Yann Quenet est reparti pour un tour du monde.

Le voilà reparti le Yann à bord de son nouveau Baluchon.
www.francebleu.fr[...]2651007

france3-regions.francetvinfo.fr[...]15.html

Et un petit documentaire sur lui dispo sur France.TV, "Itinéraire d'un marin pas sage"...
www.france.tv[...]ge.html

L'équipage
20 juin 2024
20 juin 2024

Bon vent l’ami !

20 juin 2024

Petit bateau mais grand bonhomme..je l ai croisé il y a peu au legué.
« Tranquille » . Pourtant quand on voit la taille du bateau. Impressionnant.

28 juin 202428 juin 2024

Petit bateau mais grand bonhomme..je l ai croisé il y a peu au legué.
Je dirais plutôt petit bonhomme mais grand monsieur; je l'ai croisé à Trébeurden, il vient voir son ami H Le Merrer, qui a traversé la flaque à la godille.

20 juin 202420 juin 2024

J'ai eu la chance de me trouver là par hasard ou presque... bon vent à lui...

20 juin 202402 juil. 2024

Allez ! On déroule la voile et on largue le zod.
Bon vent !

20 juin 2024

Il n'a pas de régulateur. Il avait un pilote pour son précédent tour du monde ?

20 juin 202420 juin 2024

Si bébert est toujours là : l'aérien sert de support au pavillon national ... et il me semble qu'il présente son nouveau pilote électrique sur cette video :
m.youtube.com[...]/watch

20 juin 2024

Ah OK, merci.

20 juin 2024

Bonne baluche autour du monde
Et bon vent

21 juin 2024

Je croyais qu'il voulait un nouveau bateau. mais si Baluchon va bien..
Bonne route

28 juin 2024

Bonjour,
Il était possible de suivre sa progression à l'aide de "SPOT" lors du précédent périple, est-ce la même chose cette fois et éventuellement via quel lien ?

28 juin 2024

Sur son FB, il y a un lien pour suivre sa position. Mais j'avoue ne pas bien comprendre sa trace...
www.facebook.com[...]295180/
Mettre en mot de passe Balluche
share.garmin.com[...]ALUCHON

28 juin 2024

Merci

28 juin 2024

un seul "l" à Baluche....

28 juin 2024

Et oui ! Désolé.

28 juin 2024

Il est à Roscoff sur cette appli ???

28 juin 202428 juin 2024

Oui : il explique dans sa dernière vidéo qu'il va voir des amis à Roscoff

29 juin 2024

Ok merci je comprends maintenant

29 juin 2024

Yann fait de l'Ouest !
Bon vent à lui...

04 juil. 2024

as tu le lien de la balise garmin pour le suivre ?

04 juil. 2024

BenjiC34 6 ou 7 posts plus haut

30 juin 2024

J'ai eu plaisir à le rencontrer lors de la Fête du Port organisée par l'Association Cabestan au port du Rheu (sur la Vilaine) début juin. Un monsieur très sympathique. Et le récit (film) de son 1er voyage est impressionnant. Bonne route à toi Yann.

01 juil. 2024

Baluchon est-il un voilier totalement nouveau ou une modernisation du premier?

11 juil. 2024

Baluchon I monoquille découle des conditions de son naufrage (couché avec le panneau de descente ouvert) avec son premier bateau "Skrowl" et sa miraculeuse récupération en pleine mer. Baluchon II biquilles relevables résulte des modifications/optimisations décidées avec l'expérience du premier voyage réussi.

11 juil. 2024

Les performances de Baluchon I vérifiées sur plus de 30000 milles avec moins de 4m de longueur à la flottaison sont totalement remarquables

01 juil. 2024

C'est une amélioration après divers travaux.
"Deux années se sont écoulés depuis son retour et voici donc Yann à nouveau sur le départ. Si son projet initial pour son deuxième tour du monde était de construire un nouveau bateau, il a changé d’avis en cours de route, faute d’argent dans un premier temps, et surtout parce qu’il a réalisé qu’il était "sacrément bien" son petit voilier. "Il y a un vrai lien affectif entre Baluchon et moi, alors, j'ai réalisé qu'il n'était pas vraiment judicieux de construire un nouveau bateau". Yann a toutefois voulu améliorer la coque de noix. Il a notamment décidé de supprimer la quille pour la remplacer par deux dérives lestées qu'il pourra remonter si nécessaire dans des eaux peu profondes."
france3-regions.francetvinfo.fr[...]15.html

03 juil. 2024

Ce n'est pas un soucis de navigation en eau peu profonde, les dérives lestées faciliteront les sorties de l'eau sans avoir à payer un engin et surtout simplifieront la fabrication d'un ber pour le transport. Il compte traverser les US ou le Canada à dos de camion.

