Ar-Men ne brille plus depuis 3 semaines

www.letelegramme.fr[...]313.php

Le phare d'Ar-Men est éteint depuis bientôt trois semaines et rien ne semble annoncer un réallumage prochain. Des passionnés des phares craignent que cet incident déstabilise un peu plus l'avenir de ce patrimoine déjà compliqué par son isolement en mer.

Elisabeth, demeurant dans les Yvelines, en région parisienne, est une passionnée des phares. Elle a créé le 7 juin dernier un groupe Facebook « Rallumez Ar-Men » qui compte déjà 142 membres. Depuis la fin mai, le phare situé au large de l'île de Sein, télécontrôlé depuis son automatisation en 1990, est éteint. La panne est vraisemblablement liée à un problème général d'énergie car le feu de secours n'a pas pris le relais. Le doute subsiste sur l'origine des pannes car dans l'immédiat, aucun état des lieux n'a été réalisé (*). Véronique Manicacci, responsable de l'administration des phares et balises à Brest confirme. « Il y a eu un problème avec des débordements de mercure à la suite des tempêtes de l'hiver, notamment sur le phare de la Jument (Le Télégramme du 3 juin). Nous ne sommes pas équipés pour intervenir dans un tel contexte. Nous devons respecter un principe de précaution pour le personnel d'intervention. Nous attendons actuellement l'arrivée d'un appareil de mesure des concentrations ». Faute de déplacement sur zone, on ne sait donc pas si le mercure a aussi fui sur Ar-Men. Cette attente peut durer, ce qui ne satisfait pas les amoureux des phares et du balisage. Elisabeth a donc écrit à l'administration.

« Au nom des passionnés »

« Je m'exprime ici au nom d'un groupe de passionnés de phares et de balisage, écrit-elle. Nous nous inquiétons pour la sécurité de la navigation locale (accès aux ports de Douarnenez et Brest) et de la navigation côtière, du passage délicat voire dangereux de la Chaussée de Sein ». Cet élan spontané traduit bien les inquiétudes récurrentes qui pèsent sur l'avenir des phares en mer, difficiles d'accès, coûteux en entretien. Contrairement à neuf autres phares bretons classés monuments historiques en 2010, Ar-Men n'a pas obtenu cette protection.

Le temps presse

La mobilisation publique, comme celle de la Société du patrimoine des phares et balises (SNPB), n'en est que plus indispensable. Même si la course incessante aux moyens n'entame pas l'enthousiasme des bénévoles, il faut rappeler que la SNPB a une autorisation d'occupation de Tévennec depuis trois ans, sans avoir pu engager les travaux nécessaires sur le bâti, faute de moyens nautiques ! Là encore, une souscription publique va résoudre le problème pour cet été. Le succès de la page Facebook d'Elisabeth témoigne aussi de la dimension symbolique du « phare des phares » dans l'imaginaire collectif et donc de son importance en termes d'image pour la Bretagne.
En mai 2013, un important chantier de modernisation des installations d'Ar-Men a eu lieu. Les deux générateurs ont été remplacés par un seul, annoncé comme plus performant, ce qui a obligé à acheminer trois tonnes de matériel en une dizaine de rotations d'hélicoptère. Le 22 février dernier, des techniciens avaient déjà été hélitreuillés à la suite d'une panne.

www.facebook.com[...].armen/

L'équipage
17 juin 2014
26 juin 201416 juin 2020

Mercredi 25 juin vers 23h00, on a eu la confirmation, Armen éclaire à nouveau la Chaussée de Sein suite à l'intervention d'une équipe technique des phares et balises.

27 juin 2014

Ça valait le cout de faire des mesures de concentration de vapeur de mercure pour intervenir Avant d'avoir les valeurs !!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (141)

Piégeage des gouttes

mars 2021