16 mois de dérive en mer

L'équipage
31 jan. 2014
31 jan. 2014

dans notre monde brutal, voilà une nouvelle qui redonne espoir,

car plus fort que Bompard, que Tavao, que Limpampim (plus de 300j)
super!

31 jan. 2014

Ahh, je sens qu'il va y avoir une sélection et un cadenas, qui en tête?

31 jan. 2014

vite un up

31 jan. 2014

le risque pas le cadenas mais le hoax ;-)

31 jan. 2014

Le lien de Pascal, comme ça y a pas de jaloux...

www.midilibre.fr[...]893.php

31 jan. 2014

Gagné !

:aurevoirdame: :bravo: :-D :acheval:

31 jan. 2014

Bravo Erendil mais merci qui

31 jan. 2014

pour y croire, j'aimerais bien voir des photos du bonhomme et de son bateau sur l'atoll Ebon !

31 jan. 2014

je ne pense pas que sa tête te diras grand chose (ou la carène du bateau), au bout d'un moment tu atteinds un seuil de survie que tu entretiens, le précédent record était de 11 mois en 1947 (de mémoire).
Ayant eu l'occasion de faire un tour (c le cas de le dire) dans ce coin, il y a vraiment pas grand monde.

31 jan. 2014

c'est pas ce que je veux dire.
C'est juste que pour le moment, je doute de cette "info".
un canular de plus (hoax) ?

31 jan. 2014

juste un peu de patience et on le saura....

04 fév. 2014

Si tu avais bien regardé dans le premier lien du sujet il est bien indiqué que c'est une dépêche AFP et non un canular.

31 jan. 2014

C la vitesse du courant.

02 fév. 201416 juin 2020

Lu ce matin dans la presse quelques nouvelles du malheureux déboussolé (AFP) :

"Un Mexicain affirmant avoir dérivé pendant des mois dans le Pacifique avant d’aborder miraculeusement le rivage d’un atoll isolé entre Hawaï et l’Australie faisait route dimanche vers la capitale des îles Marshall.

Le naufragé, qui prétend s’appeler José Ivan, a embarqué à bord d’un patrouilleur de la petite république en direction de Majuro, où il doit subir des examens médicaux.

Le voyage devrait prendre 18 heures.

«Je veux retourner au Mexique», a déclaré José Ivan via un interprète, Magui Vaca, dans sa première interview depuis son arrivée jeudi dans l’atoll d’Ebon.

«Je ne me sens pas bien», a-t-il dit à propos de son état mental et physique. «Je suis si loin. Je ne sais ni où je suis ni ce qui s’est passé».

José Ivan affirme avoir quitté le Mexique le 24 décembre 2012 pour aller pêcher le requin. Son périple aurait donc duré 13 mois, et non pas 16 comme il avait d’abord été indiqué.

Les circonstances dans lesquelles l’homme s’est retrouvé à la dérive, sur un bateau à moteur de 7 mètres au milieu du Pacifique, restaient difficiles à établir dimanche, de même que les conditions du décès de son compagnon de pêche il y a quelques mois.

Selon Magui Vaca, José Ivan est incapable de se souvenir précisément de son errance. «Il est un peu désespéré. Il veut rentrer au Mexique, mais il ne sait pas comment», a-t-elle raconté.

Le pêcheur portait une barbe fournie, des cheveux longs, n’était vêtu que de sous-vêtements usés et ne pouvait marcher sans assistance lorsqu’il a été récupéré par des habitants d’Ebon.

Il aurait survécu en mangeant des tortues, des oiseaux et du poisson et en buvant du sang de tortue lorsqu’il ne pleuvait pas.

«Il est difficile de communiquer avec lui», a expliqué le maire d’Ebon, Ione de Brum, ajoutant qu’il avait dessiné pour se faire comprendre.

Le ministère des Affaires étrangères des îles Marshall a indiqué qu’il prendrait contact avec les autorités mexicaines dès qu’il aurait recueilli de plus amples informations sur leur ressortissant."

AFP

02 fév. 2014

des barbus qui errent dans les bistrot des ports il y en a quelques uns et depuis des années, je suis meme sur qu'il y en a sur ce site ;-)

03 fév. 201416 juin 2020

On en sait un peu plus, ce matin.

"Cheveu et barbe hirsute à la Robinson Crusoé, le naufragé affirmant avoir dérivé pendant plus d'un an dans l'océan Pacifique est arrivé lundi à Majuro, capitale des îles Marshall, pour y subir des examens médicaux.

