BIB, distance à partir de laquelle cela semble utile

Dans le prolongement du fil www.hisse-et-oh.com[...]amargue

J'aimerais lancer un sujet de réflexion.

Aujourd'hui le BIB est obligatoire a + de 6 Nm d'un abri.
Autant cette mesure avait un sens avant la généralisation des GPS et VHF ASN, autant aujourd'hui cela me semble ubuesque.

Depuis quelques années la possession d'une VHF dispense de la pyrotechnie.

Dans cette voie de simplification, en cas de possession d'un VHF ASN, cela me semblerait cohérent de repousser l'obligation de détention d'un BIB a 30 Nm d'un abris.

COncrétement en France cela permettrait d'aller dans les anglos sans bib, mais le rendrait obligatoire pour corse, gascogne ou traversée de la manche depuis la bretagne.

Qu'en pensez vous ?
Selon vous a partir de quelle distance d'un abri est ce que cela vous semblerait nécessaire d'avoir un BiB a bord ?

L'équipage
28 juil. 2018
28 juil. 2018

Si tu ne sais pas nager ...des le depart .

28 juil. 2018

Ne pas confondre bib et vfi

28 juil. 2018

Je te repond depuis mon portable a 150 sir l autoroute !

28 juil. 2018

Je ne confonds rien , mais il s’agit de TA securite .
Si,tu penses qu ‘a 3h du matin ta VHF te sauvera....alors que ton bateau coule à l’entree du port .

Ce sujet est tellement debile qu’il s’agit juste de perception personnelle et d’envie de vivre ‘ surtout si,tu y amenes ta petite famille .

Deja aujourd’hui rien ne t’empeche de le,faire , plutot,que de venir frissonner sur un forum ...(comme conduire en envoyantbdes emails ...)

28 juil. 2018

Je crois qu'il faut raisonner en termes de temps de survie dans l'eau.
Certains prônent le port d'une combinaison qui n'est pas l'équipement le plus confortable que l'on puisse imaginer. Quant à passer une combinaison de survie avant d'évacuer le bateau en péril, cela ne s'enfile pas comme une veste et demande un certain temps, donc inadapté en cas d'urgence.
Même si la survie n'est pas un esquif particulièrement confortable, je pense qu'il l'est davantage que de barboter dans l'eau froide, peu visible, dans l'attente de secours.

Pour moi, ce moyen est indispensable à bord dès la sortie du port, mais ce n'est qu'une opinion personnelle.

29 juil. 2018

Si je perd mon bateau, je me vois mal dans la flotte, avec ma VHF asn , mon GPS, et ma balise, avec peut-être l'engin flottant .....
Alors je préfère être dans la survie , avec tous le matos, et bien visible.
Donc le bib à bord , même pour une"petite" ballade.

29 juil. 2018

Bien, donc en synthese de vos interventions, la loi devrait etre durcie, le bib obligatoire en permanence.

J imagine que vous le prenez aussi dans votre annexe

29 juil. 201829 juil. 2018

La mer et le bateau sont des endroits de libertes “gérés”, mais ta question est quand meme assez dejantee pour aboutir a un fil trolesque .
Sans doute la depression qui passe

29 juil. 2018

Prendre le bib dans l'annexe est évidemment plaisanterie ironique.
Mais revêtir les gilets ou les VFI quand on utilise l'annexe devrait être systématique. Les chutes à l'eau en embarquant ou en débarquant ne sont pas rares.
Quant à rendre obligatoire ce qui est utile ... Peut-être vaut-il mieux parfois informer et faire appel aux facultés d'analyse et au sens des responsabilités de chacun ...

29 juil. 2018

me tapez pas hein :mdr: je sais qu'outre mer et dans le reste du monde les gens mettent le gilet même en annexe, mais faut pas pousser non plus... à partir du moment où on sait nager correctement et plus c'est ok. J'entend bien que se cogner en débarquant, se prendre une mouette lancé à 80kmh reste possible mais bon...

