Aide à la décision sur destination méditerranée été 2018

Bonjour à tous,
Après être enfin sorti de la bande des 6 milles l'été dernier en traversant pour parcourir la Corse de Calvi à la plage de la Rondinara, nous sommes en pleine réflexion sur notre destination de l'été 2018 sur 4 à 5 semaines au départ de Martigues.

J'aurais bien aimé les îles éoliennes mais je pense encore manquer d'expérience et les 40h de mer qu'il faut parcourir depuis la Sardaigne risquent d'être une épreuve si l'on est que 2 notamment pour assurer les quarts de nuit.

Les autres options sont :
- Parcours plus ou moins côtier jusqu'à Naples (via île d'Elbe ?)
- Tout ou partie de la Sardaigne
- De l'autre côté : les Baléares via un bout de côte espagnole

Nous aimons varier entre les mouillages tranquilles (et gratuits !), les corps-morts qui permettent d'aller à terre en toute confiance, et l'ambiance animée des (petits et moyens) ports... mais c'est plus cher !

Bref, je suis preneur d'expériences RÉCENTES sur ces programmes (bonnes ou mauvaises), de tarifs, etc...

Pour info j'ai un TE de 1m60, de bonnes réserves d'eau, des panneaux solaires et une annexe motorisée.

L'équipage
20 jan. 2018
20 jan. 2018

Hum... génération Rahan ?

20 jan. 201820 jan. 2018

en juillet et aout, les Baléares c'est pas bon pour les mouillages tranquilles.

la Sardaigne, le Nord et l'ouest, c'est plus chouette mais aussi plus rude.

Les Eoliennes, c'est un peu loin peut-être

un programme sympath pourrait être les Aegades et l'ouest de la Sicile

2 traversées à 150mn vers ou de Corse, 2 traversées à 150 mn de Sardaigne en Sicile et retour

il y a toujours la possibilité de raccourcir la croisière en faisant le tour de la sardaigne ,

ou encore, aprèsl'ouest corse, et le nord sardaigne , faire les iles Pontines, et/ou/puis remonter par l'ile d'Elbe et suivre la côte italienne pour rentrer

j'ai réalisé tous ces itinéraires qui ont de l'intérêt

20 jan. 2018

Pour les Baléares ça recoupe ce que j'ai pu lire ça et là... il faudra y aller hors saison mais du coup ça sera sur 10-12 jours au départ de Martigues, c'est un peu court.

Les Aegades oui, mais si je vais jusque là... c'est comme aller à Ustica et poursuivre jusqu'au Stromboli... un programme sans doute trop ambitieux pour cette année.

Ouest Corse : déjà effectué mais du coup je pourrais arriver à l'Ile Rousse et partir faire le tour du Cap Corse pour descendre jusqu'à Naples via Elbe et les îles Pontines (c'est comment là bas ?). Des choses à ne pas manquer dans le golfe de Gênes ?

20 jan. 2018

Bonjour
Quel type de bateau?
Quelle période?
Pourquoi pas en flottille de 2 ou 3 voilier?

20 jan. 2018
  • Océanis 36CC avec génois neuf et GV lattée mais sans spi, juste un tangon.
  • La pire période : 15 juillet-20 août (pas le choix)...
  • En flottille c'est une idée, ça pourrait être vraiment sympa mais avec les contraintes et envies des uns et des autres et les différences de perf j'aimerais avoir des retours d'expérience... positifs !

Tu peux faire les iles toscannes ,le promontoire argentario et un petit tours en sardaigne,il y a quelques annees de ça (4,5) nous etions 2 bateaux mouillés dans le lagon de giannutri le 9 aout ,sinon dans le golfe de gene santa margharita ligure et finale ligure tu peux mouiller dans l'avant port et ces villes sont tres belles :-) j'ai aimé aussi la spezia et porto venere ou il y a un mouillage gratuit sous l'ile verte ,je ne me rappele plus son nom, et de superbes mouillages dans un parc national un peu au dessus du promontoire argentario

