Beneteau..

Juste lancer un p'tit sujet sans polémique.. mais c'est intéressant de voir les récents développements de ce grand groupe :

  • le Pdt du Directoire - M. Bruno Cathelinais - vient d'être congédié (après plus de 25 ans de maison)

  • Augmentation des résultats, reprise des ventes en Europe

  • Développements des gammes moteur principalement, les voiliers étant moins renouvelés ou disparaissant sans crier gare (le First 30 et Sense 43 ne sont plus au catalogue).

L'équipage
31 juil. 2015
31 juil. 2015

Remercié pour divergence de point de vue. Il semble qu il y avait désaccord à propos de l opportunité de mettre 2 barres à roue sur un moins de 30 pieds ;-)

31 juil. 2015

Mdr plutôt qu'il voulait repousser l'âge de la retraite pour rester plus longtemps à la (ou l'une des deux) barres :-)

Il va pouvoir pleinement profiter de son Oceanis 60 (avec joystick)

31 juil. 2015

la vieille équipe qui a fait ce qu'est devenu Beneteau a été liquidée par les financiers . Beneteau ne sera plus jamais Beneteau avec ses qualités et ses defauts .
On attend la suite avec curiosité, sans illusions

31 juil. 2015

.. une suite qui semble aller vers le motonautisme & camping côtier (type Oceanis 35) et la disparition des First :-(

Mais on verra, ils sont plein de ressources les financiers (et je sais de quoi je parle :-P )

31 juil. 2015

J'ignore, comme nous tous, les raisons de cette éviction.
La capital de la société est détenu à 64,33% par la holding familiale Beri 21, plus 2,14% d'autocontrôle et seuls 43,53% du capital sont flottants, en bourse donc.
Cette décision fut donc certainement prise au niveau de la holding familiale et non sous l'influence des "la finance".
Depuis son origine, Bénéteau (on peut penser ce que l'on veut de ses bateaux qui ne sont sans doute ni meilleurs ni pires que ceux de ses concurrents), a été géré d'une manière sage et efficace, avec de bons choix stratégiques. Pourvu que cela continue!

31 juil. 2015

Enfin un propos étayé plutôt qu'on poncif du genre, c'est la méchante finance, ou les oceanis c'est nul les first c'est top

31 juil. 2015

ajoute à ça la finance qui est souvent méchante ...

31 juil. 2015

A lire les commentaires en ces lieux, on a l'impression que les Héossiens ont tous des bateaux à hautes performances, menés pas des équipages meilleurs que des professionnels.
Bénéteau, comme Janneau a deux gammes. Chez Janneau, les Sun Odyssey sont orientés croisière pure alors que les Sun Fast sont plus typés performance. Chez Bénéteau, les Océanis sont typés croisière et les First performance. Cela ne fait pas pour autant des Océanis des "caravanes pour rester au port"! J'ai eu l'occasion de naviguer à bord d'Océanis (dont une transat). Ce ne sont pas toujours des fusées (Océanis 36CC par exemple), mais des bateaux ayany des performances honnêtes et un confort certain.
De même que j'ai beaucoup navigué à bord d'un Sun Légende (et je recommence la semaine prochaine au départ de Cherbourg) qui est pour moi un excellent bateau. Dans la même association, nous avions un Sun Fast 36 que j'aimais beaucoup moins : plus sensible aux réglages, nécessité de réduire plus tôt, barre parfois physique et moins confortable à vivre.
Il en faut pour tous les amateurs de navigation en fonction de leurs programmes, goûts et aptitudes. Avoir plusiueurs gammes complémentaires permet de couvrir tout le spectre du marché.

31 juil. 2015

En même temps c'est pas faux, les first c'est top et les oceanis sont des caravanes pour rester au port ;) :acheval: :acheval:

le principe des oceanis est un des meilleurs choix en matiere de croisiere et ceux qui critiquent c'est qu'ils n'ont pas essayé :-)

31 juil. 2015

Lorsqu'une société est gérée par des financiers, c'est la mort à plus ou moins long terme...
Kodak, polaroid à l'époque et autres ultra-grosses boites N°1 dans le monde dans leur domaine par exemple...
Mon plus gros client a été liquidé en quelques années suite à sa prise de direction par un financier, 1500 emplois et une groupe plus que trentenaire par terre.

