Achat 1er voilier pour jeune couple

Bonjour à tous,

Nous sommes un jeune couple trentenaire sans enfant de la région toulousaine , nous rêvons d'acquérir un voilier ( dans quelques temps ) mais c'est un projet qui nous paraît très complexe .

Avant de nous lancer nous passerons évidemment par la case formation sur habitable et éventuellement en co navigation pour commencer ( je possède également le permis côtier et une petite expérience en dériveur léger ).

Le but serai de pouvoir dans un premier temps naviguer le long de la côte méditerranéenne , y passer un week-end ( ou une semaine en période de vacances ) de temps en temps , aimerions donc un voilier un minimum habitable pour nous deux sans chercher un confort 5 étoiles non plus ( nous mesurons 1m70 tous les deux ça peut être un élément à prendre en compte ) . Nous cherchons donc un maximum d'informations avant de nous lancer.

Quelle taille et type de bateau ? A quel prix ? quel budget d'entretien prévoir ?les places de ports ? Les pièges à éviter ? les éléments à surveiller ? Les alternatives ( location , voilier transportable , copro ... ) , Les démarches administratives ? Bref tous bons conseils sont bienvenus .

J'ai beau traîner sur des forums depuis un moment je n'y trouve plus de questions que de réponses.

Merci d'avance

L'équipage
04 août 2018
04 août 2018

Bonjour,

La fonction recherche t'aurait permis de voir que tu choisis ton bateau et ta taille en fonction de ton programme de navigation et de ton budget.
Donc commence par cela et tu verras que tu auras ensuite une base.

04 août 2018

Bonjour,

Étant donné que ce n'est pas un projet sur le court terme le budget n'est pas encore défini , idéalement moins de 10 000e mais es ce réalisable ?, pour le programme je l'ai vaguement décris dans mon message .

04 août 201804 août 2018

10 000€ avec ou sans l'entretien qui ira avec?
Car si tu avais déjà fait des recherches, tu aurais remarqué que tu aurais de "petits bateaux" (entre 8 et 10m) à ce prix, des années 70 voir 80 avec pas mal de travaux dessus en général donc de l'argent supplémentaire à mettre.
Comme je l'ai écrit, définis ton budget, ton programme de navigation, utilise la fonction recherche de ce forum car la, ton projet ressemble beaucoup à ce que l'on voit quand l'été fleurit, "je veux un bateau car c'est sympa et je rêve de voyage" mais la réalité financière est toute autre. (rien que le prix des ports, je t'invite à aller regarder... tu vas vite comprendre la douleur)

Si c'est pour naviguer 2/3 semaines par an, autant louer.

04 août 201804 août 2018

commencez par naviguer, le bateau doit être une passion sinon c'est intenable, surtout sur les côtes méditerranéenne francaise.

04 août 2018

Tout est dans "jeune couple". Car pour le choix du bateau le spectre est large. Les bateaux peuvent avoir tendance soit à raccourcir prématurément la durée de vie des jeunes couples soit à les faire durer éternellement. Le cas 1 est le plus fréquent.. il est donc prudent de se tester en mer préalablement.

04 août 2018

pour des week end et vacances je pense que ça devrait aller, par contre vivre à bord c'est autre chose

04 août 2018

10 000e c'est l'achat du bateau uniquement , j'ai déjà fait des recherches et j'ai bien vu qu'on trouve de petits bateaux à partir de 2000e mais qu'en est il des frais ensuite ?
Je me doute que ça fait vite grimper la facture , c'est pour cela que le budget n'est pas défini car il vaut peut être mieux un bateau à 15000e avec peu de frais qu'un bateau à 5000e avec 25000e de frais

tarif des ports ? Effectivement j'ai vu que ça avait un coût . Ce projet est dans ma tête depuis que je suis gamin ... Je vois beaucoup de gens qui se disent on le fera à la retraite , nous on souhaite le faire tant qu'on est en forme ... Si possible évidemment .

L'idée est également d'avoir un " logement " à la mer même si ça relève plus du camping que de l'appartement car en étant sur Toulouse on multiplie les aller retour et les locations /hôtel pour hébergement .

L'idée de la location peut être effectivement une bonne alternative mais valable que sur une ou deux semaines à l'année on oublie donc les week-end.

26 août 2018

Pas complètement d’accord. De mon point de vue et expérience réussie mieux vaut une coque saine à 5000 euros avec 10000 de travaux. Mon Kelt 9 a aujourd’hui un 2GM reparti pour 20 ans, une très belle coque (époxy œuvres vives et PU bi composant œuvres mortes), un tableau électrique neuf, une électronique NMEA 2000, une VHF ais, un frigo neuf, un WC électrique, un accastillage récent, etc ... évidemment je ne compte pas les heures passées dessus. Mais à 15000 euros j’aurais eu le même, certes naviguant mais avec tous ces équipements obsoletes. En tous cas un seul conseil : un bateau s’achete à sec, jamais à flot, et n’hesitez pas a gratter un peu pour voir ce que cache l’antifouling.

04 août 2018

Nous avons commencé à naviguer ensemble depuis ma.femme a eu un réel coup de foudre , c'est en fait ce qui a réveillé mon rêve de gosse sinon il aurait été enterré à jamais . C'est pour cela qu'on l'on souhaite se former et naviguer davantage avant d'envisager un achat mais on commence à aller à la pêche aux informations d'où mon message .

04 août 2018

Oulala malheureux ! Poser une telle question ici ! Faut avoir du courage. :mdr:

Encore une chance, vous n'avez pas d'enfants. La dernière qui a osé, elle en a. Ben un peu plus et certains la dénonçait aux services de sauvegarde de l'enfance ! c'est des malades :doc:

Bon, parlons plus sérieusement. Vous êtes jeunes, vous habitez Toulouse. Avez vous regardé du côté des petits habitables transportables ? Avec un truc comme un ancien 5.50m, il y en avait de vraiment sympa, vous pouvez camper un coup sur le lac de Mimizan, un coup sur le Bassin et de temps en temps aller vous pourrir la vie sur la flaque. Doit même y avoir moyen de mettre à l'eau sur la Garonne du côté de St Nicolas de la Grave en amont de la retenue de Golfech.

