2ieme catégorie pourquoi?

Quelqu\\'un pourrait il me donner une explication sur la constatation suivante:
un ATTALIA 32 est homologué en 2ere categorie alors qu\\'un JOUET 32 un OVNI 32 un Jurançon (tout ces bateaux font moins de 10 mètres)sont homologues en 1er categorie.
Je voudrais comprendre ou se fait la discrimination.Et plus precisement quel est le ou les critères qui empeche mon ATTALIA d\\'etre en première catégorie.
MERCI

L'équipage
08 fév. 2004
08 fév. 2004

C'est ta fôôôte

Un attalia, c'est un truc en plastoc, et une jurançon, ou un ovni c'est du sur ! Quant au Jouet, à l'èpoque ils avaient encore les moyens d'acheter qui de droit.
Jeanneau s'est toujours cru plus fort que les zots ! Du coup, ils se sont fait racheter :-D .
Je te parie que le prochain first 32 est homologué 1ère cat ( ou A je sais plus comment ça marche, c'est devenu tellement compliqué alors qu'avant c'était tellement compliqué ;-) )

08 fév. 2004

ben oui pourquoi

je croyais qu'il suffisait d'équiper convenablement le bateau etc...
qq. peut il donner la categorie d'un comet 910, ?
équipé comme il se doit

08 fév. 2004

la principale cause est

la hauteur du surbau d'entrée de cabine qui est censée empecher l'eau de rentrer à l'intérieur et qui est différente suivant les catégories

c'est pour ça que certains bateaux ont la porte en deux parties basse et haute, la partie basse permettant de passer la règlementation en augmentant artificiellement le surbau

il y a aussi la capacité des réservoirs d'eau qui importe et il est quasi impossible d'avoir une dérogation par la suite

d'autre part jeanneau avait une gamme très étendue et pensait peut etre orienter ainsi les acheteurs voulant la 1 ere catégorie vers le modèle supérieur plus cher

on appelle ça répartition par segment de marché sans canibalisation

amicalement

la 2

tu as droit a la 2eme categorie mais tu peut demander une derogation
dans les annees 70 deux jeunes sont partis aux etats unis avec un comet 910 pour faire les courses locales en floride le boat s'appelait "lady of the dune "je suppose qu'ils ont eus une derogation!

08 fév. 2004

1 ère, 2 ème, on s'en fout !!

ces catégories ne servent qu'en France, passé les 200 milles personne ne te demandera jamais rien, et aux antilles, tu peux toujours dire que t'ai passé par les féroë et le groenland :-p
personnellement mon bateau de 7m est en 5 ème et ça ne m'empêche pas d'aller ou je veux (par contre j'ai quand même l'armement nécéssaire à ma survie éventuelle (bib, jerycan d'eau, boites étanches...)mais pas exactement celui de la liste officielle :-D

oui on s'en fou

mais pour naviguer chez nous t'a remarqué le nombre de police qui nous controle pour notre bien :douane ;gendarmerie;gendarmerie maritime;affaires maritimes;marine nationale y manque plus que les motards!

en plus

l'attalia"32"ne fait que 9.20m de longueur de coque meme les derniers modeles (j'ai mesure au decametre )alors que d'autres boats qui approche,eux! la taille des 10m comme le gib sea 96 qui lui fait 9.68m ont eu la 1ERE
il ne faut pas toujours voir des injustices partout meme si je n'appouve pas le principe des categories
bcp de boats entre 9.50 et 10 m ont eus la 1ERE

08 fév. 2004

et non

un jouet 32 fait 10,10 m donc il a droit a la premiere

mais c est vrai que c est abérant ce truc des 10m pour la premiere cat

09 fév. 2004

Comparaison utile:

Pour ceux qui croient aux élucubrations catégorielles de Notre Très Sainte Mère (abusive) L'Administration Française, et aux prêches de son clergé obscurantiste de mollahs-fonctionnaires, un petit détour chez microcruising s'impose.

