Alain Maignan et Schouten en mer.

Le gars est à la mer sur un petit petit bateau, pour essayer de faire une des rares circumnavigations sans escales contre les vents dominants entreprises dans l'histoire. Trois liens pour se tenir au courant ,en plus du sujet de Calypso, trois liens en mode ludique.
alainmaignan.benoitboulanger.fr[...]/
www.windy.com[...]/
alainmaignan.wordpress.com[...]/

L'équipage
17 nov. 2017
18 nov. 2017

Nous suivons Alain dans sa progression. Sacré défi qu'il s'est lancé.
:pouce: :pouce:

18 nov. 2017

Va-t-il tourner le horn avant gabart ?

18 nov. 2017

Déja que partir avec le sens des vents et courants, n'est pas chose facile , la perspective d'un tel voyage est incroyable. Il est en train de s'approcher des hautes latitude mais avec la perspective d'avoir à affronter tout ces mauvais vents de face sur un si petit bateau . Faut être costaud de chez costaud pour appréhender un truc pareil . En ce moment 30/ 35 nds autour du Horn, il doit y avoir une mer dégueul.. j’espère qu'il aura une bonne fenêtre pour passer cette marque .

19 nov. 201719 nov. 2017

10,50 mètres, ce n'est pas un petit bateau, c'est un bateau à taille humaine.
:bravo: :bravo: :bravo: :bravo:

19 nov. 2017

Ben, justement, dans ces conditions, il pourra garder le contrôle.

19 nov. 2017

Sur la mer, tous les bateaux sont petits; j'ai traversé l'Atlantique sur un paquebot de 330 m, on a éprouvé une queue d'ouragan, avec force 8 à 9, mer grosse, le bateau tanguait, tous les ascenseurs bloqués, mobilier arrimé au sol. La passerelle inondée par les embruns...
Un "grand" bateau rassure, mais une coque de noix est indestructible.

19 nov. 2017

tu as raison son bateau est à taille humaine.
ce qui l'est moins ce sont les conditions de navigation qu'il finira par rencontrer sur sa route

19 nov. 2017

Cela me semble totalement relatif comme notion. 34 pieds au mouillage à Scandola c'est grand, tu peux accueillir la famille du bateau d'a coté pour la soirée, et quand tu sors tirer des bords même avec un F6 venant du Nord pour remonter sur Ile rousse , avec ton solent et deux ris ça va passer confort ou presque . Lorsqu'il va s'agir d'enrouler l'ile Horn avec 39 nds établi et une mer qui déboule du fond du monde la notion de grandeur va très vite rapetisser.
Ayant pas mal expérimenté la longueur de mon 27 p cette notion de relativité m'est souvent venue à l'esprit ,et parfois dans le sens opposé qui veut que même avec 35 nds au portant je n'envie pas les plus gros ,dans la mesure ou le différentiel confort et sécurité disparité à cette allure .Des lors que ton bateau tiens la route. Il me semble que pour un projet comme celui ci une longueur de 45 p serait 'moins petite'. ;-)

19 nov. 2017

Je regarde aussi la progression de Gabart et j'en profite pour regarder la météo que subi Alain... Je lui souhaite bon courage pour les jours à venir.

19 nov. 201719 nov. 2017

Je craindrais que les cloisons vivent leurs vies !
:reflechi:
Entre autres...

:-D

21 nov. 2017

Mauvais présage ! Schouten a heurté un cétacé. Une varangue a souffert. Voyez de ses nouvelles sur les sites mentionnés au début du fil.

21 nov. 2017

aie. Avec déja ce prés dans la face , il semble que cela ne suffisait pas. Mince. C'est pas de chance, la mer s'est calmée, c'est moindre mal pour y voir un peu .

21 nov. 2017

il a fait demi tour, il rentre.

21 nov. 2017

Espérons qu'il pourra repartir rapidement.

21 nov. 2017

C'est pas dans ce coin que le sous-marin argentin a disparu ?
Il a fait demi-tour... mais pour aller où?

21 nov. 2017

Il a mis en fuite à sec de toile. Il tente de réparer la (les) varangue(s).
Il avisera ensuite.

