Budgets Vendée Globe 2020

Bonjour a tous les jeunes mousses!

Je cherche les informations du budget des équipes de la Vendée Globe 2020 mais je ne trouve aucune info la dessus.

Surtout pour les petites équipes... si je m'en souviens bien le plus petit budget du Vendée globe 2016 était Alain Roura avec 200.000 €...

Si vous avez des informations complémentaires n'hésitez pas !

L'équipage
09 nov. 2020
Cette discussion est en mode Débat. Les règles principales de participation :
  • Seules les réponses au sujet principal sont autorisées. Interdisant ainsi les échanges entre intervenant et favorisant les contributions.
  • Vous ne pouvez publier que 3 contributions (3 réponses au sujet principal).
  • Vous pouvez corriger et compléter vos réponse et contributions.
  • Un nouvel utilisateur ne peut participer au débat (Ceci afin d'éviter les Trolls).
L'objectif étant de favoriser l'argumentations de fond, la synthèse des idées et éviter les dérives. Bon débat a tous !
09 nov. 2020
1

Alan Roura, un si petit budget ? Il a quand même fait poser des foils sur son bateau. Forcément de la recherche, du matériau à poser dans le bateau, de la haute technicité. Il y a peut-être un zéro qui manque ? (non, j'exagère !)
Je pencherai plutôt pour Miranda Merron...

09 nov. 2020
3

400.000€ bateau inclus pour Sébastien Destremau. Je pense qu’il doit détenir le record pour cette édition...

A lire dans ce bon article de Tip&Shaft :

JM

09 nov. 2020
0

Scotland je parle de l'ancien Vendée Globe (le 2016) lors de la première participation. Cette année il a été gaté par les sponsors

09 nov. 2020
1

Effectivement, le budget d'Alain Roura n'est certainement pas le même pour cette édition. L'article suivant dans SportBusiness.club le confirme, la boss de La Fabrique indiquant que ce sera avec un bateau neuf et "quelques centaines de milliers d’euros", tout en ajoutant qu'ils se sont adjoints d'autres partenaires...

JM

09 nov. 2020
0

J'aimerais connaître également le budget de Alexia Barrier, il ne doit pas dépasser celui de Seb Destremeau je pense...

09 nov. 2020
1

@Jp91

Elle parle de 500.000 €
...pour 2020, sachant que le budget, et notamment l'achat du bateau (300.000 € dans son cas) s'étale sur plusieurs années (elle parle de 200.000 par an les années précédant le VG).

Elle avait trouvé un sponsor dernièrement, pour palier à celui qui avait fait faux bond suite à la crise, qui a mis 300.000 € sur la table :

JM

09 nov. 202009 nov. 2020
1

Je crois que Gabard en parlait lors du départ sur FR3 à moins que ce soit sur l'émission de l'Equipe. Il disait même que certains bateaux étaient déjà vendus en "sous-main" au moment du départ, une sorte de promesse d'achat.
Pour les budgets, les derniers tourneraient à 4-6 millions, les récents d'occasion à 2,5-3 millions.
Une paire de foil moderne, c'est 600 000€.
Il faut rajouter la bouteille de champagne...
Mais bon, une petite recherche permet d'en savoir un peu plus...


11 nov. 2020
-7

Budgets indecents ca en ferait des repas pour les gens dans e besoin mais apparement ca ne choque personne
Moi a mon niveau mon seul moyen de protester est le boycote des produits des sponsors

11 nov. 2020
3

D’un point de vue économique, une partie importante de ces budgets sont des heures de travail, ce n’est pas de l’argent qui ne sert à rien.

11 nov. 2020
1

Et c'est beaucoup moins qu'une équipe de foot, un team de cyclistes complets ou des campagnes répétées de publicités à la télévision.
@tatihou, j'espère que tu n'utilises pas Google, Facebook, et que le média que tu utilises pour accéder à HéO a été construit en France à partir de produits totalement recyclables. Ainsi pas d'exploitation de "chinois" !

