Après un stage aux glenans

Bonjour,
je suis novice et n'est que très peu naviguer on va dire que je pars de zéro. Je vais faire un stage aux Glenans d'une semaine, ensuite j'envisage de louer un voilier pour un weekend, puis si l'opération se passe bien de louer un bateau pour cet été. Par la suite j'envisage d'acheter un voilier habitable pour faire le tour du golf du morbihan puis des îles en Bretagne.
Pensez-vous qu'après un stage d'une semaine cela suffisse?
ce programme parait cohérent et possible?
merci pour vos réponses.

L'équipage
24 fév. 2016
24 fév. 2016

Avec un petit bateau (genre first 210) sur un programme côtier, c'est ambitieux mais pas déconnant.
Une semaine c'est quand même bien court, si tu peux prendre une deuxième semaine ça serait pas mal.
Ton stage, puis ta location, te permettront autant d'apprendre que de percevoir l'étendu du savoir qu'il te manque.

24 fév. 2016

un peu extreme comme reponse mais tout de m^me :
ne t'inquiéte pas il y a la SNSM ils ont l'habitude ,mais il faut rentrer dans ton telephone le n° du Cross .

27 fév. 2016

Tu serais pas un peu vachard sur les bords? ^^

29 fév. 2016

La snsm ne sert pas a recuperer des personnes en manque de connaissances mais uniquement des urgences..autant appeler le samu pour une echarde....

29 fév. 2016

Justement il faut partir avec un minimum de connaissance avant d aller en mer pour ne pas provoquer des situations d urgences... C est comme monter le mont blanc en tong c est de l inconscience... Il faut plus d une semaine de formation pour naviguer dans le golf du morbihan

29 fév. 2016

et le manque de connaissances entrainent quoi comme situation ???

29 fév. 2016

je dois confesser que la premiere fois que je suis rentré dans le golfe j'étais assez pommé .Lorsque l'on est pris dans le courant de 6/7 nd avec toutes les marmittes c'est impressionnant .. .On a interet de mettre la carte sur les genoux pour se repérer et ça va tres tres vite .. sans parlé des contre courants qu'il faut savoir detecter.

il n'est pas rare de voir des bateaux echoués ou sur les rochers

24 fév. 201624 fév. 2016

C'est à voir avec le moniteur en fin de stage, mais deux stages, c'est plus mieux...:-D
Ils ont aussi des doubles-stages : première partie sur place pour les bases puis stage en mer à suivre aussitôt...
;-)

"Par la suite j'envisage d'acheter un voilier habitable pour faire le tour du golf du morbihan puis des îles en Bretagne."
;-)
pour le golf du Morbihan, je te conseille :
www.voiture-de-golf.com[...]/
Ce sera moins long qu'en voilier... :-)

24 fév. 2016

merci pour vos réponses!
effectivement j'avais oublier un "E" pour le golfe mais je suis pas sur que ça flotte les locations que vous me proposez ;-)

24 fév. 2016

Achete toi le cours des glenans potasse le , tu auras une bonne base théorique avant ton stage
Fait ton stage , apres loue un petit habitable de 6 metres amuse toi dans le golf par bonne meteo

Ton programme na rien de delirant
Bonne nav

25 fév. 2016

Salut
-Prend le Vagnon permis bateau c'est la base !!
-Prends le bouquin Vagnon voile c'est bien mieux que le Glénan.
-Prends l'almanac du marin breton pour le visuel des courants, entre autres.....

