Bateaux incendiés [St-Malo, Bas-Sablons, 30.04.17]

Qui en sait plus ?

"Les pompiers étaient toujours en intervention, à 8 h, ce dimanche matin, pour des feux sur des voiliers, digue des Bas-Sablons, à Saint-Malo. Au moins 13 voiliers sont impactés par les flammes. Trois d'entre eux ont coulé."

RAPPEL DE L'ÉQUIPAGE :

[Le Télégramme, 30 avril 2017 :
www.letelegramme.fr[...]165.php
:litjournal:
www.hisse-et-oh.com[...]/charte
Citations d'ouvrages ou d'articles de presse :
Conformément au principe cité précédemment, toute citation d'un ouvrage ou d'un article paru dans la presse (papier ou électronique), au sein d'un article ou d'une actu publiés sur Hisse et oh, doit impérativement indiquer le nom de la source (site ou support ; nom de l'auteur), la date de parution et établir un lien dans une nouvelle fenêtre vers l'article ou le site concerné.
Merci d'en tenir compte.]

L'équipage
30 avr. 2017
30 avr. 2017

:lavache: :-(

30 avr. 2017

Calypso2, t'es au taquet sur les infos.

30 avr. 2017

oui a 5h 1/2 j'ai le journal dans ma boite à lettres ...d'ailleurs à propos si vous voulez contribuer à son achat!!! :alavotre:

30 avr. 2017

:lavache:
Il y en a qui vont avoir des problèmes pour naviguer cet année.
S'il y en a qui veulent venir en Grèce je les prends pour rendre service.

30 avr. 201730 avr. 2017

www.letelegramme.fr[...]divers/

"Il était 5 h 30 ce dimanche matin quand un plaisancier a remarqué qu’un bateau était en feu dans le port des Bas sablons "
...
© Le Télégrammehttp://

Je n'arrive pas à lire le numéro de ponton.

30 avr. 201730 avr. 2017

Il était 5 h 30 ce dimanche matin quand un plaisancier a remarqué qu’un bateau était en feu dans le port des Bas-Sablons, situé sur le quartier de Saint-Servan à Saint-Malo (35). Il a aussitôt téléphoné à la capitainerie du port qui a alerté les pompiers. Pendant ce temps-là, le feu s’est propagé à d’autres bateaux. 6 ont coulé et d’autres rompu leurs amarres. Ils ont dérivé sous l’effet du vent et embrasé d’autres bateaux du ponton E. Au total, ce sont 22 embarcations de plaisance qui ont été impactées par le feu ou ont coulé, 19 du ponton E et 3 du ponton F.

Le ponton F endommagé

Pas moins de 40 pompiers étaient mobilisés ce dimanche matin, venus de Saint-Malo, Cancale, Dinard et Plerguer et placés sous les ordres du capitaine Olivier Oger. Des plongeurs ont également été réquisitionnés pour inspecter les bateaux coulés et voir si personne ne se trouvait à bord. Le pont F a été partiellement détruit. Certains bateaux à la dérive ont été ramenés sur la cale du Naye pour les mettre à l’abri. L’adjoint à la sécurité de la Ville Guillaume Loiseau, ainsi que les responsables des services techniques de la Ville, étaient également présents sur les lieux de l’incendie qui ont été sécurisés. On ne connait toujours pas l’origine du sinistre

la vache!!! c'est du sérieux serieux

30 avr. 2017

Les boules ...

30 avr. 2017

sale coups !

30 avr. 201730 avr. 2017

tu as raison

30 avr. 2017

D'où peut être l'intérêt du FKO..

30 avr. 2017

le fautif ou coupable a interet d'etre assuré !!

30 avr. 2017

Je viens de voir les images que quelqu'un a posté sur FB c'est impressionnant toutes ces carcasses fondues déposées sur le quai.
Il y a aussi un ponton qui a cramé du moins en partie.
Je vais essayer de vous mettre les photos avec mon smartphone.

30 avr. 201716 juin 2020

Voilà photos postées sur FB par Thierry Besnier.

même si ce n'est pas forcément la cause ici, cela me renforce dans l'habitude de ne pas laisser le secteur branché en permanence à flot ...

30 avr. 2017

En plus qd le fil est trop court et qu en s arrachant il fait arc electrique,dans le caisson moteur essence , vecu ici a cannes avec mes voisins Car au yacht club les bateaux a moteurs veulent que leur battereie et deshumidificateur soir " ready to go" et bien sur juste pour dix sortie pas an, en aout mais faut que toute l annee ce soit pret,
Et moi je dors des fois sur ma bassine en plastoc ,
J ai beau le dire au club , ils s en moquent , bon je vais installer une alarme feu pour la sieste.
Mais qd c est le chien qui reste a bord tout seul, pauvre bete je m inquietes, et je laisse jamais l electricite allume Ventilo chauffage etc, chargeur. meme pour une heure si je m absente.

30 avr. 2017

ces images sont terribles ...
Heureusement qu'il n'y avait personne à bord ...

30 avr. 2017

Le feu à bord de nos bateaux est vraiment terrible. Ça se propage comme avec de la paille.

30 avr. 2017

Reservoirs d'essence, bonbonnes de gaz, bouteilles de produits dangereux en tout genre, fumées nocives dues au polysesther fondu, risque de noyade,.... BRAVO à vous, messieurs les pompiers.
Je ne crois pas que j'aurais le cran de me lançer dans un coupe gorge pareil.
Heureusement que cela ne s'est pas produit sur le ponton de la station essence.

30 avr. 2017

En 1984 au tout debut de mes essais de stat et de construction de voilier , j ai brule la nacelle de mon cata dans le jardin, a gairaut un des quartiers les plus residentiel de NIce, ho lala la fume noire et en 15 minutes il ne restais plus qu un peu de tissus polyester rowing!!!
Bon les voisins etaient venus voir ce qui se passaient, mais n avait pas appeller la police , il y a 35 ans on pouvait encore faire des betises a l odeur de resine sans avoir d amende,
Bien sur j avais fait cela en terrain decouvert , mais la nacelle ou je dormais en mer ca fait tout drole de la voir se recroqueviller en partir en fumee toxique, ca calme qd on fait la popote a bord

30 avr. 2017

Lors de ma balade pluvieuse cet après-midi du côté de la cale du Naye, j'ai bien vu de loin deux bateaux en vrac sur le quai et un tas noirâtre.
Mais je n'ai pas pensé un instant à un tel sinistre.

Ironie noire.
La liste d'attente locale va rétrécir.

Nota: certains ports interdisent de laisser les navires raccordés électriquement sans personne à bord.

30 avr. 2017

C'est le cas à Argelès, mais ce n'est pas appliqué.

30 avr. 2017

Le mien fait parti des victimes...............

30 avr. 2017

:-( :-(

30 avr. 2017

Reçois un message desolé, qu'il puisse aller vers ton cœur, dàns un moment si dur .
Il faut de l'énergie pour tenter de dépasser la phase aiguë, que celle ci soit avec Toi,
Puis gérer aussi précisément que possible les papiers INDISPENSABLES...
avec toute ma sympathie. Bernard.

espère en ton assurance ...

si tu n'est pas tout risque c'est la responsabilité civile du fautil qui joue ... un jour ...

01 mai 2017

Zut, bon courage

01 mai 2017

Désolé pour toi, AICA :-(

02 mai 2017
30 avr. 2017

Il est vraiment endommagé? Bon courage.

30 avr. 2017

Merde, désolé Aica.
Est-ce récupérable ou foutu?

30 avr. 2017

Détruit........je suis sur Paris ce weekend , j'ai appris cela il y a une heure, j'attend les photos , mais deux de mes amis , mon confirmé la destruction totale.

30 avr. 2017

.. :-(

01 mai 2017

j ai vu ton bateau sur la cale du naye j ai ete vraiment desole pour toi je t avais vu en milieu de semaine sur le ponton le mien 1 first 25.7 y a echappe a 3 bateau pres

30 avr. 201730 avr. 2017
30 avr. 2017

Courage camarade ça c'est la tuile.
Je compatis.

30 avr. 2017

Ho la la , tu dois avoir la larme a l oeil , meme si c est un tas de plastic , on y tiens et on leur donne du soins , donc ca fait un pincement au coeur,
Je suis sincerement attristee pour toi.

30 avr. 2017

@ Aica.
Les actualités de FR3 Bretagne ce soir.
Le sinistre a été évoqué.
Un GS 262 était visible, gruté sur le quai du Naye.

Je compatis à ton malheur.

30 avr. 2017

je suis désolé pour toi Aica, j'espère qu'un remplacant va te faire vite oublier l'attachement à ce bateau.

30 avr. 2017

Désolé pour toi AICA.
J'espère que tu retrouveras vite un remplaçant.

30 avr. 2017

Voilà !!!!
Un gros coup de mou, tout de suite...........

une perte totale est souvent mieux couverte qu'une perte partielle avec abattements etc ...

courage

30 avr. 2017

Pfffff....
bon ben tu nous donneras des nvelles des suites.....

01 mai 2017

Désolé :oups:

:-(
Sale coup.

01 mai 201701 mai 2017
02 mai 2017

Dur
Courage

02 mai 2017

Vraiment désolé Joël

30 avr. 2017

Bonjour
Voir mon bateau comme ça est ma hantise, bon courage Aica.

30 avr. 2017

J'avais posté un message ce matin, en parlant de AICA, mais retiré car ne s avant pas si tu était au courant de la situation.

30 avr. 2017

Ça fait mal au coeur de voir ça .
je compatis .

30 avr. 2017

:-( :-( :-( Arghhh c'est terrible de voir ça.

30 avr. 2017

Désolé pour toi, c'est vraiment un sale coup :lavache:

30 avr. 2017

désolé pour tous ceux qui ont subi cet incendie.

30 avr. 201730 avr. 2017

Je crois qu'il existe des résines polyester ignifugées. Si c'est les cas, je me demande pourquoi elles ne sont pas utilisées pour construire les bateaux. Celà me paraîtrait une securité élémentaire.

30 avr. 2017

Bonsoir. Courage dans la suite, je ne survivrais pas s'il m'arrivait la même chose :-(

01 mai 2017

Bonjour
Il y a quelques années dans la boite où je travaillais, nous avons fait des panneaux en résine M1 pour un magasin, et de mémoire , les qualités mécaniques sont très loin des résines classiques. Par contre nous avons essayé de les enflammer ( des échantillons, nous ne sommes pas fous, quoique!),et c'est vrai: c'est dur de les enflammer.
Cordialement
Maurice

30 avr. 2017

@aica: bien sûr, ce n'est que du matériel, mais du matériel auquel on s'attache et on consacre du temps. J'espère que le côté matériel sera réglé rapidement pour tous ceux qui ont été touchés afin d'apaiser le goût amer de la perte. J'espère que tu trouveras d'autres façons de naviguer en attendant une nouvelle monture ou un autre projet. Notre bord t'est ouvert à l'occasion.
Un marin sans bateau est tel un albatros au sol. Ses jambes de géant l'empêchent de voguer.

01 mai 2017

Je suis arrivé à 7h30 ce matin, j'avais prévu de faire mon l'antifouling aujourd'hui à l'aire de carénage . J'ai vu tellement de pompiers que j'ai d'abord cru à un exercice. Pire que les images que l'on a pu voir , celle du ballet des propriétaires concernés mêlés aux voisins de pontons inquiets et aux badauds ,no comment..

Pas de victime, c'est le principal.
AICA, ça vaut ce que ça vaut et ça ne te consolera pas , mais en attendant que tu trouves ta nouvelle monture , ta baie et les BDA sont toujours là, et tu peux en rajouter un sur ta liste.

01 mai 2017

Courage Aîca, mes pensées vers toi, individu indispensable sur Hisse et Ho pour ce qui est de certains conseils techniques toujours de bon sens (j'ai suivi beaucoup de ceux que tu m'as donnés dans le domaine électrique, ainsi que d'autres concernant l'entretien moteur). N'hésite pas à me contacter en MP si besoin d'un coup de main physique (je ne suis pas très loin de St Malo).

01 mai 2017

Hello,
Bien désolé...bon courage pour la suite! :oups:

01 mai 2017

Toute ma sympathie AICA !

01 mai 201701 mai 2017

Je compatis AICA :-(

01 mai 2017

Courage, quelques pensées pour toi...