Avec l'assistance d'un infirmier, l'homme s'est lentement avancé sur la passerelle du patrouilleur de police venu le récupérer sur l'atoll isolé d'Ebon, où s'est échoué jeudi dernier son bateau de 7 mètres.

Un millier de curieux s'était massé sur le port pour voir le miraculé. Il a furtivement salué, souriant, avant d'être emmené vers l'hôpital local. Le naufragé a confié à l'ambassadeur américain Thomas Armbruster être originaire du Salvador mais résider au Mexique depuis 15 ans. «Il prétend être un pêcheur de crevettes et de requins», a expliqué le diplomate.

L'homme, qui ne parle pas anglais, a indiqué à des agents du ministère des Affaires étrangères des îles Marshall s'appeler José Salvador Albarengo. Employé d'une société de pêche appelée «Camaronera de la Costa», il affirme avoir quitté le Mexique le 24 décembre 2012 pour aller pêcher le requin avec un autre pêcheur lorsque des vents forts les ont éloignés de la côte et fait perdre leurs points de repère. Son compagnon d'infortune, un garçon âgé de 15 à 18 ans prénommé «Xiquel», serait mort de faim au bout de quelques semaines faute de pouvoir consommer de la viande d'oiseau crue.

Les autorités commencent à reconstituer son état civil. «Nous avons obtenu des informations sur des membres de sa famille au Salvador et aux Etats-Unis» qui pourraient accélérer son rapatriement, a expliqué Damien Jacklick, chef des services d'immigration des îles Marshall.

:litjournal:

03 fév. 2014

Même pas maigre !?
Par rapport aux Bailey moins 20 kgs aprés 117 jours
Brika 24 kgs pour sa "folle" traversée de l'atlantique.

Si c'est sa photo si dessus , il s'en sort plutôt bien. :-)

03 fév. 2014

une tête à la Hemingway!
une histoire extraordinaire!qui nous enseigne qu'en 2014 on peut toujours traverser l'océan avec rien, à part l'esquif!!!et certainement une farouche volonté!

16 mar. 2014

seize mois au soleil, pas plus boucané que ça ?

03 fév. 2014

Oui, il a de bonne joue

03 fév. 2014

C'est assez étonnant, il a peut-être perdu la notion du temps et se trompe de date lorsqu'ils ont quitté le Mexique ? Ou c'est un canular ?

L'avis de Dr Chauve ->
www.lexpress.fr[...]72.html

D'autres histoires font mention de survivants après de 9 mois et de presque 6 mois. C'est déjà énorme.

04 fév. 2014

L'exposé du Dr Chauve est très intéressant !
On peut admettre une survie aussi longue, mais son état semble étonnamment bon, pas maigre, épuisement modéré !
A suivre

04 fév. 2014

Les foies de poissons crus sont une source de vitamines A et D.
On trouve de l'acide ascorbique dans l'interrenal des Sélaciens.
Le naufragé a raconté qu'il mangeait souvent de petits requins crus. Il est donc plausible qu'il ait tenu un aussi long temps en dérive et ne pas avoir été atteint d'un scorbut important.
Sa masse musculaire a certainement fondue ce qui semble être le cas vu les difficultés à marcher à son arrivée aux Marshall.
Son odyssée est donc tout à fait plausible bien qu'extraordinaire!
Lors d'une croisière en Asie, un autochtone m'avait rapporté qu'il était possible de survivre sans manque visible sur l'organisme de riz et de nuoc mam et qu'il connaissait des personnes en bonne santé qui ne mangeaient que cela depuis des années.
Nous sommes encore loin de tout savoir sur l'être humain et ses possibilités!

04 fév. 201416 juin 2020

Il est possible que cet homme eût pesé une centaine de kilos. Ce qui expliquerait sa joufflité...
La Joconde, en son temps, fit un régime qui la transforma en une année, un peu comme notre pêcheur.
Et personne ne s'en est jamais étonné. :heu:

04 fév. 2014

la Joconde à nous , c'est plutôt la jouflitude ...

04 fév. 2014

Meuh non!
Un manque d'hydratation provoque des troubles dans l'organisme avec en particulier une augmentation sérieuse de production de cortisol . ( Aspect du visage bouffi.)
À long terme, on assiste à deux effets qui semblent opposés: un gain de poids et une perte de masse musculaire. La déshydratation entraine une augmentation de la masse grasse (donc un gain de poids), ainsi qu’une perte de masse musculaire qui peut être très significative chez les personnes chroniquement déshydratées.

04 fév. 2014

c'est malin de déconner;o))je retiens qu'il a bu son urine
fr.wikipedia.org[...]Amaroli
alors qu'avant et que encore beaucoup de gens pensent que c'est dangereux de boire son urine??...!!!

