Brest Atlantiques l'envol des géants

la course partira peut être dimanche de Brest, on le saura demain normalement. Quatre ultimes vont participer, avec aux commandes deux marins et un media-man qui n'a pas le droit d'aider lors des manœuvres.

le site web: www.brestatlantiques.com[...]/

le lien sur la cartographie à venir...

L'équipage
30 oct. 2019
30 oct. 201930 oct. 2019

article d'interview de François Gabart avec une longue vidéo (8mn) de son trimaran Macif qui vole régulièrement sur une mer formée (voir fin de l'article pour la vidéo)

voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]e58a176

30 oct. 2019

Media man qui n'ont pas le droit d'aider mais qui feront la cuisine, la vaisselle, peut-être une partie de la veille s'il faut, etc. Mais pas toucher à la barre ou aux écoutes... Mais qui le saura ? :acheval: :acheval: :acheval:

30 oct. 2019

ils sont tous logés à la même enseigne ils en ont un sur chaque bateau!

30 oct. 2019

Cuisine, vaisselle, rangement... en tenue de soubrette, le media man ? :-))

31 oct. 2019

fantasme pas! :-D :-D :-D

30 oct. 2019

Le départ sur FR3 Dimanche 12:55

30 oct. 2019

Pour un départ à 13:02:00

30 oct. 2019

La sortie du Golfe sera un peu moins clémente que pour la TJV quand on regarde la météo.

31 oct. 2019

il y a une réunion aujourd'hui pour décider d'un éventuel report du départ en fonction météo je crois.

02 nov. 2019

🚨 Départ de la Brest Atlantiques le mardi 5 novembre à 11h00 !

www.brestatlantiques.com[...]e-11h00

02 nov. 2019

l'organisateur, après avoir obtenu le feu vert des autorités maritimes, a fixé l'heure du départ à 11h00, la ligne de 2.5 milles sera entre la bouée occidentale de l'île de Sein à laisser à bâbord et le bateau comité de course Le Rhône à laisser à tribord.>

Bizarre cette ligne de départ, pourquoi si loin ?

06 nov. 2019

Apparemment il y avait des opérations militaires dans la rade......

04 nov. 2019

Pourra-t-on voir quelques images du départ ? 😏

voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]1a5229a

05 nov. 2019
05 nov. 2019

Étonnant qu'il y ait si peu de mises à jour de la carto. Pour des engins à plus de trente noeuds.. (et des budgets élevés) ils voudraient faire discrètement ce serait pareil..

05 nov. 2019

Toutes les cinq minutes, c'est pas mal non ? 🙂

05 nov. 2019

J'avais sur la carto "prochain relevé à 1500" et après mise à jour de la page c'est en effet passe à 5 mn,
Et sur le site Brestatlantique il y a
"Cinq classements quotidiens intermédiaires seront effectués toutes les quatre heures : 04h00, 08h00, 12h00, 16h00, 20h00"
Ce qui a motivé ma remarque ci-dessus..

05 nov. 2019

yantho; je pense que c'est une demande des skippers de n’apparaître que toute les 4H pour des raisons de stratégie. 4h d'invisibilité ...

05 nov. 2019

Noté. .

05 nov. 2019

Effectivement, ça peut se comprendre...

05 nov. 2019

message d'Armel à ses copains partis jouer sans lui:
« Je salue mes camarades de la classe Ultim qui viennent de partir de Brest il y a 30 min pour leur grande course sur ces supers bateaux et leur souhaite bon vent ! »

En direct de la Transat Jacques Vabre, petite pensée sympa d’Armel pour les skippers qui ont pris départ de la Brest Atlantiques!

www.facebook.com[...]276537/

05 nov. 2019

Brest atlantique a sa chaine youtube.

Les premieres video sont arrivées.

05 nov. 2019

Les images de Bretagne télé sont top. Font penser à un film futuriste. Le haut du haut du panier de la course au large. En regardant derrière, une belle histoire.

05 nov. 2019

Tres décriée par certains, la présence du mediam est une sacrée révolution.

Les terriens devraient avoir de belles images sur leurs pc.

En tout cas, cela semble commençer fort.

05 nov. 2019

C'est (tri) marrant de voir un bateau se nommant "Actual leader" se retrouver (pour l'instant) 4ième sur 4 😜

05 nov. 2019

le Gascogne avalé en moins de 10h, impressionnant!

bon ils rattrapent quand les concurrents de la transat ? ;)

quelques images de Macif de ce matin: www.facebook.com[...]726793/

05 nov. 2019

Je dirais que Jeudi dans la journée ils seront a hauteur des derniers class 40.

06 nov. 2019

A propos d'ultimes, quelqu'un sait ce que devient Sébastien Josse ?

06 nov. 2019

Pas très intéressant comme course.

Autant ces bateaux sont magiques, font rêver, et sont parfaitement adapté a des tentatives de record, le suivi média, les images sont superbes.

Mais sur le plan sportif, les faire courir ensemble manque de charme, il y a trop de disparité de performance.
Après 20 h de course le 4 éme a 150 Nm, le 3 éme a 60 nm et juste sur de la vitesse ... ça ne va pas être très passionnant.

06 nov. 2019

pas d'accord avec ton point de vue, on sait tous que Actual est normalement moins performant que les nouveaux bateaux, mais plus fiable. Thomas est un peu derrière, peut-être manque t'il encore de mise au point au niveau de son nouveau tri, ou simplement il est plus prudent! hier ils ont déclaré naviguer avec les deux pieds sur le frein toute la journée, avec deux ris sur la GV, et pas de voile d'avant! (d'après les vidéos) Ça ne les a pas empêché de filer à plus de 30 nœuds de moyenne! Il manque le tri d'Armel pour avoir un plateau plus fourni.

06 nov. 2019

ils sont trois en fait et encore Nélias va devoir s'arracher pour suivre.
ils sembleraient qu'ils optionnent différemment. Macif pourrait jouer la courbure de l'anticyclone en se décalant plus vers l'ouest et redescendre avec un meilleur angle frolant la dépression orageuse à l'ouest des canaries. edmond pourrait choisir de descendre en tirant des bords plus à l'est dans le flux de NW puis de NE en passant tout proche de madère.
faudrait pas qu'il y en ai un qui creuse l'écart tout de suite, ça deviendrait effectivement vite très chiant!!

06 nov. 2019

3 ou 2, on verra,

parce que 60 Nm en speed pur, ça fait déjà très cher, ce qui me fait penser a 2 et non 3.
et faire la course a 2, c'est sympa en match race, beaucoup moins au large ...

06 nov. 2019

Sodebo n'a pas encore de foil sur la dérive surtout, par rapport à Macif et Gitana.

Mais il est déjà prévu.

Thomas a dit qu'il préférait passer sur cette étape, du fait que la première course prévue à l'origine était une course en solitaire.

06 nov. 2019

Après 24 heures, ils sont déjà entre Lisbonne et les Açores !

06 nov. 2019

60 milles de retard pour eux, ce ne sont que 10 pour nous autres archimédiens!
La moindre difficulté ou obligation de bricolage et c'est repris.

06 nov. 2019

Oui et non ...

en effet 60 milles entre un arrêté et un qui avance c'est de l'ordre de 2 h sur ces machines de guerre.

mais en vitesse pur, pour réussir a être plus vite ne serait ce que de 2 knts que Macif, c'est pas gagné ... et il faudrait y arriver pendant 30 h ... c'est encore moins gagné.

06 nov. 2019

Remarquons que , comme pour la transat en cours, on pourrait assister à une redistribution des rôles au passage du pot..
Et idem dans les choix de route pour passer d'un système à l'autre (cela va durer plus de trois semaines ) . (Que Esmeralda soit en retrait pour le moment m'étonne un peu!)

06 nov. 2019

pour les plus de 3 semaines, pas certain! ;)

06 nov. 2019

Sodebo, a bouffer du lion, aujourd'hui.
ça me fait revenir sur mes propos.
J'avais peur d'un match a 2,
ça semble finalement être a 3 - ça pourrait avoir un poil plus d'intérêt.

Demain ils bouffent les derniers Class 40

07 nov. 2019

Rothschild empanne et met cap au sud.

Compte t'il passer la bulle par l'est?

07 nov. 2019

Oui la trajectoire de Gitana est classique,

Celle de Macif et Sodebo plus surprenante - qu'ont ils derrière la tête ?

07 nov. 2019

macif va devoir négocier une bulle qui se trouve dans son sud. en la rasant par l'est, moins d'air que Rotschild mais un angle meilleur qui lui permettra de mettre plus d'ouest dans sa route vers le sud. Marquer la gauche du plan d'eau en approche du pot au noir, est un avantage.

07 nov. 2019

Oui, j'ai la même compréhension que toi,
mais intuitivement
- raser la bulle --> prise de risque
- positionnement global très W ça donne l'impression en se basant uniquement sur la carto et météo du site de l'organisation, qu'un jib maintenant les envois dans la bulle.
- Gitana semble être route directe sur un bon angle jusqu'au pot qu'il devrait atteindre dans moins de 2 jours - pousser plus W semble de la route en trop.

Comme si Macif poussait trop loin est allait over layline.

Bien sur, je me répète - sentiment en 3 mn d'observation, uniquement basé sur les données du site organisateur.
Evidemment ils ont poussé beaucoup plus loin l'étude, et dispose de données plus précises - ça va être interessant de voir a échéance de 24 ou 36 h le pourquoi d'un tel décalage.

En parallèle les "seulement" 18 knts de vitesse instantanée de Gitana au dernier pointage pourrait laisser imaginer que la réalité est assez différente de la carte.

07 nov. 2019

la bulle se décale dans l'ouest. si tu regardes la route de Cammas depuis le jib tu vas voir à plusieurs reprises, le bateau sur une route très abattue, changements de voiles ou pépins??? toujours est il que ni sa route ni sa petite vitesse n'est de bon augure pour lui...

07 nov. 2019

Quelqu'un sait si la rareté des mises à jour (toutes les quatre heures, avec un trou de 20h à 4h) est une demande des équipes/skippers ? Une décision "éditoriale" ? Une contrainte technique ou financière (ce serait étonnant) ?

