- Agence de la biodiversité -

  • Agence de la biodiversité -

Le projet de loi sur la biodiversité, qui doit moderniser la protection des espaces naturels, a amorcé lundi son premier passage à l’Assemblée nationale, où les écologistes seront particulièrement attentifs à ce texte très attendu par les associations.

Le texte crée une Agence française de la biodiversité (AFB), promise par François Hollande lors de la première conférence environnementale en 2012 et parrainée par l’astrophysicien Hubert Reeves.

Le président du conseil d’administration de cette Agence sera désigné par le président de la République, au sein et sur proposition du conseil, en vertu d’un autre texte débattu en même temps par les députés.

L’AFB, établissement public à caractère administratif, qui regroupera à compter de 2016 les 1.200 agents de quatre organismes existants -Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema), Atelier technique des espaces naturels, Agence des aires marines protégées, Parcs nationaux- devra œuvrer en faveur d’une meilleure préservation des espaces naturels, de leur faune et de leur flore, et d’une action plus concertée des services de l’Etat. Ce sera le deuxième grand opérateur de l’Etat en matière d’environnement avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Dotée d’un budget de fonctionnement de 225 millions d’euros, plus 60 millions tirés des investissements d’avenir pour des projets liés à l’eau et à la biodiversité selon une annonce récente de la ministre, l’AFB sera chargée d’un appui technique et financier, d’une gestion des parcs naturels marins et de la police de l’eau, d’une action internationale, de recherche et communication.

QUOI en penser suite à notre taxe....?????

L'équipage
16 mar. 2015
16 mar. 2015

La création d'une Agence française de la biodiversité est une bonne chose en espérant que le regroupement des structures existantes permette plus de cohérence et de meilleures coordinations.

Il faudrait en savoir plus sur ses prérogatives, ses objectifs... Enfin ça montre que le gouvernement se préoccupe de l'environnement

Après espérons que cette agence saura faire preuve de plus de concertation avec les acteurs du terrain pour éviter le fiasco avec la redevance (pardon taxe) des mouillages des navires de plaisance.

16 mar. 2015

hello
encore une usine a gaz qui de se glisser dans le mille feuille deja existant
"vous marrez pas, c est votre pognon" coluche
loulou

16 mar. 2015

Je bois du petit lait. Je viens d'écouter l'intervention de Laurence Abeille EELV.
Elle propose:
-la création de sanctuaires marins
-l'interdiction du chalutage en eaux profondes
-l'interdiction de delphinariums (marinelands) yesssssss!!!!!! (allons tous à Antibes le 12/07 pour la grande manif devant marineland, c'est pas elle qui le dit, c'est moi)
- reconnaissance d'un statut de l'animal
- reconnaissance d'un statut de l'animal sauvage.
J'ai eu l'impression que S.Royal faisait une drôle de tête à la fin du discours ......

20 mar. 2015

Pour les pêcheurs du dimanche à qui on demande une responsabilisation de cette activité afin de préserver la biodiversité marine et les stocks de poissons :
www.developpement-durable.gouv.fr[...]te.html
En ce qui concerne la loi sur la biodiversité:
- Pour les pêcheurs professionnels, le chalutage en eaux profondes reste autorisé (le lobby Scapêche pour Intermarché peut-être)
- Pas de statut pour les animaux sauvages.
Ah oui, le gouvernement se préoccupe de l'environnement.

21 mar. 2015

[i]pas de statut pour les animaux sauvages[/i]
ouf, on va pouvoir continuer à e... les mouches !

21 mar. 2015

Si tu mets les mouches dans le foyer, cela fait-il plus ou moins de microparticules dans l'atmosphère qu'une bonne bûche dans la cheminée ? :reflechi: :topla: :scie: :scie: :scie: :jelaferme:

21 mar. 2015

Oui mais il reste ce texte :
"répression pénale en cas d'acte de cruauté vis à vis des animaux domestiques ou tenus en captivité (cirque)"
Je pense que cela concerne également les mouches même si ce sont des insectes, hôtes de nos foyers.
:oups: :cheri: :mdr:

20 mar. 2015

Ca m'inquiète ! Mon PNR marchait du feu de Dieu, avec des gens compétents, motivés, dévoués...
Ils ne vont pas être englués dans la masse, j'espère ?
C'te rage de toujours casser les trucs qui marchent ! Marre de la centralisation !

22 mar. 2015

Il paraît que l'on doit réduire le nombre de fonctionnaire pour réduire la dette.

22 mar. 2015

Intéressant... Je ne sais plus exactement qui finance les PNR. Au finale, le contribuable, bien sûr ; mais par quels canaux ? Le Conseil Général contribue, mais je pense que les communes aussi, puisque c'est volontairement qu'elles font partie d'un PNR. Je crois que le nombre de fonctionnaires est limité, de ce fait. Je vais me renseigner !

22 mar. 2015

Donc "Wait and see".....
:scie: :scie: :scie: :scie:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (83)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021