04 fév. 2014

Les Bailey ne semblent pas avoir "profités" de cet "cortisol" : joues creuses, yeux enfoncés dans les orbites, ni Bombard, ni Bryka d'ailleurs .
Je scannerais bien des photos mais sur mes vieux livres cela "casserait " la reliure, si d'autres ont des photos.

04 fév. 2014

il se pourrais que sont histoire soit remis en question par les médias , à voir

04 fév. 2014

Histoire relatée ce soir sur les news de Fr3 avec des images. J'avoue avoir de la peine à y croire.

04 fév. 2014

Et pourquoi Foxie 42, argumente

04 fév. 2014

Vu à la télé... bien grassouiillet... je trouve...

06 fév. 2014

Moralité : Pour maigrir évitons la viande de tortue...

06 fév. 2014

Et pourtant, contrairement à la viande de bœuf, la viande de tortue ne contient quasiment pas de graisse !

16 fév. 2014

en effet et bien souriant ,sans épuisement apparent,mais cela n'affirme rien.

04 fév. 2014

Affaibli, certes, mais Pas assez amaigri pour une année entière malgré le propos plus haut qui expliquait le gain de masse lipidique . Un pas un peu hésitant au départ - on avait l'impression qu'il perdait l'équilibre - mais un pas sûr, une marche lente, mais stable. D'un autre côté, aucun élément pour venir infirmer l'histoire racontée .

04 fév. 201404 fév. 2014

Il a bien été porté disparu et recherché 4 jours...

04 fév. 2014

Tu c foxiefoty2, le pacifique c grand, doux pluvieux sans trop de vent, tu devrais en parler avec les polynesiens d.avant.

04 fév. 2014

www.theguardian.com[...]-expert
en tous cas, les experts semblent confirmer la faisibilte de sa survie telle qu'il la relate et il a bien ete porte disparu et recherche a la periode ou il dit avoir derive au large...
En tous cas, bravo a lui pour sa determination a vivre si son histoire est vraie et merci pour les tuyaux (condensation sous plastique, yeux et moelle epiniere de poissons, sang de tortues etc... j'ai appris grace a lui des choses que je ne savais pas...

04 fév. 2014

C quoi la condensation ss plastique?

04 fév. 201404 fév. 2014

Ce n'est pas bien explique dans l'article mais c'est certainement (je suppose) essuyer la condensation qui se forme sous le plastique due a la difference de temperature dessus dessous et de sucer le bout de tissus detrempe! (Dew Point! connais pas le terme en francais... Retour de memoire, si mes souvenirs MTO sont bons c'est le Point de Rosee)

04 fév. 2014

Bassine d'eau de mer, plastique dessus, verre dedans, caillon dessus, l'eau condense au soleil, glisse sur le plastique et goutte dans le verre.

A priori il aurait mis le même temps que les bouts de plastique qui dérivent dans le pacifique.

Par ailleurs il a un bateau en dur et pas un radeau, plus facile pour y mettre oiseaux et poiscailles. J'avoue avoir envie d'y croire

04 fév. 2014

Ahh!! OK, tu vaporises de l'eau de mer et tu récupères de l'eau douce (via le film ou autre chose d'ailleurs).
C'est un climat qui s'y prètes bien (façon de parler) et ce n'est pas le premier à y passer des temps immémoriaux (ou depuis des temps..).
Pour la vitesse, comment veux tu qu'il ailles plus vite, il était en panne de moteur...lol

05 fév. 2014

exploit hoax, le suspense s'accentue;o))
tempsreel.nouvelobs.com[...]de.html

05 fév. 2014

pour quelqu'un qui a passé 16 mois à la dérive je le trouve bien en chair? bizarre bizare

05 fév. 2014

Oui moi aussi . Mais on n'a pas d'élément pour démontrer que son histoire est bidon. D'autant plus qu'on a envie d'y croire.

05 fév. 2014

M'enfin, quand un mec comme le docteur Chauve a des doutes, j'avoue que je doute aussi...

05 fév. 2014

oui chauve qui peut....mais on a tellement envie d'y croire;o))

05 fév. 2014

Pour les conditions de survie en mer on peut en plus de Bombard relire :
- Survivre de Dougal Roberston
- 117 jours à la dérive des Bailey
et ce qui reste pour moi la chose la plus "folle" réalisée en mer : L'homme qui marche sur l'eau Remy Bricka.

intéressant de voir l'ingéniosité et les solutions trouvées pour survivre.
Et les Roberston qui ont finis par se retrouvés à 6 dans une annexe rigide minuscule l'Ednamair je ne retrouve pas la page mais de mémoire un peu moins de 3 m !

