"A-t-on des nouvelles de Monsieur de la Pérouse?"

C'est la question que posa Louis XVI, dit-on, avant de monter sur l'échafaud.

Hier soir, un excellent reportage dans Thalassa, sur la dernière expédition à Vanikoro.
Il est pratiquement établi qu'il y eut des survivants au naufrage de l'Astrolabe et la Boussole.
Combien? Comment réussirent-ils à survivre sur cette île et combien de temps?
Il reste encore beaucoup de mystère, mais il semble, à la suite de cette expédition que des informations capitales existent dans la tradition orale des habitants.
La suite, donc, à la prochaine expédition.

J'ai eu la chance, en 2005, d'aller sur les lieux de leur dernière escale, à Botany Bay. Le village voisin s'appelle La Pérouse.
Une anse de sable blanc, une eau transparente, on imagine très bien les deux navires se balançant doucement au mouillage.
La "First Fleet" de l'Amiral Philips se trouvait déjà là. elle amenait les premiers colons forcés (des bagnards) qui allaient débarquer juste après dans la baie voisine, Jackson Bay où se trouve maintenant Sydney. Le lieu de débarquement fut Circular Quay, maintenant station centrale des ferries de la baie de Sydney.

Pour revenir à l'escale de nos deux navires, les anglais leur procurèrent toutes les facilités dont ils avaient besoin. Si les deux marines étaient souvent en guerre l'une contre l'autre, les expéditions d'explorations se fréquentaient fort civilement.

A proximité, une ancienne station de câbles transocéaniques est transformée en musée consacré à l'expédition de La Pérouse avec des objets et documents prêtés par notre musée de la marine.

Beaucoup d'émotion sur ces lieux de la dernière escale. Je ne peux qu'engager nos amis qui iraient à Sydney d'y faire une excursion.

L'équipage
16 jan. 2010
16 jan. 2010

A-t-on des nouvelles de Monsieur de la Pérouse?

pas récemment en tout cas, les recherches semblent stoppées depuis longtemps et les assureurs ont déjà indemnisé la famille en perte totale car on pense malheureusement qu'il est déjà mort

en tout cas, je ne le souhaite pas pour ce cher Jean François Galaup Comte qui a toute ma sympathie

amicalement

16 jan. 2010

En effet

En escale au port de commerce de Botany harbour,lors d'une ballade sur cette plage qui m'avait attiré je suis tombé par hasard sur ce musée,presque perdu. La crique est très belle et les objets sont émouvants.une journée de quiétude.
il y a quelques images sur google-earth

16 jan. 2010

pas de nouvelles, bonnes nouvelles

En tous cas, on en sait un peu plus après cette belle émission que depuis que Louis XIV, peu avant de monter sur l'échafaud demandait si on avait des nouvelles de ce bon Monsieur de la Pérouse.
A l'UA Midi Pyrénées, nous avions eu il y a fort longtemps, une présentation d'une expédition par un fort savant membre qui se trouvait être un descendant. Je le salue donc au passage.

16 jan. 2010

Louis XVI ..

Étonnait beaucoup ses amiraux, par ses connaissances des choses de la mer.

C'est lui qui avait recommandé Jean François de Galaup, comte de La Pérouse, pour diriger la fameuse expédition.

Quant à Louis XIV, il est mort dans son lit.

16 jan. 2010

Désolé mais..

Je n'ai pas passé le bac en France, donc je suis assez nul en histoire !

16 jan. 2010

Oui mais

Vercingétorix, né sous Louis-Philippe,
Battit les Chinois un soir à Ronc'vaux
C'est lui qui lança la mode des slipes
Et mourut pour ça sur un échafaud. :-D

16 jan. 2010

des chercheurs qui cherchent ...............................

parodiant coluche je dirais de meme : des chercheurs qui trouvent , on en cherche ......!
Combien de milliers d'euros , aux frais des contribuables , coutent ces expéditions qui pour moi n'apportent pas grand chose .
C'est sûr , les scientifiques s'éclatent ( sont bien payés , je suppose ) et brossent leur égo devant les cameras .
Combien cela coute , combien cela rapporte ???

16 jan. 2010

c'est plus façile de chercher des choses qui ont dèja éxisté

que de trouver des choses qui n'éxistent pas encore .........

d'ou mon idée à moi , que l'on devrait virer les trois quart des éffectifs du CNRS ......
à plus ................

16 jan. 2010

C'est un patrimoine historique

On peut aimer ou ne pas aimer l'histoire, c'est le droit de chacun.

Personnellement je trouve très intéressant que l'on cherche à toujours en savoir plus sur notre passé, récent, ancien ou très ancien.

Je préfère qu'un partie de mes impôts aille à une expédition scientifique, qu'à une quelconque réalisation médiatique, qui n'amène rien.

C'est mon avis et on peut bien sûr de ne pas être d'accord.

En tous cas je ne savais pas, ce que nous dit Chtit Luma, que Louis XVI avait demandé des nouvelles de Lapérouse avant de monter sur l'échafaud.

16 jan. 2010

Désolé ecumeur

C'est toi qui a parlé de la question de Louis XVI avant de mourir.
Comme quoi on lit toujours trop vite !

