belle leçon d'audace, de pèche, de vie ! [Guirec et Monique]

www.facebook.com[...]ink.php

Un rêve d’enfant se réalise!
C’est vrai que ça n’était pas gagné…
J’étais loin d’être un garçon exemplaire avec mes 13 écoles au compteur, heureusement j’ai arrêté avant ma première sinon on aurait pu en rajouter au moins 2. Le bac, Non je ne l'ai pas, le brevet non plus, enfin bon, je n'y suis jamais allé.
J’avais vraiment l’impression de perdre mon temps, et surtout j'étais déçu pour mes pauvres parents quand je voyais tout le mal qu'ils se donnaient pour moi...
J’avais besoin de partir loin de tout ça… 1 mois après avoir arrêté les cours me voilà en Australie. Sans un sou en poche, (les premières nuits se sont faites dans la rue) et évidemment, pas un mot d’anglais. Un premier défi de la vie que j’affronte avec force et volonté, vient ensuite un petit boulot dans une ferme d’un mois qui me payera un voyage autour de la côte ouest de l’Australie, à vélo. Avant de finir sur un Chalutier tout au long d’une année mouvementée, à pêcher 20H par jour ou je finirai même second capitaine malgré mes 18 ans à gérer jusqu’à 8 pirates…
A 20 ans, je rentre en France avec mon argent durement gagné et mon plus gros rêve d’enfant, acheter un voiler et partir à la découverte du Monde (qui n’en a jamais rêvé ???).
Ma nouvelle maison flottante est repérée, je pars donc de ma Bretagne natale pour la visiter et l'acquérir. Ne manque plus maintenant qu’à apprendre comment la manoeuvrer, enfin ça va, j'ai fait de la planche à voile c'est presque pareil!!...
Malgré tous les problèmes et les épreuves rencontrées avec ce bateau, la liste est longue et j’ai même failli couler 3 semaines avant de larguer les amarres. La corrosion, gros inconvénient des bateaux en acier a percé la coque.
On me met en garde:
Attention Guirec tu ne peux partir comme ça, c'est du suicide il faut faire tout un chantier sur ton bateau, ca va prendre du temps et de l’argent, ça tombe bien car je n’ai aucun des deux.
On arrive à reboucher les trous provisoirement.
Peu importe, il y a toujours de bonnes excuses pour ne pas partir. Le départ est lancé, je vous épargne les avaries encore…
Les escales s’enchaînent: Espagne, Portugal, Madère, Ile Selvagem, Canaries et la, attention, c’est la rencontre de Monique ma fidèle poule…( La belle rousse que vous voyez à ma droite sur mon bras).
J’avais le projet de partir seul depuis longtemps mais je voulais quand même une, voire, deux poules pour avoir de la compagnie et surtout des oeufs frais à bord.
Pourtant en Bretagne, on m’avait affirmé:
« Guirec une poule stressée ne peut pas pondre » Ok, déçu, même triste, je suis parti seul de Bretagne.
Mais pas cette fois, maintenant c’est bon, nous sommes 2 à bord et prêts pour se lancer dans la traversée de l’Atlantique, que nous bouclerons en 28 jours et 25 Oeufs HAHA!!!
Une sacrée expérience dont nous nous souviendrons pendant longtemps entre les voiles déchirées, les pannes GPS de plusieurs jours, nos amis les dauphins, les baleines, tous ces poissons remontés à bout de bras et ceux qui venaient s’échouer gentiment sur le pont pour Monique, la vie est belle...
Une arrivée aux Antilles, dans le petit paradis de St Barthélémy avec 60 centimes sur la table à carte mais encore une douzaine d’oeufs donc pas de stress…
Il a fallu trouver un boulot: Jardinier, livreur de fleur, plagiste, serveur, et pour finir prof de planche à voile.
3 mois, puis route vers le Sud: Guadeloupe, les Saintes, Marie Galante, La Dominique, Martinique, St Lucie, St Vincent, Grenade puis Trinidad et Tobago.
Maintenant c’est l’heure de sortir notre voilier Yvinec et de se mettre au boulot pour lui permettre de nous faire continuer à rêver ce voyage et à l’accomplir , 1 mois et demi après avoir rebouché une quarantaine de trous dans le bateau ou certains étaient tellement gros que Monique pouvait y passer à travers ... pas si compliqué que ça la soudure en fait pour un Soudée!
De retour à St Barthélémy, j’y ai passé encore 6 mois, à travailler dans le club de planche à voile où j’avais fini avant le départ, beaucoup de rencontres ont été faites, Monique m’ayant énormément aidé à me faire connaitre, j’ai pu developper mon projet et trouver des investissements. Le magnifique plumage de Monique et le projet ayant séduit la générosité de beaucoup de personnes, sponsors et partenaires, que je ne remercierai jamais assez, qui avec mon ardeur au travail, ont pu financer le projet dans sa totalité, nous parlons d’un montant qui s’élève à plus de 100 000 euros.
Le jours est arrivé, nous sommes en Juin, départ de St Martin après les derniers travaux et préparatifs, le cap est mis sur le Groenland par les iles vierges, les Bermudes, le Canada, St Pierre et Miquelon. Une dernière traversée de 10 jours et nous y voilà …
Sans bagage scolaire, sans un sou au départ, je suis parvenu à remettre à flot mon vieux bateau et à le mener au Groenland!
Je sais que je ne suis pas au bout de mes peines, que je vais devoir affronter bien d'autres épreuves avant la réalisation totale de mon projet, aux confins du cercle arctique, à travers l'hiver et au-delà des glaces polaires jusqu'en Alaska et jusqu'à mon retour en France.
Mais au moment où j'écris ces lignes, au moment d'entrer dans cette nouvelle page qui s'ouvre sur le Grand Nord, à ce stade de mon voyage, de ma vie, je suis heureux de vous dire qu'à force de détermination, de beaucoup de travail et d'une bonne dose de culot (il faut le dire) je suis entrain de réaliser mon plus beau rêve !
On me dit souvent que j'ai beaucoup de chance, c'est vrai je l'admets volontiers mais la chance cela se provoque! Il faut foncer, se donner les moyens de ses ambitions et y croire jusqu'au bout!
J'espère que mon voyage inspirera ceux qui ont un rêve mais pensent encore ne pas avoir assez d'assurance ou de confiance en eux, qui n'osent pas ou ont trop peur de quitter leur confort et leur routine, à le réaliser!
Foncer, aller au bout de ses rêves c'est entrevoir le paradis!

