Avez-vous les boules ?

Bonjour,

Contrairement à nos amis British, on voit bien peu de bateaux français mettre leur boule de mouillage.

Je ne la mettais pas non plus.

Jusqu'au jour où un copain anglais m'a fait remarquer que si un zigue vient se bourrer dans moi, il ne peut juridiquement être considéré responsable en cas de dégâts, puisque je n'étais pas en règle.

Pas faux !

J'arbore maintenant ma boule au mouillage, tout comme je mets le cône quand, marchant au moteur, je laisse la grand'voile haute (pour amortir le roulis éventuel, ou pour remettre en route aussitôt si la brise rentre) :heu:

L'équipage
30 mai 2012
30 mai 201216 juin 2020

Toujours... :langue2:

pfffzzzz

30 mai 2012

bon prof que ce cobra!!!

:pecheur: :coucou: :langue2:

30 mai 201216 juin 2020

.
Je ne déroge jamais.

30 mai 201230 mai 2012

Hé Gad-Loose, tu confonds avec la marque de capacité de manoeuvre restreinte... remarque que certains plaisanciers devraient l'arborer en permanence ... (pfffffzzzz comme pourrait faire Cobra)

30 mai 2012

.
C'est bon, y en a 1 qui suit !
.

30 mai 2012

Je suis mort de rire

30 mai 201230 mai 2012

Il m'est arrivé de mettre le cône en marchant voile et moteur, 1) pour faire des photos "pédagogiques" ; 2) lors d'un départ de la Route du Rhum - pour naviguer "au moteur" dans la zone de restriction à la navigation à voile - avec la vigilance requise, bien entendu !
Il m'arrive de mettre la boule de mouillage quand je mouille dans une zone où il y a du passage - mais ça reste rare.

Chez nos amis belges, les voiliers gardent le cône à poste sur une drisse et l'arborent quand le moteur est en marche - à Oostend la gendarmerie maritime ne plaisante pas avec ça... Ah, le pavillon belge...

30 mai 2012

passé la première frontière au nord , la boule , je ne sais pas ; mais au moteur , il ne faut pas décôner !

30 mai 201230 mai 2012

[quote]Avez-vous les boules ?[/quote]

j'ai toujours ma triplette dans le coffre ! :acheval:

30 mai 2012

la seule fois où je l'ai mise, c'était posé à marée basse devant l'entrée de Granville ...
j'en n'ai jamais vu beaucoup, sauf effectivement les étrangers (GB, NL) qui le mettent souvent .

31 mai 2012

Si tu étais posé là, tu risquais pas grand-chose, enfin pas d'abordage, c'est sûr, vu qu'il n'y avait plus d'eau. T'avais les "boules" ?

31 mai 2012

Si tu étais posé donc échoué (volontairement j'espère) c'est 3 boules qu'il fallait mettre !
Comme pour les glaces (pas celle de Tournesol) celles qu'on met dans un cornet

31 mai 201231 mai 2012

Bonsoir
Si on n' a pas la boule je pense qu' on ne peut pas être "tenu pour responsable de l'abordage". Eventuellement, on "partage les tords". De même que pour le RIPAM à la voile : celui qui doute doit s'écarter d'abord et éviter ensuite.
La où les anglois avaient on raison, c' est de toujours mettre un feu de mouillage (lampe à pétrole). La mode des gadgets photos-voltaïques a du bon, pour les arrivées de nuit noire dans un mouillage !
Alain

:-/

31 mai 2012

à contrario, si l'on est mouillé dans une zone non-interdite et arborant la boule réglementaire, toute responsabilité sera dégagée, et les torts (avec un "t") seront imputés à l'abordeur.

concernant les abordages - avec exemples - un peu de lecture :

www.nautischool.ch[...]age.pdf

31 mai 2012

J'attends un accident avec un bateau au mouillage arborant un sympa de noël... Histoire d'interdire tt ces feux clignotant (euh!!! a éclat, occultation, etc). Sinon perso, je :mets tjs la boule noire, mais le cone, mais comme je suis jamais au moteur (ou si rarement). De même les feux de nuit, il m'arrive souvent de croiser des voiliers (feux réglementaire) marchant au moteur...

31 mai 2012

En cas d'abordage d'un navire mouillé sans boule par un navire en route, cela m'étonnerait que le navire mouillé puisse être responsable puisqu'il doit être considéré par le navire en route comme navire également en route à vitesse nulle.
Il aura sans doute une amende pour ne pas avoir arboré sa boule, mais au civil, amha, il ne sera nullement responsable.

