A propos du mal de mer

Salut ,
à votre avis est-ce que tout le monde est sujet au mal de mer ,par exemple passé un certain etat de la mer ou suivant les conditions ?
Ayant peu navigué ,mais ayant quand meme réalisé une traversé de la mer du nord ,dans des conditions de tempetes assez chaotique ,je me demande s'il est possible pour certains de ne jamais le ressentir
D'après vous quelles sont les statistiques ? le pourcentage de personnes sujets au mal de mer ?

L'équipage
14 juil. 2004
14 juil. 2004

J'ai lu un jour

une statistique, qui disait que 2% (deux !, des marins ignorent le mal de mer... :-)

Je n'en fait pas partie, hélas... :-(

Bon courage

Fred

15 juil. 2004

Jamais ressenti

Les mauvaises langues diront "Jamais navigué..."

Et pourtant je fais partie des 2% de veinards. Pourvu que ca dure

15 juil. 2004

en debut de saison

le du à Neptune et après ça passe

15 juil. 2004

personne à l'abri

gg n'a 'jamais' le mal de mer pourtant un jour il a du éponger en navigation le café du thermos brisé ce qui fait que à genou, tete en bas, et secoué il a ressenti son premier 'je me sens pas très bien', moi si je suis à l'aise sur mon ship à 90%, je suis sure que sur un autre bateau dont je ne connais les réactions je serais plus vite malade, le meilleur remede c'est naviguer avec votre bateau très régulièrement, qq qui sort 1x tous les mois à un bateau mais ne s'accoutume pas à la navigation !
pour le moment je souffre du manque de soleil et de trop de pluie...ça se soigne, qui en souffre ?

15 juil. 2004

Pareil en début de saison

Le premier jour j'évite de trop descendre à la cave, ou alors d'y rester trop longtemps. Après c'est bon ça passe tout seul!

Mais c'est pas chaque année! Alors à quoi ça tient?

15 juil. 2004

remèdes

Bonjour,
quelqu'un a-t-il déjà essayé les remèdes préconisés: cachets, bracelets, patches, ... eau de mer?

15 juil. 200416 juin 2020

Mal de mer

Moi, j'ai le mal de mer quand je suis trop longtemps loin de la mer...

J' ai essayé les bracelets sur une copine,ça le fait grave,tu sais, avec la ptite boule,là... ça marche bien, et de plus, elle etait obligée,
d' apres le manuel, de garder les bras au dessus de la tete, pour tenir la barre,c'est pas génial mais pour moi, quel confort.
Elle n'a plus jamais été malade,et elle appreciait beaucoup cette position.

16 juil. 2004

mmmh...

Non, allez sérieux...ma copine à moi a vraiment le mal de mer et c'est pour lui éviter de passer les premiers jours de vacances au fond du cockpit la tête dans un seau. merci aux bonnes âmes

16 juil. 2004

C'est vrai

Je suis bien content que ma femme n'ai jamais eu trop de problème de ce coté là. Quand on souhaite voyager à deux, cela peut empoisonner les perspectives.

Nous, on a pas vraiment de truc, si ce n'est d'une part d'éviter de prendre quoique ce soit (ben oui, quoiqu'on prenne, on en trouve pas partout), mais surtout, surtout, surtout, de gérer.

Pour moi, pas difficile, la responsabilité du bateau (enfin, surtout de nous deux) fait que l'idée de laisser ma femmes se débrouiller toute seule me fait me secouer les puces sérieusement dès le moindre petit goût dans la bouche (la connaissance de sa réaction aide à gérer au plus vite ce phénomène): retour à l'extérieur, plus de cigarette, manger vite fait et boire beaucoup, faire de la manoeuvre ou du réglage de voile même si cela ne sert à rien pour la marche du bateau, discuter avec ma femme des prochaines étapes, .... bref tout pour s'occuper et penser à autre chose. Au bout d'une 1/2H, c'est OK.

Pour ma femme, c'est un peu le même principe: elle me signale tout goût suspect dans la bouche, retour vers l'extérieur, occupation, etc ...

En fait, notre truc, c'est d'essayer de gérer: avant de partir, en ayant pris nos dispositions (nourriture prete, etc ...) et avant d'être malade dès les premiers signes.

Je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire, mais on trouve qu'en prenant le taureau par les cornes, on s'en sort mieux.

Par contre, j'ai eu un problème il y a deux ans, et si quelqu'un avait un tuyau, je prends !

