa bitte et son compas, rien d'impossible :cheri:

06 sept. 201816 juin 2020

Ça serait intéressant de voir la route théorique ( sur une routière Atlantique) si on suivait toujours l'ouest compas sans tenir compte de la déclinaison

06 sept. 201806 sept. 2018

Arretez moi si je me trompe mais je crois me rappeller qu'il y a une difference notoire: l'etoile polaire indique à moins de 1degré pres le pole nord celestre qui est au dessus du pole nord géographique.On peut donc l'utiliser pour trouver la latitude avec une visée avec tres peu de corrections.
la croix du sud, n'est pas sur le pole sud géo mais sa forme indique la direction du sud, elle ne peux pas être utilisée pour des relevés direct de latitude. Si on suit sa direction, il y a une petite étoile proche du pole sud celeste mais sa magnértude ne permet pas des releves astros
Le compas indique toujours le nord magnétique même dans l'hemisphere sud.
Le pole nord magnétique est un abus de langage memotechnique facile à se rappeller car de nos jours il se trouve proche du pole nord geo. En realité c'est un pole sud qui se trouve au nord car il attire le nord de l'aiguille de la boussole
dans 100000 ans ça sera l'inverse, il aura repris sa place au sud

06 sept. 201806 sept. 2018

en regardant la carte ci dessus (post de totor) je me demande si je n'ai pas écrit une connerie à propos du compas, il semble que si on suit les lignes, pres de l'antartique le compas indique le sud

06 sept. 201816 juin 2020

En pieces jointes un extrait d'"AR VAG" "voiles au travail en Bretagne Atlantique" qui décrit bien la façon de naviguer des anciens pêcheurs Bretons lors de leur marée aux thons

06 sept. 2018

Je crois bien que c'est Loïc Fougeron qui avait traversé l'Atlantique sans compas, enfin avec un compas "invisible" suite à l'ajout de liquide non compatible.

06 sept. 2018

Et puis merde, on y va et on verra ! De toutes manières on atterrit bien quelque part :langue2:

07 sept. 2018

Sauf si on tourne en rond !

07 sept. 2018

Tu peux prendre une coquille St Jacques et mettre un bout de bois dedans avec peinture métallique sur un bout. Mais il est conseillé d’offrir des sacrifices à Thor à chaque nouvelle lune.

07 sept. 201807 sept. 2018

Je trouve le sujet très intéressant et je remercie Skywalk de l'avoir proposé, quand je me perds dans une ville ou mème à la campagne il m'arrive de sortir une boussole ( j'en ai toujours une dans ma voiture ) et si je l'ai oubliée je regarde le soleil, ou la mousse sur les arbres ou sur les toitures quand le temps est bouché, l'étoile polaire et si la nuit on ne voit pas le ciel c'est là ou les problèmes commencent....

14 sept. 2018

" si la nuit on ne voit pas le ciel c'est là ou les problèmes commencent...."

En France, tu regardes les antennes satellites, elles indiquent le Sud... à 20° près.

14 sept. 2018

Regarde ce qu est la loxo et l ortho.
Cap constant a part sur l equateur tu finis au pole.
Alain

14 sept. 2018

Bin non, tu finis au pole apres avoir tourner plusieurs fois autour de la terre! Mais en partant de NY tu arriveras bien en Europe avec un cap constant.

Et en plus avec un compas, rien ne t'empêche de changer régulièrement le cap pour suivre l'ortho.

21 sept. 2018

Les freres Berque avaient chacun un chrono de belle qualité

21 sept. 2018

Si ils l'ont fait sans boussole, la déclinaison magnétique ne devait pas trop les préoccuper

21 sept. 2018

Ta longitude tu la connaîtras en demandant le nom du port à l'arrivée ! En quittant NY avec un cap entre 70 et 80, déclinaison, Gulf Stream et autre dérive ou spirale loxodromique ne t'empêcheront pas de toucher la côte européenne.

21 sept. 2018

Il te faut connaitre ta longitude. Et sans chrono c est pas gagne.
Ne pas oublier la declinaison qui peut atteindre 18° au milieu
Les freres BErque l ont fait sans rien.
Alain

15 sept. 2018

Ce n'est pas ce qu'avait fait Alain Gerbault à l'envers au début du siècle ?

15 sept. 2018

les bouteilles à la mer qui atterrissent sur les plages du Sud Ouest ne traversent qu'en quelques années, je ne crois pas qu'elles soient munies d'un compas

22 sept. 2018

Je crois que meme sans compas et sans voiles, si on se lance du bon endroit au bon moment, façon Kon-Tiki (qui avait quand meme une voile) on peut traverser un ocean en prennant un max de risques inutiles.

22 sept. 2018

Tel une bouteille à la mer....

24 sept. 201816 juin 2020

Vous connaissez sans doute la grande épopée des petits canards, tout ça sans compas bien sûr ...
fr.m.wikipedia.org[...]loatees

24 sept. 2018

Ils ont même fait le passage du NO d'Ouest en Est, mais avec (quelques) hivernages sur place! La dérive dans les glaces est lente...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (131)

Coque de bateau

novembre 2021