Philippe

04 août 2018

XD oui je commence à le regretter phil_972... qu'ai je fait?! ;-) ...

Le transportable j'y ai pensé et l'idée de pouvoir le " bichonner " à la maison hors saison me plait assez . Maintenant niveau habitabilité c'est peut-être pas top ( je ne sais pas ) mon véhicule ne peut tracter qu'une remorque avec un ptac de 1300 kg max ( ça paraît faible ) je me dit que si je dois investir dans un utilitaire autant investir plus dans le bateau ( enfin à réfléchir ) .

04 août 2018

[quote]Maintenant niveau habitabilité c'est peut-être pas top ( je ne sais pas )[/quote]
C'est spartiate sans doute mais vous êtes jeunes. Nous sommes quand même quelques uns à avoir commencer la croisière sur Corsaire. Donc c'est possible mais Madame n'aura pas sa salle de bain :langue2:

[quote]mon véhicule ne peut tracter qu'une remorque avec un ptac de 1300 kg max ( ça paraît faible )[/quote]
Alors, là, je suis pas spécialiste mais je suis quasi certain que Pierre2 The Minimalist ou d'autres auront la réponse.

Philippe

04 août 2018

Je remorquais mon Micro Challenger avec une BX, sur 800 km, sans difficulté.
Et nous faisions le tour de la Bretagne avec ce bateau...

Ptac 1300 kg,ca fait que tu peux tracter tout bateau en dessous de 950 kg et il y en a pas mal dont le bahia de 6m20 :-)

04 août 2018

Ah, le micro cha, super canot !!
c'est vrai que dans la classe micro y'a de quoi faire et la division "croisière" c'est 560 kg guère plus donc ça doit le faire.

Je crois que c'était la classe la plus sympa que j'ai connu. Une ambiance géniale qui en fait me rappelait mes années Vaurien. C'est d'ailleurs un ancien champion de Vaurien qui m'avait fait connaître la Micro ;-)

Philippe

05 août 2018

Un Kelt 505 DI, une petite remorque, et ça le fait!
Ça passe partout, et on peut dormir à deux facile.
Même avec 1,70 m faudra se courber un peu... :pouce:

05 août 2018

Mais avec un transportable il faut remater, gruter, réarmer etc à chaque fois ce qui n'est pas mince affaire.
A votre place étant à Toulouse et si vous pouvez assumer la place de port, je chercherais plutôt un 7,50 - 8,50 sur Gruissan, Leucate, Barcares (...) il y en a pléthore à moins de 10 000e ; Sangria, Ecume de mer, Dufour 2800, Tarentelle, Gib Sea, Folie Douce etc.
Arrivant le Vendredi soir vous avez votre petit studio cosy tout équipé, juste à brancher la prise du quai.
Si le w-e est beau vous sortez, sinon balade en vélo ou auto sur la côte !

05 août 2018

[quote]Mais avec un transportable il faut remater, gruter,[/quote]

Gruter un Neptune 5.5 ? Jamais vu faire ! et pour mater, autant que je me souvienne, à 2 on mettais pas 10mn.

Philippe

05 août 2018

Oui neptune99 c'est exactement ce qu'on avait imaginé mais quels sont les coûts d'entretien et d'éventuelle remise en état a prévoir dans ces prix et sur ce type de bateaux?

C'est justement ce que tu as cité pour le transportable qui nous font réfléchir ainsi que l'entretien et le stationnement de la remorque ( ça doit pas toujours être simple )

05 août 2018

Bonjour,
Pour se faire une idée et rencontrer d'autres passionnés, à Toulouse il y a un club actif sympa qui se réunit chez les "Marins d'eau douce" au bord du canal, zone technique :

www.spidoc.org[...]/v/

fr-fr.facebook.com[...]cvoile/

05 août 2018

Merci flora

05 août 201805 août 2018

Projet très sympa pour un jeune couple.
Dans les ports cités par Neptune99, il y a de nombreux bateaux à vendre pour 10 000 euros.
Il faut privilégier un bateau TRES BIEN entretenu si possible avec voiles et moteur récent.
Prévoir entre 200 et 250 euros/mois pour le port et l'entretient pour un bateau de 8 à 9 mètres.
La première chose à faire est sans doute un stage de quelques jours pour tester votre sensibilité au mal de mer et apprendre les bases de la navigation.
Bonne chance pour la suite.

05 août 2018

bonjour
j'ai un beau voilier a vendre tres bien équipé ( cotier et hauturier) et entretenu, en parfait état, pas de travaux ni frais supplémentaires.
24 pieds ( 7m40) avec 1m70 d'hauteur cabine.
Il a son ponton privé sur les rives de l'Aude, a 500m de la mer qui paye une redevance de 50€ mois
Si besoin:
Anton Perez
0649988015

05 août 2018

Merci yeswecan 200/250e port ET entretien ?? Ça me paraît peu non ?

Nous avons commencé à naviguer déjà ( baptême , promenades , initiation ... ) J'ai une petite expérience sur 320 , 420 , caravelle , une formation sur habitable est prévue en effet .

Nous aimerions également trouver quelqu'un qui possède un voilier avec qui nous pourrions naviguer de temps en temps afin d'acquérir plus d'expérience ( moyennant participation financière ) .

13 août 2018

A y être, je fais ma pub !!!:
Le post que j'avais lancé, avec peu de succès :
www.hisse-et-oh.com[...]e-a-psl
et l'annonce de mon bateau à vendre:
www.hisse-et-oh.com[...]nord-80
Un coup de fil et hop!!! les 2 sont possibles......

13 août 2018

34 pardon

13 août 2018

Merci Nino 84 je me.le met derrière l'oreille ;-)

13 août 2018

Nino 84 si ça avait été dans le 11 , 30 ou 66 nous serions très très intéressé pour faire des sorties de temps en temps mais là ça fait un poil loin . Pour l'annonce du bateau nous sommes pas encore prêt a acheter , nous étudions le.projet pour l'instant.

13 août 2018

Ok, mais la ballade, c'est quand vous voulez...

05 août 2018

Merci Bliss mais comme indiqué sur les précédents messages nous souhaitons réfléchir le projet et acquérir de l'expérience avant d'envisager un achat .

