Catégories (toujours et encore)… je ne comprends pas

Bonjour,
J'ai beau lire l'article consacré aux "catégories de navigation"… je dois être stupide, je ne comprends pas.
www.legifrance.gouv.fr[...]exte.do

Pour être précis :
Je cherche un voilier pour lequel, avec l'armement adéquat, je n'aurai aucun soucis pour faire de l'hauturier à loisir et bien sûr du côtier.
Or en passant de 6 catégories à +/- 6NM, les textes deviennent un tantinet complexe pour moi.

Bref, quelqu'un peut-il m'expliquer comment vérifier qu'un voilier sera "légalement" autorisé à aller où je veux (armement +6NM inside).

Si il existe une liste de voilier catégorie A, où puis-je la trouver.

(je précise que j'ai fouillé sur le site avant de poster…)

Merci d'avance pour vos éclaircissements.

Laurent

L'équipage
29 mai 2013
29 mai 2013

je suis passé par les même questions lors de la conception de mon boat, les règles iso, le stix etc...mais finalement seul compte le matos de sécurité.

On peut faire le tour du monde avec une barque de 3m en catégorie D, du moment que le matos +6M est à bord...et de ne pas affronter du force 5

Après l'assurance en cas de pépin c'est une autre histoire !

29 mai 2013

merci pour ces éclaircissements. Donc en dehors du soucis d'assurance et bien sûr de la responsabilité légale en cas de pépins, aucune interdiction ?

30 mai 2013

Mais sur le livret de francisation il y a une catégorie indiquée. J'imagine que si c'est - de 6 MN, par exemple, et que tu veux passer à + de 6, il doit falloir faire quelque chose auprès des Aff Mar ?

30 mai 2013

sur un livret de francisation ancien est indiquée une des catégories de navigation, à l'époque où le bateau a été homologué ( 1 2 3 4 5 ...)

Elles sont maintenant caduques.

Seul compte l'armement en côtier ou en hauturier, les deux catégories actuellement en vigueur.

Il suffit d'armer le bateau en fonction de la navigation envisagée, afin d'être en règle en cas de contrôle.

30 mai 2013

Cette partie du livret n'a plus aucune valeur, elle correspondait à l'ancienne Division (avant le 224 de 2004). En cas de besoin de renouvellement du carnet orange il sera remplacé par une feuille A4 sur laquelle ces éléments auront disparu.
Il n'y a rien à faire auprès des Aff mar pour passer de < 6 à > 6, il faut simplement avoir l'armement adapté.

31 mai 2013

Bonjour,
J' ai inventé un outil de mesure.
j'ai une pelotte de ficelle avec un flotteur et des marques tous les mètres. quand le temps se gâte, je mets à l'eau.
Quand la marque fatidique pour moi est atteinte, je fais demi tour me mettre à l'abri.
JJ

30 mai 2013

Tes doigts ont fourché, Milo.
L'ancienne division était la 224, avant la 240 de 2004!
Pour compléter le propos de Altaïr qui indique qu'il serait en infraction en traversant le Gascogne avec un catégorie B. Je ne le pense pas s'il ne rencontre pas de conditions dépassant celles qui définissent la catégorie B.
C'est là toute l'ambigüité de ce classement. Le bateau est conçu et construit pour pouvoir naviguer dans des conditions de sécurité correctes jusqu'à une certaine hauteur de vagues et une certaine force de vent.
Mais les conditions peuvent changer en cours de route, ou on peut se trouver dans une situation de vent contre courant qui lève une mer forte à un endroit précis (Je pense naturellement au Blanchard).
Maintenant, bien malin celui qui peut mesurer la hauteur des vagues avec un double mètre.
Au final, tout est dans le sens marin et le côté plus ou moins raisonnable et prudent du skipper en fonction de la météo et des conditions de mer potentielles lors du départ.

01 juin 2013
01 juin 2013

:bravo:

30 mai 2013

Ton voilier est qualifié par son constructeur dans l'une des quatre catégories : A,B,C,D
Chaque catégorie est définie par un état de mer, une force de vent et une zone typique de navigation. Le texte qui décrit cela est bien fait avec même une certaine poësie.

Pour chaque catégorie de navigation il existe une liste type d'armement pour affronter la mer jolie.
Il faut savoir que la catégorie de navigation correspond à ton usage du bateau et non pas à la catégorie de construction du bateau.

C'est à peu prés tout.
Tout le reste est de ta responsabilité.

Il est certain que je ne traverserai jamais le Gascogne sur un catégorie C ou D et avec un catégorie B je serai en infraction même si l'armement de la catégorie A est à bord.

Par contre il est possible d'acheter un catégorie A et de l'armer et de l'utiliser en catégorie C.

30 mai 2013

Informations éclairantes, merci…
Mais quelqu'un sait-il où trouver la liste des voiliers de catégorie A ?