L'équipage
25 août 2015
25 août 2015

Bravo Bruno et merci de ton témoignage.

Bonne route

CaptainRV

25 août 2015

Je pense qu'au delà de la chance tu as une vraie valeur personnelle, c'est inestimable, que les vents soient avec vous...
Mais garde les pieds "sur terre" , la mer n'est pas toujours tendre.

25 août 2015

Bizarre......
- Jusqu'en 1ere et pas un mot d'Anglais ? Arriver en 1ere et pretendre qu'on a pas de baggage scolaire !!?
- En Australie ok !? Mais à pied ? Ca coute pas rien un trajet pareil ! d'où viennet les sous !?
- Le titre "belle lecon d'audace" heu...ça c'est du gargarisme.
- Trouver 100 000e en faisant prof de planche et sponsoriser une volaille !!? C'est une blague !
.
Ca me fait penser aux beat niques des années 70 jeans dechirés cheveux long vivant de rien que de music, mais en cas de pepin il y avait les parents bien lotis à l'arriere plan en airbagg. Les autres vivant vraiment sans filets (pas de RMI ni de chome à l'epoque) bossaient à l'usine.
.
Bizarre....Je n'adhere pas.....Certainement à tord mais ça coince.
.
Bizarre

26 août 201526 août 2015

Quand je suis partis pour la première fois avec mon canot (un romanée) j'avais 25 ans et peu de gens pensaient que j'avais gagné cet argent honnêtement.
Il m'est arrivé en voyage de gagner en un mois 20 fois plus que le salaire local pour un job.
Réussi à revendre aux Antilles des objets qui partaient à la poubelle et me refaire une cagnotte ce qui m'a permis de revenir en Europe.
Tous est possible dans la vie et bravo à lui pour cette aventure.
Et sponsoriser une volaille !!? C'est une blague !
Oui et cela à l'air de fonctionner et ça me fait marrer.

