Yacht master et sa validite en France

Est ce que quelqu'un sait si un yachtmaster peut en France etre embauché dans une entreprise de charter au meme titre qu'un PPV. Et sinon ou est ce que je peux me renseigner?

Merci d'avance

L'équipage
19 jan. 2006
19 jan. 2006
0

Yachtmaster &lt-&gt plaisancier
Le yachtmaster, qu'il soit Offshore ou Ocean n'est pas un titre de commandement selon les normes internationnales STCW 95.
Sous voilier battant pavillon français il faut le "Capitaine 200 voile" STCW95. C'est l'ancien PPV complété par d'autres modules de formation.
Voir la page "brevets et formations" le site www.gepy.fr[...]
ou se tourner vers les services des Affaires Maritimes.
;-)

20 jan. 2006
1

bémol
le YM lui meme n'est pas un titre de commandement, mais on peut faire le "commercial endorsement" qui lui donne cette valeur; sauf avoir un titre plus haut, les skippers professionnels uk ont tous le "ym with comemrcial endorsement"

:-)

18 jan. 2007
0

rickey yacthmaster ocean
absolument roberto
leYM "comercialy endorsed" a une valeur de commandement puisqu'il autorise le charter acconpagne du stcw95..
avec ses limites(offshore,ocean..)de distances
mais en tant que pro,la vraie question n'est elle pas de constater que l'immense majorité des navires battent pavillon ..favorable aux YM
..maintenant pour rebondir sur ce que j'ai lu ici ou la,le fait de trimbaler de grises bouclettes fortunées doit permettre au moins d'avoir un boat plus ou moins toujours au top.
meme si c'est vrai que d'un point de vue nav. la c'est pas toujours le top..mais bon il faut bien mettre du mélange dans sa bleue...
pour finir quant a toi M.jpp,moi mes années d'experience m'ont plutot enseigné le respect,la tolérence,et la fraternitée des gens de la MER..j'apprends toujours

20 jan. 2006
0

Merci a tout les deux pour votre reponse
Il y a tout de meme quelque chose que je ne comprends pas. Tu dis, Edel, que l'on est pas commandant quand on possede le YM. Mais ce la veut donc dire que tout les YM en angleterre ne sont pas reconnu chef de bord. Et ce que je comprend encore moins c'est que lorsque l'on va bosser a l'etranger on te demande le yacht master biensur en plus du STCW et non pas un ppv.

25 mar. 2010
0

yachtmaster et titre de commandement
Le yachtmaster devient un titre de commandement sous pavillon britannique ou sous pavillon des territoires de la Couronne (Bermuda, Turks and Caicos, British Virgin Islands, etc.) à partir du moment où il est dit "endorsed" c'est à dire complété d'un certificat médical ENG1 et d'un cours de survie d'une journée "survival at sea". Il devient un titre de commandement sous d'autres pavillons de pays membres de l'OMI signataires de la convention STCW 95 s'il est complété par 4 certificats STCW 95 additionnels (au total : 5 jours de cours). fair winds ! Jean-Paul Deloffre

17 juin 201117 juin 2011
0

Exactement, je confirme.

A +,

Fab

Web: skipper-fabricevauclair.hostzi.com[...]/

21 jan. 2006
0

salut
tres bonne explication de roberto

les anglais ont tendance a donner le brevet juste represantatif du travail qu il occupe
mais cela ne veux pas dire qu il n ont pas des brevet plus haut
en france ou a eu il y a quelques annees la specialite de capitaine de yacht en 8 semaine de formation sa validite dans le yatching etait a rattache au niveau stcw du marin
peut etre qu elle existe toujours
personnellement je suis marin stcw navigant que sur des yachts mais les obtions ne m interessepas vraiment
mais c est vrais que c est pas mal de croire que avec 8 semaine de formation on est capitaine de yacht
salutation captainjpp

28 juil. 200716 juin 2020
0

brevets
bonjour tout le monde!
je suis un jeune de 21 ans et j'ai pour passion la voile. je fais de la competition.
pour faire simple, les études que j'ai entreprise il y a de ça 3 ans maintenant ne me passionnent plus vraiment. je les continue juste pour avoir un diplome en poche.
j'aimerai trouver un métier de la mer. je pensais à yacht master mais c'est fort cher et en Angleterre. le capitaine 200 voile me dit-on. j'ai un amis qui l'a fait et il parait que c'est pas vraiment ce qui peut amener au yachting à proprement parlé, charter et autres.
je suis aussi initiateur dans un club de voile.
les organismes d'aide aux études ne savent pas souvent me répondre.
j'aimerai trouver un truc comme flying fish mais en france, est-ce possible?
merci de vos réponses.

29 juil. 2008
0

Tiens, je rebondis ...
Pour les quinquas bedonnants, comme moi,
n'existerait-il pas qq chose, accessible a la formation continue, qui, au pretexte d'etre diplomant (on se foutrait du diplome), nous permettrait :
1 - de faire des progres notables avec nos canots,
2 - d'utiliser jusqu'a une annee + intelligemment

?

Merci d'avance.

29 juil. 2008
0

C'est tout nouveau, tout beau!
Les Glenans ont démarré une certification yacht master, les prérequis pour rentrer en formation sont le stage cqp, (stage sécurité) ainsi que le monitorat fédéral 2ème degré (chef d'escadre).
voilà
salut à tous

05 juil. 2018
0

Je rebondis sur cette question de Bernard il y a 10 ans...
Tu pensais utiliser un DIF professionnel pour une formation de voile, si j'ai bien compris le sens de ta question. As tu finalement réussi à exploiter le droit de formation pro dans ce sens ?
J'ai comme beaucoup de salarié un compteur d'heure de formation disponibles, mais je constate que c'est très rarement utilisé..

22 jan. 2010
0

j'y vois pas clair
Bonjour,

j'envisage de passer le yacht master océan.
Mon projet est d'etre skipper, que ce soit pour charter ou convoyage, en tous cas dans la voile.

Après avoir lu ce forum, je réalise que je sais pas grand chose sur ce qui est formations.
questions :

  • le yacht master n'est pas valable pour les bateaux francais ? je veux dire, on ne peut être embauché par des français qu'avec le capitaine 200 ? beaucoup m'ont dit que c'est bien mieux d'avoir le yacht master, qu'il est mieux reconnu, et surtout internationalement.
    ... ?

  • je comprend pas bien à quoi sert le STCW95 ? n'est-ce pas plutot pour les yachts à moteur ? est-il indispensable pour skipper ?

  • à quoi sert d'être commandant de bord ? y a-t-il une différence entre skipper et commandant de bord ? et commercial endorsement, est-ce aussi nécessair pour la voile, ou seulement pour les yachts à moteur ?

  • le yachting, qu'est-ce que ca veut dire exactement ? yachts à moteur, yachts à voile ? les 2 ?

mon but est de pouvoir travailler partout dans le monde, surtout dans les pays chauds ;), surtout dans des voiliers, mais si besoin dans les yachts à moteur. quel est le diplome approprié pour cet objectif ?

beaucoup de questions ...
merci,

Patchoum

22 jan. 2010
0

Quelques éléments
Pensant que ces éléments pouvaient intéresser cetains d'entre vous, voici la copie d'un MP que je viens d'envoyer:

"Bonjour Thierry.

La seule assurance obligatoire est la RC professionnelle. Ca ne court pas les rues, va voir ici:
www.gskip.org[...]pip.php

Pour les formations Cap 200, va voir tous les lycées aquacoles maritimes, il y en a partout:
Le Havre, Cherbourg, Saint Malo, dans le Sud et même à la Martinique et à la Réunion. Tu peux également regarder à l'Ecole Nationale de la Marine Marchande à Saint Malo.

A noter qu'il y a plein de métiers de la mer en dehors de la plaisance, par exemple sur les ferries de la côte Manche Atlantique.

Voir pour cela l'ENMM.