01 août 2018

Perso je n'y vois pas une plaisanterie : avec mon annexe (2m60 semi-rigide) je peux me déplacer dans d'assez bonnes conditions de stabilité, donc j'aurais tendance, si les conditions le permettent, à embarquer dans l'annexe et charger la survie dedans.

Pour en revenir au sujet je trouve la réglementation actuelle équilibrée et satisfaisante.

30 juil. 2018

c'est fin ça comme réponse ... affligeant ... :-(

29 juil. 2018

Personne n'évoque le risque d'incendie; j'ai pourtant entendu dire que les fumées dégagées par le polyester obligeaient à évacuer le bateau en moins d'une minute ! Un peu court pour préparer l'annexe ou la combinaison de survie...

01 août 2018

L annexe avec un peu de chance elle peu flotter.. .mais sortir le Bib d un cofre lors d un incendie c est impossible....
Avez vous vous vue des bateaux brûler lors de manifestation vinicole dans le sud il y a plusieurs disaine d annes...c a été une mode!
C est absolument inextricable et quasi instantané. ...comme une voiture.

01 août 2018

Il y a quelque 30 ans, mon association avait acheté un Sun Légende 41.
La survie (10 places et 80kg) était dans un coffre du cockpit.
Nous avons fait au port un essai d'extraction : 15 minutes à 3!!!!

01 août 2018

C'est sûr que si on met son bib dans un coffre, autant ne pas en avoir

29 juil. 2018

le bib oui mais qui fonctionne et comme pour en être sur il faut l'essayer …..
ça c'est comme les allumettes ..

il y a plus d'accidents graves sur les aires de carénage et pourtant on laisse la bouée couronne à poste on devrait la
remplacer par un sac de plâtre …
alain

30 juil. 2018

J'ai coulé au mois de Janvier à 3 milles du port, VHF morte par court-circuit.
Par vent de terre, je n'aurais pas réussi à nager jusqu'au chenal.

01 août 2018

D'où la pertinence d'une VHF portable étanche même en dehors d'un programme hauturier.

30 juil. 201830 juil. 2018

plus facile que le bib , l ' annexe .

30 juil. 2018

il y a deux ans deux jeunes sont morts en mer : ils étaient partis à la pêche sur un bateau moteur, mer mauvaise la1ere.francetvinfo.fr[...]13.html

l'histoire est horrible. le bateau a coulé. ils se sont agrippés une glacière.
ils ont du arriver sur une zone où ils avaient pied à marée basse, du moins c'est ce qui se déduit de la vidéo retrouvée. et les deux sont morts, vraisemblablement d'hypothermie. le premier dans la nuit suivant le naufrage, le second le lendemain.
le dernier vivant a enveloppé sa go pro avec sa combi et c'est comme ça que les images sont parvenues à terre.

après cet événement je connais des gens qui ont acheté et installé une VHF sur leur bateau moteur.
mais cela ne suffit pas à mes yeux. si un accident arrive un peu tard, pas évident de retrouver vivant quelqu'un après une nuit dans l'eau.
je préfère toujours dans les sorties en bateau moteur partir à deux bateaux. avec leurs VHF, évidemment. c'est comme ça que je pratiquais quand j'avais ma "plate".
après, je trouve qu'avoir un moyen de rester hors de l'eau, annexe, bib, à la rigueur kayak de mer, c'est mieux que rien.
même dans le lagon, car il est vaste..

30 juil. 2018

Je trouve la question excellente et j approuve, pour la corse je souhaiterai une taille mini d annexe, et l obligation de l avoir au moins semie gonflée sur le pont, j ai également un kayak, plus une bonne météo.
Pour mon AR en 5 ans ça m a suffit

30 juil. 2018

Faudrait mettre ta documentation à jour : la D 224 c'est fini depuis 10 ans :litjournal:

30 juil. 2018

J'ai comme un doute à vous lire. C'est plus la division 224 qui est en vigueur ? Parce que si je ne trompe pas, elle laisse le choix entre une annexe (pas n'importe laquelle) ou un bib. Non ?

