A mourir de rire!!! Arrivée au port....

L'équipage
18 sept. 2016
18 sept. 2016

vent+capote+lazybag+bimini+panneaux=belle brochette de vainqueur.

par contre, ce n'est pas la taille du pavillon qui les a gêné.

19 sept. 2016

Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant à avoir "vent+capote+lazybag+bimini+panneaux" ! là à mon tour de m'étonner ???!!!...

"ciel pommelé et filles FARDÉES sont de courte durée"

22 sept. 201622 sept. 2016

@Thorlak
Question : T'as jamais navigué aux Antilles ?
Tous les bateaux ou presque sont comme ça !
Pour le coup c'est à moi de sourire...
Désolé, mais sans rancune.

22 sept. 2016

T'as vu quand même que c'était a Antigua et l'Arsenal de Nelson. Tous les bateaux ont pratiquement cet équipement. Que des "c..s" selon toi ! mais c'est pas grave on est toujours le c..n de quelqu'un.
Là bas y a du soleil et on à besoin d'énergie pour s'éclairer et faire marcher le frigo. Quand au lazy et à la capote tu vas pas me dire que tu les enlèves pour te garer !
Tu parles de manœuvre tendue j'espère que tu veux rire, d'ailleurs a part les amarres ça se passe très bien. Oui le lancé d'amarres et amusant. Ils ne sont pas très adroits mais ils y arrivent sans causer de gène ni de dégâts. Donc je ne vois pas ce qu'il y a de drôle.
En plus ils viennent peut être du mouillage derrière à 1/4 miles ou d'un autre mouillage du coin. Y a autant de plages que de jours à Antigua parait il !

22 sept. 2016

Tu commences très mal. Si le fait d'avoir une Peugeot une Renault et un Beneteau c'est avoir mauvais goût je suis désolé pour toi mais pour discuter il faut un minimum de crédibilité. Alors passe ton chemin nous sommes pas du même monde.

22 sept. 2016

A priori, fardage n'est pas un mot de votre vocabulaire.

22 sept. 2016

Argumenté comme ça, je me couche, je me cache, je disparais.

@demo, tu n'as jamais navigué en métropole ?

Tu pourrais constater qu'il y a parfois du soleil, avec quelques bateaux équipés de capote, de lazybag, de panneaux, et j'ai cru voir une fois en Manche un bimini sur un voilier, bimini replié je l'accorde.

Dans mon bled, on n'a pas de soleil, mais on a du vent, et un peu le sens marin.
Lorsqu'on a une manœuvre tendue à effectuer, on met toutes les chances de notre côté; amarres et pare-battages préparés, voile bien ferlée, et capote rabaissée.
Les plus prudents mettent leur annexe à l'eau; 4cv à l'étrave, ça peut faire la différence.

22 sept. 2016

et ??
70% des français roulent en Peugeot, Renault ou Citroen, c'est pas pour autant qu'ils ont bon gout.
De même que 70% des plaisanciers naviguent en Benefour, c'est pour autant qu'ils ont fait le bon choix.
Alors que pratiquement tous les voileux d'Antison aient un fardage indispensable à leur confort, c'est le dernier de mes soucis.
Certains s'en sortent peut-être bien, mais force est de constater que ce n'est pas le cas de tout le monde.
j'ai donné mon avis pour mettre toutes les chances de son côté pour réussir une manœuvre qui pour moi ne me parait pas simple, alors que ces pitres soient à l'opposé du bon sens, je m'en tape le ventre.

Il y a dans mon jardin un petit port étranger où l'essence est à 62cts. Tous les jours, 2 heures avant la PM arrivent une file de grands plaisanciers français qui osent affronter la Déroute pour venir faire le plein.
Et tous les jours à la même heure, il y a des badauds locaux qui viennent se divertir à regarder ces grands marins français, accoster avec 10cms sous la quille, le drive en l'air, les cannes à pêche équipés frotter sur les boudins des voisins, les grands skippers engueuler leurs femmes qui ont louper le taquet ou leur nœud.
Ils ont même installé un hautvent, des tables et parasols juste au dessus.
Les locaux attendent bien sagement à l'écart que l'ouragan soit passé pour faire leur plein, eux par contre ça ne les amuse pas trop.
Puis arrivent plus tard les habitués des 2 ports en face, ceux de Porteret, avec des amarres de circonstance, pas belles mais prêtes, avec non pas de beaux pare-battages avec chaussette mais de gros ballons rose passé. Et là les badauds comprennent que le spectacle est terminé.