17 sept. 2015

Il a le bagout, il parle super bien devant la caméra, il a de l'humour, il fait rêver.... C'est plutôt ca qui a permis de motiver les sponsors.
C'est pas sa volaille ou son boulot.... A sa place tu présenterai les choses comment?

Je suis beau, intelligent avec un humour et un comm au top niveau ! grâce a ça on m'a filé 100 ke.

26 août 2015

Des regrets Papy_jame ? non je plaisante ....ou pas . !!

26 août 2015

:jelaferme:

26 août 2015

Merci moscatel pour ce lien. Ayant donc fait connaissance avec Monique sur FB, je lui ai demandé si elle veut bien "être amie"
Que de fraîcheur dans ce texte, que de belles aventures elle vit avec le petit gars qui l'accompagne, je veux la "suivre" et voir comment elle va vivre dans le grand nord.
La jeunesse est belle, vous ne trouvez pas ?
:bravo:

26 août 2015

oui, aventure rafraichissante ...
je l' ai suivi via FB,
il la jouait très cool et depuis le départ,
c'est la première fois, dans ce texte, et maintenat qu il a atteint son premier grand objectif, qu'il explique comment l' histoire s'est ficelée et aussi combien de trous il a du reboucher ...
Comme quoi on part ... ou on ne part jamais, la intervient l'audace, ou certai s diront, l'inconscience ... de la jeunesse,
n'empèche, il est au Groenland, et pas nous ! Chapeau !

et dire qu il y en a qui critiquent les jeunes de maintenant !!celui la tout compris :bravo :pouce:

26 août 201516 juin 2020

J'ai trop ri en regardant les photos de mon (future) amie Monique sur FB (j'ai les mêmes à la maison)
www.facebook.com[...]ia/set/
Elle est arrivée à bon port !

26 août 2015

Pauv' bête... :acheval: :acheval: :acheval:

26 août 2015
26 août 2015

C'est pour éviter que les oeufs gèles .....

26 août 201526 août 2015

Info pour ceux qui pensent que l'on gagne de l'argent que en travaillant en usine ou comment vivre avec son temps.
fr.ulule.com[...]guirec/
Belle leçon. Beau projet et BRAVO! :bravo:


Et encore

26 août 2015

oui, vraiment une belle leçon de fraicheur amha ...

26 août 2015

Tamata ( essayé en Polynésien ) il est parti , a réussi son envie . Le tout oser ...

26 août 201516 juin 2020

@hoolof:
N'est-elle pas mieux là, Monique, que dans un poulailler industriel avec 2 ou 3000 consoeurs ?

26 août 201516 juin 2020

Déjà que la copine....
:heu:

26 août 2015

Magnifique récit pour un personnage à part et très attachant.

Il a le mérite d'être très transparent sur le financement de son projet, et en particulier sur la participation de tout plein de mécènes à la hauteur folle de plus de 100 000 euro. Ce type de mécénat me rend toujours un peu dubitatif (c'est probablement de l'envie et/ou de la jalousie, je l'avoue..)

AVANT TOUT, je ne veux pas qu'on me prête de mauvaises intentions, mais juste un éclairage un peu différent de cette histoire. En tout état de cause, j'ai un profond respect pour toute personne osant se lancer dans de tels projets.

Si on veut regarder les choses sous un angle un peu extrême, on se dit qu'au final, ça ne sert pas à grand chose d' aller à l'école, de se présenter avec la frousse devant son examinateur au bac et qu'il ne parait pas bien utile de se lever tous les matins pour travailler, payer des impôts et contribuer à la société. Au final, on pourrait juste travailler quand on en a besoin, vivre sans contrainte...mais je ne crois pas que la société fonctionnerait correctement.

Le plus pervers serait même de constater que c'est cette société (souvent décriée) qui finance (en partie) ce projet très personnel, à grand renfort de réseaux sociaux, de médias et de crowdfunding.

Pour moi, il n'est pas plus gratifiant d'être marin pêcheur en Australie 20h par jour que de passer ses nuits à réviser pour passer un exam. Il n'est pas plus louable de partir chercher une vie sans contrainte que d'accepter la remise en question permanente d'une vie professionnelle.