07 nov. 2019

ok mais juste un avis :)

07 nov. 2019

Oui, alors que, probablement, les équipes et l'organisation sont informés plusieurs fois l'heure.
Compte tenu de leur vitesse ils négligent un peu ceux qui les financent...

07 nov. 2019

A mon avis si c'est une décision des équipes/skippers, ils n'ont pas plus d'information que le public.
Ca m'étonnerait que ce soit une décision purement "éditoriale", car toute l'infrastucture de récolte de données est là dans tous les cas, il ,'y a que la fréquence de publication qui change, et entre 4 et une heure, je ne pense pas que ça change grand chose en termes de couts.
Enfin j'aimerai bien savoir !
(posé la question par mail, pas de réponse encore ..)

07 nov. 2019

ce type de choix n'aide pas a donner de l'audience a l'épreuve.

07 nov. 2019

Je soupçonne que l'équipe A sait beaucoup sur le bateau A souvent, l'équipe B c'est comme nous...

07 nov. 2019

L'invisibilité,yl75 c'est un sujet récurrent chez les concurrents en course au large et même au figaro avec l'ais. quelle est la part qu'on laisse aux concurrents pour faire leur stratégie et celle qu'on donne au public, vaste débat.
normalement les équipes à terre n'en savent pas plus, les organisateurs ont eux l'info..

07 nov. 2019

C'est un parcours dont je rêve depuis longtemps, mais pas en course, en partant à la bonne saison de Gibraltar et avec longues escales aux Canaries, Brésil, Cape Town, Ste Hélène et en fonction du vent, direct les Açores... 10.000 NM en un an, grosso modo.

;-)

07 nov. 2019

il y a du jeu entre les deux premiers. Rotschild a retrouvé sa vitesse, ou ne l'a jamais perdu. il a parcouru la meme distance en 24H que Macif alors qu'il a été annoncé aux derniers pointages a

07 nov. 2019

a des vitesses assez faibles. sont elles toujours fiables les vitesses affichées au pointage???

07 nov. 2019

a des vitesses assez faibles. sont elles toujours fiables les vitesses affichées au pointage???

08 nov. 2019

Il marche pas super Sodebo !

08 nov. 2019

manque de mise au point et prudence de la part de Thomas je pense, il est aussi capable d'aller vite, mais faut pas se planter!

10 nov. 2019

Et il lui manque le foil sur la dérive centrale, par rapport à Macif et Gitana, prévu pour la suite.

08 nov. 2019

Des images de drone superbes de Gitana

08 nov. 2019

Les bateaux sont en ordre représentant du plus éprouvé avec le plus de milles parcourus pour les trois premier. En mode grand prix pour eux, qui est transocéanique à leur échelle . Actual leader est à sa place, faites pour traverser les hémisphères et revenir.

08 nov. 2019

En y réflechissant à deux fois Macif a plus de route sous les fotteurs.

09 nov. 2019

Safran central cassé sur Macif, François Gabart envisage une escale au Brésil et continue à avoiner en attendant !

09 nov. 2019

Deuxième de la Route du Rhum en solitaire et de la Fastnet Race en équipage, François Gabart veut renouer avec la victoire, en double avec Gwénolé Gahinet, sur la Brest Atlantiques qui s’est élancé mardi de Brest. Le duo est pour l’heure en 2ème position de la flotte mais une avarie est survenue cette nuit sur le trimaran Macif. L'équipage a constaté la casse du safran central suite au choc avec un Ofni alors qu’il naviguait au large des îles du Cap Vert. François Gabart, a alors rapidement pris contact avec son équipe à terre pour annoncer l’avarie, indiquant par ailleurs qu’il n’y avait pas de voie d’eau constatée à bord et que le bateau restait parfaitement manœuvrable. L’équipe technique du bateau étudie pourtant actuellement toutes les possibilités d’escales au Brésil pour organiser une intervention au plus vite et remplacer la pièce.

10 nov. 2019

depuis le départ deux phases stratégique; passage de l'anticyclone et le pot au noir
deux/zéro pour la cellule météo stratégique de Rotschild face à celle de Macif!
avec l’arrêt aux stands de macif l’intérêt pour la course peu s'avérer vite très chiant.

10 nov. 201910 nov. 2019

Gitana s'arrête à Bahia pour faire de la strat. sur la dérive.

www.gitana-team.com[...]-en-vue

10 nov. 2019

Bonjour
Ils seront même deux, Macif aussi
www.brestatlantiques.com[...]ogramme

10 nov. 2019

La rencontre d'un ofni peut avoir des conséquences très graves compte-tenu des vitesses auxquelles naviguent ces formules 1 de la mer.
On croise les doigts pour eux.

11 nov. 2019

incroyable ces gars quand meme...affaler à la main un gennak de plus de 400m2, en pleine mer, de nuit.

11 nov. 2019

Le skipper du trimaran Macif, privé de safran central par un choc avec un Ofni, va récupérer à Rio celui du Team Banque Populaire. Une belle solidarité de mer.

La solidarité des gens de mer n’est pas un vain mot. La preuve une nouvelle fois avec la course Brest Atlantiques. Victime d’un choc violent avec un objet flottant non identifié, samedi à l’ouest du Cap Vert, avant de pénétrer dans l’hémisphère sud la nuit dernière en deuxième position, le trimaran géant Macif a vu son safran central se casser. Pas de quoi remettre en cause la poursuite immédiate de sa navigation mais vu la distance à encore parcourir, près de 10 000 milles, François Gabart et Gwénolé Gahinet ont décidé d’effectuer une escale technique, autorisée par le règlement de cette nouvelle boucle atlantique, pour changer ce safran abîmé et récupérer cent pour cent du potentiel du bateau. Et c’est finalement Rio, point de passage obligé sur la route du Cap (Afrique du sud) puis de Brest, qui a été choisi pour effectuer cette opération délicate et la plus rapide possible prévue mercredi.

Et c’est là qu’intervient la fameuse « solidarité des gens de mer ». L’Ultim Macif sera en effet équipé d’un safran de rechange qui n’appartient pas à l’équipe de François Gabart mais à celle de Banque Populaire. Celle là même qui a vécu un grave traumatisme lors de la dernière Route du rhum, avec la dislocation de l’Ultim d’Armel le Cléac’h. « Le groupe Macif remercie le team Banque Populaire pour avoir fourni ce safran de secours au team Macif » : en conclusion de son communiqué du jour annonçant ce stop à Rio, l’équipe de Gabart a tenu à remercier sa « rivale » pour l’instant à pied concernant cette catégorie Ultim, Armel Le Cléac’h venant d’achever la Transat Jacques Vabre à Salvador de Bahia, à quelques milliers de kilomètres de Rio, sur le monocoque Imoca aux côtés de Clarisse Crémer. Une excellente formation pour la jeune navigatrice que de traverser l’Atlantique aux côtés du vainqueur du dernier Vendée Globe. Et une bonne occasion pour Le Cléac’h de patienter jusqu’à la mise à l’eau de son nouvel Ultim.

François Gabart et Gwénolé Gahinet vont eux tenter de préserver leur deuxième place au classement, les leaders Franck Cammas et Charles Caudrelier (Edmond de Rothschild) devant également s’arrêter, mais eux ont choisi le port d’arrivée de la Transat Jacques Vabre, pour changer leur dérive abimée la nuit prochaine. Les duos Thomas Coville-Jean-Luc Nélias (Sodebo Ultim 3) et Yves Le Blévec-Alex Pella (Actual), respectivement pointés à 275 milles et 520 milles, en profiteront sûrement pour réduite leur écart mais jusqu’à point ? La course contre la montre va être chaude.

source: sport24.lefigaro.fr[...]-981381

13 nov. 2019

Gitana est reparti après sa pause technique mais se retrouve dans la pétole près de la côte, un peu plus de 300 milles de retard sur Macif qui va s'arrêter à Rio. On devrait voir donc Sodebo en tête...

13 nov. 2019

superbes images prises par drone de Sodebo avec Thomas perché en haut du mat:

13 nov. 2019

A quand un drone pour filmer le drone. Qui sait, par bateau, qui coupe les voiles des ultimes. La gv est démente.

13 nov. 201916 juin 2020

Escale technique en cours à Rio
La course contre la montre est engagée pour limiter le temps de réparation. L'ensemble du team MACIF est mobilisé.

Apparemment François a fait le tour des iles requis par le parcours pour ne pas avoir à la faire en repartant? pour optimiser la sortie de la baie?

Interview de Sébastien Josse, intéressant son avis:
voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]93c88d9

14 nov. 2019

scission ou pas scission dans la course ? Les arrêts aux stands risquent de coûter cher !
Une dépression est en train de se former( cyclogenèse) dans le sud du Brésil. On la voit très bien sur les cartes météos de la course.
Cette dépression va générer un front violent sur la route des attardés. Si Sodebo navigue en avant du front tandis que les autres sont à l'arrière, la scission se fait !
La dépression en progressant et en grossissant va renvoyer l'anticyclone vers Cape Town et leur imposer le franchissement d'une belle dorsale, le parcours du combattant pour arriver au Cap.
Ça ne va pas beaucoup dormir dans les cellules de routage à terre, encore moins sur les bateaux.

14 nov. 2019

Pourquoi ils ont mis la limite des glaces aussi haut ??

Il y a vraiment des growlers à 37 ou 38° sud ?

Ils vont devoir passer au dessus de l’anticyclone ..

Ou décision prise dès le début de ne pas aller trop au sud ?

14 nov. 2019

tu as raison YL75, je n'avais pas fais gaffe au cadre!! l'anticyclone est positionné assez bas, trop bas pour qu'ils passent en dessous.

14 nov. 2019

C'est une carte récente ? Tu aurais le lien vers la page qui permets d'y accéder ?

14 nov. 2019

je ne pense pas qu'on est accès librement aux cartes de glaces dans cette région. en course il bosse avec CLS filiale du CNES et d'Ifremer. les images satellites sont payantes.
ils ont du fixer un cadre avec de la marge pour que chacun puisse clairement établir sa stratégie. pas simple! on se souvient d'un vendée globe ou ils avaient été obligés de changer la position des portes pendant le parcours ce qui avait modifié la donne pour certains coureurs.
pour les records c'est différent.

