Bientôt une taxe SNSM?

Un récent rapport préconise entre autre une "contribution des usagers de la plaisance et des loisirs nautiques" pour aider au renflouement puis à la pérennité de la SNSM. Pas encore de précisions sur les modalités:

Sur: www.ouest-france.fr[...]4353013 :

"Un rapport, publié sur le site de la député du Finistère Chantal Guittet, préconise l'instauration d'une contribution pour les usagers de la mer, entre autres mesures, pour pérenniser le modèle de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer).

Le rapport, remis mercredi au Secrétaire d'État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche Alain Vidalies, s'articule autour de trois axes?: le renforcement des ressources issues du privé, le renforcement de la contribution des collectivités territoriales et la formation des près de 8?000 bénévoles de la SNSM.
Difficultés financières

La structure, dont le modèle est fondé sur le bénévolat et le principe de solidarité des « gens de mer », connaît d'importantes difficultés financières, du fait notamment de la nécessité de renouveler sa flotte. Fin juin, son président Xavier de la Gorce avait assuré que sans une aide supplémentaire et urgente de 3 millions d'euros de l'État il ne serait pas en mesure de boucler le budget 2017.

Ce dernier salue le rapport Guittet chez nos confrères du marin.

Parmi les mesures proposées dans le rapport, la mise en place d'une « contribution-sauvetage » qui serait directement financée par les usagers de la plaisance et des loisirs nautiques. Cette « contribution d'un montant individuel modeste aurait pour effet d'élargir l'assiette des contributeurs et de responsabiliser les usagers », explique le document.

D'autres propositions visent à inciter plus fortement les dons individuels dans le secteur de la plaisance et des loisirs nautiques, ainsi que le mécénat d'entreprise.
Hausse de la contribution de l'État

Le rapport suggère également une réduction des coûts de fonctionnement de l'association, une meilleure efficience de son dispositif opérationnel et technique, ainsi qu'une possible augmentation des recettes commerciales d'assistance maritime.

Cependant, l'État devra dans tous les cas relever sa contribution à hauteur de 25% d'un budget annuel stabilisé à 30 millions d'euros, soit 7,5 millions d'euros, par le biais de recettes fiscales affectées.

Depuis une dizaine d'années, l'État apporte à la SNSM 2,2 millions d'euros, soit moins de 8% de son budget actuel de 27 millions d'euros.
Deux tiers des interventions nautiques

Deux propositions visent en outre à reconnaître les formations dispensées par la SNSM par les dispositifs de la formation professionnelle.

La SNSM dispose de 219 stations réparties sur tout le littoral et porte secours chaque année à plus de 7?000 personnes. Elle assure près des deux tiers des interventions de secours effectuées par des moyens nautiques, rappelle le rapport demandé en début d'année par le gouvernement à Chantal Guittet.

« Un travail interministériel doit rapidement s'engager », afin que le modèle de la SNSM soit pérennisé, indique cette dernière sur son site. "

L'équipage
08 juil. 2016
08 juil. 2016

Je ne suis pas contre vu que je donne tous les ans.
Mais qui va récolter et distribuer les sous et surtout à quel prix ?

Si c'est pour payer grassement des directeurs, sous directeurs et autres chefs, il risque de n'y avoir plus grand chose au bout.

08 juil. 2016

Je donne tout les ans et j'ai quand même l'impression qu'il a beaucoup d'argent qui circule et qu'une bonne gestion ne semble pas une priorité pour les dirigeants rémunérés.. il y a pourtant beaucoup de choses a faire à ce niveau. Heureusement les bénévoles sont là quand on a besoin d'eux.

08 juil. 2016

Bonjour,
Moi j'ai une proposition a faire :
Comme une partie de la taxe de Francisation est utilisée par le Conservatoire du Littoral pour acheter (faire préemption) des terrains pour les mettre en réserve par la suite, il serait plus judicieux d'allouer ces sommes à la SNSM plutôt qu'au conservatoire du littoral...n'Est-ce pas ?

08 juil. 2016

mais seule une petite partie des embarcation est soumise à DAFN (navires de - de 20 ans, pas les planches, canoës, ...).

08 juil. 201608 juil. 2016

la DAFN rapporte 38,9 millions d'euros par ans (loi de finances pour 2012 Sénat) !
une petite partie vers la SNSM serait la bien venue et les plaisanciers verraient d'un meilleur œil cette tax sachant que l'usage est plus proche de nos occupations que d' entretenir des lacunes saumâtre même si personnellement je n'ai rien contre les moustiques, ragondins ... !
:heu:

08 juil. 201608 juil. 2016

Pareil !

Mais pourquoi que les plaisanciers ?
La SNSM fait bien d'autres missions ! surveillance plage (normalement à la charge des Mairies ) ,véliplanchiste , pécheur Pro ! transport Pro !

Je n'ai pas l'impression que les secours en mer ne concernent que les plaisanciers !

:reflechi:

08 juil. 2016

Vous avez raison sur le principe que chacun doit contribuer. En ce sens, dans son rapport, la députée du Finistère Chantal Guittet suggère plusieurs pistes :

  • Que le droit annuel de francisation et de navigation (DAFN), taxe appliquée aux navires de plaisance de plus de 7 mètres rapportant chaque année environ 53 millions d’euros à l’État, contribue au financement de la SNSM sans augmentation de la taxe mais via une révision de son assiette (5 millions d’euros de recettes possibles).
  • Puiser du côté des permis plaisance, facturer le service d’immatriculation des navires de plaisance gratuits pour plus de la moitié des unités
  • Profiter de la taxe sur l’éolien en mer dont il est déjà acquis que 5 % seraient affectés à la SNSM et de la taxe sur les jeux à bord des navires à passager
  • Affecter une partie des redevances d’occupation du domaine public maritime au sauvetage
  • Créer une contribution sauvetage sur les contrats d’assurances Il y a donc d'autres sources de financement que le porte monnaie des plaisanciers. Gardons cependant à l'esprit que la plupart des interventions s'effectuent en période estivale au secours de plaisanciers...
08 juil. 2016

Entre ST Malo et Dinard deux stations ......une seule suffit largement, et combien d'autres exemples de gain de productivité ?
Optimisation dans un premier temps et après on verra.
Le problème reste l'ego de certain et là même notre modeste cotisation n'y peu rien.

08 juil. 2016

idem entre roscoff et l'ile de batz, deux stations distantes de quelques centaines de mètres

08 juil. 201608 juil. 2016

Y a-t-il d'autres justifications pour cette taxe que la présence d'un trou (de plus) à combler ? Plus de plaisanciers ? Plus d'interventions ?