Le dernier point qui me chagrine c'est de penser qu'un jour ça s'arrêtera et qu'il faudra arriver à franchir le pas et avancer, sans regretter les choix parfois extrêmes qu'on a fait. Mais ça, vu les qualités avérées du personnage, je ne me fais pas de soucis pour lui.

31 août 2015

Je vais faire court car je n'ai pas envie de me lancer dans une argumentation sur le travail mais une bonne partie des choses est dite quand l'on sait que travail vient du latin "tripalium": instrument de torture à trois pieux pour mater les esclaves rétifs.

01 sept. 2015

Pour faire plus long

franchement le fonctionnement de la societe c est important?cette societe est voulue par les gens qui nous dirigent et te culpabilise quand tu n y payes pas ton ecot, vaut mieux vivre sa vie comme un homme libre :-) de plus en plus de jeunes rejettent cette societe d assures et de consumeriste

26 août 2015

tu as raison ,et bcp de jeunes de maintenant sont bien plus "matures" que nous a leur age sur ce sujet!

27 août 2015

Hihi, troisième point sur la liste de Guitec: assurance tous risques

Je veux rien dire, mais en fait il n'y a pas plus consumériste qu'un gars qui demande aux autres de financer ses dépenses.

Attention, je ne critique pas Guirec. Je critique le commentaire de Pierre, qui va en fait exactement à l'inverse de ce que fait Guirec.

26 août 2015

@pierre2: mon raisonnement n'est pas de savoir si la société fonctionne ou pas. Ce que je regrette c'est le principe de ne prendre que ce dont a besoin en n'acceptant pas les contraintes qui vont avec.

26 août 2015

si de toi-même tu choisi quelque chose qui as ses inconvénients et ses avantages, tu doit accepter les 2 et c'est normal,
si tu vit dans une société qui ne te correspond pas, pourquoi se forcer as en accepter les contraintes?
je ne dit pas que je n'accepte aucune contraintes de notre société qui pourtant ne me conviens pas vraiment, mais si l'on peux s'en affranchir le plus possible, pourquoi pas…
en plus, les contraintes ne sont pas les mêmes pour tout le monde ;)

27 août 2015

Et pourquoi ne pas imaginer un autre type de fonctionnement que ce qui semble imposé, à savoir ce genre de contrat moral que nous aurions dès la naissance avec ce qu'on appelle la société?

La vie ne se résume pas à la vie de la société, même si la vie en communautés est sans doute ce qu'il y a de plus adapté.

27 août 2015

(Qui paie ?)
Imagines que tous le monde ai ton train de vie.
Imagines que sur cette planète peu de gens peuvent espérer avoir ce genre de pensées.
Ce style de voyage devrait être OBLIGATOIRE pour les jeunes.

27 août 2015

Pourquoi imaginer que tout le monde ferait pareil ? A mon avis ça ne risque pas d'arriver, je ne pense pas que ça vaille le coup d'y réfléchir. Par contre, ça vaut le coup de réfléchir à un moyen pour que plus de monde puisse accéder à ce mode de vie, notamment parmi ceux qui ne parviennent pas à accepter les contraintes d'une vie en société classique; je pense à tous ceux qu'on considère comme "ratés" parce que refusés partout, ils ne leur reste plus qu'à s'imposer par la force.

27 août 2015

Pour revenir a l'argument gregoired, pour que tout le monde fasse pareil, encore faudrait il que tout le monde soit prêt a accepter les contraintes que lui a accepter... j'ai dans l'idée qu'on a de la marge...

quand a la société, je pense que si elle le finance, d'une manière ou d'une autre c'est qu'elle y trouve son compte... et quand bien même, demain le système s'écroulerait, je pense que guirec s'en sortira surement bien mieux que la plupart d'entre nous... La chance sans doute....

Maxime
www.moussespic.fr[...]

Considère, s'il te plait, que l'* avec laquelle je viens de décorer ton post est un firmament complet. :pouce:

27 août 2015

Ce système fonctionne très bien ...pour quelques uns.
Imagine que tout le monde fasse pareil ?
Qui paie ?

