Avenir de la plaisance

J'ai trouvé cette interview de Titouan lamazou ou il developpe une position assez tranchée sur le futur de la plaisance. En gros il ne soutient pas le developpement de ce marché par opposition contre les principes de préservation de l'environnement..
Amha, c'est vraiment à discuter, en tous cas à discuter :
www.bateaux.com[...]aisance

Trop de politique et d'éloignement du sujet = fil fermé.

L'équipage
15 oct. 2021
15 oct. 2021

Je crois qu'il nous fait une petite déprime

15 oct. 2021

Oui, depuis que sa galerie à Aigues Mortes a fermé, il broie du noir.

15 oct. 2021

Oui, c'est un peu reducteur et simpliste son raisonnement... J'aime bien le "il faudrait surtout tout faire pour que les gens n'aient plus envie d'aller en chercher ailleurs, du bonheur, et en l'occurrence en mer"

15 oct. 2021

Mouais, surtout que, au train où vont les choses, c'est pas pour tout de suite...
J'ai toujours des réticences avec ceux qui parlent de restrictions de libertés, surtout lorsqu'ils les ont toutes eues.
Et quant à la location ou la copropriété pour lutter contre le gaspillage, c'est une chimère.
C'est l'inverse qui se produit. La propriété partagée et la location conduisent à un renouvellement accéléré du parc et des infrastructures, à une augmentation des coûts au nom de la prévisibilité, à une obsolescence programmée de la production.
Les seuls grands gagnants sont les organismes qui gèrent ces échanges et financent ces projets.

15 oct. 2021

Seulement la mer occupe 71% de la surface du globe

15 oct. 2021

ben moi je trouve qu'il y a beaucoup trop de monde, plaisanciers, cargos, paquepots ( avions aussi) a la con compris et pour ne pas preconiser la restriction puisque j'ai profité depuis 50 ans d'une mer libre et pas ( moins ) polluée, je preconise de mettre tout le monde d'accord avec les conditions d'avant ou l'on etait assez penard et ou l'on se marrait beaucoup plus.
Alors c'est pas du c'etait mieux avant , plutot du ce sera mieux apres , donc;
plus de GPS et plus de previsions meteo, mais en gardant nos bateaux, comme ca on reste modernes.
.
honnetement quand on voit le cours en bourse de CATANA (je pense par ex au x merveileux Bali = poubelle meme pas flottante), et qu'on lit les commentaires financiers sur ce fabriquant ca fait peur, enfin moi ce me donne plutot envie d'opter pour la strategie Mitterand..rien de personnel juste une illustration

15 oct. 2021

J'ignorais que Mitterrand faisait du bateau... ou alors je suis pas bien ton raisonnement ?

15 oct. 2021

Mitterand et le bateau, c'est vaiment drôle car son fidèle ami et maire de Marseille Gaston Deferre, un moment pressenti pour être Premier Ministre s'était empressé de vendre son Yacht pour apparaitre socialiste pur et dur à la mode Congrès de Valence. A cette époque tous les gros yachts enretenus en France étaient partis en Italie juste à côté et même être sur un bateau de location était très mal vu. Heureusement les années Maurois n'ont pas duré longtemps (anecdote lamentable: des collègues français parti pour assister au Congrès de Radiologie de Chicago, avaient du tous se cotiser pour payer l'intervention en urgence de l'appendicite d'un des des leurs, car l'argent pour payer cette intervention de pouvait plus être viré de France. France éternelle Patrie de l'Intelligence !!!!)

15 oct. 2021

enfin cette gauche la elle nous as au moins apportée une petite part du gateau, elle! 39 puis 35heures, 5e semaine de congés et les lois Auroux à nous les petits...et puis les chars soviétiques ne sont pas rentrés dans Paris comme disaient les vieux sur leur banc face à la mer, sur le port de La Turballe :)

15 oct. 2021

Le Luron en parlant de Defferre, nommé Ministre de l'intérieur dans le gouvernement Maurois: "Pour s'occuper du grand banditisme, il fallait un spécialiste..."

