AIS. Pourquoi couper le transpondeur ?

Hello,

C'est un sondage ;-)
Pourquoi avoir envie de couper le transpondeur de son AIS quand on est un plaisancier ?
Je comprends que la possibilité de ne pas émettre sa position a un intérêt pour les militaires, les coureurs ou les pêcheurs. Mais pour un plaisancier ?...

Si vous couper votre transpondeur,est-ce
- Par principe, car vous trouvez désagréable de vous sentir fliqué, même si personne ne vous recherche ?
- Parce que vous êtes en croisière avec votre maitresse alors qu'officiellement vous êtes en séminaire à Paris ?
- Pour faire des économies d'électricité ?
- Parce que ça trouble votre sensation de liberté ?
- ...?

Allez, dites nous tout ! ;-)
Et surtout ne nous dites pas que vous ne répondez pas car vous ne voulez pas dire pourquoi vous ne voulez pas qu'on sache pourquoi vous coupez votre AIS. Histoire de serpent qui de mord la queue.

Amicalement.
FX

L'équipage
06 juil. 2022
06 juil. 202206 juil. 2022

Pour pas que femme sache qu'en fait, je ne suis pas au boulot...
Pour éviter d'etre contrôlé trop souvent (la nature humaine fait qu'on va vers la facilité, c'est plus facile de cibler un bateau qui signale sa présence, surtout quand les décisions et ciblages se font dans un centre de commandement loin de la zone...)

06 juil. 2022

Bonjour,

Par prudence, certaines régions de l'Afrique et de l'Amérique du Sud, le piratage (sont à l'écoute)

06 juil. 2022

Pour vivre heureux vivons cache c rst toyt simple

06 juil. 2022

Hello Tatihou,

Oui, je connais cette expression "Pour vivre heureux vivons cachés", mais elle est tellement passe partout qu'elle veut tout dire et rien dire.
Pourrais-tu développer ?

Amicalement.
FX

06 juil. 2022

Sujet de philo un peu long a develleper ici mais tu as deja une reponse de kivoa

06 juil. 2022

Pour pas se prendre un pv en sortant de Cherbourg... 😉

06 juil. 2022

l'AIS est un extraordinaire moyen de securité , les solitaires savent de quoi je veut parler .
ne pas avoir de transpondeur peut ce concevoir vu le prix , encore qu'un matsutec vaut dans les 300 euros et on peut faire l'impasse sur d'autre matos moins indispensable pour acquérir un transpondeur, , mais le couper quant on en a un pour un plaisancier lambda est un geste imbécile digne du pire égoiste qui ne mérite qu'a se faire percuter .

06 juil. 2022

pour éviter les jugements hâtifs alors quil était écrit que c'était un sondage....

07 juil. 2022

Non non je suis du même avis, ceux qui le coupe ne mérite que de se faire couper en 2...

07 juil. 2022

Chez nous on dit a des grandes gamelles .... :)

06 juil. 2022

Je ne l'allume pas car pas de tronspondeur !

06 juil. 2022

Hello KivoaLai,

"...Pour pas se prendre un pv en sortant de Cherbourg..."
Pourquoi, qu'est-ce qu'il se passe en sortant de Cherbourg ?

Amicalement.
FX

06 juil. 2022

Voir le fil plus de tolérance à cherbourg

06 juil. 2022

en remontant de Roscoff à Cherbourg l'été dernier en période Covid, nous voyions à l'AIS un autre voilier à peu près 5 miles devant nous. A une distance d'à peu près 15 miles de Guernsey son AIS s'est éteint. On l'a retrouvé mouillé dans une crique au sud est de Guernsey. De notre coté nous sommes allé mouiller pour la nuit sous Castle Cornet comme indiqué par les autorités. C'était un bateau d'un pays du Nord, il n'y a pas que les francais qui jouent avec les règlements ;-)

06 juil. 2022

Pour entrer en Croatie. À Vis, Les gardes côtes te pistent et si tu t’accorde une petite sieste avant d’aller directement au bureau dès l’ouverture, tu as une amende en guise d’accueil.👮‍♂️

En régate pour ne pas informer tes concurrents 😏

Pour énerver abalone38 😜

06 juil. 2022

Question tout à fait naïve : comment fait on pour couper son transpondeur ?

06 juil. 2022

Si c est un camino il suffit de mettre
Un petit interrupteur entre fil rose et bleu tout simplement

06 juil. 2022

Certains (beaucoup) de transpondeurs ont deux bornes à relier à un interrupteur pour obtenir ce résultat.
C'est documenté dans les notices des appareils.

06 juil. 202206 juil. 2022

J'ai un class B "simple" (cstdma), je coupe l'émission généralement quand je vois plus de 20-30-40 class A, d'abord je vérifie et dans ces cas l'émission de ma position peut avoir des retards de plusieurs minutes, donc au lieu de faire croire aux autres que je suis dans un endroit où j'étais cinq minutes auparavant ils ne me voient pas à l'ais. Il faudrait avoir confiance dans le fait que les recepteurs AIS des navires signalent ce genre de retard, et que leur veille y fasse attention, c'est peut-être le cas mais je ne sais pas avec certitude donc je ne prends pas le risque. Pour les class A j'ai un amplificateur de retour radar qui me donne beaucoup plus de confiance, une cible ARPA c'est en temps réel et ça fait sonner toute sorte d'alarme dans l'instrument prince pour la veille sur les navires.
Il me faudra peut-être un jour passer à un AIS B+.

07 juil. 2022

Salut.Perso je le coupe pas j’oublie systématiquement de le brancher .
J’ai un petit protocole à faire avec l’iPad et j’avoue souvent je fais pas la manip.
Bon pour des navs de nuit ou dépassant une journée là il fonctionne…
Pas parano pour un sou être vu ne me pose aucun soucis …
Bonsoir.

07 juil. 2022

Un mouillage Turque incognito car l’entrée n’a été faite.

07 juil. 2022

Je ne coupe jamais l'émission mais il m'arrive de plus en plus souvent de couper la réception. Dans certains coins et certains jours, il y a tellement de cibles que j'ai du mal à lire la carte.

07 juil. 2022

Question de béotienne en la matière :
En dehors des endroits très très fréquentés, il n'y a pas moyen de régler la zone sous surveillance ?
Par exemple : cibler tout ce qui est autour entre 2 et 10 milles.
(moins de 2 milles, on les a en visu, plus de 10 milles, on s'en fout...)
Quand un bateau entre dans la zone "protégée" des 10 milles, il y aurait une alarme.

07 juil. 2022

Ca doit dépendre des logiciels. Sur le mien tu peux régler l'alarme en fonction du CPA (point d'approche au plus près) et du TCPA (temps d'approche au plus près). En côtier, le risque de se contenter d'une alarme de "zone", c'est qu'elle sonne trop souvent, qu'elle te soule, et qu'à la fin tu la désactives.

Le truc est expliqué ici : digitalyacht.fr[...]t-tcpa/

07 juil. 2022

Bonjour Flora,
Sur ma VHF qui fait récepteur AIS on peut régler le range de réception de 0,5nm à 5nm mais ça ne joue que sur l’affichage de la VHF et je suppose sur l’alarme de celle-ci.
Sur ma tablette je reçois toutes les cibles quel que soit ce réglage.
Je n’utilise pas l’alarme tonitruante de la VHF mais celle de la tablette qui Gère le CPA (closest Point Approach).
L’AIS passant par les ondes Vhf, je ne pense pas qu’on puisse limiter la zone de réception.

