acheter bateau chez broker hollandais

bonjour.
Des ptites choses importantes a savoir?
merci de vos retours

L'équipage
17 fév. 2016
17 fév. 2016

Sujet abordé plusieurs fois, réponses en cliquant sur recherche en haut à droite de cette page, taper "acheter bateau en hollande"

17 fév. 2016

merciiiii

17 fév. 2016

Celui qui nous a vendu notre bateau, White dm hale a enkuizen, était très pro. Contrat clair et détaille. Le seul bemol a été l'obligation de passer par un expert hollandais affilié à l'organisme note au contrat pour l'expertise. Les experts et les brokers se connaissent bien.

Bonne jounee

17 fév. 2016

moi j ai achete par de valk et aussi tres pro
et aucunement besoin d un expert !!!
tout etait tres bien gere
de toute facon a mon avis les hollandais sont tres exigeant ce qui oblige la profession a etre beaucoup plus parfaite qu autre part surtout que les bateaux sont du valeur moyenne eleve et d un niveau de finition en general aussi plus eleve qu en france
en resume
ca brigole pas !!et les prix sont plus correcte pour un niveau de plus eleve !!

18 fév. 2016

La culture batave est aussi différente: Dés le jour de l'achat si le bateau est chez le courtier celui-ci va vous facturer le stationnement de votre bateau et généralement au prix fort. Faut le savoir , c'est l'usage. Si vous vous voulez négocier un petit délai, il faut le faire avant la vente !

18 fév. 2016

Je n'ai pas eu ce problème avec le concessionnaire qui m'a vendu mon Hallberg-Rassy mais c'est bien de signaler ce risque.

18 fév. 2016

moi je dirais que mon experience est tout autre !!!
lors de mon achat
j avais negocier 2 ou 3 mois de statoinement gratuit et en fait j ai laisse 8 mois le bateau et sans aucun suplement a payer
et une sortie de l eau avec karcher sur une vedette de 20 m de 30 tonnes
facture 250 euro
donc plus que raisonable
je peus faire de la pub
c est Devalk a sneek car vraiment rien a dire tres pros et pas cher pour les interventions des soustraitants
comme quoi les ex[periences peuvent etre vraiment differentes dans le meme pays !!!!!!!!!!!!!!

19 fév. 2016

Je ne développe pas.

Mertrade, des escrocs absolue, a fuir absolument !

01 mar. 2016

merci pour ces contributions!!!! reste a voir le bato, se mettre d'accord sur le prix (aie aie aie!!!! je n'ai aucune idée de comment me débrouiller la dessus!!! le bato pressenti semble propre mais 2000 heures les moteurs- c'est un trawler- et bato de 1986.....) je sais pas du tout si prix surestimé (16Metres)/200.000 roros :-( ou si juste prix et comment/combien négocier......

02 mar. 201602 mar. 2016

Je viens d'en acheter un chez un Brooker Batave

ATTENTION
Tu dis quelque chose ils le notent
Ils disent qqch, ils l'oublient

Prend 1/2 journée pour visiter
Il y a sur le forum une listes des choses à vérifier avant d'acheter un voiler d'occase
Imprime là et pense encore à tout et n'importe quoi en plus

Ne signe RIEN

Si tu signes quoi que ce soit, fais mettre un maximum de clauses pour en sortir en cas de pblm
Quand c'est signé tu as 3 jours pour verser 15% d'acompte
Pas d'acompte, plus de vente; mais le vendeur peut t'attaquer en justice
Vendu c'est vendu, le SAV n'existe pas chez les brooker
Ils sont de purs intermédiaires rien d'autres
Fais indiquer toute promesse de leur part sur le BDC et pas sur un doc séparé
Théoriquement dès que c'est signé et si tu as mis des clauses, tout problème ultérieur lié à une clause est à payer par le proprio à 100%
Tout ce que tu n'as pas vu, tant pis pour toi, aucun recours
Si tu veux voir le bateau au sec: fais le indiquer dans le BDC et surtout fais indiquer que c'est à charge du proprio
SI le bateau doit rester au sec après la sortie de contrôle pour n'importe quoi, assure toi que c'est aux frais du proprio
N'espères pas qu'ils te rajoutent la moindre clause, même 1h après avoir signé, pour quelque chose que tu aurais oublié de regarder
Si tu n'as pas tout vérifié, tu pourras demander à le vérifier plus tard, mais si ça ne fonctionne pas, ce n'est pas sur le BDC donc c'est pour toi
Ils vont te donner un BDC en néerlandais. Si tu demandes un BDC en Français, bonne chance; Un BDC en Anglais existe mais il est différent de celui en Néerlandais. Et seul un doc de vente en néerlandais à valeur juridique aux paysbas