Pour le moment nous souhaitons calculer si le projet est , oui ou non , réalisable.

05 août 2018

Pour le transportable, faut voir avec les conditions actuelles, pas celles d'il y a 40 ans.
Problématique du stationnement de la remorque, cohabitation sur la cale de mise à l'eau (payante) avec les RIBs et autres Jetski ...

Sinon, pour un bateau, le point important, ce n'est pas combien on peut mettre à l'achat, mais combien on peut mettre annuellement, (en continu).
Combien par an en argent.
Combien par an en temps d'entretien. (Et quelles compétences / outillage).

Et choisir en fonction de ça.

Le prix d'achat, on ne le paie qu'une fois, à l'achat. Après, c'est fini. Tout le reste, c'est en continu.

05 août 2018

Outillage, c'est au sens large.

Par exemple, avez vous un garage dans lequel il est possible de stocker et/ou entretenir un moteur de bateau ?
Avez vous un jardin (ou encore mieux hangar) suffisamment grand pour déplier / inspecter une voile ?

On eu toujours faire sans. Mais ça complique tout. Ne serait ce que le temps perdu à trouver l'emplacement / local. les temps de trajet pour ça.

Parfois le voilier se rapproche dangereusement d'une galère..

05 août 2018

Le seul moyen d'éviter une dépression c'est de la voir venir.

15 août 2018

Va expliquer ça à ma femme... moi j'attends de lui faire acheter les deux: la maison ET le bateau. :famille: :star2:

05 août 2018

On peut se poser la question dans l'autre sens :

Pourquoi des propriétaires de Sangria, Écume de mer ou autres Poker cherchent à le vendre seulement 2500-5000€, alors qu'ils l'ont probablement acheté plus cher, et qu'en plus, il y a certainement eu quelques autres frais ????

05 août 2018

FrançoisXX t'as pensé à consulter pour ta dépression ?

05 août 2018

Si tu attends d'avoir une maison, un terrain, un hangar pour acheter un bateau à 10 000 roros tu risque de ne pas faire grand chose dans la vie !

15 août 2018

Moi c'est a mon banquier qu'il faut l'expliquer parce-que ma femme elle me dit fonce XD le problème c'est qu'elle regarde les Dufour 560 sur youtube :-P

05 août 2018

Parce que ce sont des vieilles rougnes dont personne ne veut ou alors parce qu'il n'y a pas assez de gens qui ont des hangars !
:)

05 août 2018

Oui francoisxx c'est bien ce budget " continu " que j'aimerai pouvoir définir et voir si nous pouvons l'intégrer à nos finances .

05 août 2018

Pour l'outillage et les compétences , je suis mécanicien / soudeur TP avec une formation de base en électricité ( il paraît que c'est des compétences utiles sur un bateau ) et je suis plutôt bien outillé . Le stockage d'un moteur , aucuns problèmes je suis même capable de fabriquer un support sur mesure ( déjà réalisé sur beaucoup plus gros ) , idem pour déplier une voile , on a de la place .

Pour le temps c'est différent avec nos activités professionnelles il reste juste les weekends et vacances de libre pour naviguer si on doit les passer à entretenir le bateau j'ai peur que ça détruise le rêve à la longue .

05 août 2018

Le bon point est que tu es bricoleur, ça fait toute la différence.

Je comprends que tu veuilles un chiffre de dépenses annuelles à prévoir ... Comprends que c'est impossible à chiffrer exactement tellement ça dépend de l'état du bateau que tu achèteras, de ce que tu fais et de tes exigences !

En faisant le carénage toi même une fois par an, je dirais à la louche 1000e à 1500e/an en plus du port pour un voilier de 8m en pas trop mauvais état.
Fais toi accompagner par un copain connaisseur pour l'achat.

05 août 2018

Ok neptune99 je comprends que c'est compliqué à chiffrer disons que j'essaye de grappiller un max dinfos pour estimer une fourchette . 1500e + 2000e ( à la louche aussi ) de port ça pourrait être réalisable.

Oui pour l'achat je comptais bien demander l'aide d'un connaisseur mais on en est pas encore là.

05 août 2018

J'ai été plus ou moins dans ta situation...
J'ai fini par acheter un voilier de 34 pieds de 1976 cet hiver.

Après quelques mois, voilà, les conclusions que j'en tire :

L'ACHAT :
Prends ton temps, des belles affaires, voire des affaires incroyables, y en a tous les mois...ne fais surtout pas la connerie de penser "putain, si j'achète pas cette okaze, j'aurai plus jamais une opportunité pareille"...je te jure que des opportunités fantastiques, y en a A LA PELLE. Le marché du voilier est un marché pour acheteurs. je répète : "le marché du voilier est un marché pour acheteurs".
Pour te donner une idée, j'ai négocié entre -40 et -60% des prix habituellement affichés sur le net pour le même type de bateau...et ce sur l'espace d'un an, et en me cantonnant au marché de ma petite ile...
Le meilleur moyen (de mon expérience) c'est de se ballader sur les quais, de discuter avec les gens...t'auras plein d'infos sur le sociotype des vendeurs, et les bateaux à vendre.

LE COUT:
Le conseil qu'on m'a donné et que je rabache car franchement depuis que je m'intéresse au bateau, c'est le meilleur qu'on m'ait donné, c'est : "prends la somme maximum dont tu peux disposer pour acheter ton bateau, divise par deux, et achète un bateau avec ça." le reste va être bouffé par la remise à niveau/amélioration du bateau et par les "surprises" que t'auras très probablement si le bateau est vieux.
Sinon, c'est comme les bagnoles, plus c'est vieux et plus c'est petit,moins c'est cher, et vice versa.

Tu liras souvent sur le net "le cout d'entretien d'un voilier est d'environ 10% de sa valeur"...bon disons le clairement, c'est soit faux, soit pas assez précis...ça dépend de l'état de ton voilier, de son ancienneté, de là où tu habites, et de ton temps disponible pour l'entretenir toi même...chacune de ces variables faisant varier grandement le cout de l'entretien.
Ce qu'il faut que tu prennes en compte dès le départ et de façon certaine, c'est :
les tarifs de la marina/port
le cout de l'assurance
les taxes (ici, par exemple, je paie une taxe pour la radio, chai pas ce qu'il en est en France)

LE TYPE :
Prends le type le plus courant: un quillard en plastique...je n'ai pas les chiffres, mais vu de chez moi, ça doit représenter 90% du marché. Pourquoi? parce que c'est le meilleur ratio cout/emmerdes, et parce que c'est dans ce type que t'auras le plus de choix.