Alors que la flotte de pèche s'est réduit à peau de chagrin au fil des années et que le nombre de plaisanciers est stationnaire, pourquoi la snsm aurait-elle besoin de moyens supplémentaires ? La snsm a fait + de 2 M de bénef en 2014 (dernier rapport annuel). Et trois ans plus tard, alors que, ni sa mission, ni ses revenus ne soient amenés à changer, elle perdrait 3 M ?

Dites donc, est-ce que cette fois encore, on ne serait pas en train de prendre pour des jambons ?

Bonne journée

08 juil. 2016

Un budget de 30 M€... seulement !
Je veux bien que la géographie n'est pas exactement comparable mais le RNLI a des rentrées de l'ordre de 180 M£ (près de 210 M€) annuellement provenant de legs, donations, contributions directes, commercialisation... et quasi rien de l'Etat si ce n'est quelques avantages fiscaux.
Quand on voit qu'une de leur vedette Tamar représente un coût de 2,7 M£...
.
Et pourtant, avec un budget 7 fois inférieur, la SNSM est déjà très efficace.

rnli.org[...]015.pdf

08 juil. 2016

Rien a dire sur l'efficacité, tu nous démontre là que les anglais en donne trop.....et sans doute on doit pouvoir encore réduire le budget.
Allons vers le moins et voyons la limite basse.

08 juil. 2016

Pourquoi les anglais réduiraient-ils un budget qui est quasi exclusivement financé par des dons et legs privés ainsi que par la vente de produits et services ?

08 juil. 2016

Oui mais comme d'habitude, il ne faut pas utiliser des cas particuliers sans doute bien réels pour justifier une opinion générale qui irait à l'encontre d'une organisation sûrement pas parfaite, mais qui rend un service réel aux plaisanciers, fondé sur le désintéressement et la solidarité. En clair, si certains ont pour moteur de leur engagement leur orgueil et leur arrogance, la plupart des autres sont des types comme toi et moi, qui acceptent simplement de consacrer un peu de leur temps et de leur compétence a des activités bénévoles...

08 juil. 2016

Les Go pro, je n'en sais rien mais comme toute organisation, elle se doit de tenir une image et de communiquer si elle veut continuer à exister dans le monde actuel.
Quant à la formation, le juridique, ... restons sérieux. Il est évident que la SNSM doit pouvoir former ses volontaires. C'est utile pour eux comme pour nous. Il faut quand même qu'il sache comment fonctionne la pompe, comment on remorque ou, plus fondamentalement, comment prodiguer les premiers soins ou manipuler un blessé.
Pour ce qui est du juridique, on peut supprimer, de même que la compta, le secrétariat, l'IT, les télécoms, ... Tout cela est inhérent à la gestion de toute organisation un minimum structurée et responsable (SNSM ou autre, privée ou publique, commerciale ou non, ...)

08 juil. 2016

m'en fou des anglais, c'est le notre de budget qu'on doit pouvoir réduire.....exemple justifier l'achat de 250 go pro ?????pour la formation, pour le juridique ???Est ce utile ?
J'avoue avoir de plus enplus de mal avec l'arrogance de certain volontaires.,quand on s'intéresse à l'argumentaire des sorties journalière de veille, désolé j'ai du mal .
En fait je m'aperçois que j'ai de plus en plus de mal avec la SNSM de mon coin.

08 juil. 201608 juil. 2016

les propositions paraissent assez juste et raisonnable ,autant demandé aux personnes concernées par les secours de participer a leur financement et pas toujours et encore aux impots ...

et pour ce qui est de la protection du littoral je ne voie guere ce que l'on a fait de mieux ...il est infiniment plus interessant d'avoir un littoral protégé et surveillé que du beton partout ,car c'est bien de cela qu'il s'agit .sans protection de notre littoral tout serait betonné depuis bien longtemps ..

08 juil. 2016

On peut aussi s'interroger sur le principe de la gratuité du sauvetage des personnes. Cette gratuité pourrait être atténuée (telle zone de navigation, telle sortie dans telle condition etc...) ?

On peut aussi s'intéresser à l'analogie avec les secours en montage...
www.actunautique.com[...]es.html

08 juil. 2016

La comparaison va vite être stoppée par le fait que la plupart des interventions de la SNSM concerne une assistance aux biens, alors que la totalité des interventions en montagne sont des assistances à la personne...

08 juil. 2016

Oui, mais elle ramène probablement plus de bateaux au port que de bonshommes, tout simplement parce qu'il n'y a pas forcément péril humain à chaque intervention, mais que par contre le bateau est quasi-systématiquement ramené.

08 juil. 2016

lorsque la SNSM intervient pour une assistance aux biens ,remorquage par exemple ,elle fait payé .. sa mission principale c'est assistance aux personnes

08 juil. 2016

l'objet principal pour la SNSM est le sauvetage des personnes. Ensuite arrive l'assistance aux biens

08 juil. 2016

tt à fait d'accord.
il suffit d'écouter toute une journée le 16 et les interventions ...

11 juil. 2016

La mission 1ere de la SNSM est la protection des personnes et secondairement des biens .

08 juil. 2016

dans l'article sur le Télégramme ils écrivent que la taxe sera prélevée au niveau assurances.

08 juil. 2016

avec l'europe , tu as la possibilité de t'assurer "à l’étranger"... ils vont faire comment pour recuperer la taxe ????

08 juil. 2016

Pour moi , c'est déja inclu dans le prix de l'anneau .

08 juil. 2016

c'est un peu systématique : si problème, on trouve une solution : une taxe

08 juil. 2016

"Depuis une dizaine d'années, l'État apporte à la SNSM 2,2 millions d'euros"......

Pour un pays qui a une des plus grandes surfaces maritimes du monde, un des plus grands constructeurs de navires de plaisances, je trouve qu'il s'en sort bien.

J'aimerais qu'on me donne le montant des frais de représentation de l'Elysée ou de Matigon.

Le problème n'est pas de savoir s'il faut payer, mais de savoir où l'état, 1er racketteur du monde sur ses concitoyens, place ses priorités.

J'attends vivement l'avis de Madame la Ministre des panneaux solaires et des vélos électrique sur ce récurent problème. Peut-être le don de quelques portiques.....

08 juil. 2016

Il faudrait aussi faire payer les interventions de confort, injustifiées, suite à des prises de risque inacceptables. Beaucoup d'interventions pourraient être évitées si les gens ne faisaient pas n'importe quoi. Notamment des planchistes voire des plaisanciers qui sortent alors que la météo indique clairement du gros temps.

08 juil. 2016

À Saint Malo,un canot touts temps de la SNSM,une vedette de la gendarmerie maritime,une grosse vedette des affaires maritimes,une grosse vedette des douanes,un zodiac des pompiers.....cherchez l'erreur et vous trouverez le financement requis....

09 juil. 2016

et le zodiac des douanes . sur son ponton flottant ....coût du ponton 9000 euros le même pour le zod de la SNSM semble t-il financé par qui ? j'ai une réponse mais pas la preuve et heureusement je pourrais être colère.