31 juil. 2018

Merci. Afin de me facilter la tâche, pourrais-tu me préciser le texte en vigueur ?

31 juil. 2018

Merci

30 juil. 2018

Le bib c'est bien mais le problème c'est que tous les 3 ans on peut s'acheter une bonne annexe avec le prix de la visite ! ! ! :reflechi:
:cheri:

30 juil. 2018

Ca n'a pas vraiment le même usage....

31 juil. 2018

Ah bon BeBop...
Parce que moi j'ai deux annexes gonflées en permanence, une sur le trampoline avant et l'autre sur le portique arrière avec son moteur, prêtes à être mises à l'eau, 3 bidons de 10l d'eau pas remplis et 2 étanches avec le nécessaire à l'intérieur...
Et ce depuis plus de 10 ans alors que mon bib n'a pas été vérifié et c'est le pourquoi de ma réponse au dessus. :-p
Et jamais une seule fois on a contrôlé ma sécurité :heu:
Mais attention, je ne conseille rien à personne, à chacun de régler sa propre sécurité bien entendu ;-)
Mais même temps, je navigue pas en Europe, et c'est bien connu, les Antilles c'est pas pareil et je compte bien continuer vers le Pacifique en 2019 avec cette même configuration, ça me permet avec ces économies de m'offrir du blanc parce j'aime ça... :mdr:
annA :scie:

30 juil. 2018

(toujours delon la division 224) la révision est annuelle en zone tropicale et pour tous les bateaux de location.

30 juil. 2018

Perso, la seule fois où j'ai dû utiliser un bib, c'était à 150 m du rivage...

Bateau de 12 tonnes au mouillage, pas de moteur, courant, Bretagne sud au mois d'avril.

Un équipier s'est blessé et est tombé à l'eau à moitié inconscient.
Un autre s'est jeté à l'eau pour le secourir et je me suis retrouvé avec 2 bonhommes (dont un blessé) dans de l'eau glacée, entraînés par le courant.

Ils ont pu rejoindre le bateau grace à un bout que je leur ai lancé (en fait, le feu à retournement attaché à 30 de filin et terminé par une bouée couronne).

Ensuite, impossible de les faire remonter à bord (tableau arrière surplombant, échelle pas dispo rapidement).

J'ai donc percuté le bib pour qu'ils puissent monter dedans, se mettre en sécurité et ensuite servir de point d'appui pour remonter à bord.

30 juil. 2018

Réponse particulièrement instructive, qui sert de piqure de rappel....

30 juil. 2018

Mouais, pas de moteur pas d echelle ou autre moyen immédiat, obligatoire a ce jour, la sereine ?

31 juil. 2018

bien vu, Swanee.
Sur le même principe, les journaux sont plein d'histoires de vacanciers morts d'hypothermie perdus la nuit à quelques km d'un village parce qu'ils n'avaient pas pensé à mettre le fond de sac necessaire (sifflet, couv de survie,lamp, etc) même pour une petite rando dans de la montagne à vache...

31 juil. 2018

pfffff...... plein les journaux :bravo:
Jamais vu Skywalk, des nanas tabassées à mort, ça oui t'en vois, mais ce que tu racontes, comme des gars noyés parce qu'ils n'avaient pas radeau de survie à 200 m de la plage non plus. C'est plus qu'anecdotique et c'est avec des raisonnement comme ça à l'emporte pièce qu'on nous colle des règles de plus plus stupides ridicules et contraignantes qui amènent nombre d'entre nous à être "hors la loi", c'est comme le gilet obligatoire, je te défis de revenir à la cote si t'es tombé à l'eau avec à plus de 200m de la plage.... :tesur:
annA :acheval:

30 juil. 201830 juil. 2018

Je suis resté 18 h sur la coque d’un voilier retourné au mois d’avril la nuit ; pas de bib à l’époque. Le voilier a coulé 1 h après la récupération. Gros coup de chance! Hélas pas pour le skipper qui est mort noyé . J’aurai donne cher pour être dans un bib. Ce genre de débat bib ou pas bib est surréaliste. On était à 2 milles de la côte...