01 mai 2017

Bordel de merde !
Le feu, c'est vraiment le pire sur un bateau.
Un de mes grands amis a perdu sa goelette de 14mètres entre Grèce et Crête il y a 4 ans ! sauvé par son annexe en dur.
Il a été véritablement dévasté pendant plusieurs mois. Pourtant c'est un dur!

Alors, AICA, toute ma sympathie vers toi et vers tes voisins de ponton. Courage.

01 mai 2017

Toute ma symphatie Aica et bon courage pour la suite :pouce:

01 mai 2017

Toute ma sympathie Aica et bon courage pour la suite ,c'est bien triste
à qui la faute?

01 mai 2017

Vraiment désolé pour toi , il faut penser à un accident.
En espérant que ce ne soit pas une nouvelle idée de certains comme pour les voitures.!!!!!!!

01 mai 2017

Merdum…
Bon courage à toi AICA, ainsi qu'à tous ceux qui ont été touché par cet incendie.

01 mai 2017

Toute ma sympathie, AICA. J'espère que tu auras vite la possibilité de remplacer ce joli voilier.

01 mai 2017

Désolé pour toi, ce ne sont pas des moments faciles, nous sommes passé par là en 2014. Déclaré perte totale mais nous l'avons réparé, ça nous a coûté plus que le prix du bateau...
Bon courage pour la suite.

le titre du topic laisse penser qu'il s'agit d'a acte volontaire ? Je ne vois riens dans ce sens dans les articles.

AICA, pourvu que la situation se clarifie et que tu sois raisonnablement remboursé.... désolé pour toi, en tout début de saison..... c'est raide.

01 mai 201701 mai 2017

Après tous les démêlées avec les assurances,

Il y a certainement un AICA II qui t'attends quel part.

01 mai 2017

Bon courage AICA j'ai le cœur serré en voyant tous ces bateaux et en pensant à leurs propriétaires.

01 mai 2017

Triste pour toi, Aïca.

01 mai 2017

Quelle poisse, bon courage Aïca...

la seule fois où j'ai vu un voilier qui avait brulé (Westerly Centaur) c'était dans le port des Bas Sablons justement.

c'est assez horrible à voir ...

01 mai 2017

de tout coeur avec toi aica si tu veux faire du biloup t'es bienvenu à bord

01 mai 201701 mai 2017

Désolée pour tous ces bateaux.

Bon courage Aica.

01 mai 2017

En même temps cela permet de changer de bateau....peut être a moindres frais....

01 mai 2017

Le bilan est de 8 bateaux coulés, de 8 autres réduits à l’état d’épave, et de 6 autres endommagés par les flammes.

Il va falloir remplacer environ 25?m de ponton, par tronçons d’une douzaine de mètres, et déplacer les bateaux situés au-delà de la zone sinistrée, leur accès étant impraticable. Les installations électriques seront à revoir, et un pieu qui a chauffé devra être expertisé.

www.ouest-france.fr[...]4960713

01 mai 2017

bon courage Aica , si tu veux naviguer en atlantique tu as une place disponible sur mon boat bonne chance pour les démarches :alavotre: :goodbye:

01 mai 201701 mai 2017

Bonsoir Aica, sincèrement désolé pour ce qui t'arrive.
L'essentiel est qu'il n'y ai pas de victime.
S'il y avait un heonaute assureur, peut etre peut il t'aider en te donnant les bons conseils?
Dans ces moments là, c'est bien d'etre conseillé.

01 mai 2017

Courage, bien triste pour toi.

02 mai 2017

Bon courage Aica dans cette tempête

02 mai 201716 juin 2020

Merci pour vos messages.

02 mai 2017

Je compatis également. Je suis un peu dans la même situation. Lors de la tempête Zeus mon bateau est tombé de son ber et depuis j'essaye de gérer les assurances et les devis. A l'heure actuelle je ne sais toujours pas s'il pourra renaviguer....

Passé le premier choc on s'y fait... et on se prend à rêver en regardant les annonces. Ce sera probablement pareil. Vous remontrez la pente et vous renaviguerez!

06 mai 2017

Une nouvelle vie de nav, sur un nouveau bateau, c'est ce que l'on te souhaite!

le titre est toujours ''bateaux incendiés" ... Aucune certitude a ce sujet si on lit les articles.

02 mai 2017

Imprécision lexicale?
incendiés= touchés par un incendie. Qu'il soit volontaire ou pas.
Si en lisant les articles et en voyant les photos tu n'as "aucune certitude" que ces bateaux ont bien été incendiés, il faut vite aller chez l'ophtalmologiste! :-p

02 mai 2017

Dictionnaire des synonymes Le Robert :
Incendier -> synonyme : brûler

larrousse, incendier : Mettre le feu à quelque chose, le détruire volontairement par le feu : Un fou qui a incendié sa maison.

02 mai 2017

Mettre le feu: un court-circuit a mis le feu aux bateaux...
M'enfin. «laissez la police faire son travail...»

02 mai 2017

Bon courage Aica

02 mai 2017

Je compatis Aica, ce soit être l'impuissance devant un sort injuste qui est la plus pénible à gérer. Vite une nouvelle monture !

02 mai 2017

Une pensée pour toi Aica, et à tous ceux qui ont été touchés, dur quand même!
Eric

02 mai 2017

Avec toi aussi... Ca fait mal, ces photos.

02 mai 2017

Petit message pour envoyer du courage et de l'espoir à tous les sinistrés de ce terrible incendie.

02 mai 2017

Quel carnage.
Bon courage à Aica, et tous les autres sinistrés.

02 mai 2017

papaet carnage est le mot juste . L'origine de tout cela personne ne sait , a voir ..
Pour Aica je partage les boules que l'on peut avoir dans un cas pareil ,ça doit être violent .

02 mai 2017

Bon courage AICA et tiens mous au courant de la suite (remboursement nouveau bateau,...)
Avec mes meilleures pensées ...

02 mai 2017

De tout coeur avec tous les sinistrés.

02 mai 2017

Bon courage Aica

02 mai 201702 mai 2017

Merde alors, la tuile ! c'est dur... :-(

Bon courage à toi AICA.

Il y a eu un incendie sur le ponton en face du miens l'année dernière (beaucoup moins de dégâts).
L'origine électrique à été confirmée, malgré que les bornes ait été révisée peu avant le sinistre.
Je ne sais pas si c'est le cas aux bas sablons, mais il parait que c'est le plus fréquent.

Depuis, la capitainerie à pris des mesures.
- organisation d'un achat groupé (câbles de bonne section + prises ) pour que tout le monde puisse s'équiper au normes
- application à la lettre du règlement (qui existait déjà mais n'était pas respecté) qui interdit de laisser un bateau branché quand il n'y a personne à bord. Un membre de la capitainerie fait des rondes régulièrement et débranche les contrevenants.

02 mai 201702 mai 2017

J'y suis passé ce soir.
Ils enlevent les epaves coulées en les renflouant avec des ballons, le tout rapproché de la cale du naye, où une grue les extirpe de leur élément pour la derniere fois.
Pour info, pour ceux qui pratiquent la cale du naye, elle est autorisée seulement aux professionnels tant que les epaves calcinées y sont stockées, et donc interdite aux particuliers.
Cela va être problématique le we prochain si toujours d'actualité.

03 mai 2017

Je suis pas certain que dans cette histoire ça soit l interdiction de l accès à cette cale qui soit le plus "problématique ", comme tu le dis....

03 mai 2017

ok, ça va donc être problématique, cet accès à la cale. ça ne change rien au fond.
Ne penses-tu pas que ses usagers habituels vont faire preuve de compréhension si celle ci est fermée car jonchée d'épaves calcinées? N'est-ce pas toi qui imagine des problèmes là où il n'y en a peut être pas? Et que ces problèmes potentiels sont bien peu par comparaison à d'autres?

Faut vraiment te mettre les points sur les i... T'es plus lourd que je ne pensais

Entre les infos ici, dans la presse écrite, sur le net, à la télévision,...
Donc pour ne pas être informé en 2017, faut quand même le vouloir un peu...

03 mai 201703 mai 2017

Info prise sur place hier soir auprès des policiers municipaux qui gardent les lieux et filtrent l'acces a la cale.
Bon, pour clore ce faux debat, je pense que les carcasses seront enlevees d'ici vendredi soir. Là ce n'est pas une info, juste un avis.
A moins que les experts demandent à ce qu'on y touche plus avant la fin de leurs investigations.
Par contre, la remise en service du ponton en partie coulé va surement etre longue.

03 mai 2017

Où as tu lu "le PLUS problématique "?
Ne tentes de pas des polemiques là il n'y en a pas stp.

03 mai 201703 mai 2017

Je suis peut etre lourd (tu m'expliqueras en mp), mais je cours encore pour te rattraper.
Le pire est ta mauvaise foi puisque tu connais les lieux, leur fréquentation, leurs acces, etc...
Cette cale est extremement fréquentée durant ces periodes de printemps, encore bien pire ce long we du 8mai.
SI elle est encore fermée, une grande partie des utilisateurs ne le sachant pas, risquent de creer un beau bordel, là encore, vu l'acces. D'où mon message pour prevenir les heonautes.
Si le grand tribal pense que ce n'est pas un probleme....
Qui est le plus lourd? Celui donnant une info, ou celui mettant un post totalement inutile?
On croit rever....

03 mai 2017

en fait , je ne voulais que répondre , une info de plus , n est pas a dédaigner , prise sur place ! quand on sait le décalage des infos pour des problèmes locaux ! mettez vous sur le 107.7 pour le comprendre ! :heu: :-D

02 mai 2017

Bon courage

02 mai 201702 mai 2017

Sincèrement navré, AICA :-(

03 mai 2017

Toute ma compassion et mon soutien de coeur AICA. si ça m'arrivait je serais dévasté... alors je vous souhaite bien du courage. Je suis sûr, non, je sais, que vous allez rebondir.

03 mai 2017

Bon courage AICA, de tout cœur avec toi et tes voisins

03 mai 2017

le Telegramme du 3/05

"Toute la journée d'hier a été consacrée au repêchage de cinq bateaux qui avaient brûlés et coulés dimanche matin, lors de l'incendie de vingt embarcations, dans le port des Sablons, à Saint-Malo (35).

Les opérations de « relevage » ont débuté vers 11 h et se sont achevées vers 20 h au port des Sablons, à Saint-Malo. Elles ont été menées au niveau de la cale du Naye, qui fait face au port de plaisance, où peuvent être parqués jusqu'à 1.200 bateaux. Trois plongeurs de la société Sotramar, une entreprise de Saint-Coulomb (35), spécialisée dans les travaux sous-marins, ont mené les opérations. Ils ont passé des sangles sous les bateaux immergés, ont amarré des parachutes (de gros ballons) pouvant soulever jusqu'à deux tonnes. Ils ont ensuite, avec leur barque à fond plat, remorqué les épaves, qui ont été soulevées par une grue de 55 tonnes de l'entreprise malouine de manutention et levage, Steven Martin. Une carcasse calcinée a été sortie de l'eau hier matin et quatre autres dans l'après-midi.

Un seul départ de feu

De nombreux curieux assistaient au « spectacle », derrière des barrières, afin de ne pas perturber les manoeuvres, toujours délicates. Des policiers étaient également présents, de même que le directeur du port et l'adjoint à la sécurité de la Ville, Guillaume Loiseau. Selon Pascal Serrand, le commissaire de police, dont les services conduisent l'enquête, en liaison avec les fonctionnaires de l'identité judiciaire, « il y a eu un seul départ de feu ». L'origine exacte du déclenchement de l'incendie n'est toujours pas connue. Parmi les hypothèses évoquées hier et causes de fréquents accidents : un câble branché à une borne électrique du ponton, relié à un appareil de chauffage et qui n'aurait pas été entièrement déroulé. Les hommes de l'identité judiciaire ont quitté la cale du Naye vers 20 h, une fois la dernière embarcation repêchée. Les bateaux, des voiliers, semi-rigides, bateaux à moteur, certains reconnaissables, d'autres entièrement brûlés, ont été entreposés sur une partie de la cale. Ils seront par la suite examinés par des experts maritimes."

Le Télégrammehttp://

03 mai 2017

Merci de cette premiere hypothese , si je pouvais l imprimer et lafficher sur la porte du yacht club de cannes!! Puisqu ils s en foutent des fils electriques branchés a l annee et avec des raccords pourri!
Ou bien des rallongent trop fines enroulees sur elles memes , effet Joule, etc
J espere qu un membre du club est a hisse et ho , et lis mon post.

