All is lost, film avec Redford

Vu aujourd'hui.
Et bien, grosse déception, parmi les films les pires que j'ai jamais vus, sans blagues.
Rien ne se sauve, même sans parler des aspects nautico-techniques (catastrophe), les cadrages nuls, l'histoire et succession de faits invraisemblables, pas d'émotions, même pas l'acteur qui pourtant est un grand.

:-(

L'équipage
11 déc. 2013
11 déc. 2013

merci, cela me conforte dans ma décision de ne pas aller le voir

11 déc. 2013
11 déc. 2013

Dans l'Océan Indien un navigateur tappe un container ?

11 déc. 2013

Désolé il fut un grand, mais à 84 ans on ne peut pas faire un marin crédible surtout en solitaire.
J 'ai vu les extraits à la télé et je n'y ai vu que des incohérences et pourtant je ne suis pas le meilleur des marins loin de là.

11 déc. 2013

Gougueule me dit que Robert Redford est né en 1936... :oups:

11 déc. 2013

sorry c'est la faute à la blonde de la télé et je n'ai pas vérifié.

11 déc. 2013

J'ai regardé moitessier, à 80 piges ou pas loin, il était très crédible ... :langue2:

11 déc. 2013

hey hey oui mais lui ne faisait pas de cinéma :-p

11 déc. 2013

Le temps passe... :oups: :lavache:

je suis hors sujet là peut être est il mieux en cavalier qui murmure à l'oreille des chevaux qu'en solitaire sur le pacifique... :blabla:

11 déc. 2013

Il a tourné dans "l'homme qui murmure à l'oreille des lasagnes" et All Is Lost est à la base une histoire de camionneur qui se prend un container sur la highway déserte.
Les temps étant dur, la prod a revu le budget à la baisse, donc exit les roues du camions et les plans extérieurs à 2 NM au large facilitent le montage.
:lavache: :acheval: :acheval: :acheval:

11 déc. 2013

Le mec qui a écrit ce papier n'a peut-être jamais fait un nœud de chaise, mais il est bon critique...

www.slate.fr[...]chandor

11 déc. 2013

plutôt positif !

11 déc. 2013

Merci pour ton avis.
Cela m'évitera de perdre un temps précieux au ciné à voir un navet ....

11 déc. 2013

Dick Newich, encore il y a 2/3 ans navigué avec un pote d'environ son age (dans les 80 balais), on dématé en tri (ils étaient que 2), on mis 24 h pour nettoyer le pont et repartir au moteur (dans le Pacifique). Et Moitessier, est décédé vers les 68 ans.

11 déc. 201311 déc. 2013

Je ne vais pas défendre un film que je n'ai pas vu mais je vais y aller. Moby Dick est bourré d'invraisemblances et je le revois avec le même plaisir qu'à 10 ans. C'est ballot d'aller au cinoche pour y chercher la réalité. C'est même antinomique, non ? Et puis cette idée qu'un "vieux" ne serait bon qu'à murmurer à l'oreille des chevaux, quel dommage . Longue vie aux vieux voileux !

11 déc. 2013

et aux vieux chevaux ! :acheval: :acheval: :acheval:

11 déc. 2013

Un film qui ne laisse pas indifférent donc, que je tiens absolument à visionner. Merci pour le retour.

11 déc. 2013

oui, ce serait sympa d'écrire quelques lignes après l'avoir vu, surtout si le film a plu ou s'il y a eu des impressions plutôt bonnes
.
j'ai lu l'article du critique du Monde posté par Vito plus bas, j'ai bon d'essayer de retourner le film dans tous les sens mais bon honnêtement... :jelaferme:

12 déc. 2013

J'ai posté le lien d'un article de Slate, pas du Monde.

Mais qu'à cela ne tienne, le Monde, c'est ici

www.lemonde.fr[...]46.html

11 déc. 2013

2 film s sur le mer à 1 mois d'intervalle , on ne a pas se plaindre .

Quand à la crédibilité du film ... c'est pareil dans tout les genres . Dès qu'on connait un peu on voit tout de suite les défauts .

12 déc. 2013

A propos de crédibilité, j'ai eu le même sentiment avec Avatar, Le 5ième élément... vous y croyez vous?
:-D

Je vais pas au cinéma pour voir un docu ou un reportage (enfin si, qq fois...) mais chercher du rêve, du spectacle, de l'esbrouffe...

12 déc. 2013

non gad pas à cette époque, souviens de toi de Rives la tête en sang!

12 déc. 2013

c'est vrai que les images rugbystiques de invictus n'étaient pas convaincantes, mais à l'instar des films qui représentent la mer, je dis messieurs que diantre;soyez tolérants! :langue2:

12 déc. 2013

J'ai vu Invictus, rediffusé à l'occasion de la disparition de Mandela.
La finale de rugby qui doit bien durer une bonne vingtaine de minutes avant de conduire à la victoire, n'a pas grand chose à voir avec un vrai match.
Les touches, les mélées, les impacts frisent la maladresse voire la caricature : des visages en sang, des maillots maculés alors que dans la vraie vie un joueur doit quitter le terrain à la moindre présence d'hémoglobine et changer de maillot.

Mais ce n'est pas un film sur le rugby.

12 déc. 2013

heu... c'est pas du tout la même époque, mon ami. Les règles ont changé depuis. A de multiples reprises

12 déc. 201316 juin 2020

Allez donc voir sur les forums de moniteurs d'auto-école.
Ils s'étrippent sur "Bullitt" et l'état d'usure des pneus.
"Pas crédible !!!"

11 déc. 2013

Vous n'êtes jamais contents
Vous avez toujours la critique du " spécialiste". Ya ça qui va pas, y font pas comme il faut, etc ...
Qu'aimez vous en fait ???

11 déc. 2013

eh bé je viens d'y aller et j'ai passé un bon moment.Bien sur y a des incoherences,mais c'est agreable a regarder. Et puis 1h/2 sur la mer et la plaisance, avec un seul acteur et 0 dialogue...bref, j'ai bien aimé.

