avis a tous les naviguants dans les zones canal de sicile tunisie sicile malte lampedusa libye

20 oct. 2011
20 oct. 2011

Comme la plupart d'entre nous, je suppose, je me pose la question de savoir ce que je ferai si je rencontre un jour sur la mer un bateau de migrants nécessitant de l'aide... facile s'ils peuvent se compter sur les doigts d'une main, je pourrais envisager de les embarquer à mon bord, mais ils sont souvent très nombreux !

Cette initiative de Boats4people donne envie de participer d'une façon ou d'une autre, mais la question reste posée :
que feront les gens de la flottille en question en présence d'un ou plusieurs bateaux de migrants : ils vont se contenter de les interviewer et de prendre des photos pour témoigner ? Il faudrait prévoir un navire-hôpital ? ou en tout cas de quoi les mettre à l'abri et au sec si le temps est mauvais ? La majorité sont de jeunes hommes, mais il y a parfois des femmes avec des enfants.

Merci Pierre en tout cas de relayer, mais personnellement, je ne sais pas quoi faire ? :-(

20 oct. 2011

Pour ma part je ne prendrais pas les hommes ,ni les enfants à bord , pour les femmes faut voir :jelaferme:
Aïe pas sur la tête ! :aurevoirdame:
Ca y est je viens de me faire des tas ....d'amis !

21 oct. 201121 oct. 2011

tout a fait d'accord surtout si elle sont jeune et belle

prevenir le mrcc et rester a proximité avec le peu de moyen dont nous disposons je ne vois pas quoi faire d'autre

20 oct. 2011

Si possible, rester à proximité "en observation" en attendant des secours préalablement prévenus?
Faut-il encore le pouvoir ...
Pas facile

20 oct. 201120 oct. 2011

Moi non plus je ne sais pas quoi faire, mais je trouve que déjà ne pas ignorer ce qui se passe au bout du lac, ça m'importe.
Le problème en postant un sujet "potentiellement" sensible comme celui-ci, c'est de risquer des réponses à l'emporte pièce, des radicalisations et des catégorisations qui ne sont pas faites pour ouvrir l'esprit...
Mais on est entre gens civilisés, ça va aller :heu:

20 oct. 2011

Vous pouvez faire valoir une assistance en mer. Difficile d'aller vérifier l'état du "boat" duquel vous avez sorti les "people". En revanche, dès qu'ils mettent le pied sur un sol étranger, ces personnes seront des clandestins. Et en général le bateau est saisi.

20 oct. 2011

bonjour,si j'ai bien lu,il est recommandé de prevenir l'association et les autorités en cas de rencontre,il me semble que c'est la seule chose raisonnable à faire?

21 oct. 2011

Ce qui est dit dans le RIPAM (je suis en plein dedans en ce moment...) c'est que tu as OBLIGATION de porter secours en mer, sauf si cela met en danger ta propre sécurité...

Bon, ça reste flou...

21 oct. 2011

Encore faut-il qualifier de secours ce qui pourrait relever de la simple assistance selon les cas. Mais on s'écarte un peu du sujet. Dans le doute, c'est du secours et ce n'est pas vos "naufragés" qui vous contrediront.

21 oct. 2011

Et un appel sur le 16 en VHF ?

21 oct. 2011

c'est quoi les M.R.C.C.?

21 oct. 2011

Maritime Rescue Coordination Center

21 oct. 2011

Merki :reflechi:

16 mar. 2012

Je découvre ces messages plusieurs mois après, et tenais à vous remercier d'avoir lancé le débat à la taverne.

J'en profite pour lancer un appel à vos témoignages (y compris anonymes) si vous avez croisé des migrant-e-s ou des bateaux les ayant secourus (ou pas...) afin de faire la lumière sur cette zone d'ombre qu'est la mer dans le contexte des migrations méditerranéennes. Merci de les envoyer à l'adresse: obs@boats4people.org

Evidemment il ne suffit pas de témoigner et, l'assistance à toute personne en danger quel que soit son statut juridique reste la règle pour tous.