03 mai 2017

On ne devrait pas laisser d'appareils électriques branchés à bord en absence, pas même un chargeur de batterie. Pour épargner le dos (et le câble), il y a moyen de couper le courant simplement en actionnant le disjoncteur sur bon nombre de bornes des ports donc aucune excuse :non:

03 mai 2017

Et bien oui manillon c est ce que je fais quand j arrive sur le petit quai en dur ou est base mon voilier, il y a 35 bateaux , 5 bornes toutes neuves , mais dont l eau fuit deja !! Ha ha bornes ou il y a l epoint d eau et electique reunis , toute neuve de l annee derniere, et bien elles fuient dans le sol , alors que les travaux on ete fait avec tranchees sur toute la longeur du quai !! Ha ha
Bref donc les bornes sont equipees sur l arriere d une petite trappe a deux vis , car ces bornes sont soumises aux embruns de vent d ouest, donc je devise avec delicatesse et je coupe les 4 disjoncteur a chaque bornes,
Cela est plus simple que de debrancher les prises, dures a enlever et a moitie pourries!!
Et je referme proprement la trappe de visite transparente,
Comme je le fais a chaque fois que je quitte mon voilier , je vais pas debrancher la prise et ranger la rallonge que je laisse sur le quai , non je descends le disjoncteur affilie a ma prise,
Et bien qd je reviens des fois je retrouve le disjoncteur remis!!!
Donc des gens les rebouttent sans savoir si au bout il y a quelque chose de branché etc!! C est dingue,
Meme qd je sors en mer je deboutte le disjoncteur pour ne pas que si quelqu un marche sur ma rallonge la mette a l eau et fasse tout sauter.
Ha oui car en cas de court circuit c est pas le premier disjoncteur, celui qui protege chaque qui saute mais le GEneral !!!!
C est rigolo non? Surtout de nuit en hiver, d ailleurs c est la mairie qui gere desormais le port abris et a 17 heure plus personne,
Donc des fois je peut pas recharger ma batterie ou mettre un peu de chauffage ou me faire un the chaud , bon j ai mon petit camping gaz .
Voila donc la manip que je fais en arrivant au bateau et en arrivant de ma ballade en mer ,
Et ceci depuis toujours ,sinon glagla je me gele , ou bien je risque d etre cramoisie moi et mon chien.
De plus comme le disjoncteur general c est seulement les employe de la mairie qui ont les clefs, je passe encore pour la casse bonbon quand gentiment je leur demande de venir remettre le courant ,
Je paye 3000 euro par an pour mon 8 metres , et des fois j aime bien dormir a bord pour partir tot le matin ou revenir tard le soir des sorties en mer , car j haibte a Une heure de route etc.
C est dommage de s emmerder la vie juste pour un peu d incivisme, c est dingue la disproportion entre le risque encourru de feu et le refus de certains de debrancher leurs chargeur de batterie et leur deshumidificateurs!!!!!

03 mai 2017

@ Danydenice
Tu écris : "Meme qd je sors en mer je deboutte le disjoncteur pour ne pas que si quelqu un marche sur ma rallonge la mette a l eau et fasse tout sauter. "
Il faut toujours débrancher la rallonge du quai (de la borne) AVANT de la débrancher du bateau ! afin de ne jamais avoir une prise sous tension au bout d'un fil souple...
Tu laisses ta rallonge sur le quai, à ta place, quand ton bateau est parti ??? étonnant.

13 mai 2017

Vraiment un monde de pourris, entre ceux qui s'amusent à déclencher les disjoncteurs, et ceux qui volent les rallonges.............

03 mai 2017

Je sors en mer environ 150 jours par an et des fois pour deux heures, donc ma ralonge de la dimention adequate reste a poste sur le quai bien lovée pres de la passerelle, et bien sur je disjoncte le disjoncteur numero 3 d la borne , le disjoncteur fusible qui est sous cloche!!
Derriere une trappe qu il faut devisser, je peut pas debrancher la prise de ma ralonge , sinon on me la vole , ( deja arrive) et en plus c est tres tres dur a enlever !!!
Meme si par ou un acte malveillant Ou etourdit,la ralonge tombe a l eau , elle peut pas faire courcuit puisqu elle n est pas allimentee!!!!

03 mai 2017

Et bien sûr, tu as raison et tout le monde a tord de ne pas faire comme toi. Je ne vois pas ce qu'il y a de plus difficile à débrancher et ranger une rallonge par rapport à: sortir la caisse à outils, chercher ce putain de cruci, s'apercevoir qu'il est resté sur la table du carré, aller dévisser le disjoncteur (qui est la propriété du port!), ranger le tournevis dans la caisse à outils, ranger l'équipet pour faire rentrer cette foutue caisse à outils...
C'est la méthode Shadok? :reflechi:

Un peu de graisse silicone sur les plots peut améliorer et empêcher l'oxydation.

03 mai 2017

Et en la laissant en place tu penses que ça va s'améliorer ?

03 mai 2017

c'est tout de même curieux qu'il faille demonter des vis pour enlever sa ralonge ???

03 mai 2017

La trappe de visite est juste visse par deux vis expres , pour etre ouverte facilement , tandis que impossible d enlever la prise sans avoir l impression de tout arracher!! C est veridique, tellement c est dur, car les bornes sont neuves

03 mai 2017

Sur les pontons de mon port j'ai constaté aussi que certains laissent les rallonges branchées vaguement roulées sur le ponton quand ils sortent en mer.
Je ne sais si c'est de la fainéantise ou de l'inconscience.

03 mai 2017

Ma rallonge est lovee et sanglee et pas du tout vaguement comme tu dis!
Elle est attachee a la passerelle a 1 metres de l eau , faudrai le faire express pour la mettre a l eau , de plus je le repette elle est DIDJONCTEE depuis la borne par le disjoncteur qui lui est asservit,
Seule ce disjoncteur, qui est un double disjoncteur en plus, commande ma prise
Faudrait le faire express pour ouvrir la trappe , qui est vissee pqr deux petites vis express,et le reboutter!!.
Apres si il y en as qui ont rien a faire , c est comme casser les bouteilles de bieres et de vodka sur le quai etc, c est pas triste a cannes les samedi soir , a cote du casino boite de nuit palm beach,

pour qu'il y ai un courant de fuite.... il faut qu'il y aie une phase.

03 mai 2017

Je vois que tu fais attention à bien ranger ta rallonge quand tu sors avec ton bateau.Mais cela n'empêche que débrancher la prise crée une discontinuité complète du circuit, beaucoup plus sure que celle du disjoncteur, fut-il bipolaire. Sans oublier l'effet pédagogique de l'exemple.
Ces propos nous éloignent du sinistre de St Malo et je ne veux aucunement relancer une polémique... Tristesse pour Aica et les autres victimes de cet incendie.

04 mai 2017

Même disjonctée, la terre reste connectée avec le risque de circulation des fuite de courant que ça implique.

03 mai 2017

Même disjoncter, retiré, la rallonge peut passer à l'eau, et être remontée; mouillée.
Tu arrives, tu branches, enclenches le disjoncteur... pas sûr que cela fonctionne correctement à tout les coups.
Perso, je retire la rallonge et débarrasse le ponton

03 mai 201703 mai 2017

Amarre, rallonge ou tous objets laissez sur le ponton.
en cas d'accident par un autre usager, vous êtes responsables.
PS : on peut être propriétaire d'une place, pas du ponton.

03 mai 2017

La phase enquête sur place va bientôt se terminer, nos épaves vont être replacées sur un terrain comme sur les pontons pour expertise, nous seront conviés le jour de l'expertise.
La sidération s'évapore, la prise de conscience arrive et je suis très triste pour notre bateau.

03 mai 2017

un peu comme le deuil d'un ami sans doute

03 mai 2017

non pas comparable, je viens de perdre un ami en février c'est beaucoup plus dur quand il s'agit d'une personne.......et des souvenirs avec lui sur le bateau me ressautent à la gorge et j'ai envie de gueuler........fort.

03 mai 2017

oui nom propos n'est pas tres heureux je le reconnais :jelaferme:

03 mai 2017

L'homme, par définition, serait un animal raisonnable.
Le marin se doit lui être passionné
Et c’est bien là notre tourment

Bon courage à vous tous !

03 mai 2017

Sait-on de quel bateau (type) est parti l'incendie ?

03 mai 2017

Bonjour Aica,
on ne se connait pas mais je suis comme beaucoup ici: passionné et je ne fais qu'un avec mon bateau.
Je compatis et n'ose imaginer ton désarroi
Amicalement

03 mai 2017

Pour être passé par là (incendie de mon bateau par des vandales) je compatie. c'est dans ces moments là que l'on mesure l'importance que l'on donne à son bateau. seul le temps fera son effet. En attendant c'est l'abattement, la haine, ensuite les emmerdes avec les assurances. Sincères condoléance, et je pèse mes mots. Je termine sur une note d'espoir, l'acquisition d'un nouveau bateau, moi j'ai mis 3 ans avant de concrétiser ce nouvel achat, mais il aide à avancer.

03 mai 2017

A priori une vedette, mais pas encore confirmé.

03 mai 2017

Je suppose que dans un cas comme celui-ci le port sera compréhensif et laissera le temps aux plaisanciers de se remettre en route.

03 mai 2017

Parmi les voiliers, il y t'il un Romanée ?

J'ai reçu un message d'une personne se préoccupant de son ex voilier .

Sans doute non, mais j'ignore les types de voiliers coulés.

Merci

03 mai 201703 mai 2017

These accidentele privilégiée. Pour Ouest France aussi, un seul départ de feu confirmé.
www.ouest-france.fr[...]4965217

03 mai 2017

L'interview du couple qui a donné l'alerte.

france3-regions.francetvinfo.fr[...]89.html

04 mai 201716 juin 2020

Quelque fois c'est vraiment pas de chance, l'interview parle de projection, c'est sans doute ce dont j'ai été victime, car sur la photo deux je suis en face des toilettes entre le bateau orange et le bleu.

04 mai 2017

Personne t'as proposé son aide quant aux formalités et aux assurances?
Il y a bien un assureur sympa sur ce forum.

04 mai 2017

Et bien pour l'instant mon assureur à ouvert hier un dossier de sinistre et a mandaté un expert, celui-ci doit me contacter, mais je pense qu'il a beaucoup de dossiers, alors pour l'instant j'attends.
J'ai lu dans le journal que la procureure considérait que c'est un accident, donc pas d'expert judiciaire, après on entend ça et là des conseils plus ou moins avisés,
Porter plainte , parce que le port n'est pas gardé....mais c'est pas dans notre contrat de location de place alors.....
Porté plainte en se portant partie civile ????dans quel but si c'est accidentel ?
non vraiment tout de suite c'est la période d'observation.

Je lis, avec plaisir, que tu avais eu la sagesse de t'assurer.

A partir du moment où ton assureur prend en compte le fait que ton sinistre rentre dans le cadre de son contrat c'est lui qui va décider/travailler/agir en se substituant à toi pour se faire rembourser ce qu'il t'aura remboursé.

Surtout, ne fait rien sans lui avoir demandé son avis au préalable.

04 mai 2017

Je partage l'abattement de toutes les victimes de ces incendies. Cela n'a rien à voir mais je me remémore l'état de sidération dans lequel j'étais suite à un démâtage.
Un héonaute originaire de la région de Saint Malo et parti à Sète avec mon bateau et encore immatriculé SM

Courage à tous, cordialement

06 mai 2017

Je comprends difficilement ton second paragraphe.
Le quartier d'immatriculation d'un bateau est totalement indépendant de son port d'attache.
L'héonaute acheteur parti de St Malo peut parfaitement rester immatriculé à St Malo. Il peut éventuellement mettre à profit le changement de propriétaire pour changer de quartier d'immatriculation.
En supposant qu'il soit domicilié au Havre (simple exemple) et qu'il choisisse un port d'attache méditerranéen, il peut très bien immatriculer son esquif au Havre par commodité personnelle.

06 mai 2017

Je suis né, ai habité, participé à des activités, acheté mon bateau , navigué, ai en plus d'amis ma famille dans la région de St Malo, je retourne dans ma famille plus d'une fois par mois, avec ma formulation je pensais montrer que même loin on n'oublie pas ses origines, on soutient ceux, toujours au pays, quand le sort les accable.

