bateau sans frais

Bonjour,
Un skipper (sérieux, c'est important de le signaler) me propose de prendre mon oceanis en gestion (cad il assure l'entretien paye les frais de port et de carenage annuel) en contrepartie je lui laisse le bateau 1 mois par an.
Quelqu'un a t'il l'experience de ce systeme? Qu'ne pensez vous?

L'équipage
10 mai 2005
10 mai 2005

meme un skipper pro

ne ménera pas le bateau pareil que le propriétaire.
Sur les bateaux de loc je suis toujours au taquet , la coque qui craque et tout, jamais je ne ferai cela avec mon bateau...
Maintenant on peut toujours tomber sur un mec respectueux du matériel des autres mais je suis sceptique.
Si jamais il casse du matos pendant qu'il navigue , qui paiera?
N'y à t-il pas un risque que le mec arrete tout et te laisse avec le bateau en plan sans payer son carenage annuel .

AMHA sans une forme juridique adéquat qui définit clairement les responsabilités de chacun c'est risquer.

10 mai 2005

deja il y a un calcul à faire

hello,
en premier, fait un simple calcule:
additionne les frais qu'il s'engage à prendrer et compare le total au cout de location du meme bateau, au meme endroit, pour la meme durée et à la meme periode, tu aura deja une premiere idee. ensuite fait un rapide calcule de rentabilité, estime ou mieux demande lui combien il compte faire payer ses passagers, retranche les frais qu'ils prend à sa charge et vois si il se fait un benefice "raisonnable" ou pas. le gars qui fait ça "benevolement" est un peu douteux, si il se sort 2 ou 3000 roros de l'opération tu as des chance que ce soit reelement serieux. blinde en faisant faire un ecrit devant temoin (capitaine de port ou autre) voire meme chez le notaire et demande lui de placer les fonds correspondants sous sequestre ou de payer d'avance.
pour finir de te securiser tu peux faire cacher une balise dans le bateau, ainsi si il file avec tu pourras le retrouver.
en fait la vraie question c'est as tu confiance en lui?
amicalement
jpierre

10 mai 2005

bizarre

bizarre ton skipper ou bravo pour toi , car avec tout ce qu il doit payer , juste pour bosser , il doit rien de rien gagner ??

10 mai 2005

confiance

Merci jpierre,
En effet j'ai confiance en lui et de toute facon il y aura un contrat de gestion.
Pour son utilisation c'est day charter a la rochelle en aout. l'entretien comprend lui vidange, filtres, carenage, antifooling, place au port durant la duree de la mise a disposition du bateau, entretien courant (changement de drisses, reparation des voiles (dont une neuve tous les 3 ans...) visites hivernale (demarrage moteur, surveillance batterie..). Donc pas d'utilisatin regate, ni meme voyage

10 mai 2005

C'est quoi comme bateau pour faire du...

...day charter ?

Un Sangria ou un Océanis 500 ?

11 mai 2005

plutot le gros...

c'est un oceanis clipper 400.

11 mai 2005

C'est curieux...

Il me semble qu'à la louche çà doit faire kif kif bourricot qu'une location d'1 mois non ?
L'avantage de la location c'est le contrat avec la responsabilité et l'assurance.
A moins qu'il ne surveille le bateau à l'année si tu en es loin, je ne comprends pas ton avantage, (ni le sien d'ailleurs).
Y doit y avoir qqe chose qui m'échappe ?

11 mai 2005

Tu as mis le doigt où il fallait !

L'assurance ....

Dans ton cas il y aura activité de charter, le régime d'assurance doit être different. C'est à prendre en compte, cela signifie une charge supplémentaire, les tarifs sont souvent multipliés par deux dans ce cas, et les franchises par deux ou trois. Moyennant quoi ton skipper sera parfaitement couvert comme toi vis à vis du gros carton.

C'est un élément à prendre en compte, mais qui n'est pas forcément rédhibitoire. Cela peut faire l'objet d'une négociation avec l'assurance, et si le skipper est le seul à utiliser le bateau, diplômé et qu'il a des références, le tarif d'assurance peut baisser, et les franchises sauter au bout d'un moment.

Pour te donner mon expérience, je pratique deux activités: la location aux particuliers et la mise en gestion du bateau auprès d'un skipper pro qui fait du club de voile. Je suis très satisfait des deux formules, et je vois chaque année l'état de mon bateau s'améliorer ainsi que son niveau d'équipement. Le rapport casse/amélioration du bateau est très très très nettement positif (en fait, la casse est vraiment mineure et annecdotique).