21 nov. 201721 nov. 2017

non il rentre à la Trinité d'après son blog:

Bonjour à tous,

Message d’Alain : » La décision est prise, Sécurité d’abord, je vais tout faire pour ramener SCHOUTEN à son port d’attache : La trinité sur Mer. Fragilisé par la varangue principale (une pièce de charpente du bateau servant dans les fonds de liaison transversale entre la quille et les membrures) fendue dans deux endroits, Shouten n’est plus en mesure à 100 % d’affronter les mers du Sud. La consolidation superficielle en strate va, je l’espère, suffire pour faire la route retour. Après quelques milles sous voiles réduites, ça a l’air de se tenir, croisons les doigts. (Le moral du skipper est au plus bas) nous nous sommes tellement investi dans ce projet…, je me console en pensant que j’aurai pu couler sur place ou démâter par l’arrêt brusque… alors que là je pense pouvoir faire route. Je vais me rapprocher des côtes au cas où ? Après 2 jours passés dans les fonds du bateau avec l’odeur de résine et des creux de 4-5 m, l’appétit n’est pas au rendez-vous, j’espère que ça va revenir rapidement ».

22 nov. 2017

Je suppose que ceux qui ont réussi cet exploit avaient des voiliers plus solides ?
:reflechi:

22 nov. 2017

Je le pense aussi...ce type de bateau en polyester n’est pas trop adapté pour ce genre de programme.

22 nov. 2017

le gars est courageux....sur ce type de bateau(materiau et surtout sa taille)!!?
rappel (salubre)
VDH a tourné contre les vents dominants(record 122jours..mais l'important n'est pas là)sur ADRIEN bateau alu
26,40m
30t
4,80 TE
bateau un "peu trop"(!!) grand pour des ballades cotières ou semi hauturières...mais pour tourner à l envers(et à l endroit aussi!) y a rien de trop...y a pas photo=
capacité à encaisser/tenue à la mer/confort/solidité de la bonne construction alu(toutefois on avait du reprendre l épontille de mat mal calculéé ou mal conçue)

22 nov. 2017

Un cétacé qui se met devant la quille, que ce soit au portant ou au près, ça fait des dégâts... Alain a préparé son bateau avec beaucoup de soin. Je suis déçu pour lui.
Et je lui souhaite de ramener Schouten à bon port.

22 nov. 2017

Surtout si le dit cétacé rend visite à une copine en déplaçant ses 20 tonnes un petit dix noeuds. Ça prouve une certaine robustesse de son voilier, je crains que beaucoup d'autres plus récents auraient pu voir leur quille rejoindre les araignées posées sur le fond .
Pour Sanders , il navigue sur une vieillerie :-D

Alain Magnan va ramener son bateau , on peut lui faire confiance, je lui souhaite le meilleur, ce mec est phénoménal .

22 nov. 2017

Savez vous quel est l'Australien qui a enchaîné deux tours de l'Antarctique avec un voilier un peu plus long ?
;-)

pas plus long cetait un ss34 et en fait il a fait une fois un tours et apres 2 tours dans la foulee son bateau s appelait peri banou

22 nov. 2017

Sparkman et Stephens de 14 mètres, lest augmenté, mat plus court et plus costaud, toute la structure renforcée.
Si j'ai bien compris...
:reflechi:

22 nov. 2017

www.jonsanders.com.au[...]page/5/
Ce sont des gens à part, la toute petite famille des 'bateaux conte le vents' . Alain Maignan a toute sa place dans cette histoire encore à écrire des grands marins , si peux nombreux à entreprendre un tel périple, comme des exemples de courage et ténacité. C'est vraiment dommage qu'il lui soit arrivé cet accident ,mais c'est le lot des aventuriers.

Ca c'est le deuxieme , peribanou 1 etait un ss34 de dix metre et de grande serie pour l'epoque

22 nov. 2017

A ma connaissance S et S 34 au départ des premiers tours . Qu'il ait pu être renforcé et ou surtout rallongé je ne sais pas. Mais ça semble en cohérence avec le programme et l’expérience. Ce qui définit avant tout ces bateaux est le rapport de lest important, allié a un déplacement relativement maîtrisé et des proportions dans les lignes bien pensées pour naviguer , en restant confort et sécure tout en étant pas bien grand .Même s'il ne sont pas les seuls a avoir ces qualités. Bien sur avec les quelques défauts qui les accompagnent .

22 nov. 2017

John Sanders :scie:

22 nov. 2017

Merci

23 nov. 2017

Les SS34, comme les She et les Swan, tous dessinés par O.Stephens ont un confort à la mer et un passage dans les vagues incomparables.

Ce sont des qualités qui n'existent plus sur les voiliers légers ou médiums actuels.

karibario.blogspot.fr[...]en.html

22 nov. 2017

Bonjour, je souhaite qu'il arrive à ramener son bateau à bon port, mais j' ai aussi une pensée émue pour ce pauvre cétacé!
Gorlann

Je compatis aussi pour le pauvre cétacé, mais on ne sait pas lequel des 2 à grillé la priorité à l'autre;
OK il y a des jours ou j'ai été mieux inspiré, j'aurais mieux fait de me taire.