09 juil. 2016

Douane, Gendarmerie et Affaires maritime devraient fusionner leurs moyens mais c'est pas demain que l'on y parviendra tant ils s'accrochent à leur organisation dispendieuse comme une moule à son bouchot.

08 juil. 2016

les doublons des moyens sont énormes...
ici sur Boulogne sur mer : un semi rigide 2x250 ch des af mar, la gendarmerie du portel 1 semi rigide avec 150 ou 200 ch, les pompiers : plusieurs petits semi rigides et un gros de 2x200 ch pour les plongeurs uniquement (souvent stationné derrière l'écluse, plus de100.000€ a l'achat...) et enfin le clou : un bateau de pompiers dans le port qui est stationné derrière l'écluse, ce qui lui empeche donc l'accés aux autres bassins.... surtout que tous les quais permettent l'accès à des camions.... et que le remorqueur de service a largement plus de puissance... j'oublie les vedettes des aff mar, le jacques odart fourmentin des douanes ainsi que leurs petits zodiac ... et la vedette scarpe des gendarmes...
J'ai meme oublié de citer les moyens de la snsm...
il n'y a jamais eut autant de bateaux des administrations et de doublons..

09 juil. 2016

C'est vrai que c'est le boulot des gars des Aff Mar que d'aller repêcher un homme à la mer, de sortir deux bateaux de leur échouage, d'en gérer un autre avec un bout dans l'hélice et 3 autres pan pan, tout cela entendu dans la journée d'hier, entre Lorient et Yeu...

Arrivé ce midi à LR, je suis plutôt content de voir la vedette des gendarmes ancrée au bout du chenal du port et le zodiac interpellant justement un autre zodiac qui faisait le gymkhana dans le chenal !

Désolé Motus, mais les facteurs faisant passer le permis, ça me chiffonne un brin, les Aff Mar partant à 2 heures du mat' pour un naufrage tout autant... Chacun a son métier. Imagine ton patron, ton directeur, ton responsable, ton client te demandant de but en blanc d'extraire une dent cariée ? Pas certain du résultat.......

08 juil. 2016

En Grande Bretagne,le sauvetage en mer:la RNLI et si besoin les hélicos de la marine. Au USA,les cost guards et avec les moyens qui vont avec. Point barre.

08 juil. 2016

-Rappel:
//

-Questions:
Qui parmi tous les "forumeurs" propriétaires sur ce site ou plaisanciers de France( 80% des donneurs de la snsm) a besoin pour son salut d' un C.T.T.N.G de 17 mètres , de 1,4 ME avec une capacité d'emport de 70 places ?

Si les nouveaux besoins des grands bateaux à passagers impose cette solution (cttng), ne serait t'il pas normal que leurs exploitants participent à la mission, eux qui bénéficient de grandes largesses: fiscal (carburant, avitaillement, ...) droit du travail (dans nos eaux nationales.).

Si l’État "ORDONNE" a la S.N.S.M.. La R.G.P.P. ( révision générale des politiques publiques) ne dit t'elle pas : "Qui ordonne , paye" ?
Un militaire de deuxième section doit surement s'en souvenir.

-Réflexion:
Réclamer encore une taxe aux plus nombreux des donateurs et à minima "mesquin" voir contre productif, car si je dois payer mon impôt alors pourquoi faire un don (et la toute petite taxe deviendra grosse).
Tuer la notion marin/sauvetage aux personnes pour en faire un acte de consommation courante (on me le doit! je paye.) .

09 juil. 2016

ils sont cons à la SNSM ..ils ont besoin d'argent ? la solution est toute simple :

ils viennent sur H&O et ils trouvent la solution à leur probleme ...

-Doublons,Matignon, Aff mar, suppression des directeurs etc etc et j'en passe et des meilleurs

09 juil. 2016

Eh oui, c'est le bon sens populaire que l'on oubli trop souvent.

09 juil. 2016

Il y a parfois contradiction entre "bon sens" et "populaire"... Ca aussi, on l'oublie trop souvent...

Bien sur qu'il faut les supprimer toutes ces administrations pléthoriques qui se gavent comme des tiques sur le dos des travailleurs! il vaut mieux un seul bon outil que 36 foireux,la simplification c' est le grand challenge de nos societés :-)

09 juil. 2016

il faudrait qu'un jour les inutiles (les députés) arrêtent d'inventer des nouvelles taxes même sous les prétextes les moins stupides. Et si on inventait une nouvelle taxes sur les députés, sénateurs, sinistres et autres ?

a savoir que la dernière aide que nous avons eu en corse a cause d'un talonnage , la SNSM de PROPRIANO réclame en facture preuve a l’appui 20000 euros car ils aurait endommagé une élice, c'est quand même voir escroquerie de la part des responsables 4 h d'intervention , suite aussi malheureusement a une voir d'eau a l’entrée d'AJACCIO ils ont demander 2760 euros pour également 4 h ,chercher l'erreur , un peu chère pour 4h d'aide la cela me semble normale , ils sont la pour sauver des vies , vous ne trouver pas, je pense que certains ce remplissent les poches au détriment des bénévoles et ça c'est honteux

10 juil. 2016

Les "tarifs" d'assistance aux biens sont officiellement homologués par l'Etat et toute intervention de ce genre fait l'objet d'un reçu. Si je ne me trompe, ce tarif est fonction du temps passé, bien sûr, mais aussi de la catégorie du canot SNSM et de la taille du bateau assisté en cas de remorquage. Peut être d'autres critères, mais tout est officiel.
Je ne sais si les dommages survenus sur le canot SNSM lors de l'intervention sont à la charge de l'assisté, mais j'en doute. Dans ce cas, il est sans doute toujours possible d'écrire au siège de la SNSM.

10 juil. 2016

On peut avoir une copie de la facture de 20000 euro?
également une copie du rapport du cross correspondant à cette intervention , que tu dois pouvoir obtenir

tout cela est fait ......le post est écrit par mon épouse qui est surtout outrée de voir des personnes risqué leurs vies gratuitement alors que d autres ce remplisse les poches
il ne sert a rien de débattre de tout cela ici car pour donner un avis il faut avoir les données correcte et objective
dans leurs grande majorité les gars de la snsm sont vraiment des gens super mais comme dans toute organisation il y a des pommes pourrie
la justice trancheras
dom

10 juil. 2016

Ces fils sur la SNSM sont toujours rafraîchissants.

Le précédent commençait à dater et j'ai crû que le forum était anéanti dans une anxiété inapaisable, comme s'il était à la dérive d'un torrent d'angoisses.

Ouf ! Me v'là rassuré : nos gaillards sont en grande forme.

10 juil. 2016

bonjour

j'avais cru comprendre que la SNSM n'avait pas d'assurance pour son materiel , exemple de l'helice cassée .
quelqu'un peut confirmer?