Et à chaque fois j'ai droit au regard amusé de l'harbor master, qui en voyant mon air dépité finit par m'inviter boire une pinte.

Voilà comment le marin français est perçu par des marins de tradition qui plus est îliens.

"vent+capote+lazybag+bimini+panneaux=belle brochette de vainqueur"
;-)
c'est bien secondaire au fait de lancer une pointe arrière non fixée au taquet... entre autre...

Ben cela m'est arrivé cet été pour une arrivée en panne de moteur ...
Amarre larguée pour libérer le solent en urgence (l'amarreutilise le taquet du solent) et oubli ensuite pour la remettre. ... :-(

18 sept. 2016

heureusement qu'ils sont 5 à bord LOL ....... un petit stage me semble indispensable! :pouce:

18 sept. 2016

Bah, y'a pas de quoi se tordre de rire.

Bien sur, l'équipier est très lent et il merde dans le lancer d'amarres, mais bon, ils cassent rien, c'est déjà ça.

Je préfère voir arriver un équipage comme ça un peu empoté, plutôt que ceux qui arrivent surs d'eux à fond, en risquant de tout casser.

et puis c'est pas beau de se moquer ... :-p

18 sept. 2016

Quand on loue une unité faut il apporter la preuve de ses capacités?

18 sept. 2016

Bof, pas besoin d'aller à Antigua pour voir ça...
Franchement, on voit bien pire tout l'été.
Pas de casse, pas de bobos
J'aime bien le voisin avec sa défense volante.
Ciao
Polo

Je n'ai pas bien vu où il fallait rire ...
Si le zodiac avait poussé l'étrave sous le vent, ce aurait été plus facile ....

18 sept. 2016

ben moi j'ai pas compris où était le problème.
un peu de vent, c'est normal qu'il parte un peu de travers.
je vois surtout le gars du port faire des grands moulinets avec ses bras. comme si c'était grâce à lui que le bateau accostait !
j'en ai déjà vu des comme lui, surtout pour toucher la "pièce"
en tout cas j'ai pas ri. mais expliquez moi quand même où c'est drôle
merci
JF

18 sept. 2016

tien par contre ici j'ai bien ri !
.

JF

18 sept. 2016

Ceux là du côté d'Odessa avaient dû abuser de l'apero.
Enfin ils ont pas l'air tres frais.

18 sept. 2016

celle-ci vaut son pesant de cacahuète !!! :pouce: :mdr:

19 sept. 2016

C'est ça prendre un appontement à la voile! ;-) ;-)

18 sept. 2016

Celle la est bien connue ,un must .A noter que le premier responsable est le premier puni Trop mdr

18 sept. 2016

Nous avons sur St Malo quelques grands marins de ce genre.... heureusement , le plus souvent, ils s'arrêtent à Cézembre

18 sept. 2016

En tout cas ils feraient bien de lire le fil concernant la préparation des amarres avant de s'engager dans le port...

Ici pendant que l'un dénoue un glène, l'autre lance une amarre sur le quai... Sans doute qu'ils en avaient une de trop...

19 sept. 2016

Ce que l'on observe le plus souvent avec ces équipages de location ,ce sont les incapacités a savoir mouiller sereinement ,et la méconnaissance au sujet des amarres et de leur manipulation(ceci étant plus général ) .Mais tout s'apprend.