07 juil. 2022

Bonjour
Oui on peut faire des réglages précis avec de bons logiciels, ci-joint par exemple une partie de la page de qtVlm.

07 juil. 2022

Merci à tous les 3... il faut donc se pencher sérieusement sur le mode d'emploi !
En côtier, on désactive et au large, on cible avec alarme ?

@yantho
J'aime bien : ignorer si la distance à la cible est supérieur à... (on peut se contenter de 20 NM)

Le plus sympa : montrer seulement les amis et ne pas afficher les cibles au mouillage...

Bon j'ai appris des choses !

07 juil. 2022

On peut descendre "ignorer" aussi bas que 1' !

08 juil. 202208 juil. 2022

Flora, je pense qu'il vaut mieux ignorer les cibles en fonction du TCPA et CPA.
20NM ça va encore largement mais ignorer les cibles en fonction de la distance, suivant ta vitesse et celle du bateau qui t'arrive dessus, ça peut faire court.

22 juil. 2022

Bien sûr beaucoup d’appareils permettent de filtrer les cibles visibles selon plusieurs critères : vitesse minimale, CPA et/ou TCPA, cibles au mouillages, distances etc.

07 juil. 2022

sur le ton de l'humour:

"Notre liberté se bâtit sur ce qu’autrui ignore de nos existences". (Soljenitsyne)

07 juil. 2022

Bonjour,
si vous coupez votre AIS pour ne pas être "vu", pensez à couper toutes vos sources d'émissions électromagnétiques.
La marine Nationale de chaque pays (et aussi des entreprises de services) vous observe à partir des constellations de nano-satelittes qui tournent autour de la terre à basse altitude. Le décodage des signaux AIS n'est pas leur seule fonction. Ils détectent aussi les incendies de forêts. Ainsi que toutes les émissions du genre téléphone satellites, et aussi vos smartphone, les réseaux WiFi du bord, les commandes d'objets par le réseau du bord ...

L'objectif est simple: Un chalutier est dans une zone interdite. Il a coupé son AIS depuis longtemps, toujours en route il est observé par les ordinateurs de la Marine Nationale qui reçoivent tous ces signaux émis par un navire. Puis il ralenti et commence sa pêche. L'ordinateur lance une alarme qui est traitée par l'officier de quart.

Pour l'instant ils ne s'occupent pas trop de nos petits navires, mais les données concernant vos positions le type d'ondes émises sont stockées dans le Big Data des militaires.

07 juil. 2022

Je te trouve bien optimiste sur les capacités réelles de suivi or AIS de la chaine semaphorique...j'en aurai de belles à raconter mais...chuttt ! 🤫
Certains services avec un ciblage particulier peut-être...mais en tous cas, ni les gengens, ni les Aff Mar, ni la douane.

07 juil. 202207 juil. 2022

Je n'ai aucun soucis pour suivre un Ais de classe A partout dans le Monde par SAT-AIS
Pour un B+ c'est avec des trous sauf si l'utilisateur a activé le messages 27 de son émetteur AIS, dans ce cas c'est comme pour un classe A
Pour les classes B c'est moins de points car il faut que le satellite soit au dessus du bateau, mais 2 à 3 points par jour
est courant

Pour l'analyse des déplacements des navires par notre Marine c'est le système ANAIS qui va s'en charger
Seuls les militaires y ont accès et les CROSS sur demande spéciale, assez souvent la douane

Les affnav utilisent leur capteurs classiques embarqués

07 juil. 2022

Les sémaphores ne transmettent aucune donnée AIS vers les serveurs publiques
Les stations terrestres AID sont toutes bénévoles
Seules celles de Marine traffic sont contrôlées pour la qualité des données. Les autres services d'affichage AIS acceptent tout sans contrôle

07 juil. 2022

Y a quand même un truc qui s'appelle la CNIL en France...

07 juil. 202207 juil. 2022

La CNIL tu as raison Flora, mais aucune donnée privée n'est transmise par AIS, de plus la norme a spécifié que toutes les données de localisation sont publiques . Le numéro de MMSI n'est pas privé.

Toutes les armées des états "modernes" utilisent cette méthode d'identification d'un navire par sa signature électromagnétique qui est la somme de tous les équipements électriques/électroniques à bord d'un bateau. Cette signature est dynamique. Dans le temps on disait "les parasites" , et bien ces parasites sont la signature du bateau.

Ce sont les Coast Guards USA qui ont été les premiers à utiliser cette méthode pour surveiller leurs côtes, les plus équipés sont les Canadiens, les plus inventifs les Français etc ...

Leur soucis est de disposer de logiciels rapides pour analyser les données pour lancer la cavalerie sur les méchants pêcheurs, passeurs de drogue, passeurs d'humains.

Démarré en 2002, Le système national Français de surveillance des approches maritimes s'appelle SPATIONAV
Le futur est commencé depuis Juin 2021 La Marine Nationale à retenu CLS (Filiale du CNES de Toulouse) pour développer le nouveau système basé sur la solution THEMIS de CLS. (300 satelites utilisés)

CLS a développé des drônes, largueur de radeau de sauvetage, vivres etc ... pour une intervention rapide guidée par le réseau de satellites.

Un jour le sauvetage autonome existera.


Dans les temps ancien en passant Ouessant je naviguais dans un noroit assez fort sous génois seul, GV bien rangée. Cela a attiré l'oeil des douaniers et des Affaires maritime. J'ai eu la visite des douanes d'abord qui m'ont suivi au delà du chenal Four, ensuite les Affaire Maritimes m'ont accueillies pour "m'aider" à rentrer à l'Aber Wrac'h. ensuite une fouille détaillée du bateau, les papiers du bateau, de l'équipage, le matériel de sécurité.... Je suis reparti le lendemain. Pourtant à l'époque pas d'AIS, pas de téléphone portables, pas d'analyse des parasites, pas de radar SAR . Mais mon comportement n'était pas normal, naviguer sans GV était un indice d'un équipage pas très sur de lui, qui veut cacher quelque chose ou ne pas risquer de l'abimer en allant doucement.

07 juil. 2022

J'ai navigué tous les hivers en Méditerranée (novembre à mars) pendant plusieurs années, je te dis pas les fois où on a été contrôlés au large ! Sans AIS.

07 juil. 2022

Quelle est "la norme qui a spécifié que tous les données AIS sont publiques" ?
A niveau ITU/UIT, l'AIS fait partie du "service radiomaritime", ce service est fait pour/destiné à des usagers spécifiques que sont les participants du monde radiomaritime. Parmi ces participants, il y a des communications qui sont individuelles ou "à toutes les stations": l'AIS est typiquement une communication du service radiomaritime "à toutes les stations", comme un Mayday ou un bulletin météo, cela veut dire que tous les participants du service radiomaritime peuvent y avoir accès.
Quelle est la norme qui permet à un participant quelconque du service radiomaritime de rediffuser l'information à des destinataires qui ne font pas partie du tout du service radiomaritime?
SI j'entends une communication via VHF sur un canal quelconque je suis tenu au secret, si je répète le contenu à d'autres personnes c'est du pénal, pur et simple, violation du secret de la correspondance privée.
Que Marinetraffic Vesselfinder etc soient tolérés est un compte, mais où est le texte de cette norme qui permet la diffusion de communications radiomaritimes à des destinataires non participants du système radiomaritime?
(Il y a la même question dans d'autres secteurs des communications, ex. radioamateur, regarder "third party traffic" il y a un monde de règles et interdits.)

