Besoin retours d'expérience entretien & usage quand on habite loin de son voilier

Bonjour à tous, je suis sur le point d'acheter mon 1er voilier (un vieux 9m) alors que je vis en région parisienne, à 3/4h du port. Par ailleurs je n'ai "que" 5 semaines de vacances par an et 2 enfants.

Ne sachant pas à quoi m'attendre du fait de cet éloignement, j'aimerais connaitre les retours d'expérience de ceux qui sont dans cette situation et vivent loin de leurs bateaux: quels soucis ont-ils rencontrés, quelles solutions ont-ils mis en oeuvre etc. et avec le recul referaient-ils différemment?

Merci d'avance!

L'équipage
15 nov. 2016
15 nov. 201615 nov. 2016

Bonjour Jaffar,
je viens de comprendre... 3 à 4h, pas 3 quarts d'heure :-p
Même situation que moi.
Ben, c'est pas joyeux joyeux... je partage le bateau avec mon père qui est à la retraite. Il ne manque donc pas d'entretien (le bateau, pas mon père... enfin lui aussi mais là n'est pas le sujet). Cependant, je n'ai pu en profiter que pendant une 15aine de jours cette année (un weekend de 3 jours, une nuit à bord en mode "hotel" et deux semaines et demi de vacances). Bref. Heureusement que je suis en copro car ce serait trop cher pour ma seule bourse.
Cela étant dit, quel plaisir de partager ces quelques jours en famille.
Pour garantir un entretien régulier et profiter plus souvent, je crois que 1h de route est un grand maximum quand on a, comme toi et moi, peu de temps à consacrer à ce cher loisir.
Au plaisir, :alavotre:

15 nov. 2016

Et moi qui me plaint d'avoir mon bateau à 5 minutes..... :heu:

15 nov. 201615 nov. 2016

vivre loin de son canot, c'est gérable quand on as pas d'emmerdes de planning, de finances, de santé… et même sans ça, se faire un 'tit week-end bricole, ça veux dire partir le vendredi soir après le boulot, ou tôt le samedi matin, et le dimanche, partir soit tôt pour pas rentrer chez soi à pas d'heure, ou profiter vraiment du dimanche mais se pointer le lundi matin au boulot avec la tête dans le c**…

[edit] et je vois que Phi soulève aussi un truc important, le budget AR maison-bateau, pour ma part, c'est en gros 140€ par A/R, sans tenir compte de l'usure du véhicule… tu va pas 2 week-end dans le même mois au bateau, sauf gros budget ou grosse nécéssité[/edit]
A refaire, je referais, mais parce que j'ai espoir de m'en rapprocher à plus ou moins moyenne échéance, si je savait que je doive rester dans ma région pour 15 ou 20 piges pour diverses raisons, j'crois que si je devait refaire, j'opterais pour un utilitaire et un transportable, en plus, tu l'as sous la main pour le bricoler

15 nov. 2016

Je dirais soit avoir des moyens et faire faire des travaux (base : carénage, entretien moteur + ...),
sinon de la passion + du temps à bricoler :
Des week ends bien remplis + quelques congés de boulot pour espérer avoir du temps de nav tranquille.
Ca veux dire des cheks lists pour ne rien oublier (mince c'est dimanche j'ai pas la clé de 12? ), du matos à rester dans le bato (j'étais sûr d'avoir ramené la multiprise la dernière fois pourtant).
Avec quelques surprises genre un dimanche soir de retour : j'ai bien fermé le panneau avant? ...

Bref que du bonheur, mais la passion c'est le sel de la vie alors...

15 nov. 201615 nov. 2016

et ses putains de connes de clés, tu les envoie pas par la Poste à l'ami de confiance, parce que t'as bien l'air con quand il t'envoie un SMS disant: "j'ai bien reçu ton courrier" :cool: "l'enveloppe était vide" :mad: #viedemerde

Deux avis personnels :

1°) la contrainte imposée aux malfaisants par la fermeture d'un navire à clef est, au mieux, ridicule et, au pire, contre productive puisque, pour forcer la minuscule résistance du verrouillage, la malfaisant devra casser et ça, c'est dommage.
Fermer à clef, c'est totalement inutile et ça ne sert qu'à engraisser les marchands de cadenas.