LA TAILLE:
Ayant pratiqué la montagne et le trek (plus quelques autres activités en espace très restreint) pendant de nombreuses années, j'en connais un peu...
Pour moi, il faut trois zones : une zone dodo, une zone vie, une zone stockage. La zone vie et la zone stockage ne devant être "remplies" qu'aux deux tiers.
Pourquoi? la zone dodo, doit être libre, parce que tu dois pouvoir t'y jeter sans avoir à trier, à ranger, sans risque qu'un truc y ait coulé/suinté, parce que tu dors beaucoup mieux dans un endroit propre et sec immédiatement accessible.
La zone vie doit être libre d'accès, ben parce que c'est là que tu vis, et vivre dans un désordre, c'est vite intenable.
Il te reste la zone de stockage, pour mettre tout ton merdier.
Dans ces deux dernières zones, il te faut 1/3 d'espace non occupé...sinon, tu passes ton temps, à virer paul pour récupérer jacques, et à pousser pierre pour ranger paul...et là, aussi c'est vite l'enfer.
La hauteur sous barrot, entre nous, c'est bien, mais c'est pas indispensable...et je te dis ça du haut de mes presque 2m...mon bateau fait 1m80 de hauteur sous barrot, bon, j'ai la tête un peu penché quand je me déplace dedans, voilà... mais pour le reste (la plupart du temps) quand je cuisine, je suis semi assis, et quand je me repose dans le bateau, je suis soit assis, soit couché...donc hsb, c'est pas si grave...bon faut pas se déplacer à quatre pattes non plus, hein..
En revanche, pour la partie dodo, faut bien que ça fasse ta longueur, parce que dormir un peu coincé, quand ça gite, c'est bien, mais plié parce que c'est trop court, là c'est pas bon du tout...
J'ai trouvé que 10m, c'était la bonne longueur pour gérer ces trois zones, pour un couple, pour plus d'un weekend. Je pense que je pourrais descendre à 9m, avec quasi autant de confort en réduisant la zone vie, mais pas plus...ça dépend aussi de la forme de la coque, une coque très pincée comme sur mon bateau ça te bouffe déjà quasi 2m entre l'avant et l'arrière. Les bateaux plus modernes ont des culs plus large, donc on doit bien s'en sortir en couple avec 9m...

LOUER
C'est souvent ce qui est conseillé aux gens qui veulent se lancer...j'ai pas vraiment "loué", mais j'ai bien profité des bateaux des copains...ça n'a rien à voir...louer des bateaux ou en être le proprio d'un, ça n'a rien à voir...
Etre sur le bateau d'un autre, c'est un peu comme être le conducteur d'une bagnole dans laquelle le passager t'indique le chemin...bon...tu te rappelles jamais du chemin...alors que si c'est toi qui conduit, tu fais le chemin une fois en t'aidant du croquis, et ça suffit pour que tu le connaisses par coeur de tête.
Quand j'étais sur le bateau d'un autre, j'étais malade (jamais malade sur le mien), dès que j'avais un doute sur la manoeuvre, les autres sont là, et si ça merde ben c'est pas ton bateau, t'es beaucoup moins stressé (même si tu te démènes pour aider ton pote).
Et ça, c'est juste la nav...parce que quand t'as ton bateau, ben c'est toi qui gère l'entretien, la maintenance, les factures, c'est ton temps qui y passe (et la relation est exactement inverse entre tes moyens financiers, et le temps que tu vas y passer). Et ça, quand tu loues, tu t'en rends pas compte...
Quand tu loues, t'appuies sur un bouton, et les feux s'allument, le moteur démarre, et si non, ben tu fais appel au loueur ou au copain proprio...Quand c'est ton bateau, faut que tu saches pourquoi ça marche ou pas, et tu finis par te poser plein de questions, pour comment faire en sorte que ça marche mieux et tout le temps...proprio de bateau, c'est un autre monde, et je ne pense pas que la location t'y prépare (au mieux, ça te permettra de savoir si t'as le mal de mer, et si t'aimes naviguer ou pas).
Ensuite, il y a le rapport entre amortissement d'un bateau et location d'un bateau...j'ai souvent lu que si tu passes plus de deux trois mois dans ton bateau, vaut mieux acheter...ça me parait cohérent.
Cela dit, l'avantage d'avoir son bateau, toutes considérations financières mises à part, c'est que tu pars quand tu veux, et pas quand le bateau est enfin disponible (et toi, plus...:D)

DIVERS
eau potable, énergie, communication
ces trois trucs, dont on dispose tant qu'on veut à terre, sont en quantité très limitée sur un bateau.
C'est possible de les avoir en illimité, mais ça coute très très cher...
Réfléchis bien à tout ce que tu veux consommer en eau, électricité et communication par rapport à tes durées de navigation.
Demande toi combien consomme tous les appareils que tu as à bord (électricité, gaz, alcool, etc...)?
Pose la question au type qui te vend son bateau pour ces trois trucs : comment il les obtient sur son bateau, et en quelle quantité?
J'ai acheté un bateau parce que je voulais faire des croisières de trois semaines, à un type qui faisait des sorties d'une journée....j'ai compris, après, le problème...

L'ELECTRONIQUE
Au delà du fait que ça consomme de l'électricité (cf. ci dessus) et qu'il faudra la fournir...considère que toute l'électronique que t'as sur le bateau est dépassée, ou ne conviendras pas à tes besoins, et qu'il faudra la changer. Donc le vendeur qui te balance son équipement comme argument de vente, à part lui dire que tu es désolé, je vois pas trop ce qu'on peut faire pour lui...Ca peut paraitre un peu abrupt, mais si t'es vraiment un débutant, t'auras pas de toute façon la possibilité de jauger de la vraie valeur (en argent et en utilité) de tout ce bazar, donc faut aller au plus simple.