Arrivée à Bonifacio. Cela fait 15 js que nous sommes parti du continent et nous baladons de mouillages en mouillages. Là, on se dit que depuis 15 js qu'on a pas mis les pieds à terre, on pourrait aller faire un tour. On arrive avec l'annexe vers le ponton des vedettes. P....., qu'est ce qu'il fait chaud à terre. Oh là, là, qu'est ce qu'il y a comme monde et comme bruit aussi. Oh là là, je ne me sens pas bien du tout et j'ai la tête qui tourne. Ouhh, je n'arrive plus à marcher droit Ouuuuuhhhhhh, et vlan !

Je me suis vautré à moitié dans les pommes sur une table d'italiens à une terrasse de café !

Ben pour faire comprendre qu'on a pas bu une goutte d'alcool dans ces cas là, bonjour !

Quelqu'un aurait il un truc contre le mal de terre ?

16 juil. 2004

A PART

Rester à bord :-D :-D :-D
Je ne vois pas, pour ma part je suis des 2%.
J'ai lu récement que les sourds n'étaient pas sujet au mal de mer???

18 août 2016

C'est possible puisque le mal de mer est lié à une distorsion entre le regard et la perception de l'oreille interne !...

16 juil. 2004

pas de mal de mer

Pour être sur que ma femme n'ai pas le mal de mer, je ne l'enmene pas :-D :-D :-D

Non je plaisante, c'est pire que ça, elle n'aime pas le bateau ou plûtot elle n'aime pas mon bateau...
Il lui faudrait un bateau avec chiottes, eau, et electricité... Non mais ça va pas non !!!

16 juil. 200416 juin 2020

j'ai la chance

de pouvoir rester la tete dans la cale à renifler le gazoil par creux de 3m je bronche pas...
par contre un lendemain de murge ça peu m'arriver d'avoir une ou deux remontée de gazoil, mais ça s'arrette toujours au clapet anti retour...

Voici une bonne rigolade vécue l'année dernière.

Soirée à Hoedic le bateau à la tonne et grosse soirée sur le pont avec les voisin de chaque coté pour baptiser le bateau... 12 à bord, le whisky coule à flot, le rhum n'en parlons même pas... bref une vrai soirée d'ivrogne comme on les aimes.
La nuit fut courte et nous nous levons vers 8H00 afin de lever le camps. Un petit jus bien chaud et un paquet de biscuit Lu feras le pti dej...
Bateau rangé et marins équipés, on quite la tonne direction le Crouesty... On était pas sortis du port que Polo 3ème Bosco, file à l'avant et apate de toutes ses trip à refaire l'antifooling... Mort de rire, on lui dit :"dit donc t'as chargé la mule toi hier" et le Polo nous répond avec un filet de bave trainant dans l'eau :" Non c'est les pti Lu qui sont pas bon!!!........ :-D :-D :-

D :-D :-D

ci joint une photo du concerné

16 août 2016

Aïe le mal au crâne est visible sur la photo !
Et presque contagieux !!!
:lavache:

18 août 2016

C'est vrai que des fois la bibine ça aide à se sentir nauséeux... :tesur: :tesur: :tesur: , Mais pas moi bien entendu ... :heu: :heu: :heu:
pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre: :

21 août 2004

remède trouvé

Salut,
pour ceux que ça intéresse, ma copine chérie a trouvé une parade au mal de mer: les bracelets d'acupression, avec les petites boules là...
Bon, on a pas expérimenté les quarantièmes, mais jusqu'à 2m de creux ça a été efficace.

16 août 2016

Est ce que le fouet et les tenues ad hoc sont fournies avec les menottes ?
:mdr:

22 août 2004

mal de mer...

Je te re-confirme pour les bracelets, sincerement,ça marche bien pour madame...

22 août 2004

cachet

au départ, pendant 3 jours (si ça fait longtemps que je n'ai pas navigué)je prends des "mer calme"
cela permet au corps de s'habituer à voir tout bouger autour de lui.
Après ça tourne.
prendre 1/2 heure avant de monter à bord.
Et puis comme d'hab.... Manger, boire, dormir et avoir chaud...