14 nov. 2019

Vu ce qui s'annonce, ils vont en chier...

14 nov. 2019

Cap au 5° à 8nds pour sodebo, ça sent pas bon!!!

14 nov. 201916 juin 2020

Non, mais sans déconner, il va ce prendre l'ile entre le flotteur et la coque, croyez-vous que les bras soient suffisamment haut ? 🤹‍♂️🤸‍♂️

14 nov. 2019
14 nov. 2019

Il attend les copains, ne veut pas partir au sud tout seul !

14 nov. 2019

Au vue des conditions météo actuelles sur zone : une grosse dépression très active au Sud du Brésil qui s’est rapidement formée cette nuit et l’anticyclone de Sainte Hélène très actif, Thomas Coville et Jean-Luc Nélias ont décidé de temporiser. Ils étudient avec la cellule routage à terre la meilleure route à prendre pour rallier Cape Town dans le meilleur compromis sécurité/performance. (vu sur facebook)

14 nov. 2019

Ils se mettent presque à l’arrêt pour pouvoir réfléchir ! 😁

14 nov. 2019

avec la zone d'exclusion des glaces, ils ne peuvent pas passer l'anticyclone par le sud. je pensais que Sodebo pouvait naviguer en avant du front, visiblement non, alors???? front trop fort?? du jamais vu!!suspens...

14 nov. 201914 nov. 2019

J'y crois moyennement à la "temporisation" de Sodebo ...

Réduire la toile peut-être, mais partir au nord ??
Surtout que la dep est en train de se former.

14 nov. 2019

ça sent plutôt la casse, à mon avis

14 nov. 2019

Il a l'air de faire route retour vers Rio...

14 nov. 201914 nov. 2019

Macif repart!

La réparation du safran central est terminée. 👊
Notre trio #MACIF se dirige vers le dernier waypoint enregistré hier en fin d'après-midi pour reprendre la course dans les meilleurs délais !

vidéo de Sodebo passant Rio hier soir: voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]fc9610f

14 nov. 2019

ils nous prennent toujours un peu pour des cons, c'est pénible! ils embarquent des médiamens pour communiquer et quand il se passe qqchose il faut attendre des plombes pour en être informé et encore quand on nous sert pas la soupe.
il m'est arrivé d'etre dans des équipes sur des courses.
sur l'une d'elle, je suis informé directement de la casse d'un flotteur! bon fin de parcours, mais on me demande aussitôt de taire l'information!!??? c'est du ressort de la com, il faut qu'il réfléchisse, ah bon!! l'info sort qqs heures plus tard, avec la cause je vous le donne en mille... le container, l'ofni
j'y ai cru! et puis...

14 nov. 201914 nov. 2019

En effet c'est surprenant.
Cependant elle sent mauvais cette petite dép. bien creuse.
Je serais assez étonné que Charles et Franck rebroussent chemin, mais par ou passer .. c'est un peu l'impasse leur histoire là.

@SENETOSA

et puis...

SEA C...... est arrivé

14 nov. 2019

t'es taquin cezembres!! c'est vrai que sur ce coup là, tu avais raison de douter de suite de l'avarie"container". j'étais, tu n'en doutes pas, de toute bonne foi, et je t'ai déjà présenté mes plates excuses...
j'en ai gobé des trucs, putain! et je ne suis pas le seul. j'écoutais notre cher ami à la radio qui organisait pour l'occasion un jeu avec des questions sur ces exploits! j'avais toutes les réponses, les vrais!! toutes les bonnes réponses étaient fausses, si tu vois ce que je veux dire...sauf une, l'exception, peut être qui confirme la règle. Ils les as tous retournés, enfumés, comme d'hab! je crois qu'il leur a bien plu. dans quelle monde vit on ma pov dame! il va finir ministre, il en a la carrure...

14 nov. 2019

Pour ma part, je vois Sodebo qui fait route vers Rio.

Macif va reprendre la tête.

14 nov. 2019

@Viking,

Macif va reprendre la tête.

c'est oublier Gitana

14 nov. 2019

Effectivement, j'ai confondu Macif et Gitana. Ils vont se croiser de près dans peu de temps.

14 nov. 2019

www.brestatlantiques.com[...]elancee

Bizarre comme explication. Ils justifient le demi tour par le risque de se faire bloquer par la zone des glaces. ça sous entend qu'ils envisageaient la route sud???
et la route Nord alors? ils vont tellement vite au près qu'une route plus courte à l'envers de la trajectoire habituelle doit s'envisager. des bateaux qui sont fait pour les mers du sud et leurs trains de dépressions... ca sent le gaz encore. Putain de com!!! si les autres passent qu'est ce qu'ils vont leur faire dire, nous inventer encore???

14 nov. 2019

les autres sont à l'arrêt aussi (enfin Macif, Gitana à 8nds)! ils laissent passer la dépression ?

14 nov. 2019

Entre Sodebo qui fait demi-tour et les 2 arrêts aux stand, ça ne ressemble plus trop à rien en ce moment cette course. Nouveau départ depuis Rio ?

14 nov. 2019

Ca sent le gros problème technique pour Sodébo quand même ...

14 nov. 2019

sur son compte facebook ils continuent d'écrire que c'est à cause d'une mer formée et de vents de 45nds

14 nov. 2019

"que c'est à cause d'une mer formée et de vents de 45nds" alors ç'est une grande première qu'un ultime fasse demi tour. le dos rond, le contournement, mais demi tour??? je ne sous estime pas la baston qu'ils vont prendre mais ce sont des warriors sur des engins de guerre.

14 nov. 2019

C'et marrant, je viens de réaliser que 4 marins sur Sodebo et Gitana était sur Groupama 4 en 2012 pour une belle victoire.

14 nov. 2019

Macif, plein Nord!!

14 nov. 2019

Macif refait demi-tour ?

14 nov. 2019

Cette course devait être inédite, on est servi ! 😁

14 nov. 2019

j'ai l'impression qu'ils vont remonter le long de la cote pour aller chercher un flux de Nord et redescendre en contournant entièrement la dépression. improbable comme situation! seul les ultimes peuvent faire ce genre de trucs.

14 nov. 2019

Les routages indiquent que la dépression va tarder ceux qui entrent dedans, pas les mettre en avantage. Ça ne sert à rien d’avancer alors: on ne fera que de se cogner la tête jusqu’au moment où le temps change et les autres arrivent avec, sans s'avoir heurté les vagues et peut-être endommagé son bateau pendant deux jours. Mieux vaut se reposer un peu, laisser le mauvais temps passer, et arriver aussi vite que jamais après.

15 nov. 2019

V&V « Avec ces communiqués de presse de grosses boîtes qui font passer la Pravda de feu Brejnev pour un journal libertaire, on ne sait plus quoi faire… ».

« Donc, il y a plusieurs options : un, tu attends au bistrot à Rio pendant deux jours avant de repartir. Deux, si tu as des avaries bénignes mais qui peuvent empirer, tu fais aussi un stand à Rio (ce qu’à fait Macif ; N.D.L.R.). Trois, tu reviens attendre les copains pour t’éloigner de la dépression avant de repartir vers le Sud. »

15 nov. 2019

« Avec ces communiqués de presse de grosses boîtes qui font passer la Pravda de feu Brejnev pour un journal libertaire, on ne sait plus quoi faire… ».
bah dire clairement ce que tu en penses!! on peut comprendre les enjeux, l'importance de ramener toute le flotte à bon port et d’espérer que de nouveaux sponsors viennent jouer avec vous! mais nous prendre pour des jambons, non! la notion du skipper seul maitre à bord, avec ces budgets hors norme pour notre sport, semble bien désuète...
avez vous remarqué l'ordre de départ de cette nouvelle étape?? le même qu'avant les arrêts aux stands... hasard? ou l'objet de tractations, négociations!
dans le business, l"entente illicite" est un délit..

15 nov. 2019

les voila repartis! léger avantage de 50 milles pour Gitana.

15 nov. 201915 nov. 2019

La trajectoire de Sodebo est vraiment incompréhensible, changer de stratégie ok , mais enfin ..

15 nov. 2019

Incompréhensible c'est le mot... Du jamais vu...

Faire un retour arrière de 300 nautiques en pleine course.... En tout cas pour le coup de com, c'est gagné.

15 nov. 2019

Plus qu'incompréhensible, avec en plus tout le monde, et surtout les organisateurs qui disent que c'est la meilleure décision possible...
Pas une personne qui ose être ne serait-ce que perplexe dans la presse...
C'est chelou... pourquoi avoir rebroussé chemin avant de faire du Nord ? on a vraiment l'impression qu'il est allé se recaler derriere Gitana
Et niveau Comm', je vois pas en quoi c'est bon

15 nov. 2019

L'idée m'avait effleurée et je crois bien que

Senetosa a raison

"avez vous remarqué l'ordre de départ de cette nouvelle étape??
le même qu'avant les arrêts aux stands... hasard? ou l'objet de tractations, négociations!"

"Si on a des pépins techniques très lourds, du type de certains de la dernière Route du Rhum, on se posera la question à ce moment-là.» Les sponsors certainement aussi.
A l’inverse, une course sans encombre et des images spectaculaires pourront donner le vrai coup d’envoi de cette classe Ultim à
la recherche de sa place auprès du grand public."

© SportBusiness.Club Novembre 2019

15 nov. 2019

Le coup de com', c'est qu'on en parle, quelle que soit la pertinence de l'option de course

Avec l'augmentation faramineuse du prix des bateaux (et de leur fragilité ?), je me demande si on assistera pas de plus en plus souvent à ce genre de décisions. Les sponsors ne veulent pas perdre trop de billes...

15 nov. 2019

Personne n'a émis l'idée qu'ils voulaient vraiment se mettre à l'abris et quand ils ont vu que les copains eux ne faisaient pas la même tactique, ils auraient décidé de faire comme tout le monde?
Personnellement c'est ce que ça me fait penser.

