Aujourd'hui j'ai le cafard

Ça y est un premier visiteur pour acheter la Licorne va arriver....

Cette grande dame, qui nous a si bien menée. nous devons nous en séparer. Ce n'est pas mon bateau à moi mais celui de mon pater. Il est pas du dernier printemps mon pater et elle est grande la barque. L'a le dos en compote les pater après 30 ans de mer, faire le singe en haut du grand mât, c'est pas des jeux à faire à l'automne!

Je sais, je sais, il vend pour avoir un ti-bato pour aller où il veut sans risque (physique ou $$) c'est la voie la plus logique et une forme d'instinct me fait l'encourager dans cette direction. L'est temps qu'il s'occupe de lui, qu'il accomplisse ses rêves ce vieil anar.

Mais après tant d'histoires, tant d'aventures, j'en ai l'estomac noué. Faut comprendre, c'est pas juste une histoire de bato, c'est une histoire d'amour, de confiance et de découverte.

Tu pourrait l'acheter que j'me dis!!! mais 16 metres c'est long, chui pas marin comme mon vieux, enfin je ne me sent pas digne d'utiliser ce terme. C'est des sous aussi 16 metres, C'est des bordés à changer aussi! T'as déjà une belle barque de 10 metres que j'me dis!! oui mais c'est pas notre Licorne!!!

Je suis là sur le boulevard du temps qui passe, à tout retourner dans ma tête, j'ai le cafard, la larme à l'oeil et voilà que Ça y est un premier visiteur pour acheter la Licorne s'en vient....

J'voulais juste en parler avec des gens qui comprennent....

L'équipage
22 juil. 2004
22 juil. 2004

bateau

Salut Iguane
Je comprends ce que tu ressens
Un jour ou j'avais aussi le moral a basse mer j'ai mis mon bateau en vente.
Un visiteur se présente, interessé (trop?) avec surtout un comportement déplaisant comme s'il était déjà chez lui. J'avais le sentiment qu'il n'aimerai pas CE bateau comme moi.Il avait d'autres bateaux à voir avant de se décider. Il repasse en fin de journée avec le chèque à la main, prêt à signer tout de suite.
Ben, moi j'ai pas eu envie de lui vendre mon bateau car sa tête ne me plaisait pas et le côté affectif à pris le déssus et je lui ai fait savoir que je n'étais plus vendeur.A la place d'un bateau,il se serait agi d'une voiture, la tête de l'acheteur, je m'en fiche pas mal.
Quand j'ai acheté mon voilier, le vendeur était content de me le vendre et il me l'a dit: "Avec toi, je sais qu'il sera soigné et bien utilisé"
d'ailleurs, je suis resté en contact avec le précédent propriétaire et il me demande toujours des nouvelles de son ancien (et regretté) bateau.
Les bateaux ont une âme, c'est évident.
Courage, après l'averse, le soleil.
Salutations nautiques
Pierre

22 juil. 2004

Courage Iguane !

Que dire, sinon que je comprends bien cette déchirure, cette tristesse est bien justifiée.

En plus, on ne peut pas dire que ce soit n'importe quel bateau !

Peut être quelques pensées raisonnable ? mais posséder un bateau est il raisonnable, de toutes façons ? Se dire que de toutes façons, il faut le faire, que ton père ne pourras plus naviguer avec ? C'est bien pire de laisser pourrir un bateau dans son coin, et quand on voit La Licorne, ça pourrait être un crime !

Se dire qu'un autre pourra l'aimer au moins autant que vous l'avez aimé ? La Licorne, encore une fois, n'est pas n'importe quel bateau, rien qu'à voir une photo, on sait tout de suite où on va. Alors les acheteurs qui se présenteront ne seront pas n'importe qui, peut être l'occasion de faire une rencontre ? Ce type de bateau se vend souvent plus suivant la confiance qu'on aura du nouveau propriétaire plutôt que sur une négociation financière rondement menée.

Et puis, il y a l'espoir aussi, non seulement celui de trouver la bonne personne qui saura prendre soin de La Licorne, mais aussi celui de naviguer avec. Alors l'espoir de croiser à nouveau son sillage à l'occasion d'une navigation ?