15 août 2016

bonjour
Aurelie Muller, nageuse française 10 kms en eau libre, sujette au mal de mer. Un reportage intéressant sur la préparation effectuée à l’hôpital des Armées de Brest pour s'en prémunir. Alors, faut-il fréquenter les boites de nuit pour s'amariner?
Si quelqu'un a plus d'info sur ces "stages" de l'Hopital des Armées ...
france3-regions.francetvinfo.fr[...]15.html
voir en particulier le reportage de France3 en fin d'article

15 août 2016

A l'occasion d'une allergie à un médoc, ma femme a pris du ZYRTEC , et était en pleine forme à la croisière suivante.
Depuis elle a filé le tuyau à des amies pour lesquelles ça marche aussi.
C'est un médoc, bien sûr, mais léger.peu ou pas d'effet secondaire, mais je n'ai pas le dico des médocs sous la main.
Voir avec le toubib.

15 août 2016

c'est un antiallergique

15 août 2016

Les antihistaminiques, même ceux faiblement dosés qu'on trouve en vente libre, atténuent voire empêchent le mal de mer si on les prend un moment avant de larguer les amarres.
Inconvénients : chez certaines personne, un engourdissement des neurones et une baisse de la libido.
Pour les incompatibilités éventuelles, voir avec votre toubib.

15 août 2016

le ZYRTEC est délivré sur ordonnance

16 août 2016

Merci pour les infos. LE fiston de mon compagnon débarque pour un mois et nous devons l mariner comme il faut sinon cette saison c est cuit pour nous...Franchement il est courageux car on vit au mouillage en été...
.

16 août 2016

Hello,
J'ai essayé pas mal de trucs...Nautamine, Coquline...rien n'a vraiment fonctionné.
Le seul produit vraiment efficace, en ce qui me concerne, est le Stugeron, dont la vente est interdite en France.
Je regrette de n'avoir pu en obtenir qu'arrivé au Brésil...je pense que j'aurais mieux profité de ma transat(...)!
Suite à un fil sur Héo, je m'en suis procuré via la Belgique, mais je crois que je n'ai pas été le seul Français à s'en faire livrer!
Du coup, plus moyen désormais de passer par eux...heureusement j'ai une bonne réserve à bord, qui s'amenuise car je dépanne d'autres copains régulièrement.
Ou alors passer par un copain Belge...
:doc:

22 août 2016

Idem quant à l'éfficacité du Stugéron, en vente libre dans les Anglo-Normandes, a Guernesey notamment.

20 août 2016

s'il débarque, cela ne devrait pas être un problème :-D

16 août 2016

Ma compagne a tenté cette année le marcalm...
Et a passé la première journée à nourrir les poissons, toute les demi-heures...
Le deuxième jour elle a arreté tout médoc (vu leur utilité) et elle n'a plus eu le mal de mer de la semaine...
Par contre le mal de terre a duré une journée et demi ensuite.

16 août 2016

le mercalm faut le prendre mini une heure avant de monter, sinon il n'a pas le temps d'agir; après quelques jours le corps se marinise, plus besoin de cacheton ( hormis grosse conso de rhum la veille....)

16 août 2016

Elle avait pris le mercalm a temps, bien mangé, bien habillée...
On avait pris les devants cette fois ci mais bon :-(

Je crois que chaque personne doit trouver sa recette personnelle, et cela dépend des conditions de mer (très clémente dans notre cas ci-dessus).

16 août 2016

Quand j'étais en mono, ça date, j'en souffrais énormément et c'est vrai que c'est atroce et un jour un gars m'a donné un truc qui fonctionne pas mal, enfin sur moi; il suffit de s'assoir par terre les jambes allongés et le corps à l’équerre calé contre une cloison ou un meuble. Sans le guérir ça me permettait de ne plus vomir et d'aller mieux, mais maintenant, c'est de l'histoire ancienne et surtout en cata c'est quand même moins pire ! :heu:
Pascal :alavotre:

18 août 2016

Scopoderm, patch à coller derrière l'oreille au moins 6 heures avant le départ . Protège 72 h. Prescription médicale car quelques contre-indications. Anticholinergique, peu de somnolence, parfois bouche sèche. Très efficace

18 août 2016

Pour atténuer le mal de mer il faut sortir et observer l'horizon.
Il existe des lunettes qui simulent l'horizon, en vente chez tous les ships bien pourvus. Quelqu'un a t il essayé ?

18 août 2016

Ça soulage ma moitié … je pense que les liquides périphériques ne sont qu'un gadget et que l'efficacité tient à la limitation du champ de vision .