11 déc. 2013

merci Sergio, c'est sympa :topla:
.
en essayant de ne pas "gâcher" la vision des prochains spectateurs, tu ne trouves pas que du point de vue de la récitation, il ait tout le temps la même expression ? je veux dire on pourrait presque lire le film à l'envers quoi qui se passe il a tout le temps le même visage...
C'est peut-être le coté "humain" auquel se réfère l'article du Monde, mais le personnage ne montre aucune variation, depuis le moment où il y a l'accident pendant tout le film jusqu'à la fin j'ai l'impression qu'il n'évolue pas, il révise son espèce de manuels des castors juniors par épisodes mais on ne sent pas qu'il évolue, ni espoir ni désespoir (à part un "f..k" à un certain moment), je pense avec tous les hauts et les bas qui peuvent suivre un accident du genre, un peu plus de... bouleversement individuel?
Mais c'est peut-être cela l'effet recherché
:reflechi:

13 déc. 2013

Ca c'est le botox à forte dose

12 déc. 2013

Salut Serge

(Je croise les doigts pour demain)

c'est bien quand c'est des gens qui ont vu le film qui donnent des avis,merci roberto et sergio 64!carton rouge aux autres :-)

12 déc. 2013

hello les gens !
ben moi j'irais le voir et me ferai une opinion, de toutes les façons j'ai envie de le voir comme j'ai eut envie de voir "solitaire" que j'ai beaucoup apprécié !
Après il est sûr que pour des voileux et des gens de l'art ce film est probablement un concentré d'inepties, de non-sens, d'erreurs grossières sur le monde de la voile et de la mer ...
mais bon je ne suis pas voileux donc je ne verrai pas toutes ces "erreur", et après tout ?
vous regardez ça de votre point de pros ou amateurs éclairés, mais quand vous regardez une série comme "les experts" vous croyez vraiment tout ce que vous y voyez ? hein ? :
-les bureaux ultra modernes, les bases de données informatiques qui vont vous trouver en quelques secondes tout et n'importe quoi (une trace de peinture = 1 utilisation spécifique = 1 fabriquant = des revendeurs = tout les clients = le coupable) ou croyez-vous vraiment qu'à partir d'une vidéo de caméra de surveillance vous pouvez zoomer dans le reflet de quelque chose pour identifier quelqu'un ?? hein dites ?
c'est du cinéma, pas du documentaire...
:-D

12 déc. 201312 déc. 2013

J'ai regardé la bande annonce sur le site indiqué par Vito...

www.slate.fr[...]chandor

Il y a un truc qui m'a fait réagir... c'est l'appel à la radio (je ne sait pas si c'est une VHF ou un appareil d'une plus grande portée) mais personne ne devait avoir son "Short Range Certificat" sur le tournage...

"This is Virginian Jean - SOS call Over"

Mais cela ne dit rien sur la qualité du film en lui même... Juste relevé ça sur une Bande Annonce....

12 déc. 2013

c'est presque pire que dans la Soupe Aux Choux ! un pet et hop t'as un Jacques Villeret dans ton jardin :mdr:

12 déc. 2013

après " seul dans l'espace" (gravity)

voici "seul sur la mer"

les scénaristes sont en grève à HOLLYWOOD ?

12 déc. 2013

Aux prix où sont les acteurs !

12 déc. 2013

c'est vrai ça. J'en ai acheté une hier soir (Julia Roberts) au magasin; ça a encore augmenté.

12 déc. 2013

Pitin, on en est à une trentaine d'intervenants sur ce fil (dont mézigue) et DEUX ont vu le film. :-p

Un doute affreux m'étreint (et pas seulement de banlieue, merci Desproges) : si le ratio de ceux qui causent sans expérience perso du sujet traité est le même dans les fils techniques, ça craint un peu... :mdr:

12 déc. 2013

:mdr:
Il paraît aussi que personne ne lit les messages non plus :heu:
J'ai bien dit mon impression du film en faisant abstraction du côté technique bateau, en le regardant seulement comme film: l'acteur, comment il joue, l'histoire, les images, les angles de prise de vue, etc. Là à mon avis strictement personnel bien sûr le film est limite pitoyable, je dis cela comme passionné de cinéma et pas comme passionné de bateau.. Pour dire, certaines scènes soi-disant à suspense, on ne les trouve même pas dans les remake les plus ringards; pour ne pas citer la scène finale, là alors...
.
.
Si, après, on rajoute que du pdv technique bateau c'est un truc pire que l'autre... :doc:
.
Mais bon j'aimerais des points de vue avec des considérations positives, toujours se limitant au côté "cinématographie", car je soupçonne être passé à coté de quelque chose, d'une autre clé de lecture peut-être? il est rarissime qu'un film me déplaise autant.

:-)

12 déc. 201312 déc. 2013

bien sur roberto ,je suis aussi un passioné de cinema et quand je l'aurais vu j'essayerai de donner un avis positif et pas intello :-) (j'aime aussi les films de sergio leone etc..... )

ps:avant j'irai voir le hobbit avec ma fille :-D

12 déc. 201312 déc. 2013

Les avis (de ceux qui l'ont vu) sont globalement positifs :

www.allocine.fr[...]56.html

Ne jamais demander à un voileu son avis sur un film qui aborde le sujet voile.

12 déc. 2013

+1 Lorenzo

de toutes les façons j'irai le voir , enfin si il sort par chez moi :tesur:

12 déc. 201312 déc. 2013

Juste un petit dicton qui circule depuis longtemps dans les milieux du cinéma:
un mauvais film sera toujours meilleur que celui qui écrit sa critique:-)

12 déc. 2013

Déçu... j'en sors et j'avoue que je me suis bien embêté.... le seul avantage, voir RRedford faire des conneries, ce qui m'a fait réfléchir quant à mes réactions dans une situation pareille.... vaut mieux aller voir "en solitaire" ou "Capitaine Philipps".... ou dans un autre domaine "Zulu" assez hard , "je fais le mort" (avec un autre navigateur)....

12 déc. 2013

RR ne fait pas de navet. Et oui, c'est comme ça!

J'abuse un peu de l'apprécier en vo??..

;-)

12 déc. 2013

ccdu NO
Le bateau, éperonné par un container à la dérive, coule lentement. L’homme essaie de surnager. Tout le film est là : tempête, manque d’eau potable, navigation à l’estime… Face à la mer, l’homme a peu de chances. J. C. Chandor, le avavoum, a été révélé avec "Margin Call". Ici, il s’attaque à un exercice difficile : un seul acteur (Robert Redford), pas de dialogues, un huis clos parfait. C’est "le Vieil Homme et la mer" version moderne. Réussite totale : jusqu’à la dernière minute – inattendue –, le film est passionnant. Et Robert Redford, tout en finesse, est magnifique. ?
vavavoum

12 déc. 2013

désolé mais le Magnifique, c'était Bebel dans "itinéraire d'un enfant gâté".... :-D

13 déc. 201313 déc. 2013

@nascia
.
si c'est comme ça, alors même Kristin Scott Thomas ne fait pas de navets :cheri:

13 déc. 2013

bon ben ça y est je l'ai vu!, ben ça a bien plus au bon gros terrien que je suis et toc !
le manque de dialogue ou plutôt de monologue est déconcertant c'est sûr !
je ne dévoilerai en rien le film en disant que ça commence par la collision avec le conteneur....ben là moi j'aurai déjà poussé un bon gros "pt** de md* fait chr!!!!" mais là rien :tesur:

15 déc. 2013

Je viens de voir le film. Plaisant à regarder mais il ne me laissera pas un souvenir impérissable. L'un d'entre vous connaît il le modèle de bateau dont il est question ?

