Brexit, 2 ans pour en profiter...

Ça y est, le Royaume-Uni va voter son indépendance.
Les modalités de leur départ de l'UE vont être négociées pendant 2 ans. 2 années pour suivre l'évolution des prix et de la qualité de l'accueil en Angleterre. Qu'en sera-t-il dans les îles anglo-normandes?

Quelles conséquences sur nos navigations? A suivre...

Heureusement, il restera l'Irlande. :heu:

L'équipage
24 juin 2016
24 juin 2016

Et peut-être l'Ecosse qui voulait rester dans l'UE et ainsi se séparer de la GB.
Affaire à suivre.....

24 juin 2016

Peut être une opportunité pour le développement de contrebande à la voile...

24 juin 2016

Ne rêvez pas trop...
Hier le Royaume-Uni avait un pied dedans et un pied dehors.
Ce matin, c'est l'inverse...

24 juin 2016

Bonjour,
n'est ce pas un vote consultatif?
un peu comme en 2010 chez nous!!!!!

24 juin 2016
24 juin 2016

Bonjour
Exact mais chez eux la démocratie régne!

24 juin 2016

Absolument. J'ai par force suivi toute cette si pauvre campagne

24 juin 2016

Le peuple du royaume uni s est exprimé et "ce n est pas à la hauteur d un acte de démocratie" :blabla: :lavache: :lavache: :lavache:

24 juin 2016

Je te laisse à tes outrances.
Je ne parle ni de masse ni de droit de vote.

J'explique que quand un homme politique de premier rang, qui a été maire de Londres, qui prétend maintenant se hisser à la tête de son pays, qui avance pour arguments les plus sérieux du moment que l'UE veut interdire aux enfants de gonfler des ballons de baudruche parce que ce serait dangereux, que l'UE veut imposer un modèle type quant à la courbure des bananes, que l'UE encore veut imposer une taille et un poids standards pour les cercueils alors que tout est faux, qui t'explique doctement que les hôpitaux sont saturés à cause de l'arrivée massive de migrants alors que ça fait plus de 20 ans que le pouvoir central délaisse ce service public, .... je dis que ça s'appelle confisquer le débat en mentant de manière outrancière à ceux qui vont voter.

J'explique qu'un mec qui a besoin de jouer le bouffon à chaque instant pour séduire, qui n'attend qu'une chose c'est qu'on parle de lui, qui un jour pourfend l'immigration parce que c'est populaire mais qui le lendemain en fait la promotion contre toute attente pour les mêmes raisons, qui un jour est pour l'entrée de la Turquie dans l'UE avant de se raviser un peu plus tard et dire qu'il ne faut surtout pas, qui est obsédé par sa mise en scène permanente en jouant l'éternelle victime d'une classe politique à laquelle il se défend bien sûr d'appartenir, qui recherche tout le temps l'objectif d'un photographe pour être en bonne place dans les médias du jour ou du lendemain, ... je dis que ça s'appelle manipuler l'auditoire sans aucune conscience des répercutions que ça peut avoir.

Mais il a réussi son coup et sera comme il le souhaitais ardemment le futur 1er ministre de la GB.
Tous les mêmes pour ceux qui sont dans ce registre haineux, excessif et caricatural (ça marche !) : brocarder le pouvoir en place en jouant la dérision pour mieux s'y retrouver un jour.

D'ailleurs ça pourrait être amusant si ce n'était pas triste : on dirait qu'il a le même coiffeur que son homologue qui fait lui aussi dans la pitrerie la plus vile (et ça marche aussi !) pour arriver à la Maison Blanche.

Bon, aller, je quitte à regret le confortable Chesterfield du Yacht Club auquel j'appartiens comme tu le sais et je fonce à Londres profiter des bonnes affaires grâce à la chute de la livre.
Et tant pis pour la "masse" qui t'est si chère et qui va déguster grave dans les années à venir.

24 juin 2016

T'aimes bien les schémas, toi !

Ni l'un ni l'autre.
J'ai hébergé chez moi un sujet de Sa Majesté, gallois, durant 10 jours et on a souvent parler de cette affaire d'autant qu'il était Brexit et moi, non.
Ca a été amicalement chaud et intéressant.

Quand il y a eu le débat Boris Johnson/Sadiq Khan, le maire qui l'a remplacé, il a voulu regarder en différé et je lui ai demandé de m'expliquer et de traduire quand c'était possible.
Mais même sans tout capter, visuellement, on avait d'un côté un mec sérieux, calme, pondéré, à l'écoute et de l'autre un agité du bocal plutôt arrogant, dans la dérision et qui a fini par faire craquer le premier pourtant solide.
En résumé, mon pote m'a expliqué que Johnson n'avançait rien d'autres que des slogans, des petites phrases, des anecdotes, parfois sur un ton agressif, il était dans la mise en scène permanente alors que Khan étant dans le projet, l'explication et l'argumentation.
A la fin Khan l'accusait sans ménagement de mentir à chaque fois que l'autre l'ouvrait.

Ca qui était intéressant, c'est que chez les Brexit et les Remain il y avait les deux camps traditionnels mélangés, travaillistes et conservateurs.
Il y avait d'ailleurs une ministre conservatrice (et donc du même camp que Johnson) mais favorable au Remain qui était outrée par son attitude lors du débat.
Ce mec faisait sans cesse passer le débat du politique à la foire d'empoignes, à l'atmosphère de bistrot.

Mon pote pourtant Brexit avait reconnu l'aspect agressif de la campagne faite par son camp notamment quant à l'immigration mais les autres n'ont guère fait mieux.
Les Brexit ont joué sur la peur de l'étranger et les Remain sur la peur de l'effondrement économique.

24 juin 2016

Je crois surtout que dans tous les domaines et dans tous les pays il est toujours plus facile de convaincre en étant contre quelque chose qu'en étant pour, en étant négatif qu'en étant positif.
D'ailleurs, tu remarqueras que sur ce forum, il y a beaucoup plus d'insatisfaits que de comblés.

Un exemple : si je dis sur ce forum que Capucin est un voleur, ça me prend 5 secondes mais toi il te faudra très longtemps pour convaincre que ce n'est pas vrai.
Si je dis que tu es un mec formidable, ça me prend toujours 5 secondes mais, au mieux tout le monde s'en fout, au pire ça pourrait jeter la suspicion qu'un mec dise ça de toi.

Bon, je ne veux pas minimiser l'intérêt de ton existence et de ton intégrité mais pour l'UE, c'est encore plus compliqué.

Les politiques et ceux qui y croient (comme moi) pensent que ça va dans le sens de l'histoire et que c'est donc inexorable, que ça ne peut pas être autrement.
A quoi bon, alors, défendre le bout de gras qui est en place puisque revenir en arrière semble impossible même si c'est imparfait ?

C'est ce qui s'est passé en GB : les Brexit ont été ardents et violents (toute la classe politique britannique, des deux bords, en convient), les Remain plutôt mous.

24 juin 2016

j'ai oublié de dire que j'étais convaincu que le brexit ne passerait pas, car il y avait trop d'indécis (15 % ?). Et les indécis, à la dernière minute, ça prend peur, et ça vote pour que rien ne change.

24 juin 2016

A part mes illusions et l'espoir quant à l'avenir de mes fils, rien.

Tout circule librement sur cette planète : le pognon fait 10 fois le tour de la terre chaque jour, les marchandises se baladent librement d'un point à un autre et, depuis internet, les idées circulent aussi.
Bon, pour ce dernier point, on peut regretter que ce ne soit pas encore partout et que s'il y en a des bonnes des idées, des positives, il y en a aussi des nauséabondes.

Donc, tout circule librement sauf l'homme !

A chaque fois qu'on abat un mur ou qu'on le repousse, qu'on passe les barbelés à la coupe fine, qu'on comble un fossé, c'est con mais je m'en réjouis.
Moi j'aime bien les ponts, les passerelles, les portes et les fenêtres ouvertes.
J'ai même pas de rideaux chez moi. Je me sentirais enfermé.

Bien sûr, c'est pas facile.
On vit dans une région qui brille de mille feux et ceux qui sont dans l'obscurité voudraient bien un peu de lumière et je les comprends.

En attendant, savoir que dans le sud du Portugal je peux croiser un polonais qui y est arrivé sans encombre, qu'en Grèce je vais y trouver un irlandais et qu'en Italie je peux trinquer avec un danois, ça me plaît.

Quand on regarde ce qui se passait 70 ans en arrière sur ce continent, durée de la vie d'un homme, ce n'était pas gagné et mes ancêtres n'auraient pas parié un kopeck sur ce joyeux délire.

28 juin 2016

Digital mon voisin anglais de ponton à Povoa il y a eu dans la foulée une pétition qui a obtenue 3 500 000 signatures dans la matinée. Or il faut savoir qu'en Angleterre ils ont une loi qui dit que toute pétition obtenant plus de 3 000 000 de signatures doit être examinée au parlement ou à la chambre je ne me souviens plus. Donc l'histoire n'est pas finie.

24 juin 2016

effectivement, alors que chez nous elle est " sponsorisé " ....$$$$$$

24 juin 2016

Ouais.
Si tu t'es un peu intéressé aux arguments développés en faveur du Brexit, ce n'était vraiment pas à la hauteur d'un acte de démocratie.
L'exploitation de ragots et de fantasmes en est plutôt un sérieux revers.

La décision d'organiser ce référendum a été prise pour mener une tactique politique interne qui a finalement complètement échoué.

Aujourd'hui, David Cameron se prend le manche du râteau en pleine tronche.

24 juin 2016

donc la masse est conne, le droit de vote une erreur, semblent dire quelques bourgeois dans leur salon feutré du yacht club, tirant sur un gros cigare, s'inquiétant du cours de la bourse, de leur shopping hebdomadaire à Londres. :litjournal:

24 juin 2016

tu as été piocher tous ces détails toi même patiemment sur divers sources, ou c'était un pack tout prêt à consommer sur un site qui se prétend pluraliste?

24 juin 2016

soit. Je ne connais pas la presse GB, mais il est probable qu'il y ait chez eux comme chez nous une force de frappe anti brexit qui n'a pas permis aux pro Brexit de lutter loyalement.

24 juin 2016

on peut retourner ton analyse, même si mon argument raz des pâquerettes ne va pas plaire à Hi.

De tout temps on a fait peur aux gens, à commencer par l'Église, avec la peur du diable. Puis les mères poules envers l'enfant qui veut prendre son envol. Et de peur de l'inconnu en peur de l'inconnu, on passe sa vie pépère dans son trou ou derrière son burlingue.

Moi qui pensais à comment finir mes jours en mer (non, je rigole, ça ne m’effleure même pas de mourir un jour) je revis. Enfin du nouveau. Mes dernières années vont être jouissives. Pas toi ? Tu as quelque chose à perdre ?

29 juin 2016

Même beaucoup moins que ça, mais le parlement examine c'est tout. Il n'est pas tenu de faire autre chose.
Pour info le parlement actuel est à 75% pour le "in / remain" ?!.....

24 juin 2016

oui ..sauf que chez nous le vote populaire ils s'en foutent c'est juste pour meubler ...une certaine personne disait : les Français sont des veaux ! a aujourd'hui la France avec plus de 2000 milliards de dette elle ne pourras jamais sortir de l'euro...jamais ! et plus sa va ...plus la dette augmente ! conclusion ?? ...........l'avenir le dira !

une entreprise qui serais dans ces conditions serais déjà en faillite avec dépôt de bilan a la clé ...et saisie des biens ..sauf que chez nous beaucoup de "biens " appartiennes aux " autres " ..spéculateurs ! ils spéculent en espérant qu'un jour elle ne puisse plus payé ces dettes ..et la ...BINGO !

25 juin 2016

Ils ont choisi certes. Mais au fait à par dire "sortir" ils veulent quoi et savent ils les conséquences de leur choix. Moi je ne connais personne capable d'imaginer la conséquence de ce vote, quand à moi n'en parlons pas ?

25 juin 2016

@huma et d autres....
Comparer dette d un état et dette d un ménage ou entreprise n est pas pertinent voire tout simplement "économiquement" faux
Vaste et classique débat embrouille à souhait par l idéologie dominante
L Europe telle qu elle va entraine de plus en plus d interrogations(ordo-libéralisme /culte de la compétitivité /dumping sociaux/....
Une autre Europe ?OK
Celle qui va ainsi?pas OK

25 juin 2016

"pour équilibrer notre budget il faudrait faire des efforts que nos compatriotes refusent !"
Pourquoi on refuse de faire des efforts?
facile:
-on ne peut pas rembourser quoi que ce soit, fallait nous demander avant d'emprunter on l'aurait déjà dit.
-rembourser quoi? de l'argent qui n'existait pas et qui a été créé virtuellement pour faire comme s'il y en avait a circuler? oui tant que ça tourne personne s'en rend compte, mais quand il est censé s'arrêter à un endroit là on voit bien qu'il n'y a rien à circuler que des chiffres...
-rembourser individuellement un emprunt collectif... va falloir qu'on cause répartition des bienfaits de l'emprunt d'abord... parce que je crois qu'on est beaucoup à penser qu'on va devoir rembourser pour des aberrations et des délires financiers qu'aucun de nous n'a réclamer ou n'aurai cautionné si on nous avait demandé notre avis.
j'ai bien compris la rengaine du "t'as donné ton avis et ton accord en votant, maintenant fermes-là et paye"...
c'est tellement beau la démocratie à la française, parfois on a même l'impression que la "consultation" c'est juste une phase administrative du dossier, mais jamais un truc pris en compte:
un exemple fascinant:
www.franceculture.fr[...]oulouse
ou comment dépenser des sous communs pour faire voyager plus confortablement les plus riches alors que les pauvres verront toujours leurs RER en retard ou en panne pour aller bosser...
C'est pour ce genre de choses qu'on s'endette en Europe c'est ça?

Europe unie ou Europe punie? parfois les hommes politiques articulent mal à dessein, comme ça ils pourront dire qu'ils n'ont pas menti...
:jelaferme:

24 juin 2016

Le spectacle politique est aussi navrant en France, et les anglais ne sont pas moins malins que toi pour avoir fait leur choix en leur âmes et conscience et de façon démocratique, ce que détestent les élites européennes.

25 juin 2016

Tous les pays sont endettés. D'autres puissances économiques bien plus que nous. Nous ne rembourserons jamais l'intégralité de notre dette. Cette dette ne pèse sur nos finance qu'en remboursement des intérêts car nous n'avons toujours pas commencé à rembourser le premier Euro du capital emprunté....
Le seul problème c'est que nous continuons à dépenser plus que nous prélevons car pour équilibrer notre budget il faudrait faire des efforts que nos compatriotes refusent !

25 juin 2016

Oui c'est un vote consultatif et le parlement pourrait s'opposer à la sortie en théorie. Mais la question c'était "in" ou "out" et maintenant ils n'ont plus le choix. Le parlement votera la sortie. A mon avis il n'y a aucun doute.
Notre vote concernait l'adoption d'une constitution Européenne. Rien d'autre. Ce qui a été voté à Lisbonne plus tard était différent de la constitution donc c'est faux malgrè tout de dire qu'il n'a pas été tenu compte du vote. Même si ce qui a été signé est à mon avis insuffisant.

25 juin 2016

c'est bien ce que je disais ( consultatif) un peu plus haut.