.
-Potasse ces 3 bouquins et, si tu insiste vraiment , fait eventuellement ton stage.
-Achete ton canot de 6 ou 7m de suite !!! Surtout une VHF ...
Et va zy !!!! ;-)

25 fév. 2016

J'suis assez d'accord, puisque c'est à peu près la connerie que j'ai fait, mais j'ajoute pour sa sécurité:
ne te prends jamais pour plus malin que la mer, si tu as un doute sur la météo ou l'état de la mer, reste à quai ce jour là tant que tu te sens pas près, parce que la mer aura toujours raison, reste modeste, avance pas à pas, et ça le fera( puis en causant avec les gens autour ou ici, tu peux trouver des conseils, des voisins de ponton qui feront un tour avec toi pour la prise en main, etc)
surtout qu'en Bretagne, faut moins déconner qu'en med, nous on as un vent alakon, mais vous, vous avez des marées aux marnages inégalés, et des courants puissants, donc pas trop jouer au con tant qu'on maitrise pas bien

25 fév. 2016

Un point essentiel : demande l'avis de ton moniteur en fin de stage. Il t'aura vu à l’œuvre pendant une semaine et l'avis qu'il te donnera vaudra infiniment plus que tous les conseils et appréciations que l'on peut te donner devant notre écran.
En effet, j'ai pu constater que les capacités pour assimiler les connaissances pouvait être très différentes d'un individu à l'autre.
Quand même, une semaine c'est bien court et tu sera probablement à même de juger en fin de stage qu'il y a plein de choses qu'il te reste à acquérir. Si tu penses au bout d'une semaine que tu en sais assez, méfiance ....

25 fév. 201616 juin 2020

tu veux parler du memento de chez vagnon
M papy_jame?

Effectivement je me lancerais pas dans l'aventure sans être sûr, je ne suis pas une tête brûler et prends tout vos précieux conseils.
Je me rends compte au fur et à mesure de mes recherches qu'il y a pas mal de paramètre auxquels je n'avais pas pensé... la gestion de la VHF, les coefficients de marée, les courants, les différents bateaux DL DI QR bref pas mal de choses à apprendre, mais merci ....

25 fév. 2016

Je ne connais pas cette version, la mienne est daté mais bien plus d'infos que sur le book des glénans.
Comme la bien dit toutalenvers : L'etat de la mer, la meteo, les courants, les cailloux, les champs de bouchos, la brume : Fait bien gaffe aux conditions marine. C'est ça le plus dangereux !
. La maneuvre du canot et des voiles ha ha... on peut laisser ça aux glenans, ou apprendre ça tout seul sans gros pb.
.
Et n'oublie pas : EN MER TU ES SEUL ! La SNSM ne sort pas d'un port sans eau because la marée, et l'helitreuillage ne se fait jamais à partir du canot mais dans l'eau because le mat.
.
Et comme sur ta voiture panne moteur , pense au mouillage ........... ;-)

25 fév. 2016

Suggestion , ne pas prendre trop de passagers lors des premières sorties, pour leur securite et ta responsabilité .
La mer est parfois dure , exigeante , tout ne se passe pas forcément comme on aimerait, prendre des équipiers expérimentés pourrait être une bonne option.
Ne pas oublier qu'en cas de problème corporel , tu te retrouves tout de suite chez le juge, éventuellement il y aurait ta conscience, en plus.
PRUDENCE EST MÈRE DE SÛRETÉ.

25 fév. 2016

J'ajouterais en solo un bon pilote de barre et etre toujours attaché c'est vraiment la sécu.

25 fév. 2016

Je serais de voir quel loueur sera assez fou pour louer un bateau à quelqu'un qui n a jamais navigué que dans des bouquins et 1 sem aux glenans