15 oct. 202115 oct. 2021

@outremer
On va être hors charte ! Juste pour dire que je suis pas certaine que Mitterrand et Defferre étaient si amis que ça...
Oui en 83, on n'avait pas le droit de sortir plus de 3.000 FF de France ! C'est l'année de mon premier départ, on avait planqué notre caisse de bord en espèces dans le vaigrage !

16 oct. 2021

La gauche Maurois a été la dernière à investir dans l'école et l'hôpital, privilèges des pays les plus avancés.

16 oct. 2021

Sarkis : “La gauche Maurois a été la dernière à investira dans l'école et l'hôpital, privilèges des pays les plus avancés.” //
Ok. C’est pas sous la gauche que la France est passée de la 5ème à la 25eme place mondiale sur le plan économique?

15 oct. 2021

ben green peace ca te dit rien

15 oct. 2021

Mon moniteur de plongée avait participé à l'entrainement des faux époux Turange.
Cette histoire absurde du début jusqu'à la fin était peut être un coup tordu pour virer Charles Hernu
du Ministère de la Défense. On s'amuse comme on peut.

15 oct. 2021

A propos de Lamazou que je respecte et dont j'aime bien la peinture... il avoue :

"Je n'ai jamais fait de bateau pour mon plaisir, mais pour concourir, ou plus simplement pour me déplacer, c'est tout."

Ce n'est pas l'avis de tout le monde, en tout cas pas la plupart d'entre nous, sur ce forum, si ?

15 oct. 2021

Un non plaisancier qui donne son avis sur la plaisance. Est-ce ce ne serait pas de l’ultracrepidarianisme ?

15 oct. 2021

Tout a fait Flora...c'est un peintre talentueux mais comme trop souvent les gens célèbres sont des donneurs de leçons qu'ils ne s'appliquent pas à eux même...je ne partage aucunement son argumentation et je revendique le droit de vivre sur l'eau librement depuis mes quarante dernières années...et n'ai pas attendu que les ultras ecolos de tout acabit pour vivre en respectant mon environnement...quand , je vois des poupons et consorts naviguer sous les tropiques avec le groupe en marche toute la journée au mouillage ( vécu) pour la climatisation sur leur magnifique ketch et qui prônent la sensibilisation des peuples aux réchauffement climatique...ca me dégoûte...hypocrisie de haute voltige...alors , le titouan...qu'il reste dans son domaine de peinture ou il excelle...

16 oct. 2021

👍👍👍👏👏👏

15 oct. 2021

Il est en pleine déprime 😔
Dommage !

15 oct. 2021

La plaisance et la voiture, les autoroutes, les centrales nucléaires, la télévision, le téléphone etc.. c'est la conséquence directe du FORMIDABLE développement économique des 30 Glorieuses, c'est à dire le fruit bien mérité du travail acharné de millions de travailleurs et travailleuses qui ne connaissaient pas les 35h en voulant sortir enfin la France de la m.....
Il est lamentable que leurs enfants soient à ce point ingrats et ne veulent pas savoir d'où ils viennent vraiment.
Et s'il y a trop de monde sur Terre selon certains il va donc falloir désigner bientôt ceux qui auont le droit de vivre et ceux qui devront mourir. On a déjà expérimenté ce système de Pensée chez nos cousins Germains dans les années 40 !

15 oct. 202115 oct. 2021

Il faudrait commencer par les gens qui touchent une retraite en rapport avec leurs revenus des "30 glorieuses" ah ah ah 😇

Ok je ---->>>

15 oct. 2021

Lesquels ont bossé très jeune souvent avec 3 semaines de congés payés seulement puis 4 et avec un horaire de 40 heures par semaine. Cherchez l’erreur.

15 oct. 2021

44h pour moi au tout début des "30 glorieuses"... mais à cause de toutes mes zigzagodromies, je travaille encore pour avoir un revenu décent, mais sans me plaindre.

15 oct. 2021

il apparfaitement raison, la democratisation de l acces a la mer de diverses facon a engendre des mouillages satures en de tres nombreux lieux de nos cotes, une agression sonore avec les scooter de mer, les tres nombreux semi rigides et il faut une legislation des controles... tout cela a genere une modification qui nous rapproche bien plus des bouchonsen auto qu un equilbre harmonieux de la plaisance..... l evolution est tres forte, regardez la situation des plaisanciers TDMondiste a tahiti concernant leur place dans les mouillages.... c ela a bascule vers l intolerance.....

