Voyage en famille sur un "petit" voilier...

Bonjour à tous,

Je lis depuis un certain temps des blog et livres de familles qui sont partis pour plusieurs mois/années en mer en famille. :famille:

Je suis souvent étonné par la taille des voiliers, que ce soit pour du cabotage ou un TDM, quand ce ne sont pas de gros cata, ce sont la plupart du temps des + de 12 mètres. Or, quand j'ai commencé à pratiquer la voile, je me souviens que le voilier de croisière par excellence c'était le Melody, qui fait a peine plus de 10 mètres. :lavache:

Alors certes, on a plus de place dans un plus grand voilier, mais je trouve paradoxale qu'a taille égale les voiliers moderne soient plus spacieux mais également plus "côtier".
Ce qui m’attriste c'est de voir des annonces de voilier récents de 10m avec le commentaire :"idéal croisière côtière".

Connaissez vous des exemples de familles qui sont partis pour plusieurs mois sur un 9-10m, ou alors, résolument, je suis né 20 ans trop tard :tesur:

L'équipage
10 fév. 2012
10 fév. 2012
0

j ai la même interrogation : un 10 mètre moderne (large quoi) est ce suffisant pour voyager avec ma nana et mes 3 niards ? C'est sur que mon karaté ca le fait pas ( deja pour une semaine c'est juste).

10 fév. 2012
0

L'archétype du voilier de grande croisière (alizés, régions polaires...) dans les années 70 était le Romanée, bateau en alu de 10 mètres.

Mon pauvre Dagget, je crains que tu ne sois effectivement né 20 à 30 trop tard.

Mais heureusement, nous n'en sommes pas encore à Cub Med ou Banque Populaire, proposés comme idéaux pour la petite croisière côtière.

10 fév. 2012
0

Non, je pense pas.

Le romanée était au départ un bateau de course croisière, pas de voayage : pouvreau.romanee.free.fr[...]dex.php

L'archétype du bateau de voyage, c'était le rêves d'antilles. Déja 12m à l'époque. Avec des versions plus grandes : rêves de seychelles, des tropiques. Ou le galapagos 43, qui devait faire partie des premiers plans Caroff.

La croisière au long cours en famille sur un 9 mètre, ça ne s'est jamais vu. A aucune époque. Sauf de façon complement marginale.

0

si ,lis le bouquin de nicole van de kerchove et ce n'etait pas une marginale,plus les julos a 4 sur un gibsea 28 deriveur ,

23 avr. 201223 avr. 2012
0

le Romanée présenté au nautique en 1973 était le plus grand voilier du salon, fou non ?
effectivement construit comme course croisière au départ, tout aussi étonnant en 2012 quand on compare ses lignes aux bateaux "modernes" ...

10 fév. 2012
0

Pour avoir fait une transat (nous sur un 36) on voit de tout, du sangria à 4 jeunes dessus,un atalia ou ils etaient 6, au oyster 60 à trois personnes!!!!

la question est le dergré de confort que vous etes capable d'assumer.

cependant attention car 4 sur un petit bateau pour le cotier ok mais avitailler 3 semaines d'eau et de bouf prend aussi de la place, en plus des voiles de l'annexe du bib, de l'essence.

peut etre qu'avant ca se faisait mais les gars je pense etait bcp moins orienté "voyage" et beaucoup plus voile. Ce ne sont plus les meme personnes qui realisent ce genre de trip.
j'appelerai ca la democratisation.

tu me dira c'est un peu comme le mont blanc aujourd'hui et il y a 50ans.

encore une fois tout est question confort.

et ma derniere remarque, ta moitier et tes enfants sont ils pret à cela car la reussite du voyage est aussi de rentrer tous ensemble.

10 fév. 2012
2

Effectivement tu es né 20 ans trop tard (au moins…).

Parce que dans les temps anciens (disons les années 80), il était courant de partir en grande croisière, et en famille, à bord de « petits » bateaux simples , armé seulement de son innocence, de sa naïveté et de sa foi en l’aventure.
Tout est maintenant différent.

Avant, pour naviguer un tant soi peu sérieusement, il fallait d’abord faire un réel effort pour apprendre, ce que l’on fait de moins en moins aujourd’hui, où les moyens modernes de navigations ont mis la pratique de la voile à la portée de tous, et ou il suffit de poser une question sur un forum pour avoir une réponse prédigérée, alors qu’avant il fallait ouvrir un bouquin.

Ensuite, on se contentait souvent de beaucoup moins de confort, ce que l’on répugne à faire aujourd’hui, ou l’on trouve l’eau sous pression dans des bateaux de huit mètres.