11 juil. 2016

Je ne connais pas leur situation d'assurance mais c'est encore bien possible ....parce que ça doit être inassurable.
Les services de secours prennent nécessairement des risques pour aller secourir/assister les autres. Ils sont donc loin d'agir "en bon père de famille" qui ne sort que par temps maniable en allant pas au raz des cailloux, ...
Le risque très élevé d'abîmer du matériel est donc très élevé. Le risque est donc quasi inassurable ou alors les primes sont impayables (ce qui revient au même)

11 juil. 2016

J'avais entendu dire qu'on aller baisser les impôts pour relancer la consommation. Ils arriveront bien à la foutre par terre l'economie française . Vivement 77 qu'on fasse table raze de ce gouvernement.

12 juil. 2016

T'as raison.
Qu'on nous rende les Pieds Nickelés.

11 juil. 2016

putaing cong j'en veux pas de la snsm..c'est comme la tele pas d'usage pas de taxe, je ne veux pas payer pour les autres , je paie deja pour leurs gosses, leur logement, leur santé ,leur paresse, y'en a plus que marre de la solidarité a sens unique

11 juil. 201611 juil. 2016

Rassure-toi : c'est avec notre solidarité que nous financerons tes gouttes.

D'ailleurs, il me semble que ça va être l'heure, tu commences à t'énerver.

Sinon, depuis le temps que tu nous répètes que tu es un SDF sans le sou, tu ne dois pas payer grand chose "...pour leurs gosses, leur logement, leur santé ,leur paresse...".
:langue2:

12 juil. 201616 juin 2020

et vous savez à quoi vont servir les 53 ou 54 M d'Euro de DAFN, pas à la SNSM... en bonne partie pour renflouer les caisses de l'état et le reste en PJ :


12 juil. 2016

Si tu le dis c'est que c'est vrai !

12 juil. 2016

Taxe ici, taxe là, mais quand on a besoin d'aide la solidarité a du bon

www.lapressedarmor.fr[...]edette/

12 juil. 2016

L’arbre d’hélice est sorti de son tube en endommageant le gouvernail situé dans son arrière plan. L’eau s’engouffrait dans la coque par le tube.
.
Il n'avaient pas de pinoches ???

12 juil. 2016

non, impossible à mettre, et le temps qu'ils s'en rendent compte les cales etaient déjà remplies

06 déc. 2016

J'ai pris un PV, je donne plus à la SNSM

Bon,j' ai roulé à 60 au lieu de 50. C' est pas bien, mais vu les conditions, j' ai le sentiment de me faire racketter de 90 roros.
Pour me venger, j' ai donné 90 à la snsm , alors que je donne 45 habituellement, pour récupérer plus en déduction d' impôt.
j' oublie les polémiques, les sauveteurs bénévoles ont besoin de pognon pour les sauvetages.Merci à l' équipage du Jean Bart de Dunkerque.

Faites comme moi, vengez vous !

07 déc. 2016

A Ajaccio en 2004, il y avait le canot de la SNSM et un canot de sauvetage d'un organisme privé. Quand il y avait un appel de détresse, le canot privé était toujours prêt bien avant celui de la SNSM. Pourtant c'était les mêmes hommes. Le profit rendrait-il plus rapide pour capeler les cirés ?

07 déc. 201607 déc. 2016

quand tu es payé tu restes sur place, donc tu es prêt à partir; quand t'es bénévole à la snsm tu as une vie à coté, et dix minutes max pour arriver.
Maintenant, et en toute gentillesse, si tu crois que les gars de la snsm ne se bougent pas trop vite le cul pour aller au charbon parceque c'est gratuit libre à toi de t'engager et de leur montrer l'exemple; je suis sur qu'ils seront content d'avoir des remplaçants les nuits d'hiver ou les week-ends ;)

08 déc. 2016

hélas ! moi je ne crois que ce que je vois ! et puis... on est en Corse là ...

08 déc. 2016

moi je ne leur demande rien à la snsm, je veux bien leur donner de l'argent (ce que je fais souvent mais pas toujours) mais je ne veux pas encore donner de l'argent à l'état dont on peut être absolument sur qu'il s'en servira.... Mais certainement pas pour les secours en mer. augmenter les députés, les sénateurs, les primes pour les copains, les voyages dans les pays chauds l'hiver, les bombes, les avions de guerre, le porte avion... etc... On a l'impression qui se confirme hélas trop souvent d'être dans une république bananière.
Excuse ! on est bien loin de ce qui devrait nous intéresser

07 déc. 2016

Il faudrait peut-être que l'état mette un peu plus la main à la poche pour financer la SNSM.
Ce n'est pas que les proprio de bateaux de plaisance qui ont besoin des secours, tous les usagers de la mer du baigneur à la planche à voile, kite, canoe et les professionnels en ont besoin, alors comme c'est un service public qui concernent tous le monde, c'est à l'état d'assurer. mais c'est vrai que la notion de service public n'est pas dans l'air du temps !

08 déc. 2016

Cela voudrait donc dire que pas grand monde ne va donc voter pour Fillon l'année prochaine. Si on lit bien ce forum, il n'a aucune chance !!! :mdr: :mdr: :mdr:

09 déc. 2016

On (je ?) suis largement hors charte, mais je viens de lire que la police municipale de Nice, la première de France en effectif, sera réformée en profondeur l'an prochain pour accroître le nombre d'agents qui sera porté à 550 par des recrutements et déployer une présence plus importante sur le terrain, a annoncé vendredi la mairie.

Estrosi, un fidèle supporter de NS, embaucher tant de fonctionnaires, mais reviens De Gaulle, ils sont devenus fous !!! :whaou: :whaou: :whaou:

08 déc. 2016

Il n'y a aucune raison que le sauvetage en mer ne soit pas financé comme le sauvetage sur terre. Tous les terriens sont susceptibles d'aller en mer. De même il arrive aux meriens de se promener à terre. Se planter à ski et se planter dans une vague s'est toujours se planter.

08 déc. 2016

Je paie des impôts pour des autoroutes que je n'utilise pourtant jamais, je ne vois pas pourquoi des millions d'usagers d'autoroutes pour lesquelles je cotise ne mettraient par leur toute petite part dans le budget comparativement modeste nécessaire au sauvetage en mer. Je dirai même plus : je ne comprends pas pourquoi on ne rémunèrerait pas les sauveteurs en mer au même titre que le sont la plupart des pompiers, la totalité des ambulanciers, urgentistes, policiers, etc.

08 déc. 2016

Ben non, justement, les autoroutes sont financées par les péages, pas par les impôts...