23 mar. 2014

À la fin du film on peut lire :

'All Is Lost was shot on three 1978 Cal 39 sailboat purchased from their owners in South California. These three boats generously gave themselves up for art. They took their final sails in pacific ocean…. Rest in peace.'

15 déc. 2013

Le meilleur navet que j'ai jamais vu depuis longtemps. Pourtant certaines critiques étaient positifs.
Le Monde par exemple:
"Ce voilier bien équipé, mais sans luxe particulier, croise à près de 2.000 miles nautiques de Sumatra, en plein océan indien, loin de toute terre habitée ou des routes maritimes habituels, quand il EST HEURTE par un container dérivant. Coque trouée, grosse voie d’eau."
Il s'agit du début du film. Par pétole, un container s'est encastré au maitre bau du voilier à hauteur du liston.
L'eau rentre à flot par la brèche. Calmement sans aucune précipitation, le navigateur va chercher son ancre flottante pour la frapper sur ... le container! Ensuite, il commence à vider les milliers de litres à la pompe à main... Bref, cela continue comme cela et aucune scène maritime n'est crédible. De plus, R.Rdford, que j'apprécie, ne m'est pas apparu bon dans ce rôle.

15 déc. 2013

Pourquoi aucune scène maritime crédible?? Beaucoup de monde dit ça mais je ne vois rien de choquant...il tape un container il se débrouille comme il peut, je n'ai rien vu de débile dans ces réactions...

15 déc. 2013

Non, c'est le container qui percute le voilier par le travers ...pour commencer.

Tu as déjà vu une voie d'eau en haut de la coque causer une voie d'eau importante? As tu essayé de vider un voilier avec une pompe de cale?
Crois tu qu'un canot de survie dérive de plusieurs dizaines de milles en 24 h sans vent?
Quand aux images de manoeuvres, seuls des critiques de cinéma ignares des choses de la mer peuvent y croire

15 déc. 201315 déc. 2013

Moi aussi je viens de voir le film et j'ai été pris par l'histoire. Parce que bien plus qu'un film sur un récit maritime, c'est un film sur l'homme face a lui même, son impuissance et peut etre sa fin.

J'ai pense a tous les récits de ceux qui se sont trouves perdus en mer, et la détresse morale dans laquelle ils ont sans doute sombre.

Même si le héros est un taiseux on voit bien que l'enchainement des événements met a mal sa capacité a faire face malgré son expérience.

Apres sur l'enchainement des événements, il n'y a pour moi rien d'irréaliste. Il est bien connu que les drames sont une suite d'erreurs et d'événements malencontreux.

Il n'y a pas besoin de percuter un container pour connaitre une tempête ou avoir un problème de vhf. Je pense que percuter un container n'exempte pas de rencontrer une tempête, des soucis de vhf et d'avoir un gonfleur défaillant dans le bib ( voir les autres fil heo sur les révisions de survies) etc.

C'est sur que ceux qui cherchent a prendre ce film au premier degré pour un documentaire technique doivent être déçus , même si j'ai pour ma part trouve des aspects techniques intéressants.

Les incohérences on les attend on les trouve, mais c'est a chacun d'essayer de voir au delà du premier degré.

J'ai trouve Robert Redford très bon. En plus il a l'air bien plus en forme que le plaisancier moyen que l'on croise habituellement.

Le manque de réalisme est peut être la : un plaisancier de 77 ans en solitaire, il serait tombe par dessus les filières au bout de 5 minutes. Il n'aurait pas connu toutes ces péripéties.

A mon avis la fin n'est pas cousue de fil blanc. C'est pile ou face : peut etre trop simple mais il n'y a pas tellement d'autres choix.

15 déc. 2013

Pour faire court , j'ai bien aimé le film . On était 7 au début de la séance et 4 à la fin , il y en a qui ont quittés le navire en cours de route !

15 déc. 2013

pourquoi être si pointilleux sur un film, c'est le global qu'il faut prendre; on a un film sur un bateau au milieu de l'indien, perso je m'en fiche si le radeau de survie peut faire 10 miles en dérivant en 24h00 ou autre...(il se prend une tempête quand même en radeau donc il y a du vent :p )

bref j'ai pas trouvé que c'était le film du siècle, mais j'ai pu m'évader 1h40 en mer voila...

16 déc. 2013

+1* yartef et +1* flakyjo !
c'est un film ! pas un documentaire ni un cours magistral sur la pratique de la voile !

16 déc. 2013

No-made a écrit:" Je me suis fait avoir ! Bah oui, j'avais des envie de voir la mer, une histoire avec un navigateur, un beau bateau...
Les films sur ce thème sont rare alors...
Mais là ! On voit un navigateur (expérimenté ?) solitaire, au milieu du Pacifique cumuler les catastrophes du début à la fin. Bon ok, il se prends un container : réparation de fortune; Puis voila la tempête, alors sort mettre le tourmentin, attache son harnais à la filière ( pas de ligne de vie ?) bien sur tombe à l'eau, manque de se noyé mais remonte allègrement sur le pont ... ;) ) Puis le bateau se retourne, tout est mouillé et plus rien ne fonctionne. La on comprends quand il sort sa carte qui est vierge de tout tracé, que monsieur avait un peu trop confiance en son GPS...
Bref j'en passe, se rappel qu'il a un bouquin sur la navigation astronomique pour les nuls quelque part... mais c'est compliqué... Arrivé dans le radeau de survit , sort d'une boite un truc bizarre avec son manuel : un sextant... Il est temps d'apprendre... Tout comme les feux à main : attends aussi d'être à la hauteur d'un porte container pour lire le mode d'emploi.. Et c'est pas fini mais je vous épargne la suite...
Pas très sympa pour l'image du navigateur ricain, il font pourtant de beaux bateaux...

Moi le moussaillon qui n'y connait encore pas grand chose, j'ai trouvé ça pathétique d'incohérence. Si j'avais su , j'aurais acheté Chasse Marée à la place ..."

J'ajouterais que dans son canot de survie, après un chavirage à 360° de son voilier ou aucune goutte d'eau n'était rentré, les cartes et manuels d'astro étaient impeccables...

16 déc. 201316 déc. 2013

Moi je trouve justement qu'il ressemble bien au navigateur qu'on croise tous les jours. C'est a dire pas vraiment préparé au pire, quitte a être imprudent parce que ça l'a toujours fait.