Ce n'est que normal; un financier s'intéresse à la finance, ni aux clients, ni aux produits, ni au développement, ni au SAV.
De plus, il n'a pas le coté "visionnaire" ou "entreprenorial" qu'il faut pour créer une dynamique créatrice positive.
Ce n'est ni son métier ni sa formation.

Et tout cela ne plait pas toujours à la clientèle, qui est quand même toujours, pour des constructeurs ou des vendeurs, la première source de trésorerie et de financement de l'entreprise. Il n'y a pas que le cours de la bourse qui compte dans la vraie vie des entreprises.

Pourvu pour bénéteau, ses employés et ses clients qu'il n'y ait pas trop de dérive(s) à l'avenir...

31 juil. 2015

Pour compléter ta dernière ligne, Bénéteau c'est tout de même (de mémoire) quelque 5700 emplois directs, plus du double en incluant les sous traitants.
70% de la production est exportée (idem chez Fountaine Pajot), une usine de catamarans aux USA où ils viennent de prendre le contrôle d'un fabricant de bateaux à moteur (marché très porteur là bas), et surtout de son réseau.

31 juil. 2015

Kodak, polaroid à l'époque :virage technologique important,Argentique numérique, c'était perdu d'avance , comme le charbon , et la main d'oeuvre française à bas coût.
Le financier n'est pas visionnaire !!!! ce sont les premier à fuir quand il y a une couille dans le pâté, je dirais plutôt qu'ils ont une longueur d'avance sur nous.

31 juil. 2015

S'ils ont une longueur d'avance sur les autres, il devrait y avoir plein de mesures prises avant que des hécatombes ne se produisent non?

31 juil. 2015

Les erreurs de Kodak ou Polaroïd qui n'ont pas vu arriver le numérique ou de Digital en informatique, ex No 2 mondial qui a disparu de la scène en peu d'années ne sont pas dues à des financiers, mais ce sont des erreurs de marketing qui n'a pas su anticiper des évolutions pourtant prévisibles.
Il ne faut tout de même pas mettre sur le dos des financiers toutes les erreurs commises par des entreprises!

01 août 2015

j'avais un patron qui disait:

quand tu sais que la branche sur laquelle tu es assis va être coupée, il vaut beaucoup mieux que tu tienne la scie toi même

31 juil. 2015

NON; Kodak est en fait un cas d'école (de commerce).
Ils ont parfaitement vu venir le numérique puisque c'est eux qui l'ont inventé et breveté...
Par contre, ils ont sciemment décidé à l'époque de ne pas se lancer là dedans pour ne pas cannibaliser leurs marché vache à lait des pellicules argentiques.
Et ils se sont fait rattraper par la patrouille, c'est à dire le marché (vous et moi, pas les financiers...)

31 juil. 2015

Ben non, les mesures a prendre sont très souvent techniques et là c'est pas leur domaine.
Exemple : J'investi dans une boite qui fabrique des chaudières, les dirigeants décident de faire une chaudière au charbon, je retire mes billes et je les place chez celui qui va faire des chaudières......???d' avenir et pour lesquelles j'ai mes renseignements et dont l'avenir est rose.

31 juil. 2015

J'ai un Beneteau qui me donne beaucoup de plaisir. Je souhaite à cette société de continuer à faire de bons bateaux comme elle a su le faire dans le passé.

31 juil. 2015

Pour en savoir un peu plus?www.lesechos.fr[...]519.php

Philippe

01 août 2015

Je suis un peu surpris par l'affirmation initiale de Ness qui ne veut pas être polémique mais affirme d'une façon étonnante que les " voiliers sont moins renouvelés " . Soit Ness en sait plus qu'il n'en écrit , soit c'est très provocateur et donc polémique .
- disparition de modèles au catalogue : c'est un grand classique constructeur , si la demande réelle n'est pas/plus la , c'est logique
- renouvellement : apparition des Oceanis 38 , 35 , 48 et 60 (on n'est pas obligé de les apprécier) 2 disparitions et 4 nouveaux modèles... Bizarre non ton affirmation ? Peux tu nous en dire plus ?
.
Par ailleurs même pour faire plaisir aux voileux grincheux (dont je suis probablement) je ne vois pas pourquoi Béneteau garderait au catalogue des voiliers qui ne se vendent quasiment plus. La rentabilité par chaîne de produit n'etant alors plus au RDV.
.
Quant au changement des présidents de directoire... Des histoires entre actionnaires majoritaires et larbin manager dont personne n'aurait jamais le fin mot de l'histoire ...