04 mai 2017

Fata Morgana avec un bateau immatriculé SM, faut l'être un peu :heu:

04 mai 2017

Saint-Malo. La sécurité du port des Sablons est-elle bien assurée ? via @ouestfrance
www.ouest-france.fr[...]4965440

05 mai 2017

bonjour a tous et désolé pour toi aica , juste une questions qui est responsable dans un cas pareils ?
le port a t il une part de responsabilité dans ce cas ?

05 mai 2017

au port du Foleux il y a quelques années (2/3 ans) 4 bateaux avaient brulé suite a un incendie propagé par des travaux sur l'un d'eux.

  • L'assurance du port avait couvert les dommages . Seulement ensuite l'assurance c'est retourné vers le fautif de l'incendie . Il s'est revelé que celui-ci n'était pas assuré !!!.

-Mais seulement la responsabilité du port semble plus ou moins engagé car il ne devrait accueillir que des plaisanciers correctement assuré et donc bien contrôlé.

-Une nouvelle pratique semble voir le jour ,les assureurs envoient copie de l'attestation d'assurance aux capitaineries du port d'attache des bateaux .

-Autre probleme ,le plaisancier peut etre assuré mais a quelle hauteur de prejudice et dans quelle condition...? pas sûr que sa police d'assurance couvre un incendie tel que celui du Bas Sablons

05 mai 2017

Et bien , courage yaka, l embroglio qui se pointe sur les renvois d assurance va etre plus complique et opaque que la fumee toxique degagee par l incendie,
Les pompiers eux etaient equipes pour intervenir, toi si t etais assuré au tiers , courage et abnegation

Il y a quelques années 5 ou 6 bateaux ont brûlés sur mon port mon collègue qui était assuré au tiers n' a pas été remboursé bien qu'il n'était pas responsable, seulement ceux qui étaient assurés tout risques ont été remboursés. Personne n'a pu prouvé la responsabilité d'un bateau qui a priori était resté branché pour chargé ses batteries

Rien de très étonnant.

En matière d'incendie, il n'est pas très difficile de déterminer son origine (la localisation de l'endroit, au sens plus ou moins large, du foyer initial).

En revanche et sauf le cas particulier, franco-français, des véhicules terrestres à moteur, la responsabilité n'est pas liée à l'origine, heureusement, mais à la cause du sinistre et démontrer la cause n'est pas ce qu'il y a de plus facile et encore, à condition que ce soit encore possible.

Lorsque tu es assuré tous risques, l'assureur honore son contrat en assumant les conséquences du risque réalisé dans les limites prévues, qu'une responsabilité soit trouvée ou non.

Dans tous les autres cas, il faut qu'une responsabilité ait été déterminée, et donc une cause...

:litjournal:

08 mai 2017

je ne mets pas en doute ce que tu dis, Long Cou, pour le non remboursement des dégâts subit par ceux assurés au tiers.

mais si on est assuré au tiers, c'est bien pour dédommager ceux qu'on endommage ?

Oui c'est trés inquiétant quand comme moi on est assuré au tiers, car malgré l'incendie de 4 ou 5 ans les gens continue à laisser les prises branchés pendant leur absence, j'essaie de les débrancher près de mon bateau mais je ne suis pas toujours là

05 mai 201705 mai 2017

Je pense qu'il faut être conscient que c'est très précisément le principe de l'assurance.

Choisir de se limiter à une couverture RC c'est choisir de supporter toi-même le traitement du recours lorsqu'un sinistre te porte préjudice.

Si tu ne te sens pas de taille (psychologique, physique, financière, matérielle) à supporter ton propre risque, il faut vite que tu t'assures ou que tu te fasses à l'idée que ce que tu économises en assurance depuis x années se déduit de ce que tu auras perdu si, par malheur, tu perds ton bateau.

Au final ça reste un choix, une décision.

@ Danydenice,
il y a des assureurs qui prennent les voiliers anciens sans expertise, et pas forcément pour très cher.
Surtout pour un voilier restauré ou refité, cela vaut le coup.

Certes. Mais l'assurance, dans ce cas, ne participera qu'à la rémunération de la procédure et encore jusqu'à la limite prévue au contrat.

05 mai 2017

Les discutions sur les assurances sont recurentes sur hisse et ho, ensuite pour un vieux voilier , plus de 40 ans , comme le mien meme restauré , si je veux etre tout risque il faut l expertiser etc et cela de temps en temps, style tout les ans!! et ca coute tres cher , et bien sur la cotisation sera en proportion de l expertise , comme pour les voitures anciennes renovees,
Alors pour des bassines en plastoc comme les notres , comme yaka etc ca vaut pas le coup effectivement , cela vaut le coup pour un voilier " classique " de collection .
Oui avoir une viellerie c est un choix pas cher mais risque moins bien assure, que ce soit pour un conjoint ou pour un voilier, je rigole!!!!

On peut prendre responsabilité civile et assistance juridique.

05 mai 2017

et c'est à cause d'inconscients qui laissent des bateaux branchés avec des câbles de sections insuffisantes, des liaisons soumises à l'humidité entre le raccord européen et la prise française que dans certains ports il faut toutes les X temps relancer l'électricité.... on ne laisse pas un bateau sans surveillance avec un système électrique qui relève du bricolage ponctuel. a cause de cela, même sous surveillance on ne pourras plus brancher un bateau.
il est temps que nous soyons responsable en mer comme à terre. la mer est un espace de liberté , pas de destruction de celle des autres !

05 mai 201705 mai 2017

Je ne pense pas que ce soit la liaison borne du ponton à la connexion du bateau qui soit en cause, mais plutôt l'installation électrique du bateau par lui même qui est trop souvent merdique par des ajouts mal ou pas protégés.
je viens de refaire tout le circuit "lumière" de mon mat et j'ai eu la surprise de voir que sur la jonction domino en dessous du pied de mat pour le projecteur de pont (35W), le plastique avait fondu! De là à mettre le feu...Je ne saurai pas puisque c'est refait et que j'ai mis le fusible qui va bien.
Entièrement ok avec toi pour ce qui concerne la déconnexion du boat quand on est pas présent, pour l'hivernage (à sec) je déconnecte carrément les batteries en enlevant les cosses et elles tiennent parfaitement la charge pendant 6 mois (-0.1 à - 0.2V)

06 mai 2017

ha , merci de prevenir les enqueteurs , ils vont gagner un temps precieux

06 mai 2017

J'adore ces tirades de devins je sais tout qui devance l'enquête !

:star2:

06 mai 2017

Quand vous quittez votre maison plusieurs jours ou semaines vous ne déconnectez pas j'imagine le courant ?
Je ne vois pas en quoi un bateau avec une installation electrique aux normes, bien protégée, sans bidouillages reliée à une borne de quai serait plus dangereux qu'une maison. Faut m'expliquer. Je laisse mon bateau connecté sur la borne de quai evidemment sans aucun appareil (chauffage...) sous tension. Tout est sur off ainsi que les coupes circuits. seules les batteries sont en floatting.
Maintenant c'est vrai que certaines installations electriques peuvent faire peur et il est plus prudent de tout débrancher

06 mai 2017

Revoir le contrat de ton logement en cas d'inhabitation, peut être as tu supprimer cette clause, autrement il y a des délais.

06 mai 2017

"Tout est sur off... seules les batteries sont en floating".
Donc un chargeur de batteries est en fonctionnement permanent. On ne peut affirmer dans ce cas que "tout est sur off"!!! Un dysfonctionnement pourrait provenir du circuit à bord, du chargeur ou des batteries elles mêmes.
Les règlements de ports interdisent en général de laisser quoi que ce soit connecté et dans certains, le personnel débranche systématiquement les rallonges lorsque personne n'est à bord.

06 mai 2017

@ventura R36. Question: pourquoi faut-il débrancher un bateau à quai en son absence ? Réponse: j'ai publié sur un fil mon histoire de batterie neuve de propulseur qui était en train de bouillir, fumer et chauffer (odeur de sulfure terrible) alors que je l'avais mis en charge en veille en prévision d'un WE de nav. Donc plus jamais branché en ce qui me concerne. Depuis, j'ai installé des sondes de température sans fil connectées à mon iPad (en cas de surchauffe en nav) + des extincteurs type "KO" partout (moteur, parcs batterie et zone Webasto)....parano

J'ai connu deux cas de chargeurs de marque pourtant réputée, dont le mien, qui se sont mis à charger pleins pots à 18 volts.
Les batteries ont attrapé chaud assez vite.
Je m'en suis aperçu un peu par hasard en jetant un œil au contrôleur de batterie.

Le copain s'en est aperçu à l'odeur ... La batterie étanche était toute gonflée et bouillante ...

Si personne a bord ?

Il est inutile de laisser un chargeur en floating si rien n'est allumé.

06 mai 201706 mai 2017

justement les batteries en floating.
Lorsqu'en arrivant à ton bateau tu auras un jour senti une odeur d'oeufs pourris (comme ça m'est arrivé l'été dernier avec une installation propre et des batteries de 3 ans) tu changeras vite d'avis.
Un jour, au boulot (il y a une vingtaine d'années il est vrai) nos bureaux ont pris feu pendant le déjeuner à cause d'une imprimante laser en veille.
Ce sont des souvenirs qui marquent.

06 mai 2017

On aura des infos mardi prochain, on est invité a une réunion à la mairie.

06 mai 2017

J'espere pour toi, et les autres, que la mairie va essayer de bouger les lignes, pour gagner un max de temps.

06 mai 2017

Info ou intox?

La piste d'une rallonge electrique non entièrement déroulée serait privilégiée!
Joule et self ne sont pas bienvenus à cause de leurs effets.

06 mai 2017

Etonnant que ça n'est pas déclenché le disjoncteur de la borne de quai ?

Pas plus qu'un radiateur ne déclenche quoi que ce soit !

La rallonge non déroulée chauffe et brûle en consommant assez peu, en tout cas pas plus que si elle était déroulée

Le fil déroulé dégage autant de chaleur que la bobine enroulée, mais sur la bobine enroulee la chaleur n'est pas dissipée.

J'avais fait le calcul, du temps où je savais le faire : vu l'épaisseur de l'isolant, l'effet électron magnétique est négligeable.

Déroule ou pas, le fil chauffe de par sa résistance : enroulé, il ne peut dissiper la chaleur et fond, étalé, il se refroidit dans l'air ambiant.

Serrez dans votre main le câble qui alimente le radiateur et vous sentirez le fil chauffer.

08 mai 2017

Aïe...cela risque d'augmenter les délais de reglement tout ça. non?....

08 mai 2017

Mon sèche-linge a disjoncté ce week-end car branché sur un enrouleur. Il est bien indiqué dessus: enroulé, max 1000W / déroulé, max 3000W. Bon... il a tourné comme ça tout l'hiver. :heu:

07 mai 201707 mai 2017

Toujours dérouleur complètement une rallonge, pour: eviter l'echauffaufement, eviter l'usure prematuree de la gaine comme de l'ame, et eviter les courants induits.
Quand on passe du courant dans un cable en spirale, on crée un champ electromagnetique, et donc un courant qui se rajoute à celui de base.
Pour rappel, les fabricants indiquent un puissance max enroulée et une, deroulee. Ce n'est pas pour rien.
Maintenant, il y aura surement court curcuit avant incendie, puisque les premieres gaines quinfonderont en cas d'echauffement seront celles entourant les bornes, qui, du coup, seront en contact.

08 mai 2017

oui Hubert mais enroulé, c'est l'inductance du fil qui augmente énormément et donc de ce fait l'impédance aussi .(la part de résistance reste prépondérante mais elle est quand même bien augmentée) enfin cela chauffe plus et bien sur c'est moins refroidi.
Cela peut être bien sur le pont de départ d'un incendie, mais attendons Mardi , il semble que la procureure fait appel a une expertise judiciaire (d'après l'expert chargé de mon dossier)

08 mai 2017

pour ceux qui sont en RC tres certainement

06 mai 2017

Dans un cas de câble enroulé autour du touret ,le feu peut arriver avant le cours jus . Juste assez avant pour que ça disjoncte ,mais trop tot .

06 mai 2017

Déjà vu sur des chantier une rallonge non déroulée si on tire dessus plus de puissance qu'elle ne peux supporter le câble chauffe et tous les torons se colle ensemble.
Le tout est irrécupérable et peu prendre feu.
Par prudence il faut toujours dérouler entièrement une rallonge .