Après avoir eu tes diplômes de Cap 200, il faut t'inscrire aux Affaires Maritimes de ton port d'attache. C'est une simple formalité qui te permet de cotiser aux Caisses d'assurance maladie et de retraite de la marine, l'ENIM.

2ème étape, avoir un rôle d'armateur. Il s'agit là du bateau. Aller à l'URSSAF et se faire inscrire comme entrepreneur individuel. Retourner aux AFMAR avec preuve de propriété d'un bateau et preuve de son assurance professionnelle (là, ce n'est pas la RC, mais l'assurance du bateau avec passagers). Tu obtiendras un rôle d'armateur.
Les Caisses des artisans et professions indépendantes vont d'office t'enrôler dans leurs livres, envoyer une lettre recommandée en leur expliquant que tu refuses d'être affilié au régime des indépendants, étant déjà assuré à l'ENIM. Voir lettre type sur le site du Gskip auquel je te conseille de t'inscrire.

A ta disposition si tu as plus de questions.

Hervé"

26 jan. 2010
0

prerequis
considère que l'approche anglaise est vraiment pragmatique: quand ils disent 2500 milles, 50 jours, cinq passages, deux nuits etc etc ils considèrent que ce soit un minimum pour avoir un certain niveau: pendant l'examen ils testent le niveau, pas le CV, la maîtrise du bateau, du programme théorique et surtout la capacité à skipper un bateau (cfr gérer un équipage)

si tu les fais sur un bateau moteur et puis tu te présentes faire l'examen sur un voilier amha peu de chances de le passer

c'est rigolo mais ce que plusieurs examinateurs considèrent comme acceptable est: serais-je tranquille d'envoyer mes enfants faire une petite nav avec ce candidat comme skipper ?

pour le certificat radio le cartificat français (CRR ou ancien certificat VHF avant-ASN) est accepté, le brevet de premier secours français aussi mais il faut qu'il y ait les deux modules "hypothermie" et "noyade", qui par exemple dans le certificat de la croix rouge n'y sont pas

tidal waters veut dire "mer et fleuves ou on ressent l'influence de la marée": l'examen est axé essentiellement sur la navigation côtière

25 mar. 2010
0

yachtmaster : prérequis, tidal, brevets secouriste et radio
les milles de prérequis peuvent être faits à la voile, au moteur ou aux deux, en fait l'examinateur est plus intéressé par le niveau réel pendant l'examen que par l'expérience; Il n'y a pas de preuve à donner de l'expérience par exemple mais le niveau se voit assez vite pour un examinateur averti. tidal veut dire à marée (non tidal sans marée), la différence est importante le jour de l'examen car on demande systématiquement des calculs de hauteur d'eau et de choix de route compte tenu du courant de marée. un yachmaster non tidal n'est pas valable une fois sorti de Med mais peut être transformé en yachtmaster tidal par un module complémentaire. ceci dit, c'est plus simple de faire direct sa formation en atlantique. les brevets radio (VHF) our secouriste sont des prérequis qui eux sont vérifiés. des certificats nationaux sont valables (notamment les français bien sûr). amicalement, Jean-Paul Deloffre

25 mar. 2010
0

Un armateur n'a pas à
être propriétaire des bateaux qu'il arme. Il suffit qu'il ait un contrat de mise à disposition, location ou contrat privé.

Donc, tu fais une déclaration sous ton nom et numéro d'armateur avec le bateau de ton choix et tu déclares en-dessous la liste d'équipage professionnel, cad ayant un livret maritime.

J'ai pas mal pratiqué ce système avec des bateaux de loc et je le fais encore de temps en temps.

Désolé, j'avais zappé ta question.

RV

26 jan. 2010
0

autres questions
Hello,

j'aimerai savoir si les pré-recquis pour passer le yacht master offshore, à savoir 2500 miles en mer, 50 jours en mer, et tout ça, sont à faire sur un voilier ou yacht à moteur ou ca n'a pas d'importance ?

aussi, ils demandent un certifica radio et un brevet secouriste, il faut que ces diplomes soient anglais, ou des français correspondent ?

enfin, tidal waters veut dire haute mer ?

merci,

Patchoum

26 jan. 2010
0

autre exemple
tu pars faire une traversée océanique en solo, tiens disons deux traversées pour faire les cinquante jours, :-D tu auras sans doute appris beaucoup de choses mais qui malheureusement seraient presque inutiles pour le programme YM

26 fév. 2010
0

question à captain hervé concernant le role d'armateur
ton message éclaire un peu le truc, mais tu parles d'un skipper désirant exploiter son propre bateau
dans le cas où il s'agit d'effectuer des convoyages, donc pour le compte de propriétaires, brokeurs ou loueurs, comment obtenir ce rôle d'armateur pour enroler ?
j'ai entendu parler de rôles collectifs ??

17 juin 2011
0

Salut Patchoun,

Beaucoup de questions en effet. Si tu es toujours aussi confus, je te propose de me contacter par Tel/Skype. En 2 mots, tu devrais faire le Yachtmaster, "commercially endorsed" et faire la formation de sécurité de base STCW95.

N’hésites pas à me contacter pour en discuter.

A +,

Fab

Web: skipper-fabricevauclair.hostzi.com[...]/

28 jan. 2010
0

Yachtmaster, Cap200voile et autres terminologies :)
Bonjour,
je suis dans le mm cas que certains, à savoir je veux devenir skipper. Ayant passé un an en australie, je sais par expérience que les diplomes français ne sont pas reconnus (celui de moniteur de voile par exemple).. souhaitant donc travailler à l'international, je me suis tournée vers la formation de yachtmaster with commercial endorsment (UKSA, 8000E les trois mois logé+nourri, ou encore WEST CORK SAILING, entre 10 et 16000E les 15 à 22 semaines, et FLYING FISH, beaucoup moins cher mais qui pour moi à assez mauvaise réput' -&gt en Australie en tout cas, ce sont des skippers qui ont eu leur diplome dans une pochette-surprise..)
Bref tout ca est bien gentil pq en anglais+diplome reconnu internationalement+formation intense et passionnate (apprement).. seul bémol : le prix.
Bref voilà qu'aujourd'hui je téléphone au lycée maritime de la rochelle qui forme les Captaine 200 Voile, qui m'informe que la formation est sous la convention STCW95, donc "internationalisante"... Du coup cette formation (qui dure par contre 6 mois min + est validée qu'à la justification de 12 mois de nav' pro, en plus des exams) est quasi-gratuite, car prise en charge par la région (il faut s'inscrire au pole emploi de charente-maritime).
Mais cela reste une formation FRANCAISE, et j'ai peur que l'embauche reste discriminatoire envers cette qualification, meme sous la STCW95, à l'étranger. QUE FAIRE ?????!!!!
Quelqu'un en sait-il un peu plus ?? Quelqu'un est-il titulaire de l'une ou l'autre des qualif (yachtmaster ou cap200voile) ?? MERCI D'AVANCE, ce n'est vraiment pas simple des fois de s'y retrouver !
A bientot !
Elo

24 mar. 2010
0

yachtmaster ou Capitaine 200
Bonjour Elo,
c'est assez simple : si tu veux bosser en France, le Capitaine 200 est connu(mais les jobs se bousculent pas); si tu veux bosser n'importe où ailleurs (ou même en France...sur un bateau qui bat un autre pavillon), passe le yachtmaster. La formation CAP 200 est STCW95 mais tout le monde s'en moque à l'étranger car on n'y connait pas le Capitaine 200 alors que tout le monde dans le monde du yachting professionnle connait le Yachtmaster. Il est techniquement vrai que le yacthmaster n'est pas STCW 95 mais le yachtmaster avec 5 jours de cours en plus (pour acquérir les 4 modules STCW 95 manquants) est bien STCW 95. (ce qui incidemment veut dire qu'on peut techniquement aussi bosser si on le souhaite avec un yachtmaster en France)micalement, Jean-Paul Deloffre

24 mar. 2010
0

Slt
LE YM peut se faire en Afrique du Sud moins cher qu en europe.
je l est passe la bas , vraiment bien .