08 déc. 2016

Autant pour moi. Remplacer "autoroutes" par "nationales" ou tout service public pour lequel je paie des impôts alors que je ne l'utilise pas. Le principe est celui du service public obéissant lui-même au principe de solidarité nationale (cette locution fait vieux jeu, je sais) à l'opposé de ce qui se passe aux USA ou de ce qui nous attend si on continue dans la voie dite "libérale" (qui ne propose plus de liberté qu'à condition d'avoir un compte en banque bien garni).

08 déc. 2016

et bien non ,les autoroutes ont été payé par le contribuable et geré par des sociétés privées qui s'en mettent plein les poches

08 déc. 2016

Certaines autoroutes ont été réalisées et sont entretenues sur des fonds publics, elles sont hors péage.
D'autres ont été construites sur des fonts publics, sont entrenues par des sociétés privées (très juteuses dès lors que l'investissement initial est amorti) et sont à péage.
D'autre encore ont été construites sur fonds publics et sont entretenues par des sociétés privées en échange de prolongation de leurs concessions d'autoroutes à péage. Ces dernières sont hors péage.

08 déc. 201616 juin 2020

une photo de la vedette de sauvetage à Ajaccio. Vous trouvez qu'il est écrit SNSM ?

08 déc. 201608 déc. 2016

ça n'a rien à voire avec la snsm ça, mais plutôt une boite privée qui fait promène-couillons et remorquage en parallèle

09 déc. 2016

tres bizarre vraiment

08 déc. 2016

Pas du tout ! elle file faire du secourisme en mer et fait payer très cher le service, l'ennui est que c'est le même équipage que celui de la snsm qui fait payer moins cher mais arrive plus tard. Va bien y a avoir quelqu'un pour me faire remarquer qu'ils ne peuvent pas être sur l'eau en même temps ! Oui mais on est en Corse !

08 déc. 2016

Oui mais les Corses c'est comme les Anglais, ils ne font jamais rien comme les autres ;)

08 déc. 2016

sosula ! ;-)

08 déc. 2016

C'est leur droit ;-)

09 déc. 2016

jacques , tu fais erreur quelque part à moins que ça soit moi

la vedette snsm est à la base navale et c'est un modèle standard pas le bateau de plongée que tu montres ?

08 déc. 201616 juin 2020

la vedette snsm d'ajaccio est identique à celles du continent

08 déc. 2016

H&O évolue!
Cette année, je ne suis plus le seul à émettre des réserves sur l'utilisation du budget de la SNSM.

Et je note avec intérêt que "Le rapport suggère également une réduction des coûts de fonctionnement de l'association, une meilleure efficience de son dispositif opérationnel et technique, ainsi qu'une possible augmentation des recettes commerciales d'assistance maritime."

08 déc. 2016

comme tout organisme ,sauvetage ,privé ,usines, commerce, asso etc ...tous les rapports disent constamment la m^me choses ,diminué les couts ,augmenté les recettes ... ce n'est pas tres original

08 déc. 2016

Ramènes le budget total par rapport au nombre d'interventions. Si tu trouves moins cher dans le privé je te paye des cerises . Tu sais pourquoi le rapport suggère une réduction des coûts de fonctionnement ? Tu connais le pourcentage des dons qui vont au coût de fonctionnement ? À priori non, sinon tu n'aurais pas la même position

08 déc. 2016

J'ai vu ce fil trop tard. Hier au salon nautique, il y avait Mr Xavier de la Gorce, et toute l'équipe de la SNSM de Granville qui attendait le Ministre des transports Mr Vidali. Ca aurait été le moment de poser la question de la "participation" des usagers au renflouement de la SNSM. Mais après la visite du canot "Notre Dame du cap Lihou" et les explications que je demandais concernant la récupération d'un homme à la mer, je pense que la question aurait été indécente, vu la mission, l'engagement, le sacerdoce de ces gars qui risquent leur vie, même pour remorquer un gugusse qui a oublié de faire le plein de gasoil de son bateau. Quant aux rétributions dont profiteraient certains hauts placés, il faudrait se renseigner pour en connaître les chiffres précis. Qui s'y attelle ?

08 déc. 2016

Sharkline Puisque tu t'intéresse au canot tous temps de Granville, je t'invite à consulter le nombre de sorties de sauvetage qu'ils ont effectué depuis 10 ans...

08 déc. 2016

Ok pour granville, mais les autres ctt ?

08 déc. 2016

Qu'il s'agisse d'interventions de sauvetage ou d'assistance, l'implantation des stations de la SNSM permet des interventions rapides.
Il faut tout de même remarquer que bien des interventions d'assistance permettent d'éviter des situations relevant du sauvetage. Je prendrai un exemple simple de remorquage suite à une avarie de gréement ou de moteur qui menée à temps évitera que le bateau aille se fracasser sur des cailloux.
Les "statistiques" sur les interventions de sauvetage stricto sensu sont donc très réductrices.
Le problème se pose exactement dans les mêmes termes pour nos amis anglais de la RNLI.
Les uns comme les autres, des deux côtés de la Manche nous disent qu'ils préfèrent être appelés tôt pour un ennui relativement bénin à ce stade que trop tard pour un sauvetage problématique.

09 déc. 2016

sans la snsm l'huluberlu amoureux des oiseaux sauvages serait mort et sa copine aussi

08 déc. 2016

Bonjour,
avec 10 millions de chômeurs on ose encore parler de bénévolat...
Quelles sont les indemnités et avantages en haut de la pyramide...
Comment se faire mousser la couenne avec des médailles à n'en plus finir... même les vareuses ne sont plus assez large pour porter à bout de poitrine leurs égos...
Vive le secours maritimes professionnels... Pompiers professionnels uniquement, les abeilles ainsi que la marine nationale...
Ras le bol de ces donneurs de leçon qui ne pavoisent que devant les mots bénévolat et volontariat...
Continuons comme cela et il n'y aura plus de boulot du tout...
Alors arrêtons de glorifier cette association... et défendons un véritable service professionnel du secours en mer...

09 déc. 2016

Je ne vois pas bien quel rapport on peut faire entre chômage et bénévolat. Ni sur le plan économique, ni sur le plan social, ni sur le plan philosophique.

09 déc. 2016

En dehors de toute autre considération, il faut tout de même rester réaliste.
Sous l'autorité des CROSS, la SNSM assure une disponibilité 24h/24 et 7j/7 avec un maillage de nos côtes serré. Les bénévoles de cette organisation exercent par ailleurs une activité professionnelle dans tous les domaines, tout comme les pompiers volontaires ou leurs homologues de la RNLI de l'autre côté de l'eau.
Pour ne rester que sur ce plan, le coût en "personnel" est donc très réduit.
Si on passait à un système professionnel, et sur la base de vacations de 8 heures, il faudrait en gros 4 équipages complets par canot (pour tenir compte des absences pour congés, maladie etc...). Chaque équipage d'astreinte resterait l'arme au pied pendant des journées entières car on sait que les canots ne sortent pas systématiquement tous les jours.
Le coût de cette mission deviendrait pharamineux! Qui paierait?