24 juin 2016

L équipement nautique était deja moins cher , la livre a déja chuté de 10 % , bien pour acheter

24 juin 2016

Acheter chez eux? Le moins possible! et quoi encore

24 juin 2016

Non ce sera en France, mais c'était déjà prévu comme ça....Et un français!

24 juin 2016

Haine? PAs vraiment mon vocabulaire! Où as tu lu ça?

24 juin 2016

Non plus.

Respect de leur décision

Et désir que chacun prenne ces responsabilité et comprenne les conséquences réelles de leur choix.

L'Europe est mise à la peine, voire en danger, je crois en l'Europe, même si celle ci me gêne, c'est l'Europe qu'il faut sauver et changer. Ce n'est pas Le Royaume uni qui ne me concerne ni ne m'intéresse que peu.

24 juin 2016

Même pas un saxophone ténor ????
:mdr: :langue2:

24 juin 2016

Pour te connaître un tout petit peu, j'affirme sans crainte que la haine et la détestation ne font partie ni de ton schéma corporel ni de ton schéma intellectuel à l'exception cependant de celles que tu voues sans ambiguïté aux ... britanniques !

Bon, on en connaît au moins un autre ici mais chez lui ça ne me surprend pas.
En revanche chez toi ....

J'aimerais bien comprendre.

24 juin 2016

Bon, supprimons la haine en effet un peu fort.
Mais une detestation certaine.

25 juin 2016

Le gros problème aujourd'hui c'est que personne n'est capable de "compren(dre) les conséquences réelles ..(du).. choix". Tout ce que l'on a pu dire, que l'on soit pour ou contre, c'est essentiellement du "pipo" car on est dans un épais brouillard à couper au couteau et sans radar !.....
Sinon par rapport à la question initiale, le réglemente des énormes problèmes des milliers d'accords va durer des années et des années. Pendant toutes ces années on va être dans le flou, l'indécision et ça aussi c'est dramatique.

24 juin 2016

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ... c'est que qui met le DEK KING ( en Bulgarie) a ...55,50 euros du M2....je voie déjà les petits malin agir " vite " ...les autres com dab........

24 juin 2016

je ne fais pas de la promo " j'informe " est j'essaie de faire profiter les autres des "excellentes " affaires a ceux qui on la " comprenette " rapide ...les autres (les cervaux lent ) tant pis ..!

24 juin 2016

Ca serait dommage, ses interventions sont tellement COOOOOL....

:doc:

24 juin 2016

Thierrydeniko, vu ton insistance à faire la promotion du même et unique produit, tu peux nous en dire plus sur ce qui te lie à lui ? Parce que la charte organise de façon très explicite les interventions des professionnels...

24 juin 2016

Si tu ne répond pas clairement à la question, la charte devra être appliquée...

24 juin 2016

La livre avait beaucoup augmenté ces dernières années, notamment de 10% en 1 an, donc ça ne va pas changer grand-chose.

24 juin 2016

Ah bon pourquoi ?

24 juin 2016

Parce que les meilleurs saxophone son français par dit HENRI SELMER :bravo:

24 juin 2016

Les SELMER sont "parmi" les meilleurs saxophones au monde...parmi seulement.... :heu:
(J'ai la chance de posséder un ténor japonais de 2010 qui tient la dragée haute à la plupart des ténors MarK VI que j'ai pu essayer jusque là...)

24 juin 2016

Trompé :oups: c était une question pour clarivoile

24 juin 2016

come @belou , pourquoi ne pas acheter chez eux ?? l Europe actuel convient a peu de gens

24 juin 2016

bien vue CATANA....! je pense que beaucoup "râlent " de ne pas pouvoir en faire au tant ...! de plus est c'est très bon, cela permet " enfin " de pouvoir acheter pas mal de produits en prix très compétitif, comme de DEK KING (Tek Boat en Bulgarie) a 55,50 euros du M2, déjà qu'il était moins cher de 50% qu'en France, alors la ...c'est cerise sur le gâteau !! cela veut dire que les Anglais vont augmenter leurs exportations, mais beaucoup ne comprenne pas cela ..!

24 juin 2016

Une conséquence qui agite beaucoup les forums britanniques:
pour les bateaux britanniques qui sont à l'année en Med ( en grèce surtout), cela risque de de venir compliqué.

24 juin 2016

je ne pense pas que cela soit un problème pour les Britisch ...a part que cela leurs couteras un peut plus cher ...mais je ne m'inquiète pas pour eux ...par contre si les Français était dans cette situation la ......PANIQUE ..!

25 juin 2016

Navigateur Britanniques : Ils sont aussi depuis longtemps en Turquie un pays qui n'est pas dans l'UE. Un pays qui comme probabblement bientôt la GB a passé des accords de libre échange (ALE) avec l'UE.

24 juin 2016

Il y aura sûrement des affaires en vues sur le marché de l'occasion.

24 juin 2016

l'avantage avec une monnaie plus faible ..........on exporte PLUS ...beaucoup PLUS ...! et qui en profitent ??? les plus malin !!!!!

24 juin 2016

L'Euro c'est aussi franchement dévalué et ce n'est pas fini

24 juin 201624 juin 2016

A thierrydaniko, t'as oublié de plaçer ton produit sur ce post.

24 juin 2016

Résumé des premières préoccupations :

  • Va t-on payer les mêmes prix qu’avant,
  • va t-on voyager aussi facilement qu'avant ?
24 juin 2016

Dans le domaine du nautisme, la réaction des pays (Espagne, Portugal) empoisonnés par les activités commerciales illégales des bateaux britanniques et des certificats RYA bidons, sera intéressante à suivre.
Le grand moment de se débarrasser de ces plaies, enfin ?
(je dis ça pour les activités pas pour les britanniques)
.

24 juin 201624 juin 2016

On ne parle que d'économie. Si le Brexit est le premier de coup de pioche pour un démantèlement de l'Europe, c'est une insulte à l'Histoire.
La première raison d'être de l'Europe n'est pas une affaire de gros sous. Il s'agit avant tout, de souder les peuples et d'éviter les guerres. 1870 et deux guerres mondiales çà ne suffit pas ?
Quand je pense aux voix qui s'élève en France (je ne dirai pas quel parti politique) pour se féliciter d'une telle catastrophe j'ai envie de vomir et ce n'est pas du mal de mer. Disons plutôt du mal de "Marine".

25 juin 2016

@zadig
Il n'est pas faux de dire Europe= fin souhaitée et souhaitable des guerres inter européennes
Mais ce n est pas la principale motivation
Le sacro saint "marché "faut pas l oublier!!
Sauf erreur ça a commencé par le marché commun du charbon et de l acier puis....puis...

24 juin 2016

@Zadig
Sans vouloir lancer un débat qui n'a pas lieu d'être ici, on peut aussi légitimement penser que ce Brexit sera une opportunité pour repenser l'Europe.
Point de Marine à invoquer ici, mais plutôt l'occasion de remettre au pas tous les Eurotechnocrates, plus rapides à légiférer sur la taille du carrelage blanc obligatoire au fin fond d'une chèvrerie en Bauce que sur le PNR, fichier commun de contrôle des passagers, par exemple...
Et je ne parle pas des dérives libérales, invoquant la mondialisation pour tirer vers le bas les protections sociales.
(D'ailleurs, à ce propos, les très libéraux sujets de sa majesté auront dorénavant du mal à venir se faire soigner en France, et ainsi à profiter de l'excellent système social qu'ils abhorrent chez eux !)

24 juin 2016

Dommage de ne pas pouvoir mettre d'étoile négative

25 juin 2016

certes, mais tu peux dire "pas d'accord" en réponse.

24 juin 2016

tout le monde va gagner , on va acheter des produits british dans une livre dévaluée qu'on va payer avec un euro tout autant dévalué ! Cherchez l 'erreur .

24 juin 2016

Il faut peut-être voir les choses telles qu'elles sont : un peuple refuse un système dont le déficit démocratique est clair.

La construction de l'Europe s'accompagne d'une dérèglementation qui fait la part belle à la casse sociale et aux délocalisations.

Les produits issus des pays à bas salaires et aux normes écologiques quasi-inexistantes inondent les pays européens.

Les lobbies pèsent sur les décisions de Bruxelles et interfèrent avec les intérêts de santé et sociaux des populations.

Les réglementations nous sont imposées sans discussion (loi travail) démocratique.

La politique de gestion de la crise migratoire est terrible, en particulier pour les demandeurs d'accueil, une honte pour une "union" qui s'est construite sur les ruines des égoïsmes exacerbés des 2 guerres mondiales.

Il faut, il me semble, faire la part des choses : ce référendum ne constitue pas un recul mais exprime la force de résistance d'un peuple.

C'est aux peuples de l'Europe de prendre l'initiative des décisions et au peuple de les valider démocratiquement. Les cartes vont être rebattues, j'espère (sans doute naïvement) que la raison et l'intérêt général y auront leur place cette fois.

24 juin 2016

Le problème, c'est que comme d'habitude, on ne présente que deux options : de l'Europe ou pas d'Europe. Alors qu'il y a, entre ces deux options, une foultitude de propositions pour faire une Europe qui conviennent au plus grand nombre, ce qui serait vraiment démocratique.
L'actuel débat "pour" ou "contre" l'Europe est totalement vérolé par des intérêts purement personnels (Cameron le démontre de façon éclatante), qui ne tiennent aucun compte ni des acquis de l'Europe (il y en a, et pas des moindres) ni de ses évidents travers. Conclusion : la direction qu'on prend, c'est qu'on va perdre tous les acquis, et conserver tous les travers, et même en recréer qu'on croyait oubliés.

La démocratie ne se résume pas à un bout de papier dans une urne.

24 juin 2016

Si pour toi la politique ce n'est que "ce qu'on nous fait ressortir", et que tu ne la vois qu'à travers des pourcentages à un instant T, à travers le prisme des élections et surtout de tout le cirque que font quelques "stars" de la politique à ce moment précis de la vie démocratique, alors effectivement, je comprend ton dégoût. Mais si ta curiosité ne va pas plus loin, si tu ne cherche pas à voir ce qui se passe en dehors de tout ce cirque, ce que font les élus du quotidien à travers tout le pays, tout l'énorme travail quasi-gratuit de ces élus "d'en-bas", alors tu ne sauras jamais rien de ce qu'est la démocratie.

24 juin 2016

Oui, c'est un des travers. Est-ce qu'il faut balancer tout le reste pour autant ? Qu'est ce qu'on risque de récupérer à la place ?

24 juin 2016

La démocratie ne se résume pas à un bout de papier dans une urne

cependant, on sait bien nous faire ressortir, depuis des décennies, à droite comme à gauche « qu'on a été élu pour ce programme », même si c'est avec 50.5 %.

comme c'est curieux, c'est quand le vote ne va pas dans le bon sens qu'on s'interroge sur la démocratie.

24 juin 2016

quelle part de leur énorme travail quasi-gratuit ces élus d'en-bas consacrent-il à appliquer, la peur au ventre, la peur d'en louper un, des règlements pondus en France, et pire, à Bruxelles ?

24 juin 2016

J'ai quand même envie de dire :" Et la charte"!

24 juin 2016

@tous
C'est vrai que ce lieu n'est pas au débat politique et si nécessaire, je vous demande de m'excuser de ce petit coup de gueule qui m'a échappé.
Puissiez-vous en tout cas avoir raison, qu'il s'agit d'une opportunité de repenser l'Europe et que la décision de la GB ne marque pas un retour en arrière.
Cela dit j'ai un doute. L'essentiel des remarques tournent autour des intérêts, pour ne pas dire des intrigues à connotations pécuniaires. L'idée d'une Europe au nom de la paix fait piètre figure dans les débats.

24 juin 2016

@ Zadig,
Instrumentaliser la peur de la guerre pour faire perdurer un système déviant est absurde, malhonnête et inefficace. Les conséquences du néolibéralisme mondialisé et la main mise de quelques uns sur le pouvoir et les richesses sont toujours plus évidentes.
Le risque est de tomber dans les erreurs du 20ème siècle (nationalisme, prédation économique, course aux armements...), l'avenir nous dira ses les folies meurtrières ont fait grandir notre sagesse.

24 juin 2016

Les néolibéraux se sont en effet emparés d'une partie de l'UE. Mais dire non à l'Europe c'est leur ouvrir un boulevard : ils n'aiment rien tant qu'une bonne vieille désorganisation (genre guerre, qu'elle soit économique ou militaire) qui leur permettra de faire de bons gros profits avec encore moins de contrôle, puisque chacun se fera ses petites règles dans son coin sans se soucier des autres.

24 juin 2016

Le "néolibéralisme mondialisé" oh quelle horreur, l'internationale communiste c'est bien ça.

24 juin 2016

concernant les Ile Anglo j'espere que l'on va retrouver a bord des bateaux du whisky detaxé car avec l'europe il est plus cher à bord des ferry que dans nos supermarché...

  • Normal que les britanniques ont voté contre l'Europe liberale et de la finance avant tout ..ils sont plus nombreux a subir qu'à en profité ... donc le plus grand nombre a gagné ..tout simple ..
24 juin 2016

il me semble que les anglo normandes ne sont déjà pas en europe.

24 juin 2016

effectivement les anglo ne sont pas dans l'Europe ils ont un gouvernement automone seul la protection de l'armée leur est attribué

et c'est un paradis fiscal

24 juin 2016

@david34
Instrumentaliser la peur de la guerre ? Rappeler que plusieurs dizaines, voir centaines de millions de personnes sont mortes à cause d'elles durant le siècle passé, sans même parler des orphelins, des estropiés et du pire (si toutefois on peut comparer) génocide de l'humanité c'est de l'instrumentalisation ?
C'est bien ce que je craignais, on est mal partis.

24 juin 2016

C'est bof comme réponse, c'est le raccourci habituel vous êtes contre l'europe ? ah alors vous êtes pour la guerre ?

Il y a plein d'autres problèmes, et quand les grecs accueillent la troïka avec des croix gamées .....

Allez pour rester dans le sujet de la navigation et des bateaux

www.hisse-et-oh.com[...]-ue.png

24 juin 2016

Je suis pas persuadé qu'ils faisaient tous partis de l'aube dorée et loin de moi l'idée de les insulter.

Ceci dit on aurait peut être dû s'en tenir à la PAC.

Et j'ai de gros doutes sur sa capacité à maintenir la paix, quand les Belges ne s'entendent pas, quand les italiens du nord ne veulent pas payer pour les italiens du sud, quand les catalans veulent l'autonomie etc, etc, etc.... comment rassembler 27 pays si différents ? ça me paraît contre nature.

J'espère en tout cas qu'ils finiront cette U.E. (budget, social, gouvernance) ou qu'ils laisseront les peuples déterminer de leur avenir.

Il va falloir quand même avancer avec des arguments plus sérieux que la peur de la guerre, et finaliser ou faire sauter le processus parce que moi ce qui me fait peur c'est marine pour l'instant.

24 juin 2016

Effectivement on nous l'a vendu comme la solution ultime pour éviter de nouvelles guerres, la fraternité européenne entre pays de cultures proches.
Et on a eu la réglementation sur la courbure des concombres, la régression sociale généralisée, le règne des lobbies et de la finance.
Lorsqu'en 2005 on vote contre ça, on nous explique qu'on est trop con pour décider et qu'on va faire le contraire "pour notre bien".