24 mar. 2010
0

Pour Jean-Paul
Il y a aussi une question importante pour bosser en France, à vérifier, les Afmar délivrent-ils un livret maritime à un français ayant un YM? Si ce n'est pas le cas, il est impossible dans ce cas pour un français de bosser en France. A voir avec les Afmar.

Voir aussi le pb des assurances en France, reconnaissent-ils le YM?

Sans ces deux conditions, oublier et il ne reste plus qu'à aller bosser à l'étranger sur des bateaux sous pavillon étranger.

RV

25 mar. 2010
0

yachtmaster, assurance et Afmar.
Pas de problème du côté assurances, qui acceptent de couvrir un skipper français avec yachtmaster (qui navigue en France). Pour les Afmar, c'est à mettre à l'épreuve des faits mais un yacthmaster complété des 4 modules STCW adéquats est valable dans tous les pays signataires de la convention STCW 95, dont la France...

24 mar. 2010
0

je m'y étais aussi intéressé pour mon fils
il y avait le yachtmaster "tidal" ou "non tidal"

avec un non tidal, boulot en med seulement

tide = marée

surement un module complémentaire

25 mar. 2010
1

yachtmaster tidal et non tidal
le yachtmaster passé en Méditerranée (non tidal) peut être transformé en tidal (toutes mers, à marée ou non) en suivant un module complémentaire de quelques jours. amicalement, Jean-Paul Deloffre

24 mar. 2010
0

AFDS
tidal, RYA approved , ocean sailing academy, une des meilleures ecoles la bas

24 mar. 2010
0

oui c'est cela
c'était possible de passer le yachtmaster entre antibes et les baleares ou il y a un centre de formation mais ça donnait un non tidal !

le cenrte en afsud avait l'air super je les avais contacté

26 mar. 2010
0

écoles yachtmaster au UK
Au UK, les écoles accréditées RYA (Royal Yachting Association) les plus connues sont BOSS, Hamble School of Yachting, UKSA, Ondeck, Fairview Sailing, toutes situées dans le Solent. Elles proposent toutes le fasttrack de 17 semaines (environ 8000 GBP hors logement, sauf UKSA qui a son campus sur l'ile de Wight à Cowes) et des préparations courtes (environ 700 GBP la semaine). fair winds ! Jean-Paul Deloffre

29 mar. 2010
0

Cape Town
mais alors, est-il possible de passer le yacht master ocean en Afrique du Sud ? est-ce exactement le même diplôme que ceux reçus en Angleterre ?

car en effet, les différences de prix sont considérables, et ma foi, l'Afrique du sud c'est vraiment tentant !

??

merci beaucoup pour les autres réponses, super ce forum

29 mar. 2010
0

l'afrique du sud était moins chere que l'ile de wight
s'entend pour une formation intégrale avec prestations hotelieres , 6 semaines de résidence de suite, pour quelqu'un qui le passe en candidat libre ou quasi, sur que l'angleterre c'est moins cher
;-)

29 mar. 2010
0

à l'école avec laquelle nous avions été en contact
on ne nous l'avait pas proposé, mais le plan afsud était globalement attractif et on aurait pas été mécontent de l'éloigner un peu à ce moment la mébon c'est un autre sujet !

26 mar. 2010
0

Yachtmaster en UK : retour d'expérience
En janvier, mon fils a passé en deux semaines l'examen de Yachtmaster à Falmouth ( Cornouailles).

Pour un français dominant la langue anglaise et sachant réellement naviguer, c'est une bonne solution. Le cout était modique et il était logé gracieusemment sur un voilier de l'école.

L'examen est fortement axé sur la pratique et le sens marin. Lors de 5 jours ( deux instructeurs pour 3 candidats) sur le voilier multiplient les situations à gérer dans la baie de Falmouth ( pilotage, navigation de nuit, à l'aveugle...)

l'objectif est de juger des capacités du candidat à être chef de bord. Cela est fait dans un bon esprit.

Par contre, le plaisancier moyen ou Méditerranéen devra revoir sérieusement ses bases du fait des marées, du courant et du pilotage)

29 mar. 2010
0

Partout dans le monde.
Plusieurs de ses copains l'ayant passé en Afrique du Sud, mon fils avait d'abord pensé le passer là bas.

Mais du fait du cout du voyage, il a préféré le passer en Angleterre.

29 mar. 2010
0

Logement gratuit
A Falmouth, il logeait gratuitement sur un voilier du centre ...

04 juil. 2018
0

Je ne sais pas pour les autres écoles que tu cites car celles-ci ouvrent et ferment a une vitesse surprenante mais ce qui est sur c'est que Ondeck UK a fermé il y a peu pres 7 ans...

04 juil. 2018
0

C'est donc a peu prés aussi vieux que ce message de 2010...Au temps pour moi

30 mar. 2010
0

En lisant
Viking et Littlewing :
2 semaines pour le fils de l'un et 6 semaines pour l'autre. A mettre en parallele aux 6 mois de formations pour le Cpt 200 auquels il faut rajouter les 12 mois de navigations pour le valider soit 18 mois face a quelques semaines ...
cherchez l'erreur !

30 mar. 2010
1

relis les fils tu verras
que tu peux te présenter en candidat libre ou X semaines de formation

c'est un examen pas du controle continu

sinon ce n'était pas 6 semaines mais 17 semaines, tu as raison je suis nul, tu perds ton temps à interroger les hissonautes
sorry

www.2oceansmaritimeacademy.com[...]hts.php
17 weeks R .Y.A | MCA Yachtmaster Offshore/Master of Yachts

A premium comprehensive Professional Traineeship Programme that takes learners from an entry level Competent Crew status all the way up to Yachtmaster Offshore Professional

DURATION: 17 Weeks
CAPACITY: Maximum 5 students per course

REQUIRED SAILING EXPERIENCE: None, but preferably some dinghy sailing experience.

30 mar. 2010
0

non
"2 semaines pour le fils de l'un et 6 semaines pour l'autre. A mettre en parallele aux 6 mois de formations pour le Cpt 200..."

non, dans le système anglais la différente durée depend essentiellement du niveau du candidat: si quelqu'un se sent prêt à passer l'examen YM il peut le faire tout seul, tout de suite, pas besoin ni d'école ni de cours, par contre il faut avoir le niveau

dans le système français on préfère faire une même formation pour tout le monde, independamment du niveau initial, en construisant le niveau requis à partir de zéro

dire qu'un certificat soit meilleur que l'autre n'a pas de sens, le programme d'examen est pratiquement le même, et tiens, le hasard veut que pour le cap200 on ait choisi le même programme que le YM a depuis des dizaines d'années, (le STCW en plus)

voir par ex des considérations ici

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

par contre, pour avoir égalité absolue, il faut compter que si on veut un YM reconnu STCW (chose que le cap200 est déjà) après avoir eu le YM il faut y ajouter encore une dizaine de jours de cours STCW

30 mar. 2010
0

c'est aussi
Nul...

Master of Yacht, c'est Capitaine de bateau.
il existe differents niveau de qualification.
Capt 200, Capt 200 Voile, Chef de quart 500, Capt 500, Chef de quart 3000, Capitaine 3000.

un Master c'est un titre commercial.

Yacht master, Ocean yacht master, Offshore Yacht master, Master 200, Chief mate 500, Master 500, Chief Mate 3000, Master 3000.

Quantau brevet Americain, uniquement valable sur unité US.
aucun propriétaire de yacht ne veut utiliser des Capitaines US sur des unités Red ensign (par exemple) pour des raisons d'assurance....

il y a déjà un poste dans le forum au sujet de la formation. j'ai déjà donné des élements de réponses.

Mais pour moi, Capt 200 francais, ca équvaut à un marin à bord d'un yacht, capable parfois de conduire un tender.

