"Bavaria casse les prix"

" baisse des tarif de 10%"

"apres une baisse des commandes celles-ci redemarrent"

"usine entierement automatisée , 657 salariés ,600 interimaires peu qualifiés "

"le savoir-faire n'est pas dans le personnel permanent mais dans le technoligie ."

" des juillet 2008,la majorité des interimaires sont partie et contrairement à ses concurrents ,Bavaria n'a pas des stock"

dans la presse de ce jour

josé

L'équipage
14 avr. 2009
14 avr. 2009

la solution est pourtant bien simple et marche:

prime à la casse

pour l'achat d'un bateau neuf, prime à la casse de 50.000 € si l'ancien bateau est détruit

je suis sur que l'industrie reprendrait très vite des couleurs ;-) ;-) ;-)

amicalement

14 avr. 2009

sur que ça marcherait!!!

même que je deviendrai vite chasseur d'épaves à ce tarif là!!!
mais bon qui c'est qui paye? c'est bibi!!:-(
A moins que cette offre soit conditionée à l'achat d'un bateau français... ;-p
mais là c'est bruxelle qui va pas contente :-(

14 avr. 2009

Et bien, comme toi, José...

...je salue la victoire du bon sens et de l'efficacité industrielle qui a démontre, encore un fois, que la mise en œuvre rationnelle de processus réfléchis permet de garantir des fabrications de qualité à des prix bas.

Enfin des produits fiables et fini le bricolage.
:pouce:

J'ai soudain une morsure de doute :reflechi:

Je ne me trompes pas ? C'est bien ce que tu voulais dire ? ;-p

14 avr. 2009

mon esprit est tres cartesien

lorsque j'ai quelques chose à dire je ne fais pas mille detours .

C'est une info que j'ai glané dans le journal simplement ,maintenant à chacun sa lecture .

une polemique de plus ,et une... :-D

josé

14 avr. 2009

alors excuse moi

je prefere...

on comprends mieux suite à cet article comme s'organise Bavaria pour casser les prix .en fait c'est le m^me schema que l'industrie automobile .Et on peut penser que les concurrents emboiteront le pas pour ne pas perdre des parts de marché .et la crise que traverse Beneteau peut etre une bonne opportunité pour prendre le virage..

Maintenant pour le reste...

14 avr. 2009

mais quelle est la raison qui pourrait faire qu'un ouvrier Slovène,

Roumain ou Letton serait moins bon et moins qualifié qu'un Français ou un Allemand pour fabriquer un bateau, une auto ou n'importe quel autre produit industriel??????

il y a dans tous les pays de l'est européen, terres de délocalisation, des écoles, des services publics et des structures d'apprentissage qui fonctionnent normalement avec une qualité certaine et des résultats assez souvent meilleurs que les nôtres au niveau scolaire(hors quotas d'entrée gratuite aux grandes écoles)

cordialement

14 avr. 2009

ce fil me surprend

en ce qui concerne la vente chez bavaria
a lire sur le fil , nautiques de port-camargue
un de mes dernier postes,ou lundi je reviens
(entre autre pour info ,j'attend encore le coup de fil et il ne sont donc pas venu voir le bateau en reprise,600metres certainement trop loin)

14 avr. 2009

Pas une polémique, José...

...tout au plus une discussion de taverne. :-)

14 avr. 2009

Pas de problème.

Sauf, effectivement, pour "le reste...".
Quoique, quand je vois la "qualité" (comprendre le manque de ...) de ce qui est mis sur le marché actuellement avec des méthodes de fabrication artisanales et la disparition évidente de toute compétence des opérateurs, je suis persuadé que la mise en œuvre de process industriels ne pourra, comme pour l'automobile, que remonter le niveau de qualité.

Effectivement, contrairement à une construction artisanale, une construction industrielle, elle, n'est pas attachée à un terroir et facilement délocalisable.

A suivre...

14 avr. 2009

Effectivement, JP, aucune raison.

Nous sommes d'accord.