31 mai 2012

moi je la mets , je me pose meme pas la question, idem triangle. j'aime

31 mai 201231 mai 2012

Un truc utile également c'est que cette boule soit visible, en effet j'ai déjà vu un voilier entrer en collision avec un bateau au mouillage.
Le voilier au mouillage était dans un lieu de passage il avait donc arboré sa boule de mouillage. Cependant l'ayant fixé comme sur la photo de cobra elle n'était pas visible de face car caché par le GSE.

D'ailleurs jusqu'à la collision je pensais également qu'il était en nav au moteur.

31 mai 2012

On peut faire confiance aux assurance pour garder leur fric dans ce cas même si c'est discutabhle. perso je mets toujours la boule de mouillage quand j'y suis même dans un port à échouage. Je me méfie des assurances presque autant que des bonnes intentions de nos chefs.

31 mai 201231 mai 2012

La boule de mouillage existe, pour signaler qu'on ne fait justement pas route, même à vitesse nulle.

Personnellement je la mets.

Après chacun fait comme il veut.

31 mai 2012

Le problème de la boule de mouillage (ou du triangle), c'est peut être pas seulement de l'arborer, mais que celui qui risque de venir t'aborder sache à quoi ça correspond... Et là, franchement c'est pas gagné... :non:

03 juin 2012

Un allemand au ponton avec sa boule m'a dit qu'il a été très surpris que l'on lui ait demandé plusieurs fois à quoi pouvait bien servir ce truc...
Chez lui pour la modique somme de 3750 €, on peut s'en passer...

31 mai 2012

La boule , je la mets et j'essaie tant que faire ce peut de respecter les procédures , cela m'a beaucoup servi lors d'accidents tant en régate qu'en navigation classique , alors comme nombre de navigateurs étrangers je respecte ....

je vous lit réguliérement et j apprend de plus en plus de choses
merci

dom un futur débutant ...

31 mai 2012

Problème :

quand on marche toutes voiles dehors ET au moteur, il me parait difficile de trouver un endroit d'ou le triangle puisse être vraiment visible. Un de chaque coté peut-être ?

31 mai 2012

euh... si l'on fait route "toutes voiles dehors", c'est qu'il y a du vent ! Et s'il y a du vent, pourquoi mettre le moteur ? :tesur:

31 mai 2012

ou alors si il y a très peu de vent le vent apparent vient face au bateau ou près trop serré ! ( le coupeur de cheveux en 4).

31 mai 201231 mai 2012

Il faut mettre le cône du côté où les autorités peuvent le voir...

et pour Fouras on peut faire route toute voiles dehors en s'appuyant au moteur... le vent apparent ainsi créé contribue à la marche du bateau

31 mai 2012

excellente réponse ! :bravo:

c'est ce qui s'appelle marcher à voile et à vapeur ! :mdr:

31 mai 201216 juin 2020

petits joueurs !!
moi je mets la boule à facette ... pour rester " staying alive !"
ne me remerciez pas pour ma contribution !
:acheval:

31 mai 2012

C'est pas une connerie, ça se voit très très bien, autant que des feux à éclats de jour, vu ça dans l'entrée de baie de Préveza, sur un appontement béton au dessus du tunel routier. Un truc que j'aimerais bien faire aussi c'est de mettre une boule avec des éclairs dedans, je ne sais pas comment ça s'appelle, la nuit ça doit être marrant.

31 mai 2012

Sur mon bateau, qui a passé plus de 30 ans aux états-unis, j'ai en tête de mât, un feu de mouillage à éclats, trés boîte de nuit !
Mais il parait que son usage est interdit en Europe

31 mai 201216 juin 2020

Toujours à poste, la boule, au mouillage. Pour être bien sûr, j'en mets ausi une dessous, au bout de la chaîne, comme cela, je suis paré. :acheval: :acheval: :acheval:

31 mai 2012

Superbe mouillage dis donc !

31 mai 2012

Il sera donc dit que je serais le premier à avoir le courage de le dire :

Non jamais.
Et, là où je navigue, jamais ( mais alors jamais ! ) vu un triangle, et vu quelques boules noires, effectivement sur des embarcations britanniques.

Thierry, sur Troll

31 mai 201216 juin 2020

@ Kaj, pour info, Cala Taballera, à l'Est d'El Port de la Selva, Costa Brava, Juin 2011. En Août, ça n'a déjà plus le même charme...

01 juin 2012

Merci ! vraiment superbe mais ça change vite hélas !