Arretez de vous gosser du titre de Capitaine. faites vos preuves.

A Plus.
Capt Eric
Master STCW, MM Francaise et MCA.

0

master of yachts
Les Glénans préparent au Master of Yachts 200 GT , limited, option voile. C'est l'équivallent pour les bateaux des US du Yachtmaster offshore (navigation à moins de 150 milles d'un abri, navire moins de 200 tonneaux.(Nota : une quinzaine d'autre pays que les USA reconnaissent également le Master of Yachts). Parfait pour naviguer donc... sous pavillon US (attention aux questions de permis de travail pour un européen). Le Yachtmaster donne lui accès aux bateaux sous pavillon UK et ses dépendances, soit 60% de la flotte mondiale de grande plaisance. fair winds, Jean-Paul

30 mar. 2010
1

et le master off yacht ?
quand j'ai appelé les Glénans, ils m'ont dit que "le yacht master c'est nul" ...

eux ils font passer le master off yacht, donc diplôme américain ... qq1 le connait un peu celui là ?

avec tout ça, difficile de s'y retrouver !

30 mar. 2010
0

A une epoque
ou la majorité des intervenants n'etaient pas née,avec un capacitaire (formation plus courte qu'un 200)on pouvait se retrouver second sur un methanier de 70m (par ex. le Cap Ferrat qui ravitaillait entre autre Bastia et Ajaccio)
Ce qui est plus grand que l'annexe (tender) citée si dessus...Dire qu'un 200 est "parfois capable de conduire une annexe" c'est par trops caricatural.
D'autre par dans un fil precedent quelqu'un ayant passé un "Yachtmaster" en Afrique du sud,precisait que:"... des le debut du stage tout le monde s'avait que le "diplome" leur serait delivré..."
A certains examens Francais par exemple le 500 il n'est pas rare pour 30 personnes ayant suivi le cours plus 20 candidats libres "se sentants prets"(pour reprendre une formule citée plus haut)
Donc pour 50 candidats : 22 recus .Cherchez l'erreur !
Soit nous sommes largement plus c... ou alors les anglos saxons sont des genies...

31 mar. 2010
0

comparaisons ?
pourquoi vouloir faire des comparaisons sur le niveau des marins "ym, cap200" ou quoi que ce soit ?
honnêtement -à part flatter son propre ego- ce n'est vraiment pas le but du système

le système stcw (que ce soit le YM+cours additionnels ou le cap200) est seulement un standard requis pour pouvoir determiner si une personne est capable d'avoir certaines prerogatives dans la navigation professionnelle sur bateaux de plaisance. Rien de plus.

Est-ce que le système fonctionne ?
Il paraît que oui, cela fait un moment qu'il existe et il n'a pas beaucoup été changé.

La majorité des professionnels premier niveau (YM-Cap200) sont issus du système anglosaxon, est-ce qu'il y a beaucoup d'accidents avec eux ?
Il paraît que non.

Donc même du pdv pratique le système fonctionne, assure ce que les autorités lui demandent de faire.

Or, si on veut faire une filière "cap200" pour se vanter d'en faire les meilleurs marins du monde, et bien tant mieux pour eux, mais ce n'est vraiment pas du tout le but du système qui est seulement de certifier un certain niveau technique, pas de certifier une supposée "qualité du marin"; meilleur par ici meilleur par là, ce n'est pas cela qui est pris en compte, bien au contraire cela risque de pousser tous ceux qui en ont la possibilité d'aller vers le YM

Horreur, un futur plein de mauvais marins ?

:-) bv

31 mar. 2010
1

"tout le monde savait que le "diplome" leur serait délivré..."
C'est une différence culturelle fondamentale entre les anglo saxons et nous, les sangliers latins

quand un gamin tombe dans le bas à sable après avoir essaye de grimper l'échelle de corde la maman américaine dt, "try harder you will make it" la maman française dira peut être tu es maladroit je te l'avais dit bla bla bla

Quand mon fils est rentre en France en première le prof de maths l'a ridiculisé devant la classe en lui disant qu'il ne serait jamais pilote, il n'est pas encore au bout mais il est en chemin

Enfin quand j'ai passé un truc des coast guards à Chicago le moniteur nous a dit, vous aurez tous le diplôme, suffit de venir à chaque fois et de faire ce que je vous dit

Désolé d'être personnel, mais cette différence culturelle est fondamentale dans la perception de bcp de choses y compris dans l'actualité ...

31 mar. 2010
0

je n'ai pas donné de jugement de valeur
meme si j'ai un avis sur le systeme qui permet le meilleur épanouissement des gens tout en arrivant à un résulat pédagogique proche

cela dit rien n'est simple et rien n'est parfait mais ce n'est pas 63 millions de raleurs qui imposeront leurs vues à 1 ou 2 milliards de gens sous influence anglo saxonne

On n'est pas sous louis XIV ni à la cour de catherine de russie ou l'on parlait francais

:-(

31 mar. 2010
0

Le diplome ne fait pas le marin
S'il est possible de dire dès le début d'un stage "tout le monde savait que le "diplome" leur serait délivré..."

C'est tout simplement que les stagiaires avaient compris qu'on ne leur ferait pas de vacheries pour les éliminer et que compte tenu de leur expérience, il serait anormal qu'il ne l'obtienne pas.

Dans le cas de mon fils, et c'est le cas de la plupart des français, ses inquiétudes concernait son niveau d'anglais à l'écrit.

Comme l'état d'esprit n'est pas d'éliminer des candidats mais de valider leurs connaissances, les fautes d'anglais n'étaient pas prises en compte..

Comparer les niveaux est ridicule mais j'ai pu constater plusieurs fois que ce n'est pas la durée de la formation qui fait le marin.

Ceux à qui je pense étaient pourtant titulaire du diplôme PPV (Patron Plaisance Voile)ancienne dénomination du Capitaine 200.

Quand à moi, je n'ai aucun diplôme...pas même le CAEV.

31 mar. 2010
0

100%
"C'est une différence culturelle fondamentale entre les anglo saxons et nous, les sangliers latins"

d'accord à 100% (à part les sangliers :-D )

je ne sais pas s'il y a un système meilleur que l'autre, mais au moins dans la plaisance professionnelle qui est dominée par l'approche anglosaxonne, désolé mais arriver en voulant imposer sa façon de voir les choses (ou en se plaignant qu'on n'est pas reconnus à sa juste valeur car on est les meilleurs), "cherchez l'erreur" amha et bien l'erreur n'est pas très difficile à trouver

:heu:

:-)

31 mar. 2010
0

Entierement d'accord
ce n'est pas le diplome qui fait le marin.
C'est d'ailleurs pourquoi la formation Francaise lie un temps de navigation effective (et non pas des preuves complaisantes...)avant de pouvoir se presenter à un examen et apres la reussite, lie la validation dudit diplome à encore un minimum de navigation effective .
Si l'obtention du Yacthmaster n'est pas plus facile ,pourquoi aller payer (cher) un stage en Angleterre ou ailleurs(8000 euros cités plus haut) alors qu'en France les cours peuvent etre pris en charge ?
Si vous m'avez bien lu je n'ai nullement comparé les qualités potentielles de marin de tel ou tel detenteur.(bien que les "qualités de marin" c'est comme Coluche citant Descartes au sujet de l'intelligence :" quoi qu'il en soit pourvu, chacun pense en avoir suffisemment vu que c'est avec cela qu'il juge".
Ce qui peut etre frustrant pour un jeune ayant par exemple un Cpt 3000 yacht (ce qui suppose un paquet d'années de navigation pour se presenter aux examens et pour valider les diplomes et 20 mois de cours ssnctionnés (et c'est le mot exact)par au moins 3 examens) c'est de ce retrouver en concurence avec des "Yachtmasters express" dans la recherche d'un travail.
C'est pourquoi je dis : cherchez l'erreur ?
Quand à mon ego je vous rassure cela fait bien longtemps qu'il sait que de "simple" Cpt 200 ou 500 ou "Cpt rien du tout" sont meilleurs marin que moi,mais juger de ses propres "qualités c'est connaitre ses limites. Pour citer je ne sais plus qui : "Ceux qui se croient capable de tout n'ont l'experience de rien"