05 fév. 2014

C'est peut-être possible, voir le lien:
www.maxisciences.com[...]93.html
Ce serait pratique de pouvoir partir en mer sans avoir la préoccupation de devoir s'alimenter...

05 fév. 2014

Longcours, les Robertson, c'est dans le Pacifique ? Suite à une attaque de baleines ?

05 fév. 2014

Oui des épaulards qui ont défoncés le bordé, le bateau a coulé en quelques minutes. Au large des Galapagos
Comme les Bailey eux aussi coulés par une attaque au large des Galápagos.
Les uns en arrivant les autre en quittant
Les Bailey à deux avec une survie et un canot pneumatique 117 jours
perdus 20 kgs.
Les Roberston à 6 dans une survie (qui s'est "délitée" assez rapidement ) et leur petite annexe rigide de (j'ai retrouvé la page) 2,90 m. 38 jours

05 fév. 2014

quand on lit le bouquin des robertson, autant on est frappé par l'énumération et l'importance du moindre couteau, crayon etc...alors que le "mexicain", on n'a aucun rapport sur ses hameçons etc...

05 fév. 2014

Attends qu'il ecrive un livre?

05 fév. 2014

c'est clair que (si c'est vrai) il y aura un book
si ce n'est pas vrai y'aura un film à la crhowthurst;o))

05 fév. 2014

...et Bombard avec 65 jours, en avait bavé sérieux !
Là, 16 mois ? J'attends plus de preuves que des vidéos de médias, en mal de buzz, et autres conneritudes.
Wait and see, donc.
...et pour lui, Mouët Hennessy ;-)

06 fév. 2014

Bombard n'était pas dans le même 'bateau', ni océan, le lien de sailortoun fait référence à 3 pêcheurs qui eux aussi avaient 'bonnes mines'.
Et sinon vous expliquez cela comment, un buzz TV, facebook ?

06 fév. 2014

Le buzz tv ? Ben, pour l'instant, il n'y a que cela, du "buzz", et pas plus d'apport de preuves bétons.
Donc pour moi, wait and see, jusqu'à plus d'études...
...et comme je ne veux aucun mal à ce brave homme, donc pour lui, Mouët Hennessy ;-)

06 fév. 201406 fév. 2014

un détail á souligner qui pourrait faire une certaine différence avec les autres naufragés cités: le fait que ce soit un homme rustique, adapté á une vie difficile,rude.. rappelons que c'est un pêcheur salvado/mexicain (!?)
Les autres étaient des navigateurs americains probablement "aisés" naviguant "tout confort"(les Bailey, Robertson)!
Bombard un scientifique francais, et le recordman d'errance , si je me souviens bien, un steward d'un navire de commerce, philippin, lui, je crois!...des gens plus habitués au confort "civilisé". et ils ont survécus...
ce bonhomme aurait plus facilement des réflexes de survie innés,peut-être, venant d'un tiers-monde..
d'ou son état physique et mental apparent.
il a bien été porté disparu au mexique,un mois avant de surcroit par rapport á ses souvenirs! ses proches, son armateur et les autorités le confirment....
c'est quand même facilement vérifiable...je pense alors que c'est possible et vrai.

pour le plastique, encore une confirmation qu'il est trés important de prévoir des sac de poubelle de plastique noir dans les kits de survie hauturiers, pour permettre la protection du naufragé et la distillation de l'eau par exemple.

:heu:

06 fév. 2014

olivier chapuis est-il un bon journaliste?
je suis déçu qu'il n'y est aucun rapport sur le fait que le rescapé a bu son urine, comparé aux papiers de yahoo et autres nobs
surtout qu'il est actuellement dans la croyance populaire connu que c'est dangereux, à tort il semblerait depuis quelques années que cette croyance s'inverse et qu'elle peut être salvatrice en cas de dérive sans eau???

06 fév. 2014

A savoir que certains sacs plastiques destinés aux poubelles sont traités et que la première eau risque d'être polluée par ce traitement.

Bon de toute façons si c'est cela ou mourir de soif immédiatement ...mais c'est bon à savoir.

06 fév. 2014

Loin de moi l'idée de mettre en doutes les dires de ce pauvre homme mais j'ai entendu un médecin s'étonner des manques de signes du scorbut .

06 fév. 2014

Quoiqu'il en soit, le fait demeure: sur son esquif parti d'Amérique du sud, il a traversé le Pacifique. Sans voiles.