15 nov. 201916 juin 2020

Il y a quand même un truc étrange sur Sodebo,
outre la route qui laisse planner un énorme doute sur les intentions,
la performance n'y est plus.
Ils sont repartis avec Gitana,
et ils se sont fait coller 60 Nm en 12 h en vitesse pure.

15 nov. 2019

ils étaient (et ils sont toujours) plus au sud donc avec plus de vent et une mer plus formée peut-être, c'est ce que suggère la carte des vents.

15 nov. 2019

De même Macif qui repart 10 milles devant Actual lui colle 70 milles en 12H! au près dans la piaule..

15 nov. 2019

Il ne donne vraiment pas l'impression de bien marcher ce rafiot.
en plus d'être moche :)

15 nov. 2019

parole de Gabart au départ de l'escale technique. ça va être un peu musclé, on va y aller rapide mais facile!
bon tout le monde a visiblement "retrouvé les bons réglages"

15 nov. 201915 nov. 2019

Sur Twitter :
Joint ce midi à la vacation de l'organisation, Thomas Coville s'est exprimé sur le changement de trajectoire choisi par #SodeboUltim3 hier : "Quand on a un telle avance, prendre une décision comme celle-ci est très très difficile". Retour sur les dernières 36h à venir 📰

refus d'obstacle....

15 nov. 2019

à noter dans les annales de la course au large!

15 nov. 2019

Pour finir ils ont tous pris la même option.
C'est sûr que la décision était plus facile pour ceux de derrière. Si Sodebo s'est ravisé c'est que quelques heures plus tard le choix s'imposait de lui même.

15 nov. 201915 nov. 2019

Plus d'info dsla vacation :
www.brestatlantiques.com[...]strophe


Peux-tu revenir sur votre décision de faire demi-tour jeudi après votre passage à Rio ?
Quand on est arrivés à Rio, François (Gabart) s’arrêtait pour réparer, donc on se retrouvait en tête de la course. Il y avait deux options qui se dégageaient, dont une quand nous sommes arrivés : vu la direction du vent et la mer qu’il y avait, on n’avait pas d'autre choix que de partir sur cette route sud qui tentait de passer sous cette grosse dépression que nous sommes en train de contourner. Après une petite sieste, Jean-Luc me dit : « Thomas, je ne sais pas comment te dire ça, mais on ne va pas aussi vite que prévu, la dépression nous rattrape et on va se retrouver coincés au près dans 45-50 nœuds entre la dépression qui nous rattrape et la zone de glaces, on va devoir tirer des bords dans une mer démontée. » Donc, c’est la mort dans l’âme qu’on a décidé de virer de bord, on a essayé de faire du nord. On est à chaque fois tombés dans le mauvais timing de la dépression, si bien qu’on a fait 150 milles dans un sens et 150 dans l’autre au près dans de la mer très formée. Pour le moral, ce n’était pas terrible, parce qu’on ne s’était pas arrêtés, on s’était défoncés, pour finalement se retrouver dans une situation défavorable. C’est un peu le scénario catastrophe pour nous en termes de stratégie et de timing par rapport à la météo. C’est encore pire que de se faire « empétoler » dans le Pot-au-noir. On est finalement passés à Rio au mauvais moment par rapport à la situation météo qui s’offrait à nous dans l’Atlantique Sud. Et ceux qui se sont arrêtés n’en ont finalement pas souffert et quand ils sont revenus, ils étaient pleine balle au bon endroit. On a perdu les quelques centaines de milles qu’on avait construites.

15 nov. 2019

Merci pour le partage de la vacation... Toujours autant incompréhensible pour moi.
Pourquoi ne pas faire route au nord dans ce cas?? Là il font carrément demi tour....

15 nov. 2019

Lors d'une vacation avec le PC course, les navigateurs ont raconté les conditions actuelles éprouvantes, après le premier point de passage obligé à Rio. «Ce sont les pires conditions depuis le départ, on a l'impression que le bateau va se faire démolir à chaque vague. C'est l'enfer, on maltraite le bateau», a souligné vendredi Yves Le Blévec (Actual Leader), quatrième de cette course, partie le 5 novembre de Brest.

source: sport24

15 nov. 2019

@thomas: peut être les routeurs se sont ils dit que l'anticyclone allait remonter quand ils arriveraient à la limite nord ?!
Je ne vois que cette raison.
Si ils avaient cassé, ils seraient revenus à Rio réparés. Donc ils ont simplement fait un mauvais choix stratégique.

15 nov. 2019

@pinch, tu as surement raison....

C'est dommage pour le spectacle et la course

15 nov. 2019

Analyse de Christian Dumard :
twitter.com[...]7086080

enter image description here

15 nov. 201915 nov. 2019

quelques explications sur le site de Sodebo:

www.sodebo.com[...]autres/

et chez V&V:
voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]a7c8522

16 nov. 2019

Le Blévec sait de quoi il parle...

16 nov. 2019

Le Blévec sait de quoi il parle.. j'imagine Flora que tu fais référence à la perte du premier Actal/sodebo au passage du cap horn ? binette( je ne les trouvent pas!!)
J'attire juste votre attention sur ce qu'il dit ; « c’est important d’aller vite pour rester avec ce système météo, mais c’est super dur « 
à mettre en parallèle avec les explications sur ce deuxième départ qui étaient que la situation ,bloquée par une dorsale en approche du cap, faisait que continuer ou partir deux jours après revenaient au même !!
que Sodebo change d'option s'entend bien évidement mais qu'il aille se recaler derrière les deux leaders, en faisant demi tour, alors qu'il pouvait faire une route vers le nord et croiser en tete de la flotte ??? d'ailleurs si vous regardez sa trace, vous verrez qu'au début il ne fait pas demi tour mais bien une route au Nord, au près, puis direction Rio.... pendant assez longtemps et hop il prend sa place dans le petit train.
On sent Le Blévec presque reprocher aux autres d'aller si vite ( je suis obligé de me forcer pour tenir la cadence  ) mais c'est un peu ça la course au large. Savoir ou mettre les limites. le juge de paix, celui qui en sort le premier, entier. Ce sont souvent les mêmes et ce ne sont pas forcément ceux qui vont le moins vite... on a souvent traité, un peu facilement, certains de têtes brulées, parce qu'on ne savait pas voir, reconnaître, leur talent.
C'est mon avis, bien au chaud, derrière mon clavier.

16 nov. 2019

pour la route nord de Thomas, il a déclaré avoir essayé mais que ça ne passait pas...

16 nov. 2019

Bonjour à tous,

la chaine youtube...

Où l'on voit sur les images du 15 Novembre les conditions qu'ils connaissent actuellement.
effectivement, c'est "casse bateau".

Est ce suffisant pour justifier l'etonnante strategie de certains ces derniers jours? Nous sommes tous, bien incapable de nous prononçer la dessus, car nous n'y sommes pas.
Le "second départ", et notamment son ordre de passage peut sembler effectivement bizarre. Mais, nous ne devons jamais oublié que c'est facile pour nous d'emettre des suppositions derriere nos claviers (ce que j'ai fait notamment lors de la jacques vabre avec le stop de hugo boss), alors que nous ne connaissons pas la vérité.

donc, méfiance...

16 nov. 2019

je vais faire mon tatillon : j'espère que pour la prochaine course suivie en vidéo les mediamen auront des caméras munies de stabilisateur! pour le confort des spectateurs devant leurs écrans ;-)

16 nov. 2019

3 m de houle, c'est du clapot pour eux. Le pire donc.
Plus au Sud, la mer était plus grosse avec une période aussi courte. Pas sûr que remonter Nord au travers aurait été si simple, d'autant qu'on parle de 2 houles croisées à 90° grosso modo.
Un wedge qui péte sur le flotteur au vent, c'est violent.

16 nov. 2019

il y a des vidéos ou ça bouge bien sur facebook des différents bateaux...

un article par V&V: voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]40c5333

17 nov. 2019

Sodebo a perdu combien en temps à votre avis en faisant demi-tour ?
J'ai essayé de compter, entre 18h44 (moment où ils repartent dans la bonne direction en voyant Gitana arriver) et 3h du mat le même jour où ils auraient pu être dans la même zone, ça fait 15h de perdu !

Il y a eu d'autres cas comme ça dans la course au large ?

Tout de même : après avoir fait demi-tour (vers 10h30) ils partent au près tribord amures, puis 4h plus tard vers 14h30 se mettent au travers pendant 4h jusqu'à 18h40 où ils virent pour repartir au près babord amures quand Gitana arrive sur eux au près.

Dans mon fauteuil bien au chaud je ne peux m'empêcher de penser que Cammas et Caudrelier ont mis une grosse claque sportive à Coville et Nélias en montrant par où il fallait aller et comment.
J'entends que Coville et Nélias n'ont pas beaucoup de miles sur Sodebo, mais Cammas et Caudrelier ont-ils fait beaucoup plus de miles sur Gitana ?
Reste l'éventualité d'un "no go" du sponsort Sodebo, mais ce n'est pas comme ça que ça a été présenté (Nélias aurait dit à Coville que ça n'allait pas le faire) et si c'est le cas alors c'est que le skipper n'a pas toute la confiance du sponsort, moche.

17 nov. 2019

de toute façon, ils sont bien en dessous ils ont déjà prit près de 260 Nm alors qu'ils sont re parti avec Gitana et sur la même trajectoire.

18 nov. 2019
18 nov. 2019

C'est vraiment la scoumoune pour Thomas Coville, Jean-Luc Nélias et Martin Keruzoré.
On pense bien à eux, nous qui sommes au chaud derrière nos claviers

18 nov. 2019

Peut on parler de scoumoune quand après 7000 milles de course, 75% de la flotte a déjà perdu un appendice ?
Le tour du monde c'est 26000 milles...
ils ont un vrai problème à résoudre.
Ils ratissent sur 25 m avec un appendice planté tous les 8 m.
ils ne poussent pas d'eau, ils volent
ils marchent entre 25 et 45 nds
accessoirement ils ne regardent jamais devant.
À vos neurones, vous avez trois heures !!
tant que ce sont des fusibles qui cassent ils passent mais un arrêt buffet à 45 nds...
la technologie est bluffante, ces mecs sont des warriors mais la dessus je passe mon tour, vivre avec la peur au ventre du mec qui joue à la roulette russe, pas trop mon truc.