Tanguy de Lamotte qui se baignait derrière son Imoca toutes voiles dehors au milieu de l'atlantique attache a un bout pendant le dernier Vendée Globe... On aurait vu ça dans un film tout le monde aurait dit c'est pas crédible, pas un marin en solitaire ne laisse son bateau toutes voiles dehors pour aller se baigner même par petole. Il aurait suffit d'un souffle d'air...

Combien pratiquent la nav astro ? Moi même je n'ai pas envie de me mettre a un truc que je n'utiliserai jamais ( sauf peut etre si j'y suis force par les evenements)

Pour la ligne de vie combien en ont et les utilsent ? Combien se balladent sans gilet alors qu'ils sont expérimentés. Et les fusées... Un truc qu'on utilise tous les jours, c'est bien connu.

Et puis la carte vierge bon bah y en a d'autres. Dans 50 ans on ne saura même plus qu'il y a eu des cartes papier un jour.

Ce film m'a donne plus a réfléchir qu'en Solitaire sur ce qu'aurait été ma réaction dans une situation proche (avec les incohérences en moins biensur ;-) )

16 déc. 2013

Bon, je viens de le voir. De l'incohérence, c'est vrai, mais c'est courant lorsque l'on regarde un film dans un domaine qui intéresse et dans lequel on a quelques connaissances. Il ne me laisse pas indifférent.
Sur le chemin du retour, me revenaient quelques consignes lues dans le manuel du manoeuvrier de la MN des années 70, du temps ou c'était encore bacyrouge et triconoir:
Si vous tombez à l'eau:
- rassurez-vous, on s'apercevra de votre absence à votre prochaine prise de quart (surtout si l'on tombe à 00h00...).
- si vous portez des bottes, retirez-les.
- pour votre confort, mettez-vous dos à la lame.

:reflechi:

16 déc. 2013

Itou, vu !
Ca me va mais au fond qu'importe.
Bon et les fauteuils les grincheux, ils étaient comment vos fauteuils ? Et le prix de la place ? Et... ;-)

17 déc. 2013

cinéma Gaumont à Angers, séance de 16h40, tarif plein 10,80 euros, 12 personnes dans la salle, fauteuils de qualité :-D

17 déc. 2013

Bonjour à tous. Mon avis sur ce film.. déçu. . Le héros de ce film aurait pu au moins faire un stage de voile car on voit bien que ce n'est pas son domaine de loisirs. Quand au scénario il suffisait de chercher un récit d'histoire vraie parmi toutes celles qui se sont déjà passé . J'ai préféré de loin le film solitaire que j'ai vu 2 fois et que je conseille plutôt à ceux qui veulent voir des belles situations en mer.

17 déc. 2013

Comme désormais on a parlé de toutes les scènes, plus de secrets, donc j'y vais aussi si vous n'avez pas vu le film ne lisez pas
1. son expression ne change jamais: ok le flegme anglosaxon (quoi que les américains s'énervent bien...), il se réveille avec un demi mètre cube d'acier dans le flanc, il y a la tempête qui s'approche, il n'y a plus d'électricité rien ne fonctionne, il doit monter en tête de mât, puis pleine tempête, de l'eau partout, il démâte, le bateau arrive avec le pont au niveau de l'eau, il embarque sur le radeau et abandonne le bateau, il tire les fusées et les navires ne s'arrêtent pas... avec tout cela il a toujours avec le même visage, pas une émotion, juste se soufflement guttural "heeeurr", je resserre ce boulon, je prend cette boite de conserve... heeur, je n'ai plus d'eau, heeeur
2. les images prises d'en dessous le radeau avec les requins qui tournent autour... hmouii bof, dans une bande dessinée de Tin Tin? Manquait que la musique tan-tan-tantan tan-tan-tantan des dents de la mer; puis tiens il attrape un poisson-un, et hop manque de pot le requin l'arrache, oh le pauvre
3. quand il est dans le radeau idem, vous n'avez pas l'impression qu'il soit rentré dans la baignoire de chez lui tout habillé et qu'il soit comme en train de lire le journal ?
4. la scène finale ouh là, il coule lentement à la Di Caprio Titanic, il coule il coule -toujours même visage que quand il essaye la vhf, puis tiens, une lumière, il remonte vite, la main providentielle de l'Autre qui le sauve?
.
En y reflechissant, on le voit quand-même descendre une bonne bouteille de bourbon, là le film passerait: un vieil alcolo, en fin de vie, tout est perdu all-is-lost, il n'a plus rien en quoi croire, il est à l'abandon, il fait des choses pour chercher de survivre par instinct mais au fond cela ne l'intéresse pas plus que ça, à quoi bon...
Ou c'est le naufrage de l'individualisme moderne, la main finale de notre proche qui nous sauve? Peut-être à voir comme cela?
.
après j'arrête, promis :mdr: :jelaferme:

17 déc. 2013

C'est tout ce que vous avez à dire sur ce film ?

17 déc. 2013

Pour équilibrer, après le dernier torpillage en règle, voici une compil' de critiques.
Critiques cinéma. Pas forcément voileux.

www.premiere.fr[...])/press

17 déc. 2013

Sur le document de Vito: 43 critiques de professionnels. Aucune négative!

Exemple: Metro ( Mehdi Omaïs )
De mémoire, jamais un survival maritime n’aura été aussi puissamment mis en scène que ce mutique et viscéral All Is Lost

Décidément, je n'y connais rien au cinéma...comme eux à la voile.

17 déc. 2013

Bah c'est un peu ce qu'on dit depuis le début.
On peut faire de ce film une lecture 'cinéma' et une lecture 'voileux pratiquant'.

Pourquoi l'une devrait-elle prendre le pas sur l'autre ?

17 déc. 2013

2 films sur la voile en un an , on n'a pas se plaindre, même si ce ne sont pas des chefs d'oeuvre .

En solitaire: trop de bla bla et d'histoires familiales, tout comme le passager clandestin brouillent le film et le détourne de sa vraie vocation; un film sur la course à la voile.
C'est la rançon que les réalisateurs ont du payer pour tenter de toucher un "grand public" et "public féminin" ???
Quel dommage, l'acteur et les images sont bons !

All is lost: quelques incohérences, un catalogue de problèmes etc, pas assez de belles images de navigation...
Mais l'acteur est bon, les images belles et cohérentes avec le récit/concept, le film est très original (un seul acteur, pas de dialogues). C'est le récit d'une tentative de survie par un veil homme qui rebondit et à chaque fois se reconcentre totalement vers sa survie.
On peut se dire qu'il ne s'était jamais préparé au pire, q'il ne porte pas de gilet de sauvetage (mais plus la poisse par contre !) etc... Mais les plaisanciers qui ne sont pas plus préparés que lui sont légions, les voiliers de l'age du sien aussi, et les circonstances des naufrages très divers, et le sien n'a rien d'une science fiction.

