America's cup : les entraînemements mieux que les courses

La première régate d'entraînement du team Oracle a donné lieu à un duel spectaculaire qui montre que les AC 72 peuvent être aussi tactiques que rapides.

Pendant ce temps là, la première course de la finale de la Louis Vitton s'est révelée aussi peu passionnante que les précédentes régate. Le seul événement marquant c'est le spectaculaire enfournement jusqu'au bras avant de TNZ.
« En revanche, Emirates Team New Zealand a réussi à compléter le parcours en cinq bords mais leur AC72 a spectaculairement enfourné en plantant ses deux étraves lors de l’abattée, juste après avoir enroulé la troisième marque au vent. La vitesse a brutalement chuté de 40 à 13 nœuds, en éjectant deux équipiers par dessus bord, Rob Waddell et Chris Ward.Les deux wincheurs ont vite été récupérés sains et saufs par leur équipe technique en mer, mais l’immersion subite sous des tonnes d’eau a naturellement causé de nombreux dégâts à bord ainsi qu’une belle frayeur à l’équipage. » (site America's Cup)

On peut se demander pourquoi TNZ bourrait la mule alors que son adversaire était dans les choux depuis le départ.
C'est la première grosse erreur de manœuvre des Kiwis, qui étaient sans aucune pression. Elle aurait pu leur coûter le bateau.
Si ils gardent le bateau à l'endroit, ils iront à la Cup.
Cup où ils risquent de souffrir n'ayant pas eu auparavant de concurents susceptibles de les affuter.

A rajouter au lexique Anglais-Français : nosedive = enfournement ;-)

L'équipage
18 août 2013
19 août 2013

Pourquoi bourrer la mule ?
Parce les Néozélandais ont tout intérêt d'agir comme si l'adversaire était sur leur semelle, ou devant eux.
Un scénario auquel ils doivent se préparer.

19 août 2013

Pas mieux.
Par contre on peut finir avec un equipage different de celui au depart?

19 août 201319 août 2013

Apparemment. Peux être que les Italiens avaient déjà abandonné à ce moment là.

Deuxième jour de la finale, ce coup ci se sont les Kiwis qui ont été disqualifiés pour assistance en mer. Un "disjonctage " du circuit électronique a provoqué la panne de l'hydraulique sans lequel ni l'aile ni les dérives peuvent être reglés.

Les déclarations des deux skippers montrent bien à quel point ces gros bijoux de technologie sont fragiles et nécessitent une maintenance permanente.
www.americascup.com[...]p-final

Ceci dit quand on sait le peu de temps qu'on eu finalement ces concentrés d'innovations technologiques interdépendantes pour leur mise au point et qu'on repense aux épidémies de casse qu'il y a pu avoir dans des séies classiques suite à l'utilisation de nouveaux mâts ou quilles, ça n'étonne pas vraiment.

Il n'y a plus qu'a espérer que d'autres problèmes techniques ne viendront pas interferer dans les régates suivantes et qu'elles ne se gagneront pas par abandon de l'adversaire.

19 août 2013

Les ailes rigides par exemple sont des concentrés de technologies et s'avèrent très complexes.

Pas tant par la structure que par les systèmes de contrôle, qu'on ne voit pas de l'extérieur (hydraulique entre autres).

je suis carrément bluffé par la vitesse avec laquelle tout le matériel a évolué en si peu de temps.

19 août 2013

Je suis pour ma part complètement bluffé par la qualité de navigation de ces bateaux. La maîtrise du vol sur foils est absolument stupéfiante !! et le « jibe sur foils » : Extraordinaire…. Je suis à chaque scotché devant la maîtrise de l’engin par l’équipage. Il faut aussi souligner que la qualité des images ainsi que les différents points de vue (aeriens, embarquées) rendent la lecture de la régate passionnante.
Bref je suis totalement conquis par ces supports !!!
Nous avons droit dans cette América Cup à un très beau spectacle ou se mélange l’innovation la technologie et le sport, bref : quelque chose de génial !!!

20 août 2013

Un super spectacle, ou les bateaux , les rares fois ou ils finissent les manches sans casse ont des ecarts gigantesques.
Artemis n'a rien fait, Luna Rossa est bien en deca de ETNZ et ca fait belle lurette qu'on connais le vainqueur de la LV.

Beaucoup de technologie pour un plateau indigent et zero suspens, sans aucune situation de contact.
Pour du Match-Race, c'est desolant.

Heureusement il reste la Match Race tour, certes a petite vitesse mais avec de vraies situations tactiques.

