Algues vertes : L’opprobre écologiste a-t-elle des trous dans la raquette ?

Je crapahute en ce moment à la pointe des Saisies (Morbihan). Je ne vous dis pas la beauté du lieu, ce serait lui faire injure, il est « trop ».
Eh bien en marchant sur la grève, pour y trouver un peu d’eau profonde, il faut accepter désormais d’enfoncer son pied dans une purée verte, putride à la basse mer, semi-séchée à la haute.
Le pauvre pêchou qui sur l’estran passait un coup de grattoir sur sa coque en devient presque un saint homme.
Sans doute comme moi, vous penserez que l’élevage intensif du cochon dont les rejets irriguent nos côtes mérite bien d’être défendue.
Et vous vous direz : Pourquoi ne serions nous pas élevé, tel le cochon, au rang d’espèce protégée dans son droit à polluer. Tout ce que je lis à propos de nous plaisanciers comme avertissements, mises en garde et réglementations diverses me laisse penser que nous polluons « grave » et sans doute bien plus que lui !

L'équipage
24 juil. 2013
24 juil. 2013

La solution (qui n'engage que moi) : arrêter de manger de la viande.

24 juil. 2013

Ce n'est pas le cochon qui pollue, mais son élevage intensif pour notre bon plaisir carnassier… il fait partie de la longue chaîne de "notre droit à polluer" que nous nous sommes institués et pour lequel beaucoup paient le prix fort, de plus en plus. Nous n'avons pas de considération collectivement pour nous-même… comment en aurions-nous pour notre environnement ? Tout ceci est affaire de droit et d'éducation au final, afin de pallier à notre manque de conscience collective et individuelle, qui nous fait vivre de plus en plus au niveau des bêtes que nous mal-élevons… niveau que nous acceptons.
"La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme…"

24 juil. 2013

Vous en faites pas, l'élevage du cochon, dans le contexte actuel, s'il perdure, est, à terme, pratiquement condamné en Bretagne.
Comme une bonne partie de l'agroalimentaire...

24 juil. 201324 juil. 2013

Sujet complexe et qui va devenir vite polémique, je crains...
On a laissé, au nom du libéralisme économique, de la P.A.C. et de la sauvegarde du milieu rural se développer des non-sens ici où là. L'élevage intensif des porcs en Bretagne est est un! Les écologistes n'ont plus rien à dire car on touche à une espèce d'ommerta qui confine à l'emploi, le côté "petit village qui résiste toujours" et aux pressions des lobbys de l'agro-alimentaire!
Un merdier sans nom où la qualité de la viande de porc n'y compte pas plus que le massacre de nos sites par le déséquilibre biologique qui y règne. On veut que la ruralité survive mais on tue les paysans en les enserrant dans des carcans de subventions et de règlements...
Chez nous, pour que les éleveurs aient du maïs (plante tropicale) à manger dans leurs stabulations fermées, on accepte que les rivières coulent à l'envers à la fin de l'été.
Et on importe du soja transgénique
Avec tout ça, ne me parlez plus de qualité de vie!

25 juil. 2013

La température de l'eau si elle augmente ne va pas arranger cette soupe végéto-marine...
Sur l'étang de Berre cette année, la visibilité dans l'eau n'excède pas 1,20m, alors qu'elle était très claire en avril. Elle est à la température de 27°.
L'équilibre de salinité déraille régulièrement, et ce n'est pas le fait des cochons.

25 juil. 2013

on a vu des images télévisées de chinois baignant littéralement dans de la soupe d'algue verte. Y a-t-il beaucoup d'éleveurs de cochons là-bas ?

La réalité est peut-être plus complexe.. ?

25 juil. 2013

Il y a ENORMEMENT d'élevages de cochons en Chine...

25 juil. 2013

Si je me suis trompé en écrivant que l'élevage intensif de cochon a une incidence sur la prolifération d'algues vertes je présente mes excuses aux éleveurs de cochon et bien sûr comme l'a bien analysé Bigornot à tous ceux qui les ont incités à se lancer dans ce type de production.

25 juil. 2013

Il n'y a pas que les élevages de cochons pour saturer les cours d'eau de saloperies.
Je pense que les chinois sont très forts à ce petit jeu.