27 août 2015

Il prend mais il donne.
Il reçoit car il donne.
Des contraintes il en a, pas celles que l'on veux lui imposer mais celle qu'il se met.
Son site, ces photos, face machin, vidéo, bouquin, promotion et conférence, je n'appelle pas cela chômer ou profiter de la "société"
C'est un travail et un beau travail qui amène tout autant à la société par son espoir, sa joie de vie et ces aventures que la personne qui fabrique un téléviseur ou autres.

31 août 2015

Il accepte les contraintes puisqu'il vit dans le dénuement le reste du temps. Et les personnes qui donnent portent seules la responsabilité de donner pour cette aventure. Il a juste la politesse de demander et de justifier sa demande.

27 août 2015

La vie ne s'évalue pas en termes comptables

Dommage ! j'en rachèterais volontiers une..... :jelaferme:

27 août 201527 août 2015

:-)
Raison de plus pour en profiter.

27 août 2015

on en vient á philosofer sur nos vies grace á ce petit gars ! chouette, non ?
il nous réveille et il n'a pas tt á fait tort, bcp de choses sont encore possible en 2015 comme ds les années 70,
il faut le vouloir très fort, bosser pour, et utiliser les outils de 2015, je trouve cela magnifique !

27 août 201516 juin 2020

Celui là n'est pas mal non plus:
Corentin de Chatelperron (mais qu'est ce qu'ils ont ces jeunes bretons ?)

27 août 201527 août 2015

of course possible , c est mon genre de vie depuis plus de 35 ans , voyage , constructions de bateaux et boulot
J ai changé de métier pour faire cette vie la ..... ( opticien devenu skipper pro )

27 août 2015

C'est aussi un sacré phénomène.
Si vous avez 5 minutes à perdre je vous recommande cette petite vidéo :

"Imaginez, si dans le pays de la plus grande flotte de bateau au monde, ils pouvaient utiliser l'or qui pousse dans leur champs plutot que d'importer de la fibre de verre...."

maxime
www.moussespic.fr[...]

27 août 2015

Pour ce qui est de Corentin, là ce n'est le fait qu'il soit breton, c'est surtout qu'il soit sortit d'une école d'ingénieur qui a suscité bien des vocations chez bien des personnes...

31 août 2015

Si maintenant partir avec une poule devient une mode alors je trouve ça ridicule et grave...

29 août 2015

Une autre belle vidéo de Yvinec:

31 août 2015

Et ne pas oublier ingenieur et De quelques choses. C'est mode et sur un CV ca te demarques tu reste du populo aussi ingenieur, non? J'en ai rencontre 4 sur un voilier a moteur electrique, ils font le tour du monde, tu t'imagines si la terre etait plate et sans fin...

01 sept. 201501 sept. 2015

Pourquoi ceux qui choisissent une vie qui ne ressemble pas à la notre et qui n'empiètent pas sur notre liberté nous dérangeraient ils ?

Je préfère ce personnage que ceux qui s'arrangent pour vivre à nos crochets (si si y'en a).

01 sept. 2015

Kako, qui a tes crochets!!!

17 sept. 201517 sept. 2015

le grand nord se mérite ...

www.facebook.com[...]ink.php

Bien que je n'ai pas beaucoup de temps avant de reprendre la mer vers Ilulissat, il faut que je vous raconte notre navigation de Nuuk à Sisimiut qui a commencé comme un rêve et s'est terminée en cauchemar.

Après avoir fait les pleins de fuel et d'eau, nous avons donc quitté le port de Nuuk sous un soleil de plomb. Merci à Johann notre nouveau coéquipier qui avait ramené le soleil de Saint-Martin avec lui…Il a envoyé le drone tout de suite pour survoler la sortie de Nuuk. Nous étions tous surexcités par la belle navigation à venir très prometteuse.

Au départ nous n'avons pas été déçus, nous avons tout de suite vu des bancs de phoques qui nageaient partout au loin ... il devait y en avoir une quarantaine!

On a essayé de s'approcher pour les filmer mais à chaque fois il replongeaient et semblaient plutôt vouloir jouer à cache-cache avec nous que faire une séance photo.