Cela dit, pour naviguer t'as vraiment besoin :
-d'une vhf portable
-d'un sondeur
-d'un compas (généralement souvent installé sur le bateau)
-de quelques cartes papiers de ta zone.

donc vérifie que ces appareils sont sur le bateau, et fonctionnent...

Si tu veux te faciliter la vie, achète un gps portable, ou une tablette avec un logiciel de nav (cf. les conseils sur ce forum).
Le reste, qui fait crac boum hue et wiz, tu pourras l'acheter au fur et à mesure... (si tant est que t'ais pas revendu le bateau d'ici là)

A QUOI FAIRE GAFFE QUAND TU ACHETES :
conseils de débutant à un autre débutant, donc à prendre à l'aune de l'expérience du débutant.

Ouvre tes narines: un bateau bien entretenu ne sent rien ( ou presque rien)... si ça sent le moisi, l'humidité, le renfermé, le gazoil, ou autre... franchement, va voir ailleurs...

Puis tu commences à un bout du bateau et tu vas jusqu'à l'autre bout, et tu passes la main dans les cales à la surface des cales, il faut que tu puisses mettre la main sur chaque centimètre des cales, et au passage vérifier qu'il n'y a pas d'eau là où tu mets la main...le jour où t'auras une emmerde sur ton bateau, tu te rappeleras de ça, je te le promets. Parce que d'une part, ça te permettra de détecter certains "trucs" étonnant, meme si tu comprends pas, pose des questions au vendeur, et revient demander conseil ici...et d'autre part de découvrir que t'as des zones du bateau innaccessibles, suite à modification par les précédents proprios, ou mauvaise conception...et le jour ou t'as un problème, comme par hasard, c'est dans ces zones...donc si t'hésites entre deux bateaux, choisis celui dont les fonds sont le plus accessibles (mutatis mutandis) ou alors...assume...:D
Tu verras le proprio souvent hausser les yeux quand tu lui demandes d'accéder aux cales (et c'est vrai que souvent, faut être soit contorsionniste, soit être enduit d'huile pour y accéder)...soit il n'y connait rien, et n'a en rien à foutre, de toute façon il dispose d'un artisan qui va au fond de cale quand c'est nécessaire...;soit il n'a pas envie de montrer certains trucs...dans les deux cas, mefiance...

les haubans de plus de 15 ans devront être changés. cherche pas à comprendre...j'ai été content d'avoir changé les miens quand j'ai vu le désastre sur les anciens une fois démontés...sinon, c'était impossible pour moi de vérifier... Y a du pour et du contre là dessus (cf. la littérature sur le sujet dans le forum), mais quand t'es débutant, tu vas pas jouer...

Pas d'infiltration d'eau (même un débutant voit ça, vérifie à la jonction pont/coque, les hublots, et donc les cales)

En tant que débutant, les voiles t'auras pas moyen de vérifier (sauf trous béants), le moteur non plus...(cherche sur le forum, on te dit comment c'est possible, mais bon, si tu n'y connais rien, ça va être dur...),pour ces trucs tu peux te faire aider par un pote voileux ou mécano... Pour le moteur, faut que ça démarre au quart de tour...c'est tout ce que je peux te dire...si non...y a un souci.

Quand le bateau est hors de l'eau, tu verras qu'il y a des trous dans la coque (passe coque), chacun de ces trous doit pouvoir être bouché de l'intérieur par une vanne (un levier, quoi). Compte les trous, et vérifie qu'il ya une vanne par trou, et manoeuvre chacune des vannes pour bien vérifier qu'elle se ferme et s'ouvre sans problème...sinon, faut compter cent euros par vanne (si tu fais faire, et 30 si tu fais toi).

l'idéal c'est de faire appel à un expert reconnu (faut le trouver, tu peux demander ici des contacts), mais à 1000 roros, l'inspection, tu fais deux trois bateaux, si tu prévois d'acheter un bateau à 10 000, je te fais pas un dessin sur la limite du système

DERNIER POINT
Tu vas te faire avoir. ça fait partie du jeu. Mais au fur et à mesure, tu te fais moins avoir. c'est satisfaisant.

11 août 2018

"Ouvre tes narines: un bateau bien entretenu ne sent rien ( ou presque rien)... si ça sent le moisi, l'humidité, le renfermé, le gazoil, ou autre... franchement, va voir ailleurs..."

Excellent conseil de Skywalk...
Tout à fait ok. Un bateau qui "sent le bateau" comme c'est trop souvent le cas, c'est un bateau dont la propreté est négligée... pas seulement la propreté ?

Et cela va avec le visuel : les fonds sont propres, sans trace de poussière ni de miettes ou autre.
la cale sous moteur n'a aucune trace d'huile ni autre liquide, les tuyaux divers sont nickels également, etc...
Un moteur bien entretenu et en bon état ne sent rien, ou vraiment très peu (la légère odeur de GO à cause du changement de filtre récent disparait après que quelques jours) . Si on te prétend le contraire (ce que certains affirment sur ce forum...), tu dis "OK vous avez raison"... mais tu passes le chemin...

Un moteur en parfait état et bien entretenu ne sent rien, est propre comme un sou neuf, et démarre en 2 secondes (après préchauffage, bien sûr). S'il y avait une "expertise" à faire, ce serait bien la mesure du taux de compression, seule mesure qui donne l'état réel du bloc moteur.

Pour le reste, cela dépend du programme.

Un point à ne pas négliger en Méd : la place au port...
Ce n'était pas mon programme, donc je n'en ai pas vraiment cherché. Mais aujourd'hui, je sais que je ne laisserai pas mon bateau en France...

05 août 2018

Waouh merci skywalk pour toutes ces conseils

06 août 201806 août 2018

Pour compléter le post de skywalk : deux voiliers achetés , sans expertise.
Par contre, lorsque l'on jette son dévolu sur un voilier, on fait sortie de l'eau, on vérifie osmose ( avec un bippeur du chantier) l’état de la quille.
Un voilier qui a talonné grave, se voit à l'état de sa quille, aux boulons déplacées ( eau salé à l'intérieur) donc risque de varangue fragilisées et de mat pouvait chuter...
Tu paye la sortie de l'eau, tu refais l'antifouling après avoir payé le voilier , tu vérifie hélice arbre d'hélice ( on en a pété un en convoyage d'un voilier acheté) les durites, entretien moteur etc...
et hop...

