Apprendre la navigation quand on est chez soi

Je suis une passionnée de voile . J'ai toujours été investie dans tout les stages que j'ai fait .( croisière , cata) Mais était presque toujours la seule femme a bord , on m'a souvent délaissé de toutes responsabilités. J'aimerais bosser a fond la nav' , et je cherche un chouette cite / blog qui reprend bien toutes les bases et techniques . Je m'y connais avec les calculs de marrés, calculs de milles, estime, règle de cras (c'est comme ca que ca s'écrit? :)) ect mais je souhaite apprendre plus de techniques stratégiques , et plus pousser mes connaissances.
Merci pour tout et bon vent!

L'équipage
10 août 2017
10 août 201716 juin 2020

Déjà Cras, oui : Jean Cras, contre-amiral, pianiste et compositeur, inventeur de la règle.
Pour le reste, après la théorie, la pratique ! Ça s'apprend en naviguant, beaucoup plus que sur le web.

10 août 2017

Si tu souhaite apprendre la théorie de la navigation,à savoir calculs de nav, météo,stratégie,notions d'architecture,etc, il existe un support parfaitement adapté c'est le livre,avec des pages en papier,si,si je t'assure, et c'est bien mieux et surtout beaucoup plus fiable que les blogs et les forums, ou les compétences sont très inégales. Maintenant c'est vrai que la théorie doit être confrontée à la réalité en naviguant le plus possible.

11 août 2017

Parfais , t'a des noms de bon bouquins a me conseiller ?

11 août 201711 août 2017

La bataille de Salamine par Hérodote. On a jamais fait mieux en matière de techniques stratégiques pour la navigation. Ils l'ont traduit dans toutes les langues.

10 août 2017

La météo est un élément majeur dans la stratégie de navigation en grande croisière.C'est aussi à très court terme déterminant pour la sécurité et le confort en navigation.

Naviguer, c'est prévoir et pour prévoir il faut observer, la mer , le ciel, les nuages, le baromètre, le thermomètre, mais aussi ce qui se passe sur l'eau, les courants, les bateaux qui naviguent, mais également observer la terre et ses amers mais aussi les effets du profil de côte sur la mer.

Naviguer ,c'est aussi connaître son bateau à voile avec un moteur et toutes les manoeuvres possibles pour savoir l'adapter aux conditions de navigation et à son équipage, et faire face aux situations...(théorie de la voile et de la manoeuvre)

Un peu de théorie dans un bouquin qui prépare aux permis, beaucoup d'observations directes en situation, et un maximum de recueil d'expérience des autres par la lecture... on ne saura jamais tout mais plus on en sait plus on est en condition pour apprendre encore.

10 août 2017

pir2lune résume bien la question.
Dans votre question vous faites une relation entre femme et écartement de responsabilités. Dans n'importe quel groupe il peut certes y avoir des préjugés qui ne facilitent pas les relations, mais il faut aussi savoir se mettre en avant. Une place dans le groupe s'acquière, et pas seulement avec un sourire. Et si le groupe n'est pas à la hauteur de vos espérances, peu vous importe, vous allez voir ailleurs ou vous décidez d'un parcours solitaire. Alors, confrontées à des situations parfois difficiles, votre expérience et l'évolution de votre vue sur les autres vous permettra de vous imposer facilement face à des navigateurs machos, si la vie en groupe vous est utile.

10 août 2017

Je confirme le commentaire de Outremer sur le commentaire de Pir2lune avec lequel je suis tout à fait d'accord. Je souligne le fait que Pir2lune n'évoque même pas les outils électroniques car ce ne sont que des aides après qu' lon ait assimilé tout le reste comme cité.
Mais au sein d'un stage, le moniteur manque particulièrement à ses devoirs s'il n'implique pas "l'équipière" à tous les aspects de la navigation au même titre que les stagiaires mâles.
Dans une navigation, le skipper doit répartir les tâches également. Lorsque je naviguais en équipage associatif, à part la répartition des quarts de nuit, nous nous répartissions les tâches d'une manière consensuelle, encore que je désignais tel ou tel en fonction de ses compétences particulières pour une action spécifique (prise de ris, tangonnage, envoi de spi etc...).
Une équipière ne doit pas être affectée à la cuisine systématiquement, d'autant plus que l'on n'est pas sûr qu'elle soit bonne cuisinière!