20 août 2016

@freychou
Non ce n'est pas vraiment un gadget. Elles ont pour objectif de donner une ligne d'horizon pour que l'oreille interne et la vue soient en phase. Car le mal de mer vient de là. Mais en pratique c'est apparemment une autre histoire...et donc ça ne marche pas ! Dommage car je ne crois pas trop aux médocs et je pense même qu'ils ont dangereux pour la santé car il ne peuvent pas traiter le problème de fond. Juste atténuer ou couvrir les conséquences.

18 août 2016

J'en ai offert à ma tendre, jamais mises... Mais au bout de deux ans le produit rétablissant l'horizon dans les tubes a séché , beau resultat, de plus ce n'est pas donné.

18 août 2016

Il est arrivé la même histoire à celles que nous possédons … remarque faite au fabricant lors d'un Nautic … il nous en a ré-expédié une paire, convenant d'une "malfaçon" .

18 juil. 2020

Oui j ai essayé ces lunettes avec plusieurs équipiers différents. Elles ont toujours remarquablement fonctionné en moins d un quart d heure le mal de mer avait disparu. Seulement dans un cas d une équipière très très sensible au mal de mair il lui fallait les remettre plus souvent. Depuis j en ai toujours une paire a bord et j en recommande l usage

18 août 2016

Le Stugeron est disponible en Belgique sur le site d'une pharmacie en ligne (non bidon) dont voici l'adresse:
www.newpharma.be[...]ml.html
Prendre le Stugeron en fonction de son poids entre 5 et 15 gouttes maximum, toutes les 6 à 8 heures, après avoir bien secoué le flacon.
Le Scopoderm et le Stugeron sont les deux produits validés médicalement contre le mal de mer. Les autres traitements ont une efficacité qui relèverait du placebo, et tant mieux pour ceux qui en bénéficient.

18 août 2016

Un cocktail d'huiles essentielles que me prépare une amie pharmacienne, très efficace pour moi et mon équipier. Le stugeron c'est bien aussi mais ça me donne la bouche pâteuse je trouve.

19 août 2016

La règle des 4 F à éliminer avant les cach'tons: froid, frousse, faim, fatigue.

Souvent un peu d'un (ou plusieurs) de ces F donne le mal de mer......

20 août 2016

et éviter, café au lait, jus d'orange, odeur de gasoil, toilettes ou rester trop longtemps à l'intérieur.
Amariner avec de petites nav sympas les premiers jours.

19 août 2016

Ne pas oublier la "FOIF"

19 août 2016

Stugeron ,non livrable en france

19 août 2016

Faut lire les posts qui précèdent pour le Stugeron !

19 août 201619 août 2016

Faut lire les posts qui précèdent pour le Stugeron !
En Espagne : sous le nom de Clinadil.

22 août 2016

Je me suis fait livrer en France du Stugéron acheté sur une pharmavie en ligne Belge. Il ya deux ans .

19 août 2016

j'ai bien lu , service en ligne ne sert à rien

20 août 2016

Ouups!! C'est vrai, cette pharmacie en ligne belge n'exporte pas le Stugeron en France! Mes excuses!
Ton pharmacien ne pourrait-il pas te le commander en Belgique, puisque c'est un produit non toxique (antihistaminique)? Dans l'autre sens, mon pharmacien m'a déjà commandé des médicaments français non disponibles en Belgique.

20 août 2016

Manger des bananes, c'est le seul fruit qui a le même goût en entrant qu'en sortant !

20 août 2016

J'ai aussi essayé les lunettes de prévention du mal de mer; je les ai trouvées très efficaces. Lors d'un début de mal de mer en début de saison, je les mets, le mal de mer disparaît. Je les enlève 15 minutes plus tard, croyant le problème réglé, et le mal de mer revient. Je les remets, et dans les cinq minutes, le mal de mer disparaît à nouveau.
Seul inconvénient, la gueule de con, mais c'est mieux que de gerber!
boardingring.com[...]/

22 août 2016

Nous vivons a bord, donc ça le fait plutot bien, ensuite pour les "invités" les bracelets vendu par plastimo sont trés efficaces, ( placébo ou réél je ne sais pas)
Sinon "mercalm" là ça marche ! bien lire la notice et les contres indications.
En nav si je me chope la nausée, une biére calme de suite.

14 juil. 2020

les bracelets ne fonctionnent que sur l'effet placebo, donc très bien... ou pas du tout selon les cas. Chez moi, c'est pas du tout.

