Y a plein de petits trous dans le gelcoat...

Les oeuvres vives du bateau de 35 ans que j’ai acheté récemment étaient un peu cochon. Le précédent propriétaire avait fait un traitement anti-osmose préventif il y a une dizaine d’années. Ce traitement cloquait et s’en allait par endroits. Plus des années d’anti-fouling par-dessus, ça faisait vraiment pas propre. La coque a donc été grattée proprement jusqu’au gelcoat : celui-ci est parsemé d’innombrables trous minuscules (il y en a partout), quelques-uns un peu plus gros : certains sont des cloques d’osmose. Rien de bien catastrophique en général à mon avis, mais elle est là comme on pouvait s’y attendre.

Alors maintenant je suis un peu em... : je ne sais pas trop quoi faire. Je comptais sur quelques trous, rebouchage au mastic et vogue la galère, je pouvais naviguer immédiatement. Le bateau étant à sec, pas d’antifouling pour l’instant pour de courtes navs, un coup de Kärcher à la sortie de l’eau, et j’attendais tranquillement l’automne pour faire quelque chose de plus profond.

Mais maintenant, comme il est un peu plus atteint que ce à quoi je m’attendais (sans que ce ne soit affolant), je ne sais plus. Je pourrais peut-être passer un moment à mastiquer toute la coque et poncer le tout, ce qui me permettrait de naviguer en attendant l’automne. Encore une fois, ce n’est pas la cata à priori là-dessous. L’autre solution serait de faire traiter dès maintenant. Deux inconvénients dans ce cas : je ne peux pas naviguer avec le bateau de mes rêves avant le printemps prochain, et beaucoup €€€€€€€€ en perspective.

Donc soit naviguer en couvrant la coque sans trop se prendre la tête et traiter plus tard, soit attendre (grrr....) et repartir sur une base totalement saine pour les années à venir. Je sais qu’il est difficile de donner un véritable avis sans voir la chose, j’aimerais surtout avoir un point de départ pour réfléchir parce que je ne suis pas du tout familiarisé avec ces choses-là. Si je pouvais avoir l’opinion, même à la louche, de ceux qui maîtrisent bien la question, je serais achtement content.

Si vous connaissez quelqu’un de bonne réputation pour ce genre de travail du côté de la Rochelle, merci d’avance.

Jimmy

L'équipage
06 avr. 2011
06 avr. 2011
0

Sans voir...
Le plus important est de naviguer.. Maintenant.
Donc ne rien faire et en profiter.
Tu aura tout le temps de réfléchir et ça attendra bien la fin de la saison.

06 avr. 2011
0

Pas de prise de tête,
profite de ton bateau cet été et prévois le traitement pour l'automne. pour le moment, pose un antifouling auto-érodable, et navigue tranquille, ce n'est pas en six mois que le situation va évoluer. J'ai eu un cas similaire, mais là, le gel coat des oeuvres vives partait par plaques au Kârcher laissant la fibre à nu. On constaté ça au mois de Mai, et j'ai fait peler le bateau en Novembre. Au mois d'Avril de l'année d'après, il était suffisemment sec pour recevoir le traitement, ça fera quatre ans cette année, et tout va bien.
Je suis dans le Sud, et ne connais personne à La Rochelle.
Bonnes nav's

06 avr. 2011
0

Cette année,
... il y aura surtout de petites navs de 2-3 jours plus deux semaines séparées. Donc, le bateau étant en principe sorti de l'eau à chaque fois, je comptais ne même pas passer d'antifouling cette année, juste un coup de Kärcher à chaque sortie.

Donc (c'est bon pour le moral !), je pourrais ne mastiquer que les plus gros éclats sans toucher aux trous d'épingle et je préparerais mon coup pour l'automne.

Jimmy

06 avr. 2011
0

suite
Si je peu me permettre
si vous sortez votre bateau entre chaque nav ne le passer pas chaque fois au Karcher en début de saison offre lui une bonne couche de semi erodable ou autre suivant ce qu'il a reçu avant.
Le karcher et une source d'agression pour votre gelcoat et je ne peu vous donner d'adresse je suis également sudiste

06 avr. 2011
0

C'est vrai,
le Kärcher n'arrange pas le gel-coat surtout abîmé. Mais là, ce n'est plus un problème, un peu plus ou un peu moins. Et si Tristan peut économiser l'antifouling, ben ça paiera un peu du Gelshield pour le traitement...