11 août 2017

Se mettre en avant constamment c'est relou. J'ai le droit de pas avoir une grande gueule et quand même ètre respectée . Une femme ne devrais pas constamment devoir prouver sa valeur dans chaque milieu ou elle va . M'enfin bref

10 août 2017

Ne pas hésiter à lire on apprend beaucoup livres des Glénans, Jimmy Corneille Routes de grandes croisières, MOTESSIER c'est grâce à son livre ou il raconte sa traversée vers l'Afrique que voyant à un moment une troupe de Dauphins qui au démarrage étaient sur un côté et d'un seul coup lui Couper la route, il a par reflex viré de bord, en regardant de plus prêt , il s'aperçut que les Dauphins lui avaient fait éviter des rochers affleurants. La même histoire m'est arrivé venant de Belle Ile arrivant sur Groix avec du vent et de la pluie , j'ai voulu virer sur tribord pour aller sur Lorient car je pensais avoir vu la lumière d'entrée du chenal, une harde de Dauphins est arrivée et c'est mis sur mon Bâbord soit entre la terre et moi, puis,rapidement m'ont coupé la route j'ai viré tout de suite et fait demi tour direction S pendant 1 h , à cette époque pas de GPS et en plus il faisait tellement mauvais que je n'arrivais pas à voir le Phare de Groix . Les Dauphins m'ont fait éviter les cailloux des Chats! Merci aussi à Motessier

11 août 2017

Yes merci , même si le livre des Glénans est un bon tremplin mais dès que tu essaye de te renseigner un peu plus ... il ne faux pas s'y fier

10 août 201710 août 2017

Jimmy Corneille, c'est celui qui écrit en alexandrins et qui boit du cid ? Je l'ai rencontré à Rodrigues.

10 août 2017

Faute de frappe Jimmy Cornell, l'ordi m'a pris la main. La météo s'apprend aussi grasse aux livres mais aussi grâce à l'expérience des autres , petit à petit entre le baromètre la gueule des nuages , j'ai appris à détecter les coup de vent , par exemple en Croatie quand on voit sur les sommets des Nuages qui s'appellent des Lentilles se former , il vaut mieux aller vite se mettre à l'abri derrière les Îles car dés le 1 er mètre d'eau le vent de NE, La Bora tombe à grande vitesse . Et le Jugo, lui de SE mais celui ci prévient 24 h avant le Baro chute , je l'ai eu avec rafales à 45/50 quand on passait entre les Îles , mais peu de mer car abrité par les Petites îles , sauf au large bien sûr. La aussi appris avec les gens du coin en particulier pour les Lentilles, et au départ par les livres aussi

10 août 2017

J'aime beaucoup ce que dit pir2lune sur l'observation. Je dirai même que c'est le plus important, plus important que le bon usage des outils de navigation, classiques ou électroniques. Plus on observe, et plus ce qu'on appelle des intuitions s'avère être en fait l'aboutissement de réflexions plus ou moins conscientes, mais fondées sur des éléments bien concrets.

Pour moi, observer, c'est très simple et très long: c'est, aussi souvent que possible, porter le regard partout, dans toutes les directions, et a chaque fois enrgistrer ce qui a changé entre deux observations. Au bout d'un moment, on a une vision globale de la situation et on est capable d'anticiper pas mal de choses ou d'événements, et on laisse moins de place a l'imprévu.

10 août 2017

Pour les calculs de marée, estime, cap, relèvements, etc. Les cours pour le permis côtier, puis hauturier sont une bonne base. Un certain nombre d'associations donnent ce type de cours gratuitement ou très peu cher. Il y même des cours sur internet. Voir par exemple ceux élaborés par un matelot H&O : www.permis-hauturier.info[...]/

11 août 2017

AMHA, pour apprendre les "techniques stratégiques" il vaut mieux aller vers weather 4D ou QTVLM que de s'acharner sur la régle des douzième pour calculer la hauteur d'eau. Quant à la règle de Cras, elle fait une excellente scie musicale pour peu que l'on dispose d'un archet.