30 juil. 2018

Un multi ou un mono ? Quel modèle ? Expérience horrible, le bib aurait surement été inaccessible toutefois

02 août 2018

Une fois de plus tu supposes pour donner de l'aplomb à ton propos.

02 août 2018

@Domde,
Je suis navré de ce qui t'es arrivé et ne le souhaite a personne.
Mais pour essayer d'être constructif.
Il est anormal de rester 18 h en détresse a 2 milles de la côte.
Ce cas met en avant un défaut de communication.

SI tu as le courage d'en reparler, ce serait fort instructif d'indiquer les moyens de communications que vous aviez, et ce qui a été tenté pour signaler le naufrage.

04 août 2018

@Domde,

merci pour ta réponse.

Cela apporte de l'eau à mon moulin, et renforce mon incompréhension entre les réponses données et la question.

Evidemment il y a 50 ans, ou comme je l'ai écrit aller en mer était une aventure, pour cause de positionnement approximatif, et de communication quasi nul. Le Bib était nécessaire.

AUjourdh'ui la situation me semble bien différente.
Tant de part les capacités de recherche et temps d'intervention des secours, que de part la capacité de signalisation et positionnement de l'incident.
Avoir une Eprib, me semble un excellente chose. (pour le prix d'une révision de Bib)

03 août 201803 août 2018

Il faut se replacer il y a plus de 50 ans, une VHF portable ça n'existait pas, la VHF poste fixe et la BLU si, mais peu d'unités en côtier en étaient équipées et pas nous, de toute façon une fois à l'envers ça nous aurait servi à rien, enfin la surveillance des côtes n'était pas aussi sérieuse qu'aujourd'hui. On a pas eu le temps de récupérer le coffret des fusées de détresse. Il y eu deux tentatives de plongée sous le bateau retourné pour récupérer gilets et ou coffret sans résultats malgré un excellent nageur. Eau trop froide 14° en avril, courant et creux de 2m à 2,5m, ça s'est calmé plus tard mais après nous étions devenu incapables de faire 10 m à la nage à cause du froid. Durée de l'attente de 18 h le soir à 12 h le lendemain.

La communication était basée sur l'information d'un tiers à terre. Ce dernier avait pensé de bonne foi que nous resterions au port compte tenu des prévisions météo qui sans être mauvaises prévoyaient quand même un vent de force 6 et une mer levée. Nous sommes parti quand même sans l'informer grosse erreur. C'est la raison principale de l'accident qui à couté une vie et des séquelles graves à certains (j'ai eu de la chance je m'en suis tiré sans gros bobo). Un manque d'information au relai à terre et une décision inconséquente de partir malgré une météo défavorable. La raison secondaire un phénomène type trombe. On était au mauvais endroit au mauvais moment.
Ca m'a pas dissuadé de faire de la voile depuis, et je fais attention à la sécurité et je m'équipe. J'ai fait aussi pas mal de dériveur et de la compétition en 470 dans mes jeunes années et plus tard de la planche à voile, me serait pas venu à l'idée d'emmener un bib ou des fusées, ou une balise sur ces engins, quoique maintenant avec une PLB, malgré des sorties parfois mouvementées, mais toujours quelqu'un ou le club était au courant des mes sorties.