09 déc. 2016

Il y a lien entre chomage et bénévolat lorsque l'activité bénévole se trouve également dans le circuit économique comme activité rémunérée.

09 déc. 2016

Par définition un bénévole ne perçoit pas de rémunération. Il ne peut donc pas prendre la place d'un chômeur.

09 déc. 201609 déc. 2016

certains revent de supprimer les associations (des tentatives ont été déjà faite) pour que l'ogre capitaliste est encore plus à manger .

et lorsque vous aurait besoin d'étre secouru on vous demandera avant tout de remplir un chéque

09 déc. 2016

S'il effectue une activité qui est habituellement rémunérée le bénévole réduit les opportunités d'emploi pour les chômeurs. A mon sens le lien entre chômage, emploi et travail bénévole se trouve là.

09 déc. 2016

Non, en tous cas, pas forcément

Si le bénévolat ne faisait pas certaines activités, ces activités ne se feraient pas.

09 déc. 201609 déc. 2016

Bien sûr. Qui va accepter de payer un salaire mensuel à un équipage d'une quinzaine de personnes qui n'interviennent, pour certains, que 10 ou 15 fois par an, et souvent moins ?

09 déc. 201609 déc. 2016

....doublon

09 déc. 2016

Vous êtes nombreuses à brasser de l'air sur ce forum ????
Qui parmi vous est équipier embarqué pour le SNSM? Qui a fais des tests physiques et certificats médicales payer de sa poche? Qui parmi vous etes aller récupérer les couillons ivres en panne de batterie au milieu de la nuit? Qui a passer des WEs entiers gratter la coque et faire l'anti-fouling? Et qui parmi vous connais notre statut en cas d'accident pendant une intervention? Combien d'interventions sont annulées faute de nombre d'equipage minimum requis?
Le SNSM à besoin d'argent pour assurer sa mission. Soit par taxe ou par le loto....

09 déc. 2016

Je vous rappelle que le premier maillon de la chaine des secours en mer c'est vous, c'est nous... sous le contrôle et la responsabilité du CROSS. c'est pour cela que nous veillons le 16... Le reste c'est de l'enfumage. Payer pour des guignols frustrés d'avoir loupé leur vocation ou pour leur administration toujours plus de soif de pouvoir et de reconnaissance, ca m'ennuie... Avec 10 000 000 de chômeurs il appara^t souhaitable et temps de créer un véritable organisme de secours en mer pas décharger cette responsabilité sur une association... Payer oui mais pas pour une association... et leur amiral en retraite qui se glousse d'être Président...

09 déc. 2016

Evidemment, avec des arguments comme ça, le monde ne peut que se porter mieux... je suis convaincu que tu râles aussi parce que tu paies trop d'impôts et que l'Etat dépense trop d'argent ;-)

09 déc. 2016

À Marseille le conseil général à contracter les sapeurs pompiers d'assurer les secours en mer...

09 déc. 201609 déc. 2016

admiration plein et entière pour des volontaires courageux et bénévoles, la lecture régulière des compte rendus de sauvetages ne laisse pas de doutes

09 déc. 2016

J'ai tout de même quelques doutes pour Marseille.
Le secours en mer est sous l'autorité des CROSS avec toute une chaîne organisée qui intègre naturellement la SNSM, mais aussi la Marine, la Gendarmerie Maritime, les Douanes etc... Le Conseil Général n'a aucune responsabilité dans ce domaine.
Si qqlqu'un envoie un message de demande d'assistance ou de détresse sur VHF16 , il sera pris en compte uniquement par le CROSS responsable du secteur.

09 déc. 2016

A marseille , la situation est particulière.

La vedette est une vedette de la snsm

Celle ci est gérée par l'association locale de la Snsm

Mais , suite à un accord particulier , ce sont des marins pompiers de Marseille qui sont à bord de la vedette.

09 déc. 2016

Merci pour cette réponse pleine de charme... je suis conscient de brasser de l'air... mais j'hallucine au regard de vos tests physiques... Combien de non nageur dans vos effectif ? Annuellement tous les brasseurs d'air gouttent aux joies du carénage... Quand aux ivrognes vous avez les mêmes au sein de vos équipages...
Pour une participation financière, faite un loto...

09 déc. 2016

A Marseille ce n'est pas les SP mais la marine nationale... Il s'agit d'un bataillon appartenant à la marine... et oui ce sont des militaire et des fonctionnaire.... Vive les professionnels

09 déc. 2016

A Marseille et dans les grands ports, les enjeux du secours en mer ne sont pas les même que sur les côtes sauvages des Landes ou de la Bretagne...

09 déc. 2016

Peut être j'ai loupé une épisode... en 6 ans et deux stations différents je n'ai jamais vu des 'guignols frustrés à bord! Il y avait des architects, un chirurgien plusieurs infirmières, un Pilote air France, capitain de vaisseaux, gendarmes, pilot d'hélico militaire. J'ai la certitude sur leurs capacités et leurs motivations personnels. Ce sont des gens généreux sur tous les fronts.

09 déc. 2016

à mon avis blacksails est aigri parcequ'il n'a pas été coopté par une station :-D

09 déc. 2016

Peut être pas aigri juste ignorant sur la fonctionnement...

09 déc. 2016

Tiens, ça me rappelle qu'il va être temps pour moi de donner mon obole annuelle à la station SNSM près de chez moi... et, tant qu'à faire de bénéficier de la réduction d'impôt associée, qui quelque part, revient à une participation de l’État.

Facile, c'est là : don.snsm.org[...]/

09 déc. 2016

à Loguivy?

09 déc. 2016

oui bien sur...

09 déc. 201609 déc. 2016

@ blacksails: pour infos: 15 % du budget en frais de fonctionnement pour la snsm, 75 salariés (tout compris, avec les formateurs) pour 7000 bénévoles alcooliques frustrés, et 17 % de subventions publiques (soit, en coût pour l'état, un peu plus de 3 millions d'euros pour 5160 interventions, soit 736 euros par intervention, c'est vrai que c'est cher)

09 déc. 2016

Et combien coûte l'heure d'hélicoptère parfois engagé pour retrouver des "plaisanciers" incapables de préciser leur position?

09 déc. 2016

Absolument pas aigri, juste que le secours en mer est qqs chose de beaucoup trop sérieux pour être laissé à une association... Super générosité de la part des frustrés? un médecin rien à foutre ici qu'il fasse de la médecine, il y a pénurie dans certain secteur et certaine zone... un architecte, infirmier chirurgien une belle brochette de ... frustré qui vont m'expliquer la générosité du coeur et essayer de me faire culpabiliser... super... Renvoyons tout ces charmeurs ds leurs pénates et embauchons des futurs professionnels de la mer...
Soyez généreux partagez le travail avec ceux qui n'en ont plus ou pas... et soyez rassuré j'ai un boulot mais contrairement à tous ceux que vous me citez j'évite le cumul car il est plus facile pour moi de trouver un second voir un troisième emploi que pour certain dans trouver un premier... à qui la faute...

