Bateau alu : Attention les cadènes !

On peut théoriser à l'infini sur les avantages et les inconvénients de tel ou tel matériau constitutif du bateau( le plus mavais restant de toute façon declui que l'on connait le moins et que l'on n'a pas domestiqué), mais je tiens à attirer l'attention de mes camarades amateurs de casserolles nautiques en alu, sur un point au moins aussi pernicieux que l'electrolyse : L'usure et l'ovalisation des trous de cadènes en alu, recevant les chapes inos des ridoirs de haubans ... c'est une horreur, notamment au niveau de l'étai avant, et cela ne semble impressionner personne. Je m'explique: la cadène en alu de forte épaisseur est solidement soudée à un pont prévu pour ça, et cela inspire le respect au moins visuellement. Or que ce passe t-il sous la chape de ridoir de hauban. La chape inox (métal dur), tire et donne de multiples à-coups à la cadène alu ( métal mou) et sans démonter la chape ou le ridoir à plaques, vous ne pouvez pas voir que le trou de cadène alu s'ovalise dangereusement jusqu'à ce qu'il n'y ai plus suffisament de métal (alu) disponible pour assurer une résistance normale, et hop là ! le mat parterre. J'ai remarqué ( avec effroi) sur mon bateau, lors du dernier hivernage une ovalisation de 8mm de haut du trou de chape de la cadène d'étai avant, ... avant de trouver deux ou trois bateaux alu dans le même cas, et de rencontrer un propriétaire de romanée qui avait dématé pour cette raison. Ayant noté que sur les gros bateaux en alu ( supérieurs à 40 pieds) les cadènes en alu soudées à la coques étaient reprises par des plaques inox, je vais faire la même chose sur ma cadène d'étai, et j'invite tous mes camarades propriétaires de casserolles en alu à bouchains vifs, à vérifier l'état de leurs cadènes et plus particulièrement celle de l'étai avant. Si chacun de ceux qui évite ront un dématage m'envoie une bouteille, je vais finir poivrot... vérifiez les gars, vérifiez, c'esst impressionant.

L'équipage
17 juil. 2003
01 fév. 2005

vieux fil dis donc

Je remonte ce vieux fil d'un coup (là c'est un coup de turbopropulseur, il était entéré) car:

  • mes cadènes sont faites exactement comme ca, avec des reprise en inox pas d'ovalisation du trou, mais je me demande si on peux controler la fixation de la cadène alu. En effet je connait toute la coque mais la ca semble vraiment "mystérieux", et je me méfie.

J'aurai prévu un test de resuage (étudié au lycée!). Est ce suffisant et d'abbord est ce important. D'autre ont t'il déja eu ces question??

Pour info c'est un "sing sing" plan Joubert chantier Pouvreau (85) de 1972, en AG4 xxxx . Il s'apelle "Miquelon", et au passage avec chance je tombe sur quelq'un qui le connait!

Merci d'avance
Amicalement
Benjamin

16 juin 201016 juin 2020

demontage ridoir inox sur cadenes alu

bonjuor,
je remonte cet sujet, je doit verifier le cadenes sur mon Romanee.
le cadenes font avec le ridoir inox un bloc unique et inamovible comment resoudre le pb? product miracle ? tout chasser et refaire ?
mercie an avance
corrado

16 juin 201016 juin 2020

Ne pas généraliser,

Il n'y a pas que les gros bateaux qui sont bien construits, certains chantier et architectes on plus le sens du détail et du travail bien fait que d'autres. sur le mien qui ne fait que 10m les cadènes de haubans et de pararas sont doublées par des contres cadènes en inox , celle de l'étais est tout simplement bagué en inox comme tout ce qui reçoit un axe ou une manille sur le bateau.
C'est simple à réaliser, repercer la cadène pour y insérer une bague inox, découpé dans du tube, collé et isolé à l'époxy et tranquillité assuré pour pas mal d'années, 27 ans pour les miennes et toujours comme neuves.

16 juin 2010

Je ne comprends pas l'intérêt des contre cadènes

Cela ne change rien à l'effort exercé sur la cadène alu, et pourquoi alors cela empêcherait l'ovalisation du trou? Pour l'éviter, il faut répartir les charges, et je crois plus volontiers au fait de baguer le trou.
Pour moi, la contre cadène inox ne fait qu'augmenter les risques d'électrolyse entre les 2 métaux!

16 juin 2010

Les contres cadènes

sont fixes, elles prennes en sandwich la cadène alu et serré sur elle, isolés par du silicone. Ce qui use les cadènes alu c'est le frottement permanent des axes de ridoirs, a la longue les trous s'ovalisent et l'axe "monte". Les trous bagués sont une autre solution, plus simple et probablement aussi sur. Les seul axes qui frottaient sur l'alu de mon bateau étaient ceux des filières, je les ai bagués l'année dernière, il était temps, l'usure était prononcé. Je vais questionner l'architecte du bateau, il a bien une raison d'avoir mitigé les solutions.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (32)

novembre 2021