18 nov. 2019

Dans le contexte où se trouve Sodebo, c'est quand même pas celui de Macif et Gitana.
Les conditions MTO n'ont rien de comparable. C'est en ce sens que ce n'est pas de chance pour Sodebo d'avoir ce type d'avarie à cet endroit et avec les conditions de mer actuelles.

18 nov. 201918 nov. 2019

Très bonne analyse de SENETOSA, et pourtant les ultimes m'ont vraiment fait rêver! Peut-être qu'en lieu d'investir massivement dans les foils, les carénages et autres ils devraient se mettre tous autour d'une table, ultimes, Imoca, voire d'autres encore et mettre au point un vrai système de détection des Ofnis même si ça doit peser 100kg ça coutera toujours moins cher en perte de perfs qu'un abandon ou une voir plusieurs escales.
Un cétacé on aura peut être de la peine à l'éviter car il bouge, et vite.
Pour le reste avec le niveau de l'IA actuelle il y a moyen d'éviter un objet qui traine dans l'eau. S'il ne ramasse qu'un seul des 6 appendices c'est qu'on peut passer à côté en agissant sur le pilote et s'il le faut en choquant tout ou partie de la voilure. La techno est là et les grosses écuries si elles se mettent ensemble auront vite fait de trouver une solution viable.

18 nov. 2019

En 1975, à environ 1000 milles plus au nord de leur position actuelle, par petit temps à 3/4 noeuds, nous avions longé un congélateur !

Par ailleurs, je suis convaincu que les OVNI sont trés majoritairement des cétacés.

18 nov. 2019

Très intéressant pour y stocker le poisson pêché, il se conservera plus longtemps.

18 nov. 2019

Il faut aller encore plus loin avec les foils et permettre des foils sauteurs d'obstacle !

dans d'autre domaine, on y arrive...

Allez directement à la minute 1'30"

Pour des bateaux sauteurs, tapez 1

18 nov. 2019

Sur les 4 bateaux engagés, 3 ont souffert d'un choc avec un OFNI avant même d'avoir atteint la mi-course. Ce n'est plus de la scoumoune, mais un risque statistique majeur qui pourrait bien mettre fin aux courses d'ultimes.Ce dont les OFNI vivants ne se plaindront pas.

18 nov. 2019

Sodebo a un problème sur son Safran Tribord :

twitter.com[...]5668224

18 nov. 2019

toujours un peu compliqué de négocier un anticyclone mais quand il se déplace dans le même sens et aussi vite que toi, tu brûles un cierge??à propos de la zone de glace;

La direction de course de « Brest Atlantiques » a défini en Atlantique Sud une zone d’exclusion des glaces, Jacques Caraës explique en quoi consiste cette « ZEG », que sont en train de longer les quatre trimarans.

« La zone d’exclusion des glaces est une zone dans laquelle les trimarans ne peuvent pas pénétrer pour leur sécurité, sous peine d’y rencontrer des growlers. Nous la délimitons après consultation de notre partenaire, CLS, qui étudie le déplacement des icebergs en Atlantique Sud via notamment des photos satellites.

Les growlers sont des morceaux de glace, qui peuvent faire jusqu’à 100 m2, voire plus, qui émanent de la fragmentation d’un iceberg. Dès qu’un gros bloc de glace arrive en fin d’histoire dans de l’eau à 10-12 degrés, il se morcelle très vite en une multitude de growlers. Ce sont des morceaux pas très hauts, donc difficilement repérables au radar depuis les bateaux. Là, les growlers que nous craignions émanaient d’un gros morceau de banquise repéré en août dernier par 45° Sud, à environ 900 milles dans la partie ouest de Gough Island, île que les premiers bateaux ont laissée à tribord ce lundi, ils dérivaient vers l’est-nord-est.

Nous avions donné une première version de la « ZEG » que nous avons ensuite légèrement modifiée en la rehaussant de quelques degrés, jusqu’à 37°60, sur la partie ouest de Gough Island, parce qu’on estimait qu’il y avait justement ce risque de dérive de growlers jusque-là. On se rend compte aussi par expérience que c’est toujours en Atlantique Sud que l’on constate les remontées les plus hautes en latitude. Après Gough Island, cette limite descend par 43° Sud, parce qu’on estime qu’il n’y a plus de risques au regard des photos satellites.

18 nov. 2019

ca va tamponner un peu devant. Rotschild bute sur l'anticyclone. l'aile de mouette est brisée, bord de m.... les autres vont revenir avec un angle, en arrière, beaucoup plus favorable.

18 nov. 2019

Video de Sodebo :

18 nov. 2019

Et oui,c'est le tarif !
Tu vas à 25,30,40 noeuds, quand il y a quelque chose sous l'eau ce fait crac...
Jamais ils ne pourront arriver à voir réellement les obstacles, s vont trop vite,mélange d'air et d'eau sous la carene, aucun sonar ne peut voir...
Ou faut le mettre sous l'eau en permanence...
Sur les foils ou sur le bas des safrans ?
Ca me fait bien rigoler de voir la tête qu'ils font parceque leur jouet est cassé...
Non je ne suis pas jaloux, non je ne suis pas hargneux, simplement la nature reprend ses droits et j'en suis très content...

18 nov. 2019

Sodebo va s’arrêter à Cape Town...

voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]e430de4

19 nov. 2019

franchissement de l'anticyclone;
le principe c'est d'arriver par le SW avec un vent de NW qui va en se rapprochant du sud du centre de l'anticyclone tourner progressivement à l'ouest permettant d'empanner pour faire route au SE et ainsi passer en avant du système.
dans leur cas, l'anticyclone, se déplace aussi vers l'Est. quand Rotschild file vers le centre, le centre se déplace et il l'aborde non pas par son sud mais par le SW. le vent qui devait passer à l'ouest est alors revenu au NW. continuer c'est rentrer dans la bulle sans vent, empanner c'est faire du sud (bord de m....)
c'est comme si vous vouliez monter à l'échelle, vous levez le pied, au moment de le poser sur le barreau, l'échelle avance, vous retombez sur terre...
ils font une deuxième tentative, on va voir au rafraîchissement de 8h si ils ont pu choper le train en marche.

19 nov. 2019

Message de François Gabart:
Gough Island !
Quelle récompense ! Depuis Rio les conditions de navigation n’étaient pas faciles. Beaucoup de mer de face, du vent assez fort, le bateau tapait beaucoup. Il fallait le ralentir en permanence pour l’économiser. A bord la vie devient pénible, tout est compliqué, se déplacer, manger, dormir… Chaque geste demande de la concentration. Personne ne s’est fait mal mais il y a eu plusieurs vols planés qui auraient pu mal se terminer….
Le passage de Gough Island coïncide avec changement de conditions au portant autour de l’anticyclone. Ca glisse enfin sans trop forcer et ça fait du bien !
Gough Island est une île extraordinaire, sauvage, secrete, attirante... C’est rare de pouvoir voir ce bout de terre perdu au milieu de l’Atlantique Sud, aux portes des Mers du Sud… Dommage qu’on ne puisse pas s’y arrêter quelques heures pour une petite rando d’exploration…

19 nov. 2019

aile de mouette accomplie pour Rotschild. la cap n'est pas pour autant en ligne de mire.
l'anticyclone semble se décaler encore et une dorsale(allongement) se mettre en place leur barrant la route.
bloqué pour faire un peu plus de SE par la limite ds glaces et le déplacement de l'anticyclone, Rotschild va t il devoir refaire une petite série d'empannage avant de remonter ou va t il tenter de remonter au plus vite pour se glisser à temps avant le barrage de la dorsale?? le teaming va être serré,les prévisions incertaines sur ce genre de config, la cellule de routage doit être sur le pont pour suggérer la meilleure route!

19 nov. 2019

si vous regardez les traces des ultimes, vous devinez le déplacement de l'anticyclone vers l'Est facilement à la trace qu'on laissés les 4 ultimes.
Pour arrivez ou il est à 16h , Rotschild aura plaçé 5 empannages Macif en aura fait 3 et les deux autres en seront à leur premier et encore peut etre ironts ils le planter plus loin ! Forcément les écarts se réduisent.
Tant qu'ils naviguent en arrière de l'anticyclone ils naviguent avec du NW cap à l'Est. en arrivant dans son sud le vent s'orientera doucement vers l'ouest les faisant naviguer alors plus vers le NW jusqu'au moment ou se rapprochant du centre, sans vent, et avec le vent qui bascule clairement à l'ouest l'empannage est de rigueur et permet de naviguer au SE. Rotschild, naviguant, en tirant des bords, à la meme vitesse que l'anticyclone, n'arrive pas à passer dans son Est pour pouvoir remonter !!!
la porte pour le nord va bien finir par s'ouvrir mais les poursuivants en auront bien profités, de combien ?

19 nov. 201919 nov. 2019

C'est fini pour Sodebo, enfin presque...

voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]54bacaf

20 nov. 2019

Bonjour,

ça ressemble de plus en plus à la F1 !

t.news.intrasipa.fr[...]/r/

20 nov. 2019

Effectivement, ça devient un pur sport mécanique...
Des gars qui foncent sur des machines qui n'ont plus grand chose à voir avec mon propre voilier, moi, ça ne me fait pas du tout rêver et ça ne me passionne pas...

D'ailleurs, ça se bouscule plus sur le fil de Greta 😉

20 nov. 2019

Mais ce qui est étonnant (et que j'ai réalisé avec qq galères techniques sur mon voilier) c'est que l'on fait un pur sport mécanique, toi aussi !
Un moteur, les voiles, un carburant, le vent, des roues, la coque, la quille, le safran...

21 nov. 2019

Pas d'accord Scotland, mon objectif n'est pas d'aller le plus vite possible en prenant tous les risques ! En tout cas, c'est ma définition d'un sport mécanique ;-)

21 nov. 2019

Oui, mais tu fais réellement un sport mécanique : j'ai démâté par 6 noeuds de vent, mer plate !!! 4 jours avant j'étais sorti pour un tour de Ré avec 25 noeuds de vent...
La cadène d'étai a choisi ce jour-là pour casser... Etonnant, non ?