06 avr. 2011
0

Pour infos très précises,
un PDF complet sur l'osmose :

lorenzo.heoblog.com[...]dex.php

(soyez patient, le ficher est lourd)

06 avr. 2011
0

Oui Laurent
... j'avais lu ces documents quand tu les avais mis sur ton blog.

Quand je dis Kârcher, c'est un passage léger pour nettoyer, pas du brutos au marteau-piqueur. En passant, j'aurais plus eu tendance à mettre du dur plutôt que de l'érodable, le bateau étant à sec entre deux.

Bon, ça remonte le moral de raisonner tranquillement et de se dire qu'on peut vivre avec les p'tits trous. Boudiou, le nombre de trucs auxquels on ne pensait que de loin avant de mettre le doigt dedans :-)

Jimmy

06 avr. 2011
0

super, de la bonne lecture utile
merci

06 avr. 2011
0

Un de mes amis rochelais...
a eu recours au Chantier naval des Minimes pour traitement anti osmose et en fut fort satisfait, y compris nouvelle intervention ultérieure spontanée en après vente.

Si ton gel coat est constellé de petits trous, il est évident que le stratifié est, disons, très humide!

Un traitement s'impose donc certainement. Ce que je ferais dans ton cas : consulter un chantier pour évaluation et devis, sortie de l'eau assez tôt en fin de saison pour avoir une chance de pouvoir naviguer à nouveau pas trop tard à la saison prochaine. Dès la sortie de l'eau, pelage ou sablage par le chantier et séchage pendant plusieurs mois avant traitement au printemps prochain si degré d'humidité satisfaisant.

06 avr. 2011
0

C'est pour tout le monde pareil,
on découvre au fur et à mesure qu'un bateau, c'est un - plus ou moins - grand trou dans l'eau qu'on remplit d'argent, et qu'il ne faut surtout pas avoir deux mains gauches. Mais tout se fait, et le plaisir, ça ne se chiffre pas.

06 avr. 2011
0

c'est un
centurion 32 que tu sors à chaque fois (cf fiche) ? si c'est le cas çà doit couter bonbon en grutage !
ceci dit à 35 ans d'age tu risque rien à attendre cet hiver pour traiter, mieux vaut naviguer c'est bien plus plaisant !!!!!

06 avr. 2011
0

j'ai connu...
avec le recul (12 ans maintenant), ce que je ferais dans ton cas:

1 mesurer le taux d'humidité, ça peut être fait par un chantier, un expert ou quelqu'un qui a le matériel et sait le faire correctement
c'est à dire : prendre l'humidité sur plusieurs zones débarrassées d'antifooling lors de la sortie d'eau (mais pour cela il faut qu'il ait fait trempette quelque temps quand même s'il passe sa vie hors de l'eau) là, tu dois avoir un taux proche de celui d'une serpillère après le passage de Xynthia. ensuite reprendre ces taux aux mêmes endroits 10 ou 15 jours après pour voir si le chiffre est descendu de façon significative dans ce cas, tu arrête les calmants et tu paies un coup à l'entourage (ça tombe bien, on est pas mal dans ton coin)

2 si l'humidité ne descend pas bien vite et selon les chiffres (il faut que je fouille dans mes archives pour retrouver les valeurs mesurées sur Spot), et selon la profondeur des cloques mais si j'ai bien compris, c'est plus des têtes d'épingle que des cloques et que ton bateau passe l'hiver au sec, façon de parler dans notre coin :-( hé ben, je ne ferais pas grand chose à part reprendre les taux d'humidité en fin de saison et là, il y a de fortes chances pour tu te retrouves à la fin du point 1 (normalement, je serais toujours dans le coin...)

3 si la parano te prend comme elle m'a pris à l'époque (mais je plaide non coupable, l'osmose était à la mode à cette époque) hé bien, je ne peux que m'associer aux louanges déjà faites par ecumeur -le chantier a change de propriétaire mais la qualité est restée (pour plus d'avis contacte moi en mp)

4 c'est joli un centurion

06 avr. 2011
0

C'est un forfait pour les mises à l'eau
... et elles se font au Parklev, pas à la grue.

J'ai eu à faire avec l'ancien patron du chantier des Minimes, un type vraiment très bien. Si le chantier continue sur sa réputation, bonne adresse effectivement.

Une heure ou deux de tête à l'envers et la parano a fait sa valise :-)

Jimmy

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (1)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021