15 oct. 2021

C'est ça la résultante néfaste de la démocratisation évoquée, je suppose.

15 oct. 2021

Ces Chinois ont ils moins que nous le droit d'exister? La désastreuse Politique de l'enfant unique vient d'être abandonnée, parait il.

15 oct. 2021

La politique de l'enfant unique à été abandonnée en Chine le premier janvier 2016. Ce n'est donc pas si récent. Mais en fait le taux de natalité n'a pas changé malgré le changement de politique.

15 oct. 202115 oct. 2021

Propos de bobo qui ne connait pas la vie des gens du peuple ,bieñ sur qu'il y a de l'abus consumeriste dans la taille des bateaux actuels mais c'est le capitalisme qui veut tout ça ,maintenant je ne vois pas pourquoi on irai emmerder ceux qui font de la plaisance sur des bateaux modestes pour des pretextes pseudosecologistes ,finalement rien de change les nantis veulent toujours faire chier les humbles ,au lieu de faire de la plaisance ils devraient rester place des vosges entre eux a jouer dans leur petit bassin ,comme ça pas de polution !

15 oct. 2021

Bonsoir,

alors là... Lamazou qui vient nous donner des leçons d' écologie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Qui c' est qui, pendant la remontée de l' Atlantique du premier Vendée Globe Challenge a jeté par dessus bord des pilotes automatiques tout neuf????

Qui c' est qui a également balancé par dessus bord des voiles (une GV par océan traversé)?????

Je crois bien que MONSIEUR Lamazou a "un peu" la mémoire courte!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Gorlann

15 oct. 2021

Gorlann 29 👏. Ou un début d’alzheimer ? Très pratique pour oublier des comportements gênants … d’ailleurs pas mal de coureurs ( es) ont une mémoire à géométrie variable … ils , elles ,suivent le vent ..des modes du moment (écologie) .

15 oct. 2021

Après, ce qu'il dit ou sous-entend sur le consumérisme en plaisance... plutôt d'accord...
On voit tous des semis-épaves à l'abandon ou presque encombrer led pontons, mais "trop chères" à remettre en état...
Pas très durable ce système qui remplit si bien les poubelles...

Quant aux voiliers de course.... vous vous imaginez devoir barrer avec un casque intégral parce que le bateau file 25 noeuds??? 😄

15 oct. 2021

C’était pas mieux avant on mettait sur nos coques des anti-foulings tellement nocifs que les poissons changeaient de sexe et personne ne s’inquiétait. C’était bien on pouvait caréner que tous les trois ans. La plupart des plaisanciers jetaient leur poubelle à la mer (faudrait questionner à ce sujet le sieur Lamazou). La Seine était un cloaque puant de couleur maronnasse à ciel ouvert on y voyait parfois circuler des milliers de préservatifs et tous les produits chimiques qu’on ne voyait pas.

16 oct. 2021

les poissons changent toujours de sexe ,ils n'ont pas attendu l'antifouling pour le faire ,voir les mérous par exemple
une anecdote :les morpions aussi et souvent très vite ..
quand à lamazou faire parler de soi ça fait vendre ....
alain

15 oct. 2021

Tout ca m'évoque une question intéressante:

Comment s'articule la plaisance et les problématiques de gestion des ressources d'une part, et de creusement des inégalités sociaux-économiques d'autre part?

Que le bateau soit uniquement vu comme un véhicule me parle, et je pense que certains ont pu l'oublier.

Qu'il soit aussi vu comme une habitation fait sens aussi, si l'on y habite effectivement suffisament longtemps dans l'année (sinon ce serait plutôt un bungalow de vaccance..)

Qu'il soit un outil professionnel pour certain, cela va de soi, et là n'est pas la question.

Mais l'utilisation d'un bateau hors de ces trois cas (véhicule, habitation, outil de travail) relève du loisir récréatif, et donc d'une certaine forme de luxe, qu'on le veuille ou non.