Pour réactiver le débat, je vous invite à lire les quelques affaires judiciaires que nous avons recensé jusqu'à présent, dont deux ont donné raison aux marins ayant secouru des réfugié-e-s dans le Canal de Sicile : www.boats4people.org[...]idiques

J'en profite aussi pour vous inviter à suivre (en bateau bien sûr!) la première action en mer du projet Boats 4 People qui aura lieu entre du 1er au 19 juillet entre la Sicile, la Tunisie et Lampedusa. Le programme sera affiché prochainement sur notre site, twitter et facebook.

Bonne journée,

Nicanor pour Boats 4 People

www.facebook.com[...]7789976
twitter.com[...]/

16 mar. 2012

Bravo pour votre travail humain et aux perspectives que cela ouvre face à l'ignorance et l'oubli.

Merci !

:pouce:

16 mar. 201216 juin 2020
16 mar. 201216 juin 2020

Liste très incomplète
Pour une liste complète par pays, avec t°, mail etc... voir
www.cospas-sarsat.org[...]POC/178

Exemple Açores

16 mar. 201216 mar. 2012

Quelle ipocrisie ce fil... Il est bien sûr évident de répondre et de respecter les règles d'assistance en mer.
Importer su Héo la problématique des clandestins entre la Tunisie et l'Italie, relève, à mon sens, de l'acte politique.
Je vous invite à vous rapprocher de la Cimade, de l'OIP, d'Amnesty...comme je le fais tous les jours dans le cadre de mon boulot.
Franchement, ça me gonfle, ces sujets. Et j'ai bien le droit de le dire non?

16 mar. 201216 mar. 2012

Ce que je ne comprends pas jm, c'est que si tu le fais tous les jours, tu y es sensible.
Et là tu rejettes entre boulot et hypocrisie ; tu dois faire un sale boulot alors, je ne vois pas d'autres explications.
je m'interpose
Mais chômeur c'est pas un bon boulot non plus ;
et d'ailleurs y en a plein de sales boulots, déguisés en beau boulot.

Après,
C'est vrai que nos marina sont en danger.
Peut-être moins par l'extérieur que par l'intérieur, "à mon humble avis..."

hum hum

..

:litjournal:

16 mar. 2012

Merde, j'ai aussi le droit de soigner mon orthographe! milles excuses pour "ipocrisie" :oups:

16 mar. 2012

des milles marins bien sur !

16 mar. 2012

Bon, ben alors ? Ca s'écrit comment ?
(S'excuser n'est pas se corriger !) :-D

16 mar. 2012

hypocrite? Hippopocryte?, hip, hip, poqurite! :heu:

16 mar. 2012

ça ouvre à l'humour, apparemment aussi !?..

19 mar. 2012

Quelles que soient nos opinions et notre sensibilité face à ce "problème", il n'en demeure pas moins que nous avons, en tant que marins et en tant qu'hommes, le DEVOIR de porter assistance à toute personne en danger dans la mesure de nos moyens. Cela inclut bien évidemment les "boat-people" quels qu'ils soient.

19 mar. 2012

"Cela inclut bien évidemment les "boat-people" quels qu'ils soient"....Ebraball je ne peux qu'approuver ce que tu dis mais la lecture de ce fil laisse, me semble-t-il, planer une ambiguïté, en effet l'état de boat-people n'implique pas nécessairement que celui-ci est en danger, par bonheur toutes les embarcations ne coulent pas, preuve en est que les plages de Lampedusa ne cessent d'accueillir ces pauvres gens ; dès lors, sauf à se trouver confronté à un naufrage ou à une demande expresse et motivée d'assistance je ne vois pas bien le devoir, l'obligation d'intervention au sens de la législation maritime.

seconde remarque d'importance : "dans la mesure de nos moyens" la responsabilité du chef de bord est ici majeure quand il s'agit de ne pas mettre en danger son propre équipage et j'imagine le dilemme quand à deux sur un 10m on se trouve confronté à une épave semi-flottante avec 50 personnes barbotant autour !

la problématique est différente selon que l'on dispose ou non de moyens de communication pour déclencher une opération de secours avec des moyens adaptés.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (167)

un soleil gros comme ça

mars 2021