2°) si, pour des motifs religieux ou idéologiques, ils serait néanmoins incontournable de devoir verrouiller la forteresse, il me semble indispensable de laisser une clef sur le navire, cachée avec finesse, accessible avant de devoir déverrouiller. :litjournal:

16 nov. 2016

Merci pour vos réponses,

@M@telot Phi: la maman a envie, les enfants à 6 et 8 c'est compliqué de savoir.. tu as raison c'est une possibilité qu'ils n'accrochent pas, il faut que je regarde d'ailleurs les posts ayant trait à ce sujet!

@toualenver: j'ai encore bien 25 ans à travailler, donc c'est pas demain que je pourrai me rapprocher.. En revanche je me disais que 4-5 weekends dans l'année plus 2 semaines c'était déjà pas mal. Le jeudi on checker la météo et si c'est bon hop on y va. Alors que la location au dernier moment c'est pas jouable le weekend. J'ai pensé au transportable, mais aller aux Anglo en Corsaire ou en Etap 22 avec 2 jeunes enfants, c'est moins safe.. Et pour avoir trimballé un semi-rigide de 6m un peu partout je sais que le transport c'est aussi source de galères (et ça coûte en pétrole et en péage!)

@Juno: je comptais opter pour un bateau où il n'y a pas de retrofit à faire, l'entretien annuel/carénage c'est jouable sur un weekend ou au pire, le faire faire (ça coute mais faut pas que ce soit un nid à stress) La personne sur place c'est certain, c'est un plus. Car combien de temps peut-on laisser un canot' sans l'ouvrir et risquer de retrouver tout moisi?

Bref ça m'arrête un peu dans mon élan tout ça..

16 nov. 2016

J'ai la chance de ne vivre "qu'à" deux heures de route du bateau.
Il y a quelques règles de survie :
- avoir une excellente voiture parce que tu vas avaler des km
- ranger toujours les clefs du bateau au même endroit dans la voiture
- avoir tout ce qui est nécessaire à la vie quotidienne en double déjà prêt au bateau (depuis le café jusqu'au dentifrice en passant par la pharmacie familiale)
- avoir toujours un 'kit de secours' alimentaire pour le jour où tu arriveras le vendredi à 22 h parce que tu as été coincé sur l'autoroute
- avoir un système de chauffage qui permet d'allonger la période utilisable
- garder le bateau le plus sec possible
- faire en sorte de bien ranger le bateau et spécialement le pont pour limiter les inconvénients de l'humidité (ex : ne pas laisser le moindre cm de cordage posé sur le pont mais les faire "pendre" sans contact avec le pont)
- réfléchir à se simplifier la vie au maximum pour ne pas avoir 2 h à passer à mettre le bateau en service et 3 h à le reconditionner avant de partir.
... et plein d'autres petites choses.
.
Ceci étant avec 20-25 jours/an, c'est assez peu pour amortir les coûts (voir le fil récent "cout bateau")

16 nov. 2016

D'accord avec Brufan, sauf pour les clefs dans la voiture.J'ai un sac à dos étanche de couleur flashi dédié aux affaires du bateau:clefs, documents..etc...
Entre novembre et mars, période d'hivernage, je ne retourne à bord que tous les deux mois et j'y vais en train..moins cher qu'un AR en voiture et presque plus rapide.
Pour moi, c'est le côté pratique du port de La Rochelle, habitant en Île de France.
Donc, à part pour les clefs, je pratique les règles de Brufan. :alavotre:

16 nov. 2016

Je viens de lire ce fil... brrrr
Pourquoi n'y a t-il pas la mer à Paris?