26 fév. 201626 fév. 2016

Pour mon cas personnel,j'ai pris quelques cours sur caravelle au lac de Serre Ponçon puis j'ai préféré faire un peu de planeur.
Ensuite j'avais vu une rubrique chaque semaine sur V et Voiliers,le cata en 10 leçons j'avais potassé le truc et suis allé louer un Hobie 14 à Palavas puis 16,18.
Un jour je vois une annonce à Port Camargue,loue First 211 même à la journée,ça m'a tenté j'ai téléphoné,je leur ai demandé leurs exigences."Vous savez partir et revenir" ouais je fais du cata de sport ! bon" il me faut un chèque de caution de 5000 francs !!"
Au salon nautique à Marseille j'avais déjà touché les winches,mais je me suis dit un stage de 2 h à la Grande Motte sur AD 700 pour voir comment on sort d'un port par ex.. il y avait un jeune qui finissait son stage de 5x2h.
Et bien je suis allé louer le First avec lui,la secrétaire occupé nous a donné les clés du voilier,"si vous le trouvez pas revenez me voir" pas d'état des lieu au départ ni à l'arrivée et on m'a rendu le chèque de suite sans aller voir le bateau juste sur ma bonne foi!
Le temps était calme on était en Novembre je crois,puis ça c'est mis à souffler il a fallu prendre un ris.Pour rentrer au port j'arrivais pas à remettre la clavette qui bloque le moteur en position basse,bon en marche avant ça allait ,mais pour aller en marche arrière et rentrer dans la place de port,il fallait tenir le moteur car l'hélice voulait sortir de l'eau ...et sur le 211,on est gêné par la poutre arrière...
Finalement on a arrêté le moteur et c'était bien prévu il y avait des cordes entre le duc d'albe et le ponton et ça l'a fait.
Bien sûr après je suis allé faire des stages parce que c'est bien pratique,convivial et sans soucis.
J'aime bien le cata de sport ,ça va vite ,c'est fun mais aussi pas d'état des lieu on arrive sur le sable pas d'amarrage....bon j'aspire quand même d'avoir mon petit voilier un jour.

26 fév. 2016

Tous !!!! Il y a 15 ans quand je louais on me demandait simplement mes expériences nautiques et j'inventais n"importe quoi ! J'imagine que ça n'a pas changé. Ni école ni cours seul le livre bleu des glénan que j'ai potassé. Et j'ai loué plus de 20 ans sans pépin. Donc bon vent capitaine haddock !!!

29 fév. 2016

Un ami a fait du cata de plage longtemps, puis une semaine de stage puis loué un 12m deux semaines, qui se sont passées sans soucis.
Il avait juste passé aussi le permis cotier.

Mais il est prudent et ne prévoyais pas de sortir si trop de mer ou de vent.

Sa famille et lui ont donc étés enchanté de leur première loc. en atlantique.

25 fév. 2016

Je rejoins les conseils précédents :
Trouves 1 ou 2 bouquins bien choisis pour acquérir les bases théoriques, fais ton stage pour les mettre en pratique et t'assurer que la voile en habitable te plaît et trouve toi un canot de 22 pieds environ (Brio, First etc...).
Ensuite, le mieux est de sortir les premiers temps sur des nav faciles avec quelqu'un qui maîtrise en attendant que tu te sentes à l'aise.

25 fév. 2016

J'en vois qui naviguent depuis longtemps et qui ne connaissent pas la moitié ni le 1/10 du simple code Vagnon permis.
.
Ben ça c'est une des seules choses que j'ai vraiment apprise sur l'eau !

26 fév. 2016

En 1 semaine de stage aux Glénans, on apprend donc à:
-gérer un équipage
-gérer un avitaillement
-gérer les prises de mouillage
-gérer l'amarrage
-gérer les pannes et avaries potentielles
-gérer les demandes d'aides
-gérer la bonne marche d'un voilier
-gérer la navigation dans une zone quelque peu rocailleuses, encombrée avec accessoirement un avec peu de courant.

Sont trop forts ces bretons.

26 fév. 2016

J'ai pas de dit que cela suffirait .... frablo ;-)
je me demande même si je ne vais pas passer le permis côtier.
Ce qui est tout de même invraisemblable pour moi, c'est que légalement n'importe qui peut prendre un voilier qu'il y a pas besoin de licence, permis, en fin de compte il y a que le bon sens et l'expérience ....