Je n'ai été déçu pas aucun de ces deux films, content de les avoir vus même si j'aurais préféré être enthousiasmé sans aucune réserve, recevoir un choc visuel et auditif !

"Master et commander" a été une tout autre réussite a mes yeux !
Mais commercialement il a fait un flop...
Pas d'histoires d'amour, de sexe, de drogue, de zombis, de bo-bo parisiens, etc.... le "grand public" et "public féminin", vous dis-je :-)

17 déc. 2013

Bravo pour le sexisme ! Il n'y a qu'à lire certains commentaires pour être navré du niveau du "public masculin"...

17 déc. 2013

La démonstration par l'exemple que si le mot machisme n'a pas d'antonyme, l'étroitesse d'esprit qu'il véhicule n'a pas de sexe.

17 déc. 2013

"Sexisme" si tu veux l'interpréter comme ça ...
Il faut être réaliste, être honnête et cesser de parler "politiquement correct"!
Les films de guerre, d'aviation, ou les films bourrins américains blockbuters, le public est peu féminin, sauf a accompagner son chéri...
De même, aux films "romantiques", peu d'hommes seuls dans la salle...
Juste un constat.

Ma chérie ne verrait jamais voir de films de science-ficton si ce n'était pour me faire plaisir, tout comme je verrai moins de comédies si ce n'était avec elle...
:-)

17 déc. 2013

La démonstration par l'exemple que si le mot machisme n'a pas d'antonyme, l'étroitesse d'esprit qu'il véhicule n'a pas de sexe.

17 déc. 2013

J'enfonce le clou, étant étroit d'esprit :-)

je suis aussi allé voir le documentaire sur Tabarly il y a quelques années, dans une grande ville très loin de la mer.
Documentaire très touchant et intéressant mais sans appel concernant le public en salle;

très grande majorité masculine, très peu de jeunes, aucun enfant, la grande majorité entre 40 et 60 ans environ...
Un champ de calvities vu des places du haut de salle :-)

Et pourtant c'est un documentaire tous publics concernant une personnalité connue de bien des français.
J'imagine qu'en Bretagne ou dans les villes bordant l'atlantique le public doit être plus diversifié mais j'ai quand même été surpris.

Heeuuu ce que tu décris là, c'est le Nautic, non ?

;+)

17 déc. 201317 déc. 2013

J'ai vu le film.

J'étais très motivé. Après l'annulation sans préavis de la séance samedi soir par le cinéma commercial du centre ville, j'y suis retourné tout à l'heure.

En tant que spectateur, je me suis interrogé presque tout au long de la projection, malgré moi...

J'ai ressenti d'abord, de l'espoir. Pas pour le personnage, mais pour moi : espoir de percevoir un minimum de consistance et d'épaisseur dans le rôle de ce navigateur malchanceux. En vain. En une demi-heure c'est réglé. On pressent qu'on en n'aura pas plus et on a raison. Il n'y a plus d'espoir. La seule chose (ouf !) qu'a réussi à transmettre le réalisateur est le calme et le sang-froid du personnage.

Faut-il parler des invraisemblances ? J'ai lu plus haut, et je suis d'accord avec ça, que ce qui compte c'est le spectacle, l'histoire, l'émotion, etc. C'est vrai. Mais ce qui disent cela n'ont pas vu le film. Car effectivement, même en faisant des efforts pour ne pas les relever, dès le départ, eh bien, on n'en finit plus de percevoir un tas d'actions mais surtout des détails matériels qui ne collent pas.
Mais ce n'est pas le scénario qui est en cause, c'est plutôt le film qui est mauvais au niveau des raccords de montage et de script.
S'il y avait une personne chargée du script, il faudrait la licencier sans préavis -j'allais dire sans sommations- car ça devient insupportable et même risible de voir ce pauvre Redford trempé jusqu'aux os sécher en deux minutes, revêtir un ciré alors qu'il est déjà mouillé... On ressent une impression d'étrangeté de voir Robert commencer une action en T-shirt et de la poursuivre en manche longues. Le voilier avance et s'arrête puis repart dans le même déroulement d'actions. C'est assez pénible. Comme la mer plate qui fait chavirer le bateau etc.
Et puis, ce n'est pas un radeau de survie, c'est un chapeau magique d'où sortent à l'envie des ustensiles, des fringues en veux-tu en voilà, vestes, chemises, pulls..., du matériel, des cartes de navigation toutes neuves après 4 chavirements, un livre de bord qui reste neuf malgré l'humidité et les intempéries, les inondations... Bref.

Le jeu de Redford n'est pas terrible, on est juste content de le revoir à l'écran. Il n'y a pas d'évolution du personnage qui reste linéaire même si on sent le navigateur expérimenté qui agit dans le calme et qui sait ce qu'il doit faire. La traduction et l'interprétation du peu de paroles en VF
est lamentable.
.

Le pire c'est qu'on pourrait poursuivre encore longtemps cette liste d'horreurs. Il faut le dire, c'est bien tout ce qui reste après le visionnage. On se demande toujours quel est le propos de ce film.

En revanche, dans les rôles secondaires, le conteneur joue très bien son rôle, c'est carré, rien à redire. Et le voilier est magnifique de justesse dans la mise en scène qu'on lui impose.

17 déc. 2013

Bon sang vous voyez des trucs de folie, faut vraiment que je retourne le voir en me disant, tiens je vais chercher les incohérences..Bien sur comme tout le monde j'ai lu ici ou là ce qui est marqué sur le tee shirt sec avant d'aller voir le film, mais je ne me suis pas focalisé à chercher les trucs qui ne collent pas... Puis bon quel voileux n'a jamais pris un grain alors qu'il n'était pas super habillé, a règlé 2-3 trucs et est allez enfiler une veste par la suite sur ses vêtements mouillés?

Bref... :)

17 déc. 201317 déc. 2013

Autant en navigation, je soigne le détail pour des questions évidentes de sécurité dont je suis responsable, autant quand je regarde un film je me comporte en "irresponsable" et me fiche des détails incohérents.
Je suis immédiatement rentré dans cet excellent film, joué à la perfection par un acteur extraordinaire qui, par un minimum de moyens, a trouvé le ton juste. A l'opposé de François Cluset qui, dans "En solitaire" en fait des tonnes pour tenter de faire passer une émotion.
Je pense qu'à trop intellectualiser, certains spectateurs passent à côté de l'essentiel d'un bon film. Mais peut être ne suis-je pas assez cinéphile ? :reflechi:

17 déc. 2013

Vu . Je suis pourtant bon public...pas difficile ,chakras open, ben j'ai eu du mal à me laisser aller. Notre loisir préféré n'y est pas étranger, c'est sur, on voit la petite bête qui cloche mais là c'est tout de même énorme. Je veux bien qu'à son age l'adrénaline manque un peu, mais normalement, l'age fait que l’expérience compense. Pas un grab bag sérieux (pourtant il a le temps de le constituer au début), une réserve d'eau foireuse, j'en passe...un peu, ça va mais tout du long, il semble que ça fasse parti du scénario. Il aurait fallu un conseiller technique pour taper sur l'épaule de Chandor de temps en temps pour lui dire que là il exagère pour en faire une réussite .le plan d'eau ultra plat ou la branlée numérique révèle trop le plan d'eau artificiel.
Dommage. Le beau Robert n'a pas suffit à me faire rêver à lui seul.
ce que j'en tire: vive la survie active

Bonne soirée et bonne séance pour ceux qui vont y aller.