16 avr. 2009

belle lurette

que l'ouvrier francais estmn'est pas plus qualifie qu'un autre.

Le seul endroit ou il est plus c'est "en greve", "en mauvaise volonte", en "mauvais caractere", etc...ca oui, il est vachement plus.

Pour le reste t'oubli, n'importe quel chinois en fera dix fois plus, dix fois mieux, dix fois plus vite et dix fois moins cher.

Il suffit de lui apprendre, ce qui est a la porte de n'importe quel ouvrier dans le monde (sauf le francais lui, des que tu lui dis qu'il faut qu'il change de boulot ou qu'il doit en apprendre un autre boulot, les 3 quarts du temps il refuse...)

14 avr. 2009

et c'est quel...

genre de presse?
parce que a mon avis je devrais le lire avant vous sur les sites adequats

et etap qui redémarre vs etes au courant?

le savoir faire n'est pas dans le personnel permanent mais dans la technologie

ca veut dire quoi ,que les ouvriers de bavaria sont des cons ?

14 avr. 2009

c'est vrai que la machine...

...mal réglée par l'homme... fait des milliers de pièces toutes plus inutilisables les unes que les autres... mais avec précision.

14 avr. 2009

capilotracté

je te lis bien, Pym, mais il me semble que tu oublies ou omets de dire que c'est l'homme qui conçoit et programme la machine, et que ses 2% d'erreur sont inclus dans le 1/1000 ou 10000.
Ce qui fait que beaucoup plus de pièces, ou de bateaux, sortent des chaines avec des défauts (dus à l'homme, ce qui est logique, la machine ne faisant pas d'erreurs)
Alex

15 avr. 2009

on peut même dire qu'une machine mal réglée ou completement pourrie

qui reproduit le même gros défaut de manière absolument constante est fiable

par exemple, une machine de découpe de verre qui casse absolument toutes les plaques sans exception est d'une fiabilité à toute épreuve

si elle en laisse passer quelqu'unes sans les casser, adieu la fiabilité

amicalement

15 avr. 2009

négatif.

elle peut tomber malade ou se mettre en grève.
La fiabilité est relative, d'ailleurs qui à inventé le verbe "dérégler"; un verbe c'est actif!

14 avr. 2009

Analyse de texte :

Non.
Ca dit que le savoir faire n'est pas dans le personnel (ce qui ne lui retire rien) mais dans la technologie (sous entendu : mise en œuvre).

En matière de sûreté de fonctionnement il est habituel d'évaluer l'erreur humaine à 2%.
Il est aussi habituel de viser le 1/1000 ou 1/10000 pour une machine.
Personnellement, j'ai beaucoup plus confiance en une machine (validée) qu'en un homme (instable donc impossible à valider).

Ca ne veut pas dire que l'homme est un con, ça veut juste dire que sa compétence ne se situe pas là et que, pour construire, il est plus fiable d'être une technologie qu'un bonhomme.

15 avr. 2009

Gilus et Aroc

J' ai bien écrit qu'une machine VALIDEE est fiable.
Si elle est mal réglée elle sera rérèglée et deviendra fiable.
L'homme, lui, n'est jamais fiable.

15 avr. 2009

Bravo, JP...

...tu as bien compris ce que disait Gilus et Aroc.

Il ne te reste plus qu'à lire ma réponse... :-)

16 avr. 2009

Effectivement, Gilus.

Le fait main est tellement mieux...:mdr:

14 avr. 2009

pas des cons

salut Pierre, bien sur qu'ils ne sont pas cons, (pas forcément cons), mais choisis autant que possible peu qualifiés pour diminuer les charges salariales.
Pour donner mon sentiment sur ce fil d'une manière plus générale, comme je ne risque pas d'acheter un bateau d'aucune de ces marques qui cassent le prix, je ne me sent pas vraiment concerné. C'est la quadrature du cercle, si je voulais acheter un bateau de bonne qualité, je n'en aurais pas les moyens.
Vive l'occase.
Alex

14 avr. 2009

La presse regionale

Ouest-France d'aujourd'hui (mardi)