Reste la date de son départ. Quand il sera à pied d’œuvre au niveau des alizées, il sera bien tard dans la saison, à moins qu'il ne veuille passer 6 mois au Maroc/Canaries/Cap Vert.

Quelqu'un a-t-il des nouvelles de "Poussin" de Sébastien Baron qui, lui, s'est attaqué à l'Atlantique Nord avec des visées sur le Groenland ?

04 juil. 2024
04 juil. 2024
06 juil. 2024

quel courage, bon vent à lui, j'espere le croiser. l'année prochaine on part direction cap farewell .

06 juil. 2024

Baluche à La Corogne

06 juil. 2024

Il est quand même très selfie !😉

06 juil. 2024

ben c'est là son gros problème..... il n'a personne pour le photographier hihiihihihihi

06 juil. 2024

J'aime beaucoup la démarche et l'état d'esprit de Yann quenet.
Pour moi il fait partie des quelques personnes inspirantes, modeste et preuve vivantes qu'on peut aller loin sur un bateau de taille même très modeste , et surtout si on écoute pas trop les avis des donneurs de leçons ;) , de ceux qui affirment sans réellement savoir ou qui veulent imposer leur propre critères .
Et surtout on peut aller loin si on écoute nos propres envies et coeur
Respect!
J'avais entendu des gens le traiter de fou au début, avant son premier tour du monde , qui maintenant ne disent plus la même chose, et eux ne sont pas souvent aller aussi loin

06 juil. 2024

Franchement je dis bravo , mais ça me fait pas du tout rêver sur ce bateau .

06 juil. 202406 juil. 2024

Un peu trop extrême je pense pour moi aussi , mais qui peut le plus peut le moins, ou inversement...!

11 juil. 2024

Son choix était purement financier: Il disposait seulement de 4000 euros pour concevoir et réaliser un bateau EXCEPTIONNEL de 4m en 400 heures. Tout a été remarquablement bien pensé et optimisé.

06 juil. 2024

On peut aller loin si on écoute nos propres envies et cœur, as-tu écris creek,sentence à laquelle j'adhère à 100%,par contre son bateau...tout comme tikipat, ne me fait non plus rêver,loin s'en faut...je crois que je m'emmerderais à mourir avec ce genre de canote,imaginez,juste une seule voile à enrouler et à derouler,des réglages réduits à leur plus simple expression,tout ça en se traînant à 4 nœuds...je suis admiratif de la force morale qu'il faut avoir pour naviguer d'une façon aussi peu grisante et ludique,ce mec est une espèce de martien.

A 4 noeuds il ne se traine pas, il fonce!
C'est surtout la limitation des mouvements qui me gênerait sur une si longue durée. Pas tant à l'intérieur, mais surtout sur le pont et "cockpit".

06 juil. 202406 juil. 2024

Comme toujours ça dépend des préférences des gens , il y a des gens fans de régates qui aiment régler leur bateau au millimètre pour qui file le plus vite, et d'autres qui préfèrent le vagabondage tranquille pour contempler l'océan, philosopher et surtout éviter les complications inutiles qui souvent ajoutent des risques en navigation, quand la météo forcit et les conditions se compliquent

