But recherché dans nos navigations

bonjour à tous, beaucoup de fils ces temps-ci sur des projets de navigation en Méditerranée. Je me pose quelques questions sur nos motivations de voyage.
Lors de mon expérience sur 3 mois sabbatiques afin d'aller à Malte et retour, une de mes conclusions est que je n'avais pas vu beaucoup des coins ou j'avais fait escale. Première raison voyage en solo donc moins motivé à faire du tourisme (réflexion perso), autre raison : mouillage alors aucune balade en terre par crainte pour le bateau et pour finir le temps : rendez-vous à Palerme donc ne sachant jamais le temps que l'on va mettre perso je cours souvent plus afin d'y être en avance. J'ai fait descente ouest Sardaigne et remontée Est, pas une seule balade. Mon épouse m'ayant rejoint en Sicile là on a un peu visité en louant une voiture. Mon arrêt à Malte cela a été Gozo et La Valette et c'est tout.

Bref tout çà pour demander quels sont vos buts dans vos navigations car je vois que certains veulent faire la moitié de la Méditerranée en 5 mois en partant de Bretagne etc. Je me demande si c'est pour "bouffer" des miles alors un tour du monde sans escale me semble approprié sinon il vaut mieux en faire moins et prendre le temps de visiter les régions autour des escales.
Un ami est parti ce printemps pour un mois et est descendu de Palavas à Ponza (et retour) son regret c'est le manque de temps pour se poser, pour lui trop de distance et donc trop de voile (pratiquement pas de nuit car en solo).
Perso à refaire je me servirai du bateau pour aller dans un coin, y rester quelques jours, et recommencer mais à part d'avoir beaucoup de temps il faut limiter les distances.
Qu'en pensez vous ?
Gilles

L'équipage
16 oct. 2014

Je serais tenter de dire que l'on voit midi à sa porte. Et donc les croisières sont pareils, la seul erreur à mon sens étant de programmer longtemps à l'avance et de partir contre le vent pour revenir contre le vent.

16 oct. 2014

Départ: aller du waypoint A au waypoint B aller du waypoint B au waypoint C aller du waypoint C au waypoint D aller du waypoint D au waypoint E aller du waypoint E au waypoint F aller du waypoint F au waypoint G aller du waypoint G au waypoint H
Retour: Si vous savez vous servir d'un logiciel de navigation, dans menu route faire inverser la route et donc: le waypoint H devient A et vous revenez à la taverne boire une chope.

16 oct. 2014

Une explication par un heonaute qualifié pourquoi il navigue!
Le pastis Janot d'Aubagne qui est bon, mais sans plus, à la maison, est carrément excellent sur le bateau. J'ai testé à plusieurs reprises en aller-retour, et il n'y a pas photo.

16 oct. 2014

Hello Gilles et tous,

J'en pense que tu as raison.
Si c'est pour bouffer des miles, pas besoin d'aller loin, il suffit de tourner en rond.
L’intérêt (entre autre) d'un tour comme ça c'est de prendre son temps, ce qu'on ne peu pas faire pendant les vacances d'été d'un salarié.
Si je fais un tour de quelques mois en med (j'espère toujours) je privilégierais les escales, quittes à aller moins loin.

16 oct. 2014

J'ai pas mal navigué sur le bateau d'un ami. Il n'avait pas le temps de partir loin longtemps. Ses contraintes familiales et professionnelles l'en empêchaient. Sa solution était de changer de zone de navigation tous les 3 ans en y laissant son bateau.

16 oct. 2014

Je suis d'accord avec toi Penduig. C'est pourquoi je pousse toujours les gens à faire moins d'escale mais y passer plus de temps.

Lors de mon premier voyage, j'ai directement vu que quand je m'arrêtais pour deux heures cela devenait deux jours, et deux jours deux semaines ou deux mois!

Parti pour un tour du monde, j'ai en quarante mois navigué en Écosse, Féroé, Islande et quelques îles norvégiennes. Et c'est tout! Et je ne regrette rien, au contraire. C'était loin d'un TDM.

Je crois que l'essence du voyage est la découverte de terres et de gens. Et pour ça il faut prendre son temps.

Après juste être en mer est aussi agréable, alors je préfère décider d'aller quelque part (et y passer du temps) mais sans faire d'escales pour y arriver. Par exemple, Belgique - Ushuaïa en 92 jours. Trois mois de plaisir en mer puis du temps à l'escale.

C'est sûr que c'est incompatible avec un boulot. Quand je pars naviguer, j'arrête de travailler pour être libre, et au retour je trouve un autre job. Et je dis tout de suite que je ne vis pas au crochet de la société, quand je navigue, je vis sur ma caisse de bord, sans entrée quelle qu'elles soient, tant que je ne retravaille pas. Mais en voyage hors des sentiers battus, la vie en mer ne coûte pas cher.