Un essais au moteur est prévu dans le contrat type HISWA, ça les emm
Si les voiles sont au sec, ils faut les faire monter pour être certain que ce sont les bonnes, si elles sont à poste, demander de les voir déroulées. Ca ne leur plait pas du tout

Demander les papiers, factures d'entretiens etc. Souvent, ils n'ont rien du tout

J'en ai vu deux, pour moi ils sont limites margoulins
L'un voulait même que je fasse une offre sans avoir vu les voiles et entendu démarrer le moteur car les batteries étaient mortes. Un chat dans un sac

Ils te disent respecter les clauses HISWA, mais refusent le contrat type

04 mar. 2016

Ils ont le sens du commerce ces braves gens ........

03 mar. 201603 mar. 2016

Blaauwhof à Wemedinge, très pro aussi. Une chose est sûre, le gap culturel est important, et la barrière de la langue peut générer pas mal d'incompréhensions, frustrations et une certaine méfiance réciproque. Certes, le client est roi, mais chacun fait ce qu'il peut dans les limites de ses compétences...

Pour ma part, si en qualité de client je suis prêt à acheter à l'étranger pour telle ou telle raison, je suis prêt à accepter les contraintes linguistiques, administratives et culturelles qui sont liées à mon choix.

Enfin, espérer d'un Néerlandais qu'il parle le français, cela me semble ambitieux: le français est la troisième langue la plus parlée dans l'Union Européenne après l'anglais et l'allemand. Stratégiquement, notre ami Néerlandais a intérêt à d'abord maîtriser ces deux langues en plus de la sienne, avant de commencer à maîtriser le français.

Pas si courant de rencontrer des gens qui peuvent se targuer de maîtriser quatre langues en France, sachant que pour la seconde langue la plus courante (l'anglais), la France est classée 37ème au classement mondial du niveau d'anglais (Pour info, les Pays-Bas sont en seconde position du classement, donc si l'on maîtrise l'anglais, il y a fort à parier que votre broker Néerlandais saura faire l'effort de comprendre...), alors même qu'elle est classée 25ème par l'OCDE pour le niveau d'éducation, cherchez l'erreur...

03 mar. 2016

Une bonne part de l'enseignement supérieur se donne en langue anglaise aux Pays-Bas. C'est d'ailleurs un peu à "cause de cela" qu'ils ont beaucoup d'étudiants étrangers. Ils hébergent aussi l'université des Nations Unies mais ça, c'est autre chose.
Bref, il est rare de tomber sur un batave qui ne maîtrise pas un peu l'anglais.
L'allemand est aussi très usité vu la très longue frontière commune et, dans le nautisme, les côtes des Pays-Bas servent de base à de nombreux allemands qui ne sont qu'à une ou deux heures de route.
Pour le français, ce n'est pas les quelques kilomètres de frontières communes entre les P-B et la Belgique francophone qui les poussent à apprendre le français. Pour un batave, le français est plus une langue de loisirs au même titre que l'espagnol ou l'italien ; pas une langue de travail ou des affaires.

04 mar. 201604 mar. 2016

J'ai déjà acheter 6 bateaux et donc vendu 5 Toujours par des brokers hollandais.
Un des conseils que je peux donner c'est de faire écrire( sur le contrat) ce que L'on veux ,et ce que le brokers dit ou s'engage a faire.
Les écris reste.
Beaucoup de chose sont négociable avec eux, quand on est a l'achat il faut être exigent.

04 mar. 2016

C'est un peu l'influence des droits germaniques et anglo-saxon VS droits romains.
Même si'l ont concept de 'bonne foi' plus étendu que celui découlant de notre art 1134 Cc, l'écrit est absolument déterminant dans ces systèmes juridiques. Bref, chez eux, la base c'est "le contrat et rien que le contrat"

04 mar. 2016

et pourquoi acheter a un broker??

a part SA commission quel est l'avantage??

04 mar. 2016

La commission est payée par le vendeur
Le bateau est souvent visible plus facilement
Le courtier est obligé de fournir les documents légaux et facilite la paperasse en cas de changement de pavillon

04 mar. 2016

tout simplement car beaucoup de bateaux a vendre ne sont que par des brokeurs
dans mon cas l ancien proprio
ne travaillait que par son brokeurs
pour l achat de ses nouveaux bateaux ou pour la vente de ses anciens
il en etait a 11 transactions avec le meme broker!!!!
il y a une notion de fidelite comme mon grand pere l avait avec son garagiste !!!

04 mar. 2016

merci . :pouce:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - vue de l'annexe

Souvenir d'été

  • 4.5 (185)

Baie de la madeleine - vue de l'annexe

novembre 2021