Dans ce cas là, il y a une grande différence entre celui qui possède un 7-9m qui sort tous les week ends pour pêcher avec sa famille (ou juste faire des ronds dans l'eau) et celui qui a un 14m au port où se trouve sa maison de vaccance, maison qu'il n'utilise que quelques semaines par an, et bateau qui ne sort que quelques jours (même une croisière annuelle de 3 semaines, ça ne fait que 21 jours)...

Pour ma part je ne me verrait pas posséder un voilier quelque part et ne l'utiliser que quelques semaines par an (il me faudrait vivre dessus au moins 6 mois/an pour me sentir légitime).

De la même manière je ne me voit pas acheter de propriété de vaccance.

Et encore moins de bateau à moteur, sauf si je devait devenir marin pêcheur (c'est pas prévu non-plus.)

Par contre si je vivait en bord de mer, je pourrait facilement envisager d'avoir, d'entretenir, et surtout de faire vivre un petit 7-8m pour autant que je le sorte régulièrement.

Donc pour l'instant je vit sur mon 35pieds à l'année, c'est ma seule habitation et avant tout mon véhicule qui me permet de voyager, et qui m'apporte tant de plaisir.
Mais lorsque je retournerait vivre à terre, je m'en séparerait, même si je l'aime, et justement parce que je l'aime, car il est fait pour naviguer, tout simplement...

Et si je vit loin de la mer, eh bien je me mettrait au vélo ou à la marche. Et si l'envie de navigation est plus forte que tout c'est simple, soit je louerait un bateau pour les vaccances, soit je ferait en sorte de déménager en bord de mer pour avoir mon petit bateau à côté.

Bien sûr chacun voit midi à sa porte, et les interdictions posent toujours de graves questions.

Mais nous vivons quand même une époque particulière, un moment de rupture entre un monde facile et agréable, où tout était possible, mais qui représente un mode de vie qui ne pourra plus durer ; et un monde où nous allons devoir rationnaliser nos excès, tout simplement pour pouvoir espérer continuer à vivre correctement (car si nous n'accomplissont pas cette démarche, il n'y en a que très, très peu, qui continuerons à vivre "bien").

La plaisance de masse et consumériste n'est pas la cause des problèmes que nous rencontrons (même si elle a indéniablement un petit impact), elle est surtout l'une des manifestations de notre société d'excès.

Il n'est plus possible de pouvoir posséder 2 maisons, 2 voitures, une moto, un bateau. A moins que l'on assume complètement le fait d'être l'un des acteurs principaux des problèmes que nous rencontrons dès à présent, et qui vont s'aggraver dans les années à venir.

Il n'y a pas de critique là dedans, car chacun est en effet libre de vivre comme il l'entends, mais il serait quand même de bon ton qu'on redevienne lucide sur l'impact de nos modes de vie.

Si j'était président, j'interdirait le marketing, le neuromarketing, les résidences secondaires, les loisirs motorisés, particulièrement nautiques. Non pas pour installer une dictature écologique, mais plutôt comme on envoie un toxico en cure de désintox quand, à force de le voir se bousiller lui-même et après avoir tout essayé pour l'aider on se rends compte qu'il est trop atteint pour s'en sortir seul, et que la seule solution est l'enfermement...

Je déteste forcer, contraindre, et encore plus interdire, c'est pourquoi je ne serait jamais président (sauf peut-être de la république autonome de... Mon bateau! :)

Le pire c'est que si les gens se montraient tous (moi le premier) un peu plus altruiste, raisonnable et respectueux des autres et de la nature, alors on aurait plus besoin d'interdire quoi que ce soit!

Alors je remercie tous ces gens qui s'expriment sur ces sujets, même s'ils ne sont pas experts ou légitimes, car ils créent le débat, la réflexion, la prise de conscience, et peut-être qu'à force on arrivera à une forme de sagesse collective qui nous permettra d'éviter la cure forcée de désintox.

Un pavé dans la marre...

16 oct. 202116 oct. 2021

Interdire le marketing ?!!! C’est juste des techniques pour adapter les produits ou les services aux besoins des consommateurs. Personne travaillant dans ce domaine n’a l’imbécillité ou l’arrogance de croire que l’on peut influencer durablement les consommateurs en les prenant pour des cretins malléables et ouverts à tous les discours publicitaires .
En interdisant ce secteur on aurait la télé en noir et blanc des Trabants et des centrales nucléaires sur le modèle de celle de Tchernoby, une planification des besoins qui provoquerait une pénurie des produits de consommation courants. Bien sûr aucune entreprise ne se risquerait à proposer des voiliers sur le marché.