31 mar. 2010
0

désolé
"Ce qui peut etre frustrant pour un jeune ayant par exemple un Cpt 3000 yacht (ce qui suppose un paquet d'années de navigation pour se presenter aux examens et pour valider les diplomes et 20 mois de cours ssnctionnés (et c'est le mot exact)par au moins 3 examens) c'est de ce retrouver en concurence avec des "Yachtmasters express" dans la recherche d'un travail.
C'est pourquoi je dis : cherchez l'erreur "

l'erreur amha est dans le système français: comme depuis toujours le niveau technique officiel STCW nécéssaire a été établi en prenant comme référence la base anglosaxonne, faire un formation CapXXX beaucoup plus difficile et contraignante ne sert à rien en ce qui concerne le niveau formel que les autorités demandent à ces figures professionnelles, et ne fait que demotiver les candidats.

Si le système de formation français donne un niveau (supposé) plus élévé, et bien il est fautif en n'attribuant pas plus de valeur aux certificats qu'il délivre: "suivez le programme de formation Cap200 en france et comme il est mieux que les autres à la fin on vous donne le certificat Cap500".
Donc étant donné que le standard YM a fait ses preuves dans les figures de la plaisance professionnelle, et que les autorités internationales en sont satisfaites, il est un peu fanfaronnant d'arriver les derniers et dire "oui nous avons aussi nostre Cap200 qui sur le papier a le même niveau mais en pratique est beaucoup plus difficile à avoir donc nous sommes meilleurs": ce n'est pas ça qui est requis

C'est comme si une piscine cherchait un maître nageur et il y avait un plongeur professionnel habitué aux -100000000m qui se plaignait "qu'il y a trop de simple maître nageurs j'ai un niveau beaucoup plus haut": simplement on n'a pas besoin de ses compétences.

Et comme les maître nageurs ont demontré qu'il n'y a pas plus d'accidents avec eux, l'autorité publique se contente justement d'avoir requis ce niveau, et désolé pour le plongeur, il a sans doute plus de capacités dans l'eau mais pour travailler dans une piscine cela n'est pas requis.

bv

31 mar. 2010
0

normal
salutatous

normal que tu ne vois pas de capitaine 200 commander des bateaux en med car ce brevet est limité à 250 kw en puissance de moteur, ce qui est peu et la med n'est pas réputée pour l'absence de mégalomanie des propriétaires de bateau à moteur qui doivent se la jouer à "c'est moi qui est le plus gros moteur"

par contre, ce brevet est limité à des voiliers de moins de 24 m (et moins de 250 kw de moteur), ce qui est déjà beaucoup, 80 pieds, ça commence à faire de jolis bébêtes ...

autres précisions, il n'existe pas de diplôme de "capitaine 200 voile" (et donc le brevet correspondant)

il faut d'abord avoir le diplôme de "capitaine 200" (et donc le brevet correspondant) qui ne permet d'être capitaine que sur des bateaux à moteur

pour être capitaine sur des bateaux à voile, il faut en plus passer le "module voile"

quand on est diplômé et breveté on est donc "capitaine 200" et en plus on est titulaire du "module voile"

(à la différence de l'ancienne formation dite BPPV qui ne formait que des capitaines sur des bateaux à voile et pas à moteur)

cordialités maritimes
larent le hareng

25 fév. 2012
1

Tumbleweed, je tombe par hasard sur ce forum et... je trouve que vous racontez tous beaucoup de conneries... Je suis capitaine 200 et 200 yacht STCW 95 depuis 2008 et basé en Méditerranée. La plupart des capitaines qui m'entourent ont le même brevet, exercent depuis plus longtemps que moi. Nous sommes des centaines à travailler sur des unités de 47 à 104 pieds, de 17 à 30 m...et le plus souvent sous pavillon anglais. Seule obligation, passer un certificat d'équivalence de compétence (CEC) reconnu par la MCA. La limitation ne ce fait pas par la puissance moteur mais par l'éloignement du plus proche abri, soit 60 Mn. On est très loin des washingboys mon grand...

31 mar. 2010
0

bon
bon, je prends acte de mon incapacité à m'exprimer, désolé

cordialement

:-)

31 mar. 2010
0

CAP 200
sur les ports de la cote d'azur
c'est bien la qu'il y a le plus d 'embarquements
puisque les sous et les gros gros yachts sont a cet endroit
deja tres peu de voiliers en mediterrannee
et aucun CAP 200 n'est commandant a bord sur aucun bateau de la cote.. il faut au mini un 500 ou meme plus..
les 200 sur des motoryacht sont marins c'est a dire souvent washingboys.. wash wash..
faubert et peau de chamois 24/24

31 mar. 2010
0

CAP 200 bis
il y avait aussi le BPPM qui ne formait que des pacha moteur..
24 metre bien sur que ce sont de jolis betes.. mais il n'y a aucun capt 200 qui est commandant sur un bateau en med..
que ce soit a voile ou a moteur cpa 200 c'est marin embarque que ce soit a antibes cannes saint tropez mandelieu beaulieu saint jean cap ferrat.; diplome (je parle du papier) trop court..
eric

31 mar. 2010
0

Roberto
vous semblez faire une confusion entre Cpt 200 et Cpt 500 .Lorsque vous avez le Cpt 200 cela ne vous donne en aucun cas le Cpt 500 mais vous ouvre simplement la possibilité( aprés un certains nombre de mois de navigation effective de suivre un cours de "chef de quart 500", environ 6 mois de cours et des modules (CGO,Medical II,Baers,Radar,lutte avancé incendie etc)puis aprés encore une periode de navigation (effective)votre Chef de quart 500 serat validé en Cpt 500.Ce qui vous permettras si vous avez aussi le module pour plus de 12 passagers de commander des vedettes à passagers avec quelques centaines de personnes à bord,ou de petit caboteurs et si vous passez le Medical III cela peut devenir le Cpt 500 yacht(pas limité en distance mais limité à 12 passagers) .Vous avez raisons rien à voir avec le Yachtmaster

17 juin 2011
0

Salut à tous,

Pour faire court. Le Yachtmaster est valable en France et partout ailleurs si STCW95 (5 jours de formation, pas d'exam).

Par ailleurs, il n'est pas nécessaire de passer par un centre de formation RYA pour préparer le YM. Il suffit de trouver un instructeur et un bateau. Lorsque, d'un commun accord (stagiaire-candidat et instructeur), le candidat est près, il suffi de contacter un examinateur et le tour est joué. Ca ne peut pas être plus simple et flexible avec une formation à la carte et adaptée aux besoins et aux niveaux de chacun. Comme ça, on ne perd pas de temps (ni d'argent) et on optimise ses chances de réussite.

Il faut bien sur avoir un niveau d'anglais minimum que je qualifierais de conversation mais pas besoin d'être un expert. Pour tout ce qui est termes techniques etc, aucun soucis, c'est pas un big deal. Je suis moi-même instructeur Yachtmaster et je me spécialise dans la formation des candidats francophones.

N'hésitez pas à me contacter pour plus d'infos

A +,

Fab

Web: skipper-fabricevauclair.hostzi.com[...]/

17 juin 2011
0

Puisque ce vieux fil est remonté

je réponds à tumbleweed qui avait écrit à l'époque : "aucun CAP 200 n'est commandant a bord sur aucun bateau de la cote" ou encore "il n'y a aucun capt 200 qui est commandant sur un bateau en med."

Faux. J'en connais au moins un, il est capitaine sur un Riva 75 Venere.

