Yanmar 3GMD, inverseur KM3-A, causes possible du patinage

Bonjour à tous,
Bonjour !
Depuis quelques semaines , les sensations d'embrayage de notre yanmar 3GMD ont changé : il faut monter dans les tours pour obtenir un enclenchement franc de la marche avant . Idem pour la marche arrière. Nous avons perdu la progressivité nécessaire aux manœuvres fines, mais on s'en sort quand même pour le moment.

  • age du moteur : 3 800 heures
  • à la voile, nous bloquons toujours l'hélice en embrayant en marche arrière , ceci n'a pas changé dernièrement
  • utilisation récente intensive : des mois de canaux de patagonie avec beaucoup de manoeuvres délicates dans les caletas
  • seule modification peu de temps avant la survenue du problème : vidange du réducteur avec une huile "spéciale transmission" proposée par un vendeur d'huile de puerto montt (l'huile qu'il y avait avant nous avait été fournir par le concessionnaire yanmar de lorient, mais je ne sais pas quel type c'était)

A vous lire dans le forum, il semble y avoir trois hypothèses envisagables :
- cablerie de commande
- huile inadaptée
- cones usés ou glacés

notre localisation actuelle, à Puerto Eden: village très isolé, pas de mécano de confiance, pas d'outillage. Mais nous sommes amarrés aux carabiniers donc sans obligation de manoeuvrer dans les jours qui viennent.

Dans un premier temps, ce que je peux faire ici : l'huile et la cablerie.
- comment vérifier et éventuellement règler la cablerie ? quelles précautions à prendre ?
- quelles précautions à prendre si je veux changer l'huile ? la notice dit qu'il faut de la SAE 10W-30 donc une huile moteur "normale". J'ai de la 15W-40 en stock, je crois. comment bien purger l'actuelle?

sinon mon soucis est l'évaluation du risque . encore 2 à 3 semaines de navigation jusqu'à puerto Natales où il sera possible de trouver un mécano compétent et de travailler sur les cônes si nécessaire. Que pensez vous du risque d'aggravation subite de la panne ? Est-ce qu'on s'en sortira toujours en montant dans les tours ?

merci d'avance à tous les contributeurs
Isabelle, de Skol

L'équipage
12 nov. 2017
12 nov. 2017
0

salut Isabelle !
le risque c'est que ça s'enclenche de plus en plus mal en AV en particulier, c'est ce qui use le plus, en donnant de vraies secousses ...
en plus du cône par lui-même, il y a le doigt de commande qui s'use, et le réglage délicat du boitier latéral de commande sur l'inverseur.
sinon, pour l'huile, à vérifier, mais je crois bien que c'est l'huile moteur qui est préconisée pour ce modèle d'inverseur

christophe (de Locmiquélic ;-) )

12 nov. 2017
0

Bonsoir, mettre de l'huile "spéciale transmission" dans un inverseur prévu pour fonctionner avec de la 10w30, ce n'était pas une bonne idée de la part du vendeur.
Sinon, pour la "câblerie", un test simple à effectuer est de débrancher le cable au niveau de la biellette de l'inverseur, puis d'actionner cette dernière "à la main".
Si çà enclenche mieux, c'est qu'il y a eu un peu d'usure et compenser en modifiant le réglage du câble, de façon à donner plus de course à la biellette.
Bon courage
Gorlann

12 nov. 2017
0

Oui, comme Gorlann29 l'écrit, déconnecter le câble de l'inverseur (côté inverseur). Tester la dureté de la commande. Si c'est toujours dur, c'est le câble. Que ce passe-t-il : une contrainte de la gaine du câble fait à qu'à un moment l'âme du câble glisse enfin lorsque les tours moteurs ont augmenter. Les cônes (ou les disques) en prennent un mauvais coup. Ces chocs risquent à terme de faire perdre l'hélice…
Si ce n'est pas de ce côté voir dans l'inverseur.

13 nov. 2017
0

Merci à vous trois,
donc nous allons changer l'huile ( la 15W40 ira?)
et aussi faire la manip de vérification en débranchant le cable d'inverseur.
voyons déjà comment ça évolue ainsi....

22 nov. 2017
1

Petit retour sur ce fil :

nous avons
- vérifié la cablerie qui semble OK mais on a quand même retaillé un peu dans les épaisseurs d'isolation qui passaient derrière les cables depuis l'hiver dernier.
- refait la vidange pour remplacer l'huile "transmission" (rouge) par de la SAE 30 (pour SAE 20W30 demandé, mais pas disponible ici). Honte à moi, j'avais mis beaucoup trop d'huile, bien au delà des 0,3L nécessaires.

essai concluant, ça embraye tout de suite de nouveau, en marche AV comme en marche AR

22 nov. 2017
0

:pouce:

22 nov. 2017
0

Bonjour
De meme pour le moteur il ne faut pas couloir en faire plus et mettre de l huile synthétique. Il faut bien veiller à rester sur de la minérale 15 40 de mémoire.

22 nov. 201722 nov. 2017
0

Sur ma notice yanmar ils préconisent pour la série KM la même huile que pour le moteur soit environ 0,3 l de 20W40 mais ils précisent bien "AVERTISSEMENT Ne pas utiliser de l'huile ATF A pour l'embrayage à cône mécanique (série KM) à cause des possibilités de patinage et grippage "

22 nov. 2017
0

Merci Bil !

@ Spi33 : ahhhhh voilà qui confirme bien les choses. Donc j'ai bien fait ne changer l'huile.....

(sur la plaque de mon KM, il est écrit 20W30, c'est pour ça que j'ai osé mettre de la SAE 30)

@ rivoalen : oui, pour le moteur lui-même 15W40. c'est juste que nous changeons l'huile du moteur beaucoup plus souvent que celle de l'inverseur , donc celle-là, on oublie pas ce qu'on doit acheter.

22 nov. 2017

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (27)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021