07 juil. 2022

Très bien exprimé !👍

07 juil. 2022

"où est le texte de cette norme qui permet la diffusion de communications radiomaritimes à des destinataires non participants du système radiomaritime"

C'est une bonne question, à poser à L'ANFR.

Mais bon, cela diffuse simplement le nom du navire, il n'y a pas de données personnelles, sauf à considérer que le nom du navire est une donnée personnelle, ce qui me parait un peu tiré par les poils du cul. Je pense que le biais dans ton analyse, c'est que tu qualifie de "communication" l'envoi d'une position. Stricto sensu tu as raison, mais bon, en général par communication on entend conversation. Mais sur le fond et en toute rigueur, je suis d'accord avec toi, "où est le texte ?"

07 juil. 2022

un numero de compte bancaire est une donnée personelle

07 juil. 2022

Tu as raison Roberto je n'ai pas trouvé. La Marine Nationale en fait ce qu'elle veut elle est au dessus de tout

Pour la commercialisation des données SAT-AIS par Maritine Traffic et autres ils ont certainement étudié la question je pense.
En tout cas le service SAT-AIS est de plus en plus vendu aux compagnies maritimes ou autres demandes soit de recherche d'un bateau, d'une flotte ou simplement de statistiques pour naviguer au meilleur endroit pour moins consommer, ou pour nous pour éviter ces couloirs maritimes surchagés.

Les données des Stations terrestres elles ne sont pas commercialisées, car tout repose sur l'amateur et le bénévolat. Pour l'instant seul Marine Traffic dévoile ses stations terrestres, Vesselfinder, ceux qui le souhaitent, les autres afficheurs de données ne le veulent pas.

Je vais arrêter bientôt l'AIS de la maison, j'envoie les données AIS sans les répéter ni les voir ni les stocker à tous pour ne pas faire de jaloux.

07 juil. 2022

Une fois pour aller d'Asilah à Gibraltar, tous les marins rencontrés m'avaient dit de tout couper à bord, y compris les feux de nav' la nuit pour ne pas me faire emmerder par les douanes, les passeurs et autres contrebandiers ... avec moultes histoires incroyables à mettre le frisson et arrêter la navigation. En vrai, je ne me souviens plus du tout de ce que j'ai fait (je crois que j'avais rien éteint du tout) mais petite traversée idyllique sous les étoiles à croiser les rubans de cargos et je suis arrivée à bon port sans la moindre inquiétude. Faut se méfier des histoires de marins.

Par contre, je débranche l'AIS au port et en côtier, c'est trop chiant toutes ces cibles partout (ça coupe tout, émetteur/récepteur)

07 juil. 2022

Je débranche jamais mon AIS; Comme ça, quand il y a le concours "devinez quel phare je passe", Courtox gagne à tous les coups.😀😀

07 juil. 2022

Je regarde aussi les photos, les cartes marines. D'autres utilisent des fonctions d'analyse d'images disponibles sur le Web. Je ne connais pas le MMSI de tous les membres de H&O, donc l'AIS est pas trop utile, mais cela pêrmet d'être certain parfois.

😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

07 juil. 202207 juil. 2022

En regardant les deniers textes sur AIS switch off, les petits navires non SOLAS peuvent éteindre et allumer leur AIS sans contraintes ni risque d'amendes. Ce qui est le cas pour tous les navires SOLAS.
Donc les bateaux de pêches qui coupent l'AIS ne peuvent pas être sanctionnés.

casualnavigation.com[...]ff-ais/

When can a small boat switch off AIS?
Small boats can usually switch off their AIS whenever they want. The main exemption is if local rules apply, requiring them to have operational AIS.
According to international regulations, AIS is compulsory only on the following vessels:
Cargo ships >300 GRT on international voyages;
Cargo ships >500 GRT on all voyages;
All passenger ships.
Small boats fall outside of the compulsory categories, so they have no legal obligation to carry AIS at all. For this reason, they usually have Class B AIS fitted, which gives them most functions but does not comply fully with SOLAS carriage requirements. These units can be turned on and off whenever the owner wants.

07 juil. 2022

Merci pour toutes ces précisions et CQFD !

07 juil. 2022

Pourquoi je devrais éteindre mon ais, qui me rend (ou peut me prendre) service quand je suis en mer, pour éviter que des gens à terre le voient?
Je veux exercer tout mon droit de transmettre à ma convenance mes données AIS en mer (ou pas, n'étant pas Solas), et j'ai tout mon droit (vu qu'aucune exception légale ne paraît exister) pour exiger qu'elle ne soient pas rediffusées à terre.
Cela me paraît très simple; si Marinetraffic veut rediffuser mesdonnées il devrait 1. s'assurer que ce soit légal du point de vue ITU/radiomaritime (pour le moment aucune autorisation explicite); 2.demander mon autorisation pour la rediffusion à des tiers, étant moi même l'originateur de cette communication de données.

07 juil. 2022

S'il fallaitbdes autorisations pour notre securite ...ca se saurait :

france3-regions.francetvinfo.fr[...]00.html

Un lien bien utile sur ce que l'on sait faire à minima aujourd'hui sans rien vous demander

07 juil. 2022

Chaque pays a ses règles sur les données personnelles et publiques
La commission Européenne travaille à sortir une loi commune là dessus
J'ai contacté la CNIL . Ils n'ont pas reçu de demandes sur l'usage des données AIS

07 juil. 2022

Mais Courtox, pourquoi suis-tu les AIS de tous ces bateaux ? C'est ton boulot ?

07 juil. 2022

Mon boulot c'est naviguer sur mon bateau (quand je suis en forme) le plus possible pour bien remplir le temps de la retraite
A la maison cela fonctionne tout seul, antenne à 40 m d'altitude avec plein de bateaux dans un rayon de 60 milles
C'est une station terrestre de Marine traffic
J'en profite pour router ces données vers Vesselfinder,AIS-HUB et 3 autres
De temps en temps des familles me demandent de retrouver le bateau du grand père qui est sur le Pacific qui a oublié d'envoyer des messages
Sinon je ne passe pas mon temps devant les cibles AIS j'intercepte juste les balise MOB AIS qui me lance une sirène et je passe un coup de téléphone avec le CROSS Etel pour faire le relais

07 juil. 2022
07 juil. 2022

Bonsoir,

tant que les données AIS seront accessibles à tout le monde, je n' aurai pas d' émetteur.

Parmi tous les navigateurs "pro-transpondeurs" ET qui ne voient aucun problème à ce que tout un chacun puise savoir à tout moment où se trouve leur bateau, j' aimerai bien savoir ce qu' ils diraient si tout un chacun pouvait,en quelques clic, savoir avec le n° de plaque, où se trouve leur bagnole, dans quelle direction elle va et à quelle vitesse elle roule?

Le jour où les données AIS ne seront captées QUE par les navires sur zone et éventuellement la famille et amis (avec un code), je m' équiperai immédiatement d' un émetteur.

Et qu' on ne vienne pas à nouveau me dire "que je navigue furtif", car ceux qui veillent un minimum peuvent voire mon bateau bien mieux que la moyenne avec le haut de toutes ses voiles en orange fluo, avec des bandes réfléchissantes Solas dans le mât et les voiles, et dans quelques jours avec le haut du mât et la casquette de descente en orange fluo!