Quant à l'affirmation d'indigoyacht qui disait "Mais pour moi, Capt 200 francais, ca équvaut à un marin à bord d'un yacht, capable parfois de conduire un tender", je la trouve dégradante, voire insultante pour les capitaines 200, et pour tout dire débile.

07 sept. 2011
0

Salut à tous,

Avoir le brevet est une condition nécessaire mais pas suffisante pour trouver du boulot. C'est vrai qu'il y a pleins de Cap200 sans embarquement. Ca prend du temps et de l’énergie de se faire connaitre et surtout reconnaitre. Il faut se faire une réputation. Et ça ne ce fait pas du jour au lendemain. Encore une fois, mon expérience est que le YM ouvre beaucoup plus de porte que le Cap 200 mais là aussi, les premiers mois (années) sont difficiles.

A +

07 sept. 2011
0

Bj

il est mieux de faire YM et immatriculer son canot sous un pavillon anglais, car les taxes sont moins elevees et c'est intracommunautaire

La STCW est la regle mais toute regle est son exception

Salutations

Regisson

07 sept. 201107 sept. 2011
0

Dans le midi, quand on demande aux équipages où ils ont appris leur métier, on entend souvent la même réponse : « Blue Water à Antibes. ».
On y forme de tout : du cuisinier au capitaine.
Toutes les formations sont certifiées STCW et sont contrôlées par le MCA.
Elles sont chères mais courtes.
Exemple : le STCW crew basic training qui, en une semaine, permet d’obtenir un brevet nécessaire à l’embarquement à bord d’un yacht.
L’équivalent français c’est le CIN (certificat d’initiation nautique) qui s’obtient en …. 2 mois de scolarité.
Mais le CIN est gratos.

Même problématique pour les diplômes d’officier.
L’école de marine marchande de Marseille a lancé il y a quelques années une formation spécifique capitaine de yachts UMS 3000 sur une durée de 1 an.
Mais en définitive, sur les très gros yachts, il y a un vrai boulevard pour les capitaines de 1 ère classe qui en définitive sont les seuls à disposer de toutes les prérogatives.

Le problème, c’est que tout le monde veut être Capitaine et le marché de l’emploi est quasi saturé. Il y a trop de C200 sur le marché. Une centaine sont formés chaque année dans la seule région niçoise.

Il y a actuellement deux fois plus de C200 que de CIN. Cherchez l’erreur.
En gros 1/3 seulement des C200 embarquent et s’installent dans le métier.
Et de toute façon la plupart de ceux qui entrent en C200 n’ont aucune expérience de la mer ou aucun projet professionnel.

Il y a aussi de le demande de personnels non embarqués (entretien atelier ou chantier).

Reste à commencer modeste pour se faire un nom (mais pas une réputation !) ….

Matelot, bosco, maître d’équipage, ou … « bouchon gras » qui est très demandé …. ;

11 sept. 201111 sept. 2011
0

Bonjour,

Il est vrai que dans le sud de la France, la formation Capitaine 200 "fait fureur".
Mais à Marseille par exemple, la région et pole emploi ne prennent plus en charge cette formation car pas assez d'emplois pour les stagiaires qui sortent de la formation.
(Je trouve ça cohérent, ça évite les glandus qui se retrouvent à faire des formations gratos car ils savent pas quoi faire d'autre au chomage !!! Formation Cap200 ou autre !)

Pour enfin conclure l'éternel dilemne "yachtmaster ou cap 200 pour bosser partout dans le monde", voici ma réponse :

Oui le Yachtmaster est plus perspicace du point de vu que la plupart des yachts sont sous pavillon anglais, iles des caraibes, etc...

MAIS après l'obtention du brevet du Cap200, vous pouvez demander le CeC (Certificate of Equivalent Competency) c'est un diplôme donné par le MCA, l’équivalent des Affaires Maritime en Angleterre, qui donne un équivalent anglais aux diplômes délivrés par les autorités françaises. C”est à dire qu'un Capitaine 200 donne droit au Master 200, un Capitaine 500 donne droit au Master 500, etc. Le CeC se passe par UKLAB, c'est une semaine de cours sur le droit maritime anglais et ils testent votre niveau d'anglais. Car evidemment, pour avoir une équivalence UK il faut parler un minimum la langue de shakespeare !!!!!!
Donc voilà comment pouvoir bosser à l'INTERNATIONAL avec un CAP200 !!!!!!!!!!!
NB : dans les Caraïbes, les 3/5 des îles sont françaises et anglaises :)

23 sept. 2011
0

une bonne possiblité pour passer son YM en france c 'est blue siling www.bluesailing.fr[...]/
agree RYA training center. c'est une bonne preparation Tidal (plan d'eau complet )et tout y est preparé pour pouvoir passer son examin ( venue de l instructeur).
il suffeit d avoir le STCW95 pour que ce soit equivalent capitaine 200. !!!

19 mar. 2012
0

Bonjour à tous,

En effet comme le souligne morgane,la meilleure façon pour devenir skipper pro est de passer le yachtmaster. Cette formation n' a que des avantages, je m' explique:

-formation plus orientée pratique que théorique car la plupart du temps embarquée donc plus rapide et mois chère

-pas besoin des 365 jours en tant que marin, énorme avantage, car les anglais considèrent que l' on a l' experience en amont et le niveau suffisant en sortie de formation,autrement dit, a la fin de l' examen on peut etre skipper,

-la plupart des organismes adaptent la formation de chaque candidat en fonction de leur cursus, ce qui peut etre très rapide si bonne experience.

en conclusion, le Yachtmaster donne exactement les meme prérogatives que le capitaine 200, en étant toutefois plus rapide mieux adapté et moins contraignant. à vous de choisir!

attention à ne pas confondre yachtmaster tidal et le yachtmaster non tidal passé en mediterranée, qui, sans un examen complémentaire, ne vous permet pas de naviguer en mers à marée.n' oubliez pas de passer le stage océan qui enlève la limite de distance.

pour plus d' informations je vous conseille de vous rapprocher de www.bluesailing.fr[...]/ qui prépare au yachtmaster dans un cadre et des conditions très sympathiques, avec un taux de réussite élevé.

Bonnes navigations à tous,

Bruno

19 mar. 2012
1

certes à conditions d'être sûr de pouvoir l'utiliser en France

19 mar. 2012
1

c'est assez incroyable de voir apparaître chaque semaine un nouveau fil sur le YachtMaster avec nombreux messages qui laissent croire que le YM est une solution pour un Français.

Passez donc simplement un coup de fil aux affaires maritimes, qui vous confirmeront que le yachtmaster n'est pas un diplôme reconnu en France, parce que ce n'est pas un diplôme de la marine marchande, même endorsed avec les formations STCW95.

Alors sauf si vous envisagez de ne travailler QUE sur des bateaux sous pavillons étrangers, hors des eaux territoriales Françaises, le yachmaster est fait pour vous !

19 mar. 2012
0

C'est la meilleure façon de faire de la pub pour un établissement. Petit cout, grande rentabilité. on passe outre et puis on voit arriver des jeunes qui ont ces soit disant diplômes, et qui veulent vous apprendre le métier.

19 mar. 2012
0

je crois que ce n'est pas reconnu pour les pavillons US non plus

23 mar. 2012
0

C'est vrai que ces questions de cap 200 et yacht master reviennent souvent mais il y a toujours un son de cloche différent.
Autre question, peut on bosser avec son bateau en france avec un yacht master mais avec le bateau immatriculé sous pavillon hollandais?

0

J'en parlais aujourd'hui avec les Affaires Maritimes en Bretagne qui me disait clairement qu'ils ne laisseraient pas travailler un voilier sous pavillon étranger dans les eaux territoriales Française avec un Yachtmaster de façon durable si c'est juste dans l'optique de ne pas passer le capitaine 200 et surtout de ne pas le valider par l'année de navigation comme marin qui cotise à l'ENIM, entre autre sous le prétexte de la concurrence déloyale envers les pavillons Français.