16 nov. 2016

vous avez déjà la plage l'été! on ne peut pas tout avoir! :-p

Pas "pas" : "plus" :litjournal:

16 nov. 2016

vu le cout du bateau ,vu le cout de l'entretien (4 à 5000€),vu le temps du bricolage ,vu les soucis imprévus ...etc vu la méteo etc

la solution serait la location

16 nov. 2016

La location n'est pas une solution mais une alternative. C'est un tout autre état d'esprit car il est impossible de prévoir le temps qu'il fera 3 mois à l'avance au risque de ne pas sortir le jour J.
Bref. Un bateau simple, pas trop grand dans un port peu cher et simple d'accès par la mer et par la terre (à 3h de Paris, je ne vois pas trop où?) pour limiter les frais. Ou alors... chercher une copro avec d'autres personnes intéressées... ou alors, regarder les annonces d'emploi sur la côte qui t'intéresse???
;-) :famille:
PS: liens pour la copro version 2.0:
www.coandboat.com[...]/
www.boat-for-all.com[...]/

16 nov. 2016

Hélas oui, sauf que cela implique de prévoir longtemps à l'avance, ce qui est plus compliqué avec la météo pour les weekends et nécessite une bonne organisation. Je suis plutôt du genre "last minute", enfin merci de vos contributions, ça m'aide.

16 nov. 2016

Ecoute je ne veux pas te déprimer, mais posséder un bateau loin de chez soi, de surcroit un « vieux » bateau (donc exigeant en maintenance) en disposant d’un budget modeste et de peu de congés, c’est une connerie. Tu vas bouffer du pognon, du temps, sans compter le stress, pour au final profiter assez peu de ton bateau.
Donc, sauf à organiser ta vie pour « émigrer » vers une région plus propice, la seule solution à mon avis, que tu ne partageras peut-être pas, c’est la location.
;-)

16 nov. 2016

ou de faire du fluvial !

16 nov. 2016

Du fluvial ! pour un marin d'eau salée c'est comme faire l 'amour avec un imperméable britanique

16 nov. 2016

Toujours les mêmes rabat joie ici!
Si je les avais écoutés...
Mon Bavaria 36 parti de France depuis 5 ans et maintenant à Preveza en Grèce se porte bien, à 2500 km de chez moi et 12h de trajet y compris 4 h d'avion.
Déjà, quand il était à Toulon (j'habite au Havre), ici même, on criait au fou.
A moins d'avoir 80 ans, comme beaucoup mentalement sur ce forum, 4 heures, ce n'est rien du tout. L'aller retour dans la soirée en cas d'urgence.
Fonce mon gars! et ne te pose pas de questions!
Faut simplement savoir s'organiser.

16 nov. 2016

"4 heures, ce n'est rien du tout. "
Va dire ça à ma femme. :famille:
Chacun fait comme il le sent... J'imagine que tu ne va pas tous les weekends en Grèce??
Chacun a sa propre expérience, j'ai relaté la mienne plus haut. Avec 5 semaines de CP par an, dont une pour les fêtes de Noël en famille, une pour s'occuper de la maison ou rendre visite à la famille éloignée ou autre... ben il ne te reste que 3 semaines et les weekends. Il n'y a pas de rabat-joie ici, mais on invite Jaffar à bien réfléchir avant de mettre de l'argent dans un puits sans fond.
:alavotre:

16 nov. 2016

"tu n'arrives pas à faire de 4h de voiture avec ta femme"
Merci, j'arrive à faire plein de choses avec ta femme. Relis mon premier message plus haut :alavotre:

17 nov. 2016

Oh pu**** !!! :jelaferme:
Je voulais écrire "MA". Je le jure!! :oups:

16 nov. 2016

ah bah vi!! il te reste 3 semaines plus les we. Et? tu préfères une semaine de loc à 1500 la semaine sans les we?
Posséder et profiter d'un bateau n'est pas une équation financière..
La question ne portait d'ailleurs pas sur ce sujet mais sur l'éloignement.

Pour les 4h: si tu n n'arrives pas à faire de 4h de voiture avec ta femme, je me demande comment tu peux l'emmener en voilier qui est , selon la tradition, le moyen le plus lent, le plus inconfortable et le plus cher pour aller d'un point à un autre///
Chacun fait comme il veut et choisit la vie qu'il veut.