Après c'est toujours pareil, un voilier a 10 000 E pas besoin d'expert, a plus de 50 000 on prend un expert ( sauf que parfois, à force de trainer dans les bateaux comme c'est notre cas, depuis 5 ans nous vivons 100 % du temps à bord) l'expert en sais parfois moins que nous...

De toute façon, le meilleur conseil a donner un débutant c'est " tant que tu ne sais pas quel voilier te convient tu n'achètes pas, tu loue"
Ton porte monnaie et ton couple ( et la c'est une femme qui le dit) t'en seront reconnaissant

06 août 2018

ah oui, j'ai oublié "l'osmose"....j'ai eu de la chance, j'avais sympathisé avec un type qui évolue dans le milieu de la plaisance depuis des dizaines d'années, il m'a dit "la question est largement surestimée"....

le fait est que depuis je m'occupe de mon bateau, j'ai vu quatre vieux bateaux en plastique sortis de l'eau, aucun n'avait d'osmose (ou juste quelques points traités au mastic epoxy).
Sur mon bateau, le premier artisan que j'ai vu m'a dit "décapage intégral de la coque, gelcoat et antifouling :3500€.".. le vieux monsieur est passé et m'a dit "ta coque est impeccable, passe l'antifouling" 200€.
Bref, tout ça pour dire que à moins que lorsque tu vois la coque, ça pue le vinaigre à 200m et y a des cloques tous les 10 cm, te mets pas trop martel en tête pour ça...essaie de trouver un type qui en a déjà vu et qui pourra t'aider à diagnostiquer les dégats réels de "l'osmose", et ça suffit.

pour info :
seme.cer.free.fr[...]ues.php
(bien lire les commentaires, intéressants, en bas de page)

06 août 2018

Un mauvais bateau, quel que soit son âge se repère assez facilement. Pour le reste, acheter un bateau est un acte insensé et totalement irrationnel. Malgré cela on se trouve toujours de bonnes raisons de le faire. L'important a toujours été l'histoire que l'on se raconte à soi.

09 août 2018

pas mal cet exposé de Skywalk : il n'y a que deux points avec lesquels je ne suis pas d'accord:

*changer le dormant => c'est du cas par cas , ca depend beaucoup de la marque et de l'origine de l'acier, du cinois merdique ca ne dure meme pas 10 ans , du sarma ca dure a vie( ou presque)

*consulter un expert: mieux vaut se dire expert soi meme et etre fortement motivé pour se mette au courant des points critiques, ca economise l'expert et surtout permet de voir les choses en details : lors d'un achat deux solutions : soit on a une grande experience et on est zen, alors voit tout ou presque en 15mn, soit on ne l'a pas ou on est tres angoissé et la il faut un ou deux jours + une nav au moteur et a la voile dans la brise, dans ce dernier cas ce sera mission impossible en tout cas pour la partie voile telle que je l'entends

pour une expertise a la va vite mais secure il faut
*inspecter la coque int et ext : tout depend du materiau => acier alu resine bois c'est pas pareil
*inspecter les passes coque au sens large c'est a dire et surtout tube de jeaumiere et d'etambot
*verifier que le systeme de barre est ok et qu'il y a une barre de secours
*inspecter les cadenes et leur reprises sous le pont
*inspecter les fond et la structrure
*inspecter le dormant => il faut y monter
*le moteur : le faire demarrer a froid et verifier les fuites eventuelles ( eau huile etc..

pour le reste c'est moins crucial :
* les amenagements c'est cher a refaire mais c'est facile a examiner
*idem pour les chiottes les eviers douches ect..
*les voiles c'est un plus et c'est secondaires ce sera plus un argument de nego
*l'electronique : on s'en fout
*l'electricité => a refaire comme ca c'est vite reglé

et puis encore
*un doute sur le moteur = on le deduit du prix
* un doute sur le dormant pareil

mais lorsqu'on monte sur un bateau on voit tout de suite s'il a ete bien construit et entretenu (ou seulement l'un des deux),s si par exemple un winch est grippé on est sur qu'il aura que des merde coté voile dormant et courant
si les vernis int sont naze tout sera naze a l'interieur
si un eclairage deconne c'est que toute l'electricité est pourri
si la barre tourne mal : on n'achete pas
si le moteur ne demarre pas raisonnablement ; on l'oublie
si c'est le souk dans les placards ou qu'il sont crad et puants,c'est un bateau a oublier

etc....

09 août 2018

Merci mayko pour ce complément fort utile

11 août 2018

Même si je vous trouve un peu "extrême" dans vos exposés respectifs, dans le sens où si on les applique à la lettre , il est pas prêt de le trouver son bateau d'occasion, je retiens le très bon conseil de Skywalk, diviser par 2 le budget (moitié achat - moitié réfection).
Maintenant vous ne pouvez pas demander à un bateau des années 70-80 d être zéro défauts. Je crois, que une fois déterminé le type de bateau et de navigation, la question est "combien suis je prêt à mettre en terme d'argent et de temps pour finaliser mon projet ?". Je préfère de loin avoir conscience des faiblesses et de la vétusté pour y remédier plutôt que d'acheter le bateau parfait et me trouver en pleine mer face à un imprévu qui de toutes façons ne manque jamais d'arriver. D'autant plus que la connaissance des problèmes peut être un argument de négociation.
Mais c'est vrai que pour l'achat de mon futur voilier, je m'inspirerai de vos conseils.

11 août 2018

je pense que chaque cas est spécifique donc difficile de donner des règles, j'ai cherché pendant presque un an mon voilier avec un budget de 20000€ (avec la contrainte d'un tirant d'eau très faible), j'ai raté quelques bonnes affaires qui sont parties très très rapidement (style le premier visiteur qui achète directement), visité beaucoup de bateaux en mauvais état des années 80, pour finalement ajouter un peu au budget initial afin d'acheter un voilier de 2003 ou je n'ai rien eu à faire; ma formation voilier s'est limitée aux trois jours de convoyage avec le précédent propriétaire. Pas eu besoin d'un expert, la coque était nickel, le reste aussi.