19 déc. 2013

J'ai vu ce très beau film. Il ne faut pas s'attacher aux incohérences techniques car il est humainement vrai. Le seul élément de langage est le mot PUTAIN. Il m'est arrivé de le lancer à bord. C'est un film très réaliste. En prenant le large je penserai nécessairement à ce navigateur et à ce que je mettrai dans le grab bag.

23 déc. 2013

Quelques éléments sur le tournage:
www.allocine.fr[...]88.html

23 déc. 2013

Moi j'ai bien aimé... le travail sur le son est fantastique, pour combler l'absence de dialogue. A voir sur grand écran, sur la TV ça ne le fait pas a mon avis.

Bon ça pourrait être rigolo de le revoir et pointer tous les trucs qui ne jouent pas mais c'est un FILM, pas le manuel des Glénans illustré :-)

03 jan. 201403 jan. 2014

Je suis allé le voir hier (si si, il est encore dans certaines salles ;-)) et nous étions une quinzaine....

J'ai vraiment passé un bon moment. Bien sûr il y a des points qu'on pourrait critiquer, déjà citer plus haut. Mais, pour ma femme et moi, c'était très bien.

Juste la fin, elle convenait parfaitement à ma femme, moi je l'aurais arrêté 5 minutes avant...

03 jan. 2014

Je ne l'ai pas encore vu, mais je pense que j'irai (si je trouve une salle).
Pour rebondir sur les questions d'age en début de fil, il me semble que Marcel Bardiaux a fait sa dernière transat à 88 ans, et que trois ans plus tôt, à 84 ans donc, il était remonté sur son bateau tout seul après une chute par force 12. Il est vrai que l'homme était solide. Accessoirement, il n'est pas sûr qu'un container eût pu avoir raison de sa coque en inox.

03 jan. 2014

vu! et déçu!
très rapidement je me suis dit que je ne devais pas le voir en tant que voileux mais en tant que cinéphile qui aime les belles images et Robert Redford....

je ne parle même pas des incohérences (tiens deux qui n'ont pas été relevées, le radeau tout tout tout au fond dune cale tout tout à l'avant du bateau, et le tourmentin inaccessible qu'on attend d'aller chercher par force 12 alors qu'on a vu le grain approcher), mais au niveau images de mer, j'en ai vu des meilleurs!!!

Le coté taciturne d'un solitaire n'est pas crédible (et j'adore pourtant Mr Redford) qu'on soit marin ou pas! Des p... de b... de m... fa.. ch..., j'en aurais poussé (euh j'avoue que même sur de petites traversées en solo, je parle à mon bateau???dites c'est grave docteur?) lol

Sorti de là avec une sensation de malaise, ne sachant pas quoi en penser!
Je me suis demandé au final, si ce film est pour nous montrer toutes les bétises à ne pas faire dans ce cas, il est éducatif, un anti-manuel des glénans...

donc à voir ou pas???? allez y vous verrez bien! lol

04 jan. 2014

Et si c 'était plutôt comme le disait le Grand Charles : " la vieillesse qui est un naufrage" du coup le vieux Bob comme acteur et le film par la même occasion .... glou glou glou :-(

04 jan. 201404 jan. 2014

Un film ne doit pas obligatoirement être crédible mais on doit y croire...ce qui n'est pas le cas là : All is lost...

04 jan. 201404 jan. 2014

On pleure bien devant des dessins animés

08 jan. 2014

Vu...
Et je me suis em....é pendant tout le film.
Seules les incongruités techniques on apporté un certain "intérêt" au visionnage de ce ...truc.
Encore, si c'était bien filmé, mais non, même pas : même les vagues "numériques" font complètement "toc".
La moitié de la salle (au moins 10 personnes...) a quitté son fauteuil avant la fin de ma projection.

09 jan. 201409 jan. 2014

Ce que j'ai aimé :

  • L'excellente performance du vieux Bob, qui a fait avec ce qu'on lui a donné, le scénar était pas épais... Contrairement à ce qui a été dit par certains, je trouve qu'il y a une gradation dans le flegme affiché. Rien ne va, et on le voit de plus en plus bouillir intérieurement, et se décomposer petit à petit. C'est subtil, mais très visible pour qui y prête attention.

  • Le son traité avec brio, l'ambiance est extrêmement bien rendue et c'était pas évident.

  • L'excellente performance d'acteur du bateau, qui a quand même été confronté à des conditions de tournage plutôt rudes... Bon, d'accord, là, chuis un peu ironique

Ce que j'ai moins aimé, et qui à mon sens détruit en partie le film :

  • La photo approximative, qui au lieu de masquer le bassin de navigation artificiel, le met outrageusement en évidence. Là, c'est franchement loupé et faudra penser à virer le dir'phot', ou pas prendre un stagiaire la prochaine fois... C'est franchement grave, parce que ça fout le film en l'air. Avec la meilleure volonté du monde, et malgré tous les efforts de Bob, on n'arrive pas à s'immerger pleinement.

  • La 3D totalement bâclée. C'est même pas digne d'une mauvaise pub, on faisait mieux dans les années 90, et ça produit malheureusement les mêmes effets que la photo approximative précitée...

Quant aux invraisemblances, comme cela a déjà été précisé, je ne suis pas allé voir un reportage ou prendre un cours de voile, je suis allé voir un film et je l'ai pris comme tel.

Bon vent à tous !