Perso je préfère avoir une seule voile que tu juges chiante , quand la mer et le vent compliquent les choses , plutôt que aller sur le pont decoincer un enrouleur de génois ou changer une voile d'avant par exemple, ou même craindre que les haubans finissent par casser sous la pression . Dans son cas c'est clair qu'il n'a même pas de haubans , et comme on dit ce qui n'est pas présent ne risque pas d'avoir des pannes et risques associés.
Je pense que simplifier son bateau au maximum et réduire aussi sa taille permet à la fois de mieux le maîtriser en navigation solo, de minimiser les risques et aussi quand on est assez paresseux de réduire beaucoup la maintenance du bateau , ce qui est aussi un facteur de sécurité.
Perso une des raisons principales pourquoi j'ai réduit progressivement la taille de mes voiliers c'est une certaine flemme personnelle ! quand je vois un gros bateau je pense aussitôt à toute la maintenance ajoutée, la quantité de peinture antifouling, de carénage à faire et les frais qui sont associés.
Et je suis bien content de revenir à un bateau plus modeste et simple

06 juil. 202406 juil. 2024

Bah,comme tu le dis, à chacun son truc, moi un bateau sur lequel je n'ai rien à faire m'emmerde,et sans être fan de régate, j'aime régler grâce à un accastillage fourni,intervenir sans cesse pour faire avancer mon bateau au mieux, j'aime sentir quand il est content de mes interventions et qu'il me remercie en accélérant, j'aime "conduire" mon bateau.Quant à philosopher,c'est pas tellement en mer que je le fais,mais plutôt à l'escale comme en ce moment, où entre deux posts sur heo je lis les pensées de Marc Aurele,ou les essais de Montaigne,en navigation je préfère m'occuper de mon bateau.😉

Moi je lis plutot Aristote

06 juil. 2024

Très bien Pierre,de toute façon tous ces gens dont la principale activité était, ou est,de penser sont intéressants à lire. Pour information,si le sujet t'intéresse je
te suggère la lecture d'un bouquin absolument passionnant:"Le plaisir de penser" de André Comte-Sponville. Mais bon, on dérive, il est temps de revenir à Yann Quenet et à son baluchon.

Je suis fan de yann quenet meme si mon micro bateau ideal serait un canoe a voile de 6m 50 de long et ultrarapide pour sa taille comme un suedois tres agé qui a fait le tour du monde sur son canoé peter pan ,pour moi la vitesse reste un element de securite,le suedois sur son canoe par bon vent portant il marchait entre 14 et 16 kts (6m50 sur 1m60 de large pour 500 kg de dep)

06 juil. 2024

Génial ! Merci !

06 juil. 202406 juil. 2024

Génial ! Je ne connaissais ni Peter Pan ni son capitaine, Nils-Göran Bennich-Björkman.
Merci Pierre 2 the minimalist pour la référence !
Edit : Je viens de lire qu'il est revenu en Suède en 2009, à 82 ans, après un périple autour du monde avec Peter Pan qui a duré... 19 ans !
Chapeau !

06 juil. 2024

Bravo a ce bon marin

C’est un peu ma passion les petits bateaux !

06 juil. 202406 juil. 2024

Je suis aussi pas mal passionné par les petits voiliers qui vont loin, (et une liste de ces marins, de Shane acton à Jean lacombe , Roger taylor, etc), mais je connaissais pas ce marin!

Pour ce canoë à voile, est-ce que tu sais s'il etait lesté quand même comme un quillard ou un simple ballast amovible à l'intérieur de la coque (ce qui serait plutôt la définition du canoë), en reduisant la toile rapidement?

Il avait une derive lestee ’qui d’ailleurs a cassé lors de la traversé du pacifique il a rejoins les marquises au rappel dans le cocpit

07 juil. 2024

Merci pour l'info !

07 juil. 2024

Le truc sympa en plaisance c'est la diversité des bateaux et aussi de leurs propriétaires les contemplatifs, les regatiers, les pas pressés, les maniaques de la chiffonnette,les stressés, les cools, les sans moyens, les bricoleurs, les j'ai deux mains gauches ...