30 mai 201316 juin 2020

Les catégories de CONCEPTION ISO n'ont rien à voir avec les catégories de navigation + - 6 milles, ou les anciennes 1 2 3 4 5.

Pour les bateaux récents, donc en catégorie de conception ISO A B C D, il appartient au skipper de ne pas se trouver dans des conditions météo supérieures à celles de la catégorie de conception de son voilier. Que ce soit dès la sortie du port ou en plein milieu de l'atlantique. La distance n'a rien à voir la dedans. Seule compte la hauteur des vagues ou la force du vent.

La catégorie A n'est pas une catégorie "illimitée". C'est maxi Force 10, vagues de 7m. Elle donne simplement des chances de survie "raisonnables" dans une utilisation "raisonablement" hauturière d'un voilier.

La plupart des réglements de courses océaniques imposent des normes de sécurité plus dures que la catégorie A: cloisons étanches, autoredressabilité...

Non, il n'est pas possible d'avoir la liste des voiliers de catégorie A. D'autant que les normes à respecter évoluent dans le temps. Une catégorie A de 1996 n'est pas une catégorie A de 2013.

30 mai 2013

Je confirme , je viens d'acheter un first 32, il était sur le livret orange en 2ème catégorie, le magnifique document que j'ai reçu à la place (une simple feuille A4) comporte simplement une ligne : catégorie de navigation, de A à D, aucune case n'est cochée... (J'ai scanné l'ancien livret orange avant de le rendre :), je pense que je me situe en équivalence catégorie B, et je suis armé en + de 6 MN pour le matériel de sécu, mais bien plus que les contrôles des aff mat, ce sont mes propres limites de compétence qui me dictent mes choix de navigation...

30 mai 2013

au niveau légal, si on a l'armement, il n'y a pas d'infraction si le bateau n'est pas dans la bonne catégorie de nav. j'ai posé la question aux aff mar.

31 mai 2013

La réponse des Aff Mar est typiquement administrative et en décalage avec l'esprit du texte.
La définition des catégories A,B,C,D en sus de la hauteur maximale des vagues et de la force maximale du vent fait explicitement référence à des zones type de navigation.
Le texte est volontairement ouvert pour faire appel à la responsabilité des skippers plutôt qu'à des critères administratifs de distance comme l'ancienne division en milles d'un abri.
Néanmoins pour un skipper, ne pas respecter les zones type de navigation : plan d'eau intérieur ou abrité, baie protégée, zone cotière ou bras de mer et enfin grand large, c'est engager clairement sa responsabilité même s'il fait beau et même si l'armement de la zone concernée est à bord.

31 mai 2013

engager sa responsabilité, ça veut dire en clair qu'en cas de fortune de mer survenu dans des conditions météo (vent et mer) pour lequel le bateau n'avait pas été conçu, on risque d'avoir des ennuis avec l'assurance.

"sous votre responsabilité" est quand même nettement mieux que le sacro-saint "pour votre sécurité" que l'on met à toutes les sauces pour justifier les multiples interdictions dont nous sommes abreuvés.

01 juin 2013

cas intéressant.. Peux-tu développer ?

Les conditions de vent et de mer ont été considérées comme trop fortes pour le bateau au vu de sa catégorie de conception ?

01 juin 2013

"on risque d'avoir des ennuis avec l'assurance"

ça c'est pas bien grave ,on risque surtout en tant que Skipper donc responsable d'avoir des ennuis en cas d'accident avec la famille de la victime .. et là ça peu coute rtres cher .
ici voici 2 ans il y a eu un noyé lors d'un retour de l'Ile de Groix par mauvais temps , le skipper a été condamné pour imprudence ..

01 juin 2013

des copains étaient parti de Lorient pour passer le WE à Groix (7milles) au retour la mer était grosse et le vent fort .Vu leur bateau il était pour eux imprudent de prendre la mer ,mais le skipper en a jugé autrement .

arrivé dans le chenal le bateau a embarqué par l'arriere une grosse vague et le bateau a chaviré , resultat 1 mort ...

et bien le skipper est passé devant le tribunal et a été condamné pour imprudence ...

Maintenant c'est au skipper de prendre sa responsabilité mais il y a le revers de la medaille qui est la condamnation...

31 mai 2013

Une étoile pour Emma. Maintenant, on navigue sous notre responsabilité, ce qui veut dire que lorsqu'on est contrôlé, c'est, en général, à moins de 6nM d'un abri. Donc, si on a le matériel adéquat pour une nav à moins de 6nM, on est dans les clous. Après, chacun fait ce qu'il veut....

31 mai 2013

Exactement, il ne faut pas confondre "ce qui légal" de "ce qui est raisonnable pour un marin prudent" ; aussi et sans ambiguïté je n'encourage pas la navigation en haute mer sur une simple barque...d'ailleurs sur mon scow 450 je n’irais pas à plus de 2/3 milles des côtes, c'est bien assez !