31 mai 2012

Et si on boit l'apéro à la cape, on met la boule ?

31 mai 2012

ben oui
la boule de Ri chose

01 juin 2012

pour prendre l'apèro, on met "en panne", la cape elle étant réservée aux manoeuvres de mauvais temps.

en panne, on dérive en vitesse nulle, on n'a pas mouillé l'ancre. Seul ce dernier cas nécessite l'emploi de la boule de mouillage.

31 mai 2012

au mouillage, je mets toujours la boule (sauf dans des mouillages évidents comme aux Glénan ou à Sainte Evette) ou j'allume le feu;
j'ai un cône, je l'ai déjà mis, mais voyant que j'étais le seul, je l'ai amené; sans doute en Allemagne ou au Danemark sont-ils plus stricts.

31 mai 2012

Le cône est envoyé régulièrement par nos voisins lorsqu'ils naviguent sous voile ET moteur.
Personnellement, même dans nos eaux, je l'envoie, mais j'avoue assez peu dans les zones à très faible circulation.
Par contre, aux approches d'un grand port ou lorsque le trafic risque d'être un peu intense...
J'ai organisé l'installation afin de pouvoir l'envoyer et l'affaler facilement et rapidement. Cela peut éviter des ennuis avec les zotorités et passé passe de Zuydcoote, il vaut mieux l'avoir, comme souligné par Alain.

31 mai 2012

So British ? J'ai eu un voisin anglais qui arborait sa boule mais qui n'allumait jamais son feu de mouillage... Va comprendre.

31 mai 2012

Ecossais?

31 mai 2012

Le triangle ou la boule à chaque fois. J'avoue que je me sens souvent bien seul dans cette option. Cela ne demande pourtant aucun effort et très peu de temps à envoyer, alors autant être dans les clous.

31 mai 2012

si je comprends bien ce n'est pas pour une quelconque utilité que vous utilisez ces outils de la MARMAR et de la Royale mais seulement par crainte des zotorités ; pour ma part je n'ai pas beaucoup eu affaire à des cargos au mouillage dans des calas avec 4 m de fond et les canots à l'ancre ou sur bouées sont aussi repérables avec ou sans boules de jour, quant à la nuit je préfère la lampe de jardin solaire au balcon qui renseigne mieux sur la position du bateau dans la crique que le feux de mouillage au bout de la perche dont on ne connait pas la hauteur et qui oblige à regarder les nuages quand on ferait mieux de regarder devant soi...AMHA

01 juin 2012

ces marques ont justement leur utilité, et si on les arbore, ce n'est pas juste "par crainte des autorités" (!), ni pour faire joli.

1/ la boule de mouillage sert à signaler qu'un bateau est mouillé sur son ancre, et donc stationnaire non-manoeuvrant [à l'inverse d'un bateau en dérive]

2/ Le cône sert à indiquer que, malgré une voilure envoyée, le bateau marche au moteur, et que par conséquent il perd sa priorité [privilège] de voilier pur, ce qui change tout par rapport aux règles de barre.

01 juin 201201 juin 2012

Justement, moi qui n'en ai pas et qui compte m'équiper, je me posais la question de l'utilisation.
Comment faites-vous? Un bout envoyé dans la mature avec la boule (ou le cône) dessus?

01 juin 201201 juin 2012

Bon, et bien mea culpa également, jamais la boule de mouillage, et jamais le cône. Pourtant c'est vrai que les britaniques et hollandais n'oublient pas le cône...

Pour Sylv1, en général ils sont envoyé avec la drisse de spi ou de genois s'il n'y a pas d'enrouleur et en point bas le point d'amure de la voile d'avant ou la poulie de hale-bas de tangon.
Sinon, la drisse de l'étai largable est idéal ! :topla:

01 juin 2012

Merci Dagget.
N'ayant pas de Spi, ni de drisse "libre" ou autre étai largable, y a-t-il une autre solution? (dans l'attente de compléter l'équipement du bord)

01 juin 2012

Ben moi je mets ni l'un ni l'autre surement à tord.

question idiote, est ce obligatoire sur une bouée? Je ne pense pas mais je ne suis pas sure.

Je vais changer mes habitudes car c'est vrai que ca n'est très compliqué à mettre en place.