07 juil. 2024

J'ai toujours été passionné par les petits bateaux,disons entre 6 et 8m, qui vont loin,mais pas n'importe lesquels,il faut selon moi,que ce soit des bateaux qui aient un bon niveau de performances et qui soient intéressants,j'entends par intéressants des bateaux qui nécessitent des réglages et des interventions pour les faire avancer au mieux,et c'est en ce sens qu'un bateau comme le baluchon ne m'intéresse guère,et il faut s'appeler Yann Quenet pour naviguer au long cours avec un tel bateau.
Le tout premier bateau qui m'a fait rêver,c'est le Muscadet,qui était,et qui demeure, l'archétype du petit bateau hauturier;ont suivis deux minis qui sont ses héritiers directs,à savoir le Coco et le Pogo1 (les minis suivants sont de purs bateaux de courses inaptes à une utisation polyvalente).
Sinon, pour parler des différents exploits maritimes réalisés à bord de très petits bateaux,rien n'a égalé,de mon point de vue,ces dernières années les tdm sans escales par les trois caps qu'ont réalisés Alessandro Di Benedetto à bord d'un mini en CP TRÈS modifié, et également Szymon Kuczynski avec son Maxus 22,lui aussi bien modifié,il s'agit là à mes yeux de bateaux intéressants selon la définition que j'en ai donné plus haut.
Toujours est-il que ces grandes navs réalisées par ces espèces d'extras terrestres que sont ces navigateurs, de Roger Taylor à Yanne Quenet,en passant par l'italien et le Polonais précédemment cités,méritent notre respect.

Il y a aussi waverover 2 un 6m50 amateur canadien que l’on voit bcp sur youtube
Biquille et voile de jonque construit par son proprietaire

07 juil. 2024

Je suis également passionné de voyages en petits bateaux, à rame ou à voile et en effectue moi même tous les ans. Pour les amateurs je conseille vivement la lecture de "A SPECK ON THE SEA: Epic Voyages in the Most Improbable Vessels
Book" de William Longyard. Superbe travail de regroupement de voyages en petits bateaux, depuis le premier Inuit échoué en kayak au Royaume-Uni en passant par des voyages transatlantiques en Doris après un simple paris, etc.
Désolé rien à voir avec Yann c'était juste en réaction aux derniers messages.
Bon vent à lui !

07 juil. 2024

C'est quoi cette histoire d'inuit " échoué en kayak au Royaume-Uni "

07 juil. 2024

C'est une des premières anecdote du bouquin. En ligne j'ai trouvé ça : www.bbc.com[...]7295203

07 juil. 2024

Merci pour la référence du livre A Speck On The Sea et pour le lien. Très beau kayak double. Ça n'a pas dû être facile.
À noter qu'il ne faut pas confondre, lors de l'achat : A Speck ON The Sea _ (W. Longyard) vs _A Speck *IN *The Sea (J. Aldridge & A. Sosinski)...

07 juil. 2024

Dac merci.

07 juil. 2024

Karl Kruger a été jusqu'ici le seul à terminer la Race to Alaska en Stand Up Paddle (en 2017). Mais il y a quelqu'un venu de l'Idaho qui a aussi effectué le même trajet (un peu plus de 600 milles) en paddle, seul, sans assistance ni suivi, tout à fait incognito. Les gardes-côtes l'ont quand même repéré. C'est comme ça qu'on connaît l'histoire. J'aime bien ce genre d'histoires.

07 juil. 202407 juil. 2024

En moins de 8 m il y a le blog : www.intothewind.fr[...]/
10 ans déjà que le Django 770 fait son tour du monde par le sud...là le voilier
était neuf !

09 juil. 2024

C'est un couple, là ils sont aux Açores, à Sao Miguel.
Le récit des premiers 6 mois de cette année :

www.intothewind.fr[...]r-2024/

10 juil. 2024

Oui Christophe a rencontré Carina l'Estonienne en cours de route !

11 juil. 2024

Oui mais pas n'importe où : à Puerto Williams !

09 juil. 2024

Super ce tour du monde en prenant son temps et avec un parcours assez original.
Bravo à eux!

11 juil. 202411 juil. 2024

Restés très longtemps en Australie, Tasmanie, à cause du Covid.
Elle écrit de temps en temps des "letters in a bottle" très riches
www.intothewind.fr[...]bottle/

12 juil. 202412 juil. 2024

Ah, voilà ce qu'est à mes yeux un vrai petit voilier pour aller loin, taille certes modeste, mais un bateau intéressant associant d'excellentes qualités marines et de bonnes performances, un vrai "pocket cruiser" pour employer l'expression de creek. Cela dit j'aurais personnellement fait le choix d'un monoquille, mais bon c'est un détail.