Gorlann

07 juil. 2022

Bonsoir
On peut suivre un bateau par AIS avec son MMSI mais par le nom du propriétaire ni son adresse postale
Chacun est libre
Pour ne pas être vu par les Satellites AIS il suffit de mettre une petite plaque de fer au dessus de l'antenne comme au dessus d'une cheminée
Alors avec un émetteur de classe B et une petite antenne queue de cochon seul ceux qui sont à moins de 5 milles autour de toi pourront te capter

08 juil. 2022

Bon à savoir !

08 juil. 2022

Ouh là,Gorlann t'exagères...

Tu as un transpondeur,tu l'allumes ou tu l'éteins,tu bloques ou tu bloques pas l'émission .
Tu es libre .
Selon le lieu ou les dangers...

C'est pas de nuit en traversant un rail que tes couleurs fluos changeront quelque chose.

Bon,après je suis avec un client dont le transpondeur déconne total,on a fait l'aller et on rentre demain de Corse sans,ça ne change pas la face du monde...

J'ai plus peur qu'il s'endorme,il m'a dit à l'aller qu'au fond il y avait peu de chance d'une réelle collision donc il pouvait dormir un peu dans son quart...ça m'a glacé...je n'ai rien dit on était arrivés...

Va falloir mettre les points sur les I pour demain,ou le mettre dans un avion,hi hi hi

10 juil. 2022

J'allume l'AIS quand je quitte mon poste de veille. Je l'éteint quand je suis sur le pont, ainsi que tout le superflus pour que les batteries puissent recharger.

10 juil. 2022

Salut, à partir du moment où vous avez un ais à bord, il est interdit de naviguer éteint. Beaucoup de gens pensent que cette interdiction ne concerne que les navires qui sont contraints d'avoir cet équipement à bord mais non, ça s'adresse aux plaisanciers tout autant.
Si vous avez un transpondeut à bord il est interdit d'en couper l'émission.

25 juil. 2022

Peux-tu donner la référence du texte obligeant à conserver l'émission de l'AIS fonctionnelle?
Merci!

25 juil. 2022

www.voileetmoteur.com[...]/106864
Désactiver volontairement l’AIS dans le cadre d’une intention frauduleuse constitue une infraction. Dans le cas inverse on peut parfaitement couper l'AIS s'il n'est pas obligatoire

26 juil. 2022

Pfffff cette revue est loin d'être une référence. Ils écrivent :
"La convention SOLAS exige que tous les navires équipés d’AIS le maintiennent en exploitation en permanence, (...)".

C'est mal écrit.

Les navires tenus à posséder un AIS par la convention SOLAS doivent le maintenir en fonctionnement. Ils ont interdiction de le couper, sauf circonstances particulières. Mais ceci ne concerne que les navires tenus par la convention SOLAS, pas nos voiliers de plaisance !!!

26 juil. 2022

Le texte n'est pas vraiment clair.
En effet, un changement de pays impose le remplacement du MMSI.
Je doute que l'administration française puisse accéder facilement aux fichiers des autres pays.

Par ailleurs, combien de temps les traces AIS sont conservées pour analyse? 7 jours comme pour le stade de France?

Bref, je pense que la chasse aux contrevenants est plus basée sur des dénonciations, par extension d'enquête en cours ou opération coup de poing aléatoire que ordre des "Autorités".

10 juil. 2022

Salut, à partir du moment où vous avez un ais à bord, il est interdit de naviguer éteint. Beaucoup de gens pensent que cette interdiction ne concerne que les navires qui sont contraints d'avoir cet équipement à bord mais non, ça s'adresse aux plaisanciers tout autant.
Si vous avez un transpondeut à bord il est interdit d'en couper l'émission.

11 juil. 2022

Bien-sûr. C'est sûrement plus sécuritaire de tomber en panne de batterie dans le rail car tout l'électronique devait légalement rester allumé. Je navigue sur une petite unité avec une capacité de sa batterie limitée à des courtes sorties.

10 juil. 2022

Salut, à partir du moment où vous avez un ais à bord, il est interdit de naviguer éteint. Beaucoup de gens pensent que cette interdiction ne concerne que les navires qui sont contraints d'avoir cet équipement à bord mais non, ça s'adresse aux plaisanciers tout autant.
Si vous avez un transpondeut à bord il est interdit d'en couper l'émission.

10 juil. 202210 juil. 2022

Quelle référence ? Quel article ? Quelles sources ?

10 juil. 2022

??????????????
Une source officielle ?
La convention SOLAS interdit en effet de couper le transpondeur, sauf pour motif légitime, mais la convention SOLAS ne s'applique qu'aux navires qui y sont soumis.

10 juil. 2022

Elle est bien bonne celle-là ! 👍🤣🤣🤣🤣🤣

10 juil. 2022

Une "interdiction" existe pour les bateaux (Solas et non Solas) qui ont un radar, l'article 5 RIPAM "veille par tous les moyen disponibles" inclut le radar, donc s'il est à bord il faut l'utiliser -ou assumer les responsabiliités au cas où son utilisation aurait pu prevenir un abordage mais qu'on le gardait éteint.
Formellement l'ais est un instrument d'identification, pas de veille ni de gestion du risque d'abordage, donc ex-RIPAM aucune obligation ni de rester en émission ni en reception (sauf reglement navires Solas, donc pas la plaisance).

10 juil. 2022

Bonjour Roberto. Non, la veille radar n'est pas obligatoire, SOLAS ou pas SOLAS cela ne change rien.

Le RIPAM dit : "(...) en utilisant également tous
les moyens disponibles qui sont adaptés aux circonstances et conditions existantes (...)".

Lorsque l'on juge que la veille radar n'est pas "adaptée aux circonstances", on a parfaitement le droit d'éteindre l'appareil et d'ailleurs, c'est ce que l'on fait dans la marine marchande par bonne visibilité, en route libre dans une zone dégagée (large).

Par contre d'accord avec toi que l'AIS, qui n'est pas un dispositif anticollision, ne devrait donc pas être utilisé pour ce faire. Malheureusement, nombre de navigateurs l'utilisent pour gérer les risques d'abordage, ce qui est une sorte de détournement de fonction, préjudiciable à la sécurité.

Cordialement,

Préjudiciable à la sécurité ?? vous ne devez pas souvent avoir à traverser un couloir de navigation quand ça bouge et que le relèvements des feux de navigation des navires en approches est rendu délicat pas les conditions de mer ou de visibilité. ou simplement vérifier qu'un navire en approche s'est bien dérouté pour vous, car souvent les cargos se déroutent mais au minimum, et sans AIS vous pourriez foutre la merde en manœuvrant de façon intempestive.

Je comprends votre remarque. Je voulais dire que l'AIS est préjudiciable à la sécurité si on l'utilise comme moyen de veille, ce qui hélas est souvent le cas. L'AIS ne remplace pas un radar ni bien sûr la veille visuelle. Or de plus en plus de skippers font confiance à lAIS pour assurer la veille quand ils ne sont pas sur le pont.

J'espère m'être mieux fait comprendre.

OK la je comprend .