17 jan. 201417 jan. 2014

Haaaa All Is Lost...
Quand j'ai vu la bande annonce je me suis dis "cool un film sur la mer, le bateau et la survie". La semaine où il est sorti pas de bol j'avais un apéro. Je décide d'aller la semaine d'après et là horreur malheur il n'est plus à l'affiche. J'ai pourtant deux cinémas près de chez moi et aucun ne l'a laissé à l'affiche plus d'une semaine. Là ca me met la puce à l'oreille mais bon je re-regarde la bande annonce et je me dis que quand même il faut le voir.
2 ou 3 semaines se passent puis là magie ! Un internaute sympa le balance sur la toile. Je télécharge, je regarde et... je supprime !
Sérieux, le mec qui a écris le scénario aurait pû lire un peu, se documenter pour rendre le truc crédible. Je dirai que le début du film est pas trop mal mais quand Redford commence à envisager d'abandonner son bateau même pas il emmène des vraies fusées puis il n'en a que 3, pas de bouffe, un bidon d'eau même pas fermé et il est habillé comme pour aller acheter le pain un dimanche. Et la fin ! Ho my god !
Bref c'est très dommage qu'un réalisateur qui ait eu un budget et un producteur ait gâché le film qui traite d'un sujet inédit au cinéma et qui aurait pu être top. Et puis juste une réflexion perso mais pour l’intérêt du film cela aurait été mieux qu'il y ait 2 personnes à bord du bateau puis a bord du radeau. Ils auraient pu de battre pour l'eau la bouffe et finir par s'entre dévorer ! Je déconne mais encore une fois c'est un super sujet qui a été gâché ! DOMMAGE !

Pour faire écho à bugcrusher, je ne suis pas non plus aller voir un reportage mais quand tu vas voir un film de guerre par exemple, tu aimes que les accessoires soient réalistes, que les décors ne soient pas en carton...Donc je ne voulais pas voir un reportage mais un film réaliste et là c'était pas trop le cas. Il a quand même l'air d'avoir bourlingué le Robert avant d'en arriver là et franchement il est pas au top au niveau de ses réactions. Ne pas préparer un sac quand il voit que ca commence à sentir le paté, ne pas envoyer sa voile de tempête avant l'arrivée du grain, mettre 2 minutes à envoyer un fusée... BREF ! Vivement le 2 :)

18 jan. 2014

Le 2 se passe intégralement sous l'eau. C'est pas mal non plus.

18 jan. 2014

Ben oui je le sais que ça se passe sous l'eau, c'est moi qu'ai écrit le scénar. y fait 12 lignes... En gros... Eau, sous l'eau, sur l'eau, concept, créativité, cinémaaaa...

  • Euh, culé, pourquoi que j'ai pas eu le ballon en or ?
  • Ben il est pas loin, à moins de 500 m en-dessous. Va chercher et nous fais pas chier. Si t'as moyen de mourir entretemps, ça m'arrange bien...

Bon d'accord, j'ai conscience de m'éloigner un poil du sujet initial, mais à cette heure-là ça fait du bien, quoi... :-D

09 fév. 2014

Je viens de voir le film :-( et content de ne pas avoir payé une place de ciné pour ça....... Un démâtage sans aucun haubans sur le pont.... Un message VHF pourrit.... Le mec se prend un container, perd son bateau, dérive en BIB et les bateaux qu'il croise ne s’arrête pas mais jamais d’énervement ni de coup de gueule........... :tesur: :tesur: :tesur: :tesur: :tesur:

10 fév. 2014

J'ai trouvé le film puissant et audacieux. Révélateur d'un univers difficile, violent. L'homme seul sur sa machine face aux éléments, face à la nature. Un film minimaliste, sans dialogue. C'est la question de l'abnégation, du renoncement, de la résistance, du destin.

Ce n'est pas un documentaire technique ni un cours de voile. C'est un film de cinéma.

10 fév. 201410 fév. 2014

Réaliste ce film ???
NON, trois fois non.
Je dirais que nous avons une collection de tous nos fantasmes de fortune de mer, de toutes les malchances qu'un voileux pourrait avoir avec son cher boat.
Et c'est pourquoi ce film m'a plu; c'est presque une sorte de psychothérapie, un truc cathartique.

Je croyais qe l'on avait fort dans le nanard avec la cornichonnerie autour du monde mais là effectivement je me rend compte qu'il y a encore des niveaux en dessous, et quelques uns... Flegme ? j'ai trouvé Robert épuisé, lent... J'ai aimé le coup de la prise d'antenne défaite amusant (surtout à voir la tête de l'antenne lors qu'il n'avait pas encore fait de "roulebadoules".. Par contre le coup du panneau de descente est amusant... une vague qui coiffe le pont, pisse à l'intérieur mais par contre no problème d'étanchéité quand il se trouve la quille en l'air... Bref y'a rien à sauver... all is lost !

J'avais emmené mon équipière favorite pour le "seul autour du monde", elle avait aimé... si je lui montre "Les galères à Bebert", elle ne remettra plus les pieds sur P2! ;+)

Lors du même voyage, j'ai vu par contre un film très bien foutu avec Tom Hanks, capitaine d'un porte-container attaqué par les pirates somaliens... Même sur un petit écran, c'était très bon !

11 fév. 2014

Je lai regardé hier soir... je n'ai qu'un mot qui me vient a l'esprit : lol!
Le seul truc bien dans ce film c'est que ça se passe en mer et sur un voilier (et accessoirement un bib)
Par contre j'ai adorer (ironie) le passage au début de la Tempête ou il parait naviguer a 30noeuds a sec de toile... bravo au studio pour ses effets spéciaux dégueulasse ...
J'ai plutôt hâte que "en solitaire" soit dispo sur la toile.

12 fév. 2014

Finalement un bon film de mer est un film qui ne peut que montrer la réalité telle qu'elle est. Et quand c'est un drame c'est encore plus jouissif.

20 mar. 2014

Vivement le 2
Ça va être du lourd. ...

21 mar. 2014

Ca y est...je l'ai vu et je préfère encore "En solitaire"....mais lundi je pense que j'aurai oublié ces titanics cinématographiques.

22 mar. 2014

bon sang, combien de vieux schnock qui viennent s'exprimer ici...
Et vas y que le message il est pas bon, et vas y que le dématage c'est pas comme ça que ça se passe, et que c'est pas possible que la vague elle soit si haute,...

22 mar. 2014

ha ha pascal
pour le moins prends au moins un cours de stratification d urgence avec lui ! :whaou:
tu es sur de couler!

:jelaferme: :alavotre:

22 mar. 2014

J'ai vu quelques extraits et lu les commentaires sur HeO, ça me donne vachement envie de ne pas aller le voir.

22 mar. 201416 juin 2020

J'ai acheté le DVD (pas cher...), donc contrairement au cinéma, j'ai pu repasser certaines séquences qui m'ont choquées, à cause de "trucs" qui traversaient l'écran.
.
Ce que je trouve incroyable, ce sont les bricolages et plans grossiers :
.
-Où comment dans la séquence où le mort vivant (l'acteur, pardon) monte au mat, on voit passer en arrière plan un voilier passer tranquillement sous voiles ...
.
Où comment dans une séquence où le mort vivant stratifie, on voit le jet d'eau mal réglé de la pompe de piscine qui pousse de l'eau le long du bordé...