23 nov. 2017

Un cétacé ou autre chose ??? 2 éraflures repérées à tribord...
Schouten aurait-il tapé quelque chose de dur ? Un sous-marin argentin par exemple...

je cite son blog :
"De retour vers la Trinité sur Mer, la mer est un peu plus calme, Alain gîté sur bâbord a contrôlé la coque de Schouten sur tribord et a découvert 2 éraflures peut être pas très longues mais creuses, limite de traverser la coque, encore heureux, elles sont au dessus de la ligne de flottaison, est ce que ça c’est produit la nuit du choc ?"

23 nov. 2017

Un réfrigérateur? Dans ces parages , à plus de 1000 milles du Brésil, par petit temps, nous avions longé un réfrigérateur...

23 nov. 2017

Faudrait peut-être songer à IMPOSER aux réfrigérateurs et cétacés d'être équipés de transpondeurs AIS!
Gorlann :acheval: :acheval: :acheval:

23 nov. 2017

C'était peut être une baleine qui tirait un frigo .Elle déménageait, hé oui. On a tous connu ça.

24 nov. 2017

J'épére qu'on continuera à avoir des comptes rendus sur son retour au bercail , la route avec un océan et demi a traverser en montant vers l'hiver avec un bateau fracassé va être une vrai galère de stress. Une autre épreuve avec données moins maîtrisées , en deux mot une nav de m..Pesante.

24 nov. 2017

s'il n'est plus en mode"tour du monde solo" il peut faire escale pour réparer,je vois pas l'intéret de remonter directement en prenant des risques

24 nov. 2017

C'est bien sur , mais on n'est pas dans la tête du bonhomme ,quitte s’arrêter autant faire tirer direct vers l'ouest et régler le problème à condition qu'il puisse se régler rapidos, la il fait demi tour et dit qu'il rentre c'est qu'il doit estimer pouvoir remonter pour l'instant.

24 nov. 2017

Bonsoir
On ne peut pas demander à quelqu'un qui pense pouvoir faire le tdm a l'envers avec ce voilier d'être raisonnable !
:-D

24 nov. 2017

C'est un acharné celui là , un pit bull de la mer.

24 nov. 2017

C'est vraiment dommage que son périple se soit arrêté ainsi. Même si cela fait partie 'du jeu', et que cela aurait pu être pire ça aurait du être bien mieux. Dépenser autant d’énergie et faire preuve d'un tel engagement est très rare de nos jours. Il faut être entêté plus que de raison, passionné mais pas trop pour y voir clair, et avoir un grand courage, pour espérer démontrer que ce qui parait sans aucun intérêt aux yeux de certains , ou trop stupide pour d'autres peu se tenter, car on a juste envie de réaliser une chose . Et même si ça loupe dans l'immense solitude qui s'en suit, il restera au moins le bonheur de l'avoir tenté , sur un t'i canote. Je lui tire mon chapeau a ce mec. Qu'il se rentre bien avec son bateau.
alainmaignan.files.wordpress.com[...]272.jpg

25 nov. 2017

Il continue sa progression vers le NE.
Difficile de comprendre, la vitesse indiquée passe de 12 à 6 nds d'un point à l'autre ?

26 nov. 2017

Il y a quelques points aberrants sur son trajet. Et les vitesses affichées y sont aussi impossibles. En plus elles sont exprimées en NM, ce qui n'est pas une unité de vitesse.

27 nov. 2017

On dirait qu'il va bien en tout cas...
communication de hier dimanche, rapportée sur son site :
"Alain remonte l’Atlantique en suivant les vents qui conviennent le mieux au bateau".

27 nov. 2017

Un truc tout bête , mais si tu te pointes à Montévideo ou San Paolo sans visa, que se passe -t-il ; ça doit pas être trop glop si tu y arrives, sans avoir eu comme intermédiaire les secours en mer ou un signalement aux autorités maritimes de ton avarie .

28 nov. 2017

Il a changé de direction depuis hier, il fait cap au NW, vers Rio ? Les Brésiliens ne sont pas des sauvages...
On peut arriver sans visa et le faire faire sur place. Mais il faut savoir s'expliquer, être de bonne foi et patient ! Les Français sont généralement bien accueillis :-)

28 nov. 2017

Testard comme il doit être , tant que la quille ne craque pas ,avec l’objectif qu'il s'était fixé , je le vois rentrer a la maison , un bol de soupe et au lit. Déjà arrivé à latitude des Antilles il pourra relâcher , à moins qu'un bon petit ..bord de prés sur les Açores qui lui laisse les archipels à tribord ne soit son option. J'imagine qu'a l'instant T ses seules pensées doivent se tourner vers la possibilité d'aller loin ou pas sans escale. Et sa sécurité.