16 oct. 2021

Si on nous fabriquait moins de besoins on achèterais moins de con****** inutiles, ce qui serait bénéfique pour le consommateur (qui ne serait plus maintenus en situation de frustration perpetuelle), pour le partage des ressources (entre riches/pauvres mais aussi entre pays), et pour la planète aussi.

La publicité n'est pas une mauvaise chose, mais le marketing publicitaire est une catastrophe a tous niveaux...

16 oct. 2021

Pour affirmer de manière préremptoire un jugement aussi négatif tu dois sûrement être un grand spécialiste du domaine!

16 oct. 2021

Il est clair que vu l'etat de la biospherece, celui des relations internationales, celui des ressources naturelles, celui dess inegalites en tous genre, on ne peut pas conclure autre chose que la superiorité du modele productif/marketing actuel.

15 oct. 2021

Le dernier compagnon de la Libération vient de disparaitre. Il y a 70ans les hommes s'entretuaient à l'échelle planètaire les uns voulant apporter le bonheur d'un peuple en trucidant ceux qui n'avaient pas la tête conforme et les autres n'étant pas d'accord avec cette idée folle.
Enfin sorti de ce véritable enfer terrestre on voit renaitre une pensée à sens unique où nous devrions tous bientôt crever de tous nos nouveaux péchés issue directe de notre Liberté chèrement retrouvée, si nous ne nous soumettons pas, toujours pour notre plus grand bonheur, à ce nouveau dogme qui va maintenant jusqu'à vouloir regarder dans nos assiettes.
L'homme est vraiment incurable et plus que jamais d'un incommensurable orgueil.

16 oct. 2021

Le développement de la location prônée par Titouan, comme sur terre, a surtout comme inconvénient d'augmenter considérablement le nombre d'usagers d'un même site et les coûts. Les bouées à 50 euros ou plus ne font pas peur aux locataires de voiliers qui partent à 2 ou 3 couples. Les locations saisonnières font exploser les prix de l'immobilier dans les zones touristiques. Sans aucune conséquence favorable sur l'environnement.

16 oct. 2021

Ce qui m'étonne, c'est que les donneurs de leçons passent leur temps de consommateurs à dépenser plein de sous chez les ships ou ali express pour avoir l'électronique bien dans l'air du temps .
Et le temps de nav de tout ce beau matos ???

16 oct. 2021

quand j’entends tous ces gens qui ont la solution,et que personne ne les ecoutent…pfff ca me demoralise.

quand j’entends dans le bocal ( oui la télé) qu’il est hors de question que l’on touche a ma liberte cherie ( et certains sont jeunes)..je doute que qui que ce soit inverse la vapeur..du réchauffement climatique,pour ne citer que celui la,ou bien si,quand on verra que là,c’est trop tard ( on y est pas encore) alors la mes amis,on verra tout le monde s’agiter dans tous les sens..
mais y’aura plus rien a manger,a boire et a respirer.

a ce sujet,et c’est bien resumer: Mickey 3D " RESPIRE "

16 oct. 2021

Le principal écueil pour assainir la planète sera d'expliquer aux 5.5 milliards d'habitants les plus pauvres que le confort du milliard et demi que nous sommes leur est interdit, d'autant que nous leur avons maintenant délégué tous les moyens de production afin de ne pas salir chez nous.
Et je ne crois absolument pas qu'un retour de notre pays à une frugalité exemplaire change quoi que ce soit.
Soit nous arrivons à diminuer drastiquement nos déchets et pollution au niveau planétaire par la technologie soit nous disparaissons.
Que TL se rende compte de ses excès et des notres ne me choque pas. Reconnaitre ses erreurs (même qu'avouées à demi-mot) est déjà un début.
Aura t-il l'oreille entre autres de Xy Jinping que même Greta n'atteint pas.