24 juin 2016

Bof comme réponse ? Renseigne-toi quant à la genèse de l'Europe et dis-moi quelle en était l'idée de départ. Certainement pas en tout cas de légiférer sur la courbure des concombres.
Ensuite dire "Les Grecs" comme si on pouvait tous les assimiler à "Aube dorée" c'est la pire injure qu'on puisse leur faire.

24 juin 2016

ben oui mais à force de pas écouter les gens, on exacerbe les nationalismes, c'est dangereux aussi

24 juin 2016

le fraternité, ça me fait marrer, quand on voit qu'on choisi ceux qu'on fait renter, et ceux qu'on ne fait pas renter. Ceux qu'on aide à s'enrichir en important leurs travailleurs, en leur fournissant des usines clés en main, puis en leur achetant ce que pourtant nous produisions, et ceux qu'on maintien à l'écart des échanges pour qu’ils se développent le plus lentement possible.

J’appelle ça une guerre.

25 juin 201625 juin 2016

Non rien.

24 juin 201624 juin 2016

Les espagnols demandent une souveraineté partagée sur Gibraltar qui veut rester dans l'UE. Nous pourrions sans doute négocier la même chose avec les anglo- normandes. :reflechi:

pour les anglos qui n'étient pas dans la communauté européenne, la sule conséquence à surveiller, c'est le cours de la livre

24 juin 2016

Moi je vois ça comme ça:
En 1° de grands utopistes rêvent de fonder une Europe des Peuples garantissant la paix pour tous.
En 1b des économistes de tous poils y greffent un "grand marché", sensé garantir la prospérité pour tous.
En B2 enfin, ces mêmes "économistes" cassent tout sciemment de telle façn qu'il n'en reste qu'un grand marché déréglementé, se nourrissant sur le dos de tous au seul bénéfice de ces géniaux économistes tenants du profit à outrance.
Et c'est même encore plus génialement pensé car cela est organisé sur 2 générations et passe donc inaperçu.
Et ne nous plaignons pas trop, ailleurs dans le monde c'est pire.....
Théorie du complot ? Même pas, juste une bonne vision à long terme de la part de nos "élites" sorties des Grrraaandes Ecooles" internationales et une application sans émoi des organisations théoriques pondues par leurs cerveaux survoltés.
Oufff.....ça faisait longtemps que j'avais pas parlé comme ça et si longuement :goodbye:
Heol

24 juin 2016

@heol : je ne comprend pas. "de telle façn qu'il n'en reste qu'un grand marché déréglementé"

Pourtant, le fondement du brexit, c'est l'abus de réglementation.

C'est précisément cette contradiction qui brouille tout et fait le lit des extrêmes.

25 juin 2016

Quand la réglementation c'est, pour une bonne part, soumettre la loi des états à celle, sacro-sainte, du commerce et du marché, oui, c'est de la "réglementation qui déréglemente" ! :mdr:t !

Et avec le TAFTA qui s'annonce, on n'est pas au bout d'en voir le bout !

24 juin 2016

God save the Queen and Europe.
Qui vivra verra pour payer les pots cassés ou bénéficier de cette décision qui fracture l'UE
Bon vent a tous in or out sur les cotes européennes
Alain

24 juin 2016

Il y a un sondage fait par le JDD, j'ai voté et été surpris par les résultats

www.lejdd.fr[...]-792231

Tu es surpris.
Moi, pas.
Les peuples de la plupart des pays d'Europe ne veulent plus de ce mode de fonctionnement. La France y compris.
A travers la question "voulez vous sortir de l'Europe ou y rester?", la majorité des personnes comprennent "voulez vous continuez l'Europe telle quelle est, ou arrêter?"
Le oui pour en sortir est parfaitement logique.
Le référendum proposerait de continuer L'Europe telle qu'on la connait actuellement, ou bien la réformer en profondeur en modifiant tout ce qui ne fonctionne pas après consultation des électeurs (et non des politiques complètement déconnectés) = la réponse serait en faveur d'une réforme.
Sauf que la question initiale ne laisse malheureusement pas le choix ni d'espoir de changement.
:-(

24 juin 201616 juin 2020

sans commentaires

25 juin 201625 juin 2016

Y a rien à jeter.
Complètement en phase avec toi.

Ceux qui ont été élus un jour conseillers municipaux savent à quel point il peut être difficile de mettre tout le monde d'accord à l'issue d'un conseil même s'il s'agit d'une commune modeste et homogène de 5000 habitants.

Alors je vous laisse imaginer la difficultés à gérer 28 27 pays, autant de cultures, de passés historiques, de langues, d'intérêts individuels ou groupés formant un lot global de 500 millions de têtes dont on sait qu'il n'y en a pas deux qui regardent dans la même direction.

La construction de l'Europe est très récente même si l'idée remonte à 60 ans c'est bien peu pour un projet unique d'une telle envergure qui n'a aucun autre exemple auquel se référer.
Il était impossible que ça se fasse sans maladresses, sans erreurs, sans abus, sans renonciations.

Le principal reproche que je fais à l'UE, c'est de trop souvent vouloir se substituer aux états au lieu de les appuyer dans leurs décisions. Autrement dit, il serait bon d'appliquer un pouvoir de subsidiarité en lieu et place d'un pouvoir centralisé.

Plus simple à dire qu'à faire, j'en conviens.
Ce qui attise la haine farouche de l'Europe c'est le sentiment de voir les pouvoirs nationaux et/ou régionaux confisqués.

N'empêche, aujourd'hui il y a plus de pays et de peuples qui attendent à la porte, une main fébrile sur la poignée, attendant qu'on leur dise "Entrez !" que de candidats à vouloir en sortir malgré l'intox qui nous est savamment distillée chaque jour par quelques agités en mal d'existence politique et qui sont d'ailleurs bien peu présents dans les instances décisionnaires malgré le mandat qui leur a été confié.

Le Brexit est un véritable électrochoc, les anglais ont tiré les premiers, qu'il nous soit utile pour en tirer les bonnes leçons.

25 juin 2016

"on a su créer une monnaie commune par exemple mais pas un SMIC commun ...bizarre non !!!
Tout simplement parce qu'il est surement très compliqué de trouver un consensus sur un salaire médian commun.
Calypso, imagine tu un salarié français accepter un SMIC à 500 ou 800 €?
Ce serait logique puisqu'une hôtesse d'accueil chez Ibis gagnait il y a 15 ans, 180/200 € en Pologne et 250 au Portugal. Et elles considéraient alors qu'il s'agissait d'un salaire correct.
Un maçon coffreur portugais avait un (bon) salaire de 450 à 500 € (quand ils étaient payés), c'est pourquoi ils allaient travailler en masse en Espagne afin de gagner 1500 € mensuel pour 60 h de travail hebdomadaire!

25 juin 2016

peut-être aussi parce qu'on as fait un élargissement très rapide, avec des pays aux niveaux de vie très différents?
Je me souviens vaguement quand j'étais môme que le niveau de vie en Espagne était très inférieur à la France par exemple, mais ça commençait à s'arranger, et le niveau de vie d'un anglais, d'un espagnol, un italien, un allemand, etc, n'était plus si différent que ça…
mais on as quasiment doublé le nombre de pays adhérents en peu de temps, avec pour certains de ses pays, imaginer un revenu de 500€ mensuels, c'était pour un chirurgien ou un ingénieur… pas facile d'harmoniser socialement tout ça en peu de temps.

L'Union Européenne est un grand et beau projet, mais plein de couacs, il faut voir ce vote britannique comme une chance de voir les instances réagir et en faire un truc qui soit bien et remette l'humain au milieu de tout ça, pas le "marché", 'fin c'est mon avis, et je suis très volontiers en plein accord avec moi-même.

24 juin 2016

Effectivement tu as raison, c'est logique, à moment donné il faudra bien faire qqchose

Grace à tes impots tout ça ! ;)

25 juin 201625 juin 2016

Le problème, celui qui m'affole, c'est que les peuples sont, en grande majorité, aussi "déconnectés" que les politiques !
A quelles sources le peuple s'abreuve-t-il des infos lui servant de base décisionnaire?

La vraie question, c'est : que faut-il faire pour que le "peuple souverain" ( belle notion, j'adorerais!) soit en état de prendre de bonnes décisions?

Que comprenne réellement la plupart des gens ( y compris moi) sur le fonctionnement des institutions?
Qui a lu la "loi travail"? Qui connait vraiment le rôle et l'influence des lobbies à Bruxelles?
Qui s'informe réèllement de façon pluraliste pour se forger une vraie opinion?
Faisons dès demain, comme ça, au débotté, un référendum sur le rétablissement de la peine de mort, ou sur les "étrangers chez eux"... ou sur " le Frexit" . Et je pense qu'on remettra en marche la guillotine ( ou les "injections létales", soyons modernes), qu'on organisera des "reconduites à la frontière" encore plus nombreuses qu'aujourdhui etc...

Je ne crois pas à la sagesse populaire Pas maintenant, en tout cas, même si je le déplore, si je déteste penser ça et que je me sens tellement impuissant à ce sujet.
Alors, la souveraineté populaire, oui, bien sûr. Les référendums, oui, bien sûr! Mais pas n'importe comment!
Il faudra d'abord payer le prix d'un travail de fond, fondamental et révolutionnaire, sur l'éducation populaire ( ce qui, naturellement, ouvre la porte à de très nombreuses autres questions.), pour que les décisions, souveraines et populaires, soit pesées, réfléchies, humanistes, solidaires, à long terme, etc, etc....

Le Brexit, le sort fait à la Grèce sont des faits qui exposent au grand jour les faiblesses de l'Europe et de nos institutions européennes ou nationales.

Si l'occasion est saisie de réformer tout cela, alors c'est tant mieux, youpi.
Si c'est l'occasion du repli sur soi, alors c'est une très mauvaise nouvelle.

25 juin 2016

perso le premier des reproches c'est d'avoir fait avant tout une Europe de la finance et du bisness et d'avoir repousser sans cesse une europe sociale ( que le RU ne voulait pas d'ailleurs) ..

on a su créer une monnaie commune par exemple mais pas un SMIC commun ...bizarre non !!!

et faire une europe des peuples et non une europe des banques serait un peu plus intelligent et serait là soutenu par tout le monde et non seulement par les places financieres .

et aussi une petite dose de democratie ne ferait pas de mal

25 juin 2016

c'est bien ce que je pense ; on trouve toujours le bon moyen de faire une monnaie unique mais jamais du social ... curieux non !!!

25 juin 2016

Il est tout a fait vrai que l'UE ne fait pas son travail. Tu évoques l'absence d'Europe sociale, mais on peut ajouter l'absence d'une Europe fiscale, Economique, Migratoire, Militaire, Politique...Pour moi ce sont les vrais chantiers qu'il faudrait ouvrir très rapidement.

24 juin 2016

Ça me rappelle quelque chose.
Chez moi le résultat a été encore plus serré, 49,42% contre 50, 58% avec un taux de participation de 93,52%. fr.m.wikipedia.org[...]de_1995

Pour l'avoir vécu, je peux vous affirmer que le Royaume est tout sauf... Uni.

24 juin 2016

Tiens, ça n'a pas trainé. Maintenant que le vote est acquis, les "exiteurs" avouent rapidement leurs mensonges en espérant que ça va passer inaperçu ou que ce sera vite oublié : www.telegraph.co.uk[...]istake/

25 juin 2016

@hi
Cette campagne mensongère et nauséabonde a été immonde.

25 juin 2016

Ca a été exécrable parce que les deux camps qui avaient chacun en leur sein des travaillistes et des conservateurs mêlés n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur un thème de campagne.

Certains conservateurs ultra-libéraux qui ne jurent que par un modèle dérégulé à l'américaine étaient pour le Brexit estimant qu'il fallait quitter l'UE pour éviter un désastre à venir à la City, l'UE mettant un peu trop son nez dans le marché financier londonien.
Mais en même temps, d'autres conservateurs favorables au maintien et appuyés par un FMI à peine voilé, par la JP Morgan, la banque d'Angleterre, une grande partie des patrons du FTSE (équivalent du CAC), la Chase, Goldman Sachs, HSBC, .... qui ne sont pas non plus favorable au regard suspicieux et appuyé de l'UE sur leur business estimaient qu'il fallait rester pour profiter de l'accès facile au marché européen depuis Londres.
Du coup, pas de consensus possible côté pognon.

Il a alors fallu se tourner vers autre chose, d'autres critères pour choisir son camp et ça a été l'immigration.
Feu à volonté.

Une des petites phrases violente qui m'avait marqué avait été prononcé par le directeur de campagne du Brexit (Dominic Cummings).
Faisant référence aux événements qui avaient eu lieu en Allemagne quelques mois plus tôt, il avait dit en substance : "Rien n'empêche les agresseurs sexuels de venir au RU une fois qu'ils ont obtenu la nationalité allemande !".
Rien de moins.

Et après c'est parti en vrac sachant que des gens de gauche voteraient finalement contre le Brexit pour dénoncer le racisme alors qu'il y étaient favorables dans un premier temps.

Les cartes et le sujet même du référendum étaient désormais brouillés et tous les coups étaient permis.

Salut,

comme ils le disent tous, tant que le dossier n'est pas déposé à l'EU, les Anglais sont encore de la partie, et comme Cameron lui même dit, il n'est pas pressé de déposé le dossier, et donne sa démission. Donc ça sera le prochain 1er ministre qui fera tout ça, si bien sur il le fait. Car maintenant ils se rendent compte que sortir de l'europe, c'est pas aussi simple que de cocher "Sortir" sur une feuille de papier.

24 juin 2016

@Captain Mortimer Back Charlotte : C'est vrai, peut-être, mais c'est sûr, ils n'auraient jamais dû y entrer.! Le cheval de Troie enfin démasqué!

24 juin 2016

Tiens, Hi fait de la politique maintenant, alors qu'il est si scrupuleux sue les termes de la charte? Un cadenas sur un fil de ce jour...avec rappel à l'ordre?!!!

25 juin 2016

en 2005, le fil sur le référendum de Maastricht a été clos au bout de 5 commentaires, « car on ne fait pas de politique ». En fait, il s'agissait surtout pour le clan dominant d'empêcher un résultat de se produire.

Aujourd'hui, c'est inversé, « on peut faire de la politique », car il s'agit de démontrer ( le résultat ayant eu lieu) que c'est une erreur.

25 juin 2016

Un complot, c est certain! :-p

25 juin 2016

@capucin : décidément, je suis admiratif de la finesse et de la profondeur de tes analyses. On voit que tu vas chercher tes arguments très loin, et pour ma part tu m'a convaincu.

24 juin 201624 juin 2016

C'est pas de la politique, enfin si, mais c'est différent là, c'est un évenement qui nous concerne tous, c'est pas une bombe qui explose pour divers raisons politique/religieuse etc..., c'est l'avenir de l'EU, et on est tous dans le même sac, tous dans l'EU, et si un pays comme UK s'en va, c'est pas les promèsses de Flamby qui vont redresser l'EU. Il suffit 1 pays qui fasse le 1er "pas" pour que d'autre hésitant suivent.-
Juste le fait, par sondage, que l'UK veux partir de l'EU, Tout s'éffondre en bourse, et ils ne sont même pas encore partis ! Alors quand ils vont partir, qu'est-ce que ça sera ? C'est le peuple qui va prendre chère comme toujours, et le peuple c'est nous.