Super heureux de cette journée nous nous arrêtions souvent pour faire voler le drone, et finalement nous n'avons parcouru que 30 à 40 milles ce jour là.

En fin de journée, nous avons décidé de nous mettre à l'abri de la côte pour la nuit ; nous sommes arrivés dans la baie sous voile peut-être un peu trop vite… aux alentours de 6 nœuds.

Il y avait pourtant quelqu'un à l'avant mais qui n'a pas eu le temps de réagir et là nous avons entendu un gros Bing ... Nous venions de passer de 6 à 1 m de fond brutalement… Ça ne pardonne pas… c'était la dérive qui avait tapé un rocher... Heureusement rien de grave, la dérive est remontée dans la quille automatiquement ... sans dommage. (Pour voir les choses du bon côté cette remontée soudaine a dû même faire la carène de la dérive…).

Après ce bon stress nous avons mouillé dans une baie magnifique remplie d'îlots incroyables ... on vous enverra bientôt des photos.

Le lendemain matin nous sommes repartis sous une mer glacis, un véritable lac!

Jusque-là tout allait plutôt bien…

Il était prévu qu'une dépression arrive par le sud, le vent commençait à se lever, nous avons donc mis les voiles en ciseaux (Grand voile à babord, génois à tribord) et nous réduisions petit à petit les voiles au gré du vent qui forcissait.

En fin de journée nous avons vu une grosse masse blanche devant, était-ce un iceberg ?

Comme il y avait un village tout près de nous, nous avons décidé de nous y mettre à l'abri pour la nuit.

Ce village avait une passe minuscule sur la carte,il faisait déjà nuit et nous avons malencontreusement pris une fenêtre du village pour le feu rouge bâbord de l'entrée du port...

Cette direction nous emmenait droit sur les rochers... heureusement que nous avions un gros spot à l'avant qui nous a permis de rétablir notre route!

Nous avons fini par trouver la mini passe, il y avait trop de houle pour mouiller dans la baie alors nous nous sommes dirigés vers un quai mais compte tenu de la houle, du courant et du vent nous avons loupé l'accostage plusieurs fois...

Nous avons fini par nous amarrer en laissant pas mal de jeux dans les amarres à cause des marées.

Le lendemain nous avons été réveillés par le bateau qui tanguait contre le quai dans un port ... complètement déchaîné!

Avant de repartir, nous devions nous connecter à Internet quelques minutes pour prendre la météo, ce que nous avons fait dans l'école du village. Pas le temps de raconter nos aventures, il fallait aller vite!

Les badauds sur le quai étaient médusés de nous voir reprendre la mer avec un vent de 50 noeuds. Mais nous n'avions pas le choix : d'une part le bateau se faisait trop maltraiter dans ce port mal abrité et d'autre part il ne fallait pas qu'Andréa loupe son avion à Sisimiut.

Nous avons donc vite rangé le pont, bien attaché l’annexe parce que nous savions que la tempête allait être violente.

Nous sommes partis du quai le moteur à fond et pourtant nous n'avancions qu'à 0,5 nœuds! Le bateau décollait littéralement à cause de la houle qui entrait dans le port et enfournait en retombant. C'était dingue ! La moindre erreur nous aurait ramenés immédiatement sur les rochers...

Au bout d'un mille seulement, une vague de travers, pas très grosse pourtant (2 à 3 m) mais super puissante a couché le bateau, l'inondant totalement!

Cette tempête venait du sud il y avait 50 noeuds établis avec des pointes à 60 et donc une très forte houle qui venait par l'arrière.

Nous ne pouvions pas longer les côtes (pourtant il y aurait eu moins de houle) à cause des nombreux hauts-fonds imprévisibles. Nous venions d’en faire l’expérience sans trop de vent alors avec cette tempête, ça aurait été catastrophique!

Nous n'avions pas d'autre choix que de surfer ces monstrueuses vagues qui, pour certaines, faisaient plus de 8 m de haut!

Pour vous donner une idée, la vitesse de croisière d'Yvinec est de 5 nœuds et là nous étions souvent à 12 nœuds avec un record absolu à 16.4 nœuds! C'était absolument incroyable!