06 mai 2017

janyc ,vécu également ,la gaine enroulée est devenue une seule gaine entiérement soudée sur elle même ,et rien n'a sauté + odeurs et fumée . Pourtant bien protégé au tableau ...Par chance j'étais pas loin et je m'en suis rendu compte.

06 mai 201706 mai 2017

@ventura R36. Question: pourquoi faut-il débrancher un bateau à quai en son absence ? Réponse: j'ai publié sur un fil mon histoire de batterie neuve de propulseur qui était en train de bouillir, fumer et chauffer (odeur de sulfure terrible) alors que je l'avais mis en charge la veille en prévision d'un WE de nav. Donc plus jamais branché en ce qui me concerne. Depuis, j'ai installé des sondes de température sans fil connectées à mon iPad (en cas de surchauffe en nav) + des extincteurs type "KO" partout (moteur, parcs batterie et zone Webasto)....parano

06 mai 2017

hum : un bon copain a son bateau à Arzal , il habite en region parisienne . Il laissait toujours son bateau branché pour alimenter une pompe de cale . le branchement a été retiré ..il est revenu 2 ou 3 mois apres ,les couchettes baignaient dans l'eau .....il était tres content ,le bateau avait bien failli coulé car il y avait une fuite à son vieux presse étoupe .

C'était tellement plus compliqué que de changer un "vieux presse étoupe"... :tesur:

06 mai 2017

Laisser un bateau à flot avec une voie d'eau au presse étoupe, sans rien faire d'autre que compter sur une pompe de cale pendant 3 mois, :lavache: :lavache: :lavache:

06 mai 2017

Ben s'il m'arrivait la même chose, mon canot serait à terre dans les 48h, c'est LA solution évidente! (de toute façon étant sur corps mort ...)
Mais bon, chacun fait comme il l'entend...

06 mai 2017

Hum ! Quand on a une voie d'eau qui n'est pas réparable facilement, il n'y a pas tellement d'autre solution que mettre une pompe dans l'attente de la réparation.

08 mai 2017

négligence coupable

06 mai 2017

conclusion ...au lieu de finir brûlé, il aurait pu finir coulé....

tu en déduis quoi ?

06 mai 2017

"... il aurait pu finir coulé...." Sans emmener avec lui les bateaux voisins. Ce qui est quand même une bonne chose.

07 mai 2017

c'est vite dit qu'il faille derouler une rallonge pour eviter l'effet Joule ..Allez donc expliquer et faire comprendre ça a quelqu'un qui n'est pas "technique" ???

et c'est m^me pas evident pour un "technique" alors ne jetons pas la pierre

07 mai 201707 mai 2017

:mdr: pour sûr que c'est compliqué à expliquer et comprendre... :-p

07 mai 2017

C'est vrai que ce n'est pas évident.

Un jour sur le chantier du port, un type demande le compresseur à prêter et le branche sur une ralonge. Le compresseur ne veut pas démarrer. Je lui dis de dérouler complètement le câble. Il croit à une blague, et je le fais pour lui... et démarre le compresseur.

Expliquer simplement pourquoi n'est pas évident.

07 mai 2017

Je suis allé faire un tour sur le ponton en question, il y a trois jours.
C'est très impressionnant.
Les catways brûlés ont coulé, et du ponton lui même, il ne reste que quelques planches calcinées, et un coté de la structure alu, l'autre coté ayant fondu.
.
Les bateaux non touchés au bout du ponton sont inaccessibles.

08 mai 2017

Ils sont inaccessibles... par le ponton. ;-)

08 mai 2017

Cable enroulé, déroulé. Cela active très peu mes souvenirs de classe préparatoire (cours de physique, électromagnétisme)

Ce que j'en avais retenu:
Un cable sur touret doit être deroulé pour éviter les problèmes de surchauffe pouvant conduire à la mise à feu.
En effet l'enroulement est un solénoïde. Celui-ci, parcourut par un courant, créé un champ électromagnétique, avec production de force et de chaleur.

Mais, ce déroulage pouvait être rendu inutile en pliant en deux le cable avant de le bobiner (le touret se trouve positionné au centre de la rallonge).
On a alors créé deux bobinages inversés qui annulent mutuellement l'effet de solénoïde de chaque sens d'enroulement.

Donc plus de chuffvehauffgeage "électromagnétique". Il ne subsiste que le défaut de refroidissement du cable enroulé, rapidement les flammes peuvent apparaître.

Si quelqu'un peut valoriser les par respectives de l'échauffement électromagnétique et de l'échauffement par effet joule non refroidi par l'air ambiant, ce serait super.

Un élément de réponse indirect sous la forme des données de courant maximum admissible en fonction de la classe d'isolant des fils.

Les tableaux indiquent que, pour un fil de 1,5mm² (ce qui est le cas des enrouleurs les plus courants) le gain de T° de l'âme en cuivre en usage continu est de 40°C pour 21A lorsque le fil est seul et à l'air libre.

Le même fil lorsqu'il est monté dans un câble avec ses deux autres petits camarades atteint ce même gain de température sous 18A (coef. 0,85 lorsqu'il s'agit d'un câble de 2 à 4 conducteurs)

Un câble de 3x1,5 mm², soumis aux 16A disponible sur un prise Schuko aura donc une augmentation de sa température interne d'une trentaine de degrés, ce qui est tolérable quelque soit la température ambiante .

Notre même câble de 3 conducteurs de 1,5mm² lorsqu'il est enroulé sans ventilation sur "de 13 à 16 couches" ne supportera plus que 11 A pour une élévation de température de 40°C et là, selon la classe de tenue thermique de l'isolant, ça ne le fait plus du tout (T1 : 65°C, T2 : 90°C, T3 : 105°C, T4 : 120°C).

Sur un enrouleur chinois en T1, pour une température ambiante de 25°C, le fil qui aurait tenu, déroulé, 21A sans sourciller ne tiendra plus que 11A .

09 mai 2017

Pas utile de se chauffer le caberlo avec des formules.
Tu l'as bien expliqué.
Si on devait mettre toutes les consignes de sécurité en équation ?
En plus je les ai en tête mais franchement çà me fait chier d'écrire tout çà pour
rien sinon pêter une science absolument douteuse.
Pour ce sujet on ne rappellera jamais assez de disposer d'un disjoncteur différentiel à l'entrée du 220V Quai.

09 mai 2017

Conclusion du rapport de l'expert judiciaire

"Selon lui, l’incendie serait «?purement accidentel?». Le feu serait dû à une défaillance électrique sur un bateau. Plus précisément d’un câble entre le moteur et la batterie du bateau. «?L’accident n’a donc rien à voir ni avec le ponton, ni avec le port?», conclut la vice-procureur du parquet."

selon Ouest France du jour.
www.ouest-france.fr[...]4978757

09 mai 201709 mai 2017

Juste une précision.
Cette expertise judiciaire a été réalisée dans le cadre d'une procédure pénale engagée par le parquet.
Cette procédure a pour objectif de déterminer si des fautes ont été commises.
Ses conclusions sont ce qu'elles sont.

Rien ne dit qu'il n'y aura pas, et il me semble évident qu'il y aura, une nouvelle procédure judiciaire, civile cette fois, pour l'évaluation et la répartition des responsabilités, procédure civile qui donnera certainement lieu à de nouvelles expertises judiciaires dont les conclusions seront sans lien avec celles de l'expertise pénale puisque répondant à des missions différentes.

Peut être que le nouvel expert qui sera missionné partagera l'avis de l'expert missionné initialement ... ou peut être que non.

Le seul point intéressant le procureur, sur cette première expertise, c'est que, pour cet expert, il s'agit d'un accident et que, par conséquent, l'enquête est close pour l'instant.

Excuse moi de te contredire mais rien n'empêche de lancer une procédure en civil sans qu'il n'y ait la moindre démarche amiable auparavant.

Enfin, c'était encore possible la semaine dernière.

Dans le précis d'un incendie et contrairement à tous les autres secteurs techniques, il est excessivement rare que les causes avancées ( et pas l'origine) soient incontestable.
Ce que tu est vrai pour la majorité des sujets mais moins en matière d'incendie.

12 mai 2017

il est fréquent que les procédures pénales servent dans les procédures civiles. il n'est peut être pas pertinent de faire de la justice prospective sans pièce, cela va dépendre du contenu même de l'expertise, si la cause de l'incendie est parfaitement établie, les assureurs n'auront peut être pas intérêt à faire diligenter de nouvelles. beaucoup de situations ne passe pas par la justice. il y aura vraisemblablement sur ce cas plusieurs situation réglé directement entre les parties. désormais pour qu'une procédure soit recevable au civil, il faut justifier des tentatives de résolution amiable du litige.

09 mai 2017

Vu sur nice matin , incendie (hier ou avant hier )sur un bateau de 27 metres ds le port d antibes.
Ca chauffe pour le debut de saison

10 mai 2017

Je suis curieux de connaître comment l'expert a pu déterminer que c'était un problème électrique entre le moteur et la batterie, plutôt qu'un problème sur le circuit "bord" de l'embarcation qui s'est embrasée en premier.

10 mai 201710 mai 2017

La question qui lui a été posée est avant tout de savoir si, selon lui, les causes sont accidentelles ou non.

L'origine qu'il a avancé, et il faut être conscient que définir une origine n'est pas déterminer la cause, est ce qui lui a semblé pertinent au regard des investigations réduites qu'il a été en mesure de réaliser.

La réponse à ta question, pertinente, est tout ce qui fait l'intérêt de cette spécialité si peu répandue.

L'origine avancée dans cette expertise ne sera, en pratique, d'aucune influence sur la suite des événements.
Elle ne sera pas utilisée pour la procédure civile.
Cette nouvelle procédure en missionnera une autre qui aura comme mission de déterminer les causes du sinistre, et non pas l'origine, qui seront à la base de la détermination des responsabilité.

Contrairement à cette première expertise, l'expertise qui se déroulera dans le cadre de la procédure civile sera, elle, contradictoire et là, ce ne sera pas l'histoire de quelques jours puisqu'au fur et à mesure des découvertes techniques qui seront faites, il faudra appeler les nouvelles parties qui pourraient être impliquées.

Mon pauvre, je crains que tu te méprennes.

Rien ne prend feu "tout seul".
Une fois déterminé le bateau qui a "mis le feu", il va falloir, pour déterminer qui va payer, déterminer pourquoi il a pris feu.
Que ça te plaise ou non, que tu le comprennes, ou pas. C'est ainsi.

Il ne me semble pas avoir émis quelque diagnostic (et pas -tique) que ce soit. En revanche, ce sera le travail de l'expert (des experts) qui poursuivront cette affaire. :litjournal:

12 mai 201712 mai 2017

Dofin, ta candeur est touchante et c'est pour cela que je vais tenter de t'expliquer à nouveau :

1°) Le pauvre Aica (je suis sincère, ce doit être affreux) nous a dit plus haut qu'il était assuré.

Son préjudice à lui, son affaire, devrait normalement lui être réglée par son assureur.

Si il est correctement assuré et si son assureur respecte son contrat, il ne devrait donc pas être concerné financièrement par la suite des événements.

2°) Sur le "tout seul".
Quand je dis "Rien ne prend feu "tout seul"" je n'évoque pas une intervention humaine mais un facteur déclenchant.

A aucun moment, dans aucun de mes écrits je n'ai émis la moindre supposition sur les causes de ce sinistre dont je ne ne sais strictement rien.

C'est d'autant plus certain, que, dans l'état actuel de cette affaire, rien ne me dit que je ne serai pas missionné par une des parties et je ne voudrais à aucun prix m'être engagé dans une voie quelconque qui pourrait risquer de lui nuire.

3°) Sur le déroulement de ce type d'affaire.
Le temps judiciaire étant passé à la suite des conclusions de l'expertise pénale, c'est le temps civil qui va s'ouvrir.

Au cours de ce temps, il ne va être question que de responsabilités et de pognon.

Si une vingtaine de bateaux ont été touchés, il est plus que vraisemblable que l'enjeu de cette affaire soit de l'ordre de quelques centaines de milliers d'€ répartis entre plusieurs parties.

En près de 30 ans d'activité, je n'ai jamais rencontré d'affaire de cette dimension qui n'ait pas eu recours à une démarche judiciaire civile pour établir les montants et répartir les responsabilités.

