Bouée radio-commandée

Pas encore en vente, mais intéressant non ?

L'équipage
06 août 2020
06 août 2020

ça ressemble un peu à de la SF, mais ?
Si c'est fiable et pas hors de prix, c'est effectivement intéressant.
Il faut que chacun à bord ait sa petite commande sur lui pour que ce soit efficace.
La video date de 3 ans... pourquoi ce n'est pas encore en vente ?

06 août 202006 août 2020

Magique🧙‍♂️, mais elle ne peut pas (encore) sauter à l'eau toute seule🐬 pour ramener le solitaire🧜‍♀️🧜‍♂️nageur (à l'insu de son plein gré🚴‍♂️...) à son bord🏄‍♂️

06 août 2020

si elle se retourne ? elle fait comme la tortue ? ou elle retombe sur ses pieds comme le chat ? ;-) ... faudrait pas qu'elle découpe le HLM/FLM en morceaux ...

06 août 2020

Apparemment, elle se remet dans le bon sens (🐈"comme le chat"🐈)

Magique !!
Mais apparemment réservez aux entreprises !! J'imagine que le prix doit être ......

www.adcpro.fr[...]s-board

06 août 2020

On en avait déjà parler, mais c'est toujours bon de le redécouvrir...😉
www.hisse-et-oh.com[...]mmandee

06 août 2020

De manière intuitive, dans le chaos et le stress causé à bord par un homme à la mer probablement que la dernière chose que je voudrais voir est un mega gadget électronique débile avec une télécommande. Le type qui m'amène ce truc sur le pont vire à l'eau rejoindre le premier pour faire groupe. Non mais franchement.

07 août 202007 août 2020

Pour une idée du prix : même si ce n'est pas le produit original

07 août 2020

Bonjour. C'est nulle ce truc, juste pour des marins d'opérette dans une baignoire.

09 août 2020

C'est drôle cette capacité de certains à être négatif.
En quoi cette invention est nulle....
Même un enfant peut envoyer la bouée salvatrice à l'homme à la mer et ramener le bonhomme.
Suis pas sur qu'il puisse faire la manoeuvre ! !!!
Mais bon ce doit être les mêmes qui n'aiment pas le gps l'ais etc etc....
😢😢😢

09 août 202009 août 2020

thierry0809, Si il y a vraiment une valeur ajoutée au truc je suis prêt à faire mon méa culpa, cependant je ne vois pas clairement à quel aspect crucial du processus de récupération d'un HLM (homme à la mer) ce machin répond.
Parmis les aspects critiques de récupération d'un HLM est celui de tout simplement ne pas le perdre de vue (par mer forte ou de nuit ou les deux c'est trés trés vite fait).
A ce stade ce truc est plutôt une distraction dans le cockpit concernant cette tâche essentielle.
Par ailleurs, ce truc mis à l'eau de jour n'ajoute pas grand chose à la visibilité du HLM, une perche IOR avec un bon fanion fluo à 1.5m du niveau de la mer oui par contre. Donc +1 pour la perche IOR à jeter le plus tôt possible à l'eau et -1 pour le bidule radiocom.
De nuit on jetera plutôt un feux à retournement, si possible pas le modèle plastimo de base avec sa lampe faiblarde mais un truc qui flash fort. Ce feux à retournement doit se trouver avec sa bouée fer à cheval ds le cockpit, c'est simple, c'est pas trop cher donc c'est en permanence dans le cockpit, même à l'escale, on n'a pas peur de se le faire piquer etc.
+1 pour la bouée fer à cheval classique avec son feux à retournement qui flash bien pour la nuit et -1 pour le bidule.
Pour la localisation, le mieux encore est tout se que l'HLM peut avoir sur lui. Une petite lampe acrochée à son gilet pour la nuit est obligatoire (c'est petit, c'est pas cher, c'est simple). Si on a les sous, chacun sa mini balise sattelite (PLB beacon, les petites McMurdo par ex.)
La flottabilité du bidule telecommandé est un point positif mais pas tellement que ça car le port du gilet doit vraiment être généralisé à bord sauf peut être par pétole complète ou presque complète.
En ce qui concerne la récupération à bord d'un HLM, à moins que le truc télécommandé s'accompagne d'une fonction hélicopère je ne vois pas comment elle pourait être trés utile.
C'est un vrais problème et chacun y trouve la solution qui lui convient. Par exemple utiliser la drisse de spi. Cela implique par exemple que les gilets ai une sous cutale suffisament robuste. Tout cela se réfléchit et s'entraîne, idéalement en début de chaque croisière (le fameux seau attaché au parebat jeté par dessus bord de manière impromptue par le chef de bord et la mise à la cap qui doit suivre dans les 3 secondes avec un gus qui regarde le parebat de manière constante). Autre exemple: le long bout (30m) type Glénans entre la bouée fer à cheval et le feux à retournement tel que je l'ai connu dans le début des années 80 était bien adapté aux voiliers sans moteur que j'ai connu. Avec moteur il vaut mieux que le bout soit court pour des raisons évidentes. Aussi, la bouée fer à cheval doit être équipée d'un dispositif qui l'empêche de dériver de trop (un voile plombé), ou sinon de nuit on court derrière la bouée fer à cheval poussée par le vent et l'HLM, lui, il est 100m plus au vent.
Au regard de mon expérience il faut 1/ de l'entraînement 2/ des trucs simples qui fonctionnent et qui sont peu voraces en attention car le chaos et la tension d'une telle situation ne permet rien d'autre.
Bien entendu le mieux est de ne pas tomber à la mer, bcp a été écrit ici sur HEO sur le sujet, notament le soucis des longues longes qui résulte à se faire traîner par le bateau et de se retrouver avec une panse distandue à vie par l'absortion de 25 litres d'eau de mer (c'est pour cela par exemple qu'à l'époque les gilets des glénans avaient la longe accrochée au haut du dos, ce qui permet de surfer sur la vague sur les fesses plutôt que sur le ventre quand on se retrouve traîné pendant 1 heure de nuit à 10 noeuds sous spi sous pilote alors que l'équipier ronfle :-))

09 août 2020

Oui c'est bien tu nous raconte ce que toute personne censé doit savoir.
Mais en quoi un dispositif radiocommandé comme celui ci empêche le Perche ior et tout le reste .
Au contraire le fait de déplacer l'objet vers le hlm oblige à ne pas le quitter de vue et en plus il te le ramène c'est quand même mieux qu'une manoeuvre hasardeuse qui va faire passer le bateau sur le hlm .
Je trouve que cet outil est un progrès il semble se diriger facilement rapidement et ramène son bonhomme jusqu'au bateau ....
Je ne vois pas en quoi c'est une merde .
Voilà c'est tout!

09 août 202009 août 2020

thierry0809. Je reste sceptique. Il faut une puissance énorme pour "ramener" un homme à la mer à un bateau. Cela voudrait dire que le truc a un gros moteur électrique et une grosse batterie. Donc qu'il est lourd cher et encombrant. Pas le genre de truc qui doit être disponible dans les 5 sec. du moment qu'un homme est tombé à la mer. En plus si cher, à ce moment a il vaut mieux investir dans du vrais matos. A savoir par ex. combis survie et balise perso. Il y a du bon progrès bien entendu. l'AIS est un bon progrès, et puis il y a de temps en temps des gadgets. Je préssens que celui ci en est un mais peut-être me trompe-je.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

Après la pluie...

  • 4.5 (111)

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

mars 2021