14 août 2018

c'est selon ces criteres que j'ai acheé le mien , j'ai mis 18 mois a le trouvé , il a maintenant 46 ans et je l'ai depuis 26 ans, il est de plus en pus neuf et indestructible , je ne regrette pas ca temps de "reflexion"

11 août 2018

apprendre à naviguer puis acheter un bateau
c est comme ça que j ai compris la question
alors je vous la fais classique
pour apprendre à conduire
vous choisissez une citadine genre twingo ou un autobus ?
en bateau, c est na meme pour les memes raisons
dans l ordre, on apprend à manœuvrer le bateau
puis à ce deplacer sur l eau
puis la navigation et la meteo
et on en bouffe....
pour apprendre, rien.ne vaut le deriveur
qui permet de.comprendre.tres.vite
les interactions entre voiles, barre, derive, position de l equipage
pour passer en toute compréhension à des bateaux plus gros
qui marchent exactement de la meme façon

par ailleurs, pour que posseder un autre chose qu un gouffre à argent,
il faut vivre au bord de la.mer et.etre à cote.du bateau
faute de quoi, les deplacements se resument.à des sequences réparations parce qu un bateau ou tout marche est un bateau qui.navigue

alors dans.l.ordre
touvez vous un plan d eau et une ecole de voile pas loin de toulouse
apprenez à.naviguer.en deriveur
faites ensuite des stages sur plus gros en mer.et.louez
d ici ?à, vous aurez appris à peu de frais sans casser
saurez ce qu est.le programme qui vous va
donc le bateau qu il vous faudra sans doute

sinon concrètement
un 8 m de 30 ans, parfait etat, 10 à 15 000 euros
cout de fonctionnement annuel, 4000 euros
un 9 m.de 20.ans, parfait etat, 20 à 25 000
cout de fonctionnement, 6000 euros
un 10 m de.10 ans, parfait etat, 50 à 70 000
cout de fonctionnement, 8000 euros.

12 août 2018

t'as mal lu la question : il cherche à apprendre à naviguer en habitable, pas à grenouiller en asso de voile durant 10 ans.
Cela ne passe pas obligatoirement par la case "dériveur" !

2 stages dans une école bien choisie, une école dont il est possible à l'avance de connaitre le nom du bateau et celui du moniteur, et il peut louer un petit habitable.
Un troisième stage complètera le tout, et ensuite louer de plus en plus grand.

Et dès maintenant le permis mer donnera des bases, ainsi que le CRR.
Plus tard un stage sur les moteurs, l'électricité, etc...

12 août 2018

Tout a fait " persil pas fané " je suis déjà passé par la case deriveur en école et assos avec , en plus , quelques sorties en mer sur caravelle ( avec moniteur ) , c'est certes peu , mais comme tu le dis je préfèrerais une formation sur habitable ... Pour le permis côtier c'est bon . Le crr je pense qu'on le passera ensemble avec ma femme ( ça peut servir )

14 août 2018

"par ailleurs, pour que posseder un autre chose qu un gouffre à argent,
il faut vivre au bord de la.mer et.etre à cote.du bateau
faute de quoi, les deplacements se resument.à des sequences réparations parce qu un bateau ou tout marche est un bateau qui.navigue".

Bien sur.

Parce que toulouse gruissan c'est au moins 2h, 2h30 de trajet s'il n'y a pas de bouchons ...

4/5h de voitures et 400 km dans le week end (200 A/R) , on s'en lasse vite.

14 août 2018

FrancoisXX c'est pour cette raison qu'on risque de se pencher sur la location ou la copropriété plutôt ... Enfin on verra le moment voulu .

13 août 2018

Essaies aussi que ta femme ait la même expérience que toi au niveau voile : louer à deux un dériveur et transmet lui ton expérience . Ensuite il y a pléthore d'école de voile ; perso j'ai été aux Glénans mais c'était il y a très longtemps donc je peux pas te conseiller . de toute manière la meilleure école c'est la navigation : on apprend de ses erreurs

14 août 2018

Pierre scramouille oui ça c'est une très bonne idée que nous envisageons dans un 1er temps .

Bonjour dijilidju,
Je viens ajouter ma modeste touche personnelle à ce qui s’est dit plus haut.
Beaucoup de choses intéressantes qui te permettront de choisir.
Même en y connaissant rien, un bateau en bon d’état visuel se remarque facilement: propreté générale, gréement courant (drisses, écoutes...) propre. Les aussières bien frappées suivant les règles, les toiles (tauds, cagnards...)propres.
Ce tour d’horizon visuel extérieur ok permet d’aller plus loin. Déjà, là, tu vas éliminer beaucoup d'unités.
En ce concerne l’expert:
Sache que n’importe qui peut s’auto-proclamer expert. C’est grave mais c’est un trou dans la législation française. ( un copain a failli tomber son mât pour un « oubli » de l’expert).
En ce qui concerne l’osmose:
Il faut savoir que pour un bateau polyester, c’est un phénomène de vieillissement naturel.
AUCUNE résine n’est à l’abri, même le vinylester, longtemps considéré comme la barrière infranchissable.
Les bateaux polyester sont TOUS atteints d’osmose, bien sûr plus ou moins prononcée.
Les bateaux peu touchés sont ceux qui sont sortis de l’eau au moins 6 mois/an.
Un professionnel Coppercoat (anti fouling vous permanent au cuivre) a refusé dernièrement de traiter un bateau âgé de 2 ans pour cause d’osmose.
Quand tu auras jeté ton dévolu sur une unité, plutôt que de t’adresser à un soi-disant expert, oriente-toi plutôt vers un skipper pro. Il sera à même de te donner son avis sur les différents postes importants: voiles, accastillage, moteur,
Électricité, électronique.
Pour info, j’ai un diplôme d’entretien de navires de plaisance. Et je navigue depuis plus de 30ans sur mes 5 bateaux successifs que j’ai entretenu et amélioré.
Bon courage.