24 juin 2016

@ Captain Mortimer Black Charlotte : L'EU on s'en fout! Elle est morte! Et tant mieux!

24 juin 2016

Je vais vous dire les gars. Vous « faites de la politique » quand vous êtes opposé au pouvoir en place, et vous êtes un sage quand vous êtes du même bord.

ma tante, petite fille de Communard mais bien mariée (à un banquier), ne voulait pas qu'on parle de politique lors des réveillons de fin d'année en famille, car ça finissait en dispute. Elle ignorait qu'en disant cela, elle en faisait de la politique, vu que de Gaulle était au pouvoir

24 juin 2016

Y'en as des cadenas aujourd'hui! Pourquoi pas un référendum populaire sur leurs initiateurs/modérateurs?

24 juin 2016

Entre nous je m en tape du Brexit.

24 juin 2016

finalement est-ce une mauvaise chose que le RU quitte l'Europe qu'il a toujours combattu et empèché d'aller de l'avant ..car c'était un veritable boulet et la encore De Gaulle avait raison car il était contre l'entrée du RU au sein de l'Europe .. ?

24 juin 2016

Le départ du RU n'est pas le plus grave. Le plus grave, c'est que ça renforce la conviction de ceux qui pensent que l'Europe est le diable, alors qu'elle est le seul moyen de rester au niveau des US, de la Chine et de tous les pays qui ont un avenir. Ça leur laisse une place à prendre, et ils ne vont pas s'en priver. Même ce clown de Boris Johnson l'a compris, puisque quelques heures à peine après le référendum, et alors qu'il a hurlé partout qu'il était urgent de se casser de l'Europe, il commence à dire qu'il n'y a pas de presse. Plus con que lui, y a que Trump, et encore...

25 juin 2016

Au lieu d'éplucher la sémantique des forum, tu devrait passer un peu plus de temps à regarder ce qui fonctionne bien dans nos institutions, qui a infiniment plus d'importance que les clowneries de quelques leaders de partis. Les arguments contre l'Europe sont beaucoup moins nombreux et pertinents que ceux en faveur.

25 juin 2016

le plus grave ... ça renforce ... le seul moyen ... au niveau ... une place à prendre ...

C’est anxiogène, toi aussi tu joues sur la peur, mais la tienne est noble. Que des termes compétitifs. Tu préconises donc une fuite en avant éternelle, ...puisque les autres le font....jusqu'à l’extinction de toute vie sur terre.

24 juin 2016

La présence de Trump aux US, le Brexit, la montée des nationalismes, etc...marquent la crise de confiance envers les politiques. Le problème est mondial.
Politiques sans compétences et sans visions, intoxiqués par les milieux d'affaires et l'idéologie dominante. Des communicants qui paradent pour donner l'illusion médiatique que les choses sont sous contrôle.
Des scientifiques de deux universités américaines sont arrivés à à la conclusion que les Etats-Unis ne sont pas dirigés par le peuple, mais par des oligarques.

On a des politiques de court terme sans réelle préoccupation des populations et des vrais enjeux. Le tout mixé avec
- le culte d'un progrès technique, gage de croissance et de bien-être... on voit le résultat.
- des divertissements mondialisés (foot, JO...) corrompus mais qui abrutissent les masses et renforcent l'esprit de compétition doublé d'une forme de nationalisme, du pain béni pour porter hauts "les valeurs" de la modernité.
- l'exacerbation du désir d'achat qui conditionne l'être à l'avoir.
Les démocraties sont mal en point pour reprendre en main le pouvoir économique et fixer les limites éthiques au "progrès".
Le Brexit est pour moi le symptôme d'un mal beaucoup plus profond qui distille son poison de plus en plus fort.

24 juin 2016

Pas encore pliée l'affaire ! Camerone démissionnera ... mais pas tout de suite :-) ... dans quelques mois.

Hier, le Royaume-Uni avait 0.3048m dedans et 0.3048m dehors, ce matin, c'est l'inverse...

Jacques

25 juin 2016

De toute façon je ne vois pas ce qui peut changer pour les îles anglo-normandes car actuellement elles ne font déjà pas partie du royaume uni et donc de l'union européenne

25 juin 2016

Brexit pas glop, effet domino, parole aux populistes clivants, chacun pour soi, "fuck you all" (mode report off)

Europe: un idéal de paix et de fraternité entre les peuples, Français, Allemands, Anglais, Polonais, Slovaques, Slovènes, Bulgares, Croates, Tchèques, Roumains, Hongrois, etc. Et ça marche ! Jeunesse Pour l'Europe, Erasmus PLUS, Service Volontaire Européen, ça marche et c'est fort, très fort.

Les technocrates paient le prix fort de s'être engouffrés dans le royaume du "marché", de la concurrence "libre et non faussée", en fait mainmise des grands groupes qui envoient leurs lobbyistes aux commissions, net et sans bavure.
Ce modele en tirera-t-il une leçon ?

Je me demande ce qu'en pense mes "voisins" anglais du Centre Bretagne, ici, ce sont eux les immigrés. Nous avons très très peu de noirs et de maghrebins, mais beaucoup d'Anglais, et le FN fait un score maximum dans la cambrousse...les anglais représentent_ils un danger?

Les représentants de la France au parlement Européen sont majoritairement FN (22 eurodéputés) alors que ce groupe est anti européen (cf. les déclarations de Marine Lepen ces jours-ci)...WTF ?

Et l'Ecosse ?...Normalement Brexit + Auld Alliance =independance de nos frères d'arme (en plus ils sont pro européens) ...Ils n'ont pas les banques mais ils ont le pétrole...

Et Gibraltar... redeviendratelle Espagnole (90% pour le Remain, 10 % pour le Brexit)

Suspens en perspective... rendez-vous au elections 2017

:tesur:

25 juin 2016

La classe politique anglaise n'est ni meilleure ni pire que la française, l'allemande ou l'américaine qui produit des monstres comme Trump. L'électorat dans les pays développés est vieillissant et peureux. Il entraîne dans son naufrage toute une jeunesse qui ne veut pas de l'avenir qu'on lui construit. Il est désespérant de voir cette énergie gâchée. Le recours au peuple au nom de la démocratie est loin d'avoir tous les mérites. Les peuples commettent aussi des erreurs tragiques par simple aveuglement.

28 juin 2016

Ben gradlon tu racourcis un peu trop vite si les jeunes allaient voter au lieu de s'abstenir ils pourraient choisir. Et pourquoi pas créer comme les espagnols un parti politique de fronde.

29 juin 2016

La participation a été forte.

25 juin 2016

c´est entre 2 et 10 ans. tout dépend de leur assemblée.

Ce qui est marrant c'est l'opinion assez générale que les peuples ne méritent pas la démocratie lorsque leurs volontés s'opposent à celles des "élites".
:heu:

25 juin 2016

et des "élites" ce n'est pas cela qui manque et qui eux bien sur "savent" et détiennent la vérité vraie ...

quelle idée de demander au "peuple" ignorant son avis alors que les élites ont pour mission de les guider et de s'occuper de leur affaire pour qu'il soit heureux et prospére !!!.

25 juin 2016

Parce que pour toi Trump, Johnson, Farrage, Le Pen et compagnie, ce n'est pas de l'élite ? C'est quoi, l'élite ? Ce ne serait pas ceux qui décident, qui ont des idées pour les autres ? Qui sont poussés en avant par les peuples ? Cette idée d'opposer élites et peuple n'a aucun sens. Les peuples ont les élites qu'ils méritent, et les élites ont aussi les peuples qu'elles méritent.

25 juin 2016

" la dictature c'est ferme ta gueule, la démocratie c'est cause toujours !"
Jean-Louis Barrault.

On peut aussi dire que " la propagande est à la démocratie ce que la force est aux dictatures....."

25 juin 2016

Plutôt : La démocratie c'est la dictature de la majorité... :alavotre:

25 juin 2016

Bien qu'elle soit imparfaite, je préfère une démocrative représentative à une démocratie directe objet de toutes les manipulations démagogiques.

25 juin 2016

Les arguments pour le maintien sont moins ridicules mais ...
- des anglaises à vacances à Vienne : il va falloir un visa pour rentrer en Europe => quand je vais en Suisse je n'ai pas besoin de visa, or la Suisse ne fait pas partie de l'UE que je sache.
- les marchés, parlons en, bizarrement la bourse de Londres a fini moins bas que les autres bourses Européennes, qui s'affole ?
- Quelle différence entre négocier des exceptions pour le RU et négocier de nouveaux traités bilatéraux ? (Comme d'habitude les Anglais sauront négocier à leur avantage). Et puis le Canada et les USA ne font pas partie de l'UE et on est en train de négocier des traités de libre échange.
Bref j'aimerais qu'on m'explique ce qu'à terme cela va changer pour les Britanniques.
- les membres de l'UE semblent pressés d'en finir, est ce pour réduire la période d'incertitude ou parce qu'ils pensent sans le dire "bon débarras" ?

A mon avis, le plus grand danger est l'éclatement du RU.

25 juin 2016

La Suisse applique les accords Schengen même si elle ne fait pas partie de la CEE, depuis 2013 ou2 014 de mémoire

26 juin 2016

Elle est dans la "zone Schengen" tout simplement.

25 juin 2016

Pour les britanniques, on peut imaginer que l'accès au marché européen les obligera à faire comme les norvégiens, participer au budget européen, ne plus toucher les aides européennes, continuer à devoir respecter pas mal de règles européennes et ne pas avoir son mot sur quoi que ce soit en europe.
Ils se sont bien fait baiser par Cameron! Qui a lancé cette idée de referendum uniquement pour sa campagne d'accès au pouvoir.

25 juin 2016

Les norvégiens et les suisses vivent ils plus mal que les français ?
Pour ce qui est de la politique politicienne, les politiciens anglais n'ont rien à apprendre des français manifestement. Je suis déçu.

25 juin 2016

@prospero
Il y a 2 Mio (2'000'000 !) de britanniques qui vivent et parfois travaillent en Europe du sud. Ils en ont le droit grâce aux accords de Schengen.
À partir du 24 juin, ils perdent ce droit et deviennent des citoyens lambda, au même titre que des Colombiens ou des Canadiens, 3 mois / an, avec ou sans visa.
Donc, faute d'accord bilatéraux (et donc avec des droits réciproques) entre la GB et le pays de résidence, ils rentrent chez eux illico.
.
2 Mio de retraités qui retournent au pays !
Et se sont les britanniques de plus de 65 ans qui ont voté Avay !

Et qui perdent 10% à 20% (?) de leur pouvoir d'achat en quelques heures.
Un splendide autogoal !

25 juin 2016

Non, pour l'instant strictement aucun changement pour les britanniques,
d'ailleurs hier, j'ai trimbalé de la marchandise à destination de la grande-bretagne, ça ne changeait rien.

Ne pas oublier que suite à ce référendum, la chambre des communes doit encore voter, ce référendum est consultatif, mais Cameron s'est engagé à respecter la volonté du peuple. Une fois le vote de la chambre des communes effectué, le premier Ministre britannique devra alors signifier à la commission qu'il demande à faire usage de l'article 50 du traité de Lisbonne afin d'entamer les négociations pour un accord de retrait (il ont dit Octobre), les négociations devraient durer probablement 2ans, voire plus le temps de mettre tout le monde d'accord, donc aucun changement avant un bon moment en fait

25 juin 2016

je te laisse lire l'article 50:
www.upr.fr[...]TUE.pdf (désolé, c'est pas forcément un lien tip-top, mais c'est celui que j'ai trouvé le plus vite pour avoir le texte intégral).

Je suis assez d'accord sur le "aucune raison de faire des concessions" mais les textes disent que c'est au britannique de prendre l'initiative de leur demande de retrait, et à leur rythme.

25 juin 2016

Cameron s'est déjà exprimé depuis le vote. Il envisage de quitter la barre...à l'automne. Jonhson qui devrait lui succéder à dit qu'il ne fallait pas se précipiter !...
Donc pour nous, simples citoyens, il ne va rien se passer pendant longtemps.

25 juin 2016

Johnson est en train de prendre conscience des conséquences de son minable jeu politique. Ce type est une honte pour cette Grande civilisation Britannique.
Par parenthèse Cameron est de même niveau en moins vulgaire mais le problème c'est que lui s'en va, donc by by. Johnson lui pourrait arriver.

25 juin 2016

@Yves Je partage l'analyse. Mais bien qu'une pétition a 1 million de signatures circule pour un nouveau vote je reste assez pessimiste sur un un renoncement.

25 juin 2016

ben, à moins que je l'ai mal compris hier, Cameron a dit qu'il démissionnerai en octobre, et qu'il laisserais la charge à son successeur de négocier les accords de retrait.

J'ai beau beaucoup aimer la Grande-Bretagne et sa population, je suis d'accord, ils ont voté on sort, donc ça devrais être immédiat et sans rien négocier, vous quittez d'abord, ensuite on discute d'éventuelles collaborations en états, mais les textes européens ne disent pas ça, en tout cas, ce n'est pas ce que je comprends de ma lecture de l'article 50, mais peut-être que je lit mal.

Et de toutes façons, il y aura forcément des accords bilatéraux signés avec la plupart des pays, ce qui me parait normal, mais il serait très couillon que la commission soit trop indulgente avec Londres, et que la capitale financière de l'Europe reste chez eux par exemple, alors qu'ils quittent l'union, mais pour l'instant, vu qu'aucun dirigeant européen, ni aucun technocrate n'est capable de dire ce qui va en ressortir, je penses pas que ce soit sur ce Forum qu'on le soit.

25 juin 2016

Non, non, c'est à L'Europe à présent d'exiger une mise en application immédiate de leur sortie.
Avec toutes les conséquences.
Aucune raison de faire des concessions.
Avay = go home !

25 juin 2016

Cameron a promis sa démission et un mise en application "immédiate" en cas de "away".
Les 52% ont voté en connaissance de cause.
Il n'y a rien à négocier de la part des Européens, tu peux pas quitter la maison et garder les meubles qui t'arrange.
.
Quand les 2 Mio d'immigrants de luxe auront reçus un joli courrier les informant de leur droit de séjourner 3 mois maximum dans l'espace Schengen, on verra bien qui se mettra à table pour des accords bilatéraux.
A mon avis, ils doivent déjà en discuter entre Madrid et Londres.
;-)

25 juin 2016

A voir.
Aux dernières nouvelles, Johnson semble être de moins en moins l'homme de la situation à venir.
Des doutes quant à l'opportunité de lui laisser tenir les rênes du sweet chariot commencent à émerger.

25 juin 201625 juin 2016

Après l'euphorie des vainqueurs hier, il semblerait qu'aujourd'hui chacun essaie de se remettre d'une mauvaise gueule de bois.

Je pense que les britanniques prennent peu à peu conscience de cette nouvelle situation qui sera bien moins simple que les Brexit ne l'espéraient et surtout moins idyllique qu'ils la rêvaient.

Ca n'engage que moi, mais entre Cameron qui ne veut pas gérer la situation et Johnson qui n'est vraiment pas pressé, je me demande s'ils ne vont chercher une solution honorable pour se débarrasser du bébé avec l'eau du bain.
Ajouter à cette prise de conscience la menace indépendantiste de l'Ecosse et le Sinn Fein qui veut unifier l'Irlande, la perspective d'une implosion possible du royaume de sa Majesté prend forme peu à peu.