Ils y verront comment, depuis 150 ans (bien avant Slocum!) de hardis navigateurs ont traversé des océans sur des coques de noix en comparaison desquelles un Kelt 6.20 ou un Brio feraient figure de yachts de luxe!

www.microcruising.com[...]/

09 fév. 2004

que de changements hein ?

pas de législation, la vraie liberté, pas d'assurances à payer, personne pour te demander des comptes, ne compter que sur soi. On te demande rien du moment que toi tu ne demanderas rien, et lycée de Versailles. L'autonomie totale quoi. Oui mais, l'autonomie totale c'est aussi s'assumer totalement et toutes les conséquences de ses actes, pour soi comme pour les autres ;-) Moi je suis pour.C'est ça la vraie vie.
Je me demande seulement si aujourd'hui, la plupart d'entre nous, et ceux avec des gosses entre autre, sont capables d'assumer ça.

Tu as une idée du nombre de ceux qui, il y 150 ans se sont retrouvés à la droite de Neptune ?
Tu as une idée de pourquoi ils faisaient ça ?
Aujourd'hui, des cubains, des haïtiens prennent n'importe quoi pour faire 60 ou 80 miles.
Ca c'est des vrais marins ! Tu penses vraiment que ça les préoccupe ? ;-(

09 fév. 2004

Le monde change, mon brave monsieur!

&gtTu as une idée de pourquoi ils faisaient ça ?

Si l'on excepte les types qui essayaient de fuir la Pologne ou la Lettonie
sur des pédalos, les boat people viets sur des épaves, ou les Nord Coréens
sur des radeaux pourris...

D'après ceux qui ont écrit ou fait écrire leurs aventures, on trouve
des raisons récurrentes:
- Chez les "pauvres" (tout est relatif!) la volonté de quitter le
troupeau, pour un temps ou à vie, en n'acceptant des contraintes
financières que le strict minimum.
- Chez des "riches" (re-relatif) le goût du défi, de l'exploit,
l'envie de sortir de l'anonymat et de se faire reconnaître.
Par sa concierge ou par l'académie des sciences, qu'importe!
- Chez les pragmatiques et/ou les inconscients, parce qu'ils avaient
envie de voir de nouveaux horizons ou de laisser loin derrière un passé
encombrant et que, bons marins, prendre la mer leur paraissait tout naturel.

Bien entendu, ces mobiles pouvaient s'additionner. Henry de Monfreid en
a été un des meilleurs exemples. La volonté de quitter le troupeau alors
qu'il occupait un poste de directeur commercial dans l'agro-alimentaire.
Le goût de l'exploit et de dépasser les limites du raisonnable tout en
défiant ouvertement la "bonne société" dont il était issu. L'envie aussi
de s'enrichir par des moyens qu'on pourrait qualifier de "contestables".
D'où la nécessité parfois de se tirer en catastrophe de certains lieux.
Et enfin, lorsqu'il accède à la notoriété à 55 ans, la satisfaction
d'être un homme célèbre, envié et admiré. Reconnu parce que différent
des autres et, sans doute aussi quelque part, supérieur aux autres...
Ceux du troupeau évidemment.

Il ne me semble pas que cela ait beaucoup changé jusqu'à la fin des années 1980.
Après...
Attention troll!! :-)
A cause de cette grrrrr de hummmpfff de rhâââââ d'électronique-informatique...
Un marin a cessé d'être un barbu grande gueule qui a du poil aux pattes,
et qui connait en plus l'art des houles et la science des étoiles,
pour devenir celui qui est capable de signer quelques gros chèques.
Place aux héritiers, aux affairistes et aux retraités dorés sur tranche!

Mais je dois dire que le phénomène n'est pas propre à la plaisance.
Pour qui a connu Ibiza ou la Thaïlande dans les années 70', on est passé
du beatnik débrouillard à la jet set, ou du globe-trotter émerveillé
aux pervers en tout genre, et c'est encore pire!

--
christian.navis.free.fr[...]ex.html

10 fév. 2004

Henry de Monfreid

Tu crois vraiment tout ce qu'il a écrit...? :-)
Et pourtant c'était pas il y a 150 ans, mais les traficants exemplaires existaient dejà depuis plusieurs siècles.
J'admire votre naïveté et votre optimisme, ça merassure sur l'avenir de l'espèce humaine.
Robert a bien raison, l'évolution n'est décidemment pas à l'echelle d'une seule vie humaine.
Mais bon, nous, on a que le bout de la lorgnette pour voir c'qui s'passe, alors bien sur .... :-P

11 fév. 2004

L'incroyable Henry de Monfreid

Je tiens mes infos de 2 sources:

  • "L'incroyable Henry de Monfreid", édité chez Grasset en 98, réédité en 2000, par Daniel Grandclément, qui a mené pendant 2 ans une enquête modèle sur l'aventurier, se déplaçant partout où il a été, et rencontrant des gens qui l'ont connu et qui vivaient encore,

  • Et de la fille d'Henry, Gisèle, qui publia "Mes secrets de la mer rouge" où elle se montrait assez critique envers son père, chez le même éditeur que moi, France-Empire, au moment même où je sortais "Chien de Mer", ce qui permit à l'époque des amagalmes médiatiques assez favorables pour moi.