Monoquille aussi ,j’ai un probleme avec les biquilles mais je me soigne !!!!

14 juil. 202414 juil. 2024

BWV, Je ne partage pas ton opinion là dessus. Le Django 7,70 est un bateau bien sympa en croisiere cotirere, c 'est incontestable. D'apres ce que j'ai lu sur le blog , lorsqu'il est chargé pour du long voyage, il est tres loin des perfs annoncées par le chantier. De plus n étant pas équipé d un petit diesel pour recharger les batteries au moteur, Christophe a du s équiper d'un groupe électrogène pour la Patagonie, d ou essence pour le HB et essence pour le groupe. Quand on voit l investissement pour l achat du bateau neuf, un vieux tromblon plus grand et bien renové aurait fait le meme job à la meme vitesse pour la moitié du prix, avec un confort bien amélioré pour un voyage de plusieurs années à deux

14 juil. 2024

Pourtant il a l' air porté sur le minimalisme. Une idée du poids de sa liste?

je ne sais pas, son blog est très interessant et fourmille d'idées et il explique ses options (que je ne partage pas forcement). Il explique le choix d'un bateau neuf par son inexperience au début du projet , Christophe est guide de haute montagne.
www.intothewind.fr[...]ntaire/
quand on voit l'inventaire on est plus dans le minimalisme ou alors tout le monde est minimaliste.
"un bateau doit être maintenu à flot, doit avoir une force propulsive et doit pouvoir être dirigé, tout le reste on peut s'en passer" Roger Taylor
je suis un grand fan de ce qu'a fait Christophe

Globalement d'accord avec toi par rapport à ce choix de bateau.
Et contrairement à ce que dit BWV, je ne pense pas que ce genre de bateau Django 7 70 soit l'archétype du "pocket cruiser", en tout cas pas les critères classiques quand on en parle comme chez les Anglais je pense, d'autant plus que ce biquille, même s'il est certainement plus performant quand il n'est pas trop chargé qu un biquille ou quillard à quille longue plus lourd, n'est pas vraiment adapté pour le voyage au long cours , à mon avis une de ses qualités qui devrait etre l echouage facile et en sécurité avec ces quilles longues et fines doivent produire un effort chargé sur la structure avec les risques de perte de quille.
Crla dit, il en faut pour tous les goûts ;)

09 juil. 202409 juil. 2024

Malgré l'excellent fil "Petits bateaux, grands navigateurs" www.hisse-et-oh.com[...]-commun une petite pensée ici pour Roger Plisson, tour du mondiste avec le François-Virginie, bateau désormais visible sur le bord de la D147 au pont de Saint-Congard en Saint-Martin-sur-Oust.
À l'occasion de son 90e anniversaire en 2009, R. Plisson affirmait : « Mes deux expériences de navigation n'ont rien à voir avec les courses autour du monde. Moi ce n'est que de l'aventure. Eux, c'est de la compétition et une affaire de pognon. Je suis contre. »
Photo 1 : Port-Anna, 1969. Photo 2 : Pont de Saint-Congard, 2023.

09 juil. 2024

Dans le compétitions voiles le marin compte pour beaucoup

11 juil. 2024

Et pas pour un tour du monde? ;-)

La frontière est souvent ténue entre métier et loisir, course, rêve ou aventure. Et s'il fallait juger les motivations de chacun, outre l'outrecuidance de s'y risquer avec un "bagage" nautique bien moindre que ces aventuriers, on ne serait pas sorti le cul des ronces. ;-)

12 juil. 202412 juil. 2024

Je pense que la réflexion de tikipat s'adressait surtout à ceux, ils sont nombreux sur ce forum, qui pensent que faire des résultats en compétition n'est qu'une histoire de pognon, ce qui est évidemment complètement faux, le marin compte tout autant que les moyens dont il dispose...