30 juil. 2018

donc .... bib + bidon étanche avec nécessaire survie, vhf, flashlight, eau, etc + "si possible" annexe gonflée sur le pont ... et Inch'Allah

30 juil. 2018

Annexe gonflée sur le pont ? :tesur:
Quel merdier ! Je veux quand même pouvoir faire de la voile !
Et mon bib se largue bien plus facilement qu'une annexe sur le pont ...

30 juil. 2018

Uniquement pour continent corse par beau temps faut me lire en détail, ensuite moins de 6 milles

30 juil. 2018

oui tu as raison j'ai un grand boat avec de la place et le chat dort sous l'annexe :-p ... et on est jamais sur que le bib va se gonfler !
c'est ma config pour longues navigations, c'est sur que à 6 NM des cotes ou Corse le bib + bidon survie suffit (on ne sait pas en combien de temps on va venir vous chercher même près des cotes ... )

31 juil. 2018

Tu as les dragon 2 a et 2 b, des ec 145
Plus ceux basés a solenzara des gros en cas de besoin

01 août 201801 août 2018

il faut combien de temps pour se noyer? Dans le vent, quand tu respires des embruns, avec la trouille, la nuit ?

gfol1.ssdpg.org[...]093.pdf

01 août 2018

Les disparus ne sont pas là pour raconter leur histoire Jeanlittlewing....

02 août 2018

Y'en a ici même dans ce topic, il faut lire. Ca n'est pas parce que tu lis les publication de la snsm que tu sais tout. D'ailleurs elles n'ont en aucun cas comme but d'être évangile du sauvetage en mer.

31 juil. 2018

Pres de la corse tu es récupéré par helico et ou snsm en une heure si tu aS une vhf et ta position

01 août 2018

Tu raisonnes comme si on appelle les secours apres que le bateau ait coulé et qu il a d ailleurs coulé en 15 secondes. Faut lire les revues trimestrielles de la Snsm, ça ne se passe pas comme ça

Les gens balancent Pan pan puis si ils ne contrôlent pas la voie d eau et encore mayday.

01 août 2018

Cites des exemples pres des cotes francaises ou l absence de bib aurait ete responsable

Les enquêteurs racontent tres bien

A nouveau ref aux revues snsm que je lis depuis 20 ans ou
Presque
Les disparus sont surtout des pecheurs pros

02 août 2018

Je prefere laisser de cote les irresponsables sans Vhf et portable

31 juil. 2018

comme un airbag dés que tu roules

01 août 2018

Je repose la question autrement.

Les 6 milles déterminés par notre cher législateur pour l'obligations de détention d'un BIB vous semble t'il cohérent ?

01 août 2018

Je crois que la réponse est évidente.
C'est un compromis entre le souhaitable et le possible.

01 août 201801 août 2018

Le jour ou vous tremperez dans une à eau à 12° seul ou avec votre famille même tout prêt des côtes, peut-être que vous vous demanderez si économiser 1000 euros était une bonne idée ...

01 août 2018

Est ce possible de répondre à la question ?
"Les 6 milles déterminés par notre cher législateur pour l'obligations de détention d'un BIB vous semble t'il cohérent",

au lieu de dénigrer !!

01 août 201801 août 2018

Je vous invites a regarder ces 2 petits tableaux.

Ne vous en déplaise mais tous ces "navires de plaisance" sont soumis aux mêmes règlements.
A vous lire, les 573000 bateaux de moins de 5 m doivent être mené par de sacrés inconscients, n'ayant ni bossoirs, ni annexe, ni BIB (comme à la louche 85% à 90% du parc des bateaux de plaisance).

Ce forum est fascinant, et démontre un manque d'ouverture d'esprit incroyable.
Ohh il y a des gens qui vont sur l'eau avec d'autres types, tailles de bateaux que moi ..NON pas possible.

On pourrait penser que ce forum est flanqué d'une pallanqué de voileux froussards.
Ils ont le plus gros bateaux (regarder les stats moins de 5% de bateau de + de 10 m) un 45 pieds doit faire partie des 1% les plus gros, soit disant le plus marins, mais ils ont la frousse de sortir du port sans un BiB.