26 fév. 2016

Ah ben oui, le permis côtier, bonne idée.
Tu vas passer une semaine à apprendre plein de connerie que la plupart de ceux qui l'ont, ont oublié. Tu vas garder en partie en mémoire ce que te donnes un lecteur de carte.

Si tu veux apprendre à naviguer à pas cher, fais une saison comme lest sur un bateau de régate pour finir par une semaine genre Tourduf ou TPM. Avec un peu de chance ( ou malchance) tu apprendras même à mouiller.

Les Glénans, c'est pour les bobos qui veulent rajouter une ligne à leur CV, et pour ceux qui ne peuvent naviguer qu'une semaine par an.

26 fév. 2016

Pas avec moi...
Et sans doute pas avec pas mal de monde

27 fév. 2016

Je rejoins l'avais du sieur Mayer, je te trouve un peu réducteur vis-à-vis des régatiers.

29 fév. 2016

@ Mistral gagnant
la première étape c'est effectivement sac de sable.
la deuxième étape c'est muscle.
la troisième étape c'est muscle d'avant.

.
 
l'avant dernière étape c'est skipper.
la dernière étape c'est proprio.

Nulle par il n'est question de cerveau dans la régate ,parce que  
-Premièrement c'est un sport ! :tesur:
et Deuxièmement avec un cerveau aucun n'embarquerait ou n'achèterai un voilier !

:mdr:

aller A+ j'ai du matelotage a faire !
:-D

26 fév. 2016

Faire une saison comme lest, c'est pas mal, mais souvent chaque équipier (surtout les débutants) est cantonné à tirer ou lâcher une ficelle sans trop comprendre l'ensemble de la manœuvre.
Donc finalement pas très formateur.

27 fév. 2016

Désolé, je ne voulais pas être désagréable vis à vis des régatiers. Je voulais simplement parler des toutes petites expériences que j'ai eues en régate, où je me suis plus senti comme un sac de sable que comme une personne avec un cerveau.
Mais je suis aussi tombé sur des (en fait un) régatiers très pédagogues.
Simplement, faire une saison de régates n'est pas synonyme de formation, surtout sur de gros bateaux où on est dix à bord.
C'est tout. Rien de plus. Rien de moins.

26 fév. 2016

Je vous trouve rigolo

Donc
Je prends un bouquin pour apprendre le code de la route
Je suis un stage d'une semaine

Et hop, j'achète une voiture, je pars en pleine période de pointe sur la place de la concorde avec une seule main et un bandeau sur les yeux

De toute façon, on s'en fout, si j'ai un problème j'apelle un dépanneur

Est-ce vous qui irez chercher Julien s'il pose son bateau sur des cailloux, s'il ne sait pas prendre un ris dans une belle claque, s'il perd un équipier?
Est-ce vous qui payerez la garantie de son voilier de loc qu'on va bien entendu lui louer juste sur sa bonne tête car il se sera pointé plein pot dans sa place de port?

Regardez la liste de Fablo, pensez vous réellement que toute cette liste s'apprend en 5 jours?

Je me demande si le nombre de plaisancier conscient n'est pas en baisse? Ou suis-je un trouillard rabat-joie?

Ah oui, Julien va aussi passer son permis cotier. Il aura au lins son théorique. Bravo

Une dernière question: Vous avez un voilier, un gars sans aucune connaissance se pointe chez vous la bouche en coeur et un chèque en main: le laissez vous partir avec votre bateau?

Ben moi pas.

26 fév. 2016

et en plus on lui conseil de naviguer dans le Golfe de Morbihan là ou l'on trouve les courants les plus forts d'Europe (8nds) ..

Pour ma part dans ce Golfe ,j'ai assisté à un accident ..un grand voilier pris dans le courant entre Port Blanc et l'Ile aux Moine a coupé en deux une yole ...la moitié à td ,l'autre moitié à bd aucune possibilité de mainoeuvrer avec 6/7 nd de courant plus 6 /7nd de vitesse surface ....

ou est passé le bon sens ... et pourquoi pas aussi embarqué femme et enfants ...