06 fév. 2014

Et les faits sont têtus

06 fév. 2014

le scorbut est du à un manque de vitamine c dans l'apport nutritif.
L'interrenal des requins et les yeux des poissons en contiennent, comme déjà expliqué plus haut.
Au début du XIX eme siècle des médecins affirmaient que l'homme ne pourrait supporter sans troubles graves la vitesse des trains...

06 fév. 2014

Quand j'étais gamin les scientifiques prétendaient que les chiens voyaient en noir et blanc, maintenant ils disent que c'est en couleur (sauf le rouge), et bientôt ce sera en 3D.

Même si cette "aventure" est très étonnante, je lui donne crédit (au moins jusqu'à preuve éventuelle du contraire). Ne serait-ce que par respect de quelqu'un qui a certainement souffert.

Enfin, je préfère me tromper dans le sens de le croire que dans celui de le traiter de menteur.

06 fév. 2014

Reconnu par des proches :

nautisme.lefigaro.fr[...]273.php

J'avais le doute aussi, mais il semble que ce soit vrai !
:lavache:

06 fév. 2014

kako ta traversée t'aurait-elle 'ouvert' les yeux. Bien sur que c'est crédible, et sinon il aurait fait comment pour arriver sur cet atoll et les polynésiens qui se baladaient d'ile en ile, ils faissaient comment ?

06 fév. 2014

C'est exactement ce que je dis matelot... :blabla:

06 fév. 201406 fév. 2014

Cet homme devait avoir nécessairement bonne mine à l'arrivée sinon il serait nécessairement mort avant.

06 fév. 2014

" devait avoir nécessairement bonne mine à l'arrivée sinon il serait nécessairement mort avant."
ci joint photo des Bailey ils étaient loin d'avoir" bonne mine" et ils ne sont pas morts avant , mais perdu 20 kgs sur 117 jours à la dérive

06 fév. 2014

le radeau de la meduse de memoire dans son recit dit que boire l urine la premiere fois puis la seconde reste non toxique mais que c est apres que l urine de l urine de l urine est tres negatif pour les reins, par contre boire son urine qui est reguilierement regenerée par de l eau "distillée au soleil" doit assurement etre bien supporté.
deplus un raisonement par recurence ppermet de croire qu une fois les premieres semaines passée, le methabolisme s equilibre pour cette nouvelle situation est prrouvé au travers de nombreux recit.
Bravo a ce pecheur et jespere qu il trouvera compensation pecuniere a son periple apres avoir retrouvé la santé et sa famille bien sur.

06 fév. 2014

bon on a de moins en moins de chance à se retrouver à mourir de soif, mais boire son urine a lgtps été considéré comme dangereux, dommage car certains sont morts et auraient pu être sauvé?

06 fév. 2014

C'est bien pourquoi bombard est parti en mer

06 fév. 2014

euh :-(
bompard n'était-il pas contre le fait de boire son urine?

06 fév. 2014

django, je ne parlais pas de l'urine en conso pour Bombard, mais de sa démarche, de mémoire effectivement il était contre.
Dans les familles qui ont faient nauvrages dans le Pacifique (avec bouquins écrits), une mère avait fait un essai, mais tard, alors qu'il parait qu'il faut commencer dés le début. Le Pacique dans cette zone porte bien son nom (à mon avis).

06 fév. 2014

Dans le livre du Dr Maniguet sur la survie, il y a une vingtaine d'années, il cite le fait que la mère de famille Bailey qui était infirmière avait fait des lavement d'eau de mer à sa famille en espérant que le colon fonctionne comme filtre à eau douce... Seul le jeune équipier s'y était refusé.
Maniguet disait que c'était une idée intéressante...
Je cite de mémoire !

06 fév. 2014

Les Bailey étaient en couple tu dois vouloir parler des Roberston , la mère était sage femme.

06 fév. 2014

Certainement...

06 fév. 2014

16 mois, 14, 13, j'ai tout lu...
Donald Crowhurst, vous avez dit?
Moi, c'est à quoi ça me fait penser....

06 fév. 2014

Bigornot explique moi son boat sur l'atoll
Crowhurst, c'est un livre de bord (un peu comme les post ici qui parle de départ!!), moi aussi je peux écrire n'importe quoi (je sens que je vais avoir des étoiles??).