28 nov. 2017

Il va mettre au moins autant de temps à remonter qu'à descendre... et il va arriver dans l'Atlantique Nord en plein hiver.
Faut pas rêver !
Il appelle son équipe à terre tous les deux jours on dirait.

29 nov. 2017

Depuis qu'il a commencé à préparer son bateau pour ce faire, il a déjà eu le temps d'y réfléchir plus d'une fois...

29 nov. 201729 nov. 2017

Il aura le temps de réfléchir à la pertinence de son défi !

:-D

29 nov. 2017

On sait jamais, un éclair de lucidité !
:-D

30 nov. 2017

Ce soir, c'est la petite île très isolée de Trindade qu'il semble viser... ? Elle est déserte, sauf une petite garnison de la marine brésilienne.
Il progresse en tout cas.
:-)

03 déc. 2017

Il continue vers la Trinité, quel courage!
Je crois qu'à sa place, j'aurais laissé tomber, vers le Brésil...

04 déc. 2017

Des nouvelles aujourd'hui :
"Toujours du près avec un vent de NO et une mer agitée... il aimerait se rapprocher des côtes mais pas facile,il espère dans 2-3 jours avec les alizés."
:-)

06 déc. 2017

ça y est, il a croché l'alizé de SE et la mer s'est calmée.
Il est à 17°S.
:-)

08 déc. 2017

Faut lui conseiller de jeter un oeil dans le rétro de temps en temps... le grand tri bleu arrive, plus que 250 milles environ.

;-)

08 déc. 2017

Il continue son petit bonhomme de chemin de galére de super marin, et va enfin pouvoir faire cap vers une terre, ce qui apparemment était jusqu'alors trop compliqué. A trop piloter les claviers on perd de la réalité, ça dé-z -augmente forcement. Bonne nouvelle on pourra suivre cette Aventure dans les semaines à venir.

09 déc. 2017

Sur son site à la date d'hier vendredi 8/12 :

"Appel d’Alain vers 16h

Position : Latitude 14° 10? S et longitude 27° 41? W

Hier la mer était calme, c’était une journée pour la strate, alors grand chantier avec le tissu, la résine, le pinceau et les odeurs, une couche hier matin et une 2ème en soirée, Alain se sent plus confiant pour la suite de sa remontée. La route est encore longue et la mer ne sera sûrement pas toujours aussi calme. Pour éviter de respirer les odeurs de résine toute la nuit, Alain a dormi à la belle étoile en s’attachant bien entendu, par chance il n’a pas plu et la température est de 29°."

Il n'est pas question de se rapprocher de terre ?
François sur Macif l'a doublé il y a peu et pas loin d'après leurs positions respectives ce matin... c'est ce que je soulignais hier.
:-)

09 déc. 2017

C'est ce qui est prévu lors de la vacation du 4/12. Mais pouvoir s'en rapprocher ne signifie pas vouloir y aller . Je crois qu 'il essaie de remonter autant qu'il le pourra.

10 déc. 201716 juin 2020

Nouvelles toutes chaudes :
"Alain va naviguer l’esprit plus tranquille après ces renforts de tissus et résine sur la varangue pour la pénible remontée de 5000 milles environ et dans une mer parfois bien formée. En ce moment la température est de 31°, il pense franchir l’équateur fin de semaine."
:-)

11 déc. 2017

C'est la varangue principale sur cette photo?

11 déc. 201716 juin 2020

Il faut remonter jusqu'au 20/11 sur son blog pour comprendre.
Oui il s'agit de la varangue principale.
Il a fait une photo juste après le choc.

en tout cas celle sur laquelle repose l'épontille.

Si elle est vraiment cassée ou descellée, je crains que malheureusement le petit bout de tissu polyester ne soit qu'un bien petit pansement ...

quand c'est une varangue qui ne sert qu'à tenir le plancher pas de soucis, mais là cela semble quand même plus structurel.

10 déc. 2017

A tout coup, comme ça va mieux on est pas l'abri qu'il refasse du sud dans quelques jours, direction le Horn . Devenant ainsi un '' Flying Breton'' , histoire de faire râler les Bataves.

11 déc. 2017

sans savoir à quoi ça ressemble en dessous?? je n'y crois pas...