19 sept. 201616 juin 2020

Je ne vois pas ce qu'il y a de particulièrement risible sinon qu'ils n'avaient pas préparé leur amarres... Pour le reste ils n'ont eu aucun problème, n'ont occasionné aucune gène et aucun dégât.
Je connait l'endroit c'est l'Arsenal de Nelson. Mon bateau était exactement au même endroit en mars. Là ils ont de la chance car ils ont été aidé. Moi à chaque fois ou j'y vais je n'ai aucune réponse VHF. La dernière fois un employé m'a fait signe de loin de me mettre là, point. Pour le reste c'est débrouilles toi. Tu sautes a quai pour aller poser une amarre. Auparavant tu as mis une ancre car il n'y a pas de pendilles. Mais il faut savoir que sur la droite le quai fait un coude à 90° et que des voiliers de 30/40m ont eux aussi mis leur ancre et que bien sur la probabilité pour que tu en ramasse une est très forte. D'ailleurs des plongeurs sont en permanence prêts à intervenir. Ca coûte 60$, j'ai donné !

19 sept. 2016

J'ai oublié de dire que le personnel n'est pas pléthorique et préfère se consacrer aux grosses unités dont les pourboires doivent être plus conséquents !...

19 sept. 2016

Pourtant sur la vidéo le gars sont la prêts a aider .Avec un bon feeling Caraibes mort de rire .

19 sept. 2016

C'est juste, j'avais jamais vu tant de monde ! Mais ils sont effectivement morts de rire. Il faut dire que très peu de petits bateaux viennent là. Ils sont habitués aux grosses unités avec équipages pro. Donc de tels lancés d'amarres sont surement très rares....

19 sept. 201619 sept. 2016

J'ai vu des choses bien pires avec de la casse.

20 sept. 2016

Une autre arrivée bien ratée:

20 sept. 2016

Oui mais y avait un sérieux vent de travers de quoi perturber la manœuvre !....

20 sept. 2016

vent et courant traversier

Très joli le pare battage en pantalon blanc sur le pont du navire à gauche de l'écran :-p

20 sept. 2016

Très joli, tu fantasme, parce a part sa tenue blanche impeccable je ne distingue pas beaucoup les traits de ton pare battage !...

21 sept. 2016

moi j'aimerai pas être pas filmé... encore moins un jour où j loupe mon arrivée...
lequel d'entre nous serait indigne un jour ou l'autre de figurer sur ce fil ?

21 sept. 2016

ah ben moi, indigne de figurer sur un fil de crétins, jamais, je fait des efforts pour me maintenir à niveau, la crétinerie ça se mérite :-p

:acheval: :acheval: :acheval:

22 sept. 2016

Donc tu aimerais être filmé !

22 sept. 2016

Vous êtes risibles, vous êtes tous bien filmés par tous les badaux et touristes qui attendent à tous les ports...
:oups:
Filmer des situations "qui pourraient être éventuellement à risque ou risibles" est un sport pour tous les badaux qui s'ennuient et ont un tel portable.
:lavache:
Heureusement, même s'ils mettent en ligne leurs trucs mal filmés, cela n'intéresse pas grand monde et vous restez assez anonymes
:mdr: :mdr: :mdr:

Car sinon, on en verrait pas mal des grandes gueules de Hisse et Oh en mauvaise posture au port en vidéo !
:mdr:

22 sept. 201622 sept. 2016

La fois ou j'ai mis la marche arrière alors que la garde de poupe était toujours à poste, il n'y avait aucun badaud avec téléphone portable.

22 sept. 2016

Dommage !

22 sept. 2016

oui, je suis sûr que tu t'en serais payé une bonne tranche, et c'est tant mieux, on en a tous besoin :heu:

22 sept. 2016

Moi je filme pas, je fais ça à l'ancienne bien installé dans mon cockpit, j'observe. C'est assez amusant de voir que de temps en temps d'autres ont eux aussi des problèmes.
Mais j'aide aussi chaque fois que je peux.

23 sept. 2016

Surtout a port Le Goff ou y'a pas d'eau!!!

22 sept. 2016

Se faire filmer comme ça ,et balancer sur une plate forme sans avoir donné son avis c'est vraiment un truc de maintenant ça .les gens ont que ça a foutre .