07 fév. 2014

je n'ai pas cherché à savoir précisément ce qu'il a raconté.
Mais plus d'un an de dérive en mer en n'ayant aucune assistance, je n'y crois pas.
Regardez les phots de mme Bailey, ci dessous, envoyées pas Longcours, pour moins de 4 mois...
Bombard, après 113 jours a dû être hospitalisé...
Mais qu'importe, s'il est revenu chez lui vivant c'est bien. Il doit avoir plein de trucs à raconter, d'une manière ou d'une autre. :heu:

06 fév. 201406 fév. 2014

Son mode de vie de ces derniers temps n'est pas sans consequences sur sa sante, celle-ci s'est degradee ces dernieres heures... (trop de cocacoola?) et il est de retour a l'hopital pour au moins quatre ou cinq jours pour rehydratation... Son passe de guerillero dans la jungle SudAm a certainement ete un atout dans sa survie... prompt retablissement a lui.

06 fév. 201416 juin 2020

bon comme ma réponse tarde à apparaitre , je ne peux 'faire modifier" pour lui joindre les photos donc je les mets ici :

Mme Bailey lors sa récupération , plutôt l'aspect d'une ado anorexique que d'un bébé joufflu
Puis photos des Bailey quelques jours plus tard

Photos provenant de leur livre" 117 jours à la dérive"

06 fév. 2014

« Cet homme devait avoir nécessairement bonne mine à l'arrivée sinon il serait nécessairement mort avant. »

Je développe l’idée que j’ai émise plus haut sans doute de manière trop elliptique :

Passer un certain délai de survie en mer
- variable selon les individus et leurs expériences de situations comparables
- et si les conditions du milieu ne changent pas
la dégradation progressive qui conduit à la mort s’arrête et un nouvel équilibre de l’organisme avec le milieu est trouvé. Autrement dit, passé ce seuil, l’apparence physique du naufragé se stabilise et ne dépend plus de la durée de sa dérive.

06 fév. 2014

Bien sur, c'est ce que je dis, peu importe le temps (sauf dégradation pshychologique), pour la photo des Bailey, étaient-ils déjà pauvre en leur pays ?

07 fév. 2014

Ta question sur "étaient ils pauvres" est assez caricaturales .
Si l'on est pauvre on est donc plus aptes à survivre en mer (enfin à la lumière de certaines interventions) .
Moi qui pensais, naïvement sans doute, que c'était plutôt l'expérience et l'habitude de vivre dans un environnement donné.
Par exemple les Roberston ( marin professionnel et sage femme ) pas forcément ce qui se fait de plus pauvre et pourtant lors de leur récupération (certes "seulement" au bout de 38 jours) avaient un stock de nourriture et d'eau qu'ils avaient réussi à se constituer alors qu'ils étaient 6 à nourrir et qu'ils vivaient à 6 dans une barque de 2,90m...
Penser que la capacité à survivre en mer est liée à ton niveau de vie avant le naufrage est (de mon point) de vue simpliste.
Je pense plutôt comme écris plus haut que cela dépends de l'expérience et de ton habitude à vivre dans un environnement donné.
Bien sur un pêcheur aura sans doute plus de facilité à pêcher qu'un non pêcheur (mais il y a de très bon pécheur qui ne sont pas pauvre pour autant , d'ailleurs il doit y en avoir sur H&O) :langue2:

Bien sur un Nenette est bien plus apte à survivre que moi dans la toundra mais est ce par ce que mes (modestes) moyens financiers sont plus important que les siens ou est ce (ce qui me parait évident) par ce qu'l est né là et qu'il a l'expérience ?

Bien sur je pense que tu voulais dire que par exemple si demain toute notre civilisation s'écroulait il serait bien sur plus facile pour les Nénettes, les (ex) coupeurs de têtes de Bornéo (par exemple) de survivre que pour ceux pour qui un litre de lait est une brique carrée et pour qui un poisson est "un truc carré roulé dans la sciure avec des yeux dans les coins" (Coluche) que l'on achète à l'hyper du coin.

Il y a de très riches qui ont su survivre dans des conditions ou de très pauvres sont morts et vice et versa .

Par exemple pour nous qui vivons à 13/14° degrés dans la journée et entre 0 et 6 ° la nuit, nous ne comprenons pas lorsque dans un reportage des gens sont "paniqués" à l'idée de vivre dans une pièce à 15°, ou par ce que pour 48 h ils n'ont plus l'eau chaude sur l'évier.
Si pour nous cela est parfaitement supportable ce n'est pas par ce que nous sommes plus ou moins (quoique pour moins :reflechi:) riche qu'eux mais simplement l'expérience de ce type de vie.

06 fév. 2014

Je pense que le mental est prépondérant dans ce genre de situation.

