acceuillit au port du havres avec un lance pierre

bonjours

cela fait plusieur fois que je me rend au havre et que par consequent j'accoste au ponton visiteur.

eh bien à chaque fois je suis reçu d'une façon plutot doutouse par les employer du port.

on a memes pas le temps d'accoster, que l'on doit aussitot donner notre etat civile etc .....

je ne suis pas la première personne à m'en plaindre.

il y a un an, je suis rester 1 semaine bloquer pour cause de gros temps ( force 7 avec un class 8 et 2 personne à bords ). impossible de me faire cadeau d'une ou 2 nuit. c'etait pourtant un cas de force majeur.

deplus la place de port est relativement chère et il faut payer pour prendre une douche.

il ne se font pas chier qu'en memes :-(

la prochaine fois, je me mettrait dans une place libre, il est hors de question que je me remettre au ponton visiteur.

L'équipage
12 nov. 2009
12 nov. 2009

Tant je trouve légitime

de signaler le comportement peu avenant des ou d'un employe d'un port de plaisance, à la capitainerie, à la mairie, office du tourisme ou encore ici même.
Egalement le fait de se plaindre des tarifs pratiqués dans la majorité des ports vu le service rendu (douche non incluse etc).

Tant le fait se plaindre qu'il ne t'ai pas fait de "ristourne" parceque tu es resté coincé par le mauvais temps un certain nombre de jours est, je trouve, moyennement acceptable, cette situation est d'une banalité affligeante en plaisance.

Argumenter sur tout est n'importe quoi comme un syndicat de cheminots discredite les choses réelement importantes que l'on a à dire.

12 nov. 2009

Je suis un habitué du Havre....

car mon bateau habite juste en face.

Je suis très étonné de ce mauvais accueil rapporté par Vinc.

Je n'ai jamais vu d'employé du port se ruer sur un bateau juste arrivé ni demander des informations détaillées sur le bateau et l'équipage.

Il m'est arrivé de devoir rester une semaine ici ou là, en France ou en Belgique pouir cause de mauvais temps et j'ai du toujours payer tous mes jours de présence.

Quant au prix de la place, il est équivalent aux ports du secteur. Payer pour la douche est une grande question récurrente.
De deux choses l'une : ou bien le prix de la douche est inclus dans le prix de la nuitée sur la base d'un équipage moyen de x membres et le solitaire que je suis sera p"pénalisé; ou bien le prix de la douche n'est pas inclus et l'équipage nombreux sera pénalisé.

Il faut dire que les sanitaires du Havre sont de très bonne qualité.

Il faut tout de même être conscient que les frais de gestion et d'entretien d'un tel port de plaisance sont élevés et qu'il doit assurer un budget en équilibre, règles de compta publique obligent.

Je n'ai pas d'intérêts particuliers dans ce port, mais il faut rester objectif et j'y vais toujours avec plaisir.

12 nov. 2009

l'objet du scandale...

a finike quand je suis arrivé en 2001, pour mon 33pieds je payai 900 euros à l'année, actuellement ca a quasiment doublé...
des exemples il y en a à la pelle je pense
mais tant qu'il y aura des proprios qui paieront un tarif de ouf (par ex antibes), il n'y aura aucune raison pour que les autres ne suivent pas????
c'est un douloureux sujet!!!

12 nov. 2009

mes

revenus :-(

12 nov. 2009

EEuuuHHHHHH

quand tu fais ton marché, qu'est-ce qui n'a pas doublé depuis 2001 ? :-( :-( :-( ;-) ;-)

12 nov. 2009

Comme

moi, mais c'est la Crriiiiseeeeee ! ;-) ;-)

12 nov. 2009

ecumeur,

le tarif des ports de plaisance français (et trés probablement europeen) que ça soit la nuité au ponton visiteur ou à l'année sont tout de même totalement aberant contenu de la prestation fourni et au cout.

Les collectivités ou entreprises privées qui gérent les ports profites sacréement de la pénurie c'est un fait.

12 nov. 2009

Quelle est la ....

....définition d'un port ?

A l'origine le port était construit pour recevoir les bateaux voulant décharger leurs marchandises et aussi pour les protéger des colères maritime.
Maintenant, en parallèle, c'est plutôt la gestion d'un parking ou d'un garage à bateau de plaisance. Et que l'on te fasse payer pour ce "gardiennage" pour quoi pas, à condition que le tarif des places visiteurs soit connu d'avance .... ce qui est rarement le cas.

Par contre quand tu viens d'abriter le temps d'un coup de vent je trouve anormal de payer le tarif "visiteur" mis en place. C'est par nécessité que tu viens te mettre à l'abri (tu payes l'électricité et l'eau si tu en utilises).

Que se passe t'il si tu ne paye pas ??? ils te jettent dehors à la furie du vent ???