Je trouve plutôt pas mal que Hollande leur mette une pression très nette pour démarrer au plus vite les négociations liées à leur départ.

Encore une fois, ça n'engage que moi, mais je prendrais bien le pari d'une annulation de ce référendum.
Ils se sont embourbés dans un merdier sans nom.

25 juin 2016

"À partir du 24 juin, ils perdent ce droit..." Malheureusement pas à partir du 24 juin 2016 mais quand le divorce sera réglé, c'est à dire dans X années, de 2 jusqu'à théoriquement 7.

L'idée européenne a été insufflée par les américains en opposition ou pour faire bloc à l'URSS de Staline. L'autre avantage qu'ils y voyaient, était de rétablir la puissance germanique dans le concert des nations après la tragédie dont elle était responsable.
Reste qu'après l'éclatement de l'URSS on assiste au phénomène de centrifugation des états qui sont aujourd'hui plus nombreux ( Yougos, Tchéco, états baltes et peut-être demain Catalogne Ecosse etc....) et qu'il faut être aveugle pour ne pas voir que chacun ne cherche qu'à défendre ses intérêts propres dans cette construction voulue avant tout par les technocrates et la finance hors sol.... Pour ma part je pense par exemple que le vote pour "ma trique" a plus été une réaction contre les Le Pen, Pasqua, De Villiers qui s'y opposaient que par une fine analyse des électeurs ( j'en étais ) convaincus que l'élargissement européen était la voie royale vers plus de prospérité.

25 juin 2016

L'Europe, prémice de l'UE, des fondateurs Schuman et Monnet était d'abord la construction d'un espace de paix. Ce qu'elle n'a cessé d'être et que malheureusement nos compatriotes Europeens qui ont la mémoire d'un bigornot ont oublié.

Peut-être est-ce parce qu'il y avait la paix que l'Europe a pu exister.....?

25 juin 2016

Parce que avant c'était la paix ?
70, 14/18, 39/45 de grands moment de paix et de confraternité !!!

Jean Monnet agent de la CIA est aussi un fait historique....

Ce qui est remarquable chez le croyant c'est sa facilité à nier le réel ! :pouce:

25 juin 201625 juin 2016

C'est juste du délire comme beaucoup de vulgarités, de bassesses, de mensonges de cette campagne Britannique. Les Britanniques ont été trompés

27 juin 2016

Le réel ou le vrai chez l'incroyant est généralement la confirmation de ce qu'il pense a priori.

27 juin 2016

@Penlan
Erreur cher homme. Je ne conteste aucun résultat. Ils ont voté et le choix est fait.
Par contre le niveau de la campagne était ignoble. C'est un fait. Je ne connais personne l'ayant suivi qui pense autrement. Exemple les vainqueurs ont annoncé le lendemain qu'une des promesse était mensongère.....fabuleux non ?

25 juin 2016

Penlan l'est aussi d'après Marie - France Garaud.

25 juin 2016

Exact, c'était le souci principal de De Gaule et d'Adenauerle deuxième créer une force économique pour réduire l'influence américaine et son plan Marsall

25 juin 2016

bonjour,
D'un côté , on nous dit de nous serrer la ceinture et de l'autre les salaires des fonctionnaires européens augmentent de 2,4% en 2016.
www.lefigaro.fr[...]016.php

nos gouvernants font pareil......

ce qu'il faut espérer c'est que tout le monde en tire des lessons.
et si on faisait un référendum sur le nombre de sénateurs, ministres, députés......
démocratie? pour revenir à la mer: consultation pour l'extraction du sable en baie de Lannion: tout le monde est contre ( élus quelque soit le bord, associations, pécheurs, plaisanciers, tourisme....) et bien le politique donne son feu vert, alors référendum en France???
oui, je vous ai entendu.

bon vent au portant ou au près.

25 juin 2016

Pourquoi être jaloux de tout et se focaliser sur du détail.
Sincèrement est ce la faute aux augmentations de salaires des fonctionnaires Europeens si nous avons 6 millions de chômeurs ? Non bien sur, mais ça pourtant c'est un vrai problème et nous préférons nous focaliser sur leurs salaires.
Quand au sable de chez pas ou, les populations sont elles compétentes pour juger de la pertinence de son extraction ?
Le référendum Britannique est une erreur car les peuples dont je suis, n'ont pas la compétence pour juger. C'est trop compliqué pour nous autre !
Qui peut prétendre aujourd'hui prétendre savoir ce qui va se passer alors moi ou madame Michu franchement qu'est ce qu'on y connait ?

25 juin 2016

@Penlan
Dis moi quels sont les conséquences de ce choix. Tu n'en sais rien comme moi. Le peuple n'en sait strictement rien non plus mais il a quand même voté. Aujourd'hui ces votes avec de mauvaises questions c'est la porte ouverte à ce qui se passe "la démagogie". La démocratie ce n'est pas ça.

25 juin 2016

J'ai oublié d'illustrer mes mots au sujet de l'incompétence des gens. Hier après le résultat du vote le mot le plus saisi sur Google c'était : "Qu'est-ce que l'UE"
Tout est dit.

T'es monarchiste ? Partisan d'une oligarchie éclairée ? Extrémiste de droite appelant de tous ses voeux le nouveau Foureur qui nous imposera l'empire ? Ou un extrémiste de gôche néo-stalinien ? :bravo:

La démocratie n'existe-t-elle que lorsque les résultats d'une élection ont ton assentiment ? Non bien sûr ! et je ne crois pas que tu le penses sincèrement, mais l'Algérie ayant choisi son indépendance aurait-elle du revoir sa détermination au su du coup d'état de Boumboum ou de la montée de l'islamisme que certains pourtant prévoyaient aux seuil des accords d'Evian ?

25 juin 2016

c'était juste un détail ( les salaires...) mais gouverner en ignorant le peuple....

25 juin 2016

N'empêche que : Avec toutes les personnes qui veulent rallier l'Angleterre...A raison de...Combien j'peux en mettre sur mon "canot" avec l'annexe bien sur, plus le retour avec tous les fuyards plus la camelote pas chère...combien d'aller/retour par semaine...En euros, en £ ou non plutot en $...
Ah ! faut encore que je réfléchisse... :reflechi:
...Ou bien un bateau plus gros... :litjournal:

:acheval:

25 juin 2016

oui mais les douaniers vont ressortir!

25 juin 2016

Cher JC22 la GB n'était pas dans Shengen donc il y avait déjà des douaniers !
C'est tout le problème de ce référendum !

25 juin 2016

@JC22 : T'as raison mais depuis cette époque le whisky dans les anglo est plus cher qu'en France! Et on n'en trouve plus à la tireuse comme il y en avait chez BACKTROUT!!!

25 juin 2016

Heu.... Les douaniers sont tjrs là. Ils n ont pas quitté la proximité des anglos et pour cause, c est pas l UE.

25 juin 2016

anecdote :, dans les années 70 , en muscadet, départ Perros vers Paimpol , arrivée au quai pour attendre l'ouverture de l'écluse, même pas amarré, monsieur le douanier nous demandait déjà nos papiers, d'où on venait.....
depuis Shengen, je ne voyais pas les douaniers aux retours des Anglo ou d'en face,
ça ne vous manquait pas à vous?.

25 juin 2016

Ah ouai...Me.de ! j'avais pas pensé aux douaniers...ça peut se monnayer ça un douanier... :reflechi:

25 juin 2016

Une pétition circule en ce moment signée par 1 millions de personnes demande un nouveau référendum.
La jeunesse Britannique et les villes veulent rester en Europe. L'Union Britannique va trembler .

Ah ben oui suis-je bête ! il suffit de refaire un referendum......Formidable amour de la démocratie que tu illustres là ! :mdr:

Il me semblait que le royaume uni venait de se prononcer .....Doit-on revoter à chaque fois que le résultat ne vous est-pas favorable......Ainsi H..... déplaisant à une minorité, on aurait aussi pu convier le peuple français à revoter pour élire plus compétant.....Après 3 mois d'expérience négative je m'étonne d'ailleurs qu'on n'ait pas procédé ainsi ..... :doc:

Je connais de nombreux h....distes qui devant la réalité qui inaugurait ce début de quinquennat auraient volontiers modifier leur vote initial.....Mais comme le dit Hi on ne peut" institutionnaliser le caprice"

25 juin 2016

Pour moi ce serait institutionnaliser le caprice. Je crois plutôt qu'ils doivent assumer, sortir effectivement de l'Europe puis refaire une demande d'adhesion, avec les délais et instructions que ça impose. Ça fera les pieds à tous ceux qui veulent la fin de l'Europe pour de mauvaises raisons, et ça fera réfléchir les peuples sur les conséquences de ce petit geste qui consiste à jeter un papier dans une boîte.

25 juin 2016

Non seulement la loi britannique oblige le parlement à prendre en considération une telle demande dès que l'on dépasse 100000 signature (apparemment plus d'un million à cette heure!), mais aussi lorsque la participation a été inférieure à 75% du corps électoral (dans ce cas, 72% de participation). Comme le mentionne Yves, c'est une expérience très intéressante, ce type de procédure étant totalement inconnu de ce côté ci du Channel. Il faut dire que les fameux tabloïds ont fait une campagne effrénée pour le "leave", tout comme les journaux de nos ennemis mortels, les jumeaux Barclay qui tentent de mettre la main sur Sercq au nom de la Convention Européenne des Droits de l'Homme!!!!
Si l'on en croit les réactions de nombreux électeurs ayant voté "leave", au nom de la souveraineté britannique, ils n'imaginaient pas que ce choix déclencherait une tempête planétaire et regrettent leur choix. Alors une seconde chance?

Pour ce qui nous concerne, humbles navigateurs de la Manche, rien ne changera dans les anglos, car si elles dépendent de la Couronne, c'est au titre du Duché de Normandie et elles n'ont jamais été intégrée à l'UE.

2016-02-15_1134
1
Yves (.)
Organiser un référendum est un acte démocratique, pourquoi l'annuler sous la pression du peuple électeur n'en serait pas un ?
Ce serait inédit.

Dans un état totalitaire c'est en effet plus simple : on triche, on ignore le résultat du vote ou le pouvoir central l'annule de son propre chef quand le résultat ne lui convient pas

Alors c'est est ce qu ils ont fait en 2005? :-)

25 juin 201625 juin 2016

Organiser un référendum est un acte démocratique, pourquoi l'annuler sous la pression du peuple électeur n'en serait pas un ?
Ce serait inédit.

Dans un état totalitaire c'est en effet plus simple : on triche, on ignore le résultat du vote ou le pouvoir central l'annule de son propre chef quand le résultat ne lui convient pas.

Le parlement brittanique est d'ailleurs obligé d'étudier une pétition dès lors qu'elle dépasse les 100 000 signatures sans être obligé d'y répondre favorablement.

Je trouve cette situation passionnante tant sur le résultat et les conséquences liées au résultat du référendum car on est devant une situation inédite, devant une page blanche, que sur l'effet électrochoc produit en Europe et un peu partout sur la planète.

Je pense que, quelle que soient la manière dont ça va se terminer, ça aura eu le mérite de réveiller un peu tout le monde et de secouer sérieusement le cocotier.

25 juin 2016

Il ne déplaisait qu'à une minorité, c'était donc normale qu'on ne rejoue pas l'élection.

25 juin 2016

T'as raison mais c'est pas cool ce que tu me fais là.

Faudrait demander à Penlan qui abonde en ton sens d'ouvrir un fil sur le référendum 2005.
On pourrait même essayer de le mettre en technique !

25 juin 201625 juin 2016

@hi
La démocratie est-ce synonyme de démagogie ? Pourtant aujourd'hui c'est de démagogie dont on a entendu parler. Même les Britanniques aujourd'hui se posent des questions.
Autre exemple : le vote direct du Président de la république nous a conduit à nommer Sarkosy, Hollande, Chirac, des grands noms qui laisseront une grande place dans l'histoire, ah ah...sans nous mettre à l'abri des extrémistes. Laisse moi rire !...

25 juin 2016

Normal, le prix du café sur la terrasse aux Baléares vient d'augmenter de 10% ...
Et c'est pas fini !

25 juin 2016

Une pétition circule en ce moment signée par 1 millions de personnes, demande un nouveau référendum.
La jeunesse Britannique et les villes veulent rester en Europe. L'Union Britannique va trembler .

25 juin 2016

Une pétition contre le résultat des élections, je trouve ça mignon.
J'ai même un ami londonien qui va organiser une pétition pour le rattachement de Londres (ou au moins de la city) au Grand Duché de Luxembourg.
Plus matériellement, et pour en revenir au bateau, je quitte demain l'Islande vers la France et ferai escale dans quelques ports du Royaume Uni... ils me coûteront moins cher au retour qu'à l'aller.
Gaston, voilier Kendalc'h

25 juin 2016

@gaston
Effectivement c'est le seul effet immédiat, la baisse de la livre, si ça dure.

25 juin 2016

Cocasse.
Avez vous noté que la président de l'UE en janvier 2017, Brexit ou non, sera Anglais?

:lavache: :mdr: :doc:

25 juin 2016

@Viking35
Oui oui j'espère qu'ils auront la décence d'y renoncer.
Mais c'est pas tout, les députés Europeens Britanniques pourront normalement siéger et voter pour une Europe dont ils ne sont plus membre jusqu'à l'issue de leur mandat en 2018. C'est incroyable !

25 juin 2016

L'Europe n'est pas forcement une fin en soit . l'RU se rapprochera encore davantage des EU , de l'Australie du Canada et les britich continuront a faire des affaires avec le reste des pays Européen sous une autre forme ...

c'est leur choix librement consenti ,et c'est tres bien ...

Ce n'est pas forcement uniquement un probleme economique c'est aussi un sentiment culturel . Nous avons eu besoin d'eux dans l'histoire récente ,eux non ,ils nous ont permis de recouvrer notre liberté ... donc ils sont ailleurs et ça se comprends qu'ils ne veulent pas étre "gouverner" par ceux qui ont perdu des guerres .

25 juin 2016

@Calypso
je partage l'analyse. Cependant une chose me gène. Ce sont les pays européens qui gouvernent l'UE, donc les Britanniques aussi. Je sais bien que les états se sont régulièrement essuyés les pieds sur l'UE alors qu'en réalité ce sont eux qui pilotaient. Certes à 28 c'est pas facile de décider. C'est pourquoi je n'étais pas d'accord avec la Constitution Européenne.

25 juin 2016

Ca, c'est de la synthèse !

25 juin 201625 juin 2016

désolé, écumeur, je n'ai pas envie de tout lire, et je m'arrête à ta phrase : « 500 millions de consommateurs auxquels nos entreprises peuvent vendre leurs produits librement ». Je trouve cela assez scandaleux.

Je me souviens de l'entrée de la Lituanie, un journaliste interrogeais un pêcheur. il a répondu, c'est formidable, je vais pouvoir vendre mon poisson dans toute l'Europe. Sous entendu, au plus offrant. Tant pis pour ses concitoyens.

on connait. Ça fait 30 ans que je n'ai plus ouvert une bouteille de châteauneuf du Pape.

Je serais tenté de voir dans ta remarque la preuve que toute politique sociale est aujourd'hui à la merci d'une concurrence inter européenne dont il aurait été souhaitable d'être protégé.
Autre parenthèse L'US vient de quintupler ses droits de douanes vis à vis de l'acier chinois......Que fait l'Europe ?