22 sept. 2016

Et d autres n ont rien d autres à faire que de commenter en long, en large et en travers ce que ces "gens" ont filmé. Ss doute un truc de maintenant. ;-)

22 sept. 2016

Pas faux ,mais il y commenter et donner un avis .Dailleurs d'autre commentent aussi les commentaire ,c'est dire ..souvent les même qui débarquent sans avoir rien dit avant ,mais c'est un métier .
Si tu t'es intéresse au fil ,tu constateras que je n'ai rien commenté directement a propos de cette équipage .

22 sept. 2016

Ma remarque etait une généralité. Mais tu peux la prendre pour toi. Quant à n intervenir que pour relever qq incongruités sur l espèce humaine, si tu appelles ça "débarquer", pourquoi pas. Je ne m en vexerai pas.

22 sept. 2016

t'as raison .

22 sept. 2016

Je ne dis rien car lorsque je me suis lamentablement mis en travers en m'amarrant seul sur un ponton (un vent de travers mesquin), j'étais heureux que quelqu'un m'aide à redresser mon bateau coincé entre les 2 pontons (7,40 de large pour un bateau de 7.30m de long).

Je me sentais très c.. Mais ai vraiment apprécié qu'on m'aide plutôt que de me filmer pour faire un score sur YouTube...

Flaps

Oui, mais non : pas toujours.

Ma place est ainsi faite que le vent est en permanence traversier pour m'écarter du catway.

Pour rentrer, j'appuie l'étrave protégée par une défense d'étrave sur le ponton en MAV lente puis je rapproche la poupe du catway avec le flux de l'hélice en avant lente dévié par le safran.

Ca marche bien sauf quand un passant entreprend de sa propre initiative de retenir la proue pour éviter qu'elle s'appuie sur le ponton (lui aussi protégé par une défense) et ne comprend absolument pas pourquoi le navire continue à vouloir se rapprocher du ponton.

J'ai apprécié le comique de la scène, mais j'aurais préféré que le "sauveteur" se demande avant de prendre des initiatives.
:mdr:

23 sept. 2016

Aux Antilles le vent souffle pratiquement toujours de la même direction et le même sens. C'est à dire presque dans la même direction que mon bateau, presque !...

Tu sais, aux minimes, le vent qui balaye le lac coincé entre Oléron et Ré est à 99% entre Nord Ouest et Sud Ouest. Le reste du temps, le vent est si faible que ça n'a plus aucune importance.

Quand ta place est Nord/Sud, le vent d'Ouest est toujours du même côté.

Si, si :mdr:

Oui.
C'est toujours la pointe qui trinque :mdr:

J'ai toujours un ciré étanche à bord... :oups: :jelaferme:

Je me propose de mettre en œuvre une nouveauté de mon invention que je vais expérimenter pour le grand pavois.

J'ai remarqué que le vent se démerde toujours pour être aligné avec la girouette.

J'en ai donc déduit qu'il devrait suffire de commander l’orientation de la girouette pour décider du sens du vent.

Le seul problème technique, celui qui fait que, si tu essayes, ça ne marche pas, c'est que le vent est démocratique (c'est rigolo, l'inverse marche aussi : la démocratie, c'est du vent) et qu'il ne s'oriente que sous l'action de la majorité des girouettes présentes.

Il faut donc concevoir un dispositif permettant à chacun de commander toutes les girouettes du coin.

C'est l'invention...A suivre. :litjournal:

Pour découvrir le coin du voile de mon invention, je compte dresser des mouettes.
Elle pourraient :
- soit orienter les girouettes des autres navires inoccupés,
- soit inciter les occupants des navires "habités" à le faire eux-même sous peine d'un largage d'étron.

:star2: :cheri:

23 sept. 2016

Pas seulement la girouette, je suis dans le même coin que Némo, et les pales de mon a-Némo sont toutes creusées sur la même face.

Pour les pontons courts, tu n'as pas de taquet d'embelle?

Le coup du "stationnement" en appui moteur est très confortable et encore plus en solo.

Le bateau est immobilisé de manière dynamique (à relire, le concept est étrange mais je ne vois pas comment dire autrement) et tu as vraiment tout ton temps ensuite pour réfléchir tranquillement à l'amarrage.