20 jan. 2018

Oui, 4-5 semaines ça passe vite et mon épouse aime bien profiter des escales. J'essaie de lui vendre le schéma suivant : nav de 4-5h le matin puis arrivée sur destination où l'on passe le reste de la journée ou bien nav de 10-12h suivi de 24h à l'escale. Mais même comme ça la sélection va être rude !
En fait quand j'applique ce schéma sur une carte j'ai du mal à atteindre Naples. Peut-être faudra-il revoir mes prétentions à la baisse si l'option se porte sur la côte italienne et faire un truc du genre :
Martigues=>Les Embiez=>Port Cros===>L'île Rousse=>îles Toscanes jusqu'à Promontore Argentario et retour par le golfe de Gênes.
.
La grosse nav' suivie d'un retour plus cool ça serait une bonne solution, mais j'aurai du mal à la faire accepter et je pense manquer d'expérience pour passer plusieurs jours en mer d'affilée. Ça finira pourtant sans doute un jour comme ça pour atteindre la Grèce ou les Canaries... et d'ici là le manque d'expérience sera un peu moins vrai.

20 jan. 201820 jan. 2018

Pas idiot, c'est vrai qu'une fois arrivés au mouillage on crevait tellement de chaud qu'on restait à lézarder jusqu'à la fin d'après-midi plus tempérée avant d'aller à terre !
Par contre pour les escales au port ça laisse moins de chance d'avoir une place, et les départs à la fraîche c'est assez magique :-)

20 jan. 2018

En méditerranée en été, il vaut mieux prévoir de naviguer l'après-midi que le matin... plus de chance de brise.
Et quand il fait chaud, c'est plus agréable de déambuler dans les marchés ou de faire les visites touristiques le matin à la fraîche.
AMHA

;-)

20 jan. 2018

J'ai refait le tour de la Sardaigne l'ete dernier en traversant direct de porquerolles à la pointe d'asinara à la même période. Pas trop de monde. Suffisamment de ports en cas de coup de vent. De très beaux mouillages tous gratuits sauf dans le nord est. Un accueil très souvent agréable.

20 jan. 2018

Hello,

Après la Corse, pour y aller progressivement dans ta... progression, tu peux faire les îles toscanes, capraia elbe, Gianutri , Giglio . Déjà ça fait un beau programme et tu va te régaler. Ce programme à l'avantage d'être à géométrie variable assez facilement, si vous traînez au début, vous zappez une ou deux îles.

Sinon, le tour Sardaigne est super, je l'ai fait en 2016 en 4 semaines avec que des mouillages ( tous gratuits) sauf deux nuits au port, une nuit à Cagliari pour récupérer un équipier et une nuit à la caleta par plaisir. Mais avec 4H de navigation par jour, ça ne le fait pas, il'y à des étapes de 40- 50 mn dans l'ouest. En 4 semaines on a pas eu trop le temps de traîner partout, il a fallut faire des choix et on a fais une navigation de nuit sur la côte Est pour raccourcir le retour et être à temps au boulot... 5 semaines c'est mieux.
J'ai adoré la cote ouest ou on se retrouve parfois seul au mouillage même en pleine saison. Attention aux coups de vents d'ouest, les abris sont parfois éloignés les uns des autres, il faut être capable d'étaler en cas de nécessité, mais avec ton oceanis 36 , ça le fait.

Les deux options ont leur charme. Les îles toscanes peut être un peut plus tranquille au niveau rythme avec plus de monde mais J'aime beaucoup aussi j'y suis retourné plusieurs fois on ne s'en lasse pas.

Les Baleares, je ne connais pas encore.

Bonnes navs.

20 jan. 2018

la corse ,elbe ,les pontines en commençant par ilglio, janutrie, exct
jusqu'a naples ,on descend par les îles et on remonte par la côte
sur un mois on a le temps il y a environ une journée de nav entre chaque abri ou de naples on traverse sur les bouches et on rentre par la côte ouest
alain