16 oct. 2014

Comme disait Brel dans une interview , l'homme a besoin d'horizons ....personnellement , le tour de med est programmé . Comme le TDM . Pourquoi, je sais pas mais j'en ai toujours eté convaincu. Pas pour bouffer des milles, on peut les faire devant chez soi. Pas spécialement pour visiter , les vols AR couteront moins chers que l'entretien d'un 35 pieds et bien souvent , on a déjà visité le pays . Je crois que si on peut le faire , on a le devoir de le faire . Au moins par respect pour ceux qui voudraient et ne peuvent pas . Surtout si on ne fait rien d'autre et que l'on en a vraiment envie . Mais je comprends qu'une fois fait , on puisse se dire , bon et alors ...et maintenant ?

16 oct. 201416 oct. 2014

moi je me balade a mon rythme et quand un endroit me plait je reste pour visiter une semaine ou plus, meme si ma femme et mes filles sont casanieres je pars visiter tout seul a pieds ou en bus mais j'essaye quand meme de les motiver pour venir avec moi
sinon moins ton bateau aura de valeur et plus tu le laissera façilement pour decouvrir ,c'est un peu le principe du sac a dos du routard :-)
c'est un post interessant que tu lance gilles ça nous change des questionnement sur l'electronique et ça remet en place les idées qui nous poussent a naviguer ;-)

16 oct. 201416 oct. 2014

J'ai toujours laissé mon bateau au mouillage ou au port pour aller visiter quand j'en avait envie.
Parfois des journées entières au mouillage, bien abrité, dans peu d'eau et beaucoup de chaîne au cas ou.

Sinon tu ne vois rien des endroits visités. Bien sur les criques et baies, sont jolies, mais bon ...

Si tu n'ose pas laisser un peu le bateau, alors tu ne vit plus.
Bien sur quelques fois je me suis demandé si j'allait retrouver l'annexe (laissée au ponton pas attachée pendant toute une journée) et même le bateau, mais bon, faut pas devenir parano sinon on ne fait plus rien.

J'aime bien la phrase de Mic Marin "Je crois que l'essence du voyage est la découverte de terres et de gens." c'est exactement ça !

16 oct. 2014

Salut Harry je sais que tu es habitué à laisser ton bateau au mouillage mais perso j'ai du mal et cela me gâche pas mes vacances. Je suis plus serein lorsque le bateau est au port. On ne se refait pas.
Gilles

16 oct. 2014

sympa ce fil , il faut apprendre a prendre le temps , ce n'est pas si évident .

@ gilles ,avec une ancre cobra de 20kg et 45 m de chaine de 10 sur un 10m tu peux partir visiter tranquille,il faut se donner les moyens de ses ambitions ;-)

16 oct. 2014

j'ai mieux j'ai une océane et 45 mètres de chaine mais je ne suis pas pour autant tranquille. J'en ai passé des heures et des nuits au mouillage sans dormir et cela ne me fait plus marrer. J'ai aussi quelque fois frôlé la correctionnelle avec mouillage qui dérape .... par contre et tu as raison je ne peux pas m'approcher du bord autant que toi (1.90 de TE)
Gilles

20 oct. 2014

chez nous l'Océane a été remisée à la cave. Elle nous a parfois lâchée lâchement sans raison apparente. Je suis passé à la Kobra qui nous lâche moins souvent et moins lâchement.

16 oct. 2014

Cela dit, je le laisse pas dans n'importe quelle conditions. Il faut que le beau temps soit établi et le mouillage bien abrité (en cas de changement non prévu)
Et par exemple cette année, pour visiter Rome on c'est mis au port, y avait pas de mouillage correct dans le coin et on partait à l'aube pour revenir tard le soir, donc on était mieux au port . on y est resté 4 jours.
Bref ça dépend des circonstances

17 oct. 2014

En général quand j'arrive au mouillage, je reste à bord ou très près du bateau pendant 24 heures. Cela laisse le temps "d'atterrir", de ranger le bateau, de faire un peu d'entretien. Et surtout de voir comment le bateau réagit pendant deux marées. Après, en route à pieds à la découverte du coin.

16 oct. 2014

je veux faire avancer ma vieille boite de conserve comme un imoca, je veux du gros vent et du gros temps une fois par mois, un ouragan 80 nds une fois encore avant d'etre ramolli. Jouer avec les joujou electroniques et tous mes boutons lumieres voyants, regarder le soleil me donner de l'electricité, etre bien au chaud dans mon ciré ( qui n'est plus un coten jaune), fermer ma descente etanche quand çà piaule, envoyer le spi ou le code 0 prendre un ris , trouver un mouillage abrité de tous les vents, jeter ma grosse ancre toute neuve sur un fond sableux
et puis la plage les ballades rencontrer des gens et d'autres bateaux, ecouter metallica ou bach a donf, plonger, nager, grimper, reparer ce con de bateau toujours cassé, dormir dans un lit sec quel que soit le temps, ne plus avoir le mal de mer, ne rien casser si je m'echoue ( car je m'echoue souvent), aider ceux qui ont quelque chose a reparer et qui savent pas faire, raconter des histoires a ceux qui veulent bien me croire marin , et ecouter les exploits des autres, faire l'amour sur le pont ( s'il fait beau), faire des crepes , faire du pain, boire un coup de grave...lire dans mon lit ou regarder un film.
.
y faut dire les mecs, à terre je suis un mange merde SDF : en bateau j'ai une vraie maison avec laquelle je vais ou je veux, et j'espere bientot quand je veux
philippe

16 oct. 2014

sans vouloir te vexer motu
tu nous as tout expliquer , en long, en large
tu es un bon navigo, tu touches tout dans la réparation et l agencement des barques!
alors comment peux tu être un vétérinaire ( mange merde SDf)
la , je pige pas , tu es loin d être dépressif me semble t il !
ne vois rien de provoquant dans mon interrogation stp !