Voilà, ce que je t'écris ne vaut certainement même pas un kleenex pour étancher ta peine, mais en tout cas, j'espère que tes navigations futures sur ton bateau te feront oublier ta tristesse.

Et pis si c'étais moi, j'me prendrais une grosse murge avec le nouveau proprio histoire d'oublier le plus vite possible et de finir avec un bon souvenir !

22 juil. 2004

Pas n'importe quel bateau

Un tel bateau n'intéresse pas n'importe quel acheteur.
Il ne peut pas acheter ce magnifique bateau sans garder un lien avec le précédent propriétaire.

Les ruptures sont dures à passer mais elles laissent la places aux projets.
Facile à dire d'ici bien sûr ! Saches que je suis ému aussi.

22 juil. 2004

l'épreuve

sera très dure, on comprends, on te souhaite un chouette proprio qui te propose d'accompagner de temps en temps

22 juil. 2004

Une page à tourner

Ca peut être difficile, surtout si c'est nécessaire.
On a l'impression d'un morceau d'univers qui se détache et qu'on ne retrouvera plus.
Un peu de temps... assez de temps pour que les bons souvenirs retrouvent le chemin, que les autres se laissent prendre dans le dreamcatcher et que le morceau d'univers retrouve en partie sa place.
Soleil levant sur l'île de Bonaventure, toute une belle aventure à écrire et à faire partager.

22 juil. 2004

résister

La logique est bien dans les propos précédents.

Mais le cafard, est là, preuve que dans ce cas la logique ne s´impose pas.

J´ai lu ta fiche et lu que tu prépares un bateau en acier pour partir en sécurité.

Si ton père avait mis en vente la Licorne une ssemaine avant que tu ne prennes cette décision, qu´aurais-tu fait?

Je pense que c´est cette réponse qui est la bonne.

23 juil. 2004

logique à contre-coeur?

Eh ben, quand mon père s'est décidé de vendre le Soling, (quillard de course, 9m, jusqu'a recemment Olympique) nous avons facilement trouvé un J-boat de 12m qui nous convenait mieux. Ce qu'il vous faut c'est un sprit-boat comme un J-120 pour remplacer la Licorne, peut-être! ;-)
Se séparer d'un bateau qu'on connaît bien est difficile.
Mais il faut parfois le faire. (On ne peut pas les acheter tous!) Le plus important, c'est qu'on continue à naviguer. Ça donne la possibilité de connaître d'autres bateaux qui peuvent ajouter à nos merveillieux souvenirs de la mer.

23 juil. 2004

logique à contre-coeur?

Eh ben, quand mon père s'est décidé de vendre le Soling, (quillard de course, 9m, jusqu'a recemment Olympique) nous avons facilement trouvé un J-boat de 12m qui nous convenait mieux. Ce qu'il vous faut c'est un sprit-boat comme un J-120 pour remplacer la Licorne, peut-être! ;-)
Se séparer d'un bateau qu'on connaît bien est difficile.
Mais il faut parfois le faire. (On ne peut pas les acheter tous!) Le plus important, c'est qu'on continue à naviguer. Ça donne la possibilité de connaître d'autres bateaux qui peuvent ajouter à nos merveillieux souvenirs de la mer.

23 juil. 2004

mais il

reste des souvenirs merveilleux. Comme quand on perd un etre cher la douleur laisse la place au souvenirs. Cela tu n'auras jamais à t'en séparer gardes les biens en ordre dans ton coeur ils te serons d'un précieux secours. pense au plaisir que ce bateau t'a apporté, il faut peut etre penser à la génération à venir...il faudra aussi leurs faire de beaux souvenir. Courage

23 juil. 2004

Aujourd'hui j'ai moins le cafard

Merci à tous pour vos bon mots.

Veni Vedi mais pas Vici.... jusqu'au prochaîn visiteur mais je crois que je serai mieux.

Le mec nous a dit que Germaine elle voulais pas que son Jule achète ce bateau...

Comme on dit parfois (à la blague) ne sauter pas sur des conclusions machistes SVP.

"C'est lui qui porte les culottes, mais c'est elle qui choisit la couleur"

;-)

merci encore, c'est beau la communauté de voileux de tout acabit

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (130)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021