11 août 2017

Je ne comprends pas ce qu'entend notre amie par "techniques stratégiques".
Le Cours de Navigation des Glénans reste une sorte de Bible de référence car il permet d'approfondir tous les aspects de la navigation. Je l'ai eu longtemps à portée de main pour avoir des réponses à mes questions du moment. Ce n'est pas pour autant que je maîtrise maintenant tous les sujets!
J'ai l'impression que pir(A)te a toutes les données en main, il ne lui reste plus qu'à se lancer et naviguer, à bord des BDA pour commencer ou dans une association.
La pratique traditionnelle lui apportera la maîtrise.

12 août 2017

Regardes déjà le site mentionné par Lulu2 un peu plus haut. Ensuite il faut une couche de théorie, une couche de pratique. Pour la pratique, il y a des associations qui permettent de naviguer dans un cadre amical et d'apprendre de ceux qui savent...

11 août 2017

par tech. strat . Je parlais , d'un point de vue théorique , genre les moyens les plus rapides de remonter au vents en prenant en compte vents et courents , nuages ect . , Comment executer un HLM avec le plus de finesse ect . Des techniques qui t'aident a aller plus vites , histoire d'utiliser un bateau dans toutes ses capacit"es

11 août 2017

Les bouquins sont bien plus utiles et surtout plus fiables que les sites sur le net;
-Le cours des glanés
-Le manuel pratique de la voile hachette (plus simple et plus facile)
après la théorie, il faut la pratique.

Si dans les écoles de voiles que tu as pratiqué on ne te laisse pas "ta" place, soit il faut changer d'école en sachant que tu devras t'imposer dès le début la prochaine fois, soit tu te forme seule, ou avec un(e) autre sur un voilier perso, de club ou de location.

11 août 2017

Hello Pirate,

Tu entends quoi par "Navigation" ?
Est ce la navigation au sens géographique du terme, cap, route,...
Ou plus largement toute la gestion qui va autour ? gestion des voiles, des allures, des quarts, de la météo, de l'équipage,...
Comme dit plus haut, il vaut mieux lire des livres que glaner des infos sur le Net.
Il y a à Marseille une librairie spécialisée "marine": La Cardinale.
www.lacardinale.com[...]/

Ca va du petit guide de 40 pages édité par Voiles et Voiliers aux indigestes "missels" utilisés par les étudiants de la marine marchande à coté desquels le Guide des Glénans fait figure de fanzine.
Bref il y a tous les niveaux, et c'est passionnant.

Mais je te rejoins, posséder la technique "dans son salon" est une très bonne étape, car on s'aperçoit que ceux qui ont soit disant tout appris sur le tas font des erreurs monumentales ou n'ont pas une bonne compréhension des choses.
Ensuite, compléter cela par une pratique de terrain devient beaucoup plus facile et rapide.

Amicalement.
FX

11 août 2017

Par navigation je voulais surtout parler de la la voile d'un point de vue théorique : les '' priorités'' , suivre une trajectoire fixe , pouvoir créer un cone de sécurité avec le compas tousa tousa . Histoire d'ètre bien callée sur le sujet

11 août 2017

Et bien sur que il y a aussi des question de feeling , sentir le bateau ect , mais j'aimerais acquérir les connaissances de nos ancêtres( genre les techniques de navigation polynésiennes ..) , ou même des biographies de marins qui pourraient m'aider et tout

12 août 2017

Yes ! merci

12 août 2017

@pir2lune.
Dans ta liste des grands peuples navigateurs, tu oublies les Vikings qui sont venus dans nos contrées à partie de la Norvège et du Danemark en navigation côtière mais qui sont également allés s'installer en Islande puis au Groenland puis sur la côte du continent américain près de 500 ans avant que Colomb arrive à proximité de ce continent!

11 août 2017

Nos ancêtres navigateurs ont beaucoup observés les vents , les courants , le ciel de jour et de nuit et n'ont pas tout compris tout de suite mais ils se sont rendus compte que tout évoluait au cours d'une année et que sur plusieurs années ont retrouvait les mêmes observations selon les saisons....

ils ont donc navigué avec les brises de terre et brises de mer, avec les moussons , les alizées et choisi différentes périodes de l'année selon leur navigation etc...