A une époque, Desjoyaux avait calculé l'énorme rentabilité de l'affichage de Foncia sur les courses par rapport à des campagnes télévisées. Un facteur 10 peut-être, je ne me souviens plus...

11 nov. 202011 nov. 2020
1

Bonjour!

Ces budgets permettent à des entreprises d'exister, à d'autres de croitre, ce qui est sur c'est que le nombre de repas fournis grâce aux emplois maintenus ou créés avec ses budgets sont bien plus que ceux qui auraient été fournis en achetant des repas avec les valeurs des budgets. Cela nous permet aussi de rêver, nous en avons bien besoin en ce moment.

11 nov. 2020
2

@ scotland les budgets des equipes de foot me revoltent autant que ceux des bateaux du vendee globe la publicite a la tele m embete j evite d acheter les produits de ces annonceurs

Par contre je ne vois pas le rapport entre le budget des bateaux du vendee globe et les produits chinois ou americains
J aimerai bien sur que google et face book soient des societes francaises mais la je n ai pas de choix par contre il me reste le choix de ne pas acheter de la viande ccharal

11 nov. 2020
2

@ Tatihou

Déjà le Christ, alors Jésus, avait répliqué à celui qui était choqué du prix du parfum étalé sur les pieds de jésus par Marie Madelaine alors qu'il était possible de nourrir des nécessiteux pour la dépense que lui ne serait pas là pour toujours, ce qui n'étaient pas l'avenir des pauvres.
Et c'était il y a 2000 ans. Rien de nouveau pour ce point là (l'existence des pauvres).

Il y a aussi le proverbe africain (?):
Donne un poisson à celui qui a faim, il sera nourri un jour.
Apprends-lui à pêcher, il n'aura plus jamais faim.

Je sors.

11 nov. 202011 nov. 2020
4

@Tatihou :
il faut éviter les raisonnements simplistes du style "vous auriez pu donner cet argent aux resto du coeur"... L'économie, ce n'est pas de la magie et des petites formules.

Les sponsors de ces bateaux prélèvent sur leur marge pour financer de la communication... Ce n'est pas de la philanthropie, et ca ne prétends pas en être. (sauf quand une société "offre" son image à des causes telles que linkedout)

Si tu boycottes les sponsors de cette régate, alors tu as d'autant plus de raison de boycotter tous ceux qui financent d'autres sports (velo, tennis ou sports mécaniques pour commencer), et encore davantage de raisons de boycotter ceux qui font de la pub à la TV (là, clairement, il finance l'abrutissement de la population).. Et tu te retrouves à consommer uniquement chez ceux qui ne financent rien, sauf leurs actionnaires.

Va donc raisonner à l'envers, ne boycotte personne, et supporte plutôt ceux qui financent des activités que tu soutiens.
...
Et supporter ceux qui financent la voile, ce n'est pas le mieux, mais ce n'est pas le plus con non plus...

@Polmar : chinois le proverbe :p
(à priori, issu du huainanzi)

11 nov. 2020
0

@ peuwi si tu entends bien le francais et lis ma precedente reflexion je
boycoote autant les marques qui sponsorisent le vendee globe que celles qui sponsorisent les equipes de foot ou autres il y a qqs societes qui "sponsorisent" le terme est mal adapte les restos du coeur ca doit te paraitre incroyable dans ton monde mais ca existe
Je pense que ceux qui ont faim ont olus d estime pour les resto du coeur que pour l" economie" simpliste et vraiment pas franchement magique
@ polmar peux tu me dire le chapitre de la bible ou apparait ton affirmation j ai ma bible a bord et j aimerais me repencher sue cette idee

11 nov. 2020
1

Je pense que les salaires de ces marins n'ont rien à voir non plus avec ceux d'Mbappé,Neymar,Ronaldo ou Messi qui sont eux indécents.
C'est vrai que dans le cas présent c'est le matériel qui est très cher mais cela fait travailler du monde pour le produire.

11 nov. 2020
3

Je suis désolé mais le raisonnement de tatihou, en plus d'être simpliste est totalement erroné.