10 juil. 2022

Oui absolument j'ai pris un raccourci trop brusque: "adaptée aux circonstances". De jour bonne visibilité plein d'équipage en veille est une chose, de nuit à deux par petite pluie en est une autre.
Je crois qu'en cas d'abordage on seraît questionnés sur le fait d'avoir considére le radar pas nécessaire (?), ce qui peut bien sûr être justifié.
cdlt :)

10 juil. 2022

Il faut essayer de lire les textes et d'en comprendre le sens, ce ne sont pas que des mots alignés les uns derrière les autres.
Obligation est faite à tous les navires quels qu'ils soient, d'utiliser tous les moyens disponibles à bord pour prévenir les abordages en mer.
Celui qui a un ais à bord et qui a coupé l'émission peut se voir reprocher, en cas de collision avec un autre navire, de n'avoir justement pas respecté cette règle.
A part ça, chacun fait comme il veut. Ce n'est pas une interdiction de l'éteindre mais plutôt une obligation de mettre tout en œuvre pour....
Investir dans un ais et l'éteindre, dans la mesure où ce n'est pas encore obligatoire, cette démarche m'échappe un peu..🤔

10 juil. 2022

Bonjour.
Obligation est faite à tous les navires quels qu'ils soient, d'utiliser tous les moyens disponibles ADAPTES AUX CIRCONSTANCES pour prévenir les abordages en mer. Seule la veille visuelle est obligatoire. L'AIS n'étant pas un dispositif anticollision, on voit mal comment on pourrait te reprocher de ne pas l'avoir utilisé.

25 juil. 2022

Sous réserve de l'appréciation souveraine de la justice, au cas où!

10 juil. 202210 juil. 2022

Tiré du MGN 324, ok c'est juste "Guidance" et pas une loi mais c'est très très clair sur la façon du RIPAM de considérer l'AIS. "Aucune utilisation de l'AIS n'est prévue dans le cadre RIPAM/Colregs" etc.
Nota aussi que donner trop d'importance à l'ais risque d'enfreindre la règle 7.c "décisions sur la base d'informations fragmentaires".
www.gov.uk[...]dment-2

Sur les possibles raisons d'arrêter son émetteur, j'ai donné la mienne: quand il y a beaucoup de class A mon émetteur reussit à mettre à jour ma position sur des intervalles trop longues (plusieurs minutes entre un envoi et le suivant), je ne veux pas donner aux autres une information qui risque de rester erronée.
En veille radar par contre ils me voient comme un gros chalutier, cela me conforte d'apparaître chez eux comme cible radar donc en temps réel (et bien dans le perimètre RIPAM), plutôt que de savoir qu'ils sont en train de faire leurs considérations sur la base de ma position AIS d'il y a cinq minutes ou plus.

__4.11.1. Collision avoidance must be carried out in strict compliance with the COLREG. There is no provision in the COLREG for use of AIS information, therefore, decisions should be taken based primarily on systematic visual and/or radar observations. The availability and display of AIS data similar to one produced by systematic radar target tracking (e.g. automatic radar plotting or tracking aid (ARPA, ATA)) should not be given priority over the latter. AIS target data will only be based on the target vessels’ course and speed over ground whilst for COLREG compliance such data must be based on the vessels’ course and speed through the water.

4.11.2. However, the use of AIS should NOT be considered to replace the need for a visual lookout or use of “all available means” but must be used to supplement information obtained from systematic radar plotting. It is possible that if over reliance is placed on AIS information the OOW could be in breach of Rule 7(c) – “assumptions made on the basis of scanty information”. Not all ships will be fitted with AIS, particularly small craft and many fishing vessels. Other floating objects which may be conspicuous on the radar will not be displayed by AIS. AIS will, however, sometimes be able to detect targets which are in a radar shadow area.__

10 juil. 2022

Si vous aimez la lecture , achetez vous le journal Le Monde de ce dimanche . Il y a quatre pages sur les bateaux de pêche qui éteignent leur AIS pour éviter de se faire repérer.

10 juil. 2022

Ils ont bien raison

10 juil. 2022

En veille radar par contre ils me voient comme un gros chalutier, cela me conforte d'apparaître chez eux comme cible radar donc en temps réel (et bien dans le périmètre RIPAM), plutôt que de savoir qu'ils sont en train de faire leurs considérations sur la base de ma position AIS d'il y a cinq minutes ou plus.

C'est une des raisons pour lesquelles AIS ne peut pas être considéré comme un dispositif anticollision.
Le problème, c'est que de plus en plus de navigateurs, et pas seulement les débutants, l'utilisent comme tel. A mon avis, vu le faible coût de l'appareil (par rapport à un radar) et sa facilité d'utilisation, le problème ne va faire qu'empirer. Roberto, pour l'instant, les navires de commerce utilisent le radar (personne ne regarde l'AIS sur un cargo, sauf pour identifier un navire). Les officiers sont formés à l'utilisation du radar et l'AIS n'est pas encore vraiment entré dans leur culture maritime. Reste à voir comment cela va évoluer.

10 juil. 2022

Pas besoin non plus d'être entouré de cargos: il suffit d'aller en baie de Quiberon une journée d'été, quand c'est bien rempli de bateaux avec des cibles ais partout, si on regarde son traceur avec des bateaux très proches, très rapidement on voit sa cible ou celle des autres se superposer, oh my God, pourtant à coté il n'y a personne l'autre bateau est quelques centaines de mètres plus loin, puis avec la mise à jour il y en a une qui est repositionnée à l'avant et les deux s'écartent à leur distance réelle.

10 juil. 2022

Fil intéressant qui fait écho aux fils sur le même sujet pour les activités aériennes.

Globalement, tout le monde est d'accord pour signaler sa position "en ligne de vue directe" à ceux qui peuvent être directement concernés pour des questions de sécurité anti collision.
Les données doivent être personnalisées pour permettre les échanges et inter actions avec les autres navires ou aéronefs.

Se pose les problèmes de retransmission par des tiers de données à caractère privé, de sécurité et d'atteinte à la vie privée qui peuvent en résulter.

Que des amis puissent savoir où je suis, car je souhaite partager avec eux des informations : OK.

Etre tracé par un employeur, des employés, des ONG, des services administratifs, ou des personnes trop curieuse: pas OK.

Que faisiez vous en Grèce, tel jour à telle heure, ...?
Votre yacht et celui de X étaient dans la même crique le même jour...
Ah ah ah je croyais que vous naviguiez or vous passé W jours sans bouger,...
Pas OK

Pour se conformer à la GRDP les stations qui captent les informations provenant de navires ou d'aéronefs ne devraient transmettre que des données complètement anonymisées (type de navire, cap et vitesse, sans MSI, sans nom, sans information sur l'origine et la destination).... sans autorisation formelle de l'exploitant ou du propriétaire du navire (AIS) ou de l’aéronef (ADSB, FLARM, OGN...),

Plusieurs transporteurs et exploitants se battent en justice avec des arguments très recevables :
- respect de la vie privée
- sécurité contre les attentats (ne pas signaler exactement où est tel vol qui pourrait transporter une personnalité, net pas signaler où est un méthanier,...)
pour essayer d'obtenir que les données relayées soient anonymisées.

10 juil. 2022

Je rajouterais un coté commercial que je trouve exprimé d'une façon très moyenne: on recupère toutes les traces (soit via stations terrestres soit via satellite), on vous en montre 24h "for free", ou bien anonymisées. Si vous en voulez davantage, alors il faut payer.
Absolument d'accord sur le principe de payer pour un service (cela dit, il y a une quantité de services gratuits de positionnement/rendu sur site internet), mais alors si je ne souscris pas au service ils ne doivent montrer même pas une de mes positions.
Sûr que si MT et compagnie devaient demander l'autorisation avant de montrer une position, du pdv commercial une carte google earth de l'atlantique avec quelques dizaines de navires aurait un attrait bien moindre.