Je pense donc que, après (peut-être) une phase "amiable", une procédure civile sera engagée avec, pour déblayer le volet matériel, la désignation d'un expert judiciaire qui sera différent de l'expert désigné par le parquet et la participation d'experts "contradicteurs" pour chacune des parties.

Ce sont ces travaux d'expertises qui représenteront, au final, le vrai travail de recherche et d'investigation.

Il arrive, d'ailleurs, parfois, que les conclusions de ce travail contradictoire, souvent collaboratif, aboutissent à des découvertes qui donnent lieu à la réouverture d'une démarche pénale.

4°) Sur le volet "polémique" que tu imagines, à tort.
La mission du premier expert judiciaire consistait à éclairer le parquet sur le point de savoir si ce sinistre est, à priori, accidentel ou criminel.
Cette mission a été accomplie, je suis persuadé qu'elle l'a été avec sincérité et compétence, mais elle a été accomplie pour répondre à la question du parquet et certainement pas à celle du tribunal civil (ou peut être administratif si des biens publics sont concernés) sur le plan des montants et des responsabilités.

Effectivement, une vraie expertise sera diligentée, elle pourra confirmer l'origine déterminée par le premier expert...ou non.
Elle pourra en donner la cause...ou non.
Elle pourra révéler que ces causes engagent des responsabilités de tiers...ou non.

Elle pourra donc s'élargir vers d'autres implications ou, au contraire mises hors de cause.

Mon seul propos ici, consiste à informer les bisounours manichéens, toi en particulier puisque ça semble t'intéresser ("si tu es expert ... une image"), que ce n'est pas parce qu'un navire est à l'origine d'un incendie qu'il en est a priori la cause et encore moins que son propriétaire en est a priori le responsable.

La responsabilité est attachée à la cause, pas à l'origine.

C'est parce que c'est complexe et long qu'il est fait recours à la justice civile (ou administrative), c'est parce que les juges ne sont pas des techniciens qu'ils font appel à des experts, et c'est parce que les dossiers sont complexes que ces procédures sont longues.

Pour conclure, tu devrais mettre à profit ta "vielle habitude de ne pas gober tout ce qu'on me jette" pour prendre, comme moi, un peu de distance avec ce que les médias te disent de cette affaire.

:litjournal:

:cheri: :aurevoirdame:

12 mai 201712 mai 2017

Dofin : dommage que tu le prennes comme ça.

Certes, Nemo a plein de défauts, il est "auto centré", "égocentré" et peut-être même phallocentré (mais ça, je n'ai jamais réussi à le prouver formellement) et tout ça, en effet, l'aveugle complètement.
Tu peux aussi, parfois, lui reprocher le ton un peu sarcastique avec lequel il formule ses arguments.
OK, je te l'accorde, sur tout ça, il est grave nul !

N'empêche ...
Il sait de quoi il parle et il y a de fortes chances pour que cette triste affaire trouve son dénouement heureux ou malheureux (selon les victimes et leur situation en terme d'assurance) comme il l'indique ici.

C'est bien de faire part de ses états d'âme sur les assurances qui arnaquent, sur les experts incompétents, sur les juges qui s'en foutent et les magouilles qui en résultent quand les trois se réunissent, mais les victimes de cet incendie n'ont pas besoin de ces tourments qui ne feront rien avancer du tout si ce n'est alourdir un peu plus l'atmosphère dans laquelle ils sont déjà plongés malgré eux.

En revanche, suivre les indications précises de Némo leur seront de la plus grande utilité pour mener à bien un dossier qui sera long à refermer.

Il ne s'agir pas d'avoir "un avis sur ces faits" mais de comprendre comment ça marche et d'employer la bonne méthode pour se sortir au mieux de cette histoire.

En dehors des coups de gueule habituels en taverne sur des sujets parfois légers ou sans importance, un sujet comme celui-ci nécessite des explications précises par ceux qui en ont la compétence pour aider ceux qui en ont besoin.

C'est ce que Nemo a essayé de faire du mieux qu'il a pu (j'en suis certain) en l'état actuel des connaissances qu'il a de cette affaire.

13 mai 2017

Tu préfères "phallotranché" ?

10 mai 2017

Pour faire plus simple ,la question est de savoir si le bateau qui enflammé le port a pris feu tout seul ou pas . Si tu es expert tu dis oui ou non ,comme ça on gagne du temps en parlotte .Et accessoirement en remboursement et soucis des parties concernées.Accessoirement ,vu que c'est un problème d'argent est une image .
Apparemment c'est un accident . oK . Tu t'en tiens à cela ,car si tu tu n'es pas sur ,ce qui ne m’étonnerai pas ,mieux vaut éviter un diagnostique a la c .. + leurs interprétations qui n'avancent a rien .
Les experts doivent servir a ça , pas plus .
Expertiser un expertise revient a la daube habituelle .

11 mai 2017

Nemo , tout seul veut dire sans que personne n'y mette le feu . Cause non retenue ici ,bien que pas impossible malgré que nul ici n'ait envisagé cet possibilité. Qui engagerait peur être d'autre personne que le seul proprio du navire d'ou est parti l'incendie . Mais l'expert ayant dit , le débat est clos de la sorte ...
Tu n'es pas l'expert qui diagnostique ''si tu es expert ... une image''. dont je parle plus haut ,ne te sens pas visé par cela a moins que ça te fasse envie .
Quant a moi , merci pour le cours d'orthographe je raccourcirai dorénavant mes journées pour avoir les idées bien claires avant de poster ,et permet moi de garder l'opinion selon laquelle ,cette pseudo expertise livrée à la hate arrange qui voudra bien ,et de ne guère m’intéresser au process melasseux à venir .
Il m'aurait semblé plus judicieux qu'une Vraie expertise soit faites avant de jeter cette solution en pâture pour calmer le jeu .
Un vielle habitude de ne pas gober tout ce qu'on me jette . Et de croire que tout est bien sur l'horizon .
De plus pour Aica qui s'est retrouvé dans ce bordel il me semblera sympa de pas installer de discussion polémiste , chacun se fera son avis sur ces faits . :alavotre:

12 mai 2017

et patati et patata . Tu ne comprends rien ,même lorsque je te réexplique . Garde tes salades pour tes admirateurs .

12 mai 2017

Incapable d'élargir un champ de pensée . Type auto centré ,au dessus des autres ,que l'on aime bien qualifier pour signifier sa position altiére ,et complètement aveuglé par son ego au point de ne rien comprendre au chose toute simple .
Dommage car tu sais des chose comme tout le monde ,mais contrairement à ce que tu penses ,pas plus .

:goodbye:

12 mai 2017

Je réagis normalement . Pour le reste je suis d'accord .

Comment ça "phallocentré"!
:tesur: :mdr:

18 mai 2017

Et qu'en est il de la responsabilité de Johnny dans tout ça ?
:mdr:
Désolé d'interrompre un dialogue si conflictuel et sérieux mais...
Il faudrait eut être attendre la suite avant d'en faire des tonnes !
:acheval:

10 mai 2017

Le malheur des uns.......un individu bien intentionné, m'a volé mon tangon......un autre a volé une hélice en inox......il y a des jours ou je deviens vraiment con.......avec des envies de .......

10 mai 2017

le monde est fou !!!

:-( :-( :-(
:lavache: :lavache: :lavache:

11 mai 2017

Incroyable....
Que ce monde devient merdique....

12 mai 2017

Je ne suis pas surpris.
En 87 lors de "l'ouragan", j'ai eu 2 sinistres.
Le premier, pour le bateau parti à la côte dans le golfe du Morbihan.
Le 2ème pour pillage du matériel.
Le bateau était échoué sur une petite ile qui compte une seule habitation.
Un ami a vu, dans le port, des gens empiler dans une voiture, des pare battages détachés des bateaux.

11 mai 2017

Mais il as toujours ete merdique ! Et encore je trouve qu il y a moins de vol sur les voiliers qu avant , car la voile est moins dans le vent ,
Il y a toujours un gang de pilleurs de voiliers ,meme ici a Cannes si un voilier s echoue sur le sable des iles de lerins. Mais c etais pire il y a 4 ans ,
J ai fait un vide grenier a cannes dimanche avec mon club du mourre rouge , et du temps que je garais la voiture , on m a pille les choses les plus interressantes dans les cartons !!! Et ceci derriere le dos d un camarade qui me gardais le stand,
Mais les chineurs pro arrivent par 3 ou 4 et tu peut pas lutter,
Cela m a mis la rate au cours bouillon, mais ensuite avec l apero et la journee ensoleillee c est passe' !!!!

11 mai 2017

Bon ce matin je suis rentré dans le bateau (démarche importante pour moi), bon ......l'eau était au niveau des coffres, j'ai récupérer les jumelles de mon père dans un équipet ou cela a chauffé mais dans leur étui en cuir elles étaient protégées.
Le carnet du bateau qu'il faudra faire sécher et quelques menu trucs ....voilà c'est fini.

11 mai 2017

Vous êtes étonnés qu'il y ait des pilleurs d'épave à Saint-Malo?
Cela pille, même sur des navires qui ne sont pas des épaves!

Et même à terre. Pour moi ce matin, mon peignoir siglé des thermes marins sur un porte-manteau du parcours aquatonic :-( . Vous avez le droit de ne pas vous sentir concerné! :-D

11 mai 2017

Ben a vouloir jouer les aldo maccione avec ton beau peignoir !!
Voila tu retour a la serviette de bain moche sur les epaules plutot "michel blanc " a la piscine

11 mai 2017

Mais....vous trouvez ça normal, le pillage, ou quoi?
Et non, cela n'a pas été toujours comme ça.
Dans les annees 60, tu pouvais laisser ta voiture ouverte, n'importe où.
Jusque dans les années 80, tu n'aurais jamais eu un vol sur ton bateau, et surtout pas cramé sur une cale, derrière des barrières.
Jusqu'à fin des 90's tu n'avais jamais un casier barbotté. Alors que 17ans plus tard seulement, c'est un miracle quand tu le retrouves.
Ok, il ne faut jamais dire jamais, mais tout est statistique. Et les Stats 2017... pas glop.

11 mai 2017

Euh, quand Loïc Peyron avoue lui-même qu'il s'est servi sur les bateaux des autres en winchs par exemple et autres pièces, non, les vols ont existé de tous temps...

Pour la voiture, je connais des coins où tu peux encore la laisser. Et mon vélo vient de passer (malencontreusement !) 15 jours non attaché dans un lieu tout à fait accessible à LR intra muros...

Les stats de 1257, elles devaient pas être terribles en termes de sécurité dans les bois...

11 mai 2017

bof

le vol de casiers a toujours existe ...ecoute les anciens ..ou alors tu habites loin de la mer ..

12 mai 2017

Et bien on habite pas le même coin alors.
Le papa a toujours posé des casiers en Bretagne nord, et ne s'en ai jamais fait piqué un seul (un filet une fois, laissé au fond, nous n'avions retrouvé que les bouées) jusqu'à ce qu'il arrête cette pêche il y a une quinzaine d'années.
Comme dit plus haut, aujourd'hui'hui, l'ambiance est effroyable.
C'est l'evolution des mœurs qui fait peur. Où cela s'arretera t'il ?

Premier vol sur le Mousquetaire pas encore mis à l'eau : automne 1968

Plus tard, 1980 à Jersey presque toutes mes amarres par un gars de Saint Brieux (je lui avait écrit pour lui signaler son erreur, pas de réponse ...)

Ce n'est ni pire ni meilleur maintenant.

12 mai 2017

les pilleurs d'épave ... ne datent que de 20 ans ? :acheval:

Ce qui change peut être, c'est que, en 1968, personne n'était au courant du vol sur un mousquetaire à Pou- sur-Armand les Daoulas alors que, de nos jours tout le monde sait tout de tout.

Ce n'est peut être pas qu'il y a plus de vol, c'est peut être qu'on, en parle à plus de monde. :litjournal:

13 mai 2017

sans oublier les naufrageurs, à une époque où la sécu n'existait pas, ni la retraite,ni pôle emploi, ni les restau du coeur, et où une bonne partie de la population s'estimait heureuse de pouvoir faire son repas d'une soupe au pain, avec une tranche de lard les jours de fête...