25 juil. 2013

Pourquoi faut-il toujours ramener le sujet sur les chinois qu'il s'agisse d'une fuite de gaz ou des invasions de sauterelles !
On s'en fiche que les chinois barbottent dans la gelée de menthe. On est largement aussi forts qu'eux concernant la pollution globale et "invisible" depuis des dizaines d'années.
Pas une excuse ni un prétexte pour se dédouaner.

25 juil. 2013

Certains mettent en cause le fait que la production de cochons puisse être la cause de ces algues en prenant l'exemple chinois comme démonstration....
Il est vrai qu'il serait plus intéressant de nous fournir des arguments permettant de mettre en évidence que la production porcine est blanche comme neige.

25 juil. 2013

Gradlon, je comprend tes scrupules et ton respect des éleveurs, ce sont des hommes, et j'ai aussi du respect pour eux… mais certes ils ont été incités, parfois fortement, mais pas obligés, surtout depuis que ces foutues algues sont apparues en nombre, et qu'il a été établi scientifiquement que l'épandage des lisiers en était la cause majoritaire… ils ont été informés très tôt par des assos courageuses comme www.eau-et-rivieres.asso.fr[...] .Beaucoup d'éleveurs ont d'ailleurs fait d'autres choix en privilégiant qualité, le bio ou les labels, et respect de leur environnement par le retraitement des lisiers… même chez certains éleveurs intensifs, on a vu surgir de véritables usines de retraitement subventionnées, qui sont efficaces. Mais chez beaucoup, ce qui pouvait être de la conscience s'est mué en réaction, contre l'Etat parisien, contre le préfet collabo, certains syndicats, même les touristes, etc… j'en ai des tas de souvenirs de ces arguments hallucinants et de la franche agressivité qui existe chez de nombreux d'entre eux… J'ai vu aussi les épandages êtres maintenus, et soi-disant encadrés par les préfectures (pipot total et laisser aller), avec additifs pour que l'odeur ne soit plus identifiable ou moins…
c'est un sujet qui soulève une gestion consternante de l'environnement en Bretagne, dont nos plages et la mer sont les poubelles au final. Il paraît que des efforts sont faits depuis les drames médiatiques de ces dernières années… on verra

25 juil. 2013

Une petite remarque en passant:
Si les éleveurs de porcs recevaient une juste rémunération de leur métier, il y a fort à parier que les rejets de leurs usines (je n'ai pas d'autre mot) seraient contrôlés et que le souci disparaîtrait.
Au lieu de cela, on les menace d'importer à des prix débiles et venant du bout du monde des carcasses dont on ignore la qualité (merci messieurs Carrefour, Auchan, Leclerc and co) et ils vivent dans une semi-indigence, sans espoir de relever un jour la tête pour respirer...
Quand on sait qu'on leur paie 1,6 € le kilo, une augmentation de 20% de leur revenu (énorme) amènerait une hausse de 30 centimes du kilo dans notre assiette... ou plutôt moins de 5 centimes de la côte de porc de 150 grammes!
Pourquoi ne pas rêver à une consommation raisonnée de viande de qualité mais payée un peu plus cher?
Ah, j'oubliais, il y a les chevaux roumains dont il faut se débarrasser pour leur vendre des tracteurs (encore une mise aux normes européenne)...

25 juil. 2013

et oui ..et on les montre du doigt sans savoir comment ça ce passe .

un éléveur de porcs n'est plus qu'un executant ,un salarié ...

l'éléveur passe un contract avec une cooperative , on lui impose par contract la nourriture pour ces porcs qui lui est livré et facturé puis on lui achete le porcs au bout de x jours au prix que la ccoperative decide ...(ou la bourse de la viande)

donc par un bout de la chaine on lui vends la nourriture au prix decidé par le commerçant puis ce m^me commerçant lui achete sa production au prix que lui commerçant decide ....

le pauvre est mort.... resultat il s'agrandit , et il s'agrandit et toute la merde et bien il n'a pas les moyen de la traité ... donc pollution ,algue verte ... que faire ?? on ce retourne vers l'Etat ...qui faites vous bande de salaud?? s'est un scandale .... que fait l'Etat il subventionne pour traité le lisier ...il subventionne avec quoi ??? nos sous.... et lui le commerçant que ne veut pas payer d'impot demenage en Belgique..