10 juil. 2022

L emeteur AIS n etant pas obligatoire je ne vois pas ou est le pb

11 juil. 2022

Cette nuit en rentrant de Corse j'ai dû prendre la barre pour éviter un ferry,et avant un remorqueur avec une barge derrière lui,à 25 miles de Villefranche.
Aurais-je eu un Ais (là maccache il est en panne sur le bateau du proprio) le ferry aurait-t-il dévié ?
Pas plus que le remorqueur non?
Personne n'a dévié d'un mm .
On avait le feu de hune allumé,au moteur facile de les éviter, et puis c'était une petite remorque proche du bateau aux deux feux blancs.
Franchement, quand ça n'est pas le boxon d'un rail (de cargos,hein !),j'ai l'impression que sur traversée avec peu de bateaux comme celle ci ,c'est pas indispensable ni en émission ni en réception cette histoire d'Ais

11 juil. 2022

Tu étais privilégié ?

11 juil. 2022

Pas compris ?

11 juil. 2022

Tu dis que tu as du manœuvrer pour les éviter. Tu étais privilégié ?

11 juil. 2022

Non bien sûr.
Ils ne sont pas manoeuvrants eux.

11 juil. 2022

Je n’ai pas d’émetteur, et à ce titre je mérite de me faire couper en deux d’après certains, j’ai seulement la réception et malgré ça je constate que les « gros », ferry, cargos se déroutent systématiquement de quelques degrés à mon approche.
J’en conclue que la veille se fait bien au radar ou à vue, heureusement.
Ce qui ne m’empêchera pas d’installer un émetteur un jour ..

11 juil. 2022

Là le ferry il n'a pas bougé d'un poil,si je continuais on se serait encastrés...
Bon,il était 4h du mat,petite fatigue du pilote,ou occupé à faire ses textos ?

11 juil. 2022

Quelle situation ? Tu étais tribord ? Il était rattrapant ? Explique nous pourquoi c'est lui qui aurait dû manœuvrer.

11 juil. 202211 juil. 2022

Je n'ai jamais dit que c'était à eux de manoeuvrer,qu'on se comprenne bien,c'est juste pour dire que Ais ou pas c'est à nous de faire attention...et que le pilote du non manoeuvrant n'est pas forcément aussi attentif qu'on ne le pense...
Les choses sont claires ?

12 juil. 2022

pendant mes transat ,on s’est retrouvé 3 fois en mode collision avec le cargo qui approchait de face,systématiquement il a devié,on les a remercié a la vhf,échange cordiaux a chaque fois.
j’ai entendu dire ( donc a verifier) qu’ils ont un logiciel qui fait derouter de ce qu’il faut pour passer a côté d’un navire approchant.
est ce vrai?

12 juil. 2022

Pas vraiment, les échos plotés se retrouvent sur l'Ecdis, l'arpa également signale les cibles en route de collision, le simple changement de quelques degrés de route suffisamment tôt, verifie immédiatement par la couleur de la cible la dangerosité de la situation.
Nous indiquant le CPA et le TCPA.
L'AIS n'a aucun rôle la dedans..

11 juil. 2022

J'ai vraiment la sensation que la notion "d'aide à la navigation" qui est la définition des appareils tels que radars ou ais n'est pas bien comprise par certains... La veille effective doit être assurée, et rien ne doit la remplacer.
Et ais ou pas, les règles de navigation sont les mêmes. La question est de faciliter le repérage de son propre navire par les autres et rien d'autre, et tous les moyens disponibles à bord doivent être utilisés, c'est la règle (et le bon sens aussi)
Perso, je ne m'amuse pas faire changer de route un ferry ou tout autre navire au travail,je passe derrière avec une manœuvre franche, sans ambiguïté et pas au dernier moment. En cas de doute, et grâce à l'identification permise par l'ais, je passe un appel vhf. Évidemment, au large, pas en baie de quiberon, un beau dimanche matin de juillet.

11 juil. 2022

La veille doit être assurée, absolument. Mais quand tu navigues en solitaire, l'AIS est une veille auditive lorsque tu es sur le pot.

11 juil. 202211 juil. 2022
11 juil. 2022

Pardon et soit dit sans aménité aucune mais il me semble que c'est toi qui ne corresponds pas bien. Et faire changer de route un ferry, pour répondre à cette phrase, ce n'est pas s'amuser, c'est juste respecter le RIPAM.

11 juil. 202211 juil. 2022

Petit essai à faire: mettre une alarme CPA à 0.5-1 mille disons. Attendre que l'alarme sonne à cause d'un navire qui est à 10-15 milles de distance et que le CPA reste sur ces valeurs, puis regarder les données du navire. Au bout d'un moment on verra l'indication ROT/Rate Of Turn devenir 1°P, 2°S etc (un dégré port, deux dégrés starboard ou autre) et là le navire commence à accoster très doucement pour nous éviter.
Tout cela se passe très souvent entre 10 et 5 milles de distance, quand on n'a pas encore le navire en visuel.

Sur "laisser passer les gros", tout le monde pense à un croisement en gros de travers, "on accoste pour lui passer derrière", bien sûr. Autre situation: imaginer un cargo qui arrive de 10-20-30° autour de l'avant ou de l'arrière, routes qui font un petit angle, on voit ses deux blancs presque l'un sur l'autre, voir le rouge et vert, ou la silhouette de jour qui ne bouge pas beaucoup: là où est-ce que vont aller ceux qui "laissent passer les gros"? S'il a déjà modifié son cap il a pris en considération notre cap/vitesse, le RIPAM exige que notre vecteur vitesse reste constant (et oui, le navire privilegié n'a absolument pas le droit de faire ce qu'il veut, jusqu'ou il ne devient clair qu'il y a risque en extremis d'abordage donc là il doit manoeuvrer), si on commence à le modifier le navire ne va plus rien comprendre -et sur les passerelles une cible comme ça devient un WAFI (Wind Assisted Fu..ing Idiot). Où aller pour "laisser passer le gros"? Et s'il a accosté pour nous passer un demi mille devant? Ou nous passer un demi mille derrière?
Si on suit le RIPAM (donc on garde cap et vitesse constants) on reduit les risques au maximum, si on s'en va a droite ou gauche ils augmentent; si besoin on manoeuvre en dernier recours.

11 juil. 2022

Roberto que signifie accoster dans ton message ???

11 juil. 2022

le navire modifie son cap, ce n'est pas le bon terme peut être? désolé.