16 oct. 2021

Pirate vient de donner la seule et vraie raison de «  l’inéluctable* » dans son post «  sera d’expliquer aux milliards de personnes des pays « Émergeants » qu’ils devront se priver de ce que nous, occidentaux , trouvons tout à fait normal » c’´est à dire CONSOMMER . Tout le reste n’est que littérature et bla-bla-bla…
* notre disparition . ( point…final🤷‍♂️😜)

16 oct. 2021

C'est humain. C'est le même principe que dans notre microcosme français où des gens loin d'être malheureux manifestent chaque week-end parce qu'ils envient les "riches" responsables de leur malheur imaginaire. Comme au niveau planétaire ce sentiment est justifié, il sera inarrêtable à moins qu'une catastrophe coupe court à cette tendance

16 oct. 202116 oct. 2021

Je me demande d'ailleurs combien de temps on va pouvoir leur expliquer que pour que nous restions riches il faut que eux reste pauvres ! Il n'y a pas si longtemps, la Chine faisait partie des pauvres. Aujourd'hui, ils nous regardent d'en haut. J'ai attendu 21 ans pour m'acheter ma 1ère voiture (2cv payée 400 frcs). Aujourd'hui, ma compagne a 3 enfants. Le jour de leur permis, ils avaient chacun leur voiture, à coup de crédit à la consommation et autre leasing, et pourquoi faire ? Les boutiques le samedi après midi et le resto le soir. Je trouve ça complètement aberrant. Lorsque je l'exprime, on me répond : "Ben, c'est normal ".

Ensuite, même si tout ce qui "interdit" me rebute, la question du journaliste " Vous voudriez réfréner les ardeurs des amoureux de la voile ? " me parait inappropriée. Je pense que 90% des plaisanciers ne sont pas de amoureux de la voile, mais des curieux, des touche à tout, à qui on met à disposition un accès facile à des activités ou autrefois, il fallait souffrir pour y accéder. On retrouve les mêmes au sommet du Mont Blanc ou dans les clubs d'équitation avec le manque de respect qui va avec. Dans ce sens, je ne donne pas tout à fait tort à TL.

16 oct. 2021

Un jour, on m'a répondu : Ce n'est pas parce que tu en as bavé qu'on doit nous aussi en chier", ce à quoi j'avais répondu qu'entre en chier et ne rien faire il y avait sûrement une autre voie (ouf, ce n'était pas un de mes enfants)
Mais je n'en veux à personne car c'est bien notre génération qui a insufflé cet état d'esprit. En 20 ans nous sommes passés de 49h/semaine + jardinage pour la bouffe à 35h + les loisirs.
Comme le futur paraît plutôt anxiogène, nous sommes les coupables tout désignés car beaucoup d'entre nous sont à l'aise, ce qui suscite la jalousie.

16 oct. 2021

Le futur est présenté volontairement anxiogène car la peur se vend bien et permet de piloter complètement les peuples. L'épisode COvid actuel en est la plus éclatante illustration.
Et curieusement le progressisme bien compris fait la place à l'immobilisme et à la rétrogradation pour le bien des peuples, alors que par définition l'expression de la Vie sous toutes ses formes c'est par définition la recherche permanente d'une adaptation positive à l'évolution du milieu qui nous porte, les êtres les moins adaptatifs disparaissant ou entrant en forme résistante en attendant des jours meilleurs.
Si l'on se place au niveau génétique on pourrait dire que les générations qui ont travaillé comme des malades pour sortir des difficultés ont engendré peut être aggravé par un excès de protectionnisme de leur progéniture, finalement des descendants directs moins aptes à faire face aux combats de la vie. Il en est ainsi souvent des hybrides de première génération.

16 oct. 2021

@pirate:tu as quand même eu à faire avec un "cas" extrême !!!
Pour le reste, la réalité est un peu différente, la baisse du temps de travail n'a profité qu'à la génération d'avant puisque qu'elle n'a pas quasi pas bougée depuis 2003 (source insee), quant à l'inverse la productivité par heure travaillée a du être multipliée par presque 3 (source OCDE) depuis 1975, de la a conclure que 35h X 3 font plus que 49h... pour produire la même richesse et que les jeunes travaillent plus que les retraités! Je ne le ferai pas ; L'analyse est plus complexe et multifactorielle.
Je ne pense pas qu'il n'y ait de la jalousie, mais plutôt de l'ecoeurement de n'avoir que peu de chances de voir leur situation/ salaire progresser comme celle de leurs aînés. Ce qui est plutôt rassurant c'est qu'ils vont développer d'autres valeurs que celles accès sur l'aisance matérielle que leur ont transmis lesdits aînés.