Après réflexion, je suis persuadé qu'HDM a été plutôt en deça de la vérité qu'au delà, pour des raisons qui tenaient à la bienséance éditoriale de son temps.

--
christian.navis.free.fr[...]ex.html

09 fév. 2004

L'évolution des espèces ...

n'est pas aussi rapide que cela, du moins c'est ce que nous apprend la science en biologie :-)

Les héritiers, affairistes et retraités dorés sur tranche et vicelards ont existé avant 1980 aussi , pas la peine d'en faire la liste, tout le monde connait les plus célèbres.

La seule chose qui a changé, ce n'est pas l'espèce humaine, c'est le nombre des "ayant le droit de ... ".

J'ajouterais: heureusement :-) Yapas de raison de limiter l'exercice des vices à un petit nombre ...

Robert.

10 fév. 2004

quelques uns ont encore de la barbe!!!!!

He oui Christian,et j'en fais partie ;-)

Je suis aussi, parti plus d'un an sur un 7 mêtres sans radio et sans balise de détresse .
je pense que le fait d'embarquer une de ces modernité déresponsabilise (même inconsiament)le chef de bord.
Essayer de prévoir les merdes possibles et faire face au reste c'est personnelement ma façon de naviguer et que la maréchaussée contrôle plutôt les cargos et les pêcheurs sur lesquels la notion de rentabilité fait passer la sécurité au 2ème voir dernier plan :-( que des marins amateur (dans le sens "non proféssionnel")!
c'est pourquoi je vais peut-être arborer dès cet été un pavillon belge.

10 fév. 2004

je suis un etre complètement déresponsabilisé

et j'en ai marre d'etre moins intélligent

j'ai donc décidé de me responsabiliser à fond

je vais donc:

me désinscrire de la sécu et faire une renonciation à ma future retraite et résilier toutes mes assurances pour ne plus dépendre d'une règlementation sociale dont on se fout comme de la 1ere catégorie

renvoyer mon permis bateau et ignorer superbement toute règlementation

virer tous les médicaments du bord, car ça me déresponsabilise un max de compter sur eux quand je suis malade

débarquer le matos de sécurité car il est peu responsable de compter sur M Plastimo pour sauver sa peau

débarquer ma VHF et mes cartes car je veux etre seul responsable de ma route et de ma vie

arreter de payer une cotise SNSM car c'est encourager la déresponsabilité que de payer ça

demander la suppression des ports, car il est plus responsable de faire son mouillage soi-meme chaque jour que de compter sur des gestionnaires fatalement véreux et incompétents ( en + trop chers)

je cherche encore et j'en trouverai surement d'autres pour progresser dans cette voie permettant de mieux vivre en société

mais, ai je bien tout compris??????

amicalement

10 fév. 2004

tu exageres

pourquoi toujours les extremes ,il a un juste milieu
amicalement!

10 fév. 2004

Nous avons trouvé un bonaparte de la mer

Jp c'est bien lui il va nous refaire le code maritime et le code de bonne conduite pour les marins en mal d'éducation civique. Si si il va nous faire la bible du marin parfait qui se tient bien le doigt sur la couture du pantalon et emmenant toute sa famille le dimanche écouter le sermon de notre cher révérend JP...
Bon vent à tous et que JP soit avec vous....
Sino

10 fév. 2004

Recentrons le débat

Pour le moment il n'y a guerre que "jp" qui apporte des reponses à mes interrogations..
- non! le jouet 32 ne depasse pas 10m(selon mes infos il reprend la carene du fandango)
par ailleurs il est irresponsable de pretendre s'affranchir des lois et des règlements...
J'ai déja traversé l'atlantique sur un 36 pieds je pense que je peux refaire cette traversée sur mon attalia et meme en ..solitaire.
L'idée de demander une autorisation me plairait assez..mais cela s'obtient facilement?
Revenons si vous le voulez bien a ma problematique de debut.
Le fait que le bateau soit construit en plastique a t'il une incidence?..ce serait le bouquet!
la longueur de coque d'un attalia est 9.20m je crois que "Petit monde" fait moins..
Merci a tous pour vos commentaires..!