21 jan. 2018

J1+J2martigues-porquerolles ou port cros
J3+J4 Calvi
J5 calvi
J6+J7 agriates
J8maccinagio ou parages
J9giglio
J10+J11+J12marina Rome +visite rome(si vous pas connaitre ou...)
J13+J14vers Elbe
J15+16+17+18 Elbe(le tour...ou...)
J19+J20 capraia
J21+J22 pise(visite pise bus à 100mde la marina)
J23+J24la spezzia(ponton benedtti plein centre et calme)
J25+J26 cinqueterre(bouéés a vernazza si houle OK)
j27+j28 genes aller "au fond plein centre"calme belle ville
J29+30+31martigues
c est just pour 7 semaines(35 jours)la marge est celle d'un coup de vent(3/4 jours)
A priori 1 seule nuit complète pour continent /corse
3 escales "villes à visiter"(rome/spezzia/genes)
ce tour du coté EST...est en principe plus à l écart des coups de vents
genes/spezzia/pise/ tarifs raisonnables
Rome sait pas
Capraia bouéés(port saturé et meme bouéés)mouilage possible à l écart des bouéés
éviter porto venere ou en hte saison les tarifs sont vertigineux et nuits infernales assuréés(la foule sur le quai jusqu'à....!!!)
Vernazza magnifique si la houle autorise la prise de bouéés

21 jan. 201821 jan. 2018

Pour Rome, on peux s'arrêter à Civittaveccia si on est juste en horaire, ça fait gagner un peu de route par rapport à Port touristico di Roma (On gagne à l'aller et au retour).
De la Marina, on prend un bus pour la gare, le matin de bonne heure, puis 1H de train pour Rome.

Mais je trouve que dans ton programme, tu ne laisse pas assez de temps pour visiter Rome qui mérite facilement 3 ou 4 j sur place.
En général J1, tu arrive, J2,J3,J4 (minimum) tu visites et J5 tu repart.
C'est un minimum à mon avis vu la richesse de cette ville.
J'y ai passé 4j en faisant de grosses journée, partis du port à l'aube par le premier bus et retour en fin de soirée/début de nuit et on à sans doute pas tout vu, mais on à adoré.

Je trouve que Les Iles Toscanes + Rome + Pize, c'est trop ambitieux pour + ou - un mois de vacances ou alors tu ne vois rien.
Rien que Elbe, tu peux y rester facilement 1 semaine.

22 jan. 201816 juin 2020

Merci pour vos contributions !
Effectivement à vouloir trop en faire on ne visite pas grand chose à terre.
Je vais donc me concentrer sur le nord de la Corse, sur Elbe et le retour côtier via Gênes.
En fonction des conditions je ferai peut-être une pointe à Giglia mais pas plus au sud.
Sur Google ça fait 1420 kms à la louche et sans tirer de bords, disons 1000 milles en 30 jours (en comptant la pointe à Giglio). Ça me paraît cohérent.
Entre Gênes et les îles du Levant, des escales favorites ?

Alassio,imperia et cannes :-)

22 jan. 2018

C'est un bon programme.

A Capraia, il faut aller se promener dans la colline, on y rencontre souvent des bouquetins. Il y a un bus qui monte au village, mais c'est faisable à pied.

A Elbe, Marciana marina, il y a un genre de telepherique qui te montes au sommet de l’île, ça vaut le coup. Il faut prendre un bus depuis le port pour y aller.

J'aime bien aussi l'escale à Portoferaio. Je mouille dans le fond de la baie par faible fond de sable, je metsw une bonne longueur de chaîne pour être tranquille et je vais en ville en annexe. il faut juste viser entre deux ferry.

A Porto Azuro, le port est cher, mais le mouillage vaste, il y a toujours de la place.

Des mouillages tout autour de Elbe, si tu as de l'autonomie, tu n'a pas besoin de rentrer dans un port.
Mais j'ai un souvenir d'un mouillage très rouleur dans la 1ere baie du sud en venant de porto Azuro. On était partis à l'aube car on ne pouvais pas dormir a cause du roulis.

Partout il y a de l'animation dans les rues et une bonne ambiance même tard le soir.

A Giglio tu as deux possibilités de mouillages en fonction du vent (peut être plus, mais je ne connais que ces deux). Soit au sud du port, tu passe la pointe et il y a une plage, je crosi que ça s'appelle "canelle" mais il y a plusieurs anses. Je me souviens d'y avoir vu la finale de la coupe du monde de foot avec ma fille dans un bar façon cabane sur la plage on était pas nombreux au mouillage, un très bon souvenir. Soit de l'autre coté de l'île presque en face, une plage aussi, mais de mémoire moins tranquille, il y avait du monde.

Bref, il y a de quoi se régaler même en saison même si il y a du monde ...