Remarque, tu ouvres une voie pour simplifier les accostages :

Il suffirait, en fait, de naviguer AVEC son ponton toujours amarré, un peu comme les roulettes latérales sur un vélo.

En gros, un multicoque, quoi... :mdr:

J'essaye d'adapter mon langage à la qualité de mon interlocuteur :mdr:

En plus, un gars qui trouve que j'ai raison ne peut qu'être quelqu'un de qualité :cheri:

23 sept. 2016

"[i]Ma place est ainsi faite que le vent est en permanence traversier pour m'écarter du catway[/i]"

Tu disposes donc du premier ponton à rotation variable, une première dans l'histoire de la plaisance. Je n'en distingue pas bien les avantages, par contre je vois clairement quelques petits inconvénients. Peut-être la rotation produit-elle suffisamment d'électricité pour assurer ton autonomie énergétique au port ? Si c'est le but, c'est génial ! Toutes ces innovations, ça donne le tournis !

23 sept. 2016

C'est ennuyeux. Du coup, ta girouette est plus usée d'un côté que de l'autre ?

23 sept. 2016

L'important est que la queue soit protégée

23 sept. 2016

Tant que tes penons ne sont pas désorientés par cette curieuse situation météo-géographique, ce n'est pas trop grave. Mais je serais toi, je me procurerai une girouette à inversion, automatique ou manuelle. Ainsi, quand tu sens qu'elle s'use trop à te montrer d'où viens le vent, tu commutes de sorte qu'elle te montre où il va. Ca symétrise l'usure.

23 sept. 201623 sept. 2016

Je pense que, vu le nombre de girouettes (des centaines de milliers), alors qu'il n'y a que quelques vents (globalement, des vents dominants, ce qui sous entend qu'il y a aussi des vents dominés), c'est le mouvement des girouettes qui, en effet, génère la brise et décide de sa direction. Il faudrait alors connecter toutes ces girouettes sur un même réseau wifi, et les relier à un algorithme occurentiel qui va les dissocier les unes des autres pour qu'elle ne puissent plus jamais être orientées en même temps dans le même sens. Nous aurons alors des vents réellement aléatoires, ce qui permettra de préserver la face de l'a-némo de clarivoile et la pointe de la girouette de Nemo.

23 sept. 2016

Ah, Némo, maître !

23 sept. 2016

je dois reconnaître que je suis plutôt dans la catégorie "mauvais" pour tout ce qui concerne la prise de ponton et malheureusement pas aider par mes enfants un peu trop jeune pour m'aider dans la manœuvre ( ni ma femme qui considère le bateau comme un risque d'engueulade sérieuse degradant autant qu'une carte routière la bonne humeur du mariage). Par contre, j'ai le tact de ne rien détruire autour excepté mon canot:)

Néanmoins après ma mésaventure du bateau rangé à 90 degrés de ce qui est recommandé par le port, j'ai lu qu'effectivement la bonne méthode pour ce type de cas est celle que tu appliques Nemo. J'ai depuis mis en place une defense à l'avant et appliquerait cette approche en cas de difficulté. Je choisirai aussi un ponton un peu mieux foutu que la dernière fois ( ponton très court et compliqué pour amarrer l'arrière !

Flaps

23 sept. 2016

Malheureusement non, pas sur l'étap 23, je coince dans ce cas là l'amarre via les pieds des chandeliers du milieu .. Mais le pb était surtout au niveau du ponton où il n'y avait pas de taquets mais seulement un demi cercle à la fin, mal foutu pour passer l'amarre rapidement. Mais encore une fois, je n'avais pas vraiment le coup de main, d'autres y arrivaient très bien !
Heureusement, je me suis amélioré depuis!

23 sept. 2016

Si, si, tu te rends compte que c'est dynamique quand tu constates, une fois amarré, moteur arrêté, bateau rangé, que ton ponton est désormais placé de l'autre côté du port.

26 sept. 2016

Pour quelqu'un qui apprécie peu les sabirs obscurs, tu ne pourrais pas plutôt évoquer le crochet du milieu ?