NB: je passe finalement plus de temps sur le B36 en Grèce que sur mon first 211 à 5 minutes de chez moi.

16 nov. 2016

c'est ballot, ça va toquer chez toi avec un mec armé derrière la porte là :P

17 nov. 201617 nov. 2016

ouais t'es où? j'arrive, on va régler ça entre hommes!
Au moins, on se marre bien sur le forum et notre Jaffar il est en plein doute.
En même temps, poser ce genre de question sur un forum....t'auras toujours des réponses dans tous les sens.
Tu prends toutes les réponses contraires les unes aux autres , celles qui n'ont rien à voir avoir le schmilblik, et tu fais ta synthèse.
C'est ça l'apprentissage!

16 nov. 2016

J'ai bien compté, grosso-modo en étant raisonnable (sans que ça devienne une obligation qui saoule toute la famille) j'arrive à 20-25j par an avec les weekends et 2 semaines de bateau.

Avec un budget annuel entre 3500 et 4500 ça fait entre 160 et 180 la journée. Sans compter le temps passé à l'entretien, le bateau que j'ai en visu est bien mais encore faut-il qu'il le reste!

Bref mon coeur balance entre faire une c.. (ce que l'on regrette rarement toutefois) ou acheter un petit transportable pour le day-boat avec les enfants et louer lorsqu'on veut plus grand. C'est certes plus raisonnable mais nettement moins excitant.. Ne me dite pas que personne n'a jamais été dans cette situation?

16 nov. 2016

Quoi que tu choisisses, va, navigue et reviens nous conter tes sorties en famille! :topla: :alavotre:

16 nov. 2016

il y a aussi une chose ,c'est que lorsque l'on a un bateau dans un port on navigue toujours dans le m^me coin ..et a la longue il n'y a plus grand chose à découvrir .Par contre avec un transportable on peu faire le tour de France

16 nov. 2016

3500 à 4500 EUR/an pour un 9 m ancien.
Hmmm, c'est jouable mais c'est très juste et à condition d'avoir beaucoup de chances et (par exemple) de ne jamais avoir à remplacer une voile ou une pièce importante sur le moteur ou le gréement.
Déjà rien que le port, le matériel de sécu obligatoire et l'assurance mangeront une bonne part de ce budget. Et plus un bateau est ancien et plus ses coûts de maintenance flambent.
Sans vouloir te couper les ailes, je te suggère la lecture de ce fil : www.hisse-et-oh.com[...]-bateau

16 nov. 2016

"Ne me dite pas que personne n'a jamais été dans cette situation"

Si, moi!
Distance de la mer : 600km au plus proche, 1140km de mon bateau actuellement! Les transportables: génial... quand les enfants sont petits ou qu'ils ont quitté la maison. Sinon, c'est vraiment vite trop petit à moins d'aimer conduire un gros 4x4 avec près de 3 tonnes en remorque! J'ai eu deux transportables (5.50m puis 6m). Superbes souvenirs, peu de frais, mais à deux, les enfants ayant quitté le nid.
Aujourd'hui, mon bateau est à sec l'hiver et nous sommes quatre mois par ans dessus en belle saison. L'entretien: une semaine à quinze jours en début de saison, moins d'une semaine en fin. Tout le reste est confié à un chantier naval. Il faut le budget, mais du coup notre voilier est parfaitement bien entretenu. Je me demande dans ton cas si la location ne serait pas beaucoup plus intéressante.
À réfléchir et bon courage!

16 nov. 2016

Merci Roger, donc ca fait 2 a 3 semaines d'entretien??
Que fais tu comme travaux?
A bientôt

16 nov. 2016

La solution de louer à un particulier , habitant lui au bord de la mer semble la plus pertinente, vu le nombre de bateaux proposés à la location , il ne devrait pas être nécessaire de prévoir les choses longtemps à l'avance.

www.samboat.fr[...]oat.fr/

www.clickandboat.com[...]/

16 nov. 2016

La location est plus pratique et sûrement moins chere mais ce n'est pas du tout dans le même état d'esprit. C'est plus de la "consommation", sans sens péjoratif.
Avoir son bateau est un engagement et avec souvent plus d'emmerdes et de frais, mais on le connait à fond, et c'est pas pareil.
Ce n'est pas un jujement de valeur, chacun ses choix et ses envies.
J'ai déjà été à 700 et 300 bornes mais il faut un rafiot en bon état sinon c'est pas la peine.
Pour le moisi, pas trop de soucis si bien vidé et bien ventilé.