22 jan. 2018

entre genes et hyeres....?

si tu cherche plutot des mouillages..voir guide (rondeau:beneteau ou imray)selon MTO et houle
si tu ne connait pas quelques "villes" valent une escale=
menton
villefranche
monaco(en haut du rocher)
antibes
st tropez
evidemment en haute saison....c'est full....le charme en prend un coup

@Lud'eau : pourquoi pas rejoindre en famille ton bateau qui t'attend à Naples, Palerme ou Cagliariou, pour remonter ensuite un peu plus "tranquillement" ? Ça veut dire le confier à un pote ou quelqu'un de sûr pour te faire une partie du trajet et diviser ta boucle.
Je me mets sur les rangs pour te le descendre avec deux équipiers ; on part un mois avant.
Pierre
:heu:

22 jan. 2018

Prêter mon bateau..? Arghhh... :non:
Mais le jour où il faudra aller plus loin, j'irai sûrement à la recherche d'équipiers pour m'accompagner sur les longues nav' (ma femme ne reste "que" un mois sur le bateau mais moi je peux y ajouter 2 semaines).

23 jan. 2018

Mon plus beau souvenir c est Naples et ses environs. Ponza, ventotene, ... valent vraiment le détour. En 4 semaines c est largement faisable. Traversée vers sud corse puis la Costa smeralda et traversée vers Ponza.
En revanche les places de Port sont hors de prix, à part Procida je n ai rien vu à moins de 100€ pour un 11 m.
Mais c est top, ca dépasse tout ce que j ai pu faire.
Les baleares j ai trouvé sympa mais je ferais pas ca tous les ans, trop touristique, très cher pour les places de Port. On n est jamais seul sur l eau.
La sardaigne vaut le détour, à part la Costa smeralda les places de Port sont accessibles, et pour les mouillages il y a beaucoup de choix et on n est pas les uns sur les autres. Une valeur sûre et pas très éloignée

24 jan. 2018

hello
acciaroli est gratuit pour 72 h
c est explique sur le panneau...
il faut refuser l eau et le jus qui sont proposes instantanement et factures 50 roros par jour...
loulou

23 jan. 2018

Porquerolles, Ajaccio, Alghero, Bossa Marina, Oristano, La Casaletta, Malfatano, Cagliari, Villasimius, traversée Sardaigne-Sicile, Trapani, Palermo, Céfalù, iles Lipari. sauf les deux traversées c'est une escale facile par jour ça laisse une semaine aux Lipari qui le méritent...

23 jan. 201823 jan. 2018

Juste une remarque/réflexion sur le rythme en croisière.

Vous comptez souvent un jour par escale, mais sur ces trajets la, il y a parfois de la route entre deux abris (Sardaigne Ouest par exemple) alors, ça veux dire dans certain cas, on part le matin, pas trop tôt, c'est les vacances, et puis y'a pas beaucoup de vent le matin, on arrive le soir, mouillage et rebelote le lendemain?

Du coup on ne visite rien?

Je pense que en croisière familiale, il est préférable de compter 2j par étape en moyenne. Comme ça, ça fait parfois 1j, parfois 3.

Quand le trajet est cours et que l'étape ne le vaut pas, on arrive en journée, on visite un peu et on repart le lendemain matin, par contre pour certaines étape, ça vaut vraiment le coup de rester 1 ou 2 jours sur place.

Enfin, c'est comme ça que je conçois la croisière familiale en vacances.

Par contre, si on a un but assez lointain, on peux, bien sur, faire une partie façon convoyage pour arriver au but plus rapidement et avoir du temps sur place (je pense que c'était le sens du message de Papytee) et dans cas la on peux envisager des nuits en mer même hors traversé avec courte halte au mouillage pour dormir quelques heures en cas de fatigue.
Même pourquoi pas un convoyage rapide en solo (ou avec des potes) histoire de faire de la voile et l’équipage familial qui rejoint le but de croisière en avion.

23 jan. 2018

C'est tout à fait ce rythme de croisière familiale que je souhaite avoir.
Dans cette optique je pense qu'il faut tabler sur une moyenne de +/-25 milles/jour pour un voilier "pépère" de 10-12m.
A la louche, en zappant Giglio mais en suivant la côte au retour avec moultes escales, j'en serais à 27 milles/jour (et finalement moins une fois la traversée vers la Corse effectuée) ce qui me semble pas mal.