01 août 2015

Et tout ça va se terminer par une augmentation des prix , fini les Beneteau à des prix compétitifs.

01 août 2015

Pourquoi cette conclusion hâtive? Le contexte concurrentiel ne change pas, pas plus sans doute que les prix de revient.... Un peu de réflexion ne nuit pas.

01 août 2015

C'est une divergence sur l'âge de départ à la retraite qui a entraîné le départ de Bruno Cathelinais. Annette Roux a adressé aux salariés une lettre dans laquelle elle précise : "la limite d'âge à 60 ans pour le directoire est une règle d'or que je me suis appliquée à moi même, car elle correspond finalement à une règle de vie... Bruno ne l'a pas accepté. C'est donc sur une divergence importante qu'il s'éloigne du groupe."
Il sera remplacé par le directeur général de la division bateaux, Hervé Gastinet.
Donc pas de changements dans le fonctionnement de Bénéteau.

elle a bien raison annette roux ,a 60 ans on s'arrete et on laisse la place aux jeunes et pour la politique ça devrait etre pareil c'est pathetique de voir tous ces vieux cons accrochés a leurs pouvoirs :-)

02 août 2015

Ah !
Parce que tu connais des jeunes qui souhaitent gérer la vie publique ?
Ca c'est une très bonne nouvelle !

02 août 201502 août 2015

tempsreel.nouvelobs.com[...]de.html

Y a beaucoup à dire sur le sujet.
De quel politique tu parles ?

Faire de la politique après avoir suivi une formation incontournable très spécifique : Sciences Po, ENA, ENM, EHSP, IDP ...
A part Sciences Po, c'est BAC + 3 minimum pour intégrer auxquels tu ajoutes encore 3, 4 ou 5 ans de cursus donc, autant s'y prendre très tôt !
Effectivement, c'est tout un plan de carrière dans la haute fonction publique et c'est un métier.
Gérer des budgets énormes, ça ne peut que s'apprendre et ça rend parfois mégalo au point de scléroser certaines administrations.
L'état est réellement tenu par ces grands corps, c'est une véritable emprise sur l'état car ceux-là ne subissent pas le sort du bulletin de vote. Ils font carrière et c'est normal : ils ont été formés pour ça et ne veulent rien lâcher comme dans toute entreprise.
Tout nouvel arrivant est d'abord rejeté comme un greffon.

Faut se méfier de tout le monde.
Du coup, l'élu n'est qu'un paravent.

Et puis y a faire de la politique en commençant par la petite porte, en se faisant élire : élections municipales, ... tu grimpes et tu finis président si tout va bien mais plus tu prétends accéder au niveau supérieur et plus tu paies.
Et là aussi faut aimer avaler des couleuvres.

J'ai tenté l'expérience aux municipales de 2001 (ou 2002) dans une petite commune de moins de 5000 habitants.
Faut le vivre une fois pour voir.
Dès que tu es simple candidat sur une liste, tu le deviens à plein temps.
Tu ne peux plus circuler en ville sans qu'on vienne d'interpeller à chaque instant pour te faire part de tout un tas de problèmes que tu ne soupçonnais pas avant.
Tu ne parles de plus rien d'autre que de la vie de la commune.
Dès que tu essaies de parler d'autres choses on te ramène dans le bon chemin !
Moi qui suis parfois excessif, j'ai dû apprendre à modérer mes propos malgré moi.
Sans oublier les mesquineries, les histoires de tuyas du voisin qui sont pas taillés, les crottes de chien laissées par la petite vieille qui boite, les histoires de cul pour lesquelles tu deviens un véritable confident, les coups de fil anonymes en pleine nuit, les pneus crevés sur le parking municipal, les mensonges, les manipulations diverses ....
Tes relations changent que tu le veuilles ou non.
Ceux qui t'aimaient bien te font la gueule parce que tu n'es pas sur la bonne liste et d'autres que tu ignoraient (ou qui t'ignoraient !) font tout pour être tes meilleurs amis.
T'avais l'impression de vivre dans une petite commune paisible ?
Eh bah, non !
C'est pas paisible du tout quand tu prétends prendre les choses en main.
Heureusement, on a perdu !!! J'aurais pas tenu.
Même sur ta propre liste, ça craint.
Ceux qui te jalousent parce que tu es 5ème sur la liste et qui voudraient bien te faire descendre à un niveau où tu ne seras pas élu (jeu de la proportionnelle).
Faut aimer et y croire.