11 juil. 2022

@Morteen
bonjour , et pas de souci , pas d'animosité non plus de mon côté , on est là pour échanger nos points de vue.
Ma façon de voir mes choses est probablement due à mon passé marine marchande . La grande majorité des plaisanciers qui se promènent sur la mer, n'ont aucune idée de ce qu'est la mer vue de la passerelle d'un cargo, pétrolier , ferry, ou autre RoRo . Si un voilier n'a pas de difficulté à repérer un navire distant de plusieurs milles, ce n'est pas réciproque du tout , l'ais comble cette lacune à condition d'en avoir un à bord , et qu'il soit allumé . Il n'est pas bien compliqué pour un plaisancier de changer son cap de quelques degrés pendant quelques minutes pour manifester son intention de passer sur l'arrière et d’éviter ainsi a l'officier de quart de se poser la question en maintenant le doute sur les intentions. Un détail qui n'en est pas un , c'est la vitesse et le cap . Autant le navire de commerce aura un cap et vitesse constant , autant le voilier peut voir ses deux paramètres varier . Si tu es capable , de calculer la distance à laquelle tu vas passer sur l'avant de ce navire, estimer que c'est une distance suffisante pour la sécurité , être sûr que tu ne vas pas être déventé une fois devant, et ben bravo ! moi , je ne peux pas être sûr de tout ça. ( je parle des routes de collision, je ne change pas de route dès que je vois un bateau !) . Pour l'avoir vécu en vrai , je sais ce que ça fait de demander à la machine une manœuvre d'urgence pour passer loin d'un plaisancier qui avait mal calculé sa route, il ne suffit pas de relever la commande des gaz et de de la rebaisser ensuite . C'est compliqué , et ça peut génère des erreurs machine, des alarmes et parfois des rapports .
Alors , moi, je trouve que c'est le respect de ne gêner personne et de faire en sorte que tout se passe dans le respect de la sécurité et la fluidité.
Bien sûr le ripam ... c'est ce qui sera appliqué en cas de collision et c'est vrai que si tu te fais couper en deux par un autre bateau et que tu étais "prioritaire" tu seras dans ton droit , mais tu seras dans l'eau et l'autre aura des emmerdes. Ça me fait penser aux piétons qui se lancent sans regarder sur les passages protégés et qui se retrouvent couchés sous la bagnole mais, bon, c'était à eux de passer , c'est vrai.
Je ne cherche à convaincre personne , faites comme vous le sentez, les règlements ont un sens , il faut en comprendre la finalité, partager l'espace maritime en respectant les autres sans forcément commencer par brandir le ripam .

11 juil. 2022

Ok Ginkas, là on se rejoint.

11 juil. 2022

Je suis gentil aussi 🙂 : si j'ai un contact radio "motor vessel ici voilier en face de vous, vous m'avez bien vu?" après je propose toujours "vous voulez que je modifie mon cap " la reponse dans le 99.9% des cas est "non merci gardez votre cap et vitesse". Un peu de courtoisie dans un monde de brutes.

11 juil. 2022

Parfaitement, courtoisie, bon sens et communication.
Sur un plan d'eau où il y a plusieurs plaisanciers, le navire appelé ne sait pas forcément lequel des voiliers a appelé et surtout si cet appel s'adresse à lui. La méthode d'appel est la bonne mais pour lever toute ambiguïté il est nécessaire de préciser du mieux que l'on peut en ajoutant des détails comme la route des bateaux, la distance et le gisement, le tout en anglais si possible car vous ne savez pas la nationalité du navire. Et dans le cas de non réponse, la crainte de n'avoir pas été vu peut apparaître alors que c'est simplement de n'avoir pas été compris.
Genre comme premier contact vhf :
"cargo ship route 25 degrees north, this is sailing ship about a mille on your starboard side do you receive me ?" le tout sur vhf 1w car dans un rayon de 10 milles il peut y avoir des circonstances similaires.
Une fois le contact établi il ne faut pas plus d'une minute pour clarifier ses intentions sur un autre canal vhf et tout le monde est peinard.
L'ais allumé permettra d'appeler directement le navire par son nom et du coup, lui aussi vous identifiera directement. Dans ce cas 30.secondes sur le canal 16 permettront de clarifier et Les autres navires à l'écoute pourront aussi profiter de l'info.
Évidemment ça ne se produit pas tous les jours et à chacun de juger de la pertinence de cette démarchz en fonction du trafic.
Je sais, oui que certains traversent les rails, je les ai assez vu quand j'étais sur les ferries entre Dunkerque et Ramsgate, on appelait ça les gros malins qui nous faisaient changer de route dans les zones de trafic tendu (pas que des français) ... Mais bon il faut de tout pour remplir les colonnes des revues nautiques.

11 juil. 2022

J'en connais que c'est pour pouvoir couper le rail TSS comme on le fait depuis toujours sans le moindre incident (c'est à dire pas de manière perpendiculaire) sans être fliqué !!!

11 juil. 2022

AIS ou pas, dans le DST, tu es suivi

11 juil. 2022

Bien sûr que tu es suivi ! C'est d'ailleurs assez rigolo de voir certains qui ont le ripam comme bible ne pas hésiter à venir faire les malins dans le DST... Parfois par simple ignorance faut dire.

11 juil. 2022

quand on possède un radar et que l'on sait s'en servir le transpondeur ne sert plus à rien
car il en a toutes les fonctions et en plus il détecte les obstacles et les navires qui n'en sont pas équipés ,en saison il y en a tellement qui en sont équipés que souvent la côte n'est plus visible et le mien est noyé dans le paquet .le radar est détecté par les autres navires aussi .
comment faisait 'on avant .
souvent en navigation de jour ,je n'ai ni l'un ni l'autre ,la veille suffit au large
le nuit j'utilise le radar ,je ne met l'ais que quand je navigue en solo en complément du radar quand je veut dormir un peu avec une alarme conséquente sur le secteur gardé .

11 juil. 2022

Une dernière trace j'suis addict voilà pourquoi il est préférable de couper l'AIS

11 juil. 2022

Oui mais si t'as un avion, tu ne risques pas de percuter un ferry !
167 NM en 39'42", vitesse moyenne : 252.3 knts ???

11 juil. 202211 juil. 2022

J'installerai un AIS en mode transpondeur sur mon bateau si un jour le dit bateau sera suffisament grand et utilisé d'une manière telle qu'il présente un risque substanciel pour les autres en cas de collision.
Comme je ne compte pas acquérir un tel bateau (vedette en acier de 20m ou autre) je pense être à l'abri de l'AIS en mode transpondeur probablement jusqu'a la fin de ma vie sauf si règlement et encore.
En ce qui concerne ma petite peau et celle de mon équipage, je pense que les risques sont ailleurs.
Trajet en voiture de mon domicile vers mon port de départ (700 km)= risque de me faire couper en deux par un péchou ou cargo x 1 000.
Risque de santé (cancer ou autre crasse)= risque de me faire couper en deux par un pêchou ou un cargo x 10 000.
La je navique 3 semaines par an en été, si je devais monter une école de voile et faire 30 traversée de la Manche par an, je sauterais sur le premier AIS transpondeur venu et m'y agripperais avec la rage du désespoir bien entendu.
Le truc est que j'ai eu un cours de math portant sur les probabilités en fin de secondaire.
Donc dans le principe éternel "KISS" (keep it simple stupid) ne rentre dans mon bateau au niveau de nid à emmerde potentiel qu'un minimum et finement analysé (ratio sécu/emmerdes) en ce qui concerne cette sacro sainte loi de la statistique.

11 juil. 202211 juil. 2022

...bon et imaginons que le proprio précédent de mon bateau ai installé un transpondeur AIS...et que je n'ai entretemps pas démonté et envoyé le bidule consommateur de jus à la benne, est-ce que je le mettrais ON oui ou non.
Alors par exemple en cas de traversée de Manche par mauvaise visi ou longue traversée avec NAV de nuit oui, tout le reste du temps non. Pourquoi ? Car le reste du temps pas suffisament de valeur ajouté sécuritaire et en ce qui me concerne et "my whereabouts on the water are nobody's bloody business".

12 juil. 2022

tiens va voir la video sur la collision ,le calcul de probabilité s'éffondre .