12 mai 2017

Drôle de nouvelle , pour un de mes amis qui a son bateau abîmé par celui d'à coté qui a flambé , comme il est assuré au tiers, son assurance ne veux pas faire de recours contre le bateau générateur des dégâts ????
C'est possible ça ?

12 mai 2017

Bonjour
Bizarre et surement illégal, je pense qu'il doit s'agir d'un courtier qui ne veut pas remonter l'affaire à la compagnie qui assure. Voir aussi s'il a la garantie Defense et recours.

Oui, bien sûr.
Une assurance "au tiers" n'a d'utilité que pour les autres.

C'est donc lui qui va devoir effectuer le recours. :-(

13 mai 2017

D'où la nécessité d'avoir une garantie "recours" (cf Kroz Avel)

12 mai 2017

Et bien ca commence , la me'che est emflammee ,
Et toi iaca t es tout risque? Ca va mus faire un fil de taverne long comme un voyage

12 mai 2017

N'y connaissant rien, je trouve çà bizarre puisque le tiers est censé couvrir les dégâts occasionnés par un autre identifié.

Le tiers responsable est effectivement censé couvrir les préjudices dont il est responsable.

C'est indiscutable.

Mais, et de taille le "mais", il appartient au lésé de porter sa réclamation au tiers responsable (ou aux tiers responsables si ils sont plusieurs) et ça m'étonnerait énormément que l'assureur du bateau "origine" accepte de considérer qu'il est responsable sans entamer une démarche afin de déterminer les causes du sinistre et éventuellement les responsabilités pouvant ouvrir des voies récursives.

12 mai 2017

Oui tout risques.
Mais je suis fébrile aussi, ce sont des assurances........

12 mai 201712 mai 2017

Ne frémis pas trop.

Si le risque couvert correspond effectivement à la réalité du préjudice (à vérifier sur le contrat), il y a une voie de recours identifiée, à la réserve près qu'il faudra qu'il trouve un accord avec les parties sur le montant de l'indemnisation, et tu devrais donc être indemnisé facilement en fonction des données de ton contrat.

Tu noteras que j'ai dis "facilement" et pas "rapidement". Si tu es en perte totale avec un contrat sur une valeur conventionnelle, c'est simple et il n'y a aucune raison que ça dure. Si, en revanche, ton navire est réparable ou si la valeur est "à dire d'expert" tu risques de devoir attendre qu'il se forme un consensus entre les parties (toutes, y compris celles qu'on ne connait pas encore).

Dans tous les cas, et, au final, c'est ce qui coutera le plus cher, c'est ton assureur qui va se substituer à toi dans le règlement de cette affaire et engager les frais nécessaires pour son/votre recours.

12 mai 2017

Mon bateau est en "perte totale" déclarer par l'expert et assurer pour une valeur de 20000e, notée sur le contrat.

Donc, ton cas est simplissime.

Ton assureur devrait te verser la somme convenue et se démerder de son recours.

L'argent ne compensera pas l'affectif mais, au moins, tu étais couvert correctement.

13 mai 2017

Il faut comprendre que le fonctionnement de l'assurance en cas de sinistre avec un tiers responsable identifié, c'est au moins 3 parties.

Toi A
Ton assureur B
Le responsable C

C a crée des dommages à A.
C doit dédommager A de l'ensemble de son préjudice.

A et B ont une relation contractuelle dans laquelle B couvre pour maximum 20 K€ le risque de A.

A peut justifier d'un préjudice de 25 k€ (exemple).
Par application du contrat B va payer a A une somme inférieur à 20 K€, admettons 18 k€

Mais B va également exercer un recours contre C.
Ce recours sera basé sur le préjudice soit 25 K€.

Si le recours abouti, C paiera 25 K€ à B. A touchera un complément de 7 K€.

Sans assureur, ou avec une couverture au tiers simple, les responsabilités et devoir de C à l'égard de A restent les mêmes, mais A devra assumer a ses frais et a ses risques le recours contre C.

Dans la vrai vie c'est plus compliqué car C est lui même assuré auprès de D, ou à minima a l'obligation de l'être car son bateau séjourne dans le port E.
Port E dont le règlement rend obligatoire l'assurance.
Si C n'était pas assuré et que sa solvabilité ne peut faire face au cout du dommage, E sera appelé à la cause car il aurait dut vérifier que C était assuré ...

Bref aboutissement du recours ...3 ans minimum.

donc pour un gars en RC, peu de chance de toucher le moindre kopeck avant 3 ans.

13 mai 2017

pas du tout.

Si A subit un préjudice valorisé a 25 k€ k et touche seulement 18 par application contractuel A/B
C paye 25 - il répare le préjudice crée.

Si B paye 18, touche 25 et se fout 7 dans la poche en douce .. c'est ce que l'on appelle de l'enrichissement sans causes.

C est redevable envers A
B n'est que le représentant de A.

Après recours ce n'est pas B qui verse au dela de son contrat , B in fine ne verse rien, il n'a fait qu'une avance. C verse la totalité.

En l'absence de C, ou en l'absence d'aboutissement du recours.
B verse dans la limite de son contrat, soit 0 au tiers, un peu moins de 20 k€ en tout risque.

13 mai 2017

euh, y'a pas mal d'années que j'exerce plus dans le monde de l'assurance,
mais dans ton explication et dans la mesure ou A à une garantie "dommages", ici en l'occurence la perte totale pour un montant de 20K€, A reçoit de B une indemnisation dans la limite des 20K€ prévue, et le reste, il s'en tape de C jusqu'à Z, c'est le taf de la compagnie, et si elle prends 30K pour une limite de 20K de garantie, j'crois pas qu'elle verse à A le moindre Kopeck de plus, puisqu'elle verserait une indemnité au delà de son engagement contractuel, ce qui pose à minima un problème comptable et fiscal…

en tout cas j'ai pas souvenir d'avoir vu une compagnie verser plus que sa limite de garantie quand bien même elle aurait touché plus au final…

13 mai 2017

expliqué comme ça, en effet, c'est assez clair et logique…
on oubli bien ce qu'on ne pratique pas

12 mai 2017

l'assureur versera la somme évaluée par l'expert dans le maximum de 20.000. sauf à contester en rapportant la preuve de la valeur vénale d'un voilier similaire et de son équipement.

Sur ce détail, tout dépend de son contrat.

15 mai 2017

Des nouvelles, en ce qui concerne les assurances.
Comme le disait Nemo le grisé, mon cas est simple , il considère que la valeur du bateau correspond à la valeur assurée , donc remboursement.
Par contre au dire de l'expert le recours contre le bateau "départ du feu" n'a que très peu de chance d'aboutir car, dans ce type d'accident (feu purement accidentel), il y a une loi qui remonte à très longtemps qui fait qu'on ne peut pas se retourner contre l'auteur du début de l'incendie.
De ce fait les assurés au tiers en sont pour leur frais.

16 mai 201716 mai 2017

Je pense que la Loi à laquelle il a été fait allusion est l'ancien article 1384 alinéa du CC devenu 1242 depuis l'ordonnance du 10/02/2016.

"...celui qui détient, à un titre quelconque, tout ou partie de l'immeuble ou des biens mobiliers dans lesquels un incendie a pris naissance ne sera responsable, vis-à-vis des tiers, des dommages causés par cet incendie que s'il est prouvé qu'il doit être attribué à sa faute ou à la faute des personnes dont il est responsable.".

C'est précisément pour ça que, comme je disais plus haut, l'identification des causes et autrement plus importante que l'identification de l'origine.

Ceci dit, pour en revenir à ce que cet expert vous a dit, il n'est pas exclu de se retourner contre le détenteur de l'origine du sinistre. La réalité est qu'il faut démonter une faute ou une sous responsabilité pour procéder à un recours et que la recherche des causes d'un incendie est une démarche difficile.

03 juil. 201703 juil. 2017

Un bateau est, par définition, un bien meuble, comme une voiture, un chien, une commode, etc.

03 juil. 201703 juil. 2017

Un meuble est un bien que l'on peut déplacer par opposition aux biens immeubles...qu'on ne peut déplacer.

En particulier, tu peux déplacer un bateau, même que c'est "étudié pour".

16 mai 201716 mai 2017

Lire le règlement du port.
Si par exemple il stipule qu'il est interdit de laisser brancher sur le secteur, contrevenir a cela pourrait constituer une faute.

16 mai 2017

C'est exactement cela.
Bravo et merci de tes conseils.

03 juil. 201703 juil. 2017

@Nemo le grisé
"l'immeuble ou des biens mobiliers"
je ne comprend pas le rapport avec un bateau ? ce n'est pas un immeuble, la ok. n'y un biens mobiliers
le mobilier :Qui a rapport aux biens meublés,
donc définition de meuble : Le meuble est un objet mobile à usage domestique.
PS: je n'y connais rien en lois. mais je voudrais comprendre cette dérive.
merci de ton explication.

03 juil. 2017

ok, je comprend pourquoi je ne comprend rien au texte de lois, il n'appelle pas un chien ! un chien.
merci

04 juil. 2017

ok , la, je comprend, merci pour tes explications. :pouce:

16 mai 2017

Je te souhaite de trouver rapidement un remplaçant à ton voilier pour tourner la page de ce triste événement.
La morale de cette histoire, c'est qu'à moins de considérer que son bateau vaut zéro, s'assurer en RC est un choix à éviter.

16 mai 2017

Pour ce qui est du montant de l'indemnisation, fixée "à dire d'expert".
Pour exemple, voici comment a été traité le cas de ma moto volée fin 2015.

L'expert a fixé une valeur qu'évidemment j'ai trouvée trop faible.
J'ai donc fait un beau dossier avec copies des factures d'entretien, d'achats d'accessoires, copie d'annonces de vente d'occasions similaires et, petit plus, un devis de mon concessionnaire (date d'un moi avant le vol) de moto pour le rachat d'une neuve.
Et bien, l'évaluation a été revalorisée de 8 à 9000 euros. Pour un simple courrier.

Cela vaut le coup de se décarcasser pour améliorer le traitement de son infortune.

16 mai 2017

J’ai eu la même expérience sur une voiture plutôt ‘’rare’’ on ne parlait pas à l’époque de collection. Suite à la proposition de l’expert j’ai écrit en recommandé à mon assureur en leur demandant de bien vouloir me retrouver le même véhicule avec le même kilométrage pour la somme qu’il me proposé, leurs laissant même le choix de la couleur ! La nouvelle proposition qu’ils m’ont faite été elle acceptable !
Donc ne pas hésiter a préparé ton dossier avec des détails : des dernières révisions, équipement règlementaire à bord, facture de voilier, photo de l’entretien récent ….

16 mai 2017

Parfois c'est l'assurance qui ne désire pas assurer tous risques, alors il faut faire faire une expertise.

17 mai 2017

Pour info, le port accueille bien les visiteurs en ce moment. Premier ponton à droite en entrant, places numérotées en rouge.
Flores

17 mai 2017

A ce propos, il y a un espoir de réparation des pontons endommagés avant la saison?

18 mai 2017

Bonjour
Article 21:Fourniture d'électricité :
La fourniture d'électricité est limité à 5 ampères par poste,pour l'éclairage du bord.
Les fiches prises de courant doivent être d'un modèle étanche correspondant exactement aux socles existant sur les installations de distribution,sans connections intermédiaires.

18 mai 2017

Désolé pour AICA et tous les autres propriétaires de ces bateaux.
Courage à vous tous !

19 mai 2017

Ce que décrivent Nemo et Yves à propos de l'assurance aux tiers , a la réflexion n'est pas loufoque.

En effet , si je suis assuré aux tiers , et que mon bateau prend la foudre et brûle , je n'ai droit à rien.
Est ce que si juste à coté il y a un autre bateau amarré , lui aussi assuré aux tiers , auquel l'incendie se transmet, je suis responsable de son sinistre?
Ainsi si dans un port , un bateau prend la foudre , brûle et que l'incendie se transmet à nombre de bateaux, il semble logique que ça soit à chaque sinistré ou à son assurance tous risques s'il en a une d'endosser le sinistre.

20 mai 2017

bien sûr. pour qu'une assurance au tiers fonctionne, il faut un tiers responsable identifié. si le responsable n'existe pas (incendie accidentel en vertu de l'article cité par nemo, aléa climatique etc.) ou bien assez fréquent s'il n'est pas identifié (l'auteur de l'accident a pris la fuite et il n'y a pas de témoins, l'enquête ne permet pas de l'identifier
sauf erreur de ma part, l'assureur n'indemnise pas.