12 juil. 2024
11 juil. 2024

Des nouvelles :

11 juil. 2024

le coté sympa de la voile c est la diversité , de la compétition entre trois bouées , les routes du rhum , les tri ultim , les familles en voyages d été , d une année , sur des années
Ce que fait Yann m attire pas du tout , vivre seul sur un si petit bateau sans confort mais il a choisit cette vie , qu il fasse un beau voyage selon ses envies

12 juil. 202412 juil. 2024

le coté sympa de la voile c est la diversité , de la compétition entre trois bouées , les routes du rhum , les tri ultim , les familles en voyages d été , d une année , sur des années

Absolument pas d'accord TIKIPAT, ce que tu décris est le fruit du désir mimétique cher a René Girard .
La compétition,the rat race ...
L'été, l'horreur ...
La voile n'est devenue qu'une pratique sociale, consommatrice d'espace temps, pour les privilégiés.
Malgré ce, je me sens plus proche de BMW pour une approche plus" culturelle" de la vie .
j'apprécie la forme de mise a l'écart de Yann, d'autres choisiraient l'abbaye du Thoronnet ...

12 juil. 2024

Comme quoi souvent dans une même envie on n est pas d accord ,je te donne un 60 pieds ultra moderne , tu gagneras le Vendée Globe ?

12 juil. 2024

Dans son livre Yann Quenet décrit son enfance et son caractère très particulier au sein de sa famille et de sa fratrie, qui explique très bien les choix qui ont conduit sa vie et ses avantures marines. Il est en total accord avec lui-même. Chaque être est unique.
Dans ce contexte cela n'aurait aucun sens de vouloir le copier.
Il signale d'ailleurs se démarquer complètement de l'exploit Serge Testa sur son MINI voilier "Acrohc" ("3.60 mètres autour du monde" Editions du Plaisencier 1994) inscrit dans le Livre des Records Guiness. Depuis "Spray" de Joshua Slocum en 1895 plus de 140 marins ont fait des TDM en solitaire dans des conditions souvent extrêmes !!!

L abbaye du thoronnet c ’est quand meme moins dangereux que faire le tour du monde !
Perso je choisirai une riviere deserte si ca existe en france!

12 juil. 2024

Yann Quenet aborde les choses comme il les ressent et c'est tant mieux pour lui. Tant que ça ne donne pas l'idée à d'autres d'essayer de faire la même chose c'est encore mieux.
Naviguer en haute mer sur une aussi petite embarcation reste une folie et le résultat de sa première tentative sur "Skrowl" va dans ce sens.
Mais le monde , parait-il, sommeille par manque d'imprudents.
Ce qui ne m’empêche pas de suivre son trajet avec attention, un œil sur sa balise, un autre sur Windy.
Dans nos sociétés policées, je m'étonne quand même qu'une autorité à cheval sur le règlement ne lui interdise pas tout simplement de quitter le port. Heureux les gens qui savent passer inaperçus.
Dans son livre "A même la mer", Karin Huet, qui faisait des (gros) sauts de puce entre atolls en Polynésie en kayak de mer a été titillée par la gendarmerie qui voyait ces traversées comme trop risquées. Et Yann baguenaude à travers les océans dans sa boite à chaussure en toute liberté, semble-t-il.

12 juil. 202412 juil. 2024

"je m'étonne quand même qu'une autorité à cheval sur le règlement ne lui interdise pas tout simplement de quitter le port."

Moi, je m'étonne que ça t'étonne ! Chacun est libre de ses mouvements dans notre beau pays.

12 juil. 2024

Dans une traversée très risquée en Kayak de mer bricolé côté Australie-Nouvelle Zélande le représentant de l'autorité locale a longuement hésité et pourtant il était évident que le bricolage d'insubmersibilité totale du haut du corps était un simple bricolage complètement foireux. Il l'a finalement laissé partir alors que la logique était de lui demander de revoir son montage et le type a eu la fin qu'il avait lui même préparé alors qu'il était en vue de son objectif. C'est du même style que l'homme volant qui avait sauté du premier étage de la Tour Eiffel avec des centaines de témoins et des dizaines de caméra alors que sa mort était garantie, faute d'études et essais aérodynamiques valables qu'on aurait du lui imposer.