14 juil. 202014 juil. 2020

Hello tout le monde, je déterre ce vieux topic pour le simple plaisir de partager avec vous une grande joie, celle d'avoir navigué aujourd'hui sans mal de mer, et d'avoir trouvé - je crois - un remède efficace pour moi.

D'abord je voudrais dire que mon mal de mer était une vraie plaie. S'il s'agissait seulement de vomir, ce ne serait vraiment pas un problème. Mais dans mon cas, le mal de mer prend la forme d'une léthargie : sueur froide, intolérance à tout inconfort (difficile de trouver une position sur le bateau), esprit hébêté et impossible de penser à autre chose, apathie, quasiment impossible de se déplacer sur le bateau ou de faire un effort, comme tourner un winch, toute activité devient incroyablement rebutante, moral dans les chaussette voire aigri - bref la nausée c'est clairement le moins pénible des symptomes.

Je pense qu'il y a plusieurs sortes de mal de mer, plus ou moins violent, avec des symptomes différents, etc. Certains réagiront au roulis, d'autres quand le bateau tape, certains au portant, d'autres au prêt, certains sur des petits bateaux seulement, d'autres uniquement sur les gros, etc. Bref il n'y a pas "le mal de mer", mais une multitude de maux de mer.

Alors, dans mon cas, autant dire que les 5F, c'est de la rigolade. Même si ces cinq critères sont OK, le mal de mer monte quand même, inexorablement. Regarder l'horizon ? Ceux qui soignent leur mal de mer simplement en regardant au loin sont sans doute loin de connaître la violence du mal de mer tel qu'il s'empare de moi... J'ai essayé pas mal de ces trucs de grand mère : bouchon dans une oreille, etc. Je n'ai jamais observé de réel impact.

Aujourd'hui, on est sorti en rade de Marseille avec le bateau du club. Ce matin, pas trop de vent, on se prend un peu le clapot, et petit à petit le mal s'empare de moi. Je connais par coeur ces sensations maintenant. Et je commence à me morfondre, jusqu'à ce qu'on chope une bouée pour le picnic. Et là je décide de prendre une pillule Mercalm que j'avais acheté il y a déjà plusieurs semaines, sans jamais franchir le pas. Et bien, ça a marché ! Le vent s'est levé et nous sommes partis pour une merveilleuse après-midi avec des rafales à 20 noeuds, le bateau qui gite, qui roule, qui tape, et moi heureux comme Ulysse d'avoir retrouvé le plaisir enfantin de franchir les vagues. Quelle joie de pouvoir sautiller d'un bout à l'autre du bateau pour faire diverses manipulations sans trainer derrière moi ce gros boulet nauséeux de mal de mer. Vraiment je suis aux anges. La mer n'était certes pas démontée, mais on avait sans doute un 4 beaufort (voire 5), avec des creux allant jusqu'à 1 mêtre : c'est pas grand chose, mais largement suffisant pour me mettre sérieusement dans le mal en temps normal. Emporté par la joie d'apprécier enfin à 200% cette mer que j'aime mais qui me le rendait mal, je n'ai senti absolument aucune somnolence, bien au contraire (je n'ai pris qu'une pillule, pas deux).

Conclusion, le Mercalm a marché pour moi (je savais que j'étais sensible à la chimie, c'est pour ça que je m'en méfiais aussi). Ce n'est sans doute pas le produit miracle pour tout le monde, mais pour moi ça a marché aujourd'hui, et je suis vraiment content. Ce n'était qu'une première fois et il faudra retester pour valider que ça marche bien systématiquement, mais je suis maintenant optimiste. Du coup dans la longue liste des problèmes à résoudre avant de pouvoir concrétiser notre projet de départ, j'ai l'impression d'avoir coché une case.

Merci à tous ceux qui encouragent les marins d'eau douce comme nous,

A suivre,

14 juil. 2020

Je suis content pour toi tdm2023, car le mal de mer ça peut être effroyable.
Il peut conduire à des désirs de suicide pour en finir. C'est pas de la rigolade.

Et pour ceux qui y sont sujets, un tout petit peu moins que toi peut-être, les 5F sont des facteurs au moins aggravants auxquels il faut vraiment prêter attention. Pour mémoire:

  • Froid
  • Fatigue
  • Faim (et soif bien sûr)
  • Frousse
  • Fumée

l'importance de chaque "F" peut varier entre individus. Ainsi, beaucoup de fumeurs minimisent l'effet de la fumée sur les non fumeurs. Fumer, même sous le vent (il y a toujours de turbulences qui refoulent une bouffée), suscite le mal de mer chez beaucoup de gens.