21 août 201321 août 2013

oui. j'ai même du mal à croire à la réalité des images en voyant ces bateaux volants. dingue. et en plus ils sont plutôt bien stabilisés sur leurs foils. c'est clair qu'un sacré cran a été passé, en franchement peu de temps; au regard de l'hydroptère notamment, la différence me parait nette. d'un pt de vue innovation -développement c'est vraiment incroyable.
Alors oui le suspens n'est pas le fort de cette édition, vu le nb de concurrents compétitifs (perso, je mets un ticket sur TNZ en finale contre Oracle).
la barre technologique (et financière, en 1°...) a été placée tellement haute que c'est assez logique. l'aspect tactique match race est sûrement bien en deça des éditions avec monocoques; mais c'est franchement plus sympa à regarder. et puis mettre des dizaines voire centaines de M$ sur des monocoques qui se trainent je ne vois pas l'intérêt; alors que là, on voit à quoi "sert" l'argent...
A la prochaine Cup, il devrait y avoir plus de compétiteurs.

19 août 2013

hello

c'est bizarre cette assiette à piquer d'un seul coup !
j'aime aussi la puissance des 4 hors bord du bateau suiveur (300 cv)

20 août 2013

et pour la 3ème régate ... encore une casse (du système de réglage de l'aile)
dommage, Luna Rosa semble dans le coup au portant, au près on a pas vraiment eu l'occasion de les comparer récemment
un petit récapitulatif des performances des différent protagoniste que j'ai réalisé avec les data consultable sur le site officiel (noticeboard.americascup.com[...]e-Data/ )

[url=www.servimg.com[...]iew.php ]

les temps et vent moyens de chaque leg pour chacun des catas
mélangé leg 1 (800-900 m en 1")
leg 7 ou 5 pour les courses racourcies (1.600-1.700 m en 2")
leg 2 (portant 2,5 Nq sous la courbe pointillé)
leg 4-6 (portant 3 Nq au-dessus de la courbe pointillé)
leg 3-5 (près 3 Nq au-dessus de la courbe grise)
les 2 courbes qui représente le temps théorique pour un leg de 3 Nq avec un VMG de 1x ou 2x la vitesse du vent (ça fait pas un peu rêver ces VMG ?)
saumon pour Luna Rosa en quart de finale
rose pour Luna Rosa en demi finale
rouge pour Luna Rosa en finale
gris pour ETNZ en quart
noir pour ETNZ en finale
des carrés pour les leg avec une pénalité (ou un foc arraché pour ETNZ)
pas de prise en compte du courant ni des distances réelles des leg

20 août 2013

Les entraînements du team Oracle également perturbés. Lors de la régate du 18/08 le bateau de Ben Ainslie a perdu un safran foil.

(à partir de la 9è mn).

Je voudrais rappeler un petit point d'histoire aux inconditionnels de la cup en mono.
Si les catamarans n'avaient pas été interdits suite aux performances d'Amaryllis (1876) qui posait tous les monos de l'époque, il y n'y aurait pas eu beaucoup d'éditions de la cup sur des monocoques.
www.voilesetvoiliers.com[...]ristol/

21 août 2013

Un pas important a été franchi et je ne vois pas trop pourquoi on reviendrait en arrière.
On est entré dans une nouvelle ère, très technologique, physique, spectaculaire.

22 août 2013

Suite aux commentaires dithyrambiques sur ces merveilleuses machine volantes, je me suis farci 20 minutes de LV ce matin.

10% de déficit de vitesse pour LR sur ETNZ, 2 minutes de retard à la bouée au vent à mi course et enfin une pénalité pour... être sorti du cadre.

Aucun intérêt donc, sauf à voir des marins (très) expérimentés se faire dessus de peur de se faire (très) mal.

D'ailleurs il y a moins de monde pour la LV que pour les AC 45 Series, c'est dire si ça captive les foules.

Certes c'est très impressionnant mais peu adapté au match-race, et (très) loin de la voile du pratiquant lambda qui ne sait même plus d'ou vient le vent et quels sont les bords de portant.

Un circuit du genre Extreme 40 ou MOD 70 sur foil serait fantastique mais les vitesses et différentiels ne me paraissent pas adaptés à du Match Race, qui ne trouve sont intérêt qu'au contact.

On dira ce qu'ont veut, cette coupe sent le sapin...

22 août 2013

je crains aussi que larry ellison milliardaire megalomane et sans scrupules (dans le business) a probablement tué la coupe qui avait déja été ridicule à valence

quel dommage sur un des plus beaux plans d'eau du monde d'arriver à ce triste spectacle

y aura t i même un seul bateau à l'arrivée ?

oui pour la recherche mais pas la

en auto les formules 1 sont à la pointe de la technique mais elles finissent en général les courses

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

Souvenir d'été

  • 4.5 (163)

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

novembre 2021