12 nov. 2009

çà reste à prouver

ecumeur tu nous :
Pour les ports à gestion publique, les règles de la comptabilité publique imposent un équilibre des comptes, donc ni profit ni subvention.

il me semble que çà ne s'applique qu'aux associations type loi 1901 . Regarde les comptes des gestions d'habitation à logement modéré appartenant à l'état ils ont parfaitement le droit de faire du profit .

12 nov. 2009

Il s'agit...

des ports gérés par une collectivité territoriale : commune, département etc...
Les ports à gestion privée sont une autre affaire et peuvent faire des profits.

Quant aux HLM, il existe des SA d'HLM, des Offices publics etc... alors il est difficile d'en tirer une généralité.

12 nov. 2009

Ce n'est qu'une opinion personnelle...

qui ne repose sur aucun chiffre.
Pour les ports à gestion publique, les règles de la comptabilité publique imposent un équilibre des comptes, donc ni profit ni subvention.
C'est le cas du havre, du port municipal de Deauville dans le coin et maintenant de Dieppe.

Les prix dans nos ports ne sont pas très différents de ceux des voisins.

Mais en Angleterre où les marinas sont privées pour la plupart, donc avec un objectif de profit, les tarifs sont de 50 à 100% plus élevés que chez nous.

Pour revenir au Havre, par exemple, la sédimentation dans le port de plaisance est de l'ordre de 0,45m par an, ce qui impose des dragages fréquents.
C'est un poste non négligeable dans le budget de gestion.
Si on y ajoute les frais de personnel, l'amortissement des installations, leur entretien, la consommation d'électricité et d'eau dont certains abusent, les assurances etc... etc..., les prix pratiqués ne me semblent pas aberrants, mais sans doute mon jugement est-il altéré par mon ex pratique professionnelle dans le secteur privé où la notion de prix de revient est une des bases de la gestion!!!

12 nov. 2009

Le tarif "visiteurs"....

Si tu es un adepte du "Livre de Bord", je crois que tous les tarifs y figurent si ma mémoire ne me trompe pas.
Par ailleurs, on les trouve sur les sites internet des différents ports et on peut les avoir à bord pour la zone ou on compte naviguer.

Mais cette argumentation relève plutôt de la sodomisation de drosophiles...

A l'origine, comme tu écris, il n'y avait pas de navigation de plaisance et encore il y a 50 ans, c'était une activité plutôt confidentielle.

mais les temps on changé et sous la pression des besoins se sont aménagés des ports de plaisance, des marinas avec tout ce que cela comporte.

Je doute que beaucoup de nos frères navigateurs organisent leurs escales en fonction des tarifs.

En ce qui me concerne, je sais que si je vais en GB, je dois prévoir un poste "frais de ports" très élevé et dans les eaux intérieures hollandaises, environ la moitié de ce que je paye ailleurs, y compris dans les ports côtiers de nos amis hollandais.

Si tu ne veux rien payer, il reste le mouillage forain, assez limité entre Cherbourg et Dunkerque.

Si je prends l'exemple du port municipal de Deauville où réside mon yote, une partie est dévolue à la pêche et le département, je crois, paye une redevance à la ville pour cela.
Si demain les pêcheurs disparaissent, je sais que ma taxe d'amarrage augmentera sensiblement pour équilibrer le budget.

Et pour le Havre, c'est un des rares ports de la Manche où on puisse entrer à n'importe quelle heure et par n"importe quel temps. Les seuls autres possibilités sont Cherbourg, l'avant port de Ouistreham, Dieppe et Boulogne...

12 nov. 2009

equilibre des comptes

pour les ports de plaisance ?
tu blagues là dit ?

12 nov. 2009

Association et profit

une association loi de 1901 a parfaitement le droit de faire du profit ... qu'elle dénomme généralement excédent. Ce qu'elle n'a pas le droit de faire c'est de le distribuer. Quand on dit qu'elle est sans but lucratif on dit que ses membres ne cherchent pas à en tirer un profit.

Le fisc lui a prévu que les associations qui font des profits en dehors de certaines limites payent des impôts sur ces profits.

12 nov. 2009

la qualité de l'accueil ce port est en baisse régulière ...

habitant aussi "en face", Le havre est pour nous une escale habituelle, en cas de fermeture des portes par exemple de Deauville par exemple.

Et bien je (et deux trois autres matelots de la marina aussi)trouve aussi que "l'accueil" cette alchimie bizarre qui fait que l'on se sent "bien" ou "mal" accueilli est en baisse régulière dans ce port......