Dans la quarantaine bien mure, j'étais un des plus jeunes !
On en a fait des efforts pour rajeunir la liste. En vain.
En face, c'était le même problème.

Vu ce que tu es payé quand tu commences ta "carrière" d'élu d'une petite commune, c'est quasiment du bénévolat par contre le paquet d'emmerdes et de prises de tête, lui, il est sans fin à toute heure du jour et de la nuit.

Tiens, prends le cas du maire de la commune dans laquelle un enfant s'est noyé dans la piscine municipale.
Il ne va pas pas être lâché de si tôt.

02 août 2015

Ah oui !
Le fameux mille-feuilles territorial, révélateur des conservatismes.
Paraît que ça va changer.
Y a plus qu'à.

La dernière tentative s'est soldée par une augmentation des ... "compétences".

03 août 2015

C'est pas comme ça que ça marche.
La charrue et les boeufs ...

L'ENA forme à l'intégration de la fonction publique : conseil d'état, cour des comptes, chambres régionales, inspection des finances, corps diplomatique, etc ... autant de domaines qui n'existent donc pas, par définition, dans le privé.

Par contre, la formation plus l'expérience dans la fonction publique intéressent vivement les grands groupes privés.

Ou, autrement dit, pour le privé, la formation sans l'expérience n'a aucun intérêt.
Pour en avoir discuté avec le fils d'un copain qui est dans cette situation, un bon quart des énarques atterrissent dans le privé après plusieurs années dans la fonction publique.

Pour trainer un peu dans la vie publique de mon coin, je peux te garantir qu'il y a des jeunes, godasses vernies à pointe et costard à rayure, qui ont très bien senti l'intérêt financier du "dévouement" des élus à la gestion de la vie publique.

C'est un métier et en aucun cas du bénévolat...

:litjournal:

02 août 201502 août 2015

Pour ce que j'ai pu constater ici (ma liste à gagné):
Il existe une kyrielle de sociétés intercommunales à vocations multiples, groupements d’intérêts collectifs, etc.

Chaque "bidule" a un président (rémunéré grosso merdo 1500€/mois) et des vices présidents (rémunérés aussi environ 1000€/mois).

Pour le fun, mon conseil départemental (des Yvelines) dispose de ...12 (douze!) vice présidents et ...29 (vingt neuf!) conseillers.

Nous avons un "bidule" destiné à gérer les lignes de car qui ne sert strictement à rien puisque tout est géré par la région, son role n'est que consultatif, etc.

Chaque "bidule est structuré de la même façon ce qui met à disposition un plateau d'emplois que se répartissent entre eux les élus locaux.

Au final, chacun est quelque chose de rémunéré dans 5 ou 6 structures, ce qui lui assure un revenu mensuel de l'ordre de 5 à 6000 € et je n'ai jamais été indisposé par les odeurs de sueur...

Ca c'est du bénévolat :pouce:

Ce sont ces emplois que briguent les gominés à godasses pointues.

:litjournal:

Comme je suis un ours, personne ne me parle : j'ai la paix.

03 août 201503 août 2015

Aucun risque que ça change : il s'agit à l'échelle nationale de plusieurs dizaines de milliers d'emplois et que ferait-on de ces incapables?

En revanche, une nouvelle couche est en train d'être rajoutée entre la couche locale et la couche départementale.

Elle sera certainement aussi inutile que les couches existantes mais, au moins, ça fera des niches pour les amis. :litjournal:

03 août 2015

Il devrait avoir une loi, qui oblige tous les Énarques en autre à faire un stage en entreprise de 2/3ans mini avec en plus 6 mois de stage ouvrier

03 août 2015

D'accord avec toi, Yves, mais le problème est que nos énarques entrent très vite dans des écuries politiques (parfois assez éloignées de leur couleur d'origine, par opportunisme) et grimpent dans cette hiérarchie pour arriver à de hautes fonctions sans avoir jamais côtoyé "la vraie vie". Ils sont donc amenés à diriger le pays sans avoir jamais connu la vie d'un chef d'entreprise si petite soit elle, ni connu la vie d'un salarié. Notre parlement vote des lois ayant un grand impact économique alors que 52% de ses membres viennent de la fonction publique qu'ils peuvent rejoindre à tout moment, en même temps que leur avancement continue jusqu'à la retraite. Chez nos voisins Gibis, un fonctionnaire qui aspire à une fonction élective doit d'abord démissionner de la fonction publique.
Je connais bien les parcours d'un certain nombre de nos élus locaux "autour" de Rouen. C'est édifiant!