Ils naviguaient la plus part de temps au portant, ils pratiquaient en côtier la navigation diurne avec souvent mise à terre des embarcations (à rame)

Les phéniciens ont navigué en Méditerranée, avant les grecs et les romains
les arabes ont navigué vers l'Inde et l'Afrique de l'est, les chinois les avaient précédé dans l'autre sens, puis les Portugais bien avant les hollandais se sont mis à contourné l'Afrique etc...

pour la période du VIIè au XVII siècle un bon bouquin vient de sortir "Aventuriers des Mers" (Mucem et Institut du Monde Arabe) de Simbad à Marco Polo- Méditerranée et Océan Indien
Un autre bouquin "Les routes Millénaires" qui traitent de différentes routes dont certaines maritimes.

" les routes de grandes croisières de Jimmy Cornell est plus pratique et donne les solutions toutes faites pour se rendre d'un point (GPS à un autre point GPS.

Tous ces bouquins du doit pouvoir les trouver en bibliothèque, un abonnement est généralement bien moins onéreux qu'un achat...

12 août 2017

Ils sont indirectement cités : " les routes millénaires" développent sur 20 pages les migrations scandinaves.

11 août 2017

premièrement ,tu t'habilles avec des guenilles ,tu remplis ta baignoire avec de l'eau et des glaçons , tu te couches dedans avec la douche au dessus en marche et tu prends le livre des vrais glands que tu essaies de lire avec l'eau qui te rentres dans les yeux .
et ça ce n'est que le début ,c'est du virtuel en réalité il faut ajouter le mal de mer et le mental qui se barre quand ça fait trois jours que ça dure ..
c'est la première leçon
si tu veux la deuxième il faudra venir la chercher à la nage en portant ta deuxième ancre pour empenneler
alain :jelaferme: :blabla:

11 août 2017

Fritz a oublié de préciser que sous la douche il fallait déchirer des billets de banque.
Sinon les bouquins de J.Y. BERNOT m'ont beaucoup appris, ils sont tous trés clairs et méritent d'être ouverts.

12 août 2017

yes merci

11 août 2017

Lola, il serait intéressant de savoir dans quelle zone tu envisages de naviguer. Pour faire simple : Mer du Nord, Manche, Atlantique ou Méditerranée.
Cela permettrait de préciser les tuyaux les plus utiles.
En Méditerranée, la maîtrise de la méthode des 12è est d'assez peu d'utilité par exemple!

11 août 2017

si en med c'est au 12eme pastis qu'on lève l'ancre ,c'est la règle ..
alain

11 août 2017

Hello,
Pour la gestion des voiles:
livre.fnac.com[...]versity

Amicalement.
FX

12 août 2017

merci beaucoup!

12 août 2017

Hello,
N'oublie pas d'aller faire un tour sur le lien
www.lacardinale.com[...]brairie
Et de chercher dans le menu "Librairie", tu devrais trouver de quoi occuper tes soirées d'hiver.

Amicalement.
FX

12 août 2017

et aussi apprendre à nager dans sa salle à manger , à plat ventre sur un tabouret en lisant le manuel posé parterre .

12 août 2017

Comment font tous les illettrés ?
Gilles

13 août 2017

ils regardent les images

12 août 2017

Il y a aussi toute une partie de la voile meme "experte" qui est faite bien au sec a la maison, c'est toute la preparation prealable d une navigation un peu longue, en particulier dans des endroits qu on ne connait pas ou pas bien
Routes et ports possibles, climatologie, sources meteo, specificites locales, etc etc.

Avec le temps on peut identifier une routine personnelle d analyse qui permet de saisir bien les choses qui seront importantes une fois sur l eau. C est un travail qu on fait a la maison et qui permet d apprendre beaucoup :alavotre:

21 août 2017

Tout a fais daccord !

13 août 2017

Va voir sur le site voile et voilier, tout y est, tout les bouquins utile...notamment Bertrand cherret sur la voile et technique.
Lecture en plus,
La longue route de Bernard moitessier,
Kurum autour du monde de jacque Yves le toumelin,
Damien de ja ich on et Jérôme Poncet

Pénélope était du voyage, Flammarion, 1954 puis Arthaud, 1977, rééd. Hoëbeke, 1996 (ISBN 284230005X)
La "Korrig", 10 ans d'école de croisière, Arthaud, 1979 (en collaboration avec Abel Picard) (ISBN 978-2700302677)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ile Grande août 2021

Souvenir d'été

  • 4.5 (52)

Ile Grande août 2021

novembre 2021