11 fév. 2004

salut gerardb,

J'ai importé mon boat, à titre individuel, et y m'a fallu passer par la case AFFMAR:
Le boat c'est un HR31, LOA 9,62, certifié CEE en categorie A.
Le fonctionnaire n'a rien voulu savoir: pour la 1° FAUT PLUS DE 10M, et pis zont des arguments dans la poche: le fameux surbau de la descente, mais aussi le circuit de gazole, qui ne leur plait pas sur les bateaux de plaisance.

J'ai pas vraiment insisté puisque je navigue en Med, mais le gars m'a précisé qu'une derog etait facile à obtenir à condition :
de fixer une destination, une periode et un équipage, et qcqs mesures d'appoints( armement1°, reserves, ect...)
Si le dossier est bien ficelé(copie factures) ya pas de visite complementaire et tu peux naviguer en paix avec ton assurance.
J'sais pas si le fait de naviguer en solitaire est favorable ou pas? Tiens nous au courant.

11 fév. 2004

bon!

puisqu'il y a que jp qui t'apporte des reponses je me donne plus la peine de parler

10 fév. 2004

Salut l'egyptien

J'ai pas compris le fond du message.
Je suis pourtant sobre ce soir, mais il doit rester des effluves, ça me parait pas bien clean.

11 fév. 2004

conseil à JP

Qand je lis ce qu'écrit Gébé et que j'y juxtaposer ton texte, je crois que j'aime bien ce qu'il écrit :-p
Et pour moi, se responsabiliser, ce n'est pas tout jeter par dessus bord (encore que!)mais prendre et faire ce que je juge MOI nécessaire à ma survie ou ma VIE tout court sans me référer à une quelconque bible (dont tout le monde sait que ce n'ai qu'un empilement de mesurettes anachroniques)mais plutôt au bon sens et à l'expérience

11 fév. 2004

en plein cirage

Je ne suis plus très bien les diverses élucubrations sur le sujet de 1ère et 2ème, peu importe si je rêve de voyager en 1ère, mes moyens ne me permettent qu'un billet 2ème classe, allez tant pis je fraude, il parait que c'est le sport national.....

11 fév. 2004

Curieuse conception de la fraude?

Combien de fois faudra-t-il le répéter, les lois françaises ne s'appliquent en totalité que dans les eaux territoriales soit 12 NM, et en partie dans la zone économique exclusive, soit 200 NM.

Au delà, on est soit assujetti aux règles du droit maritime international, soit à celles des états dans les eaux desquels on se navigue.
Voilà, voilou.
C'est pas plus compliqué que ça.

11 fév. 2004

christian navis,

veux tu dire en disant qu'on est assujetti aux lois des pays dans lesquels on navigue, que les belges qui naviguent en france sont obligés de suivre la règlementation française?(survie etc....)

c'est assez et suffisament nouveau pour devoir etre confirmé

amicalement

30 juil. 2008

Avec 4 ans et demi de retard...

Je réponds à ce post qui avait été aspiré dans les oubliettes.
Un temps raisonnable pour la réflexion ! ;-)
Lorsque je parle des lois du pays, il ne s'agit pas de l'armement, là c'est la loi du pavillon qui s'applique.
Par contre, pour la nav' ou la cargaison, c'est la loi du pays. Ainsi, en cas de collision dans la zone "tribord rouge-bâbord vert", tu ne peux arguer que chez toi c'est l'inverse.
Et dans un autre registre, essaie de débarquer officiellement des bouteilles d'alcool à port Soudan...

30 juil. 2008

mon flot 18

8m a eu une derogation pour passer de 2ème cat a premiere cat pour pouvoir fair concarneau fort de france avec les anciens proprio et ca n'a pas été trop compliqué je crois mais c'était pour la traversée et donc pour une durée provisoire.
Bon vent

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (20)

Les enfants de la mer

novembre 2021