Je travaille avec un skipper en qui j'ai toute confiance, et je dois même dire que plus on travaille ensemble, et plus je suis satisfait de notre association et de son travail. C'est un gars formidable. Nous habitons loin du bateau, et je mesure de plus en plus toute la valeur de cette association. Non seulement son activité génère de quoi entretenir le bateau (la location finançant les équipements), mais il s'occupe en plus d'une somme incroyable de petits détails qui sans lui nous empêcheraient de naviguer: la pièce qui manque et qu'il faut courir partout pour la trouver, les artisants qui doivent faire des interventions et après qui il faut courir en permanence, les solutions qu'il propose face aux problèmes techniques rencontrés, tous les petits trucs qu'il se débrouille pour avoir gratuitement parce qu'il connait untel ou untel .... et même dernièrement, il a réussi à négocier une garantie de place au port de septembre à juin, alors que nous n'avons pas de place et que le port est plein avec une liste d'attente plus longue qu'un ticket de caisse de supermarché ! Le tout sans avoir à verser de dessous de table.

Je pense que le plus important, c'est la confiance que tu peux avoir dans ton skipper. Ce rapport de confiance est le plus important, bien au delà de tout papier juridique (je n'ai personnellement aucun contrat ou quoique ce soit du genre avec lui, seul un papier de mise à disposition du bateau en cas de controle).

Cette confiance ne doit pas être aveugle, elle se construit. Cela signifie aussi qu'il y a une prise de risque à prendre: aucun papier ne mettra jamais à l'abri d'un escroc ou d'un gougnafier. Donc il faudra se baser sur sa réputation de sérieux qu'il faudra vérifier, mais après, il faudra se lancer ..... ! Mais il faut bien aimer un peu l'aventure pour naviguer en bateau, non ?

Dans cette histoire, j'ai découvert que cette association nous apporte beaucoup plus qu'un appoint financier pour le bateau. Vraiment beaucoup plus y compris sur le plan humain, et j'espère que j'arrive à lui rendre à la hauteur de ce qu'il me donne.

Bonne chance à toi

11 mai 2005

nuc

pour du charter le skipper doit etre bppv et ton voilier en nuc, si tu es sous pavillon francais, car en cas d accident tu n est pas couvert

11 mai 2005

en fait

Ce qui m'inquiete c'est le gros carton, abordage, grosse voie d'eau etc.. je ne sais pas trop qui sera responsable de la casse!

11 mai 2005

ca fait plaisir..

Une histoire que se passe bien...
Effectivement je vois la chose comme toi (loin de la mer, entretien effectué, améliorations du bateau).. et c'est vrai que c'est vraiment une question de confiance, de serieux et de personne.
Comme j'ai confiance dans le bonhomme je vais tenter une année de gestion. Reste a voir l'assurance "charter".
Merci encore pour ce témoignage

11 mai 2005

NUC

Non, pas en dessous de 20 m ;-)

12 mai 2005

assurance

parce qu'il y a une prime "normale" en temps normal ? moi je trouvais les prix deja tellement anormaux ! :-)

13 mai 2005

C'est bizarre,

Oui Pascal, en vérifiant dans les textes, je ne comprends pas trop. En plus comme ils ont modifié la 225 en la liant avec la 224, c'est moins clair (mais là n'est pas le problème)

Je connais plusieurs sociétés (sérieuses) de charter qui ne travaillent qu'avec des bateaux de proprio, et pas un seul n'est en NUC. J'ai par contre un ami qui est skipper indépendant sur son propre bateau qui est NUC, mais il m'a dit que c'était pour pouvoir récupérer la TVA.

C'est bizarre ... J'ai l'impression qu'il y a une difference entre le skipper indépendant, et la constitution de société. Je vais essayer d'éclaircir ce point ...

13 mai 2005

nuc

j ai eue deux voiliers ou je bossais avec , a chaque fois obligé de le passé en nuc ; pour des bateau de 11 et 13 m

13 mai 2005

j'ai pas l'expérience de la chose

mais il me semble que si tu acceptes que quelqu'un soit sur ton bateau sans toi( ce qui est la principale difficulté), il est bien possible que le skipper prenne une assurance complémentaire qui le couvrira pendant sa période d'occupation et ce sans incidence sur la prime normale pour l'utilisation habituelle hors sa présence

amicalement

attention à l'état des lieux avant et après et aux responsabilités diverses et variées

13 mai 2005

c'est exact, mais il ne s'agit pas d'une assurance complémentaire

je parle que tu conserves ton assurance personnelle normale et que le skipper prend une autre assurance, y compris dans une autre compagnie, pour assurer son activité propre pendant la période considérée

amicalement

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (87)

L'eau de l'Aude là

mars 2021