20 mai 201720 mai 2017

La notion de tiers responsable est un peu plus large que ce que tu envisages.

Identifier les causes d'un incendie au delà de son origine peut permettre d'ouvrir la voie vers de nouvelles responsabilités.

Par exemple, un intervenant qui aurait merdu, un appareil défectueux permettent de sortir du 1242 pour exercer un recours vers ces nouveaux tiers au titre du vice caché ou de la RC pro.

En revanche, l'assureur d'un responsable identifié, lui, devra indemniser les victimes qui ont fait valoir leur préjudice quelque soit leur couverture propre d'assurance.

03 juil. 2017

On m'a ainsi incendié 2 voitures dans le passé, les gars ne se sont pas presser d'aller se dénoncer à la police, résultat, tout pour ma pomme.

Pour des voitures, c'est chiant, du fric de perdu.

Pour des bateaux, c'est une perte plus violente car les relations avec un bateau sont bien plus affectives.

20 mai 2017

De toute façon , en effet , au tiers , l'assurance n'indemnise jamais, en cas d'incendie comme dans le cas présent , pour tous les bateaux assurés au tiers , il n'y aura probablement aucune indemnité , même si manifestement, l'incendie s'est propagé d'un bateau voisin , pire , les propriétaires de bateaux assurés aux tiers risquent d'avoir à payer la facture de renflouement de l'épave, de stockage de l'épave , puis de destruction de cette même épave.
Je commence à comprendre pourquoi certaines compagnies comme la maif ne font pas d'assurance bateau aux tiers.

20 mai 2017

Salut Bernard, mon bateau est assuré "au tiers", et à ma connaissance, toutes les assurances couvrent l' enlèvement d' épave dans les chenaux et ports.
Il me semble d' ailleurs que c' est le minimum demandé par tous les ports, que l' on soit de passage ou "résident".
Maintenant personnellement j' ai fais le CHOIX de ce type de contrat dans mon soucis d' autonomie.
Si je prend par ex mon mat sur la tête, je n' irais pas me plaindre, j' assume et anticipe au maximum l' entretien que je fais moi-même à 100%, si je fais une erreur de nav, pareil.
Si je me loupe en faisant une manœuvre de port et que j' endommage un autre bateau, je paye une assurance pour çà.
Par contre, si un bateau en feu par la négligence de son propriétaire viens endommager le mien, je ne trouverai vraiment pas normal que l' assurance du responsable ne m' indemnise pas sous prétexte que je n' ai pas pris la garantie "tous risques".
Si le bateau en question a pris la foudre, j' aurais vraiment les boules mais ce ne sera pas la faute de l' autre proprio.
Toutes mes motos et voitures ont toujours été assurées au minimum, et j' ai TOUJOURS été indemnisé lors de sinistres non responsables, je suis surpris d' apprendre qu' il n' en est pas de même pour les bateaux!
Gorlann

20 mai 2017

sur les VTM, tu oublie pas un peu aussi, ce qui s'appelait, de mémoire, la convention IDA, qui à ensuite pris un autre nom compliqué à l'acronyme inprononçable, et qui de mémoire, faisait que dans les alentours des années 97/98, une compagnie d'assurance n'exerçait pas de recours auprès de la compagnie tierce si le dommage n'excédait pas… un truc autour des 36KF ?

20 mai 2017

Merci pour les explications.
Je ne sais pas du tout si c' est le cas dans l' incendie de St-Malo, mais dans le cas d' un port qui interdit de laisser un bateau branché sur la borne du ponton quand il n' y a personne à bord, que le propriétaire de ce bateau passe outre et cause un incendie endommageant ses voisins, dans quel cas de figure se retrouve-t’ont?
Gorlann

20 mai 201720 mai 2017

Il t'indemnisera si, mais seulement si :
- l'incendie sort du cadre du 1242,

- tu lui communiques une réclamation,
- vous trouvez un accord sur son montant.

Et il te coûtera des sous de démontrer la cause du sinistre (nous sommes très chers) et de soutenir la valeur de ton bateau et inutile de te dire que le montant annoncé par Gorlann29 n'a que très peu de chance d'être entériné par les experts de l'autre assureur.

Au final, si il te dit "fume" il ne te restera plus qu'à aller en justice, à tes frais...

Lex sed lex, dura lex.

La réglementation française sur les VTM (véhicules terrestres à moteur) est une exception :
- il existe un fond de garantie,
- les experts sont brevetés par l’État (Article L326-4 du Code de la Route)
- ils bénéficient d'une formation uniforme et nationale donnée sous le contrôle de l’Éducation Nationale (niveau BTS).
- enfin, et c'est certainement le plus important en matière d'incendie, l'interprétation en vigueur de la Loi du 5 juillet 1985 (Loi N°85-677 dite Loi Badinter) affecte une responsabilité a priori aux VTM impliqués dans un incendie, ce qui est l’exact contraire du 1242, sauf dans des cas spécifiques : malfaisant, incendie consécutif à une cause étrangère à la fonction de VTM.

Tu ne peux en aucun cas mettre en parallèle, en France, le traitement des VTM et celui des autres biens.

20 mai 2017

dans ce cas il y a une faute du proprio (si c'est prouvé par un expert) et tu peux te retourner.
Mais ce n'est pas le cas de ST Malo, il n'y a pas de faute de la part du proprio.

20 mai 2017

Ok, merci et bon courage
Gorlann

21 mai 2017

Salut Gorlann, je partage ton explication au dessus , je suis aussi assuré aux tiers , mais , je découvre aussi à la lecture des information de Némo , que si un autre bateau endommage le mien , dans quelques circonstances , que ce soit , j'aurai beaucoup de mal à me faire indemniser , dans la mesure où ça sera à moi de saisir la justice , à mes frais pour obtenir réparation.

Dans un autre domaine , j'avais eu l'occasion de découvrir des situations qu'on n'imagine pas .
Responsable agricole , j'avais essayé de résoudre les problèmes d'un collègue qui se fait reprendre son tracteur , en achète un neuf à crédit.
Pour la révision , le concessionnaire reprend le tracteur, lequel concessionnaire se trouve en liquidation , le fabriquant revient chercher le tracteur pour lequel il n'a pas été payé.
Conclusion , le collègue n'a plus son ancien tracteur qui a été revendu par le concessionnaire , n'a plus son tracteur neuf , mais doit payer son crédit à la banque...

La, je ne serais pas très étonné si les épaves devaient être stockées " un certain temps " pour expertise , et qu'ensuite , le propriétaire de l'épave reçoive la facture du stockage lorsqu'il est comme toi ou moi assuré aux tiers.

30 juin 2017

ici c est christian bateau oxygene si tu veux faire 1 nav contacte moi je suis a st malo juillet aout sept chausey jersey etc et bon courage

30 juin 2017

Hello, je remonte un peu cette histoire.
Le port a-t-il été remis en état?

30 juin 2017

il vienne d enlever les pannes brule mercedi 27 il seront remplace pour le 10 juillet parai t il

01 juil. 2017

ok, merci pour l'info.

03 juil. 2017

Ce qui a flambé aussi au port des Bas Sablons, ce sont les prix ! au moins pour les visiteurs :
30 € pour un 9 m, contre 26 € l'an dernier... (en haute saison). :-( :-( :-(

03 juil. 2017

La mairie désire une augmentation du chiffre de 15% alors il augmentent les prix.....c'est une vision, d'autres auraient augmenter l'attractivité .
Mais comme c'est de moins en moins accueillant, le chiffre baissera encore.......
Le problème, c'est la gestion, il ne connaissent pas le mode de vie des plaisanciers......ils ne pratiquent pas, mais ils gèrent.
D'ailleurs y a t-il encore une vie sur les pontons des Sablons ?

03 juil. 2017

tu en est ou avec ton assurance Aica? a tu trouvé ton nouveau jouet pour cette été?

06 juil. 2017

Ah là là ! Joël, je préfère ne rien dire ... J'entends la même chose jusque dans le 28 !

19 juil. 2017

La question n'est certainement pas que "la mairie désire une augmentation du chiffre de 20%". Si je comprends bien, le port est géré par la commune et les règles de la comptabilité publique exigent que le budget soit à l'équilibre.
Si la mairie veut augmenter le revenu de 15% c'est que le budget est déséquilibré d'autant et il faut "rentrer dans les clous".

04 juil. 2017

Le dossier est complet et est envoyé depuis peu...j'attends. Pour le jouet de cet été , c'est plus compliqué, la rupture (avec le bateau)a engendrée une remise en question notre façon de voir la navigation....
Propriétaire ou pas ?
Le changement de bassin de navigation ?
Le temps à consacrer au bateau ?
En tout état de cause depuis plusieurs années je suis en train de construire avec un ami un autre petit bateau (fluvial) et celui-ci va progresser plus vite car je serais surement moins sur l'eau cette année.

04 juil. 2017

J'ai la paresse de relire tout le fil et la réponse à ma question y est peut être déjà.

AICA, votre bateau étant détruit, perdez vous votre place de ponton ? Ou bien, le gestionnaire du port accepte-t-il automatiquement que vous en ayez une autre dé que vous aurez votre nouveau bateau(si vous en achetez un autre) ? ou bien ... ?

04 juil. 2017

Pour info, je garde ma place de ponton cette année......mais comme c'est en payant le prix fort aux dimensions de l'ancien bateau, j'étais amère.
J'avais donc deux possibilités, acheter une barque et payer pour la place la plus petite et encombrer une place......mais philosophiquement c'est pas terrible (un plaisancier va surement être content d'avoir une place cet été).
Bon l'autre solution est réduction de 50% de ma place à l'année en respect du règlement du port (six mois absent dont juillet et Aout).
Pour l'année prochaine le Maire nous a promis le maintien de la place même sans bateau, alors ??? mais si c'est aux mêmes conditions , je vais certainement mettre mon bateau de canal (mer et canaux) et libérer la place pour six mois aussi .......ou pas tout dépend de l'état d'avancement.
Ou alors un petit voilier pour faire des ronds dans la baie, mais pas plus loin (moins de 6 milles).

17 juil. 2017

Affaire définitivement réglée le 14/7 2017 par le remboursement par l'assurance de la valeur déclarée.
Deux mois et demi, c'est pas mal non ?Alors un coup de pub pour mon courtier: Ouest assurance plaisance.

17 juil. 2017

"Deux mois et demi, c'est pas mal non ?Alors un coup de pub pour mon courtier: Ouest assurance plaisance."

c'est l'histoire du verre a demi vide ou a demi plein

Tu es remboursé super, 2mois et demi c'est long ... surtout en cette période.

Bref pas de quoi faire de la pub - ils ont fait leur boulot, et pas forcément très rapidement.
.
Le train est arrivé pas forcément à l'heure - j'ai juste envi de dire heureusement mais pas de lui faire de la pub.

.
J'espère pour toi que cela signe le début d'une nouvelle histoire.

17 juil. 2017

J'ai des clients qui ont été indemnisés une semaine après expertise - soit parfois dans la deuxième semaine suivant le sinistre.

De nouveau, c'est juste normal que le train arrive.

17 juil. 2017

Pour avoir eu un sinistre indemnisé au bout de plus de 6 mois après grosses prises de tête (et de bec!), je trouve pour ma part que 2 mois et demi c'est très bien!

19 juil. 2017

Bravo à lui, le delai me parait tres bien.
Tu as raison de faire de la pub quand le travaille le merite.
:pouce:

19 juil. 2017

super aica maintenant te reste plus qua tournée la page et passer a autre chose , pas toujours simple cdt Noel

19 juil. 2017

bonjour
2 1/2 mois c'est bien
vol d'un fourgon de mon entreprise avec tout le matériel de chantier et matériel pour un client.
remboursement par AXA ...............7 mois !!! et à peine la moitié .
assurance PRO !!! qui fait mieux ( dans le style 'pire' ?)

JF

19 juil. 2017

AXA a mis un an ( ! )à me rembourser 150€ suite à un abordage sans gros dégâts par un bateau en manoeuvre ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Une photo prise à Majorque dans les Baléares. Le mouillage se trouve juste sous le cap Formentor au nord de Majorque

Souvenir d'été

  • 4.5 (75)

Une photo prise à Majorque dans les Baléares. Le mouillage se trouve juste sous le cap Formentor au nord de Majorque

novembre 2021