06 fév. 2014

Je confirme

07 fév. 2014

Son jeune "compagnon d'infortune" en serait mort, il refusait de manger de la viande crue, d'après le rescapé :

lci.tf1.fr[...]08.html

07 fév. 2014

oui c'est compliqué, imaginer des formules semblent présomptueux!
souvenons nous de "l'affaire louise longo"terrible histoire d'un chavirage suivi d'un abandon du navire, du capitaine qui se laisse mourir, de louise seule rescapée avec sa petite fille qui décède pendant le sauvetage...aprés certains avaient accusé louise d'avoir condamnée sa fille pendant le sauvetage difficile...terrible
en tout cas chaque survie est une leçon!

07 fév. 201407 fév. 2014

Salut, c'est vrai que l'on n'est plus conditionne a manger n'importe quoi de nos jours... J'ai vu ma fille avoir des "haut-le-coeur" quand je lui ai dit que je venais de me regaler d'un faisant que j'avais trouve sur le bord du chemin... Quand mon fils laisse sur le bord de l'assiette le gras d'une cote de porc ou d'un steak qui pourrait assurer l'apport en proteines de deux gamins malchanceux d'etre nes dans certains pays d'Afrique ou d'Asie pendant dix jours... cela me "gonfle" passablement!... On mange plus avec les yeux qu'avec l'estomac!...Quel gaspillage, alors quand il est question de survie je crois que tout ce qui n'est pas reconnu comme toxique ferait l'affaire en ce qui me concerne...
Ref ce cas particulier, le gars avait certainement deja un estomac "blinde" pour avoir avant meme d'embarquer sur son esquif vecu trois ans dans la jungle en operation de guerilla quand il etait dans la milice comme soldat... Pas le parcours de Monsieur Tout le Monde question survie...

07 fév. 2014

histoire incroyable...!
actuellement a carriacou, on viens de discuter avec un pêcheur qui nous a raconter une histoire similaire qui remonte a 2007.
il serais partis de st-vincent avec un bateau de 6 ou 7 mètres et suite a un soucis moteur ils on dérive jusqu'au Costa Rica pendant 42 jours...!
au départ 6 a bords, un vegetarien s'est laissé mourir refusant aussi de manger du poisson, 3 au bout de 20 jours ont cru voir la terre et se sont noyé ...
il racontais qu'il arrivais a pêcher des daurades coryphène qui venais manger sur la coque du bateau ac un pic, il buvais le sang pour boire il dans leurs malheurs il a plu assez souvent....
peu être que quelqu'un ici en a entendu de cette histoire ....!

pour l'anecdote "robert" a coulé la semaine dernière avec un "speedboat" au large de la petite Martinique et grâce a leur GPS étanche on peu être retrouvé a la dérive avec leur bateau coulé entre deux eaux .
suite a ça il nous a raconté sa triste expérience de 2007

07 fév. 2014

Les speedboats de P'tite Martinique, c'est pas vraiment des pêcheurs !
Tu habites à Windward ?
:-p

09 fév. 2014

Oui à Carriacou, j'avais compris, mais Windward, c'est un village de Carriacou !
Sur la côte au vent, face à Ptite Ma'tinique !
C'est là que se fabriquent encore les working boats de Carriacou, célèbres pour être parmi les derniers pêcheurs à la voile pure de la région.
C'est un endroit magnifique, mouillage pas facile d'accès, mais super tranquille une fois à l'intérieur de la barrière de corail. Peu ou pas de tourisme.
J'ai failli y acheter une maison, y a longtemps.
Les speed-boats, ils font du "commerce", disons.

08 fév. 2014

tu sais ici une coque en bois et un bon 60 ch et ils ont un speedboat ^^
non je suis sur carriacou ;)
pour les pêcheurs pas vraiment pêcheurs ^^ je me doute bien que certains ne doivent pas transporter que du poisson ^^

09 fév. 2014

je suis de l'autre coté vers l'esterre, difficile de pas tomber amoureux de cette île autant pour les paysages que ses habitants ....
quand tu viens de la Martinique ou guad, le contraste est "saisissant"....!
même mes enfants s'en aperçoivent .....
désolé pour le HS.

07 fév. 2014

Un végétarien mourrir par confiction ??

08 fév. 2014

d’après lui oui....
mais si j'ai bien lu, le petit jeune de 17 ans qui accompagnais ce pêcheur mexicain a refusé aussi de se nourrir et il en est mort ...

08 fév. 2014

Vers 92 plusieurs pêcheurs des Anses d'Arlet avaient dérivé jusqu'en Colombie, je crois.

09 fév. 2014

fourmigue, d'après le naufragé, seulement au bout de 4 mois. A noter que l'on ne voit jamais de pirogue africaine arrivé (en atlantique) de l'autre coté ou être recueilli en mer ??