26 fév. 2016

Camille c'est ton comparatif avec l'automobile qui est rigolo.

Un permis de conduire auto, qui donne droit a un boutonneux, puceau et tout fou de 18 ans d'être lâché dans l'arène.

"Je prends un bouquin pour apprendre le code de la route
Je suis un stage d'une semaine
Et hop, j'achète une voiture, je pars en pleine période de pointe sur la place de la concorde avec une seule main et un bandeau sur les yeux"

c'est justement 20 h de conduite et quelques heures sur le code pour un gamin de 18 ans un peu débrouillard.
pas plus pas moins qu'un stage d'une semaine (35 h).

Alors si notre gaillard est un peu débrouille et un peu responsable, je ne vois pas le problème !
Si il n'est pas débrouille et responsable, qu'il fasse 1 ou 15 stages ne changera pas grand chose, la voile n'est pas pour lui.

Lorsque tu auras fait ta semaine de stage, tu n'auras plus du tout envie de louer un voilier, par contre tu t'inscriras certainement à d'autres stages.

26 fév. 2016

Avant d'acheter mon premier bateau, j'ai acheté le guide des Glenans que j'ai lu avec attention et déjà passion. Je ne connaissais que la planche à l'époque.

Vendredi soir après la journée de travail, ma première sortie (déjà en solitaire) avec mon Arpège, le lendemain de l'achat, a été pensée longuement, et s'est parfaitement passée comme prévue.
Le jour suivant, samedi, après une matinée à gréer le bateau comprendre comment fonctionnait un enrouleur dont le livre ne parlait pas la sortie toujours en solo ( le mieux pour apprendre et comprendre) fut un succès et un rêve.

Le premier envoie de spi, c'était le lendemain!

26 fév. 2016

Il faut bien comprendre les choses .

Hors probleme de securité envers les autres (femme,enfants) et envers soi m^me c'est tous les petits tracas qui accumulé les uns au autres font que la petite sortie devient vite un cauchemar alors qu'elle devrait etre un plaisir ...

et de cauchemar en cauchemar pour avoir brulé des etapes et bien les gens laissent vite tombé le "bateau" .

petite histoire pour illustrer . Un couple apres quelques heure d'apprentissage achete un petit bateau à moteur ...il fait beau il parte sur Groix ( 6milles de la cote) il decide de piqueniqué et mouille leur bateau aupres de 10/20 autres .Descente à terre à la nage ,il fait beau ..font un tour dans l'Ile .....mais la mer descends... le bateau s'echoue puis est roulé par les vagues , il embarque de l'eau ... (je fais court) finalement un privé est appelé au secours ,il vient de Gavre (6milles) .... facture 2300€ ... moteur mort noyé sous l'eau , bateau plein de sable ...

terminé le bateau ....

pourquoi ,pas encore de sens marin , bateau mal mouillé, etc ..pas d'experience ...

et des histoires sembles j'en ai mille et une ...

26 fév. 2016

José
Je t"ai donné une étoile

Si je pouvais voter 1000X je voterais 1000x pour ce message

En ce qui me concerne, mais ceci ne serait valable que pour moi, je ne conseillerais jamais à quelqu'un de faire ce que j'ai fait

Je naviguais depuis 10ans en équipiers, j'avais eu des dériveurs et j'avais un Dragon, quand j'ai commencé à louer aux Antilles

Ma première loc s'est bien passée, coup de bol je suppose. J'avais un bon équipage
Ma seconde en Corse a été une cata, équipage de foireux. Chance j'ai pu récupérer les C...

J'avais peu de pratique sur "gros" bateaux et en fin de compte j'ai eu du pot.
Mais avec le recul, je me dit que j'ai été très con de prendre ces risques avec des copains dont j'étais responsable en tant que skipper

Donc, OUI on peut démarrer n'importe comment avec aucune expérience.