09 déc. 2016

Mais tu ne réponds pas aux questions qui contredisent ta façon de voir les choses. Comment finances-tu la professionnalisation du secours, sachant que les couts principaux seront salariaux si on veut maintenir la même disponibilité qu'actuellement ?

09 déc. 2016

De la même façon que nous indemnisons les chômeurs... Vous criez au loup au scandale lorsque le chômage augmente et vous privilégiez un mouvement associatif plutôt que de solliciter la création d'une entité professionnelle du secours maritime. En 2016 j'ai un regard particulier sur les philanthropes...

09 déc. 2016

Mais l'embauche de 7000 chômeurs, qui couterait au bas-mot 2,5 milliards d'euros par an, diminuera de peanuts le nombre de chômeurs, et je ne compte même pas le coût de leur formation. Pas sûr qu'on trouve 7000 personnes prêtes à remplir cette mission, en tout cas par pour 2000 euros par mois... Ton point de vue peut se comprendre, mais il est irréaliste. C'est pas que une question de philanthropie.

09 déc. 2016

Équipage mini pour un ctt: 5 personnes. Soit 25 personnes par canot pour respecter les 35h par semaine. 25 personnes à 3000 euros brut, charges comprises, 75000 euros par mois ( et encore, sans compter les vacances) par station, plus le matériel et les frais de fonctionnement.....tu dois pas bosser dans un domaine économique blacksails.....

10 déc. 2016

Bonjour à tous, salut Marc
Bien souvent, ce sont d'anciens pêcheur ou autres métiers de la mer qui font parti des équipage de la snsm.
Heureusement que ce sont des associassions qui font le boulot car dans la majorité des régions, il n'interviennent que rarement dans une année, alors le coup que représenterait un équipage "professionnel" serait difficilement supportable pour les communes alors que là, ce sont souvent des passionnés, dévoués pour la majorité qui font le job sans arrières pensées et souvent au péril de leur vie mais il faut savoir qu'il y a quand même toute l'infrastructure du "CROSS" qui dirige tout ça et là ce sont des professionnels à temps plein.
Pascal :alavotre:

09 déc. 2016

Pour 2000 €/mois... un pompier professionnel, un militaire du bataillon, gagne beaucoup moins en début de carrière environ 1400€. votre pilote d'hélico, votre chirurgien votre infirmière etc... gagne combien dans son activité pro ? éventuellement quelle est leur indemnité de retraité... alors oui cela reste des ... qui peuvent s'émouvoir devant la courbe du chômage mais qui peuvent s'interroger sur leur attitude philanthropique... la nature n'aime pas le vide, arrêtons de subventionner cette association et la création de qqs chose de nouveau interviendra naturellement...

09 déc. 2016

Tu sais qu'il y a des charges salariales et patronales ?

09 déc. 2016

oui arrêtons de donner de l'argent à ceux qui sauvent des vies au quotidien dans l'espoir que de part la mort d'un grand nombre, l'état se réveil et décide de prendre à sa charge le secours en mer.... fabuleux...

10 déc. 2016

Peut-être que les subventions servent qu'à se saouler la gueule si ça se trouve Marc ! :heu: :-D
Pascal :alavotre:

09 déc. 201609 déc. 2016

Blacksails, sincèrement, c'est tellement con ce que tu dis que tu deviens comique malgré toi. Il y a aussi des ouvriers, des mécanos, des gars de la marmar, des marin pêcheurs, etc.....et tous sont formés, au mini un entraînement tous les 15 jours max le dimanche matin, et tu es suppléant tant que les patrons ne t'ont pas validé. Donc non, ce ne sont pas des biquettes qui ne connaissent rien à la mer

09 déc. 201609 déc. 2016

Laisse tomber Adav....

On ira le chercher, quand il appellera!!

Il nous dira Merci et on lui répondra qu'on est là pour ça, comme d'hab. Et sa femme viendra le récupérer sur le ponton à 02h00 du mat......

Sacré Blacksails!!!!

PS: Nord Gijon, temps d'été.... Route Gib.

:alavotre:

09 déc. 2016

Oui, tu as raison, ça sert à rien d'insister ;).
Bonne route sous le soleil

09 déc. 2016

blacksails n'a pas tort sur ce fond la... le fédé de foot, rugby, plongée sous marine, voile etc. ne sont que des associations réunissant les amateurs.

09 déc. 2016

Le canot tout temps de Granville est actuellement exposé au Salon Nautique.
Croyez vous qu'il a été remplacé?
Croyez vous que son absence va pénaliser une quelconque intervention?
Connaissez vous le nombre de sauvetages auquel il a participé depuis 10 ans?
Savez vous pour quelles sorties il est le plus sollicité?

Il n'est nul besoin d'un équipage de professionnels pour ces missions.

09 déc. 2016

Le maillage est suffisant pour pallier temporairement à une indisponibilité. Par ailleurs, l'efficacité d'un service de secours ne se mesure pas au nombre d'intervention, mais au nombre d'accidents potentiellement graves évités. Et ça, il y a peu de chance que des statistiques puissent en rendre compte fidèlement, parce qu'on peut difficilement mesurer ce qui a été évité. Un service professionnel coûterait donc probablement beaucoup plus cher, pour un service mesurable qui ne pourrait être qu'équivalent.

09 déc. 2016

La SNSM doit gérer à l'année les indisponibilités des canots, ne serait-ce que pour des raisons de maintenance ou de réparations. Ils indiquent ces indisponibilités au CROSS local qui engage d'autres moyens si nécessaire.
Ce n'est pas la SNSM qui gère le remplacement du canot de Granville mais le CROSS.
Et puisque selon Viking35, le canot de Granville semble ne servir à rien, où est le problème?

09 déc. 2016

C'est surement pour cela qu'ils n'ont pas hésité à s'en séparer quelques temps...

09 déc. 2016

Vous êtes pitoyables... L'approche sous entendu de marin d'été et de mer plate me fait bien rire... vous êtes certainement une élite de la marine.... il n'existe pas de bons marins mais que de vieux marins, par ailleurs même les meilleurs peuvent avoir une avaries... mais votre suffisance n'a d'égal que votre incompétence... pour ce qui est d'un financement et oui la taxe de trop certainement que vous appartenez à cette classe qui maintient en place les guignols qui nous gouvernent... Malheureusement j'ai participé à vos formation et je ne peux faire qu'un constat d'insuffisance de for°... Parlons en de vos patrons dont certain ne savent même pas nager... nous pourrions également faire des contrôles d'alcoolémie sur vos canots histoire de pleurer une bonne fois devant vos bonnes dispositions. Quand au financement, lorsque un état se permet d'effacer une ardoise de 600M€ pour le mali ou de 700M pour certains pays de la coopération je ne peux que penser que de l'argent il y en a, il suffit de mieux le distribuer... La lutte contre le chômage est possible c'est principalement une histoire de volonté. malheureusement avec des cons comme vous c'est pas gagné vous avez certainement raison le volontariat comme le bénévolat ne sera certainement pas un palliatif au chômage et c'est bien dommage alors surtout ne vous plaignez plus d'une d'une manière ou d'une autre sur la direction de la courbe mais naivement vous pensez que cela s'améliore...