0

Bon, il y a eu un bug... Une bonne partie de mon post précédent a été effacé!
D'ailleurs la phrase précédente n'est pas de moi, mais de Paratti sur un autre post!

Je le refais donc.

Je pense que l'on peut exploiter commercialement un navire sous pavillon de l'UE en France. Et je ne pense pas que les Aff Mar puissent y faire quelque chose.

Je pense qu'il serait intéressant de listes les pavillons UE qui reconnaissent le YM et de les comparer.
Pour la liste, j'ai celle là (à confirmer) :
- UK
- Belgique avec lettre de pavillon commercial
- Irlande
- Pologne

Maintenant, je ne connais pas bien les caractéristiques de chaque pavillon.

23 mar. 2012
0

je me disais bien avoir lu ça quelque part ...

je confirme pour la Belgique avec pavillon commercial, mais il faut présenter un extrait de KBIS pour obtenir ce pavillon commercial, donc être inscrit au registre du commerce, donc société, charges, impots etc ... je me serais bien lancé, pas pour travailler par ici mais pour partir en grand voyage et faire occasionnellement du charter pour renflouer la caisse de bord. Le risque financier est important si l'on ne peut être micro-entreprise ou auto-entrepreneur. Des revenus incertains et des charges incompressibles ...

Et je confirme ce qui est écrit 2 posts plus haut, les affaires maritimes poseront des problèmes à un bateau domicilié en France, sous pavillon étranger, skippé par un français et qui veut travailler. cf conversation téléphonique avec les Aff-Mar du Finistère.

0

Moi, je souhaite plutôt faire de la mise en main de voilier et des petits convoyages... Donc pas de bateau à gérer !

Par contre cette histoire risque de me limiter à certains pavillons, et surtout à exclure les pavillons FR qui sont les plus nombreux dans ma Bretagne natale!

23 mar. 2012
0

Oui j'étais intéressé pour skipper benevolement en association ou quelques convoyage gratuits. Mais ça n'a pas l'air de fonctionner

26 mar. 2012
0

D'après le guide nautique et après avoir pris des renseignements complémentaires auprès des aff mar, on peut louer son bateau à un particulier, faire un contrat de location en bon et du forme et déclarer ses revenus. Donc dans la légalité. Les aff mar m'ont précisé que pour la location le propriétaire ne devait pas être à bord...
Alors si on loue le bateau et que l'on est à bord "guide accompagnateur" comme certains le pratique afin d'expliquer nos différents trésors maritimes, on reste donc dans la légalité...décidemment tout cela n'est pas clair...

28 mar. 201228 mar. 2012
0

En googlant Master of Yacht, on peut arriver sur Hisse et Ho.

On peut aussi arriver sur :

www.glenans.asso.fr[...]010.pdf

Ce document fait le point de façon très claire sur la validité du Master of Yacht :

« Le diplôme IYT (International Yacht Training) Master of Yachts 200 gt, Limited est approuvé par le MCA (Maritime Coastguard Agency) et par le DNV (Det Norske Veritas) « maritime training center », pour une activité professionnelle de skipper en charter ou convoyage sur des voiliers jusqu’à 150 M d’un abri.
Il est reconnu par 22 gouvernements en plus des État Unis : Royaume Uni, Irlande, Bahamas, Iles Caïmans, Iles Marshall, Australie de l’Ouest, New South Wales, Liban, Pologne, Pavillons « Red flags » (16 pays).
Ceci signifie qu’il ne permet pas, en l’état, d’être embarqué, comme marin ou skipper professionnel sur un navire battant pavillon français.
Les navires susceptibles d’embaucher les personnes titulaires de ce diplôme sont effectivement sous
pavillon des gouvernements cités au?dessus.
On en retrouve une bonne partie en méditerranée. »

La Bible reste une référence...

Merci de ne pas considérer cette citation comme de la publicité : nul n'est obligé de s'inscrire à cette formation.

C'est juste que c'est ce que j'ai trouvé de plus clair sur ce sujet.

0

Oui, donc si des intervenants sur H&O sont des adeptes des pavillons UK, Pologne ou Irlande (voir Belgique car je crois aussi qu'ils reconnaissent le YM), ca serait sympas qu'ils nous disent quels sont les règle, les avantages et les inconvénients ed leur pavillon.

12 oct. 201516 juin 2020
0

Bonjours à tous,

Travailler sous pavillon français avec un titre étranger.

Voilà un document qui pourrait intéresser certains d'entre vous.

www.dirm.mediterranee.developpement-durable.gouv.fr[...]nce.pdf

A +,

Fab


0

Il reste une problématique.
Il faut que ce soit un armateur qui présente la demande. On ne peut pas, de notre propre chef deposer cette demande!

0

Effectivement. Mais je vois là deux options:

1) Tu travailles pour un armateur et donc celui-ci peut faire cette demande de Visa, ou

2) Tu es ton propre armateur et dans ce cas là, le choix du pavillon est une décision personnelle.

Fab

0

1) Faut il encore trouver l'armateur qui accèpte de demander le visa alors que les Capitaine 200 FR se bousculent déjà au portillon
2) Le choix du pavillon, hélas, n'est pas qu'un choix personnel. Car si par exemple, tu souhaites exercer en France avec un pavillon UK et ton Yachtmaster tu vas te heurter à ca, article 7.2
(eur-lex.europa.eu[...]Serv.do )

0

1) Effectivement, l'armateur doit choisir si il souhaite embaucher un Yachtmaster ou un Cap 200. Cela dépendra également du pavillon. Mais un armateur Français sous pavillon français aurait donc la possibilité d'embaucher un YM tout comme un armateur UK ou autre avec pavillon étranger, pourrait embaucher un Cap 200. C'est juste plus compliqué. Si j'ais tout bien compris.

2) Merci pour ce document que je lirai avec attention.

Maintenant, un montage qui fonctionne:
- Capitaine Yachtmaster "commercialy endorsed STCW"
- Structure commerciale française (ou étrangère)
- Pavillon Belge

15 oct. 2015
0

Proprietaire d'un catamaran , j'ai passé le YM chez Bluesailing ( tres bien et pro ) cette année
Je m'appretais a passer sous pavillon belge ( meme si ses couleurs sont moins belles ;) ) pour le montage que cite Fabrice Vauclair
mais Aurelien me fait reflechir ! ( surtout que j'habite pas loin de la Dirm ! )
Apres toujours la problematique Nuc ....

0

Pour la pavillon belge, je te conseille avant de demander la reconaissance du diploe/titre.
Tu peux télécharger le formulaire en bas de cette page mobilit.belgium.be[...]de/stcw
Si tu le fais, merci de nous informer du retour!

Sinon, je crois qu'il y a le pavillon hollandais qui est pas mal!

15 oct. 2015
0

Les autorités belges ne reconnaissent pas le YM avec endorsement commercial (ni avec le STCW sect IV).
Experience directe.

0

C'est bien ce qu'il me semble, mais je n'ai pas trouvé les textes.

0

Par rapport au pavillon Belge. Je ne suis ni avocat ni spécialiste du droit maritime international. Ce que je peux dire c'est que je connais deux Yachtmaster Offshore "commercially endorsed STCW" qui exerce en France et à l'international, sous pavillon Belge avec une structure commerciale Française.

Roberto doit savoir de quoi il parle mais je m'étonne simplement d'avoir exactement l'exemple inverse. Difficile d'y voir clair tant que l'on aura pas accès aux textes de lois.

0

Ce n'est pas parce que certains le font qu'ils sont pour autant en règle.