21 nov. 2019

Dans ce cas, la course à pied est aussi un sport mécanique, car on peut casser ses lacets...

21 nov. 2019

Ça fait plaisir, tu as tout compris... Bravo...

Vacances dernières de la Toussaint, je remonte de Gijon à La Rochelle, le pilote auto lâche... Ouf, il n'y as plus que 7 heures à faire. Ça va le faire...

Mais si cela m'était arrivé l'été dernier entre La Corogne et les Açores ???

Ton lacet casse, tu rentres pied nu, ou avec une chaussure sans lacet... Ta quille sombre, tu me dis ? Ton étai lâche, tu m'expliques ? Ta mèche de safran casse, que fais-tu ?

Tu es sur ton bateau comme dans une voiture, dépendant du matériel sur lequel tu es. Mais vraiment, je t'assure, si tu ne veux pas comprendre, pas de souci ! Le vélo, c'est un sport mécanique pour toi ? Et pourtant... tu peux revenir à pied avec un peu crevé, avec une pédale cassée, avec un guidon tordu, etc...

21 nov. 2019

Je poursuis dans la logique...
Si je te comprends bien, un pilote de F1 qui plante sa voiture sans être blessé peut aussi rentrer à pied au stand, donc la F1 n'est pas un sport mécanique ? ;-)

21 nov. 2019

J'abandonne... Bravo !

21 nov. 2019

Je t'ai un peu asticoté Scotland, mais j'ai bien compris ton point de vue, faut pas croire... 😉

20 nov. 201920 nov. 2019

Gitana survole le débat, malgré avarie, mauvais timing météo qui favorise l'arrière ils sont tranquilles.
Sodebo Out
Actual hors jeu (trop vieux - trop lent)

Macif un peu décevant, semble pas très rapide, pas au top en trajectoire (sur le début en tout cas)

l'ensmeble donne une course sans grand intérêt.

20 nov. 2019

Macif a encore des problèmes techniques, arrêt prévu au Cap: www.macifcourseaularge.com[...]e-town/

21 nov. 2019

oui cezembres, la course est pliée.
va falloir trouver des solutions pour la grande boucle
j'ai trouvé ces bateaux volants très à l'aise dans la grosse piaule, le pied sur le frein mais traversant tout ça avec des vitesses très élevées.
rotschild a été royal, le couple Cammas/Caudrelier fonctionne à merveille.

21 nov. 2019

Oui, Cammas/Caudrelier c'est le duo magique qui a déjà gagné la Volvo Ocean Race. Une paire d'As.

21 nov. 2019

Pour un voileux de course, tu vas un peu vite... La course est pliée quand le premier arrive, tu es SÛR que Gitana ne va pas casser qq chose ??? Ah ah...

21 nov. 2019

scotland tu parles du résultat. tu as raison Actual peut gagner, meme sodebo d'ailleurs!
je parlais de l'interet de la course...plié!

21 nov. 2019

J'abonde,
la course est pliée. (a t'elle vraiment été dépliée a un moment ?)
L'unique intérêt de suivre l'évènement c'est d'observer le cours de routage magistral donné par Gitana.
A leurs places, passant a terre ainsi, j'aurai été boire une chope ou 2 avant de repartir.
A oui, c'est probablement pour ça que je ne suis pas à leur place .....😂

21 nov. 2019

Au final, l'équation de la course se résume ainsi : celui qui casse le moins (ou le moins gravement) gagne !

21 nov. 2019

Belle decouverte ......

21 nov. 2019

Je suis ces courses de loin, l’intérêt c’est le défi technologique plus que la course en elle même. Mais ça devient tellement éloigné de notre façon de pratiquer que j’ai du mal à suivre.
Ça tient de plus en plus de la loterie, avec tout ces appendices qui traînent dans l’eau à des vitesses ahurissantes, je ne vois pas comment un bateau peu arriver entier sur un tour du monde.
Et le sort des OVivantsNI pose un pb éthique, on ne leur demande pas leur avis pour les couper en rondelle.

21 nov. 2019

Mais que vous êtes rétrogrades (rires) !

Quand les premiers multicoques sont arrivés, il y avait les même grincheux : "c'est nul, c'est pas beau, c'est pas de la voile, ça va trop vite, et s'ils chavirent vous imaginez, vraiment n'importe quoi".

Les foils montent en puissance depuis quelques années, c'est le début d'une nouvelle ère pour la voile, avec ses erreurs, ses excès et c'est ça qui me fascine.

21 nov. 2019

Encore plus rétrograde, j'assume : quel intérêt à "voler" avec un bateau ? le plaisir c'est de glisser SUR l'eau. Pour aller plus vite, il existe l'hydravion qui se pose où il veut sur l'eau : mon rêve !

21 nov. 2019

L'intérêt Flora c'est la vitesse, et la vitesse c'est un plaisir.
Cela dit quand on parle de vol il faut relativiser, et je trouve que c'est un peu un abus de langage, car en effet ces bateaux ne "volent" que ponctuellement, et dans des conditions idéales. On a pas encore inventé le vol par 50 noeuds de vent avec 8 mètres de creux.
Par contre là ou je pourrais peut-être être qualifié de rétrograde, c'est sur le routage, et si ça ne tenait qu'à moi ce serait interdit, comme ça l'est pour d'autres courses.

21 nov. 2019

J'allais le dire, Flora !
Le jour où j'aurai envie de voler, je ferai du vol à voile 😉

21 nov. 2019

J'en ai fait un peu quand j'étais toute jeune adulte, mais c'était trop cher...

21 nov. 2019

le jour ou vous avez envie de raconter votre vie, vos réves, faites un post pour ça!
merci

21 nov. 2019

Senesota, l'intérêt de la course étant "plié" selon tes propres mots, on peut digresser...

21 nov. 201921 nov. 2019

En fait "volent-ils" ou sont-ils seulement en "sustentation".
Et ce n'est pas une subtilité de langage !

Selon Wikipedia
En mécanique, la sustentation est l'effet d'une force qui « maintient un corps à faible distance au-dessus d'une surface et sans contact avec elle »

En aéronautique, la sustentation est prise au sens plus large de portance.

21 nov. 201921 nov. 2019

Ben, à mon avis de non spécialiste, dans le sens ou ils s'appuient sur l'eau à l'aide des foils on peut considérer qu'ils volent, comme un avion s’appuie sur l'air, la différence étant qu'un avion lui, reste en l'air, heureusement d'ailleurs,contrairement à un bateau à foils. C'est du moins comme ça que je vois les choses.

21 nov. 2019

Il me semble que les foils touchent l'eau, non? La sustentation d'un bateau me semble difficile à concevoir. Si le mobile n'est plus en contact avec l'eau c'est quand même plus un bateau.

Sinon, en ski nautique t'es en sustentation aussi. Voilà qui plairait à Monsieur Jourdain, être en sustentation sans le savoir. 😋

21 nov. 201921 nov. 2019

@yantho
Tu as raison ! c'est plutôt de la sustentation ponctuelle.

21 nov. 2019

les foils restent bien sûr dans l'eau, c'est la coque qui est en sustentation. Si ils volaient il n'y aurait plus rien dans l'eau.

21 nov. 2019

Donc les aéroglisseurs sont en sustentation grâce à leurs "ventilateurs" et aux jupes qui maintiennent l'air en pression.
Ceux dont on parle ici sont aussi en sustentation grâce aux plans porteurs qui "trainent" dans l'autre fluide au-dessous.
Et pour voler il faut pouvoir "s'extraire" et choisir la hauteur dans un seul fluide ?

PS pour les diptères, vous pouvez ressortir il n'y a plus de danger...

21 nov. 201921 nov. 2019

;-)
J'ai pris une fois dans ma vie un aéroglisseur entre Calais et Douvres dans les années 70.
Horreur, j'ai détesté cette expérience. Je me suis sentie très mal à l'aise quand on a été au milieu avec de la mer et des embruns dehors. Au chaud à l'abri à l'intérieur, mais les mouvements été très brutaux, on ne pouvait pas rester debout sans se tenir.

ça existe encore ?

21 nov. 2019

Bien sûr les foils restent dans l'eau, mais les ailes d'un avion restent aussi dans l'air, c'est pour ça que je pense que c'est la même chose, on remplace simplement l'air par l'eau. Donc pour moi c'est du vol, sauf que...contrairement à un avion le bateau ne reste que ponctuellement dans cette position.
Donc dire que "Si ils volaient il n'y aurait plus rien dans l'eau" ne me parait pas exact, mais bon c'est peut-être de l'enculage de mouche...

21 nov. 2019

c'est peut-être de l'enculage de mouche...

Vi vi vi ...

21 nov. 2019

bon bah pendant ce temps là l'équipe de Macif n'a pas perdu son temps, le bateau déjà reparti n'affiche que 230 milles de retard. le match race océanique reprend.
première manche pour Rotschild
d'ici le pot au noir peu de chances que Macif prenne le commandement. un ralentissement du premier dans le pot pourrait remettre un peu de piment. une deuxième manche dans l'atlantique nord serait sympa.
et que le meilleur gagne!

21 nov. 2019

et la stratégie pour remonter va etre assez simple je pense.
contourner l'anticyclone puis se décaler le plus vite possible dans l'ouest pour aller chercher au NW de l'anticyclone une courbure avec des vents qui passeront alors du SE à l'est permettant alors de monter en tribord sur le pot.
Va falloir tirer les bons bords, placer les empannages au bons endroits pour trouver les bons angles avec la pression.

21 nov. 2019

Cette première confrontation des 'ultimes', maxis multicoques nouvelle génération y compris Actual est un banc d'essai.

21 nov. 2019

Il y a un début à tout, ne pas tirer de conclusions hâtives semble raisonnable.
Mais il y des réalités qui s'imposent aujourd'hui au vu des connaissances concernant les techniques de construction et les matériaux utilisables.
Ne pas sous-estimer l'impact des vagues et de la masse d'eau en mouvement à des vitesses jamais atteintes avec de tels bateaux.
C'est un test grandeur nature qui va sans doute être très instructif pour l'avenir des Ultimes (si avenir il y a).