Alex

01 juin 201201 juin 2012

Je reprends à mon compte la prose de "ponton" :

"pour ma part je n'ai pas beaucoup eu affaire à des cargos au mouillage dans des calas avec 4 m de fond et les canots à l'ancre ou sur bouées sont aussi repérables avec ou sans boules de jour, quant à la nuit je préfère la lampe de jardin solaire au balcon qui renseigne mieux sur la position du bateau dans la crique que le feux de mouillage au bout de la perche dont on ne connait pas la hauteur et qui oblige à regarder les nuages quand on ferait mieux de regarder devant soi...AMHA"

Comme lampe de mouillage, une petite à leds (d'un discounter bien connu) suspendue sous la bôme, ça le fait très bien aussi !

:bravo:

02 juin 2012

Si on parle de "feu de mouillage", il doit être visible sur tout l'horizon et d'une portée de 2 milles au moins : www.e-plaisance.com[...]les.php

Je doute qu'une lampe solaire de jardin, même si elle est bien pratique, soit prise en considération en cas de problème lié à la signalisation de nuit. Où alors, donnez nous le nom de l'assureur!

02 juin 201216 juin 2020

La bonne vieille !

02 juin 2012

C'est aussi une "bonne vieille" que j'utilise personnellement ;-)

03 juin 2012

Bonsoir
Le fait que Gendarmes, Douaniers, Affmar (qui sont des marins) nous foutent une paix royale au sujet des cônes, boules etc est bien la preuve que c'est inutile !
Alain :-/

04 juin 201204 juin 2012

Pas d'accord : si ça a été mis en place, c'est que c'est utile. Ca sert tout simplement à signaler un changement de priorité ou de non-manoeuvrabilité d'un bateau.

Exemple de la boule : en croisant le chenal dans l'Estuaire de la Loire (ça pourrait être ailleurs) où l'on voit de nombreux cargos, on est bien content, en prenant les jumelles, de voir si un navire fait route à petite vitesse ou s'il arbore la boule, signe qu'il est mouillé.

04 juin 2012

:acheval:

04 juin 2012

"si ça a été mis en place, c'est que c'est utile" :heu:

04 juin 2012

On crois réver !

04 juin 2012

je lis la fiche :

"Brevet d'Etat"... "professionnel"... et bla bla bla..

t'es un vrai tueur à gag, toi ! :mdr:

04 juin 2012

Est-ce que l'on peut envoyer la boule et le cône sur la drisse babord qui sert à envoyer le pavillon de club, juste sous la barre de flèche babord (ou tribord d'ailleurs) ???

04 juin 2012

C'est ce que je fais effectivement. (A babord)

04 juin 201216 juin 2020

Je mets toujours la boule de mouillage, mais je l'avoue, très rarement le cône lorsque je suis au moteur.

04 juin 2012

C'est comme les pecheurs qui arborent en permanence le signal de peche (deux cônes opposés par leur pointes) même au port... Comme quoi ça sert.

04 juin 2012

La boule, ca peut-être utile pour signaler qu'on est mouillé dans un endroit complètement improbable, ou au milieu d'une route fréquentée, bref qu'on a un pb. Si c'est pour l'arborer dans un mouillage, je ne vois pas l'utilité.
Quand au cone, s'il devient vraiment obligatoire, tout le monde sera verbalisé : vous affalez tout vous, avant de démarrer votre moteur ?
Et puis un voilier qui navigue sans voile d'avant, quelque chose me dit qu'il est au moteur :reflechi:

04 juin 2012

"Et puis un voilier qui navigue sans voile d'avant, quelque chose me dit qu'il est au moteur "

Pas forcément... Quand je pêche, je suis souvent sous GV seule, sans moteur... :pecheur:
Mais là je devrais arborer les 2 cônes, et j'en ai qu'un, même pas sorti de son plastique d'origine... :non:

04 juin 2012

Régates...

Ayant souvent participé à l'organisation de régates, il m'est arrivé d'utiliser mon bateau comme marque de parcours...

Le club conseillait vivement d'arborer alors la fameuse boule, pour des raisons d'assurance en cas de collision. Et, en plus du pavillon M et de la flamme de parcours, ça nous distinguait des touristes...
Impressionnant de voir un 40 pieds virer à 20 cm de ton arrière... :heu:
Du coup, il y avait aussi un usage pour le fameux engin flottant rectangulaire orange!

Je vous avouerai même qu'un jour j'ai débordé un bateau, plus pour lui éviter de s'abimer que pour lui éviter une pénalité de 360°.
Viola, plan Fife, un souvenir magnifique...

04 juin 2012

Pour Hi
Le mien est aussi dans son plastique, jamais sorti, tout au fond d'un coffre, quasi inaccessible.
Mais je pêche rarement, et sans réduire. Autant dire que les maquereaux ne se bousculent pas !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (143)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021