Ca va faire couler de l'encre avant les relevages d'ancre [partage de bateaux]

25 avr. 2015
25 avr. 201525 avr. 2015

Bonjour,
hors de question pour moi de louer mon bateau, c'est MON bateau, et les ceusses qui n'en ont pas, ben ils ont qu'à aller chez les loueurs dont c'est le métier de mettre des cranques à disposition auprès de gens qui n'en ont rien à carrer.
Voilà. ( poil au bras )

25 avr. 2015

Et pourquoi cela serait il une mauvaise nouvelle?
je navigue depuis l'été dernier sur une côte ou 8000 bateaux sont parqués. Lors de mes cours, seuls deux ou trois bateaux sont de sortie! ça laisse songeur; a priori, beaucoup de propriétaires se sont trompés lors de leur acquisition puisqu'ils n'amortissent pas leur bien.
par ailleurs, on assimile toute acquisition de savoir par l'entrainement. Comment le faire régulièrement si ce n'est de passer par l'achat et encore, à condition de pouvoir sortir en solo? mon cheminement va passer par la location dès ce mois de mai en compagnie d'un ami ayant plus d'expérience que moi; prenant des cours sur un bateau de régate, cela va me permettre de découvrir le bateau de croisière avant de partir faire la Sardaigne cet été. Donc pour moi, c'est une solution "gagnante-gagnante".
maintenant, si j'étais propriétaire, louerais je mon bateau? Hum...faudrait voir!

25 avr. 2015

Faut voir s'il y a une clause pour débouchage des boites à caca car si tu loues à quai, il y a de fortes chances de louer à des gens qui n'ont jamais mis les fesses dans un bateau....!
Gégé

25 avr. 2015

Sans "C", les toilettes du port deviennent des " *hiottes" :mdr: :jelaferme:

25 avr. 2015

Mais à quai ne sommes nous pas censés utiliser les toilettes du port !? :oups: :lavache: :jelaferme: :acheval:

25 avr. 2015

Je n'imagine pas louer mon petit espace personnel.
Les gens qui ont une activité professionnelle ne sont pas disponibles pour sortir très souvent, sauf s'ils vivent à proximité de leur bateau, ce qui leur permet de sortir après le travail ou le week end.
Parler "d'amortir" son bateau relève de l'utopie. Des proches me suggèrent de louer un bateau plutôt que d'en avoir un à l'année. Pour offrir à mes 5 petits enfants huit journées de navigation tous ensemble, j'ai loué un Sun Légende l'été prochain. Cette navigation me coûtera autant que mon budget annuel actuel, en espérant ne pas être trahis par la météo!
Avec mon bateau, je pars quand je veux, aussi longtemps que je veux (sous réserve de quelques contraintes domestiques!), en fonction de la météo, alors que si on loue un bateau, bonne météo ou pas, on est à bord!
Vive donc ma liberté de propriétaire!

".../...
Plus simplement, des propriétaires louent leur bateau à quai, sous forme de résidence de vacances, avec cris des mouettes, claquement de haubans et senteurs marines en prime.
.../..."
:lavache: Ils sont trop fort ces journaleux : claquement de haubans... :-D

26 avr. 2015

il faut lire tout l'article, ça vaut son pesant de cacahuètes!

26 avr. 2015

Et bien moi, je ne trouve pas cela idiot du tout!
Je vis cette aventure chaque année, mais à l’envers, c’est à dire que je loue mon appartement les quatre mois où je suis en mer. Une fois vidé des objets personnels pour laisser de la place au locataire, un logement devient anonyme et notre "chez-nous" est alors le bateau. L’inverse demande juste une précaution supplémentaire: le voilier est un engin technique que seul un marin expérimenté peut comprendre. Je pense que le risque est plus grand de confier un bateau restant au port à des terriens que de le laisser à un bon équipage partir pour une jolie croisière. Si dans l’ensemble, tout ce qui flotte pouvait être mieux utilisé, ce serait pas mal.

27 avr. 2015

Jamais je ne louerai mon bateau.

CaptainRV

27 avr. 2015

Dommage que le titre du post ne dise pas le sujet que l'on traite. Il s'agit de la location entre particuliers. Celle-ci a toujours existée mais elle est boostée aujourd'hui par les possibilités de la mise en réseau (internet). Lorsqu'en plus des gens intelligents apportent des services supplémentaires pour sécuriser l'échange (comme des assurances par exemple) ça se développe. Cela touche tous les secteurs (appart, voitures, bateaux). C'est-à-dire des investissements lourds sous-utilisés. Dans la plaisance le succès de ces sites de partage (co-navigation et location entre particuliers) sont de très bonne augure. Cela veut dire que la passion pour la mer ne mollit pas mais que les conditions économiques ont changé, la relation au bateau aussi. Ce qui compte pour la nouvelle génération est sans doute plus l'envie de jouir du bien que de le posséder.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

Souvenir d'été

  • 4.5 (1)

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

novembre 2021