ça n'a rein a voir avec le nautisme


mais ça peut être utile à bord
alain

L'équipage
12 fév. 2017
12 fév. 2017

Oui, mais pas en solo et pas trop loin des cotes ! :heu:
Ca n'empêche que c'est très instructif et utile ;-)
:alavotre:

12 fév. 2017

si parce que tu peux appeler en vhf en donnant les symptômes que tu ressens ,tu as trois heures devant toi à peu près .
évidement en côtier.
alain

12 fév. 2017

D'accord, mais je voulais parler du hauturier bien-sûr..
De toute façon, je ai regardé la vidéo je l'ai transférée à tous les jeunes de 60 balais que je connais, c'est vrai que c'est si simple des fois....
pascal

12 fév. 2017

Tout cela est très bien et doit être connu, et effectivement le temps compte. Mais la prise en charge efficace d'un drame neurologique demande au départ un bon diagnostic et donc un environnement technologique de très haut niveau (Scanner/IRM) immédiatement disponible, suivi d'un plateau réanimation plus une équipe neurochirurgicale complète à disposition immédiate si nécessaire.
Autant dire que si cela n'est pas possible, la messe est hélàs dite pour la majorité des malheureux, les accidents les plus desastreux rapides concernant surtout les AVC hémorragiques. Et dans certains cas il vaut mieux que la personne décède plutôt que d'être transformée en légume, éventuellement donneur d'organe.
Le Système nerveux central est HYPERfragile, un oedême s'installe très rapidement, une hémorragie est agressive est irritante, le cerveau enfermé dans sa boite crânienne est facilement comprimé, avec risque d'engagement et mort immédiate, une cellule nerveuse privée d'oxygène souffre en 3mn et peut être détruite à 5mn.

Tout cela est très sombre, mais si on peut donner une toute petite chance, il faut y croire et pouvoir être au bon endroit au bon moment.

12 fév. 2017

Bin moi qui commençait à me rassurer :tesur:
:alavotre:

12 fév. 2017

C est bien, mais tres simplifié. Trop? J ai fait une hemorragie cérébrale , j étais capable de sourire, de parler, de lever mes deux bras. Et pourtant... Il y a qq tests simples supplémentaires qui auraient pu être montrés, comme par exemple toucher son nez du doigt avec les yeux fermés ou faire glisser son pied le long du tibia opposé. M enfin, je dis ca, je suis pas neuro....

12 fév. 2017

en 1982 nous partions en corse sur le neptune 99 avec un ami qui à l'époque avait la cinquantaine
je prends le premier quart vers minuit je descend pour la relève
je le trouve tout gris en sueur en chien de fusil dans sa bannette
nous étions à peu près à 6h de calvi
incapable de bouger en train de grincer des dents .
que faire ....?
nuit noire ,j'appelle à la vhf ,le sémaphore me répond .
pas d'évacuation possible par hélico .
un toubib me joint et me demande de communiquer avec lui ,pas facile ,il ne répond pas par contre le pouls à 140 ...
le temps passe ,j'arrive à calvi ,l'ambulance sur quai ,évacué de suite
diaqnostic: coliques néphrétiques .
le surlendemain il revient à bord comme si rien ne s'était passé ...
depuis j'ai de la morphine à bord en auto-injectable et une ordonnance
il parait que les douanes aiment bien en trouver ..
alain

:doc:

13 fév. 2017

Il te doit une fière chandelle !
:pouce: :topla:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (9)

mars 2021