25 juil. 2013

absolument Z un tres bon exemple : du coté de Pont Labbé il y a un agriculteur (il y en a aussi d'autre) qui dés le premeir jour en tant que chef d'exploitation à refuser de rentré dans le syteme pour lui point d'emprunt ... donc pas de question de tracteur avec tout ce qui va derriere et qui cout des fortumes . il a continué avec ses chevaux ,pour les grands travaux il fait simplement appel à un entreprise agricole .

Pour resumer à la fin de sa carriere il dit "mes voisins apres endettement en fini chez Citroen à Rennes ,moi je leurs ai acheté leur terre et aujourd'hui je suis à la t^te d'une exploitation de 100ha heureux comme Job et eux dans une HLM ....

Seulement il a été mi au pan du monde agricole , il était dangereux pour le systeme bancaire ,syndical (certain) et autre profiteur

25 juil. 2013

:non:
Pas d'accord : même s'il est difficile de se sortir de cette logique et de cette mécanique (que l'on ne peut nier) qui broie des hommes et notre environnement, il est possible, non sans effort, d'en sortir ! Ceux qui l'ont fait sont nombreux, et il existe une ribambelle d'aides et de conseils pour y parvenir. Il est aussi possible de ne pas mettre la main dans cet engrenage. Mais ce n'est pas simple de s'extraire de ce moule, tant il existe une série impressionnante et puissante de promoteurs de ce système pervers, syndicats, coops, groupements d'achats et politiques qui sont très actifs !… les responsabilités sont très partagées, mais bien réelles.
Bon… on s'éloigne un peu des plages… :litjournal:

26 juil. 2013

J'ai un oncle eleveur de porc...il n'a pas l'air malheureux...

25 juil. 2013

Il y a dans ce que nous constatons une irresponsabilité lié au fait que les dégâts ne sont pas immédiatement visibles. La dégradation va encore s'accentuer alors que des efforts sont faits pour corriger les erreurs du passé.
Je pense que si tous ceux qui se sont lancés dans cette production intensive avait eu sous les yeux ce que nous voyons aujourd'hui, ils auraient peut-être davantage réfléchi.
Il me semble que sur ce dossier l'Europe a joué un rôle positif en condamnant l'inaction de l'état français.

26 juil. 2013

L’Europe a un rôle positif à jouer partout.
Le seul souci est que la seule issue pour notre vieux monde étant de faire bloc pour jouer d'égal à égal avec les USA et les B.R.I.C.S., il faut une Europe "politique".
Cela suppose un peu d'abandon de souveraineté,l’acceptation que les différences entre groupes de population diminuent (dans les deux sens) et, surtout, que nos hommes politiques se remettent en question pour décider de l'avenir ...
Quant on voit que même du côté de l'actuelle majorité on traîne à limiter le cumul des mandats, on en est très très loin (vaste débat inutile ici)!
Pour revenir au sujet de départ, AMHA, cette Europe n'a qu'une issue: la transition écologique qui limitera nos dépenses énergétiques tout en apaisant nos relations avec la nature qui nous environne et en créant de nouveaux emplois...
On en est bien loin, si je suis bien l'actualité.
Alors, prêts pour une mer sans poissons à cause de la sur-pèche industrielle, des rivages asphyxiés par des proliférations d'algues, plus d'oiseaux de mer, j'en passe...?
Je suis inquiet pour nos enfants!

26 juil. 2013

ne vous en faites pas ,
c'est de la biomasse tout est prêt pour en faire du carburant , l'énergie ,des engrais ,des farines ,des matières plastiques .métabolic explorer, albioma exct...
attendent le feu vert pour rentrer dans la danse .
ce n'est qu'une question politique ou plutôt financière
mais finalement c'est la même chose ...
de droite ou de gauche c'est la loi du milieu
alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Eté norvègien

Souvenir d'été

  • 4.5 (148)

Eté norvègien

novembre 2021