Mais je trouve criminel de le dire à quelqu'un qu'on ne connait pas et qui confirme ne rien y connaître quand on est assis bien peinard derrière son clavier

Mais comme je l'ai déjà dit, ceux qui disent GOOOOOOOOOOOOOO
Se disent aussi que de toute façon il y a la SNCM et les assurances

26 fév. 2016

Heureusement que j'ai appris à faire du bateau avant de savoir lire...

Hadock, je trouve ta démarche pas trop mauvaise! Faire un stage aux vrais glands te montrera si tu aimes ou pas le milieu. J'espère juste que tu es dégourdi et pas trop distrait...

Partir et acheter ton bateau dans la foulée, par contre, c'est un peu c*n. Essaye plutôt de trouver des copains qui en font déjà et peuvent t'emmener à la journée. T'as tout le temps de trouver la perle rare qui te plaira et de t'affuter un peu plus.

26 fév. 2016

Pour compléter Cpt Martin ; si tu n'as pas de copains qui naviguent, rapproches toi d'un club de voile...

26 fév. 2016

Tout dépend surtout des compétences " naturelles" de chacun.

Celui qui a toujours vécu au bord de mer en Bretagne a déjà sans doute une bonne connaissance des marées, des courants de la météo locale.....Si il s'est un tant soit peu intéressé aux choses de la mer. Celui qui a un sens de l'observation de son environnement saura adapter ses choix rapidement, naturellement.

Selon qu'on soit alerte, voire sportif, selon notre aisance dans les mouvements à bord, selon l'age, les difficultés sont différentes.

Enfin, les activités professionnelles ou autres peuvent également aider beaucoup.

C'est à chacun de savoir ressentir ce qu'on est capable d'entreprendre, de faire à quel rythme, et jusqu'à quel point.

26 fév. 2016

J'ai eu des stagiaires qui avaient les mêmes motivations que toi en début de stage (ce qui est légitime quand on connait par coeur le chapitre envoyé les voiles d'un guide quelquonque) et qui ont fini par trouver au bilan que la nav et les manœuvres de voiles ça vient vite( y compris naviguer une semaine par 4-5-6 ) mais la sécurité et le bon sens marin ça demande plus d'une semaine. En effet, je leur demande de veiller à ma sécurité pendant que j'anticipe la leur. Heureusement que je suis attentif et souple du cou.
Être concentrer sur la nav c'est facile et indolore. Être concentrer sur le sécurité ,ça suppose d'être à l'aise avec le reste. Et moins pire pour le manœuvres de port... C'est juste de la tôle.
Juste un conseil ne pas partir avec des enfants et ne pas écouter les vieux briscards qui font de la voile depuis vingt ans et pour qui tout est simple.

26 fév. 2016

D'accord avec Samos; la sagesse populaire dit bien que "les conseilleurs ne sont pas les payeurs"...

26 fév. 2016

et bien non samos ..pas d'accord

je suis un vieux "briscard" qui fait de la voile depuis 40 ans 2 fois 20 ans ..moniteur de voile etc etc ... je suis a peut prêt sûr d'une chose je ne sais pas grand chose et j'en ai encore et encore beaucoup à apprendre et chaque année je me modie car je fais des conneries ...

26 fév. 2016

il n'y a tres peut d'accidents grave finalement . Seulement surtout lorsque l'on debute on fait un tas de c.... qui font que madame ou les enfants finissent par preferer aller à la plage que de faire du bateau ...et mr ce retrouve seul avec son embarcation et donc il revends...

par contre en y allant tranquillement penard tout est plaisir et l'on monte les echelons solidement et durablement ..

dans le coin lorsque l'on debute il est bien preferable de faire une balade sur le Blavet , de remonter jusqu'à Hennebont y passé la nuit.. et le WE est reussi , et l'on a appris quelques petite chose ...puis l'on se risque à Groix .. . Mais allé dans le Golfe ,..faut etre fou...car là c'est direct les rochers à la moindre erreur ...