16 oct. 2021

Les voitures ça sert aussi à se rendre au travail et même à en trouver un

16 oct. 2021

la Chine était un immense et puissant Empire avec une flotte énorme pour l'époque et avec des bateaux plus gros que ce que les européens savaient construire. Toute civilisation peut décliner puis enfin si son Peuple est courageux et travailleur renaitre.
La Chine ne fait que reprendre la place qu'elle n'aurait jamais du perdre sans les errements de ses Maitres et les abominables méfaits venus de l'extérieur. Il est donc logique que ses citoyens nous regardent maintenant d'autant plus de haut que c'est nous qui nous enfonçons volontairement.
Comme je travaillais près du ChinaTown parisien, il y a 20ans un soir une Chinoise toute persuadée de l'avenir bien en route de son Pays est venue me dire, très fière, qu'elle quittait enfin la France, pays devenu pour elle très peu intéressant, pour retourner dans sa Patrie. Elle voulait légitimement faire prospérer tous les efforts qu'elle avait déployés. Les Occidentaux sur le déclin ne dicteront plus aux Chinois dont les dirigeants n'ont pas la mémoire courte, la façon dont ils doivent vivre et consommer.

16 oct. 2021

Outremer : “un soir une Chinoise toute persuadée de l'avenir bien en route de son Pays est venue me dire, très fière, qu'elle quittait enfin la France, pays devenu pour elle très peu intéressant, pour retourner dans sa Patriel”

Dramatique. Il paraît que, comme ta chinoise, beaucoup d’Arabes en France comptent bien retourner aussi dans leur pays pour y travailler et le faire prospérer… on ne sait plus comment les retenir.

16 oct. 202116 oct. 2021

hors sujet. je m'était enflammé.

16 oct. 2021

C'est étonnant, je suis en accord avec les 5 ou 6 interventions précédentes (au moins) qui ne vont pourtant pas toutes exactement dans le même sens. J'ai dû me faire contaminer par le " en même temps " ambiant...

16 oct. 2021

Parmi toutes les élucubrations énoncées par TL, il yen a qui me choquent particulièrement
Ne pas être obligé de communiquer avec le sponsor qui lui a payé son bateau...
Implicitement, Vouloir que la mer ne profite qu'à des privilégiés
Osez dire qu'il se faisait chier quand il naviguait
Et dans le reportage en annexe,
Déclarer qu'il a toujours voulu faire ça
et vouloir construire un atelier de peinture sur un nouveau bateau.
Il l'aime ou il ne l'aime pas la mer?
C'est vrai que c'était mieux quand il y avait moins de monde sur l'eau mais dès qu'on est à 6miles des côtes c'est quand même pas l'affluence.

16 oct. 202116 oct. 2021

Bien évidement nous ne pouvons pas dire aux pays en voie de développement qu'ils ne pourrons pas atteindre notre niveau de développement.

Par contre nous pouvons très bien nous interroger sur nos modes de consommation dans nos pays développés.

Redéfinir l'idée de progrès, de croissance, de développement, de matérialisme.

Les décideurs ont tout intérêt à jouer sur la peur pour nous garder sous contrôle, car sinon nous serions en droit de leur demander des comptes...

Pourtant je ne vois pas comment on peut encore nier l'effondrement écologique en cours: je ne suis pas vieux, pourtant je me souviens très bien de la profusion d'insectes et de fleurs des prairies de printemps dans mon enfance, des miliers de moucherons sur le capot de la voiture lors de nos départs en vacances, des bancs de poissons en méditerrannée que je passait des heures à suivre avec mon masque et mon tuba...
20 ans plus tard nos voitures restent propres, il n'y a plus que quelques insectes butinant tant bien que mal les rares fleurs des prairies, et avec mon masque et tuba je passe plus de temps à chercher un malheureux poisson solitaire qu'à les observer.
Avons-nous perdu la mémoire au point de ne pas voir la richesse que nous sommes en train de perdre?