14 août 201814 août 2018

Julien ,
lis ce fil jusqu'au bout : tu pourrais même avoir un bateau gratos pour faire ton expérience !!!

www.hisse-et-oh.com[...]vigable

14 août 2018

Merci Pietje scramouille ça me surprend pas tellement , j'ai l'impression qu'il est courant de voir des gens qui se débarrassent de bateaux pour 1€ symbolique mais bon ... Convoyage , remise en état ( je pars du principe que quand on veut s'en débarrasser ben .... L'entretien laisse a désirer ) mouai mouai a voir . Je ne suis pas assez expérimenté pour suivre cette piste meme si l'idée du recyclage me plait bien .

15 août 201815 août 2018

ça te permettrais d'acquire l'expérience du bricolage et de la voile , à toi de voir .
le bateau à l'air d'être navigable puisque le proprio navigue encore dessus !

15 août 2018

C'est sûr que c'est carrément tentant surtout sur Gruissan mais bon .... Je me le sens pas pour le moment

21 août 2018

Julien essaye de contacter le proprio , il pourra peut être te servir de mentor

21 août 2018

En fait j'ai posté plusieurs annonces ( lbc , bourse des équipiers ... ) A la recherche d'un " mentor " malheureusement aucuns retours .

23 août 2018

Bonjour Digilidju

Je comprends les questions que tu peux te poser concernant ton projet. Comme on te l'a conseillé faut définir ton programme. C'est comme pour la moto, tu vas pas faire Paris Dakar avec un chopper. Ensuite ton budget, tu comptes à la louche 10 pour cent du prix du bateau à l'année.
Concernant ta problématique je suis sur Toulouse, ancien moniteur UCPA habitable, une trentaine d'années de croisières, printemps, été automne en méditerranée et j'ai un GIB SEA 84 à Port Leucate que je souhaite vendre, mon programme ayant changé.
Bateau au sec, conçu pour naviguer en solitaire, gréement dormant neuf, voiles récentes, etai largable, spi, guindeau electrique, pilote auto, frigo etc ... tout ça près de ton budget.

25 août 2018

Bonjour ,

Si je peux donner un conseil ...

D' abord c' est la place au port , par son coût et par sa disponibilité qui va donner une idée de la longueur ... hors tout ....
Ensuite , fixer le prix d' achat ...disons 10 000 euros .
Et là prendre le bateau en meilleurs état possible pour le prix .

Si tu veux un transportable , pour moi c' est maxi une tonne !!!

mais attention ...pour 10 000 euros , c' est l'état qui prime sur tout car à ce prix , ce ne sera pas une première jeunesse !!!
Autre conseille , ne pas se laisser tenter par un voilier trop sportif , il faut du simple et solide ...

Je ne conseillerai aucun bateau car ce doit être ton coup de cœur.

un rappelle :

Le bois c' est beaucoup d' entretien
L' acier c' est trop lourd en dessous de 11/12 m
Le polyester ne vieilli pas toujours très bien .(délaminage du pont osmose)
L' alu reste anecdotique dans ces tailles .

attention particulière :

l' état des voiles et du moteur .
deux postes qui peuvent faire monter l' addition de 50% du prix d' achat ...

dernière question à se poser , êtes vous bricoleur 'bon)

26 août 2018

Bonsoir, j'ai lu qq commentaires précédents. J'ai commençé la voile à 50 ans!! comme les autres allez dans un club sur votre région qui fait des nav découvertes et ensuite faites un cycle complet pendant un an. ce que j'ai fait sur Nantes ( apprentissage en hiver sur 4 WE + des cours toutes les semaines 1 heure entre octobre à juin et des sorties de WE . Là vous serez normalement capables de faire de belles nav cotières. Et vous verrez que le permis cotier c'est du pipi de chat a coté de ce qu'il faut apprendre. je pense que l'Aquitaine ou les charentes il y a l'équivalent. Le cout n'est pas énorme (35/40 € la journée + adhésion+ licence FFV si club affilié). Vous aprrendrez à gérer votre nav (météo, route, calcul marées, choix des voiles ) le chef de bord va vous demander de manoeuvrer, ensuite de prendre et faire des choix chacun son tour mais il est toujours derrière. Rien de tel qu'une semaine en Bretagne nord au mois de fevrier ou mars pour se tester. ?
Courage c'est possible!!
Ensuite il faut trouver une place de port ou un port à sec (cela évite les vols) .
Si cela vous interesse je cède un Biloup 7.65 biquille basé dans la région nantaise équipé 4 couchages , carré refait , coque traitée ( pas d'osmose car résine isophtalique) , pont repeint, coque repeinte, avec GV , genois/enrouleur/ spi. Moteur à revoir pour 2500€ à discuter. ( il est 6 mois à l'eau et 6 mois au ponton) j(ai des photos dispo si cela vous intéresse et une remorque pour le transporter ( il faut un permis BE). J,ai fait la cote Atlantique jusqu'à la Charente et la pointe Bretagne , Sein, L'aber wrach, jusqu'à force 6 sans problème, mais il faut savoir que ce n'est pas un bateau de près (beaucoup de dérive) mais tirer des bords au largue, par contre on peut beacher sans probléme ( les quilles sont stratifiées avec bande molle et plaque inox de 3 mm) Donc on craint pas les fonds douteux.
Pourquoi? Eh bien je termine de refaire un 37 pieds dériveur lesté donc je ne peux pas entretenir deux bateaux c'est pourquoi je m'en sépare.
Voilà.

27 août 2018

N'achetez pas!!!! Surtout si vous n'avez pas d'expérience de la navigation. Faite de la formation, du club, louez pendant quelques années et ensuite vous saurez quoi acheter, ou pas.

28 août 2018

C'est exactement ce que nous comptons faire , on s'informe uniquement ...

28 août 2018

Digilidju , je viens de vendre un folie douce dans un bon état et très logeable
Et facile a mener !!! Le souci pour toi mise a part d apprendre la voile et tu verras
Ce n ai pas si compliqué que ça !!! C est surtout ou tu vas le mettre, et la distance
Entre chez toi et la mer !!! Il faut réfléchir a tout ça si tu es a 3h de route tu vas t apercevoir au bout de 1 ans que cela devient chiant !!! Et une fois le bateau a quai
Ça un prix !!! A ta place trouve toi une association qui a un bateau tu auras pas les contraintes d avoir un bateau qui te coûte !!! Cela te permettra aquerir de l expérience et ci c est réellement ton trip alors là tu pourras te lancer .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (106)

novembre 2021