22 sept. 201622 sept. 2016

Tu as tout à fait raison Flaps, qui d'ailleurs ne se plante jamais, peut être les vrais marins.... :reflechi:
Pour le moment on ne sais toujours pas qui l'est vraiment sur Hisse et Ho :heu: :heu: :heu:
Mais je remarque un truc, la vidéo "désopilante" :tesur: , qui l'a ramené ? et bien pas un vrai marin... ou non, certainement un vrai marin, qui nous fait des leçons gratos..... :whaou: :whaou: :whaou:
Merci LOIGUI II :cheri: :cheri:
Pascal qui ne rate jamais l'heure de l'apéro... :alavotre: :alavotre: :alavotre: Pour le reste :tesur: :tesur: :tesur:

23 sept. 2016

Merci Shazzan,
Malheureusement vu mes manœuvres de port, je ne peux pas être rangé dans la catégorie "vrai marin"... Ce qui constitue un grand drame personnel et un manque de reconnaissance flagrant de mes enfants qui m'imaginaient en capitaine :)
Mais je m'améliore régulièrement et maintenant la capitainerie ne se marre plus quand je les appelle sur le canal 9:) (ils pleurent peut être me ne laissent courageusement rien transparaître)

Ps : j'ai vu tes vidéos sur YouTube, très sympa !
Flap

23 sept. 2016

Celui qui ne s'est jamais fait avoir par un vent traversier n 'est jamais sorti de sa panne ou de son quai ..... Ou alors c'est un grand taiseux

23 sept. 2016

Quand on a un bateau un peu volage et un vent traversier il y a toujours des moments.. comment dit on !...délicats. Surtout dans ces nouvelles marinas ou l'on manque de place. Je crois que nous connaissons tous ça.
C'est là qu'une hélice d’étrave peu aider la manœuvre !

23 sept. 2016

Pour moi ce qui est parfaitement symptomatique, dans cette vidéo, c'est le manque de vitesse du voilier. Comment voulez être manœuvrable en reculant aussi lentement ?
Du coup, il a besoin d'être aidé par un zodiac de service.

Voilà un skipper qui est encore débutant en terme de manoeuvre de port. Il aurait intérêt de s'entraîner et de prendre de l'assurance.

Quant à se moquer de la manœuvre, c'est assez mesquin…

23 sept. 2016

Ce que l'on ne voit pas c'est qu'il avait mis son ancre car il n'y a pas de pendilles. Il avait du s'arrêter et repartir en marche arrière et c'est d'abord un coup de babord ou de tribord qui déconcerte le novice et effectivement le piège c'est de ne pas aller assez vite. Mais je pense que le vent n'était pas très violent et qui plus est, presque dans la direction du bateau.
Mais on ne se moque pas !

23 sept. 201616 juin 2020

J'ai la même méthode que le grisé mais avec une bande molle inox sur toute la hauteur de l'étrave

26 sept. 201626 sept. 2016

je vois que chaque loupé se fait en marche arrière.
je n'ai plus de place au port ( bateau sur remorque ) mais pendant toutes les années où j'y étais ( porquerolles , menton , st chamas ) je suis toujours rentré en marche avant.
j'y trouve au moins 3 avantages
pour rentrer c'est plus facile même avec du vent.
pour sortir en marche arrière il y a de l'eau à courir
enfin quand on est dans le cockpit on a pas les badauds qui lorgnent sur et dans le bateau.
parait que dans certains ports ça ne se fait pas
je n'ai jamais eu de remarque en méditerranée
JF

PS: je rajoute que pour les voleurs c'est plus difficile à monter à bord.
et en cas de chute dans l'eau , on peut remonter par l'arrière en tirant sur un bout accroché à une échelle de corde.
et ça peut aider aussi quelqu'un qui ne fait pas parti du bateau.
cordelette avec une boule rouge ( le bouchon du jeu de boules )

26 sept. 2016

Je suis d'accord avec tes propos sauf que pour monter à bord ou en descendre c'est quand même bien moins facile et parfois casse gueule.

Les voiliers nordiques ont un balcon avant qui s'ouvre avec une petit échelle qui bascule, très pratique.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (101)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021