09 déc. 2016

Bon, ben la cause est entendue, tu viens de ruiner tous les arguments pertinents que tu aurait pu apporter à la discussion...

C'est curieux comme tous ceux qui cherchent à argumenter contre le "système" existant (quel qu'il soit) ne savent qu'éructer leurs thèses, sans jamais les présenter posément.

09 déc. 2016

non tu n'es pas un peu naif toi ...

le chomage est une necessité economique au m^me titre que l'existence des banques ou des administartions ...

on n'ose imaginé un monde capitaliste avec 0 chômeurs le systeme s'ecroulerait comme un chateau de carte . le rapport de force changerait de camp et alors fini la precarité,fini le chantage ,fini les salaires bloqués etc etc ..et on verrait alors comme a une époque des organisations syndicale avec 3/4/5millions d'adherents ...imagine ...

il était un temps j'ai demandé une rallonge à mon patron alors que j'avais un job d'été ..il a refusé le matin ...le midi je suis allé voir une autre boite ...je commençais le boulot le lendemain matin ...le patron était vert ...et tout a coup il voulait me donné la rallonge .... le rapport de force était de mon coté ...

09 déc. 2016

C'est bien pour ça qu'on considère être en situation de plein emploi à un taux de chômage de 5%...

09 déc. 2016

c'est tellement une evidence tellement grosse et enorme que l'on ne la voie m^me pas ... le chomage est une chose or. ga.ni sée...

et ça va continué encore et encore ...le prochain president -moins 500000 fonctionnaires , 4h de plus par semaine pour ceux ayant du boulot autant de moins pour les autres, salaires diminués egale consommation en moins ,egal chomage en plus plus 2% de Tva pour compensé l'ISF ..egal consommation en moins egal chomage en plus ...
mais 60% des electeurs voteront pour cela ...et apres raleront pendant 5 ans ..

09 déc. 2016

et moi le premier car je serai dans les 60% ..je choisirai le moins pire

10 déc. 2016

le mieux c'est quoi ? les héritiers de Petain !!! non merci on a donné

09 déc. 2016

Calypso, constat frappé au coin du bon sens! Un monde capitaliste sans chômeurs est une obscène incongruité! ...Et j'ajouterais, plus le nombre de chômeurs augmente, plus le revenu du capital emprunte la même courbe! Le chômage est le "placement sécurité", l'Assurance Vie" du grand capital! le salarié, l'employé, n'est qu'un mal nécessaire au mieux et une variable d'ajustement à terme!
"Le problème c'est l'homme, supprimons l'homme et il n'y a plus de problème!" Staline. Citation pour faire contre-poids et vous faire remarquer que le pouvoir et l'argent n'ont que faire des dogmes politiques!

09 déc. 2016

Et toi le premier ? :jelaferme:

10 déc. 2016

Ben pourtant y'a mieux !!!

09 déc. 2016

Aucune cohérence, donc... :-(

09 déc. 2016

Au nautic 2016, le stand de la SNSM qui fêtait son demi siècle de bons et loyaux services a fait le buzz. Il n'a jamais jamais désempli et ce dans une belle athmosphère bon enfant, amicale et accueillante. En fait avant hier ce n'était pas Mr Vidalie ministre des transports et de la mer qui était venu vister le canot de Granville mais bien Mr Jean-Yves le Drian ministre de la Défense. Il a déclaré en parlant de la SNSM: " C'est une grande cause nationale. Cette année nous avons décidé de donner un million d'euros au titre du ministère de la Défense"
Un grand bravo à la Bretagne et au pays de Loire très largement présents au salon.
Bravo et un immense merci à Mr Le ministre

:bravo:

09 déc. 2016

Un million....heureusement que c'est une grande cause nationale !

09 déc. 2016

Dans mon port on paie chaque année une cotisation (très modeste) en plus du prix de la location à l'année, à l'attention de la SNSM. Il suffirait de l'augmenter un tout petit peu et de la généraliser à tous les ports, non ?

10 déc. 2016

De quel port s'agit il?

10 déc. 2016
10 déc. 2016

De nombreux ports font payer une petite redevance pour se maintenir sur une liste d'attente. Cette redevance est à la limite de la légalité car elle ne correspond pas à un service rendu. Ces sommes importantes quand elles sont cumulées devraient aller au financement de la SNSM.

10 déc. 2016

Ca c'est une bonne idée. Après tout, cet argent versé pour liste d'attente ne correspond guère à un service rendu. Je plussoie la proposition ; en plus, les gens "taxés" de la sorte l'accepteraient sans doute mieux que la situation actuelle.

11 déc. 2016

Effectivement, c'est un moyen de rendre acceptable cette dîme que l'on paie au port sans aucune garantie de résultat. C'est une pratique que j'ai toujours trouvé discutable.

10 déc. 2016

Je dirai même plus : je plussoie :bravo:

10 déc. 2016

Non, les sommes versées au titre de l'inscription sur la liste d'un port devraient être considérées comme avance et déduites de la première annuité. Libre au plaisancier de la reverser à la SNSM...
Par contre si un plaisancier arrête de renouveler sa demande dans un por,t la somme qu'il aura versée pendant le temps d'inscription sur la liste sera perdue pour lui, mais pas pour tout le monde... pourquoi ne pas la reverser à la SNSM...

11 déc. 2016

Oui, ça ça me semble plus logique.

11 déc. 2016

Ce serait un plaisancier libre dans un port libre en quelque sorte. ;-)

11 déc. 2016

On suprime l impot sur la fortue don ont va taxer les fortuner qui ont une barquette....
Chouette encore un impot pour ces salot de riche.

11 déc. 2016

je suis dans un club de plaisanciers de 250 membres, on vient de remettre un chèque de 600€ à la SNSM locale, ce qui n'empêche une partie des membres d'y aller de leur obole personnelle ...

11 déc. 2016

nous 35 adherents 100€ de don chaque année ..

12 déc. 2016

Ici, à Quiberon, la SNSM est très pauvre, elle n'a même pas de quoi acheter le pavillon national pour leurs 2 bateaux, je vais donc rajouter 2x6 € à ma cotisation cette année.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (55)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021