Je suis impatient d'en voir les résultats..... :heu:

Merci de cet éclairage .....qui renforce ma conviction !
je conçois la nation comme le dernier recours contre l'arbitraire du "divin marché "et l'espace dans lequel la démocratie peut encore s'exprimer .

Ecoute ! ce que j'essaye d'exprimer, et il me faudrait des pages et des références difficilement mobilisables sur ce forum si je voulais épuiser le sujet, c'est qu'on a vu bien évidemment et on le verra encore , la communauté européenne faire fonctionner la planche à billet pour sauver les "institutionnels " comme on l' a vu en 2008 (too big to fail )tout en enfonçant des pays comme la Grèce, sans que l'intérêt réel des peuples soit réellement pris en compte. Pour la sidérurgie puisque c'est de ça dont il est question soyons libéraux jusqu'au bout et laissons Mital se planter....et négocions avec les chinois si nécessaire, avec les russes et les iraniens en refusant de suivre l'empereur états-uniens , et mobilisons nos énergies avec en seule ligne de mire l'intérêt général.....Les solutions peuvent passer par une augmentation des droits de douanes, la nationalisation si c'est nécessaire, mais arrêtons de subventionner ce marché de dupes où les états sont devenus les assurances de l'industrie financière.....On marche sur la tête depuis bien longtemps et le fait que le Crédit Mutuel m'offre un crédit révolving à 2,8 % n'est pas pour me rassurer.....Quand un membre est atteint de la gangrène, on peut discuter sans fin de l'utilité de tel ou tel antiseptique, du régime sans sucre ou de la validité de tel ou tel antibiotique, mais le bon médecin sera celui qui prendra la décision d'amputer parfois contre l'avis des Diafoirus de circonstance.....

Disons que fournir des liquidités aux banques pour leurs refinancement et la garantie apportée par les états en 2009 ne laissait aucun doute sur la création monétaire à venir.....ma formule était peut-être un peu hâtive et je ne dis pas que le laisser faire aurait été souhaitable, cependant malgré les promesses on a bien vu que le comportement de l'industrie financière ne s'en est pas trouvé moralisé..... l'emballement de celle-ci et l'utilisation de robots gavés d’algorithmes constituent sans doute la mèche de la prochaine crise majeure avec selon les spécialistes un effet explosif sur des états déjà trop endettés et dont l'intervention comme en 2009 ne sera plus d'actualité....Mais qui vivra verra comme dit la chanson !

25 juin 2016

c'est une synthese juste ... mais l'on constate que tout est axé sur l'économique , et rien sur le social ,rien sur le culturel (ou si peu) rien sur le rapprochement des peuples ...

savez vous que les instances européenne ne reconnaissent pas dans leur institution les organisations syndicale !!! et qu'enfin cette "reconnaissance" figurait dans le projet de constitution que nous n'avons pas voté ?

25 juin 2016

@huma.
C'est vrai que ce sont les états européens qui gouvernent l'UE. Les décisions importantes sont négociées au niveau du conseil européen des chefs d'état et de gouvernement et à celui du conseil des ministres qui réunissent nos ministres (finances, justice, etc...), tous gens que nous avons élus et que nous avons donc mandaté pour ce faire. Les textes sont votés par le Parlement Européen dont nous avons élu directement les députés. Alors je m'étonne quand certains parlent de manque de démocratie.
Le projet de traité constitutionnel de 2005 supprimait le règle de l'unanimité pour la remplacer par la majorité qualifiée, ce qui empêchait que, à l'extrême, un petit état comme Malte ou Chypre (je n'ai rien contre eux; évidemment!) bloquent une décision vitale pour l'ensemble des pays européens. En outre, il redonnait des droits aux parlements nationaux et augmentait le pouvoir du parlement européen, toutes mesures fort positives et qui allaient dans le bon sens.
Le problème, c'est que nos gouvernants, pour des raisons souvent idéologiques ou de recherche de pouvoir ou bien de réélection, mettaient au point ensemble des décisions lors de leurs réunions à Bruxelles et une fois revenus à Paris affirmaient : "c'est Bruxelles qui nous l'impose"!!!
La Commission Européenne n'est jamais qu'un exécutif qui fait appliquer les directives votées en amont. Celui lui donne un rôle de gendarme qui la rend si impopulaire.

Les questions d'immigration et de sécurité sont mises en avant par les détracteurs de l'UE.
Il est à remarquer que dans le cas du dernier vote en UK, ce sont les petites villes qui n'ont pas vu un immigré qui ont voté le plus massivement sur ce critère! Il y a quelques années, on nous fit le coup du plombier polonais qui n'est jamais venu pour la simple raison que la Pologne qui vivait un boom économique grâce à l'aide de l'UE manquait tout simplement de plombiers! Lors de la création de l'espace Schengen, définissant les règles de libre circulation que nous apprécions tellement au quotidien ainsi que les responsabilités des états en matière de frontières extérieures à l'UE, personne n’imaginait la déstabilisation du Moyen Orient qui nous amène ce flot de réfugiés qui veulent reconstruire leur vie dans un univers plus serein, les pays ayant à faire face à ce flot étant parfois les plus démunis (la Grèce) pour le traiter convenablement. Il y a donc urgence à revoir le système. Pour la sécurité, certains réclament depuis longtemps une mise en commun des moyens avec une forme de police, de renseignement et de justice européens afin de disposer d'une information immédiatement partagée en matière de sécurité. Finalement les derniers évènements ont enfin mis en évidence cette nécessité que la plupart des gouvernants rejetaient au nom de leur souveraineté, ce qui nous a finalement valu quelques centaines de morts par attentats.
Sur le plan économique, nous vivons au sein d'une mondialisation que l'on a le droit de déplorer mais qui est une réalité incontournable dans laquelle il faut s'insérer. Souvenons nous de la route de la soie, premier aspect visible de la mondialisation qui s'est développée avec l'essor des moyens de transport. Nous avons la chance d'être dans un espace économique de 500 millions de consommateurs auxquels nos entreprises peuvent vendre leurs produits librement. Cela entraine naturellement la nécessité d'élaborer des normes communes qui déplaisent tellement à certains.

La création de l'Euro nous a permis d'échapper aux dévaluations compétitives de certains états en difficulté, mais l'effet vertueux espéré que tous fassent les réformes de structure nécessaire ne s'est pas enclenché partout et seuls ceux qui l'ont fait sont maintenant dans un certain confort et là aussi, un contrôle plus autoritaire (ah le vilain mot!) sur nos budgets serait nécessaire po ur forcer la main de nos gouvernants laxistes..
Par ailleurs, le "parapluie de l'Euro" nous atenus à l'abri de la catastrophe en 2008.

Également sur le plan de la défense ou on voit chaque pays investir dans des équipements sans mettre en commun leurs moyens pour bénéficier d'économies d'échelle. Nous possédons un porte avion unique qui ne peut être opérationnel que la moitié du temps et il en faudrait donc au moins deux. Cela pourrait se faire à plusieurs. Et pourquoi la France supporte-t-elle seule la charge de la guerre au Sahel qui nous concerne tous en fait.

Finalement, nous avons besoin de beaucoup plus d'Europe et que nos dirigeants jouent le jeu réellement

Vis à vis des "peuples", le problème majeur est que nos dirigeants n'ont jamais daigné faire la pédagogie de l'Europe, obnubilés qu'ils sont par leurs petits calculs locaux, alors que c'est sans doute la plus grande aventure que nous avons vécu depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Heureusement, nos jeunes qui, espérons le, prendront la relève, vivent dès maintenant dans ce monde international, ne serait-ce qu'au travers d'Erasmus et de leurs stages à l'étranger.

Il ne faut pas oublier que lorsqu'on se marie, on abandonne une partie de sa souveraineté d'individu pour la partager avec son conjoint. Eh bien c'est pareil pour l'Europe.

La dessus, je vais me hâter d'acheter et envoyer sous mes barres de flèche un pavillon européen "parce qu'il le vaut bien" et qu'il faut espérer un futur meilleur pour tous.

Il n'est que de constater le niveau des emplois industriels en France pour admettre tous les bienfaits que nous aura apporté la sainte alliance.....
Allemagne 28 % France 7 ou 8 % RU et Italie 15 %.....

25 juin 2016

Pour ne prendre qu'un exemple, celui du matériel électrique et plus précisément des prises de courant : nous avons un grand fabricant national qui peut maintenant produire des séries standard pour les vendre dans les pays de l'UE. Encore faut-il que le niveau des charges qui lui mettent un boulet aux pieds lui permette d'être compétitif.

26 juin 201626 juin 2016

Vu les difficultés d'Arcelor dont l'action est passée de 50 à 4 € en 10 ans, vu l'augmentation de capital conséquente qui a eu lieu en mars dernier sur les fonds propres de Mittal lui-même pour sauver la boutique, vu que c'est Golfdman Sachs qui a géré cette augmentation de capital et qui est intéressée dans l'affaire, vu que Mittal fait partie du CA de cette même banque, vu les 2 ou 3 vagues de rachat de ses dettes sur le marché obligataire grâce à cet AK, vu le discours perpétuel sur les politiques qui sont à la botte de la finance, .... je ne vois pas comment il en serait autrement.
Ou alors tu doutes qu'il n'y ait connivence entre le monde financier et le monde politique !!!!! (si c'est le cas, j'avale mon clavier dans la foulée)

Si des mesures ne sont pas prises, Arcelor, n°1 de la sidérurgie dans le monde, part au tas et Mittal se retrouve à poil et goldman Sachs tousse sérieusement.

26 juin 2016

A tous les coups tu gagnes !

Plus haut, tu dis que l'Europe ne fait rien pour contrer le dopage chinois sur le marché de l'acier donc ce sont des nases qui ne servent à rien et quand je t'explique qu'il est peu probable qu'il ne fasse rien pour sauver le marché ce qui risquerait de mettre à mal une activité industrielle de 1er plan alors ce sont des nases qui sont de mèche avec les groupes industriels et financiers.

Ca me rappelle un truc : y a très longtemps, j'ai bossé en hôpital psy pour apprendre le métier d'infirmier.
Il y avait un patient à qui je faisais les soins, notamment lui faire prendre son traitement.
Il était schizo.

A chaque fois que je passais le voir, c'était le même truc :
- M'sieur l'infirmier, vous pensez quoi de Mireille Mathieu ?
- J'aime beaucoup ! C'est ma chanteuse préférée.
- Vous avez tort, elle imite Piaf donc elle n'a pas de talent, pas de personnalité.

La fois d'après :
- M'sieur l'infirmier, vous pensez quoi de Mireille Mathieu ?
- Bof, ce n'est pas ma musique préférée et je trouve qu'elle n'a pas de talent.
- Vous avez tort, elle se fait pas chier comme vous à soigner des dingues et elle gagne plein de fric !

Il a fait partie de ceux qui m'ont fait craquer au bout de 3 mois.
J'aurais au moins appris à faire des intra-musculaire, des intra-veineuse et des intra-dermo.
Mais ici, je ne vois pas encore ce que je vais pouvoir en tirer !

PS Ne vois pas de malice dans cette comparaison.
C'est juste que je trouve le débat un peu bloqué.

26 juin 2016

Ah bon, la bce a ouvert la planche à billets en 2008?
Un lien autre que de la propagande pour le démontrer?
Dans mes souvenirs la planche à billets européenne de la bce tourne depuis 2014 seulement. Nous ne sommes plus là dans la sauvegarde des banques...

25 juin 2016

Je ne pouvais tout de même pas en écrire trois pages!
Il est évident qu'il faut harmoniser les systèmes sociaux et fiscaux afin que tous les membres soient placés sur un pied d'égalité. Cela passe par des réformes de structures objets de toutes les procrastinations étatiques que l'on connait.
C'est ce qui aurait du être fait avant la mise en place d'une monnaie commune car nous avons un euro qui est le vecteur monétaire unique d'économies diverses et inégales.
Ajoutons au chantier la mise en place d'une véritable gouvernance européenne qui soit un interlocuteur de poids et crédible dans l'univers géopolitique car chacun de nos états est un microbe face à des pays comme la Chine ou lors de négociations internationales.

J'ai la faiblesse de penser qu'un fonctionnement économique harmonieux faciliterait tout le reste.

Comme on dit chez nous : "Quand il n'y a pas de foin au râtelier, les chevaux se battent". A contrario, on peut penser qu'ils cohabitent agréablement lorsque le râtelier est garni!

25 juin 2016

Salut tout le monde et bien moi je parie que l'Angleterre ne sortira pas de l'Europe malgré ce vote .... Cameron va démissionner sans faire la demande officielle du retrait et son successeur ne le fera pas non .... car entre maintenant et octobre tous les anglais auront réfléchi et se seront surtout aperçus des tromperies qu'on a essayé de leur vendre.
Gilles

25 juin 2016

Churchill souhaitait les Etats-Unis d'Europe. Il faut des chefs d'état qui portent une vision pour faire accepter les abandons de souveraineté qui conduisent au fédéralisme. C'est aujourd'hui le courage politique qui fait le plus défaut.

25 juin 2016

"Il faut des chefs d'état qui portent une vision ..."
En effet, en 1945, nous avions Churchill et De Gaulle, en 2016, nous avons Cameron et Hollande qui n'ont d'autre vision que leur intérêt personnel à court terme.
C'est perdu pour Cameron.

25 juin 2016

@viking
D'accord à 100% il manque à cette UE un chef charismatique qui est une vision.
D'ailleurs elle ne marchait pas trop mal à l'époque de Delors qui est le dernier homme à avoir eu une vision.
Quand à Cameron c'est un misérable petit bricoleur qui a bradé son pays pour son tout petit intérêts personnel. En plus ce n'était pas un visionnaire, il pensait que le in passerait....

25 juin 201625 juin 2016

Contrairement à la majorité j'approuve les anglais d'être sortis de cette Europe des technocrates et des réglementations, je croyais beaucoup à l'Europe comme une immense zone de liberté mais les lois de l' Europe n'ont fait que se rajouter à celle des états et ça devient très lourd, et combien palpe les commissaires européens qui trouvaient que le smic en France était trop élevé, quelle honte !!!! :-)

25 juin 2016

@pierre 2
Encore une fois est-ce le salaire des commissaires Européens qui provoque cette vague de 6 millions de chômeurs, de 6 millions de pauvres, de 80% des nouveaux contrats précaires, de dégringolade de notre école, etc etc...
C'est du détail ça. En plus je ne suis pas sur qu'ils soient trop payés. Beaucoup de gens heureusement gagnent bien leur vie et ce n'est pas injuste.

25 juin 2016

Pas simple.

Personne n'est complètement ravi de l'UE et la question est de savoir si elle est réformable ou non.

Plutôt de la quitter, j'aurais préférer y resté pour y changer ce qui ne me plaît pas.

Les vrais Brexit veulent quitter l'UE pour les même raisons que toi mais pour s'orienter vers un modèle américain, agressif, néolibéral, antisyndical et pour qu'il n'y ait plus de réglementations.

Les réglementations en UE, c'est aussi la reconnaissance des organisations syndicales, la Charte des droits fondamentaux, les directives qui garantissent le droit aux congés de maternité, l'encadrement du travail partiel, des congés payés ....
Et encore, ces réglementations n'ont pas empêché UK de mettre en place les contrats 0 heure ou de rejeter la directive limitant à 48 heures la durée du travail hebdomadaire.
D'ailleurs, les grandes organisations syndicales s'étaient rangées du côté du Remain.