:pecheur:

17 oct. 2014

Tu m'plais Motu , continu comme ça ..... :-D

17 oct. 2014

Hello pendruig, pour moi, le problème n'est pas de savoir si on va "bouffer" des Milles ou stagner plusieurs semaines dans un port. Les deux sont faisables et compatibles. Ce qui ne va pas, c'est lorsqu’on part en mer en pensant le temps qui passe comme si on était à terre. Or, beaucoup préparent leur voyage en voilier comme une excursion en car: tel jour à telle heure, nous ferons ceci ou cela. Si on ne comprend pas que c'est la météo qui décide du temps que l'on va mettre pour aller quelque part, autant rester à terre. En mer, on doit accepter que même si on a prévu de "faire" le Scilly, on puisse très bien ne même pas atteindre Ouessant, voir passer tout son séjour à Brest! Pour ceux qui ne comprennent pas cette philosophie, je leur suggère d'acheter un camping-car!

17 oct. 2014

je suis parfaitement d'accord avec toi, le bateau n'est pas compatible avec un planning. C'est pour cela que je proposais cette réflexion car il me semble que ce n'est pas clair pour certain. Le bateau c'est bon si on ne tient pas compte du temps et son contraire (j'adore le français).
Gilles

17 oct. 2014

oui planifier l'affaire a l'estreme n'est pas bon , il faut des objectif et des plans B qui se mettent en place au fil des jours principalement selon la meteo et les abris potentiels.
Avant tout il faut etre heureux d'etre en mer , on est d'autant plus heureux de jeter l'ancre

17 oct. 2014

Moi j'aimerais vivre comme dans Waterworld (les dingues en moins). En plus il a toujours du beau temps. La mer est toujours belle et il avance un max sans air.
:lavache:

17 oct. 2014

on n'est pas obligé d’être en bateau pour découvrir des endroits et des gens. si je veux des sensations, faire du sport, je navigue sur une petite bombe et je m'éclate mais je crois que ce que j'aime le plus, c'est naviguer, est d’être seul responsable de mon sort. anticiper, gérer l' impondérable, essayer d’être en phase avec les éléments etc. je pense que j'aurai pu prendre autant de plaisir en montagne ou dans le désert.

Senetosa, t'as une place pour un tour du monde en cata, t'as le cata, reste plus qu'à!!!

17 oct. 2014

@ travailleurs des mers: être responsable, ça commence par connaitre ses limites, et ça c'est hors limite pour moi....

17 oct. 2014

Quel but ? Le mieux : ne pas avoir de but ! La zigzagodromie il n'y a que cela de vrai :bravo:

Il arrive que nous ayons prévue de ne faire que passer à un endroit et 2 mois plus tard si les gens sont sympa ,nous sommes toujours là !!

17 oct. 2014

peut-être vivre au gré du temps, au gré des vents et au portant, au gré des gens de tous les temps, prendre le bon temps pour se réaliser à temps...

chacun choisit son temps, son vent, son allure, ses rencontres, et la durée de toutes ses expériences...

se fixer un temps (durée) est le principal grain de sable de tout programme de navigation... les RV et les dates fixées pour l'escale, c'est la galère assurée

17 oct. 2014

d'accord avec senetosa : je pars demain dans le Verdon pour 6 ou 7 jours faire les principales randos à pieds et Vtt .J'ai pas de but, juste du temps......en fonction de la meteo ....toujours pareil !!

17 oct. 201417 oct. 2014

Oui, il faut savoir adapter son programme.

Une fois, on avait prévu d'aller en Sardaigne et on c'est retrouver dans les Iles Toscanes... :lavache:

non, non, bande de mauvaises langues (je vous entends d'ici) c'était pas une erreur de nav :non: :mdr:

Juste que au début de notre croisière, on est parti un peu à L'est le temps de laisser passer le mauvais temps, et ensuite on à poussé un peu pour rejoindre quelqu'un, et puis ...de fil en aiguilles, "tiens finalement si on retournait à Elbe on est pas très loin?" ... et voila ! un très bon souvenir :-p

18 oct. 2014

Pour être libre, ou au moins éprouver la sensation de liberté.

20 oct. 2014

nous recherchons des endroits calmes, bien protégés de préférence mais pas obligatoires ou l'eau est tiède et claire, le paysage intéressant et avec le moins de voisinage possible. De même nous recherchons des navigations paisibles par mer calme, vent portant au grand largue mais pas plus, sous le soleil avec un peu de pêche à la traîne et pas grand monde sur l'eau.
On n'est pas difficile quoi !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Décembre à Manly beach.  été australien

Souvenir d'été

  • 4.5 (117)

Décembre à Manly beach. été australien

novembre 2021