16 nov. 201616 nov. 2016

pfff, j'ai l'impression qu'on démoralise Jaffar en fait… moi le premier, j'ai dû mal m'exprimer, il me reste moi aussi pas mal d'années de boulot devant moi, si t'es pas trop genre poissard à cumuler les emmerdes, être loin de ton bateau, c'est gérable, pas simple, mais gérable.
perso, en bon poissard, cette année, j'ai cumulé emmerdes de planning, absence de vacances, soucis de santé, et galère de budget, on es mi-novembre et j'ai pas encore mi les pieds sur mon canot depuis le début de l'année, ça va se faire d'ici 2 ou 3 semaines, mais je suis dans un port à sec, à l'eau, j'aurais surement trouvé des moyens différents pour gérer une éventuelle merdouille à cause d'un coup de chien dans ma zone, etc, bref, toi seul peux voir en fonction de tes capacités budgétaire et de planning (et aussi si tu es un poissard galérien ou un gars qui as en général pas trop d'emmerdes) pour voir si un achat est envisageable ou non… j'ajoute que mon canot me manque, d'une façon difficile d'exprimer, mais je prends mon mal en patience, et je ne regrette pas de l'avoir acheté, bien au contraire, et la loc', bof, un bilan purement financier est surement en faveur de la loc' quand on vit loin du canot et qu'on s'en sert que pour les congés… mais quid du sentiment, de l'envie, de toutes ces choses quand on est en loc'… bref pas pour moi…
pèse le pour le contre, longtemps, réfléchi, et tu fera ton choix, et toi seul saura si c'était une connerie ou pas d'acheter un rafiot… (financièrement c'en est une,quelques soient tes moyens, je te rassure, mais l'argent est-il tout dans la vie?)

17 nov. 2016

Jaffar, les 2 à 3 semaines d'entretien, c'est déjà tout enlever quand on sort le bateau (voiles capote, etc.) et tout remettre la saison suivante. Ensuite, il y a les multiples nettoyages et les bricolages divers comme repeindre une boiserie, changer des coussins, réparer un truc branlant, ajouter une étagère et j'en passe. Et comme en plus il faut dire bonjour à tous les copains, ça prend du temps!

17 nov. 2016

Il y a quand même un truc qui m'effare un peu, c'est le besoin qu'éprouvent beaucoup à rationaliser la démarche d'achat d'un bateau.
Parler de bilan financier pour un pur achat plaisir, ça me laisse perplexe. A ce compte là, faut pas faire d'enfant non plus, hein ? Zavez vu combien ça coûte ?
Cela dit, en tenant ce genre de raisonnement, il y a quand même assez peu de chances pour qu'on arrive jusqu'à l'accouchement. Ben oui, parce que si on fait un bilan entre énergie dépensée par rapport au plaisir procuré par la mise en route d'un bébé, la seule vraie solution sensée c'est de se prendre un mogadon et de s'endormir...

:acheval:

17 nov. 201617 nov. 2016

Je connais même des enfants ou la seule fois qu’ils ont fait plaisir à leurs parents, c'est neuf mois avant leurs naissances !
 

Ellaone

:-D ;-)

17 nov. 2016

@Ishmael: justement j'ai eu 2 enfants, aussi je me suis bien juré de ne plus jamais me lancer sans réfléchir dorénavant !!

Boire le coup avec les voisins de ponton je comprends que ça puisse prendre du temps, mais sérieusement combien de temps mettez vous en moyenne pour vider le bateau, enlever les voiles, ranger les fourbis? Est-ce que je me trompe de penser qu'un weekend de désarmement, un de réarmement (et éventuellement 1 de bricolage) c'est suffisant?