Pas la peine de comparer avec d'autres sports, il suffit d'expliquer que cette partie de l'économie permet à pas mal de gens de vivre et donc de ne pas avoir besoin des restos du cœur et pourquoi pas de donner pour ces restos, on peux donc en conclure que ce sponsoring est plutôt favorable aux restos du cœur et autres ouvres de bienfaisance.

Ce qui bien sur ne dispense pas par ailleurs d'aider ces œuvres d'une manière ou d'une autre.

Mais toutes ces explications sont peine perdues, car s'agissant d'une posture, ceux qui ont ce genre de raisonnement sont en généra imperméables à tout argument qui ne va pas dans leur sens.

C'est un peu comme tenter d'argumenter face aux climato-sceptiques, c'est juste du temps perdu, ils ne changent que rarement d'avis vu qu'ils se sont d'abord fait une idée avant même d'en chercher les raisons, puis ils passent leurs temps à tenter de justifier ce qu'ils ont déjà décidé arbitrairement sans jamais écouter les arguments. C'est ce qu'on appelle une posture ...

11 nov. 2020
0

@Tatihou regarde Jean 12:1-8
😇

11 nov. 2020
6

Polmar :

Le proverbe a une suite .

"Apprend à pêcher à un Breton il ira au bistrot".

11 nov. 2020
4

Il y a encore 30 ans, la Vendée était un département très enclavé ou le chômage était massif; c’est un département qu’on quittait.
Les premiers sponsors qui ont investi dans le Vendée Globe (et qui continuent d’investir aujourd’hui) étaient des PME locales (PRB, Sodebo, Akena etc).
A l’époque, le coût d’engagement était moindre; je crois me rappeler que le budget d’un 60 pieds moderne était de 2 à 3 millions de francs à la fin des années 90.
C’était une somme, mais pas un budget inaccessible pour une PME qui veut se développer largement.
Même Beneteau s’est redressé grâce à cette course (certains le regrettent peut être mais c’est ainsi); Finot-conq était le cabinet d’architectes de certains First, mais aussi de nombreux Imoca.
Reste que ces PME sont devenues des multinationales alors qu’elles étaient parfois très fragiles (cougneau par exemple, mais on pourrait en citer bien d’autres), que le taux de chômage massif n’est plus qu’un souvenir puisque ce département est devenu un des plus attractifs de France.
Ah, j’oubliais un détail, cet essor spectaculaire s’est fait sans argent public.
C’est ce que j’appelle un succès.
Donc, non, rien de tout cela n’est indécent.

11 nov. 2020
1

en 85 il y avait 5% de chomeurs en Vendée.
ca a toujours été un département économiquement dynamique.

11 nov. 2020
0

Absolument pas.
Mon oncle travaillait justement chez Cougneau, au bord du dépôt de bilan dans les années 80.
A la même époque, Beneteau, pourtant une vieille entreprise familiale, cherchait son nouveau modèle économique.
J’approche de la cinquantaine, et j’ai vécu cette transformation, presque de l’intérieur, et j’ai suivi au fil des mois et des années ce qui s’est produit là-bas.
Il suffit de faire une petite étude pour voir l’évolution de la démographie locale, la multiplication par 10 du nombre d’habitants, la pyramide des âges, la densification du tissu entrepreneurial etc...
Les villes de St Gilles, les sables, les herbiers, challans etc etc... n’ont plus rien de commun avec ce qu’elles étaient dans les années 80, et elles ne le doivent pas à l’économie saisonnière générée par le tourisme.
Vraiment, dire que la Vendée était prospère est un non-sens.

11 nov. 2020
1

Pour le dynamisme de la Vendée, il peut être ajouté la compétence des personnes productives.

11 nov. 2020
-1

@polmar
Assurément.
Mais les talents sont longtemps restés en jachère, ou sont partis s’exprimer ailleurs.

11 nov. 2020
0

La contrie : la population de la vendee n'a pas ete multipliée par 10 ...un petit 1.5 maxi

11 nov. 2020
0

Bécassine n’était-elle pas originaire de Vendée ?