21 nov. 201921 nov. 2019

Oui, enfin MACIF à déjà un record autour du monde en solitaire derrière lui avec des vitesses tout à fait comparables à celles de cette course ci.

21 nov. 2019

Et un mauvais tempo au resultat sur la route du rhum. Avec ces bateaux grande prudence est de mise. Pas de .0. calmos.

22 nov. 201922 nov. 2019

effectivement un bon test pour récolter plein de données, il y a du boulot derrière!

sport24.lefigaro.fr[...]-982735

Macif devrait bientôt reprendre la seconde place, mais c'est anecdotique.

22 nov. 2019

ya pas à dire dès qu'il ya a contact ca rend la course beaucoup plus intéressante pour nous.
Actual et Macif nous font une petite bagarre d'empannages le long de la cote et joue peut etre en ce moment la deuxième place.
On a Actual qui semble jouer la courbure. La courbure ; le vent suivant la cote et la cote s'orientant vers le nord le vent va donc changer un peu de direction, prendre de la gauche. En allant placer un empannage au centre de cette courbure, comme l'a fait Rotschild(visible sur la carte), vous augmentez l'angle de descente. On voit bien qu'ils placent des empannages avec des angles proches de 90° alors que Rotschild à cet endroit là est ressorti avec un angle proche de 110°, donc gain.
Macif lui, en repartant vers la terre risque de tricoter un peu à l'envers(ça m'étonnerait qu'il se recale d'ici là, pas simple avec leur machine) il semble jouer la pression, plus de vent. Avec leur potentiel d'accélération ça se tente.
On sera fixer au prochain pointage, ils nous régalent pourvu que ça dure.

22 nov. 2019

Sur le plan théorique tu as parfaitement raison. Mais je ne serais pas aussi affirmatif que toi car je ne sais pas *à quelle distance ils sont *de la côte. Par ailleurs, il me semble que les dunes de Namibie ne sont pas élevées.

22 nov. 2019

bien sur c'est théorique Viking. pour autant ils prennent deux otpions différentes et je tente de comprendre ce qu'ils ont dans la tete. si tu parles de l'effet de courbure, les fichiers et la trace de Rotschild semblent confirmer qu'il y a bien courbure. pour la pression ca semble assez logique aussi qu'en s'écartant de la zone de haute pression et en se rapprochant de la cote ça forcisse. après on y est pas mais on les observent...je ne sais pas qui va en tirer profit si meme il y aura profit! qu'est ce que j'aimerais y etre... en ce moment, pour la remontée jusqu'au pot. dans la branlée qu'ils ont pris avant j'étais pas mal derrière mon ordi!!

22 nov. 2019

des sacrés lascards les Macif's boys, ils ne reculent devant rien, des bucherons...
ils ont joués les deux coups, le vent et la bascule... jouant le vent en allant vers la cote ils se sont recalés pour aller chercher la première courbure dès que la cote s'est orienté un peu vers le nord,et ça a payé, ils sont repassés devant Actual. je sais bien qu'ils vont plus vite aussi mais leur trace est parlante. ils vont alors sans doute refaire la meme pour passer le prochain cap, recourbure avec série d'empannages(gros efforts).

22 nov. 2019

Holà
Je savais pas qu'ils étaient à côté de la Namibie ?
Je sais d'ailleurs même pas où c'est...
Juste pour dire que si je me souviens bien il y a là bas un chenal de vitesse dans les dunes pour les kiteurs et planchistes,tellement le vent est violent et régulier...
Sont-ils allé chercher ces accélérations ?

22 nov. 2019

connais pas la namibie mais grand soleil (28°), du sable, ca chauffe, j'aurais pensé thermique pour l'apres midi mais vu leur vitesse assez faible cet après midi ça ne semble pas le cas.

22 nov. 2019

www.lexpress.fr[...]09.html

Un petit 53 nœuds notre Tonio national...le thermique est velu quand il veut bien souffler...

23 nov. 2019

sacré mec! 25 fois champions du monde, pas rien...ça à l'air tellement facile...
Caudrelier parle du vent en Namibie,près de la cote.
l'eau, très froide 12/15°, offre beaucoup de rugosité ralentissant le vent en surface.
genre 20nds en tete de mat, 10 au niveau de la mer.

22 nov. 2019

La notion de navion existe, me semble t 'il, ce n'en sont point, on peut donc légitimement dire que ca reste des navires! Certes c'est bien différent de toutes nos embarcations, n'en sont ils pas toujours des marins? Si ce n'est le cas, qu'ont-ils à voir aux aviateurs?
Quelle importance...

22 nov. 2019

Abandon de Sodebo, dégats sur un foil en plus du safran et de l'arrière du flotteur

www.sodebo.com[...]tiques/

22 nov. 2019

Macif le long des cotes de Namibie en vidéo:
www.facebook.com[...]235994/

23 nov. 2019

Magnifique cette video !
Ca donne envie,mais l'eau à 12/15 degrés...
Pour les chocs avec les ofni, il faudrait quelque chose qui pivote en cas de choc,avec un fusible ?
Pour les safrans c'était le cas avec ceux montés sur le tableau ar ?
Comme sur les Imoca ?
Pour les foils ça va être plus dur !

23 nov. 2019

Actual reprend l'avantage sur Macif!!!!

23 nov. 201916 juin 2020

En tous cas, ils sont passés au bon moment pour se dégager de la zone du Cap !

23 nov. 2019

Quelqu'un sait-il pourquoi Joyon ne participe pas ?

23 nov. 2019

Oui, j'ai vu cela. Mais pourquoi choisir de battre des records plutôt que de participer à cette course ?

23 nov. 2019

Sans en connaître la raison, il est fâché avec la classe Ultim. Il est mis à l’écart, un peu comme Spindrift qui existait avant la classe Ultim

24 nov. 2019

La société IDEC est en train de s'implanter en Asie. Le passage de Francis Joyon et de son équipage sur son trimaran rouge ne passera pas inaperçu à Saïgon, Shenzen et Hong Kong.

23 nov. 201923 nov. 2019

Son bateau est-il éligible à la jauge ultime 32/23 ?
Probablement oui comme Actual.
Lui et son sponsor préfèrent peut-être les records..

24 nov. 2019

Le vainqueur sera t il celui qui décapité le plus de cachalots, baleines etc au mile parcourus? c'est une honte.....

24 nov. 2019

ah les routages... le Blévec en parle.
il faut bien comprendre que l'Atlantique sud est particulèrement changeante et que le risque qu'un routage n'aboutisse pas est important.
Les dépressions qui prennent naissance dans le sud de l'Amerique du sud viennent bousculer l'Anticyclone de St Hélène et change la donne en permanence, donc les routages. a ce petit jeu certains sont un peu conservateurs et vont opter pour des routes intermédiaires avec des plans B tandis que d'autres seront très joueurs et joueront le tout pour le tout.
l'Anticyclone des acores subit les assauts des dépressions aussi mais on les voit arriver de plus loin.
Macif semble en déficit de vitesse. il est passé plus près du centre de l'anticyclone que les autres expliquant peut etre ce déficit.

25 nov. 2019

Les Macif'boys font tapis ! Cap à l'ouest, passage de front, dorsale, pour enfin toucher de bons angles de remontée tandis que leur deux petits camarades attaquent une remontée beaucoup plus calme en tirant des bords dans des vents assez faible.
Les routages semblent privilégier la route ouest, mais...
ça c'est à court terme, a moyen terme ils visent le passage du pot, la fameuse porte d'entrée dans les alizés de l'atlantique nord et à long terme la remontée vers Brest. La remontée vers brest aujourd'hui en terme de prévisions est plus qu'aléatoire. Devront ils passer le pot très à l'Est ou plus à l'ouest pour aller chercher le contournement de l'anticyclone des Acores, ou sera t il ? Ou pourquoi pas passer dans l'Est de l'anticyclone (on commence à le voir)? Pour l'instant rien de moins sur. En partant à l'ouest je pense que Macif restreint son choix des possible pour la fin du parcours. Il devra passer le pot assez à l'ouest et après inchallah...
les deux autres en faisant une route plus direct devront se recaler dans l'ouest quand ils seront dans les alizés du SE. Ça risque de se jouer sur la durée de ce bord de recalage. Si le bord est court parce qu'une fenetre meteo s'ouvre pour couper le fromage, ils raccourciront énormément le parcours et la messe sera dite et si ils vont jusqu'à recroiser avec Macif, peut etre celui ci reprendra l'avantage.
En gros pour Macif les risques sont dans le passage du front(mer, vent) de se faire bloquer dans la dorsale et se retrouver très à l'ouest pour un passage du pot qui pourrait se faire à l'Est.
Pour les autres le risque est de s'embourber dans des zones sans vent.
Macif aurait il tenté cette route si il était resté au contact, pas sur du tout...

25 nov. 2019

"Macif aurait il tenté cette route si il était resté au contact?" Tu connais la réponse et , à sa place, *tu aurais tenté la même option. *

Son nom: le bord du facteur.

Troisième il était, au pire troisième il sera...

25 nov. 201916 juin 2020

je vous joins les fichiers de vents américains et européens pour mercredi, pas la meme mayonnaise...
Viking; troisième il avait peu de chance de rester, la route est longue et ils n'ont pas les memes machines.
ils naviguaient au Nord de l'anticyclone et alors qu'une dorsale se met en place vers le NW Macif repasse en dessous laissant les autres naviguer au dessus.. c'est couillu! le pot est pour l'instant très accessible pour un passage dans l'Est.
Finir troisième ça serait une grosse punition. il nous fait du Thomson. Je leur ferai, pour avoir douté, mes plus plates excuses si ça passe... promis!

25 nov. 2019

finir deuxième ou troisième c'est pareil, là ils visent la victoire si leur coup fonctionne, c'est pas du Thomson à mon avis, lui part dans des plans comme ça dès le départ! ;-)

26 nov. 2019

V&V "Grande option en cours sur Brest Atlantiques. Le duo François Gabart – Gwénolé Gahinet cherche fortune à l’Ouest sur le trimaran Macif quand les deux autres Ultim encore en course (Maxi Edmond de Rothschild et Actual Leader) tentent le Nord. « C’est reculer pour mieux sauter, ça marche des fois en bateau. Pas toujours, mais parfois ! » commente François Gabart..."