Je suis de l'avis de Roberto sur ce coup là, bien que je ne trouve plus l'info sur le net

16 oct. 2015
0

Bonjour Aurélien et Fabrice,

je m'étais mis en contact avec les autorités belges au même temps où j'envisageais de mettre le bateau sous pavillon commercial belge (avec visite technique, etc etc), pour le titre de commandement il faut présenter un dossier de demande, dans le mien -sans fausse modestie- le YM commercial +STCW chap VI n'était qu'une ligne, j'avais un certain nombre d'autres lignes bien plus "significatives" du pdv professionnel, expérience officielle, etc, mais cela n'a pas été suffisant.
Comme c'est par examen de dossier, il se peut que d'autres dossiers aient été acceptés, j'ai mal formulé ma reponse j'aurais dû écrire "dans mon cas un YM commerc STCW/VI n'a pas été suffisant"
cordialement
r

0

Bon, j'ai retrouvé, sur cette page (mobilit.belgium.be[...]achting ) , on peut lire :
"capitaines : formation obligatoire du niveau STCW A-II/2"

Or le YM Offshore commercial et STCW endorsed est STCW A-VI/1

Pour la compréhension des codes STCW, on peut aller sur cette page : www.stcw.org[...]/
Où l'on peut lire : "certificates that show compliance with VI/1 indicate completion of Basic Safety Training"
Ainsi que, un peu plus bas, que le Master 200 est A-II/2

PAr ailleurs, sur le site Belge il est aussi indiqué qu'il faut au minimum un brevet radio SMDSM, CAD CRO ou CGO, ce que l'on a pas forcément avec le YM.

0

Pour info, un site qui pourrait intéresser

www.pavillon-belge.com[...]/

17 oct. 2015
0

Encore une solution, un ami qui a le brevet d'état voile est en "navire de formation " sur son bateau (je ne crois pas qu'il soit en Nuc) et fait en quelque sorte du charter déguisé, mais reste dans les clous avec rc pro pour lui et le bateau
Les aff mar ont bien essayé de le coincer mais apparemment ça passe légalement
Je ne citerai pas l'avis d'un bppv qui a du passer les modules capt 200 pour avoir le droit de travailler (il est aussi BE voile habitable comme moi) sur les diplômés nouvelle génération pour ne pas entrer dans la polémique
À propos un autre ami a refusé de payer le droit de navigation sur un pavillon belge et les aff mar de Marseille ont laissé tomber l'affaire...
No comment !

0

Oui, avec un BE et une ecole de voile ca passe.

Par contre pour le BE il faut maitriser 2 supports, et il y a une formation d'un an obligatoire!

Bref ca ne simplifie pas vraiment les choses

0

Par ailleurs j'ai trouvé ce site qui évoque la reconnaissance des titres Anglais (RYA), espagnols et allemands.
www.trecvet.eu[...]/

On y voit qu'aucun de ces titres n'est reconnu dans les 2 autres pays.

Cela met donc un terme à la croyance populaire indiquant que c'est la France qui ne reconnait pas le YM

0

Bonjour, je reprends le fil. Effectivement la France n'est pas le seul pays qui ne reconnaisse pas le YM automatiquement. Cela dit, à ma connaissance, tout les pays (France comprise) qui ne reconnaissent pas le RYA/MCA Yachtmaster en tant que tel reconnaissent le MCA Master 200GT. Le MCA Master 200GT s'obtient à partir du YM commercially endorsed STCW suite à une formation théorique de normalement 5 jours et d'un examen oral. C'est la porte d'entrée dans la carrière MCA (500GT puis 3000GT).

Le problème ne se pose pas en terme de territoires mais en terme de pavillons. Et de très nombreux pavillons reconnaissent le YM en tant que tel. A commencer par les Red Ensign qui représentent un bon pourcentage des navires de plaisance professionnelle dans le monde, y compris en France.

Je comprends donc qu'il est possible pour un YM de travailler sous pavillon Français si l'armateur en fait la demande (Visa de reconnaissance de titre étranger). Si l'administration n'accepte pas, alors il faut passer le MCA Master 200GT. L'autre option étant bien sur de passer un Cap 200.

Mes conseils:

  • Avant de choisir une formation, bien étudier le marché du travail, les offres d'emplois en fonction de son projet personnel.

  • Bien se renseigner également sur les différentes contraintes administratives et bureaucratiques en terme de validation et re-validation, recyclage des titres etc... Avoir le titre de commandement c'est bien, le maintenir dans le temps, c'est mieux.

A +

04 juil. 201804 juil. 2018
0

Bonjour, désolé pour le détérrage

Il me semblait avoir compris qu'avec un yachtmaster on peut transporter des gens de manières lucratives sur un navire battant pavillon étranger.

Or sur un site je vois ceci:
"Cela ne veut bien sûr pas dire que la formation française en vue du diplôme de skipper professionnel - appelé Capitaine 200 Voile - ne vaut pas celle du Yachtmaster britannique ! Le Capitaine 200 Voile (l'ex-BPPV) procure exactement les mêmes qualifications permettant d'.

Le diplôme français de Capitaine 200 Voile est même obligatoire, rappelons-le, pour exercer à titre professionnel en France et naturellement dans les DOM-TOM, Martinique et Guadeloupe en tête."

Donc avec mon navire pavillon iles vierges j'ai pas le droit d'aller en polynesie et transporter des gens de manière lucrative? je sais que depuis 2016 il y a eu des modifs sur les pavillons étrangers détenus par des français mais je suis perdu

merci d'avance.

04 juil. 201804 juil. 2018
0

on va plutôt prendre un pavillon européen dans mon exemple car hors UE ça pose d'autre souci.
Et si possible peut on dissocier le cas d'un résident français et d'un français résident à l'étranger.

04 juil. 2018
0

les yachts masters sont des diplômes mondiaux, regarde la carte du monde!!
Le niveau de Capitaine 200 est pipeau, le temps de formation d'un an est prévu pour un niveau d'entrée débutant.
Les formations YM se font partout même en Turquie pour de petits coûts.

04 juil. 201804 juil. 2018
0

C est pas la question.
Je sais bien que le YM est reconnu partout ..(sauf en France)
Mais depuis 2016 les résidents français doivent se conformer aux lois françaises même sous pavillon etranger. D'où ma question.
Je m'en tape du CAP 200, mais j'ai envie d'être en légalité car les aff mar en France sont pas laxistes comme dans bcp de pays.
Et quand tu enlèves la NC, la polynesie, les antilles françaises, ça enleve une grosse partie du terrain de jeu qui m'interesse.

04 juil. 2018
-1

Je ne vois pas depuis quand les YM ne peuvent travailler en FR sous x pavillons... (Je compte d'ailleurs le faire sous pavillon FR et il ny a aucun soucis )
Jen connais un paquet qui serais au chômage ou illégaux si on vous suis...

1

Les affaires maritimes françaises ne reconnaissent pas le YM comme de nombreux autres pays comme l'Espagne, la Belgique ou l'Allemagne... Et pour cause, ce n'est pas un titre de commandement au regard du stcw.

Pour autant, tu peux bosser en France sur un navire battant pavillon il (ou red enseign) si tu es en transit en France.

Si tu bosses depuis la France, la réglementation qui s'applique est celle des eaux territoriales. À ce moment là tu es obligé de demander une équivalence (c'est un armateur qui doit faire la démarche). Mais comme le ym n'est pas un titre de commandement stcw, ça sera refuser.

Cette demande d'équivalence est obligatoire pour les titres stcw étrangers afin de travailler sous pavillon d'un autre pays (ce n'est pas une spécificité française !).

Donc travailler légalement en France avec un YM n'est pas possible

04 juil. 2018
0

bah manifestement y a un paquet d illégaux oui, si ils sont résidents français et pavillon étranger ils doivent respecter les lois françaises depuis 2016 pour leur navire, donc pas de titre YM valable.

04 juil. 2018
0

avec le commercial endorsement on vient de me dire que si (pour l etranger) donc personne dit la même chose.
Pour la spécificité française je parlais que depuis 2016 on ne peut plus bénéficier des lois du pavillons en eaux territoriales française. Comme c etait le cas avant (pour l'armement de sécu etc)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (38)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021