11 déc. 201711 déc. 2017

Il a dit à plusieurs reprises qu'il n'a pas d'entrée d'eau...
.
"Schouten est un bateau solide et c’est tant mieux pour Alain qui pense que dans ce choc, l’impact s’est produit sous la quille et a fêlé la varangue, la carène n’a pas dû subir de dommages sinon il y aurait eu voie d’eau. La varangue est essentielle pour la structure du bateau c’est bien pour ça qu’Alain en prend grand soin. Chapeau aux constructeurs et ouvriers qui ont fabriqué ces voiliers d’une grande robustesse."
.
Il aurait pu envisager une escale à Joao Pessoa, il est pile à la latitude : il y a une petite marina bien connue des Français là où il aurait pu réparer peut-être ?

14 déc. 2017

Il a repassé l'équateur ce matin. TVB.

14 déc. 2017

franchement je pense qu'il montre un mauvais exemple a suivre pour un plaisancier qui aurait un probleme de ce genre au large,vu la possibilité de faire escale pour réparer sérieusement,maintenant c'est a lui de voir

15 déc. 2017

Je suis d’accord avec targaz.
De toute façon, utiliser ce type de bateau pour un tel projet est déjà un mauvais exemple au départ.... un bateau sérieux serais toujours en route.
Effectivement, la moindre des choses serais de faire un contrôle, c’est juste une question de bon sens.
Peu d’admiration pour ma part sur cette nav......

15 déc. 2017

Bah c'est un bateau sérieux, puisqu'il fait encore route. :reflechi:

Targaz et Imarra, je vous trouve dur avec Alain, ce n'est pas un perdreau de l'année, je lui fais confiance et lui garde toute mon admiration, cela ne retire rien au respect que je vous dois.

15 déc. 2017

Ils envoient fort, mais c'est ce que j'avançais plus haut, un Sun shine, c'est pas un Romanée !
:-D

15 déc. 2017

sun rise , pas un sun shine.

15 déc. 2017

je suis pas dur avec alain,c'est juste mon opinion et j'ai un grand respect pur ce qu'il fait et ce qu'il a déja fait,j'ai meme son livre

15 déc. 2017
15 déc. 2017

Eh non ! mais je me l'offrirai peut-être.
Un facteur, ça doit savoir écrire...
:-)

15 déc. 2017

"le facteur au long cours" édition de l'ancre de marine

15 déc. 201715 déc. 2017

Les références du livre, stp ?
Je cherche désespérément...
;-)

15 déc. 2017

Merci Flora...
Tu l'a ?
;-)

15 déc. 2017

Merci, Targaz
;-)

15 déc. 201715 déc. 2017

He les gars,
La majorité d'entre nous rêvons d'aller se prélasser au soleil en sirotant un Tipunch dans un mouillage paradisiaque sur notre bateau.
Lui son trip c'est de se transformer en dahut, de se geler les bur... et d''en prendre plein la tronche pendant 1 an.
Essayez pas de comprendre, essayez pas de vous mettre a sa place, il est pas câblé comme nous.

15 déc. 2017

Je ne pense pas que ce type de parcours était dans le cahier de charge des architectes du Sun-Shine...

:-D

15 déc. 2017

Salut iff, quand tu as "l'esprit aventurier" et que tu es très motivé, tu fais avec ton budget, qui dans 99% des cas est nettement inférieur à ce qu'il devrait être.
Penses-tu qu'Harlé avait dessiné le Muscadet pour traverser les océans? Et pourtant des centaines l'ont fait!
Penses-tu que Michel Franqueville avait dessiné le Loisir 7.30 avec dans le cahier des charges une navigation jusqu'à 80° N? et pourtant je l'ai fais, pas pour le record mais parce que je n'avais pas les moyens de partir avec un bateau plus approprié.
Après avoir contacté cet archi lors de ma préparation, il me l'avais fortement déconseillé et refusé de m'aider. Il avait juste consenti à m'indiquer le volume de mousse minimum nécessaire pour insubmersibiliser le bateau(car je n'avais même pas les moyens d'acheter une survie).
A mon avis, si tu avais offert à Alain Maignan(que je ne connais pas) un bateau conçu pour, je mets ma main à couper qu' il ne serais pas parti avec son Sun-Rise.
Gorlann

15 déc. 201715 déc. 2017

Tu veux dire que se prendre une vague dans la tronche toutes les trente secondes avec le vent et le courant en face c'est pareil qu'une toute les deux minutes au portant avec le courant qui va bien ?

:-D

15 déc. 2017

Voilà un avis que je partage à 100%.
Je suis sûr qu'il aurait préféré un "boréal" par exemple.