Nous devions anticiper chaque vague, être tout à fait perpendiculaire à elles sinon le bateau se mettait immédiatement en travers avant de se coucher.

Parfois une vague plus haute que les autres cassait dans le cockpit qui était transformé en vraie piscine!! C'était complètement fou !

Cette monstrueuse tempête a duré 13 heures. Nous avons donc rejoint Sisimiut plus vite que prévu, à 1h ce matin.

Le port de Sisimiut étant bien abrité, nous n'avons eu aucun problème pour y entrer.

En arrivant, nouvelle frayeur, la cage de Monique était ouverte et elle avait disparu!!

Nous l'avons cherchée partout dans le gros bazar créé par la tempête, tout était sens dessus dessous!

Nous avons fini par la retrouver sous une pile de vêtements et chose incroyable ... elle avait pondu un œuf!

Nous avons même filmé la scène que nous vous montrerons prochainement. Cette poule est totalement folle!!!

Nous espérons que le temps est moins agité chez vous!

À bientôt !

Guirec et Momo

17 sept. 2015

:pouce:

17 sept. 201516 juin 2020

C'était je crois, peu de temps avant la tempête.
Ils sont trop, ces deux là !

17 sept. 2015

nouveau site inernet de l'aventure :

voyagedyvinec.com[...]

17 sept. 2015

voyagedyvinec.com[...]/9/2015
Et cette petite poulette qui fait son oeuf dans cette machine à laver.

17 sept. 2015

28 jours et 25 oeufs sa ma tuée.
Tu est quelqu'un de vivant sa fais plaisir.

07 sept. 2016

Ils viennent de sortir du passage du Nord-ouest le 1er Sept. Respect, chapeau bas et tant pis pour certains salisseurs de réputation des petits voiliers bricolés. ..(Cf autre discussion)

07 sept. 2016

Il me semble qu'il y a toujours eu des personnes qui comme lui ont eu le courage , l’inconscience , l'innocence , la folie , la chance , que sais-je , de partir dans ces conditions mais aujourd'hui à l'heure d'internet ils nous " emmènent " avec eux et du coup j'en suis encore plus admiratif car l'on est souvent au fait de leurs navigations , bonnes ou mauvaises alors qu'avant on ne pouvait que les imaginer , je me souviens que je passais voir de temps en temps , pour avoir des nouvelles , les parents des copains qui avaient tentés l'aventure , nouvelles qu'ils avaient eu en PCV et qui bien sur avait été édulcorées des galères .
Chapeau à lui !

07 sept. 2016

J'ai plein de vieux copains qui voyagent avec des poules et ça ne choque personnes !!! :reflechi: :reflechi:

:-D :-D

08 sept. 2016

Il a les honneurs de PBO, la meilleure revue de voileux UK.

www.pbo.co.uk[...]e-43271

08 sept. 2016

:pouce: c'est super!!
Quand nous étions aux Antilles pendant notre boucle atlantique, nous avions entendu parlé sur les pontons qu'un gars venait de faire sa transat avec une poule! on avait trouvé l'idée originale et géniale, à la fois !! Des œufs frais tous les jours, c'est pas bête !!!
Il fait un sacré voyage avec sa poulette. Je suis admirative de ses prouesses!
Nous leur souhaitons une belle continuation !!! :pouce:

Exelent c est ce genre de fil qui me fait aimer héo :pouce:

08 sept. 2016

Surtout qu'il a connu la crête et le creux des vagues...un don d'argent d'un strict inconnu aux antilles me semble t’il et malheureusement la perte de son papa durant le voyage Nord. Bien entendu s'il y n'y avait "que" ça ce serait trop facile...

Plus qu admiratif je lui suis reconnaissant car il prouve que si on a la motivation douée d'un peu d'intelligence et de folie, on y arrive!
Guirec est désormais un Grand Marin! Quant à Momo, elle surfe sur la vague :mdr: :mdr: :mdr:

Tout ça me plaît beaucoup en tout cas! Qu'ils continuent loins encore!

11 sept. 2016


Quel bonheur de lire celà !
:pouce:

11 sept. 2016

Excellent, çà fait vraiment plaisir pour eux!
Gorlann

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (179)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021