11 juil. 202211 juil. 2022

dans ton cours de maths quelle est la probabilité de pécher un plastique avec ma canne de traine plutôt qu'un poisson ?
hé bien pour l'instant je ne remonte que ça à bord des plastiques ,donc ton déterminant delta va me dire que X= 0 POISSONS ET CA C4EST DU SECOND DEGRE

11 juil. 2022

Il faut d'abord que tu établisses une base de donnée fritz...reviens nous en fin de saison avec ton tableau excel :-)

12 juil. 2022

que ce soit en planche a voile,en bateau ,auto,et moto,et meme a pied,je montre mes intentions bien avant qu’on se croise.
y’a rien de pire que de penser que c’est l’autre qui va bouger ( ta t’il vu??) et en attendant le dernier moment on se retrouve avec 2 engins qui corrigent du mauvais coté .
de ce faite,je passe systématiquement derriere le planchiste qui pense me gratter au pres,ainsi que le voilier qui pense pouvoir passer..
sur la route je ne compte pas sur la priorite a droite,je ne veux pas mourir en ayant raison,meme si j’ai priorité je fais comme pour une intersection normale,et meme au feu qui vient de passer au vert,je jette un coup d’œil des fois qu’il y ´en ait un qui grille le feu rouge..prudent mitch..🤫

12 juil. 2022

Entièrement d'accord avec toi Mitch

12 juil. 2022

Feux vert tout va bien feux rouge rien ne bouge est toujours valable pour les bateaux en déplacement.

12 juil. 2022

En navigation de nuit sur l'eau
rouge sur rouge, rien ne bouge, vert sur vert, tout est clair"

"blanc puis rouge, rien ne bouge, rouge puis blanc, tout fout le camp" signifie que le vin blanc doit être toujours bu avant le vin rouge.

Sur l'eau la nuit il est sage de n'utiliser ni le blanc ni le rouge dans un verre. Le café est plus utile pour la veille visuelle à 360°

25 juil. 202225 juil. 2022

@Revedantilles, Sur la route terrestre aussi 😱

21 juil. 202221 juil. 2022

Pendant les "travaux", la vente continue...y'en a qui font du pognon.
Maudits profiteurs de guerre !
korii.slate.fr[...]candale

25 juil. 2022

Pour pas se prendre un pv en passent trop prêt des st Marcouf ile de terre ..

25 juil. 2022

Curieusement près des Açores trois pétroliers russes ont disparus des radars.

25 juil. 2022

Bonsoir
Un bateau ne peux pas disparaître d'un radar sauf s'il coule
S'il coupe son AIS le mmsi et le nom du bateau vont s'effacer de l'écran . Sa présence sera toujours visible sur l'écran du radar
Par contre s'il n'y a pas de radar autour de ces bateaux alors ils vont disparaitre des écrans affichant les cibles AIS

25 juil. 202225 juil. 2022

C'était façon de parler ils ont été plongés dans le noir.Ces pétroliers ont été en infraction à la législation

korii.slate.fr[...]candale
www.journalmarinemarchande.eu[...]indward

26 juil. 2022

@Morteen,désactiver volontairement l'AIS dans le cadre d'une intention frauduleuse constitue une infraction à la Convention sur la sauvegarde de la vie humaine en mer (SOLAS).Dans le cas contraire sans doute que non.Celà doit dépendre aussi du fait si l'on peut utiliser sa VHF sans AIS?

26 juil. 2022

Bonjour Revedantilles.
Quel rapport avec la VHF ? Le problème est simple. Soit tu es soumis à un règlement soit tu n'y es pas soumis.
C'est un principe général en Droit.
En l'occurrence, ton navire de plaisance n'est pas soumis aux dispositions de la convention SOLAS (qui impose l'AIS) et donc pour l'AIS, tu fais ce que tu veux. Tu en a un ou pas, tu l'utilise ou pas. Point final, il n'y a aucune difficulté, rien à interpréter, c'est simple, il suffit de lire le texte.

Non ?

26 juil. 2022

Revedantilles, tu peux faire le // avec la VHF.
Les navires soumis à la convention SOLAS ont obligation de posséder une VHF et de veiller le canal 16 en permanence. Les navires de plaisance, pour lesquels SOLAS ne s'applique pas, ont obligation de posséder une VHF (saut en côtier) mais pas de veiller le canal 16 en permanence. C'est le même principe pour l'AIS.

Cordialement,

26 juil. 2022

C'est le rapport avec la VHF.Utiliser sa VHF sans l'AIS

27 juil. 2022

Je crois que la détention d'une VHF t'oblige à la veille.

28 juil. 2022

Non il n'y a que les navires soumis à la convention SOLAS qui ont obligation de veiller en permanence sur le canal 16 (et 2182 MHz en HF).

02 août 2022

En Mer du nord, quand on passe les rails, il n'est pas rare de se voir interpeller par un cargo qui demande nos intentions. Parfois on voit bien qu'il modifient un peu leur route (de pas grand chose mais leur "vecteur" l'indique clairement. le Cross également appelle des bateaux dont ils ne sont pas sûrs de la trajectoire ou si elle est déviante par rapport aux règles. Si on coupe son AIS pour se faire oublier , on se fait quand même accrocher au radar et on y échappe pas non plus.

Dans le golfe, j'étais en course et un gros méthanier a légèrement modifié son cap pour éviter un autre bateau et moi-même. Très sympa de leur part ! Nous n'avons pas manqué de les remercier (les deux bateaux étaient sous spi)

02 août 2022

Ce n'est pas particulièrement sympa, c'est normal !

02 août 2022

Même si c'est normal, rien n'empêche de remercier.

02 août 2022

En effet.

02 août 2022

Un matière de collision en mer l'impression que j'ai souvent est que les ferry et cargo et autre gros bateaux ont des vrais pros sur la passerelle à l'opposé des pêcheurs ou je me pose souvent la question si il n'y a pas un aigri imbibé de Ricard à la barre, tendance psychopathe.
Dans la première catégorie on repère parfois le petit écart de quelques degrés pour nous éviter, on sent cette rigueur et ça donne juste envie de représenter le moins de charge de travail possible pour ces gens en prenant trés tôt des mesures correctives de cap franche et visible.
Pour les p^cheurs par contre j'ai assez souvent l'expérience de changer de cap franchement pour constater qu'il change également de cap afin de maintenir la trajectoire de collision. A ce petit jeu je change de cap 2 fois et ensuite ne bouge plus, que le type à la barre se débrouille avec ses démons, les abus qu'il a subi dans sa petite enfance etc. Maintenant il y a peut-être une explication technique à tout ça mais ça fait bcp de coïncidences quand même.

02 août 2022

j'ai vécu exactement ça devant le Guilvinec ...

02 août 2022

J'ai vécu cela qlq fois, la dernière il y a une semaine en face de Carentan. Si il y a une raison technique (quadrillage de zone en tirant des chaluts ?) je serai le premier à me sentir idiot de ma propre parano mais en attendant c'est pas drôle. Je remarque que c'est plutôt les petits, les gros chalutiers n'ont probablement pas le temps de jouer.

03 août 2022

Debut juillet devant le treport sur la bassure on a croisé une myriade de chalut. Et bien ils suivent des routes loin d’etre rectilignes voire font des 360.

Et cela n’a rien à voir avec poursuivre un plaisancier.

Il y a les contraintes du trait de peche puis certainement des manoeuvre quand ils remontent le chalut.

Mais c’est penible pour la veille c’est sur.

Et à bord on avait pas d’ais

03 août 2022

Les pêcheurs ont une route erratique en raison de leurs travail

05 août 2022

Les chalutiers suivent une ligne de sonde. Ils règlent en conséquence la longueur des funes et s'y tiennent durant leur trait de chalutage.
Et plus fort maintenant, la route de leur trait est enregistré ensuite lorsqu'ils repassent dans la zone le pilote auto suit la route enregistrée.
Donc il ne faut pas s'étonner si leur route paraissent bizarre

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (166)

novembre 2021