15 déc. 201715 déc. 2017

Je comprends ce que tu dis, mais un tour du monde, selon le sens, c'est pas la même musique.
;-)

15 déc. 2017

Je pense que si. La relation entre Alain et son bateau est forte. Il a préparé son Schouten avec une très grande attention. Je comprend qu'il veuille le ramener à la maison. Et son budget est ricrac.

15 déc. 2017

Puisque le monsieur te dis que c'est un Sun Rise! Arrêtez de vouloir minimiser son œuvre à la fin! :heu:

15 déc. 2017

sun rise ,pas sun shine c est encore moins grand

15 déc. 2017

Merci !

15 déc. 2017

Le voilà revenu dans l'hémisphère nord... Il a encore de la route à faire pour ramener son bateau.

18 déc. 2017

Pot au noir franchi avec son lot de grains et orages.
Il est à 9°N, c'est l'alizé par le travers pour minimum 20 jours.

18 déc. 2017

Sur qu'il va moins vite que Gabart au même endroit...

29 déc. 2017

Alain remonte toujours en Atlantique Nord... Bonnes Fêtes à lui.

Bonne fêtes Alain, je m’endors souvent avec toi , ta carte de visite que tu m'as donné il y a quelques années me sert de marque page et comme je m'endors souvent sur mon livre............

05 jan. 2018

Il vient de franchir la latitude du cap Finistère... mauvais temps depuis deux jours, il envisage de se mettre à la cape.
.
alainmaignan.wordpress.com[...]r-2018/

06 jan. 201806 jan. 2018

Météo France :
FINISTERRE.
Vent Secteur Ouest 5 à 6, parfois 7 au nord au début, mollissant 3 à 4 ce soir, puis revenant progressivement secteur Est demain matin, et secteur Nord 4 à 5 parfois 6 à la fin. Rafales.
;-)

06 jan. 2018

Si je comprend bien la carto de son site
il a effectué 39 Nm entre le pointage de 8h32 et celui de 4 h 34 -c'est plutôt très rapide quasi 10 knts de moyenne pour ce genre de bateau.
En revanche 1,5 Nm entre 0h34 et 4 h34 - probablement à la cape.
ou alors la carto déconne ??

06 jan. 201806 jan. 2018

Je crois qu'il faut regarder le bulletin météo "grand large" qui annonce du NE à N 6 à 7 avec mer forte dans sa zone.
Shouten est aux alentours de 13 W, bien au large des zones dites du "large"... ?
(oui je sais, il faut être aficionado de MF pour suivre, c'est pas toujours très simple)
D'ailleurs, en regardant sa trajectoire de près avec les points, on constate qu'il a peu progressé depuis le milieu de la nuit dernière.
Il était alors à 43°51 N et 13°37 W.
Son dernier point ce jour à 12H34 TU : 44°2 N et 12°44 W.
Il doit faire le gros dos.

06 jan. 2018

On a déjà remarqué que les infos de la carto sont bizarres...
J'ai aussi du mal à croire que ce bateau-là marche à 10 nds sur plusieurs heures dans du mauvais temps et de la grosse mer.
:reflechi:

06 jan. 2018

Il va pouvoir faire un tutoriel intitulé ''comment se taper les deux hémisphères d'un océan avec un bateau explosé -suite à un choc avec un ofni ''.
Super abnégation de sa part ,et belle page écrite avec son bateau, avec lequel la complicité ne sera que plus forte. Une belle histoire simple d'un gars vraiment admirable.

07 jan. 2018

explosé ?
:heu:
Espérons que non.
Au dernier point, sa route s'infléchit vers la Corogne à petite vitesse ?
A l'instant des nouvelles fraîches sur son blog :

"Appel d’Alain vers 16h

Position : Latitude 44°07? N et longitude 10° 26? W

Après avoir passé une nuit à se faire bringuebaler, ce matin Alain décide de se mettre à la cape, c’est à dire à la dérive face à la Corogne. Un vent de 25 à 45 Nds, une mer de plus en plus forte malmenait Schouten il a donc fallu prendre la décision de jouer la prudence. A 16h toujours vent fort et mer agitée, Alain attends une accalmie pour remettre les voiles, il ne faudrait pas que ça dure trop longtemps car il s’approche du rail des cargos.

Les conditions météo sont exécrables, froid, gros grains avec grêle, mais il est bien équipé au niveau vestimentaire."

07 jan. 2018

Remplaçons explosé par: trés endommagé, et le compte sera bon j’espère. Pas dans un état idéal pour se taper des heures de cape dans un tel coin en une telle saison , j'imagine toutefois que l'avarie est stabilisée.