17 nov. 201617 nov. 2016

Pour être un tout petit peu sérieux : un week-end end pour désarmer et un autre pour réarmer, ça le paraît ok pour un canot à taille humaine. Il va t'en falloir à mon avis au moins un autre pour caréner.
Ce qui va te manquer, c'est tout le temps passé à t'occuper des petites merdes : un bout de vernis à refaire par ci, une bague hydrolube à changer par là, changer une drisse, une poulie, nettoyer et vérifier les connexions électriques, etc...
Si tu es loin, faut bien t'organiser pour être le plus efficace possible quand tu es à bord.
Mais tout ça, à mon avis, ce n'est rien du tout en comparaison du plaisir d'avoir TON bateau.

18 nov. 2016

C'est pareil si tu as une maison avec jardin. A considérer un appartement et un bateau, le temps consacré (hors trajets!) sera sensiblement le même.

17 nov. 201617 nov. 2016

Salut a tous, J'ai franchis le cap il y a deux saisons, je louais depuis une dizaine d'années, je suis en ile de france également et j'ai fait l'aquisition d'un serpentaire basé désormais dans le morbihan avec un pote pas loin quand il faut aller y faire un tour parce qu'il gite étrangement.

Après deux saisons avec ce petit voilier (petit soucis) si c'était a refaire je referai sans hésiter, comme le dis ishmael, il n'y a pas de comparaison entre louer et avoir son canot, le plaisir est différent, il va au dela de la navigation.

Je touche du bois mais, mon canot est en relativement bon état, j'y ai travailler une semaine après l'achat et quelques jours de bricole chaques saisons, il est opérationnel en une petite heure. Je suis à mon compte et sans enfants ce qui me permet de m'arranger des grands week end régulièrement (d'ailleur j'y vais fin novembre / a la période ou c'est plus compliqué de louer, si il y a des heossien dans le coin, on se tire a hoedic pour le week end).

A coté de cet immense plaisir, je me rend compte (pour faire l'avocat du diable) qu'avoir un bateau loin de soi, ca prend quand même la tête sérieusement, ca cogite toute l'année aux choses à améliorer, au bricolage a prévoir, a l'acastilage a mettre a jours etc etc.. C'est assez plaisant, mais ca prend bien le chou surtout quand on a une chouette amoureuse qui découvre la voile et qu'on ne veut pas la dégouter. Ducoup, la saison prochaine je le sort, le ramène dans mon jardin pour lui refaire une beauté et fermer le robinet à fric pour un petit moment, histoire de prendre une petite pause, faire autre chose de mes congés avant de le remettre à l'eau et d'amorcer le programme pour lequel je l'ai acheter, 15 jours de navigation hauturière par an + hivernage exotique.

Voilà l'épopée de bazhcote : www.hisse-et-oh.com[...]re-6-50

Voilà ma petite expérience :)

C'est tellement chouette d'avoir son canot, je ne regrettre vraiment pas le temps du 100% location.

Bon vent !!

17 nov. 201617 nov. 2016

Ah ben quand même, en v'la un comme moi! merci vijk!
Mois aussi j'ai des gosses: 3 filles 14,10 et 2 aujourd'hui. Fais le calcul pour la situation d'il y a 5 ans.
Tu perdras du temps à réparer, si on peut appeler ça perdre..Si pour toi avoir un bateau, c'est exclusivement naviguer, alors effectivement laisse tomber.
Sinon tu voyageras dans ta tête, tous les jours, toute l'année, en te disant qu'à tout moment tu peux y aller et tu chercheras sur les forums comment t'améliorer et améliorer ton bateau.
bref comme disait Saint Ex:"Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve une réalité"

Au pire, tu y laissera ta tirelire et ton couple. Tu vois? rien de grave. :alavotre:

17 nov. 2016

SI on a un bateau assez sec et qu'on prend la peine de venir de temps en temps l'aérer et le chauffer (genre 1 WE toutes les 5-6 semaines en hiver), qu'on prend certaine précaution, que le bateau soit avec le minimum de vernis possible, ... alors on peut presque zapper le WE de désarmement et le WE d'armement. ça fait déjà deux WE d'épargné sur le temps de loisirs. Restera quand même à gréer/dégréer.