De manière anecdotique, je suis moins sujet au mal de mer maintenant que je suis responsable de mon bord et de mon équipage, que quand j'étais simplement un équipier. Comme quoi le mental joue beaucoup aussi.

14 juil. 2020

Oui le mercalm ça marche à prendre avant la sortie c’est mieux

15 juil. 2020

De plus en plus de kinés se sont lancés sur le marché du mal de mer.
Ils utilisent des casques de réalité virtuelle.
Il faut choisir, avoir le mal de mer à terre dans le cabinet du kiné, ou sur le bateau ?

Hervé

15 juil. 2020

J'ai un casque à réalité virtuelle, mais je n'ai jamais réussi à retrouver l'application de simulation de bateau.
En tout cas, j'ai testé beaucoup d'autre chose, et cela a fini par passer rapidement .. Mais sans effet sur le mal de mer.
Par contre, les bonbons (stugeron dans mon cas), ca marche bien, mais il ne faut pas en abuser.

En fait, il faut les utiliser pour inverser le cercle vicieux : on sait qu'on a la solution, et progressivement, on essaie de faire sans, tout en étant rassuré de l'avoir à disposition
Puisqu'il faut le prendre avant, il faut faire en fonction de la météo annoncée.

15 juil. 2020

Accoutumance au Mercalm

Oui, maintenant que je sais que la chimie marche sur moi, je vais essayer de creuser pour voir comment y avoir recours le moins possible. Comme tu le dis @Peuwi, le simple fait de savoir que j'ai cette possibilité va sans doute déjà avoir un impact pour sortir du cercle vicieux. Mais je ne saurais dire aujourd'hui si cet effet psychologique serait suffisant.

Pour les sorties à la journée, ça peut être utile de prendre un comprimé. Pour le début de navigation plus longues, ça peut être utile les premiers jours, mais après je compte sur l'amarinage (dont je n'ai jamais fait l'expérience encore).

Est-ce que quelqu'un sait si il y a un phénomène d'accoutumance au Mercalm (du genre, plus j'en prends, moins ça fait effet, et donc je dois en prendre de plus en plus..) ? S'il y a des médecins qui passent par là ? Même question pour les autres produits (Scopoderm, Stugeron, etc.) ?

Merci

16 juil. 2020

@tdm2023, il semblerait qu'il y ait des cas d’accoutumance au Mercalm suite à une étude demandée par l'ANSM, mais il faut, je crois pondérer ces résultat dans le cas de personnes prenant cette molécule à des fins "récréatives", donc dosages et constance ou posologie inadaptée.

16 juil. 2020

@Philgé Merci pour le lien. Le Mercalm en usage récréatif, je n'y avais pas pensé..
J'espère juste que si je dois en prendre par exemple, trois jours d'affilé, je ne sois pas obligé d'augmenter les doses au fur et à mesure. Idem si je dois en prendre une fois par semaine toutes les semaines pendant plusieurs mois.
J'espère aussi que je vais m'amariner petit à petit.. mais je pars de loin.

Quand je vois des récits qui évoquent des équipiers qui abandonnent un voyage à cause du mal de mer, je me demande qu'elle est le vrai problème : est-ce que les pillules ne font plus effet ? est-ce qu'ils n'ont pas testé cette option ? Ou est-ce que même avec les pillules le mal de mer peut reprendre le dessus ? Ou est-ce que c'est plutôt qu'ils en ont mare d'être en mer, et que du coup ils abandonnent, le mal de mer étant alors l'arbre qui cache une plus large forêt de raisons ? J'imagine qu'il y a toutes sortes de cas..

Dans mon cas, la détermination est toujours intacte, et mes essais récents avec le Mercalm me rendent optimistes. Mais je me méfie encore pas mal, car je n'ai pas encore beaucoup d'expérience, notamment dans le gros temps, et je sais que mon estomac est pour l'instant très très léger.. Je dois donc poursuivre mes expériences.

16 juil. 2020

Il serait pour toi intéressant d'essayer le Stugeron, mais hélas, interdit en France. Mais on le trouve partout ailleurs en Europe...
Pas de somnolence constatée.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nos belles soirées !

Souvenir d'été

  • 4.5 (144)

Nos belles soirées !

novembre 2021