Hervé

12 nov. 202012 nov. 2020
5

Ce qui est "indécent" à mon sens, c'est les budgets communication de ses grosses boites pour faire fabriquer des bateau en carbone (polluant et non recyclable au passage) et qui iront polluer les mers avec les nombreuses casses du à la fragilité de ses jouets de "riches".
Pour la petite anecdote, j'ai bossé indirectement pour la préparation de course au large, et a chaque changement de sponsor, tout part à la benne, même le jeu de voile, usés ou pas...

Et que dire des employés de ses entreprises payés au smic, faisant souvent des boulots pénibles qu'ils ne pourront pas être augmentés ni même avoir une prime intéressante car il faut payer le nouveau jouet et tout le bordel qui va avec.
Mais c'est notre société qui est comme ça, j'espère qu'avec le temps ça s'améliora...

12 nov. 2020
-2

Si on se scandalise devant cette course, on doit alors se scanliser sur toute dépense d'argent qui n'est pas strictement indispensable à la seule survie.
Je présume que notre ami militant est aussi scandalisé par toutes les personnes qui osent partir en vacances (bon, ok pas cette année) au lieux de rester travailler 5 jours semaines toute l'année.

A trop vouloir résonner par l'absurde, ça devient absurde.

12 nov. 2020
0

Et bien, il est vrai que ces bateaux sont trop chers...
La course, et le développement technologique représentent des coûts importants, mais ils ne devraient pas nécessiter de tels fonds.
Ce n'est pas de l'argent perdu, mais c'est dommage que la course ne soit pas plus accessible à tous, et c'est aussi dommage que les technologies mises en oeuvres (bateau tout carbone) n'apportent plus grand chose de directement intégrable dans le monde de la plaisance.

Par contre, non, il n'y a aucun rapport entre le salaire des salariés (smic ou pas) et le budget communication.

Aussi, il faut rappeler que les coûts de ces bateaux alimentent aussi des entreprises, qui elles non plus ne payent pas leurs employés à million, contrairement à d'autres sports.

Si vous avez l'impression que c'est de l'argent perdu que les employés ne vont pas gagner, alors raisonnez ainsi :
l'entreprise machin n'a pas cramé 6 millions dans des jouets de riche. Elle a embauché 15personnes pendant 4ans pour faire de la communication. Si vous déplorez le budget, vous déplorez l'embauche de ces 15personnes.

12 nov. 2020
0

Bref, toujours pas de chiffrage des grosses écuries!

12 nov. 2020
1

Miranda Merron a un petit budget, sponsor fidèle Campagne de France, son équipe se résume à son mari Halvard, le bateau leur appartient. Mais combien exactement ???

www.mabiremerron.com[...]

12 nov. 2020
2

J'avais lu qu'un voilier mini etait déjà à 300 000 € et c'est il y a quelques années . Proto ???
C'est quand meme rassurant de savoir que les vieux clous sont actualisés , pomponnés et servent aux nouveaux pretendants.
Quelquefois je suis dubitatif devant leur cv nautique assez mince....
Meilleur en recherche de sponsors.
Ce doit etre la base et c'est dommage car ds les preparateurs , boat.capt. etc... je suppose qu'il y a des talents qui se perdent .
Je vais assez souvent voir les minis .la dernière m'a vraiment laissé un mauvais goût. C'est juste la grande fête des sponsorisés.
À la reunion décennale de la mini , on t offre un mini godet de vin issu d'un cubi supermarché.
Pas trop consommé. ...

12 nov. 2020
1

Le budget de fonctionnement de PRB qui joue placé est de 500 k€/an, soit 2 M€ une campage VG, hors bateau. Le bateau PRB sera à vendre 2 M€ à la fin du VG.
Un bateau neuf pour gagner c'est 5 à 7 M€. Le budget de Charal est de 15 M€ sur 5 ans, incluant le bateau.

13 nov. 2020
3

C'est impressionnant.
Je comprend maintenant toutes les videos où l'émotion rends leurs yeux humides + gros sniff...
Faut pas casser le jouet !!!

il faut y aller en raquettes

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (32)

il faut y aller en raquettes

février 2020