14 avr. 2009

c'est comme le CDD "précaire"

qui est tout sauf précaire, ne pouvant pas être interrompu avant sa fin

attention, je ne dis pas que c'est le meilleur contrat pour celui qui travaille, je dis simplement qu'il n'est pas "précaire", la date de fin étant certaine et connue avant la signature

www.linternaute.com[...]ecaire/

amicalement

merci goodspide

j'ai été interimaire longtemps dans la construction navale par amour de la liberté et pour prendre des grandes vacances quand je le desirai :pouce:

15 avr. 2009

goudspide

Pour la non qualification j'ai repris strictement les termes de l'article .

C'est simplement l'orientation du travail manufacturé qui consiste à decouper les taches en operations simple ou a mecanisé ainsi la formation est reduite a sa plus simple expression et l'entreprise peut se defaire du salarié sans probleme car elle en trouvera un autre facilement.

La seule chose s'est que ça complique la technologie et le savoir en aval mais que pour une petite poigné de salariés eux generalement fidelisé .

josé

14 avr. 2009

ce qui m'ennuis josé

c'est que dans ton post initial si je ne m'abuse, est que intérimaire est associé à personnel peut qualifié, ce que je trouve pas sympa d' associé les deux, je connais beaucoup d'intérimaire très qualifié qui on choisit de travail et reste rarement au chômage

alors SVP retirez vous ça de la tête ,ne serais que par respect pour eux merci ;-)

14 avr. 2009

biensur

mais ça correspond dès fois à un choix de vie, une forme de liberté de temps de travail

pour d'autre c'est malheureusement le seul choix, par inexpérience, pas de qualification etc etc ;-)

15 avr. 2009

je doute de ta source d'info

www.bavaria-yachtbau.com[...]dex.php

j'ai beau tapoter je ne trouve pas cette info en allemand :)

www.yacht.de[...]30.html

quand je vois les reportages photos de giebelstadt, c'est vrai qu'ils sont modernes, optimalisation de la technologie
et alors ?

15 avr. 2009

l'être humain, variable d'ajustement

encore heureux car s'il n'en était pas ainsi,il n'y aurait plus besoin du tout de main d'oeuvre!

15 avr. 2009

heureusement

le copié collé de l'industrie automobile ne peut pas jouer à plein vu les faible niveau de production de bateau / jour (Poncin en sait quelque chose , lui qui revait de revolutionner l'industrie nautique.....)

maintenant, l'ecart de cout entre un ouvrier de l'est et un ouvrier Français ou Allemand est pricipalement du à la couverture sociale ...
ne serait il pas l'heure de dire à Mr Barroso (chantre du liberalisme) que les pays de l'Est font du protectionnisme en matière d'emplois en ne donnant pas à leurs ouvriers les mêmes avantages qu'ici ?

15 avr. 2009

"...l'ecart de cout entre un ouvrier de l'est et un ouvrier Français..."...

...est principalement du AU COUT de la couverture sociale.

Le COUT de la notre est supérieur, ce qui induit, aussi, une espèce de protectionnisme par notre exclusion, de fait, de certains marchés.

15 avr. 2009

ben moi ...

Je ne vois rien de nouveau . Il me semble que c' etait dejà la methode de Michel Dufour , il y a bien longtemps !

Par contre , il faut quand même souligner qu 'en general , au debut tout est bien car ce sont les machines qui doivent être adaptées aux bateaux .
Mais très vite tout ce degrade car ce sont les bateaux qui petit à petit sont adaptés aux machines ...

On ne demandera plus aux archis de faire un bateau qui dure dans le temps et qui tienne la mer avec de bonnes perfs ,

mais un bateau facile à construire par des machines au coût le moins elevé possible .

C' est d'ailleurs comme ça qu' on arrive à une generalisation des formes et des perfs ...
Des bateaux jamais bons mais jamais mauvais non plus !