Alors que tous les pépés qui vont à la pêche avec leur peuf peuf de 5 m ne se posent même pas la question.

Je suis mort de rire !!! (ou pas).

Vous êtes murs pour le gilet obligatoire

03 août 2018

@Quizas
Pour ne prendre que l'exemple de la SNSM, il faut que les membres de l'équipage cessent leur activité en cours et "foncent" vers le canot .
Il paraît normal que le moteur du bateau soit démarré plusieurs minutes après le déclenchement de l'alerte. ensuite, il faut sortir du port sans faire couler les bateaux qui y sont abrités. Enfin, une fois sorti, on peut envoyer les chevaux.
Les 10 mn y sont déjà facilement. :heu:

01 août 2018

non fanchsf ce n'est pas cohérent et ne t'attend pas à trouver beaucoup de cohérence dans la législation de la navigation de plaisance, les clauses des assureurs, etc...
la réponse au message subliminal de ta question est claire : si tu prend l'excuse de ne pas t'équiper d'un BIB et économiser le prix du BIB parce que tu navigues uniquement dans la zone des 6 milles et que la loi te le permet, en cas de naufrage soudain tu "peux" risquer ta peau et celle de ton équipage, dans 95% des cas les secours arriveront dans les 10 minutes mais il reste 5% des cas donc à toi de voir, personne ne va ici prendre la décision pour toi !
la solution minimaliste serait de au moins avoir une annexe potable gonflée sur bossoirs ou sur le pont ou derrière.

01 août 2018

en fait tu poses une question sur le forum, tout le monde donne aimablement son avis sans dénigrer ou polémiquer et ensuite tu te charges de le faire en étant mort de rire genre il n'y a que des blaireaux sur ce forum !
la prochaine fois que tu poses une question j'espère que tu te la garderas sous le bras !

01 août 2018

Pour les cotoyer fréquemment sur nos côtes de la Manche et de près dans le sas de Ouistreham, force est de constater que ces petits pêche promenade, pneumatiques et canots à moteur sont très souvent équipés très légèrement sur le plan de la sécurité et que leurs passagers prennent la mer dans des tenues bien légères. Quant à la prise de météo, cela doit se limiter au JT de la veille au soir!

03 août 2018

oui margotte tu veux donc dire que si le bateau coule en quelques minutes ou brûle à - de 6nm de la cote et que tu n'as rien pour t'accrocher à la surface tu as largement le temps de te noyer avant d'être repêché ! ça parait logique
BIB ou pas c'est un choix personnel chacun fait comme il veut puisque ce n'est pas obligatoire !

03 août 2018

Pour autant que je me souvienne, la division 240 fut mise au point au travers d'une commission dont faisait partie la SNSM qui n'est sans doute pas l'organisation la moins compétente dans ce domaine. Il y eut bien des discussions sur le sujet et c'est la SNSM qui insista sur cette limite de 6 milles, compte tenu de leurs délais d'intervention et des temps de survie.
La SNSM indique qu'un canot est en mesure de quitter son poste d'amarrage dans les 15mn qui suivent l'alerte (ne pas oublier que les équipages, somme ceux de la RNLI sont composés de bénévoles qui quittent immédiatement leur activité dès qu'ils sont "bipés". En comptant la sortie de port avant de pouvoir prendre de la vitesse, cela constitue un temps mort incompressible. Selon la saison, en Manche, le temps de survie peut être inférieur à la demie heure. Alors à chacun d'en tirer les conclusions!

01 août 2018

Je ne vois pas en quoi je dénigre. Dans la vie il y a le règlement mais aussi et surtout le bon sens !
Personnellement je compte plus sur le bon sens pour préserver mes proches que sur une règlementation établie par des énarques et autres trouducs qui n'ont peut-être jamais mis les pieds sur un bateau.