13 juil. 2024

La catégorie expérimentale permet à une administration de laisser prospérer des projets hors des normes règlementaires à visée commerciales du moment. Elle peut même pousser un aventurier à corriger des erreurs de conceptions.
(Il en a été ainsi après les accidents mortels des premiers Pou du Ciel d'Henri Mignet où le concepteur avait pu constater en soufflerie qu'il devait impérativement corriger son approche initiale. Le premier saut en parachute en 1797 par Henri Garnerin avait failli être le dernier mais il avait immédiatement tenu compte des remarques d'un illustre savant observateur pour ouvrir une tuyère stabilisatrice).

13 juil. 202413 juil. 2024

@ Flora, Malheureusement pas, sauf si l'on est Anglais ou peut-être Belge, on ne s'aventure pas sur l'eau sans satisfaire à un certain nombre de règlements et circulaires.
Lesquels n'ont pas été conçus par de purs esprits n'ayant comme objectif que de limiter la libre entreprise.
Longue vie à Baluchon et son équipage qui, au détour d'une phrase, pourrait peut-être citer le cabinet NautLine à qui il doit de flotter à l'endroit.

13 juil. 2024

C'est gentil de nous rappeler le caractère dictatorial de notre pays 🤣
Amis opprimés levez vous !!

13 juil. 2024

Conscient que s'il avait demandé une "autorisation" celle-ci lui aurait sans doute été refusée... il n'a rien demandé et il est parti en catimini... Maintenant qu'il a acquis une notoriété, c'est plus difficile mais comme la réussite de son projet est patente, on le laisse faire.
J'imagine mal une administration ordonnant qu'on l'arrête et passant aux actes.
Bonne navigation Yann.

12 juil. 2024

Perso c'est la surface vitrée exposée de Baluchon qui m'effraie.

12 juil. 2024

Elle à été fortement réduite en V2😉

13 juil. 202413 juil. 2024

Je pense que c'est une erreur,ou du moins que c'est très risqué d'aller de frotter aux glaces et au froid...
Faire un tour du monde en restant plus ou moins dans les zones des alizés, c'est autre chose qu'aller dans l'extrême nord...
Y aller sans moteur avec un bateau invivable dedans où on ne peut pas marcher et juste se tenir debout, sans mouillage sérieux (il a dû quand même y penser ?), à bouffer des tonnes et des tonnes de sardines en boîte avec des nouilles chinoises,je trouve ça assez risqué et pas du tout fun...
A-t-il un chauffage au moins ?
Enfermé dedans avec une tempête, même s'il est stable dans les glaces s'il y hiverne, bonjour la dureté et l'hygiène au bout d'un moment, ça n'est pas l'eau des tropiques où on peut faire un plouf...
Bon,je souhaite évidemment me tromper et que tout se passe bien pour ce sympathique personnage, mais s'obstiner par désir de minimalisme à tout prix à cette façon de voyager qui est sans pitié pour le confort,et aller la fleur au fusil dans des coins dangereux je doute beaucoup et crains un peu pour lui...

13 juil. 2024

Bonjour James, de quelle zone parles-tu ?

13 juil. 2024

De mémoire au Canada il a des copains et l'hiver se fera dans un chalet , après on verra bien.

13 juil. 2024

Son mini bateau pouvait résister à beaucoup de choses, mais Testa avait tout de même eu des problèmes d'hygiène.

13 juil. 2024

J'avais lu son bouquin,et lu ses echouages à répétition, effectivement bateau indestructible, en alu si je me souviens bien ?
Beaucoup de chaleur et de condensation,dont Yann se plaignait aussi,ces minis bateaux doivent se calfeutrer dès que ça mouille,pas évident...
Pour sa zone de nav je croyais qu'il voulait aller dans les glaces avec Baluchon, mais je n'ai pas suivi son blog depuis un moment,il doit maintenant savoir où il va mettre les pieds ?

Et c’est reparti.

Une vidéo des petits travaux en escale à la Corogne.

4j4j

Si j'étais psy de comptoir lacanien je dirais que ce mini bateau permet une régression foetale, un contact plus direct avec la mer. Comprendre la mère bien sûr ^^

Au moins, ça change des gros bourges sur leurs 50 pieds ou plus du Port de Cannes and co...lol

Il vogue le Yann...

Penfield Reef Light, Fairfield Connecticut USA

Phare du monde

  • 4.5 (71)

Penfield Reef Light, Fairfield Connecticut USA

2022