Et quand ces grandes entreprises ont viré le personnel qualifié au profit de machines performantes et onereuses , elles virent les belles machines useés pour des machines plus rentables ... toujours au detriment du produit et pour le bien de la tresorerie . Et là on ne fabrique plus de bateaux mais du benefice et au bout d' un certain temps , on se demande pourquoi il n' y a plus de client...

15 avr. 2009

baisser les prix de 10%

c'est facile !
Les voitures neuves ont baissé de plus que ça depuis un an .
Sur la marge du revendeur : -5 à -8% à prendre ou à laisser avec des mesures incitatives : stocks, volumes, etc...
Suppression des heures supplémentaires et des intérimaires .
Augmentation de la durée du travail sans augmentation de salaire .
Renégociation des contrats avec les fournisseurs et sous traitants .
Mise sous pression des cadres .
Allégement du contrôle qualité .
Quand on veut on peut .
Mais combien de temps ?

15 avr. 2009

copier coller,baisse de prix,je dirais surtout baisse de qualitée commerciale

de retour,je confirme pas de puce nautique - 13-04-2009 15:37 -


stand antiquitée et copie,
une petite anecdote
il y a pas mal de temps ,que je souhaite changer mon bateau,et bien entendu,j'avais mes modèles suceptible de m'interesser en tete.
Puis devant la difficultée de vendre un bateau sans laisser sa place,je me suis tourné vers du neuf.
Donc je souhaite visiter,et la n'ayez aucune crainte aucun vendeur n'est venu me soliciter.
Je suis avec des amis de ponton,et la nous réussissons a visiter,c'était vendredi.
Le vendeur devait me contacter pour la reprise de mon bateau,puis rien.
Aujourd'hui je repasse et lui rafrachi la mémoire,
problème qui va aller voir,ils sont 4,ils exposent 1 bateau.
Je sens que je les embetes,ils préfèrent discuter peut etre ensemble,enfin il est decidé ,ce soir ils me rappel pour aller voir
ps avec quelques supléments,le bateau va approcher les 120000 roros,je suis sidéré

15 avr. 2009

samedi

renonce au bateau, achète un aspirateur, les vendeurs sont nettement plus professionnels!

15 avr. 2009

ben les anciens

:heu: vendeurs tornado sont à la retraite depuis belle lurette!:tesur:

et pis les jeunes z ont un fichier , ou leur hiérarchie refuse les démonstrations

ou il pourrait y avoir trop de poils de barbe dans la machine! :doc:

15 avr. 2009

c est vrai que dans l ancien temps

les représentants tornado , savez plus de poils de barbus( c est la ou je voulais en venir) :oups:
que de poils de barbe dans la bécane

mais quand a essayer une asperge
cuite ou cru ? :lavache:
test dangereux qui peut finir aux urgences!:doc:

15 avr. 2009

Normal...

T'as le courant au moins ? :-D :-D :-D :-D

15 avr. 2009

Oups...

lire : "les matériels", bien sûr.

[color=#FFFF99]Ah, les pécés à pédale...pfff[/color]

15 avr. 2009

depuis pas de nouvelle

:lavache:

15 avr. 2009

sur que pour ça tu a raison

d'ailleur ils devraient embaucher des commerciales qui on une expérience de vente dans les aspirateurs.
en attendant je suis sidéré
je ne suis pas prés de les plaindres

15 avr. 2009

Pas d'accord, Ponton.

Je n'ai jamais pu visiter d'aspirateur et aucun vendeur ne s'est proposé pour effectuer une démonstration en nettoyant chez moi. :-(

15 avr. 2009

Des poils de barbe, peut être...

...mais de tif point. :-)

Ceci compense cela.

Remarque, peut être pourrais-je essayer de goûter un bateau neuf d'essayer une asperge et de visiter un aspirateur.

...

15 avr. 2009

Pas cuite elle devient molle.

Tout du cru, tout du cru.

15 avr. 2009

Le courant ?

Euh, non. Ni l'eau d'ailleurs.
Mais ça a un charme fou.
Le matériel doivent donc être "secs à pile" eux aussi.
:reflechi:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (32)

Le beau temps !

mars 2021