23 mar. 2014

Mais c'est vraiment de la merde ce film.
Je viens de le regarder histoire de me faire une idée et la, waou, on atteint des sommets.
Il a un trou dans le bordé, donc ben il se dit "tiens si je mets le trou dans l'eau, est ce que ça va rentrer ? Ben oui tiens ça rentre.
Maintenant que j'ai bien rempli le bateau, je vais retourner percuter une nouvelle fois le conteneur.
Bon ben je vais me coucher maintenant.
Ah oui, le coup de la pompe, génial. Un mec normalement constitué, il prend un sceau. Robert non, il taille un bout de bois pour pomper un peu et il va se coucher.
Le démâtage est au top. Je veux le même couteau que lui. Un petit coup sur le hauhauban et hop, terminé.
Et la fin, grandiose. Je le dis pas pour pas gâcher le suspens mais j'avais presque envie qu'il meurt tellement il m'énerve.
Pour ceux qui ont aimé, regardez gravity, vous allez adorer.

23 mar. 2014

la finesse de mon jugement n'a d'égal que la valeur de ce film.
Pour moi waou ça fait waou et pas woouu et n'est pas une expression mais une onomatopée dont j'ignorai l'origine bobo. Mais comme tu as l'air calé sur ce qui est bobo et donc mauvais et ce qui ne l'est pas et est donc bon, j'attends un cours.
En solitaire par contre était vachement mieux et j'ai passé un excellent moment.
Comme quoi tu vois, je sais aussi apprécier le bon cinéma.

24 mar. 2014

Bon on est un peu hors sujet mais pour moi dans "en solitaire" la beauté et la qualité des images en mer me font pardonner tout le reste. C'est la première fois que je vois de telles images tournées sur un bateau de course et c'est à mon avis un exploit!

Je n'attendais rien de l'histoire donc j'ai été un peu surpris en bien de ce côté-ci...mais pas beaucoup ;-)

26 mar. 2014

Si tu crois que DCNS est juste un vendeur d'armes...
De plus, c'est pas une publicité omniprésente, c'est leur bateau! Revendu pour pas grand chose à la prod' en échange du fait de garder DCNS comme sponsor.
Pour ceux qui ont connu ce bateau avant, celui du film n'a plus grand chose en commun...

23 avr. 2014

T'es sur, Pësked ?

Une torpille lourde, c'est quoi ?
Un sous marin lanceur d'engin, c'est quoi ?
Un système de combat, c'est quoi ?

fr.dcnsgroup.com[...]oduits/

Il s'agit juste d'assumer.

23 avr. 2014

Pesked a raison, je n'ai pas trouvé sur leur site de boutique en ligne :jelaferme:

23 avr. 2014

Enfin, si, DCNS vend des armes, mais des armes qui ne servent jamais (c'est beau la dissuasion!), donc ça passe.

23 avr. 2014

Non la DCNS n'est pas un marchant de canon..NOOON!

Ce sont des dispositifs de soutient destinés à équiper nos émissaires pour le maintient de la paix.

Les armes, c'est caca : c'est pour faire la guerre pouah beurk. :litjournal:

23 avr. 2014

Connaissans bien..J'AFFIRME que la DCNS ne vent pas d'armes..non de diou...

23 avr. 201423 avr. 2014

Les ventes ne se font pas sur le web mais directement avec les copains de l'Arsouille, les prix (biens meilleurs que sur HEO) sont fonctions du nombre de coups au bistrot...je conseille leur antifooling hors norme qui, pas comme l'amour, dure bien plus que 3 ans...

PS pour les modos ayant peu de vocabulaire et de compréhension: Arsouille=DCN

23 avr. 2014

Oui c'est vrai les armes ne servent jamais et d'ailleurs il n'y a aucune guerre en ce moment...

23 mar. 2014

et bien , les gars je vous trouve un peu durs!
effectivement ce n(est pas credible, mais comme le disent certains, c'est un film de mer, de bateaux et ce n'est surement pas un documentaire, mais bon,,,, je prefere voir ça que certaines productions sans interet!
quand "en solitaire " est sortie, il y avait les memes critiques sur le film, et puis maintenant,, on aimerait bien le retrouver sur la toile!
soyons indulgents et prenons les choses comme elles nous arrivent en restant positifs
le mieux n'est il pas l'ennemi du bien?
allez,, bons vents a tous
et BANZAÏ :coucou: :coucou: :coucou: :coucou: :coucou: :coucou:

24 mar. 201416 juin 2020

Sur TEBEO Etoile du matin court métrage bien fichu sur une voileuse solo...

24 mar. 2014

Moi je dis que ça fait passer un bon moment, pareil que pour celui sur le VG. Perso, le dernier truc que je cherche à faire en regardant un film, c'est de me défoncer les méninges. Si on y va dans l'espoir de tout démonter, c'est pas la peine, c'est du temps perdu et ça intéresse personne.

Il n'y a d'ailleurs pas de différence entre All is lost et Liberté Oléron, les deux débitants des séries de poncifs sur base d'accumulation d'emmerdes type Murphy déchainé.
Mais l'un est taillé pour du public ricain et l'autre pour nous autre Bidochons. On a pas les mêmes rillettes, c'est tout.

26 mar. 2014

hier, sur la 5, il y avait l aventure vraiment all is lost d un jeune gars dont le petit voilier a une important voie d eau à l avant par suite d un choc avec un ofni, il vat dériver 76 jours pour finir par arriver a proximité d une ile des Antilles et récupéré par des pécheurs! :topla:
ce qui m a le plus interpelé , ce sont ses 3 récupérateurs d eau par condensation, qu il dit être issue de ceux équipent les pilotes depuis la seconde guerre mondiale !
enfin ce récit avec reconstitution me semble plus crédible,! :heu:
par contre pas compris comment on arrête une fuite à la survie avec une fourchette ? :oups:
pas vu la marque , mais elle reste gonflé pendant 76 jours
:bravo: :alavotre:

23 avr. 2014

Je viens de voir ce film à 30000 pieds d'altitude et ça m'a mis au fond :-(

16 oct. 2014

bon je viens avec un peu de retard ce voir ce film, il y a juste un détail qui résume tout : le bateau prend l'eau, la tempête arrive, qu'est ce qu'il faut faire en priorité ? mettre son ciré ? ranger ? préparer le tourmentin ? étayer le bordé ? non le plus important c'est de se raser...

17 oct. 2014

j'ai vu le film peu de temps après sa sortie , trop "stressant" par ses incohèrences .
j'ai prèfèrè "seul en mer" qui est sorti à peu-près en même temps .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (24)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021