07 jan. 2018

Le sens de l'adjectif explosé a beaucoup évolué je crois... dernièrement, on m'a dit que mon petit-fils avait "explosé" son anorak... en fait il était décousu aux manches ! Bref.
A la cape le bateau souffre moins en principe qu'en route au près...
Mais comme Alain n'évoque toujours pas de quelconque entrée d'eau, il faut croire que ça ne s'est pas aggravé en effet.
:topla:

07 jan. 2018

Vu comme ça il va virer belle île et repart pour un tour

08 jan. 2018

Quel courage! :bravo:

09 jan. 2018

Comme tu dis !
La remontée du golfe de Gascogne n'a pas l'air facile... 48 h qu'il fait des zigzags au nord du cap Finistère.
J'ai cru qu'il allait faire escale quelque part, mais non, il est reparti vers l'ouest cette nuit.

09 jan. 2018

Tu vois ça où, stp ?

;-)

09 jan. 2018

La Corogne lui tend les bras, et il continue?

09 jan. 2018

tu as les liens dans le titre du post. ceci dit, au dernier pointage , plus de 80 milles en 4 h vers l'est ! y'aurai pas un bug?

09 jan. 2018

Oups, merci !
;-)

09 jan. 2018

Avec le premier lien dans le titre du fil, il faut zoomer au maximum sur sa position pour comprendre la route suivie.
Il y a un point toutes les 4 h.
Je ne comprends pas moi non plus qu'il ne s'arrête pas, mais c'est son trip...
Il communique avec son équipe par téléphone un jour sur deux en fin d'après-midi, depuis le début. On en saura plus ce soir ?

09 jan. 201809 jan. 2018

Avis de fort coup de vent à tempête qui va le concerner...
.
www.meteofrance.com[...]lletin/
BMS Large Atlantique n° 24
:oups:

09 jan. 2018

Nautisme information,,12 min ·
...40 conteneurs tombés à la mer au large de la Corogne...
[url=www.facebook.com[...]Vernes/ ]
:-(

09 jan. 2018

Tombés ou laissés tomber?

10 jan. 2018

Une petite pensée pour le facteur :
à partir du milieu de la matinée, vent S à SO 8-9 violentes rafales, mer grosse.
Il est au milieu du golfe de Gascogne, dans la zone du large "Rochebonne" de MF.

10 jan. 2018

D'après sa carto, il avance très bien.
D'après windy le vent semble maniable, sûrement de la houle...
Ses supporters l'attendent.
;-)

10 jan. 2018

Ce que je viens d'indiquer, c'est la prévision MF pour les 24 h à venir, windy donne la même chose si tu actives l'animation...
Il lui reste minimum 100 milles à faire pour atteindre Belle-Île.
Oui j'ai vu que le blog appelle ses supporterss à l'accueillir en mer samedi, ça laisse de la marge.
;-)

10 jan. 2018

Si il se débrouille bien, il peut être frais dispo aprés un peu de sommeil pour la distribution du courrier a belle île ,ou la Trinité pour la tournée de samedi matin . Ça fait presque 100 jours qu'il n'ont plus rien dans leur boite , il va sa faire appeler Jules.
Blague à part ils soulignent (à terre) souvent l'importance de ses partenaires, ceux ci peuvent être fier de leur poulain, c'est pas un boulet.. Il a renvoyé une bonne image de perspicacité et de sérieux.
il aurait pu aller se taper la vida loca à copacabana au frais de la princesse . :-D

11 jan. 2018

La carto n'est plus à jour.
Le dernier point date de la nuit dernière à 0h34, quelques milles au large de Belle-Île.
Serait-ce pour entretenir le suspense ? Sur le blog, on prend les réservations pour la vedette qui doit aller à sa rencontre samedi matin (15 € la place)...
Bizarre quand même !
:jelaferme:

11 jan. 201816 juin 2020

Il a croisé sa route!
Dommage que je n'aie plus de bateau, je serais bien allé à sa rencontre..
Mais sans sauter par-dessus la Pointe des Poulains!

11 jan. 2018

ya un truc qui colle pas mai j'ai déja mon idée

11 jan. 201816 juin 2020

il aurait du etre arrivé

11 jan. 2018

Il est arrivé à Port Haligen.