16 jan. 2010

C'est la question en général...

Faut-il dépenser de l'argent pour des fouilles archéologiques?

Elles se font nécessairement aux frais du contribuable et ne rapportent rien, sinon la connaissance de notre passé ou de celui de l'humanité.

Dans ce cas, jusqu'où faut-il remonter? Limité à notre ère? Faut-il ignorer les grottes ornées? Chauvet, Lascaux, Cosquer pour ne parler que de celles qui nous sont proches?

Faut-il stopper toute recherche sur les origines de l'humanité?

C'est l'éternelle question "Qui sommes nous? d'où venons-nous? Où allons-nous?"

17 jan. 2010

Rendre à César...ce qui n'appartient pas à Coluche

Coluche nous a laissé d'immortelles répliques ,mais pour celle-là en l'occurence:
C'est De Gaulle qui en visite au CNRS a dit:
Des chercheurs qui cherchent on en trouve ,des chercheurs qui trouvent on en cherche.

16 jan. 2010

A propos du Commodore Philips...

... et sa flotte de forçats.
Il avait très peur, pendant son voyage, d'être devancé par La Pérouse à Botany Bay. Il s'en est fallut de quelques jours.

16 jan. 2010

pour préciser ma pensée ,

une trouvaille révolutionnaire : la visseuse-dévisseuse qui a fait faire un bon spectaculaire au boulot de tous les jour (à ma petite échelle) plus les empreintes pozidriv qui vont avec .......

la visite du Wasa à Stockholm m'a profondément ennuyé .......
je repars ..........

17 jan. 2010

Mais il y a des tas de gens

qui ignorent tout de l'existence de la visseuse-dévisseuse sans fil, et qui se régalent à visiter les grottes ornées. Faut de tout pour faire un monde : des marins, des montagnards, des citadins, des ruraux, des intelligents, des comme moi, des manuels, des intellectuels, des qui naviguent sous foc seul, des qui naviguent sous gv seule, des qui seront sauvés par la SNSM et des qui seront sauvés par les AffMars, des qui s'y connaissent en moteur et des qui n'y connaissent rien, des qui jouent et des qui sont sérieux, des qui veulent un forum sérieux et des qui veulent y rigoler, des qu'ont des cheveux et d'autres qu'en ont plus, des qui sont des femmes et des qui sont des hommes (sisi, ça existe), des qu'ont la priorité et des qui les éperonnent, des DI et des QR, des catas et des tris...

Faut bien de toute pour faire un monde, et le plus dur c'est de les faire vivre ensemble sans qu'ils se tapent dessus avec leur visseuses-dévisseuse !

17 jan. 201016 juin 2020

oui,surtout lorsque on connaît

la rivalité qui existait entre Boris Pozidiv et Mike Phillips. Bossant tous les deux pour la screw compagnie,il paraît qu'ils se frittaient régulièrement.Depuis,leurs enfants continuent le combat et l'on assiste à ça&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt
On ne peut pas ignorer le passé tout de même

18 jan. 2010

Oups, pardon pour le numéro

c'est bien le 16, pas le 14.

Sinon, l'intérêt pour moi de la recherche en général, c'est bien qu'elle fait reculer l'obscurantisme, en particulier religieux. La science, l'histoire et la géographie et toutes les matières dérivées ont progressé de telle façon qu'on navigue mieux et plus vieux sur des bateaux imputrescibles (entre autres, hein ?) et surtout, on peut moins facilement nous prendre pour des chèvres.

Bon, après, j'ai vu une fois à la téloche un chercheur en langues mortes africaines, qui répondait au journaliste à la question "mais à quoi ça sert ?" qu'il ne savait pas encore, puisqu'il n'avait pas trouvé, pardi.

18 jan. 2010

Le point commun

entre la visseuse-dévisseuse et la grotte ornée ou la langue morte africaine, c'est que le temps gagné à visser-dévisser avec une visseuse-dévisseuse peut être avantageusement consacré au décryptage de l'art pariétal ou à l'étymologie des dialectes sub-sahariens actuels, pour ceux qui aiment ça (et il semble bien qu'il y en a) !

Tout se tient !

18 jan. 2010

Hi,

Je pense que tu as super bien compris le concept en vigueur depuis que le premier s'est levé en disant: "Ah, ben moi je sais. Et si vous faites comme je dis, tout ira bien. Sinon, vous allez dérouiller." Il avait inventé la première religion. Ben le discours n'a pas changé.

Mais bon, on n'en dira pas plus pour ne pas entrer de plain pied dans le HS.

Au fait, des nouvelles de ce bon M. de la Pérouse ?

18 jan. 2010

addendum :

la recherche et la science font reculer l'obscurantisme certes, mais on voit aussi des situations où la science se substitue à la religion, voire devient une religion avec ses dieux, ses gourous et ses satans, et là c'est pire que l'obscurantisme !

18 jan. 2010

Aux dernières nouvelles,

refusant de croire au dieu Météo, il n'aurait pas sacrifié au rituel d'après JT, et aurait été puni par Eole et Poséidon...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (25)

un soleil gros comme ça

mars 2021