25 nov. 2019

Il me semblait avoir mit un message hier, mais je ne le voit pas.
Je suis très surpris par la perte de latéral, de Macif sur Actual sur la journée de Samedi.
Plus haut - pas plus vite - c'est étrange.
Je doute que le bateau soit plein potentiel - peut être un début d'explication a ce choix de route.

25 nov. 2019

Peut être encore une escale.... à Salvador de Bahia !
Macif a du mal face à Actual, je rejoins cézembre

25 nov. 2019

plus près du centre anticyclonique, moins de vent tu navigues plus haut??? mais tout est possible, ils nous disent pas tout!!!
ils vont peut etre faire une escale à Salvador de Bahia?
si ils ne trouvent pas, très vite, le passage dans la dorsale pour remonter ca va etre la grosse punition.

25 nov. 201916 juin 2020

Regarde la chronologie suivante.
En 24 h ça passe de devant a derrière avec un latéral de 70 Nm (cf dernier screen shot), sur des routes proches.

c'est pas des perdreaux de l'année sur Macif, se la faire mettre ainsi par Actual sans réaction ... étrange.
Si c'était une question de pression, ils pouvaient gyber assez vite pour se recaler - ils avaient Actual comme source d'info.

Depuis ils ont prit 330 Nm de plus dans les dents ..

vraiment étrange.
J'espère me tromper, mais a 80% je parie sur un problème a bord.

25 nov. 2019

j'avais bien vu cezembres et je m'étais posé les memes questions que toi. par contre si ils sont réellement depuis le début dans la logique d'aller chercher le front, leur route est cohérente et le delta de vitesse aussi. on aura la réponse un jour, ou pas??
après si ils sont privés de genak, ça s'explique aussi et le déficit et cette route...

25 nov. 2019

Les explications de Macif sur l'option ouest

je ne sais pas vous mais je ne les trouvent pas hyper serein..

25 nov. 2019

F.Gabart l'explique bien, se trouver au vent d'une côte mal cartographiée avec de tels voiliers, il faut oser.

En tout cas tu avais raison, ils ont exploité les effet de côte à fond.

25 nov. 2019

merci viking, je m'applique depuis que j'ai appris qu'il y avait une place à prendre comme navigateur/tacticien, en Manche, suite au départ à la retraite du meilleur!

25 nov. 2019

Cette carto est particulièrement désespérante... rien dans un océan noir !
On dirait un jeu video. Y a pourtant des îles au milieu.

25 nov. 2019

Oui... et les vents en plus, comme sur la Jacques Vabre, ça permettrait aux non-experts de mieux comprendre ce qui se passe !

25 nov. 2019

cliquez sur l'icone vent pour faire apparaitre les vents et en haut de l'écran vous pouvez faire défiler les prévisions pour les 4 prochains jours par pas de trois heures.
et zoomez pour voir les iles...

25 nov. 2019

J'ai beau zoomer, je vois rien.
Tu peux remettre le lien vers la carto svp.

25 nov. 2019

Merci... mais Ste Hélène a dû couler corps et biens, depuis qu'on peut y accéder en avion !

25 nov. 2019

Merci pour les vents, c'est tout de suite plus parlant !

25 nov. 2019

La suite de l'explication de l'option ouest

25 nov. 2019

c'est celle la que je voulais mettre plus haut, me suis gouré!

25 nov. 2019

Marrante la séquence des graines à germer... pas encore tout à fait des robots en quête de victoire.

26 nov. 2019

Faut y croire ?

"Depuis dimanche, le trimaran MACIF suit une route à l’ouest toute, jugée lundi « plus rapide mais plus compliquée » par François Gabart, qui, avec son co-skipper Gwénolé Gahinet, devrait traverser avant minuit un front avec du vent plus fort et plus serré. Les deux skippers en seront sans doute quittes pour quelques manœuvres avant de récupérer un vent de sud, qui va peu à peu adonner pour se transformer en alizé de sud-est de 15-18 nœuds. Ce qui devrait leur permettre d’ici mercredi de nettement accélérer et de faire enfin route vers l’équateur.

Leur retard, important ce mardi matin au classement de 8h (889 milles), sur le Maxi Edmond de Rothschild, devrait alors fondre à vue d’œil, même si le leadership de ce dernier ne semble pour l’instant mas menacé. Franck Cammas et Charles Caudrelier poursuivent de leur côté leur progression vers l’équateur dans un vent faible de sud-sud-est (20 nœuds de vitesse moyenne sur les 24 dernières heures pour eux) qui va les obliger à effectuer quelques empannages. Reste qu’ils ne cessent de creuser l’écart sur leur poursuivant immédiat, Actual Leader : de 412 milles au classement de 8h, leur avance devrait encore croître dans la journée, Yves Le Blevec/Alex Pella étant contraints de faire des petits contre-bords vers l’ouest pour se recaler sur la route optimale."

26 nov. 2019

que va devoir faire Macif ?
Continuer cap à l'ouest, sur un bord refusant qui va les mener vers le S/SW pour passer le front, avec qqs manœuvres.
Ensuite naviguer vers le NW en longeant la dorsale qui se trouvera dans leur nord et qui les empechera de faire route directe vers le pot jusqu'à mercredi voir dans la nuit de jeudi...
ensuite ils pourront allumer sur la route directe.
Pendant ce temps là les deux autres progressent, il ya des trous sur leur route mais ça n'a pas l'air si terrible que ça.
Combien de retard pour Macif quand ils vont pouvoir faire la route ?
1000, 1200milles ???
c'est la grande tournée du facteur que nous fait macif...
il leur faudrait de la réussite, que la dorsale disparraisse d'un coup de baguette magique pour qu'il puisse se mettre sur la bonne route très vite après le passage du front, ce n'est pour l'instant pas confirmer par les fichiers.

26 nov. 201916 juin 2020

Un peu d'histoire.

En 1976, Pen Duick VI, Ondine mettaient 30 jours pour effectuer
Le Cap /Rio. Des voiliers "de course" de 13 à 15 m mettaient 60 jours.
Il faut dire que la seule manière permettant d'essayer d'éviter les anticyclones était de surveiller le baromêtre.

Entre Rio et Portsmouth, c'était la même durée.

26 nov. 2019

Cette course Le Cap/Rio existe toujours, mais elle n'intéresse pas les Français.

cape2rio2020.com[...]s-2020/

26 nov. 2019

c'est vrai que tu connais bien le parcours meme si vous l'avez fait dans l'autre sens!!
c'était à l'époque ou tu courrais avec les copines de ma mère!!!
et oui on mesure bien les avancées énormes, matériaux, dessins, météo et ce n'est toujours pas fini.
le baro est toujours présent et déterminant.

26 nov. 2019

Macif semble content de son choix.

c'est le moment de prendre les paris.
Gabart, Gahinet et Bernot leur routeur, c'est pas rien, semblent optimiste sur leur choix et vous?

26 nov. 2019

Ça semble moins bien qu'il y a un ou deux jours

26 nov. 2019

Histoire de faire remonter le fil pour la soirée... je parie sur François Gabart, parce qu'il est globalement le meilleur à ce jour, non ? Et puis c'est lui que je préfère... :-O

26 nov. 2019

J'aime bien François aussi, mais là ça va être compliqué, il suffit à Gitana de faire de l'ouest aussi pour rester largement devant, et au vu des prévisions météo, ça n'a pas l'air trop compliqué pour eux.

26 nov. 2019

Ils sont pénibles avec leurs updates que tous les quatre heures, et gros trou dans la nuit

26 nov. 2019

Macif en approche du front! pas gros le front ce devrait etre une formalité. ensuite cap au NW restera plus qu'a trouver le passage dans la dorsale.
ca ne se passe pas trop mal, faut bien l'avouer...

27 nov. 2019

Ce matin, François a refait un peu de son retard... VMG bien meilleure que celles de ces deux concurrents, carrément négatives ! Bizarre d'ailleurs leurs caps, ils doivent pas avoir en vrai le vent indiqué sur la carto ?

27 nov. 2019

Pour remonter il leur faut tirer des bords. pendant que les deux premiers montaient, se rapprochant du but Gabart faisait de l'ouest, bouffant son pain noir.
maintenant ça s'inverse, normal.
l'heure des comptes approche.
Spindrift va devoir réempanner pour refaire de l'ouest, suffisement pour pourvoir remonter ensuite sur le pot et surtout prévoir déjà le contournement de l'anticyclone des Acores. a son tour de bouffer le pain noir.
pendant ce temps là, Macif fait du NW, toujours bloqué par la dorsale, il la longe et dès que ca sera possible la traversera pour faire route directe sur le pot c'est là qu'il compte rattraper son retard.
ça se passe plutot pas mal pour lui, la dorsale se rétracte et le teaming semble parfait.
L'anticyclone des acores, c'est une marque de parcours, mais une marque qui bouge. si il se déplace vers l'Est, il donne l'avantage a Spindrift, si il va vers l'ouest ...

27 nov. 2019

Passionné tu es !
Emporté tu confonds peut-être une Gitane avec des embruns ?

27 nov. 2019

tu as raison! oups! si les milliardaires nous lisent, vont pas etre content que je confonde leurs joujous...

27 nov. 2019

Gitana :)

27 nov. 201927 nov. 2019

Au dernier point, c'est Le Blevec qui a le mieux progressé...
C'est pas vraiment passionnant !

27 nov. 201927 nov. 2019

L'Equipage pourrait-il ici aussi ouvrir la suite de ce fil trop long à charger ?
"Le retour des Géants à la maison" ?

Avec le lien vers la carto SVP.

www.brestatlantiques.com[...]ssement

28 nov. 2019

Ce matin, ils sont tous les 3 dans la bonne direction...

28 nov. 2019

il va falloir qu'Actual se recadre vers l'ouest avec le retour à donf pour Macif!!