26 fév. 2016

Bien que ne naviguant en croiseur que depuis 30 ans, je me permets d'intervenir, car je suis expert en ducs d'albe.

Je me mets régulièrement en vrac sur des ducs d'albe. Pas uniquement par vent de travers, pas uniquement en solo, pas uniquement lorsqu'il y a beaucoup de vent, non, je me mets en vrac sur ces saloperies de poteaux dans un nombre tellement varié de situation que je m'en étonne moi-même.

Lorsque j'ai commencé la voile, je ne savais même pas que ces cochonneries existaient. Ni que des vicieux pervers réussiraient à les croiser avec des panes ultra étroites. A cette époque, si un vieux briscard m'était tombé dessus, genre maitre cho-lin demandant à petit scarabée de lui piquer son cailloux, pour me dire que je ne pourrais prendre la mer que quand je saurai m'enfiler 2 ducs d'albe sans vaseline, je serai passé au macramé ou au ping-pong. Je n'ai toujours pas la patience de petit scarabée.

Ce n'aurait certes pas été une grosse perte pour la plaisance. Mais cela en aurait été une pour moi, qui prend énormément de plaisir sur l'eau, même si quelques ducs d'albe croisent mon sillage. Ca fait des souvenirs.

Nous oublions un peu trop que nous aussi avons été jeune. L'expérience est la béquille qui nous garde debout alors que l'énergie et l'enthousiasme de la jeunesse nous abandonne. Combien de fois faut-il tomber pour apprendre à marcher ? Qui aurait l'énergie de le faire, sans kiné, sans béquille, à 50 ans ?

Je m'étais emporté contre un gus qui voulait embarquer maman et les gosses de Marseille à Porquerolles sans aucune expérience de la voile sur un 30 pieds. Ici, de mon point de vue, la démarche est différente. Un stage et un terrain de jeu protégé. Il faut bien se lancer un jour.

Bon vent à haddock.

Et bonne soirée à vous tous.

26 fév. 2016

non, il veux mettre sa malédiction en amodiation, donc il fait tout ça dans un mot plus court, il est pas bête José :-p

26 fév. 2016

On est bien d'accord en fait. On apprend tout les jours, je parle juste qu'il y a toujours quelqu'un sur le forum pour dire aux jeunes que c'est trop facile de prendre des ducs d'Albe par trente nœuds de travers en solo à la voile avec une avarie de barre. ( j'en fais trop ?! Pas sûr, attendons quelques poste... ;-) ) faut remettre les idées en place.

26 fév. 2016

euh! tu veux dire "je me maudit" ;-)

26 fév. 201626 fév. 2016

Hadock, ton questionnement est juste.
Tu peux faire les expériences que tu souhaites à une seule condition : ne pas gêner ni mettre en danger autrui.
Par exemple connais tu les règles de priorités? Sais tu "à minima" gérer un homme à la mer, manoeuvrer dans un port sans trop de risque de collision?
Pour le Golfe même si c'est faisable, ce n'est sûrement pas la zone la plus facile pour commencer (hauts fonds & courants). La mer libre est préférable je crois.
Et se fixer des limites à ne pas dépasser comme F3 max, visi de jour, temps maxi etc...
Fais déjà ta semaine de stage, lis... et décide après.
Commence par le dériveur et passe au croiseur après si tu peux.
Bonnes navs