Le peu que je connais de toi, je n'en garde pas le souvenir d'un mec rêvant d'un système business à l'américaine.

25 juin 2016

Churchil proposa en son temps de fusionner nos deux pays ! Une autre époque !

Raisons stratégiques dues à la guerre et aux colonies françaises d'Afrique du nord.....je doute que cet accord serait resté perenne après guerre ! :heu:

25 juin 2016

C'est sur que tout n'est pas parfait...mais il faut avoir une vision plus large, celle que l'on reproche à nos dirigeants actuels de ne pas avoir . Il est toujours plus facile de voir le verre à moitié vide.

Pour ma part, bien que je pense que la sortie de l'UE soit une erreur pour les Anglais, je m'en félicite car, pour une fois, cela nous permettra de vérifier si les conséquences seront aussi négatives que les "experts" nous l'avaient proclamé.
Quand au Français, ils y réfléchiront peut être à deux fois avant d'écouter ceux qui donnaient, il y a seulement deux ans, en exemple le Vénézuela ou prônent un référendum pour revenir au franc.

25 juin 2016

Ben en tout cas, chapeau! les copains ....Alors qu'habituellement la moindre question technique sur, par exemple et pourquoi pas, les meilleurs choix de couleurs pour l'annexe gonflable, donne lieu à de terribles échanges farcis d'invectives ostentatoires à la limite de l'injure, voici que ce sujet pourtant hautement politique et donc diablement non serein, accouche, lui, d'un interminable fil de discussion de la plus haute et respectueuse dignité !
Z'avez pris un coup d'vieux ou quoi ??
:mdr: :mdr: :mdr: :tesur:

25 juin 2016

Ici, c'est un fil spécial bisounours.

Normalement faut être adoubé par l'ensemble de cette petite communauté bien élevée pour poster ce qui n'a pas été ton cas.
Mais un mec qui enduit généreusement son bateau de graisse de boeuf a droit à une dérogation spéciale.
C'est le seul cas. Tu as de la chance.

On n'est pas d'accord mais on s'aime tous !

25 juin 2016

J'suis triste pas envie de troller...

Pour te consoler tu peux lire l'éloge des frontières de Régis Debray....

25 juin 2016

Debray critique la globalisation mais il ne crie pas vive la Corse, la Bretagne et le Pays Basque. Tout est dans la mesure.

25 juin 2016

à propos de régions, il est amusant de constater que ceux qui il y a 1 mois trouvaient anormale l'indépendance de la Catalogne (7 millions d'habitants) trouvent normale celle de l'Écosse (5 millions d'habitants)

réécouter l'opportuniste de Dutronc.

25 juin 2016

Rien à voir.
D'un côté la Catalogne veut partir pour certaines raisons culturelles mais aussi parce qu'ils sont riches (s'ils étaient pauvres il en serait autre chose).
De l'autre l'Ecosse n'est pas vraiment très riche. Je crois même qu'ils ont un déficit budgétaire de l'ordre de 15 milliards de livres. Il leur reste donc certaines bonnes raisons dont les culturelles.

On est bien d'accord ! Mais la volonté de disparition des états historiques ( France Espagne etc... ) fait aussi parti du phantasme fédéraliste europhile et constitua le crédo de nombreux "Régionalistes " tel que le breton Yann Fouéré ( l'Europe aux cent drapeaux ).

25 juin 2016

au fait la division 240 , elle est européenne ou française?

25 juin 2016

C'est quoi cette ancre ?

On laisse mourir le sujet en ne le faisant plus remonter à chaque intervention.

25 juin 2016

L'effet d'une âme castratrice ?

25 juin 2016

Pour une fois que les gens s'expriment posément c'est intolérable !

25 juin 2016

C'est la règle sur hisse et oh : les fils qui n'ont rien à voir avec le nautisme sont fermés ou mis à la cape. Comme rien n'est absolu et que les décisions de modération se font autant que possible dans la concertation, ça a pris un peu de temps pour ce fil, mais c'était inévitable. Mais je suis d'accord avec toi : ce débat est s'est super bien déroulé, c'est un peu dommage :litjournal:

25 juin 2016

Rien ni personne n'est parfait... Mais il y a des règles, des usages. Le fait de participer au forum suppose de les avoir acceptées. On peut le regretter, et en l'occurrence je le regrette et je n'aurai pas pris cette décision si ça n'avait tenu qu'à moi, mais faut jouer le jeu si on veut qu'il dure...

26 juin 2016

@huma. il y a aussi la notion du coût d'un site. Il peut être tentant, vu l'audience, vu la réactivité des réponses, l'amitié qui lie tout le monde, de poser un problème plus personnel, comme :

« merde, ma machine à laver est en panne, je n'y comprend rien, j'ai tout essayé ».

tu es sûr d'y avoir une réponse plus rapidement que sur un site de bricolage.

puis après, ça devient un site pluridisciplinaire, avec rubrique médico, puériculture,

25 juin 2016

ah, ben, tu m'ôtes les mots du clavier là…

25 juin 2016

C'est un forum ou les gens s'expriment. On s'en fout de savoir si c'est pile poil sur le nautisme. A partir du moment ou les gens se respectent je ne vois pas au non de quoi des censeurs devraient interdire. C'est terrible cette tendance qu'ont les gens des qu'on leur donne quelques moyens à vouloir restreindre la parole des autres.
Qui plus est quand on voit certains sujets qui dérapent allègrement et que l'on laisse vivre. Voir par exemple le sujet "Pour ceux qui partent en couple pour un long voyage" 89 interventions ou l'on peut lire des horreurs sans que cela ne pose problème.
Décevant les gars !

26 juin 2016

@Capucin
"...site pluridisciplinaire...." et alors pourquoi pas ? L'intérêt de ces forums comme HEO c'est de remplacer l'Agora. Un lieu ou l'on s'exprime librement. Un lieu ou la seule contrainte devrait être le respect des uns et des autres. C'est quand même le "La Taverne". Dans les faits il suffit de lire pour constater que le nautisme est parfois loin de certains posts...
De plus je rapelle qu'il existe un autre domaine réservé lui aux débats marins. Un domaine que l'on peut effectivement cantonner au nautisme.
Mais c'est quand même curieux cette France qui passe son temps à volontairement ne pas respecter les règles et qui oblige les autres à le faire. Dans ma rue 100% des automobilistes refusent de respecter la limitation de vitesse.
L'autre jour un couple qui allait à l'hopital pour accoucher madame a été arrêté pour excès de vitesse. Le policier informé de la situation à laissé repartir le véhicule sans sanctionner. Comme quoi, on peut être dépositaire de l'ordre et faire preuve de souplesse.
Dernièrement le site STW a perdu d'une grande partie de sa vitalité suite a des problèmes de modération.

25 juin 2016

Quand on pense aux monceaux de conneries que l'on peut lire sur certains sujets ça laisse rêveur !

25 juin 2016

L'Europe malheureusement est victime, pour la france tout du moins, de nos politiciens qui ont trop souvent utilisés le thème c'est à cause de Bruxelles pour couvrir leur incurie.
En attendant si nos gouvernements successifs, depuis 30 ans, s'étaient investis dans la suppression du déficit, nous serions beaucoup plus riches aujourd'hui.

25 juin 2016

Europe !?............... Hein !?............C Quoi !? C Qui !?

  • Des mauvaises langues disent que l'Europe n'a pas liberé le Mali avec la France.
  • Mauvaises langues disent aussi que l'Europe organiserait le pillage de la Grece et laisserait les Grecs se demerder avec les réfugiés... .
  • Erasmus !? Des idiots disent que Erasmus, C'est ces milliers de travailleurs détachés payés 1/3 du smic Francais qui dorment dans une camionette, un sous sol ou une grange. Qui miserables massacrent la survie des entreprises Françaises . .
  • Certaines mauvaises langues disent, que c'est juste le dumping fiscal de ce petit pays présidé par le président de L'Europe. . Vraiment ! Que des tres mauvaises langues tout ça.................Quelle honte ! . Car tout de même , positivons , n'oublions pas que la couleur et la forme des petits pois à été enfin normalisé !

Pour le reste concernant H&O , les chiens sur nos bateaux . Europe ou pas, les Anglais ne veulent toujours pas de la rage en Angleterre.
:pecheur: :pecheur:

26 juin 2016

Ah c'est Français! Toujours un avis pour les autres même quand ce n'est pas l'endroit. Le peuple a voté. Les autres pour l'instant ne vois que les possibilités de rétorsion pour punir cet affront. Cette Europe vat elle enfin réfléchir sur ces manquements. Même pas certain. Continuons moutons bêlants à penser que se sont que les autres qui font de mauvais choix.
Olivier qui ne fait pas partie de l europe et ben ce n'est pas si mal.
Bonne navigation.

26 juin 2016

Le plus fascinant je trouve, à lire ce qui se dit partout dans l'actualité c'est que les anglais qui ont voté (pour ou contre d'ailleurs) , au final ne savent pas trop ce qui va advenir.
du coup tout le monde fustige leur inconscience et /ou leur bêtise...
Mais au final c'est pas mal je trouve justement que sans trop savoir et dans le flou des bavardages de ceux qui font semblant de savoir pour être élus, un paquet de gens disent: "ok stop, on arrêtes tout et on voit venir, parce que nous on veut savoir ce qu'on fait et décider comment on le fait"
oué c'est peut-être une erreur monumentale, mais faut faire quoi quand on sait pas?
courir avec le troupeau là où on nous dit de courir, ou bien s’arrêter et se poser question de où on veux aller et comment?
Ok si c'est un incendie c'est con de s’arrêter quand les autres courent...
Mais si on veut filer la métaphore , faut reconnaître qu'en courant, seuls ceux qui courent devant vont peut-être survivre parce que les corps des derniers de la course vont éponger l'incendie, alors quitte à mourir si on peut le faire libre et avec classe...
et puis sinon c'est dans notre habitude de laisser les anglais (se) tirer les premiers!
et c'est pas pour ça qu'on perd en général...

Enfin les vraies questions du brexit peuvent émerger:
-L'équipe de foot anglaise peut-elle encore jouer l'euro? (oué ça c'est une victoire à la française!)
-Pourront-ils envoyer un groupe à l'eurovision?
-Pourquoi l'europe continue à parler majoritairement en anglais? sérieux c'était les seuls à l'avoir en langue native et a nous l'avoir imposée partout....on devrait pas rendre le français ou l'allemand langue officielle européenne?
-On peut recommencer à traquer leur marine et les déclarer à nouveau ennemi héréditaire de la france? au passage à quel roi je m'adresse pour la lettre de marque?
-Peut-on déclarer le gouvernement et le peuple britannique finalement inaptes à se diriger eux-mêmes et donc faire de la perfide albion un simple département de plus dans la région bretagne? administrativement c'est pratique... faudra juste leur apprendre à parler breton correctement...

:mdr:

26 juin 2016

Ce qu'il faut faire c'est réformer l'UE !
En partir c'est l'aventure. C'est devenir un petit pays face aux ogres qui vont gouverner le monde : Chine, USA, Russie et bientôt Inde et Brésil. C'est devenir une Suisse, un pays certes riche mais qui a volontairement disparu des radars internationaux. Qui ne compte pas dans le monde. Sinon pour être juste un endroit ou l'on peut déposer son argent. Est ce bien cela ce que nous voulons ?
Le départ de la GB ne me générait pas outre mesure si cela n'avait pas un impact sur nos pays. J'ai du mal à admettre que le vote de ces gens là influe sur ma vie, sur mes choix.
Dernièrement, le score est très faible et plus est acquit sur la peur et le mensonge. La jeunesse et Londre ont voté pour le "in". C'est ennuyeux car la jeunesse c'est l'avenir.
Que les campagnes aient souffert de la politique d'austérité de Mr Cameron l'UE n'y est pour rien, moi non plus.

Effectivement il est difficile de dépendre du vote de gens avec lesquels on ne partage pas forcement un intérêt supérieur...... :mdr: Mais c'est justement ça l'Europe, des états ayant des intérêts différents, voire divergents et qui influent de droit sur nos vies réelles au nom d'un intérêts général dont le pékin moyen se fout totalement ....Notons que le pékin au contraire de jacques Attali est généralement assez enraciné et assez peu disposé à financer l'art sublime d'un jeff Koon ou les fantasmes d'un Mac Carty au détriment de la maison de la culture locale....

26 juin 2016

je regrette que dans ces longs échanges on n'ait vu que nos bas intérêts, de consommateurs ou de salariés, tantôt protégés par les institutions, tantôt pas protégés, avec les travailleurs détachés. Et le bon peuple, bien nourri, laisse pendant ce temps les grands s'occuper de choses plus sérieuses et plus obscures de l'UE, ces petites lignes en bas des contrats : son utilisation géostratégique.

Son chantage aux futurs candidats à l'adhésion (Serbie), son chantage à un bon tiers des 28 maintenus à bout de bras pour raison purement géopolitique : vous signez ce qu'on vous dit de signer, sinon, on ne remplit pas votre gamelle.

26 juin 2016

Qu'ils revotent ou qu'ils négocient de nouveaux accords avec l'UE, le RU s'est mis dans une position de faiblesse politique.
Ce que je trouve regrettable aussi c'est que ce vote sera un prétexte à encore moins consulter les peuples. J'ai vécu deux ans en Suisse à la fin des années 80, votations tous les 6 mois, débats de grande tenue. Je ne sais pas si c'est toujours le casde nos jours mais j'ai l'impression en Europe proche, aux USA que la politique n'est plus qu'un question de com' donc d'absence d'arguments. Est ce la faute des politiques, des médias, des électeurs ? ... je n'en sais rien, mais je trouve que la démocratie en souffre ... la république aussi mais ça c'est une autre histoire.

26 juin 2016

L'Europe c'est quoi? C'est le regroupement de plusieurs pays (en Europe) pour contré les américains en consommation et donc productivité et plus d'argent. L'idée de récolter des consommateurs de plus, le Turquie et tous ces pays aux alentours est simplement pour augmenter la consommation et produire plus d'argent. Les politiciens avide d'argent oublie toute notion de race, de religion et tout autre argument culturel qui pourront nuire a cette machine a fric qu'on appellent EUROPE.
Brexit. Esexit. Poexit. Grexit. Frexit?

Et si on pensait plus a l'environnement? On consomment vraiment moins! On achètent local. On recycle plus! On répare plus! On cultive nos légumes. On boycott les grosses productions qui produisent pour produire.
Avant on payé plus pour avoir des pesticides dans nos champs. Maintenant on doit payer encore plus pour l'enlever. Idem le sucre...

26 juin 2016

@Primipile
L'UE c'est d'abord un espace de paix. C'est curieux que l'on ait oublié ça comme si la paix était une situation automatique, 1970, 14/18, 39/45 c'est oublié ? Partout dans le monde c'est la guerre qui semble être la normalité.
Ce sont les Turcs qui demandent à entrer et les Européens qui refusent. Sauf que la Turquie est une alliée militaire (Otan) ça complique.
Les races ça n'existe pas.
L'UE respecte toutes les religions. Ce sont les nations qui veulent faire le ménage.
Quand à la richesse ou la "machine à fric" moi j'aime bien percevoir mon salaire tous les mois et je ne suis pas opposé à ce que mon pouvoir d'achat se stabilise. J'en connais même un grand nombre qui aimeraient que ce pouvoir d'achat progresse. Mais j'ai bien noté que ce n'était pas ton cas et je respecte ton choix.