11 fév. 2014

Papier du rédac' chef du Marshall Islands Journal via l'AFP.

blogs.afp.com[...]kingof/

11 fév. 2014

donc apparemment la véracité de l'histoire ne semble plus faire de doutes?
demeure que le gazier a établi le record de longévité?
grâce à sa formation pêcheur commando
super...

11 fév. 2014

Il aura eu le temps de gamberger...
ça ne vous rappelle pas une autre histoire ?

golem13.fr[...]alisme/
:litjournal:

11 fév. 2014

tu sous-entend par là que notre marin-pêcheur aurait bouffé son petit camarade d'infortune?

11 fév. 2014

Pour survivre 436 jours, il lui aurait fallu une ribambelle de petits camarades. Il a démontré largement que l'on peut se débrouiller sans anthropophagie. Pourquoi avoir systématiquement des doutes? Cet homme a fait la démonstration qu'il a des qualités hors du commun.

11 fév. 2014

Ben non MN>.

11 fév. 2014

Oui Flora. J'y ai pensé. Mais ça fait partie de ces choses qu'on peut ne jamais avouer. Et dans le fond, je suis toujours aussi perplexe qu'au début du fil. Un peu admiratif devant l'exploit, envie d'y croire et toujours un doute..... :oups:

11 fév. 2014

Sous les tropiques la viande se conserve moins bien que dans les Andes :lavache: :jelaferme:

A moins de la sécher et de la saler !? :jelaferme: :non: :acheval:

11 fév. 2014

Il faut un instinct de survie hors du commun pour tenir le coup aussi longtemps. Il a mangé et bu tout ce qu'il a pu : poisson, oiseau, tortue, bu le sang, son urine, etc... Ce n'est pas un jugement moral que je porte, c'est juste une interrogation.
J'avais lu une histoire d'un jeune couple qui a passé je ne sais plus combien de temps dans un canot de survie en méditerranée et elle disait qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de "rêver" de le dévorer à belles dents, tellement elle avait faim. Ils ont été secourus avant...
:lavache:

11 fév. 2014

"elle disait qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de "rêver" de le dévorer à belles dents, tellement elle avait faim."

J'en connais un qui lui aurait appris à pêcher

11 fév. 2014

Flora, le couple que tu cites, retrouve le dossier svp.
Foxie42, même devant l'évidence, des gens doutes

11 fév. 2014

C'est un bouquin, le récit de leur histoire qui a paru dans les années 70, début des années 80, pas chez Arthaud, je crois pas.
Il y a le mot "Survivre" dans le titre, et c'est en méditerranée.
Pas moyen de me souvenir davantage. Je n'ai plus ce bouquin.
:reflechi:

11 fév. 2014

Je l'ai lu aussi et admiré la franchise des auteurs.

11 fév. 2014

Flora :) J'ai ce bouquin et je me souviens d'avoir lu ça effectivement, mais il y a longtemps.
Je vais le relire.

11 fév. 201416 juin 2020

La rage de survivre, Lucien Schiltz et Catherine Plessz, en 1972
:coucou:

On peut se le procurer ici, 25 € :

www.chapitre.com[...]35.aspx

11 fév. 2014

Exact ! Merci Christophe.
Et c'était bien édité par Arthaud...
:pouce:

11 fév. 2014

Oui, très bonne mémoire !
:bravo:

11 fév. 2014

Quelqu'un aurait 117 jours à la dérive à me vendre? Merci !

11 fév. 2014

de Maurice et Marilyn Bailey, chez Arthaud.
Je l'avais aussi, mais je l'ai perdu également dans mes pérégrinations...
A l'époque, j'avais trouvé qu'il était très bien écrit/traduit, peut-être bien par Florence Herbulot ?

11 fév. 201411 fév. 2014

Pour pas beaucoup plus cher t'auras bientôt 436 jours à la dérive.
Le prix au jour de dérive est imbattable. Attends un peu.

12 fév. 2014

La médiathèque de La Rochelle a pas mal de livres de cette époque; c'est là que j'ai emprunté "la rage de survivre".

16 fév. 2014

La dérive vers ces îles du Pacifique est plausible, d'après une simulation scientifique
www.lefigaro.fr[...]ble.php

16 fév. 2014

Le plus mignon dans ce naufrage on le tient du docteur Manuel Bello, psychiatre qui a examiné le naufragé. Je cite : "José Alvarenga est atteint d'une thalassophobie aiguë. Je recommande un éloignement de la mer pendant un certain temps."
Merci docteur, combien je vous dois ?

09 mar. 2014
09 mar. 2014

Sympa les marins rencontrés!!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (153)

Bientôt fini ?

mars 2021