27 fév. 2016

Tout ça est dans le programme du permis : C la base

27 fév. 2016

son (ses) projets n'est pas forcémént "hors sol"....mais il faudrait que soient précisés
quel type de stage glénans?dériveur/cata.....petits croiseurs à la journéé....dans quelle base...?et si c'était à l'ile d'Ars!!
inutile de faire du golfe un monstre de complexité,pret à casser du polyester à la moindre erreur....presque toutes les "veines principales" des courants ne portent pas sur des dangers(une expérience avait eté relatéé il y a ...? dans un V et V ou Bateau...ou...,?on avait laissé faire les jeux de courants sans aucune intervention/correction....)
de toute façon si on lit bien=
1 semaine de stage
1 WEnd
1 location d'été(certes mais combien de temps et dans quel secteur?)
puis ensuite et seulement ensuite(c'est ce qu'il nous dit)=
iles et golfe......
avec un bon bagage théorique construit entre temps(balisage/horaires courants/cartes courants/guides nautiques) et par MTO maniable......ça devrait le faire

27 fév. 2016

je souhaitais faire un stage sur un Dufour 325 croisière côtière, je connais quelques règle de navigation et les priorités... j'ai choisi la base de Vannes.

merci encore pour les conseils!

28 fév. 2016

Yep ! Plein de bons souvenir sur l'iles d'arz. Bonnes navs.

28 fév. 2016

Faire un autre stage sur un Surprise par ex ,pour voir les réactions plus vives. ;-)

29 fév. 201629 fév. 2016

tu a le choix de la co-navigation, avec plusieurs capitaines qui seront ravi de t'instruire.
De rencontré des gens qui pourront t’aider par la suite à acheter ton bateau (pour évité les visses caché : pont de laminé , osmose, ..).
Mais la théorie na jamais fais la pratique et l’échange

PS : je vois certain qui navigue depuis 10ans , mais qui ne savent toujours pas passé l’écluse Arzal correctement et il sont fière d'avoir fais les Glenans.

29 fév. 2016

et certains sont m^me fier de n'avoir pas fait les Glenans , !!! si si

29 fév. 2016

Il vaut toujours mieux faire ses premières sorties dans une zone de navigation que l'on connait un peu, voir plus. Donc faire ton (tes) stage(s) dans le Golfe si c'est là que tu penses te lancer dans navigations autonomes.
Tu peux aussi compléter ton stage par des embarquements via une bourse des équipiers ou dans un cadre associatif, avec des navigants qui connaissent le coin. Ou t'assurer la compagnie à bord d'un équipier confirmé habitué de la zone, au moins pour tes premières sorties.

29 fév. 2016

:pouce: Duduche Braz .

29 fév. 2016

Moi je reste assez surpris de lire qu'il vaut mieux faire de la régate que des stages de voile pour apprendre la voile (sans pour autant retirer de l'intérêt à la régate)... Quant au discours anti glénans que je vois régulièrement sur le forum.... pour avoir fait quelques stages, dans des bassins de navigation différents, à des périodes différentes et toujours sur des croiseurs, entre 2011 et 2012 je peux dire que :

1) Le niveau d'enseignement varie beaucoup en fonction du moniteur mais aussi de l'équipage

2) Oui globalement j'ai toujours fait, même sur les stages d'une semaine seulement, des départs/arrivées de catways, des prises de coffre (à la voile ou au moteur), de la gestion de courant, de la "signalisation", du matos, de la sécu, de la MTO, de l'avitaillement, de l'inventaire.

3) Evidemment ce n'est pas en une semaine qu'on maitrise tout (et comme le disent certains, même après 50 ans de nav on peut toujours apprendre).

Bref mon conseil serait de commencer par un stage (glénans ou autres peu importe) puis de voir après. Un autre stage? de la régate? des locations de catas/dériveurs? Ensuite, à chacun de trouver le bon moment pour "prendre son envol", autrement dit : prendre conscience de ces limites et naviguer en conséquence. Il me semble que c'est une constante ensuite dans la vie de marin (même si parfois on se laisse surprendre par un excès de confiance).

29 fév. 2016

J'ai bien appris le bricolage en faisant porte-outil pour mon père. C'est pas pire que sac de sable en régate.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (161)

Les enfants de la mer

novembre 2021