Et encore c'est sans compter la marge météo, mais j'ai l'avantage d'avoir un moteur de 40cv qui me permet de faire des liaisons au moteur à 6nds sans forcer si le planning devient tendu.

23 jan. 2018

Ajaccio Alghero, c'est en presque côtier mais 100 milles tout de même. Et en plus, on loupe Asinara et la Pelosa. Dans ce parcours, on rate aussi les Egades. C'est déjà 650 milles au moins jusqu'à Lipari. Et il faut revenir. Si on traverse vers la Corse, C'est une traversée de 300 milles. Si on fait le reour en côtier, c'est interminable.

23 jan. 201816 juin 2020

J'ai encore affiné le parcours, je tombe à 25 milles/jour.
Idéal pour une caravane flottante diront certains :langue2:

23 jan. 2018

25 milles, temps de départ et d’arrivée ça fait 7 à 8 heures de nav, la brise se lève à midi environ

mais certains jours il y a des coups de vent, la journée suivante c'est 50 on passe en nav de nuit et on fait beaucoup de moteur et parfois c'est trop beau pour ne pas rester plusieurs nuits

23 jan. 2018

Je vais être honnête : le tour d'Elbe risque de se faire 50% au moteur ! Et quand on retire de la journée (plutôt la nuit) de traversée vers la Corse, je pense qu'on sera plutôt autour d'une moyenne de 5h/jour.

23 jan. 2018

Très bien pour une croisière familiale avec plein de jolis mouillages (en fait je connais peu la côte italinenne et ce que je dis vaut pour le Cap Corse et Elbe)

23 jan. 2018

7 heures de nav, ok, mais rien n'empêche de commencer la journée sur 1 ou 2 h de moteur. c'est bon pour les batteries. Dans ce cas, la journée moyenne, c'est plutôt 11 h 00 /17 h 00 maxi. Avec un 36 pieds, on peut espérer faire du 5 noeuds de moyenne avec les thermiques.

23 jan. 2018

Je n y arrive pas toujours mais mon idée à chaque fois c est d aller loin le plus vite possible, et après je prends le temps, ou j essaye, car je n ai que 4 semaines.
Il faut au debut se faire une idée du parcours en fonction de la meteo par exemple choix 1 sud corse et tout ce qu il est possible de faire et choix 2 les baléares.
C est au dernier moment que ca se décide, mais perso j envisage toujours 2 options.
Après c est pas toujours comme on le pensait ... mais c est la med.

23 jan. 2018

Ça va être un peu compliqué de se garder sous le coude 2 options : il est prévu d'embarquer un couple d'amis pendant une semaine, sans doute pour faire le tour d'Elbe... ils vont faire la gueule si en arrivant ils apprennent qu'on est aux Baléares :-D

23 jan. 201823 jan. 2018

Si tu vas à Elbe, il faut que tu goûte une spécialité de gâteau qu'on trouve la bas à base de fruits secs.

C'est une espèce de tarte sèche parfois d'une drôle de couleur.
y'en a des roses et des rouges je crois, mais faut pas se fier à ce que je dis, je suis daltonien ... :langue2:

Je n'en connais pas le nom mais nous, à bord, on appelais ça "le gâteau qui tue". :-p

Contrairement à ce que peux suggérer se surnom, on aimait bien ça, mais peut être finalement parce que c'était le gâteau des vacances?

avec ça te voila bien avancé, mais je crois que tu le reconnaitra quand tu en verras.

Je rigole, mais c'est très bon!

Sans oublier comme partout en Italie, les glaces artisanales délicieuse !
Je crois qu'il ne doit pas y avoir un seul village sans son artisan glacier en Italie ... à chaque fois on se régale!

Quoi? qui a dis gourmand? :heu: :langue2:

23 jan. 2018

Le gâteau...cassata à base de ricotta et fruits confits avec une génoise
Au sujet de glace...le plus gros consommateur européen est le Finlandais
Bigre....mais en Italie c est les meilleurs :)

23 jan. 201816 juin 2020

Non, "le mien" ça doit être plutôt "Schiaccia Briaca" (Merci Google et Wikipedia)

24 jan. 2018

Avec de tels arguments gustatifs l Italie est incontournable comme destination :)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nos belles soirées !

Souvenir d'été

  • 4.5 (69)

Nos belles soirées !

novembre 2021