Macron 1er dans son immense sagesse comptable a encore récemment prolongé l'usage de pesticides aujourd'hui identifiés clairement comme responsables d'une bonne partie de cet effondrement, alors que des solutions existent pour cultiver différement.

La question n'est pas de "revenir à la bougie" car notre planète est tellement généreuse que nous pourrions tous avoir un bon niveau de confort matériel.

La question est de diminuer notre consommation de superflu, notre gaspillage et nos achats pulsionnels.

On nous maintiens dans une insatisfaction permanente et on nous expose toute la journée à des messages nous promettant 1000 merveilles si on achète ceci ou cela, tout de suite, maintenant. Il n'y a qu'à faire un tour dans un vide grenier de quartier pour constater les montagnes de choses parfaitement inutiles que nous entassons tous. C'est ça qui nous mène dans une impasse...

Alors, oui, si on a une lecture comptable du monde on se dit que ça ne va pas si mal que ça: croissance, temps de travail, pouvoir d'achat, indices de productivité... Ça va! Mais si on regarde derrière les chiffres c'est pas jojo pour autant...

En occident on constate que bientôt plus de la moitié de la population sera obèse (c'est déjà le cas en plein d'endroit), avec toutes les maladies qui en découlent.
On assiste à une nette diminution du QI moyen.
Les enfants ont de plus en plus de troubles de l'attention et d'hyperactivité, et comme remède on les claque sur netflix...
On s'inquiète de la baisse des rapports sexuels des ménages, alors que les sites porno n'ont jamais eu autant de visiteurs!

On enferme tout le monde dans un technococon et on avance tous masqués pour se protéger d'un virus alors que la pollution de l'air tue chaque année plus de 40000 personnes en france...

Les substances chimiques diminuent drastiquement la fertilité, mais c'est pas grave, la PMA fait des miracles!

Des miliardaires font du tourisme spatial pendant qu'en bas on nous interdit d'utiliser nos veilles voitures.

On interdit l'élevage de canards en plein air pour se protéger d'une éventuelle grippe.

Est-ce que c'est vraiment ça qu'on veut? Franchement? Cet avenir est-il radieux?

Pourquoi s'obstiner à défendre cette civilisation de la sur-consommation, alors que des dizaines, des centaines de signes objectifs montrent tous les signes de décadence d'une société malade, à bout de souffle...

La technologie résoudra tout?
Après les poulets en batterie, elle permettra simplement l'élevage d'humains en batterie.

Et puis, nos chères petites têtes blondes qui auront grandit entourés de gens masqués, sans contact charnel avec leurs semblables et dressés depuis leur plus jeune âge à devenir de bons exécutants dans des postes hyper spécialisés et selon une logique implacable d'ultra-concurrence et d'individualisme, tous convaincus d'être particulièrement uniques, spéciaux, rares... C'est eux qui trouverons les solutions?

Personellement, et sans doute car j'espère encore avoir la plus grande partie de ma vie devant moi, je vais plustôt essayer de m'extraire de cette machine infernale, et chercher à trouver du luxe et du confort avec les gens qui m'entourent et la nature environnante plutôt qu'avec un ordinateur...

Car je pense que le véritable progrès de l'humanité, sin avenir et ce qui fera l'orgueil des historiens futur, c'est justement de redéfinir notre modèle de société. Maintenant que nous maitrisons notre insécurité matérielle, à nous d'inventer une civilisation dont le but réel est l'émancipation et l'autonomie des individus, et donc du collectif.

Mais je comprends que beaucoup préfèrerons le confort de leur petit technococon...

Une petite citation pour finir, apparue avant la révolution industrielle, et plus d'actualité que jamais:

"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas."
Geronimo

16 oct. 2021

Ourob s’est encore lâché, mais il y a pas mal de choses justes et vraies dans ce qu’il écrit!
Un détail, cependant : ne crois pas trop fort que “les pays en voie de développement ne pourront pas atteindre notre niveau de développement.”
Non seulement ils l’atteindront, mais certains vont nous dépasser.

16 oct. 2021

Tu as raison l air est pollue donc evite de respirer

Souvenir d'été

  • 4.5 (102)

novembre 2021