12 nov. 2009

pourquoi diable les ports de plaisance dervaient ils etre gratuits

quand la météo est mauvaise ??

il est établie qu'un port ne peut refuser un bateau qui se réfugie

mais je ne vois pas le rapport avec le fait que la place devrait etre gratuite

en juillet en med francaise (marseille hyeres) ç'aurait été gratuit 50 % du temps
:-)

12 nov. 2009

d'accord avec jeanlittlewing,

le devoir d'acceuil et la gratuité de cet acceuil sont deux choses bien distinctes et sans rapport.

13 nov. 2009

Si le temps dehors est vraiment mauvais

je suis bien content de payer pour être à l'abri!
Et si c'est la vraie tempête, j'arriverai même à être content d'être volé!!!!
Comme quoi on peut changer d'avis sur le prix des ports !!
:jelaferme:

12 nov. 2009

Quelques chiffres...

J'ai réussi à trouver des chiffres concernant la Société d'Economie Mixte qui gère le port de plaisance du Havre. Ils concernent 2007.

Produits 1496 K€ dont amarrages permanents 1289, visiteurs 109, prestations diverses 98 (cela doit inclure les grutages, jetons de douches etc...).
Charges : 1532 K€.

La réduction des charges qui comprennent notamment une absence de longue durée d'un salarié (9 au total) et un produit exceptionnel ont permis de dégager un résultat positif de 121 K€, intégré au renforcement du capital.
Il faut savoir que cette structure a connu des exercices déficitaires contre lesquels il faut se prémunir.
Ils ont réussi à réduire le coût des dragages par l'achat d'une drague et le dragage 2006/2007 a remué 70000 M3 de vase au prix de revient de 4€/M3.
Ce même travail exécuté antérieurement par des prestataires extérieurs revenait nettement plus cher.

Alors on ne voit nulle part de profits éhontés!!!

13 nov. 2009

merci Ecumeur pour ces chiffres

qui recadrent le débat, non une marina, sauf prix déments / racket comme à ibiza n'est pas un moyen de gagner bcp d'argent tres vite ..

sinon cela se saurait ...

13 nov. 2009

Je suis d'accord avec ce que disent écumeur et Jean

Néanmoins, il y a deux points qui me chiffonnent :
- le prix des douches. Qu'on ne me fasse pas croire que le prix d'une douche de 10 mn est de 2€. Certes, il faut amortir l'installation (celle-ci ne serait-elle pas incluse dans celles du port ?), le ménage et l'eau chaude. Si on doit l'intégrer à une nuitée avec un équipage moyen de 4 personnes, faudrait-il alors augmenter le prix de 8€ ? Cela représente environ 25% du prix moyen pour un bateau de 10m. Cela me semble beaucoup.

  • A Hendaye, la municipalité nous dit clairement que le port est depuis peu (depuis qu'il est amorti)avec le casino et quelques autres "pépites" l'un des pourvoyeurs financiers de la ville. Il y a donc bien des bénéfices qui profitent à la collectivité
13 nov. 2009

bénéfices

la gestion d'un port en régie autonome par une commune, c'est à dire avec un budget séparé du budget général et qui doit être équilibré permet tout de même à la commune de facturer des fournitures, travaux ou prestations dont les montants sont intégrés au budget général...c'est un peu "la porte ouverte" à toutes les dérives et la "technicité" particulière de l'activité portuaire ne doit pas être très familière aux controleurs de la gestion des communes concernées qui ne peuvent critiquer les montants parfois excessifs des transferts entre les deux budgets.

13 nov. 2009

Je trouve aussi que le prix de la douche...

à 2€ est élevé et c'est ce qui est entrain de se généraliser.

Comme je l'ai déjà exprimé, navigant en solitaire, je préfère le prix de la douche séparé, ce qui n'est pas l'avis d'un équipage de 6 personnes et c'est bien compréhensible!

Maisz cela rejoint le problème du calcul des prix de revient et des clés de répartirions toujours un peu arbitraires.

Je reprendrais l'exemple de Robert Mazars, éminent spécialiste des prix de revient qui a écrit plusieurs bouquins sur le sujet :
Une ménagère part au marché avec son billet de courses et prend l'autobus pour ce faire.
Sur son billet, elle a prévu 2kg de pommes de terre, une botte de poireaux et un litre de lait pour faire simple.
Déjà se pose le problème de la clé de répartition du coût du bus : au kg?, à l'unité?, au litre ? et comment?
Il se trouve qu'elle trouve de beaux œufs et que les pommes ne sont pas chères, donc elle achète.
Même problème que précédemment plus la gestion de l'imprévu. Va-t-elle imputer le coût de son ticket également sur les articles non prévus puisque, de toute façon, elle avait prévu cela pour le reste...

Conclusions de R. Mazars au début d'une conférence sur le sujet devant un parterre de chefs d'entreprises : "Messieurs, tous les prix de revient sont faux!"

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (154)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021