01 juin 2013

et pourtant ... les marins "déraisonnables" n'ont pas manqué de sillonner les mers ! :-)

www.nauticaltrek.com[...]-yachts

01 juin 2013

Merci pour toutes vos réponses… C'est maintenant beaucoup plus clair pour moi. :pouce:

01 juin 2013

Une question svp; Un ancien 3eme cat homologué insubmersible est il obligé d'avoir un ou non ?
Exemple, un etap 22 qui se retrouve a 10 ou 15 milles sans radeau ?

01 juin 2013

La réponse à ta question se trouve à l'article 240-3.11 de la Division 240:
" Les navires bénéficiant de la reconnaissance d’insubmersibilité, neufs et existants, ne sont pas tenus d’embarquer le radeau de survie gonflable prescrit par l’article 240-3.09, tant qu’ils naviguent dans les limites, en termes d’éloignement d’un abri, de la catégorie de navigation pour laquelle l’insubmersibilité a été
reconnue. Un navire neuf identique à un navire reconnu insubmersible continue de bénéficier de cette reconnaissance tant qu’il est fabriqué par la même personne."

Mais, comme le souligne très justement bil56, ne pas oublier les règles de bon sens, si chères à nos amis anglo-saxons et auxquelles nous avons moins l'habitude de tenir compte, notre culture dirigiste nous conduisant à faire souvent toute confiance aux seules règles administratives...!

01 juin 2013

les bateaux insubmersibles sont quand même obligés d'avoir une survie (en cas d'incendie entre autres ...)

01 juin 2013

réglementairement non. Cf article 240-3.11 de la Division 240.

01 juin 2013

réglementairement non. Mais sécuritairement oui.

Car comme dit Bil, l'insubmersibilité n'a jamais protégé du feu à bord.

02 juin 2013

Réglementairement si pour des bateaux insubmersibles dont la conception et construction seraient postérieures à la division 240. En clair, les nouveaux bateaux insubmersibles qui seraient mis sur le marché par exemple en 2013 devraient être équipes d'une survie...

01 juin 2013

@lolo Sailing. Sur ta fiche il manque quelques renseignements pour pouvoir te répondre avec précision. Quel est le type de ton navire et quelle est son année de construction ?

02 juin 201302 juin 2013

Si je pose la question, c'est justement parce que avant d'investir, je veux pouvoir faire de l'hauturier avec. Donc je me renseigne sur (au delà de ce qui est du bon sens) ce qui est administrativement possible, assurable, etc.
La notion de catégorie de construction en fonction de l'état de la mer est du vent semble aller dans le bon sens. Malheureusement, cette catégorisation n'est pas utilisée pour ranger les voiliers entre ceux qui sont faits pour naviguer, ceux qui sont faits pour se promener en côtier et ceux qui sont faits pour frimer en marina :/
C'est dommage. Une liste de voiliers conçus pour naviguer au large m'aurait bien aidé.

02 juin 2013

Il y a peu c'était au dessus de 9m,le Pogo 8.50 est une exception,généralement c'est des quillards, les dériveurs lestés (dérive légère) normalement moins raides à la toile demandant plus de longueur pour la même sécurité. En regardant sur le site de Bénéteau actuellement homologué en A ça démarre avec l'Océanis 34 pour la gamme croisière 9.99m de coque. www.beneteau.fr[...]anis-34

02 juin 2013

Une solution, acheter un voilier antérieur à la nouvelle réglementation 240 et homologué en 1ère catégorie de l'époque (voilier de > 10m).
Il se retrouve donc automatiquement en catégorie A de la nouvelle réglementation.
Avec l'équipement réduit tu pourras naviguer en côtier et avec l'équipement > 6 milles, tu pourras traverser tous les océans en étant en règle selon la règle et l'esprit.

02 juin 2013

En effet, le Pogo (ou le bongo) ont ces avantages d'être solides, relativement courants, et transportables (ce qui n'est pas négligeable).
Mais par conséquent, ils sont hors de prix :/
C'est pour cette raison qu'une liste de catégorie A (y compris en moins de 10m) m'aurait permis de chercher des alternatives un tantinet plus abordables.

03 juin 2013

La largeur maximale d'une remorque routière est de 2m55 hors tout (Code de la route Art. R 312-10).
Le baud maxi du Pogo 8.50 mesure 3m60 et celui du Bongo 3m70.
Ni l'un, ni l'autre ne sont donc des voiliers transportables.
Sauf, évidemment, au moyen de camions spécialisés.

02 juin 2013

Même avec un Océanis 34 avant d'affronter le large,à mon avis il y a du boulot pour l'équiper,létai volant ,voiles convenables...
Je comprend pas le coté" transportable du Pogo" sur semi remorque ! enfin comme les autres... juste la hauteur?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (199)

Bientôt fini ?

mars 2021