:bravo:

11 jan. 2018

Haliguen pour pas vexer Papy boom

11 jan. 2018

Donc en fait il a juste fait une petite balade de La Trinité à Port Haliguen ! :jelaferme:

Aîe, non pas sur la tête :acheval:

11 jan. 2018

Un immense BRAVO à lui pour avoir ramené son bateau sans assistance ! :pouce: :bravo: :bravo: :bravo:

12 jan. 2018

Il quittera Port Haliguen demain matin vers 8h pour La Trinité, ce serait sympa qu'il y ait beaucoup de monde pour l'accueillir! :bravo: :bravo:

12 jan. 2018

On veut des photos....
Bravo à lui! :bravo:

12 jan. 2018

Va-t'il réussir à mettre moins de 98 jours pour faire le trajet Port-Haliguen La Trinité?
Les paris sont ouverts!!!
:acheval: :acheval: :acheval:
Gorlann

12 jan. 2018

La boucle se boucle en douceur, comme disait calypso dans le fil initial ce(s) breton n'est pas un rigolo. Dommage pour le choc, ça fait partie du jeu de roulette, et on peut se demander si les conséquences auraient été les mêmes avec un coque en métal ou un poly ancienne génération selon l'impact. Et autre avis perso , la question à vite éluder, de savoir ou on en serait plus ou moins après 98 jours sur la route qu'on avait prévu .
Tous ces détails mis à part, chapeau Monsieur, car on apprend toujours beaucoup des bons, en mode ainsi décalé qui nécessite beaucoup d'efforts, et qui continuent l'histoire d'une manière 'calée' sur la foulée des grands navigateurs , cela devient rare donc très précieux.

12 jan. 2018

Bravo et respect
JM

12 jan. 2018

Bravo et respect
JM

12 jan. 201816 juin 2020

Photo prise jeudi soir peu après son arrivée à Port Haliguen : ce n'est pas lui faire injure que de dire que la déception se lit sur son visage.

12 jan. 2018

Rien a voir, un petit son .

12 jan. 2018

Demain, ça fera 100 jours qu'il est parti.
Son aller-retour La Trinité - l'Atlantique Sud à la latitude de Mar del Plata, (38°S) c'est pas loin d'un demi TDM grosso modo.
Va-t-il repartir après la réparation de la varangue ?
:oups:

13 jan. 2018

Contre les vents dominants : deux fois la route, trois fois le temps, quatre fois... la casse !
:reflechi:

13 jan. 2018

292 jours por Chay Blyth sur British steel .
www.bythedart.co.uk[...]art.jpg

Bravo Alain, respect

14 jan. 2018

J’espère qu'on aura quelques petites vidéo de cette aventure et un petit récit audio du voyage en mode voici mon périple. Si ce n'est pas le cas, on avait qu'a le faire, si on veut savoir, je comprends très bien.

14 jan. 2018

Respect pour un grand navigateur, sur un petit bateau.

28 jan. 201816 juin 2020

Bonjour,
Photo de la jonction quille coque de Shouten.

29 jan. 2018

Bonjour,
Impressionnant !
Plein d'eau dans la quille, obligatoirement.
On sait s'il va faire réparer et comment ?

29 jan. 201829 jan. 2018

Bof un peu de mastic et on ne verra plus rien. :mdr: :mdr: :jelaferme: :acheval: :acheval: :pecheur: :pecheur: :goodbye:

28 jan. 2018

La catastrophe n'est passe' loin !

28 jan. 2018

La vache !!!

29 jan. 2018

Comment sont les garanties situées en arrière de la quille ?

29 jan. 201829 jan. 2018

Vu l'état des varangues sur les photos qu'Alain a prises après le choc et avant la réparation de fortune, je pense qu'un déquillage s'impose. Il a bien fait de renoncer et a eu de la chance de ramener son bateau... mais connaissant un peu le bonhomme, ça ne m'étonne pas qu'il ait fait ce choix.

Je pense aussi que l'arrière de la quille a du rentrer un peu dans la coque...

29 jan. 2018

n'empêche, quand il a sortis le bateau, j'imagine pas ce qu'il pensait :

"alors, minute de vérité, ai-je bien fait de faire demi-tour ???.. tadaaaa"

Heu, oui quand même

30 jan. 2018

Qu'aurait-il décidé s'il avait vu la quille quand il a fait demi-tour?

30 jan. 201816 juin 2020

C'est pas pour rien que le Golden Globe 2018 se fera avec quilles longues et safran accolé !

;-)
[url= photo[/url]

30 jan. 2018

ça sa tiens !

31 jan. 2018

Il y a du nouveau sur son blog, avec quelques photos de plus. La suite en juin...

alainmaignan.wordpress.com[...]/

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

Souvenir d'été

  • 4.5 (135)

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

novembre 2021