01 août 2018

Je connais l officier des aff mat qui a rédigé la 240, un gars tres sympa, un voileux de première tres serviable. Je lui ai dit ce que je n aimais, il m a dit, on redige pour les incompetents, ca peut penaliser les bons

04 août 2018

Ce n est pas un menteur, mais il a pu rediger le consensus

03 août 2018

Dans ce genre de choses, ce n'est pas une personne qui fait la réglementation, mais un groupe de travail pluridisciplinaire dûment mandaté. S'il y a un secrétaire qui tient la plume, il est généralement différent du pilote. De plus, une fois le projet abouti, il est soumis à une consultation plus large que le groupe et il est amendé en conséquence.
Le fonctionnaire qui rédige seul une réglementation et la promulgue est une vue de l'esprit.

01 août 2018

Tu aurais repondu que tu n as pas envie de prendre un bain dans une eau a 12 degrés et que tu estimes avoir besoin d une survie en permanence.
aurait ete un peu plus courtois.

01 août 201801 août 2018

J'imagine qu'en toute humilité tu te ranges dans la seconde catégorie !
Il faudra quand même nous expliquer en quoi un "bon" est à l'abri d'une voie d'eau, d'un OFNI ou d'un départ d'incendie ...Mais aussi si il est moins sensible à l'eau froide!

01 août 2018

Nom c est pas cohérent.6miile à la nage c est impossible à faire.

01 août 2018

C'est interessant cette histoire. J'ai toujours vu les accros de la securite comme une deviance competitive: en gros l'humain aime bien etre le meilleur dans un domaine, mais etre le meilleur en regate c'est dur, alors qu'etre le meilleur en securite c'est assez facile : il suffit d'acheter tous le matos de securite le plus performant et de pretendre que toute personne n'adherant pas au meme pratiques est un inconscient. En cas de rencontre avec un autre mordu de la securite, il suffit de remonter la barre: on va bientot se faire traiter d'inconscient si l'on ne porte pas gilet + harnais par tout temps

01 août 2018

Ce fil me rappelle ce fil:
www.hisse-et-oh.com[...]-froide
Que j'avais trouvé très intéressant.
Ne vous affolez pas...je ne milite ni pour ni contre le bib < 6m, chacun fait ce qu'il veut.

03 août 2018

Bien sûr que ça n'est pas cohérent: à 1 mille des cotes en hiver avec du gros temps et un vent de terre tu es plus vulnérable qu'à 6M en Med en été avec un vent de mer.

Le législateur ne peut imposer le bib et sa coûteuse révision à tous les plaisanciers, mais les Anglais ont généralisé le port du gilet obligatoire dés le ponton, car la plupart des accidents et noyades se font en annexe entre le ponton et le bateau au mouillage. C'est dire que 6 milles ne signifient rien

Après un bateau coulé, 2 démâtages, HLM et diverses (in)fortunes de mer, j'emmène toujours avec moi, quelque soit le bateau un grab bag étanche avec un GPS portable et une VHF étanche portable,des piles de rechange, 2 lampes étanches puissantes, un colorant en plus de quelques barres énergétiques.

Je porte également sur mon gilet une PLB et une balise AIS portable, et le gilet au premier ris ou à la tombée de la nuit.

Bref rien de vraiment obligatoire, mais que des trucs utiles. A ce sujet la liste des RSO pour la course au large est assez instructive.

04 août 2018

La baisse du prix des survies cotiere ainsi que des révisions plus espaces inciterait les plaisanciers à remplacé leur engens flottant.....
Ou même des survies simplifié limite à 10mile a prix canon inciterait à s équiper comme cela c'est passez pour les vHF portable
Le nerf de la sécurité c est l'argent....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - vue de l'annexe

Souvenir d'été

  • 4.5 (148)

Baie de la madeleine - vue de l'annexe

novembre 2021