26 juin 2016

L'Europe est une vielle idée qui ne marchera jamais :
Les rois d'antan mariaient leurs soeurs ou leurs filles au prince du pays voisins.
.
Cette Europe a démontré quelle n'est qu'un montage financier ultra libéral qui organise le dumping social et fiscal /

En tout cas il faudra qu'on m'explique comment on a pu passer de la période gaulienne qui voyait la France au top dans les industries du rail, de l'aviation, du nucléaire etc...passer grâce à l'Europe à un niveau tel que l'avenir de notre pays s'anticipe à présent dans le rôle du vassal d'un empire germanique réinventé.....

26 juin 2016

Ce n'est pas l'Europe qui a causé le déclin de pans entiers de notre industrie, elle n'a rien à voir là dedans!
Notre industrie a décliné notamment en raison des charges record qui pèsent sur nos industriels qui courent le marathon avec un boulet aux pieds. Cela est du à notre système social, mais aussi à l'excès de dépenses publiques qu'il est impératif de réduire, tout d'abord en améliorant la productivité de nos services publics, en supprimant tous les doublons et en réduisant les effectifs. L'objectif ne devrait être de garder dans le giron du public que les activités régaliennes et laisser le reste au privé qui saurait le faire mieux pour moins cher.
Un exemple avec la création des nouvelles régions pour lequel on parlait d'économies d'échelle. Ce que l'on a fait, c'est simplement d'additionner les effectifs des services et des conseillers régionaux! Ainsi, la grande région Aquitaine Poitou Charente Limousin dispose de 300 conseillers! Est-ce bien utile?
D'autre part, des concurrents sont apparus avec le développement de certaines économies (notamment la Chine) qui ont des coûts nettement moins élevés et ont monté en niveau de compétences.

26 juin 2016

Pour le coup cher @Penlan c'est facile a expliquer. C'est la mondialisation de l'economie mondiale et la perte de competivit? prix et hors prix de notre industrie.
Tout le monde fabrique des trains et c'est moins cher ailleur. Même les Chinois vendent des TGV. L'aviation est par contre un secteur ou contrairement a ce que tu écris ca va bien et beaucoup mieux que sous de Gaulle. Lui c'etait l'époque de Concorde avec une douzaine d'avions vendus. Quand au nucléaire je ne sais pas ou tu as vu que ça marchait bien. Te hniquement nos centrales fonctionnent mais commercialement nous avons toujours eu du mal a les exporter. L'EPR n'arrange pas les choses. Puis d'autres pays vendent des centrales moins sophistiquées et donc moins chères.
Par dessus tout il faut vivre dans le présent. Le monde d'aujourd'hui est très différent de celui de l'après guerre. C'est bien notre problème nous Français a nous y adapter. Nous y sommes réfractaires et nous enfoncons gentiment et inexorablement. Deo gracia.

26 juin 2016

les pères fondateurs de l'Europe sont tous des agents américains, l'un d'entre eux walter hallstein était un dignitaire nazi recyclé par le gouvernement américain. l'Europe est aux ordres, elles ne sert pas ses intérêts mais ceux de ses maîtres outre atlantique.en ce qui me concerne elle peut crever.
avant de me faire insulter copieusement je précise que je ne cherche à agresser personne. je m'exprime librement c'est tout

26 juin 2016

Mieux vaut oublier!

les libéraux mondialistes nous expliquent toujours notre déclin par le poids exorbitant des charges pesant sur notre économie....personnellement j'y vois justement la raison pour laquelle les frontières sont à privilégier.
Les pays sous développés crèvent par exemple de la concurrence entre nos excédents et leurs agricultures vivrières....ainsi que de l'emprise d'une production destinée à l'exportation ( colza arachide café etc...)
D'autre part il faudra m'expliquer pourquoi nous appartenons tout de même au camp des pays les plus riches ainsi que les pays d'Europe du nord....A vous lire le Congo aurait du nous dépasser et l'Algérie forte de sa production gazière et pétrolière associée à sa démographie galopante devrait nous faire la nique depuis longtemps.
Pour finir l'image d'une Allemagne étranglée et pour ne pas dire ratatinée en 1930 voit son économie redressée par le petit peintre viennois ,puis de nouveau exsangue après 1945, amputée d'une part importante de son territoire, et capable de le réabsorber en 90 en dominant outrageusement ses voisins depuis lors.
C'est à croire que nous aurions du écouter les "européens " de 4O, on aurait gagné du temps et des morts..... Travail Famille Patrie finalement c'était plutôt un joli slogan....

:mdr:

26 juin 2016

Complétons. Les produits fabriqués à l'étranger et importés ne payent pas nos charges sociales les plus importantes du marché. Lors de leur vente en France, ils sont souimis à la TVA. Les produits fabriqués en France paient les charges sociales et sont facturés hors taxe à l'exportation. Pour améliorer notre compétitivité à l'export et faire participer les prou=duits importés à notre système social, naquit l'idée de ce que l'on a appelé la "TVA sociale". Le mécanisme était simple et d'application immédiate. Il s'agissait de diminuer les charges sociales payées par nos entreprises et d'augmenter la TVA, le curseur des % devant être placé afin que le résultat soit neutre sur les produits fabriqués et vendus en France. En revanche, les produits importés voyaient leur prix de vente en France augmenter et le montant de l'augmentation de TVA était reversé aux régimes sociaux.
Donc finalement, on améliorait la compétitivité de nos produits à l'exportation et on chargeait les produits importés. C'était trop simple et trop évident et les opposants politiques ont fait semblant de croire et ont fait crloire que le gouvernement de l'époque allait simplement augmenter la TVA!

Nous concluons des accords de commerce internationaux visant à réduire les taxes douanières et les frontières n'ont plus beaucoup de sens à cet égard. Mais en supposant que nous les fermions plus ou moins en taxant des produits importants, nous serions l'objet de mesures de rétorsions et il nous deviendrait plus difficile d'exporter.
Le cas de l'Allemagne est certes intéressant. La réunification des années 90 a été un épisode de difficultés pour l'Allemagne qui s'en est sortie par un effort national important. La suite logique fut le plan Hartz de réformes structurelles (que nos gouvernements se refusent à faire) qui l'a amenée à sa situation prospère actuelle. Evidemment, ce faisant, Schroeder a sacrifié sa réélection, attitude que n'envisagent jamais nos élus!

La mondialisation est une situation de fait dont il faut chercher à tirer profit, car elle nous ouvre des marchés mondiaux et aucun pays ne peut survivre bien enfermé dans ses frontières.

26 juin 2016

La TVA est injuste mais indolore. L’impôt est juste mais douloureux. Après ça il faut choisir. Les pragmatiques ont vite fait le choix de la TVA ! La gauche idéologique préfère l'impôt. Après faut s'étonner si les Français ne sont pas content !!!

26 juin 2016

Tu m'étonnes que çà accroche :mdr:

26 juin 2016

Mais si, ce fut une des dernières décisions budgétaires du septennat précédent, supprimée par un vote de l'Assemblée le 17 juillet 2014... et remplacée moins de 2 ans plus tard par une usine à gaz à effet différé qui remplaça donc un système simple à effet immédiat, il s'agit donc du CICE, simplement un habillage différent et naturellement compliqué comme seuls savent les inventer les habitants de Bercy, la complexité servant également à justifier des effectifs pléthoriques.

Ce qui prouve bien que nos intérêts particuliers ne sont pas ceux que défendent la clique eurocrate.....

Et bien tu vois pour la TVA dite sociale je suis totalement d'accord avec toi....notons que la droite ne l'a pas faite et que la gauche reste campée sur l'idée d'un impôt injuste car non redistributif.....Ca fait d'ailleurs trente ans que je m'accroche avec mes amis de "gôche " à ce sujet....
Plus globalement le financement de nos régimes sociaux devrait être< établi sur une autre assiette que celle des salaires et si par la même occasion on pouvait sortir des gestions paritaires au lieu de passer au prélèvement à la source pour l’impôt sur le revenu qui va être encore une usine à gaz à la charge des employeurs on aurait de mon point de vue fait un grand pas sur le chemin du bon sens....

26 juin 2016

Dans les années 80, on enseignait en économie que le marché unique allait favoriser la concurrence, car les pays non vertueux avec un taux de TVA trop élevé, ne seraient pas concurrentiels.

or, voilà que quand les restaurateurs (et la France) demandent le taux réduit, l'UE les accuse de vouloir faire de la concurrence déloyale (avec des restaurateurs situés à 1.000 km)

26 juin 2016

Nous sommes riches de notre PIB de l'ordre de 2500 milliards. Sixième position mondiale, juste devant l'Inde.
Quand à l'Allemagne elle est supérieure à nous économiquement. Elle s'est reconstruite après guerre grâce au plan Marshal, à son courage (les Allemands travaillent beaucoup et sérieusement) et à ses efforts pour se réformer. Ils ont connus des périodes difficiles : une dette énorme dont il a fallu en effacer une partie, l'intégration des l'Allemagne de l'est, dix ans d'une politique de rigueur.
Après cela il y a deux solutions pour nous, soit on pratique une politique de l'offre soit celle de la demande et bien entendu quand on dit deux c'est qu'il y en a une troisième, un mixe des deux. Aujourd'hui la plupart des expert d'aujourd'hui pensent que c'est celle de l'offre qu'il faut mener because la mondialisation. Keynes qui préconisait l'autre vivait à une époque ou il y avait des frontières. Mais chacun peut avoir son avis !

Bizarrement les banques aujourd'hui regorgent de liquidités difficiles à placer au point que certains voient dans "l'argent hélicoptère " donc dans le gonflement de la demande la solution à nos maux.
Pourquoi diantre voit-on autant de monde de droite comme de gauche se pencher sur le revenu universel ? La robotisation s'accélère chez les "tigres " comme chez nous et je me vois mal barrer deux bateaux à la fois.....Ah j'oubliais la forte demande des pays insolvables où l'offre aurait tout son sens ! :heu:

26 juin 2016

@Capucin
Si c'est pour dire que les décisions de Bruxelles sont parfois stupides nous sommes tous d'accord. Le problème c'est de réformer.
Mais il y a bien pire que ça. Aujourd'hui on ne pourrait pas faire AIRBUS, trop concentré. Pourtant c'est un fleuron de l'industrie Européenne. Ben oui il faut de la concurrence dit notre commissaire. Moi je croyais que le concurrent d'Airbus c'était Boing. Non non, Mme Margrethe Vestager commissaire à la concurrence pense qu'il faut de la concurrence intra Européenne avec qui, ça on en sait pas, le fabriquant des ATR peut être, mystère ???? Un sommet d’incompétence cette brave dame et une fossoyeuse de notre économie. Pour info elle a refusé le mariage d'Airbus et d'Ariane espace. Comme chacun sait que d'autres industries lanceuses de satellites en Europe auraient été lésées ?!.....Les Russes et le Chinois se marrent.

26 juin 2016

hum ..

vous parlez tous de REFORMER ... mais je vous ferais remarquer bien gentillement qu'il est impossible en FRANCE de reformer quoi que ce soit que le gouververment soit de droite ou de gauche .

Ainsi chaque reforme engagée se trouve complement vidé de son sens au bout des interminables discusion et manifestation .

¨par essence nous sommes contre tout ...

Actuellement j'ai discuté pas mal avec des gens qui défilent tous les jours contre la loi travail en 2 secondes l'on se rends compte qu'ils n'ont pas lu une seule ligne ..mais ils sont contre...

alors finalement ça ne va pas aussi mal que cela en France ...c'est même assez miraculeux d'arrivé à ce resultat d'etre la 5eme ou 6eme puissance au monde avec un peuple qui est contre tout du matin au soir ...

Substituer le contrat à la loi est pourtant une excellente mesure de droite... :mdr:

26 juin 2016

@Calypso
Eh oui c'est bien ça.
La loi travail comporte 250 pages qu'il faut comparer à l’équivalent du code du travail actuel. L'article 2 lui n'en comporte que 50... Que personne n'a lu mais que tous critiques !!!!
Un sondage général donne 70% d'opinions défavorables. Par contre un autre sondage, que l'on ne dit pas, c'est que chaque article du projet de loi remporte chaque fois une opinion favorable. Rien d'étonnant, les gens qui restent à la surface des choses, agissent comme des automates qu'une minorité influente pilote au mieux de ses intérêts.
Mais globalement c'est un constat : réformer est quasi impossible. Chirac, Sarkosy, Hollande s'y sont frottés mais sans grands résultats.

26 juin 2016

et encore une fois : tout le monde se gousse sur l'épaisseur de notre code du travail : question qui l'a une fois dans sa vie ouvert ???

qui a fait en sorte qu'il soit aussi épais ? qui a vu qu'il y a 100 ou 150 pages à la fin sur simplement la jurisprudence....

Ben moi quand j'étais délégué syndical en 74..... :heu:

26 juin 201626 juin 2016

@penlan
Gauche et droite n'a plus beaucoup de sens aujourd'hui. Les fractures sont inter et trans partis.
Le vrai sujet c'est de savoir si un projet de loi est favorable pour l'intérêt général ou pas.

Bien qu'en général ce soit les gens de droite qui pensent cela, je suis assez d'accord avec toi ! Effectivement la gauche actuelle n'a plus rien à dire et elle ne représente que l'autre face de la même monnaie libérale....Mais chut ! Je vais encore passer pour un réactionnaire si je dis qu'elle ne fait plus que du sociétalisme communautariste :mdr:

27 juin 2016

Globalement, les réponses à mon fil sont hors sujet...
Vous repasserez à l'oral en septembre.

27 juin 2016

Tu sembles parfait pour le « Meilleurs des Mondes » d' Aldous Huxley, roman que j'ai reçu il y a bien longtemps comme premier prix de sciences.

Rajoute donc un petit volet sur les disparités salaires, chômage, croissance et appartenance à la zone Schengen dans les pays "européens " puis un autre volet sur les arrières pensées de Poutine quant à la reconstitution de l'empire et ce sera parfait..... :-D Mais dépêche toi car le ciel s'assombrit côté Balkans et les disparités religieuses pourraient interférer sur l'avenir européen bien d'avantage que suite au retrait de nos amis brittons......

27 juin 2016

@Seemann
Tout a fait hors sujet. Mais c'est parce qu'en dehors de la baisse de la Livre personne aujourd'hui y compris ceux qui nous dirigent, ne sait quels vont être les impacts et surtout quand ????
Mais d'autre part ce vote est très important, il va marquer l'histoire du continent Européen il n'est donc pas étonnant que cela suscite des réflexions.

27 juin 2016

C'est dommage de s'arrêter à 89. J'en met un pour faire 90.

27 juin 2016

C'est l'héoxit. Le fil sort d'Héo.

Pour panser les plaies il va falloir sortir l'Héosine....

27 juin 2016

Il me semble avoir vu la réponse
- Pour les anglos, rien ne change puisque de toute façon ils ne sont pas dans l'UE.
Pour le uk, ils ne vont pas s'amuser à refuser des clients dépenseurs de livres.

30 juin 2016

Deo gracia

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (76)

Bol d'Or 2016

mars 2021