18 nov. 2016

Bonjour,

Mon bateau est à 7h de route de mon domicile depuis 8 ans.

Je passe en moyenne 50 jours à bord / an (CP + Week end).

Je fais l'entretien moi même :
- Avril : Carénage + polish de la coque >1,5 jour
"Réarmement" (capote, voile, cordage...) > 0,5 jours
- Avril à oct : navigation + petit bricolage (il y a toujours à faire)
- novembre : Vidange moteur + petit entretien > 0,5 jour
"Desarmement" (demontage capote, voile, cordage) >0,5 jour

Donc l'entretien me prend environ 3 jours par an pour mon 10 m de 2003.

Quand on est loin, il faut une bonne caisse à outil à bord, se faire une liste de choses à amener ou préparer pour le prochain séjour.

Bréf avec un peu d'organisation c'est très facilement gerable.

Stan

19 nov. 2016

Effectivement je suis rapide, quand je bosse je ne cause pas...
Sur l'aire de carnage je vois beaucoup de proprio qui font le même travail que moi en 3 jours mais passent beaucoup de temps à discuter avec les voisins.

Les cordages trempent une nuit dans un sceau avec de la lessive puis une nuit dans l'assouplissant, ça c'est du temps masqué je ne le compte pas.

Je me fais aider par ma femme pour plier les voiles et pour poser l'antifouiling (une demie coque chacun : environ 2 heures).

18 nov. 2016

Je réponds mais j'ai pas tout lu désolé (chuis au boulot)
Je suis à 3h00 du bateau.
Effectivement, les we bricolage sont nombreux (faut aimer)
Aimer prendre 3 jours de congés pour se faire le carénage (en espérant qu'il pleuve pas!!)
Faire des listes toute l'année en notant en plus tout le matos nécessaire. On a la chance d'etre à sete et de pouvoir presque tout trouver mais pas le samedi et encore moins le dimanche.
Si tu est au trou du c*l du monde bon courage.
Il faut effectivement prévoir le moindre boulon, le moindre outil.
C'est très formateur pour le reste (prépa de nav, organisation du bateau etc,...)

Si tu es en famille, les we bricolage ça va vite gonfler madame et les gosses... à voir

Compter sur les voisins c'est possible, j'ai fais avec bonheur mais faut pas que ca devienne une habitude ca va vite les gonfler.

Sinon, descendre au bateau c'est un vrai médicament contre de stress, le bonheur. Il faut que l'envie soit là et partagée.

Commencer cett apprentissage avec un petit bateau qui nécessite moins d'attention c'est bien. C'est comme pour la nav.

19 nov. 2016

@Jaffar,
Quel que soit la taille , tu dois etre conscient que t'as du fric à balancer.
Tu dois savoir combien de temps tu peux le faire. Et pour ton experience d'homme, si tu dois le faire , FAIT LE...! Et n'oublies pas que c'est TON reve à toi , pas celui de ton entourage familial ......meme si de bons moments sont à envisager .

21 nov. 2016

Salut a tous et merci de vos contributions !
J'ai donc franchis le pas.. on n'a qu'une vie!!

27 nov. 2016

Bien joué !
Il faut toujours aller au bout de ses envies pour ne pas avoir de regrets.
Et puis si les choses tournent mal tu pourra toujours le revendre.
Bon vent

27 nov. 2016

Félicitations et bienvenue à toi!
tu verras c'est très addictif :-)

28 nov. 2016

Ben chouette

Mais tu as acheté quoi ;-)

28 nov. 2016

Un optimiste ????

28 nov. 2016

Je crois aussi qu'il est important de toujours avoir un "carnet de travaux" où l'on note avant de quitter le bateau tout ce qu'il faut voir la foi suivante, avec "liste de course" des pièces vis, détails d'accastillage et outils spécifiques à ramener au bateau la fois suivante.
Ca laisse le temps de tout trouver et de ne rien oublier.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (120)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021