03 août 2015

J'ai 60 ans, donc je suis vieux. Je suis même certainement con, du moins pour certains.

Mais je ne suis pas un vieux con :non: :non: :non:

03 août 2015

Alors non, j'en ai 25 de moins mais je n'estime pas que 60 ans est vieux! Tout est dans la tête..

Et puis con, c'est pas objectif :-)

01 août 2015

A 60 balais on est loin d'être un vieux con, on a encore largement la capacité d'être un jeune abruti !

02 août 2015

Confère Brassens : quand on est con on est con : Jeune con débutant ou vieux con des neiges d' antan. Le temps ne fait rien à l' affaire.

02 août 2015

La différence, c'est qu'avec l'age, la connerie se fossilise…

C'est tout le problème des réseaux internet, de faire beaucoup de mousse à partir d'un saupoudrage d'information non étayée.

02 août 2015

Moi j aimerai bien prendre ma retraite á 60 ans. Tous les salariés du chantier profitent ils de cette mesure? Ou bien seulement le patron qui malgré ses hautes responsabilités n en bave sûrement pas autant :-p

02 août 2015

@Tribal Quant un PDG ou un DG sont révoqués par leur Conseil d'Administration, ils ne sont pas mis à la retraite. Ils n'ont pas le statut de salarié: ce sont des mandataires sociaux, révocables "ad nutum". Leur mandat prend alors fin immédiatement, sans indemnité d'aucune sorte (sauf si négociée lors de leur nomination).

03 août 201503 août 2015

Quitter la fonction à 60 ans est une convention interne adoptée par le CA qui n'a rien à voir avec la notion de retraite au sens de la sécurité sociale qui s'en tape royalement.

03 août 2015

Et en principe il n'ont pas droit au chomage en tant que mandataire social meme s'il ont cotise.

03 août 2015

t'as pas dû suivre "l'affaire". La divergence de point de vue porte sur le fait qu'il devait quitter la boutique car il avait atteint l'âge limite de 60 ans

03 août 2015

il n'empêche que je trouve cela surprenant que d'avoir un âge limite aussi bas.
Quant à la "retraite" à proprement parler, je doute qu'il n'y ait pas une compensation type retraite chapeau, parachute plaqué-or, en "dédomagement".
C'est pas la sécu qui se tape royalement de ce type d'affaire; ce sont les dirigeants qui se tapent du régime général; ça pèse pas bien lourd dans le total de leur pension ;-)

03 août 2015

Faux s'ils étaient salariés de la société avant d'avoir un mandat social : ils relèvent alors du droit commun des salariés (indemnités, chômage).

Et à la condition que la révocation de leur mandat social soit accompagné de leur licenciement. :litjournal:

03 août 2015

Exact, mais sous réserve de pouvoir prouver qu'ils ont continué à exercer effectivement les fonctions déterminées par leur contrat de travail salarié, après leur nomination à un poste de mandataire social.
On peut comprendre que les Assedic y regardent à 2 fois avant de verser des indemnités chômage à un PDG ou à un DG et qu'elles examinent de très près l'hypothèse de contrats de travail souvent fictifs.

03 août 2015

Je viens d'acheter un First 25.S. Il est vrai que c'est un beau bateau. Mais, quand je vois les imperfections, même mineures j'en conviens, je pense effectivement que BENETEAU est devenu une entreprise financière. C'est un peu comme comparer une Peugeot avec une BMW. Mon Fisrt 25, c'est plus une Peugeot. BENETEAU ne prend pas en compte les retours clients, c'est sur. Depuis le temps qu'il le commercialise, ce bateau devrait être parfait, c'est loin d'être le cas.
Ceci étant, je ne regrette pas l'achat, mais heureusement que je suis bricoleur, sinon, je devrais banquer pour les améliorations, connues de tous depuis bien longtemps d'ailleurs. C'est bien dommage. Si je devais racheter un plus grand, je ne choisirais pas BENETEAU, c'est sur.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ile Grande août 2021

Souvenir d'été

  • 4.5 (16)

Ile Grande août 2021

novembre 2021