Celle la n'est pas passé loin...

Gros flippe pendant la traversée Corse - Port Leucate....

On a eu la chance de capturer ce moment, on la devine sur la vidéo; comme en vrai.

Le sondeur n'as pas sonné (limite a 4m) mais on était sur de la touché... ouf le bateau va bien la baleine aussi.

Le plus dur c'est de dormir sereinement après cet épisode !

L'équipage
13 sept. 2015
13 sept. 2015

generalement elles savent ce qu'elles font ,
les collisons sont extrèmement rares
on à plus de chances de se payer un container
alain

13 sept. 2015

Moi, j’appellerais ça plutôt un risque qu'une chance, mais bon! :oups: :mdr: :mdr:

13 sept. 2015

je pensait qu'elle partait par tribord, on l'a vu a 30 mètre devant l'étrave...

Du coup on a abattue en grand... et on passe pile dessus :(

13 sept. 2015

Passé très près des dizaines de fois, sans changer de cap,
une seule fois caressé une de la hanche... du bateau.
Sans autre conséquence que la trouille sur le moment et le stress plusieurs jours d'affilée à surveiller la cale.
On était au milieu de rien, entre île de Pâques et Chiloé.

13 sept. 2015

Rien vu...

13 sept. 2015

c'est furtif, on devine sa tache sous l'eau dans les 3 premières secondes, sur tribord, 3/4 arrière

13 sept. 2015

Ok merci.

13 sept. 2015

En général, les cétacés et les mammifères marins ont un système de repérage beaucoup plus précis que nos systèmes électroniques, ils nous détectent et réagissent en général toujours à temps pour nous éviter.
Pour preuve, la vitesse à laquelle les dauphins jouent avec les voiliers, je n'en ai jamais vu un toucher la quille ou l'hélice.

13 sept. 2015

Bonjour à tous cela me fait remonter un souvenir de quelques années en arrière, (1977) retour des Canaries vers Madère sur un 8 mètres et en pleine nuit noire avec pas mal de vent, je suis seul dans le cockpit, et d'un seul coup j'entends et je sens le souffle d'un cétacé au bord du bateau tellement prêt que je reçois de l'eau. Je ne savais pas quoi faire, allumer la torche, je me suis dis : je vais lui faire peur. Cela a duré de très longues minutes et puis rien ..... cela est même décevant .....
Autre souvenir : détroit de Gibraltar, sur un voilier acier appartenant à F. Moitessier (je ne l'invente pas) bon vent et surtout bonne mer, je suis à la barre à roue et devant le bateau passe un orque (pour moi gigantesque) et j'ai tellement eu la sensation qu'on allait le percuter que j'ai appuyé de toutes mes forces sur la ..... pédale du frein ....
Cette fois ci encore c'est passé.
Amitiés à tous
Gilles

13 sept. 2015

Excellent le coup de la pédale de frein!

13 sept. 2015

Je connais quelqu'un qui à été suivis par plusieurs baleines dans le golf de Gascogne, pendant assez longtemps, un peu comme font les dauphins en jouant avec le bateau (la vidéo était impressionnante) . A un moment une à touché le bateau avec la queue et l'a légèrement soulevé... Un gros souvenir pour l'équipage.

13 sept. 2015

On ne voit pas bien ce que c'est sur la video. Je penche pour un cachalot car en général ils ne dépassent pas beaucoup de la surface.
J'en ai rencontré un en Turquie au large d'une grande baie vers Antalya.
J'ai d'abord cru à un rocher droit devant à 50m maxi, j'ai donné un coup de barre et on est passé à 10m d'un cachalot.
Je pense que c'était un jeune qui dormait, il était à peine plus grand que le bateau.
On a eu le temps de voir sa tête caractéristique et on a bien entendu sa respiration.
J'ai eu le temps de faire une photo et il disparu.

C'est la deuxième fois que j'en vois un, la première fois c'était depuis la navette entre Hyères et Porquerolles !!

13 sept. 2015

Tant que ces mammifères sont réveillés, ils n'y a aucun danger. J'ai joué avec des baleines comme avec des dauphins. Par exemple pendant 1/2 heure une baleine me prenait en chasse, plongeait derrière le bateau, et remontait sur le dos juste devant la proue à la même vitesse que moi, nageait sur le dos, puis accélérait, se retournait et plongeait. Puis recommencait. J'ai ça en film, beau souvenir.

Ou des bancs de rorquals qui se déroutaient pour venir à la queue leu leu, à une minute d'interval émerger juste à tribord ou juste à babord, à cinq ou six mètres, avant de reprendre leur route.

Bref que des beaux souvenirs. Et pas de danger. Pas de peur comme sur la vidéo de ce fil en tout cas!

Maintenant, un tronc, un container ou un cétacé qui dort, là, il n'y a rien à faire. Mais je suppose qu'un cétacé fait moins de dégât qu'un conteneur...

Un autre jour, je monte dans le cockpit pour un tour d'horizon et juste devant moi un cachalot qui dormait en surface. Trois tard pour une quelconque manoeuvre. Je suis passé à quelques petits mètres de lui. Il ne s'est même pas réveillé!

En résumé, si le cétacé est réveillé profitez du moment sans aucune crainte.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (74)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021