Egalement quand le voyage s’arrêtait, et qu’il fallait rentrer dans le rang et retravailler, c’était beaucoup plus facile que maintenant.

Bref, tous ces éléments font que la faune navigante hauturière, mais aussi côtière, est différente, elle est constituée essentiellement de vieux, trouillards, friqués, et esclaves du confort, tout ceci expliquant le choix de leur bateau.

Bon je sais, je force un peu le trait, et j’espère que les quelques vieux, pas trouillards, pas friqués, et méprisant le confort, mais aussi les autres, et navigant néanmoins, me pardonneront ma caricature…
:acheval:

10 fév. 2012
0

He Oh, ça va pas gamin ? Tu veux une baffe du vieux trouillard ? Tous des ptits c... Savent pu naviguer les djeunes d'ojourdui ! :langue2:

10 fév. 2012
0

Non je ne te pardonnes pas ta caricature et surtout les deux derniers paragraphes de ton fil, parceque dans ton profil je ne vois rien. Ceci dit, beaucoup des voiliers actuels sont des camping cars flottants faits pour la bronzette en marina! C'est bien pourquoi les MELODY et autres voiliers de cette époque ont encore une très bonne cote pour ceux qui veulent naviguer loin. Je sais que je vais provoquer des réactions, mais je préfèrerais traverser l'atlantique et plus loin sur un Golif ou un Muscadet que sur un voilier de même taille actuel. Que l'on ne me parle pas de voiliers comme les Vancouver ou autres... C'est du haut de gamme pour la navigation hauturière en petite taille et sur des voiliers de cette trempe pas de problème pour partir loin. Jean-Paul

10 fév. 2012
0

Bon, j’ai parlé de caricature, et toute caricature est excessive.
Il n’en demeure pas moins que si la forme est discutable, le fond demeure.

Il est admis aujourd’hui que la faune navigante (terme peu élégant, j’en conviens…) est âgée (plus élégant que vieux…), et quand on devient vieux, on devient trouillard (aurai-je dû écrire « pusillanime » ?..), c’est une réalité, et on a aussi besoin de davantage de confort, c’est aussi une réalité, encore que dans ce domaine certains jeunes ne sont pas en reste.

Les bateaux sont donc adaptés aux spécificités et aux besoins de cette tranche d’âge.

Et puis, dois-confesser que j’aime bien me moquer quelque peu des vieux, peut-être bien parce que ça me donne l’impression de ne pas en faire partie…

NB : A propos de mon profil, il est à peu près aussi désert que le tiens, alors….
:-p

10 fév. 2012
0

Ben oui Jean, entre jeunes, on se comprend!... :tesur:

0

pas vieux trouillards mais vieux prudents :mdr:

10 fév. 2012
0

j'aime bien ton expression sur les vieux trouillards esclaves du confort, ça force le trait mais c'est un peu cela quand même !

0

j'aurai confiance dans un first 211 ou un etap 21 i

10 fév. 2012
0

Peu importe le contenant, pourvue qu'on ai livresse !!!

10 fév. 2012
0

en nav ( avec la clé 3 g et en cotiere ca passe ) a 10 M du canal de panama
tu as de tout coté bateau en grande croisiére , mais la majorité quand même est le mono de 12 M et la cata de 42/45 pieds
le conford est primordial en croisére

10 fév. 2012
2

j'ai l'habitude de dire que dans les années 70 la classe moyenne naviguait en Muscadet, les professions libérales dans un Sangria et le chirurgien avait "le seul" Sortilège du port. aujourd'hui avec mon Attalia j'ai l'impression d’être un prolo par rapport à tout ce que je vois autour de moi !
donc soit les bateaux on beaucoup baissé, soit on est plus riches, soit on est trop gatés et on est plus capable de passer deux jours en mer sur un bateau sans douche, eau chaude, radar et tout le bazar qui va avec....
qu'est ce qu'à un Dufsunjeanbene de 35/45 pieds de plus que le mien ?
entre un et deux mètres de plus
un wc supplementaire
une douche
de l'eau chaude
un plus gros frigo
20 cm de plus un peu partout
100 ou 150 % minimum de cout d'entretien en plus.
1 ou 2 noeuds en plus.

bof, j'arriverai au bistrot un peu plus tard que lui.
m'en fout suis pas pressé.

10 fév. 2012
0

Il y avait aussi des limites de manoeuvrabilité.

Avant, un 13m c'était un ketch (Cf même plus petit le Gin Fizz). Aujourd'hui, un 17m (genre oceanis 58), c'est un sloop, et ça n'existe que comme ça au catalogue.

Les limites de maneuvrabililité supprimées par l'amélioration de la technique, la taille des bateaux a augmenté.

10 fév. 2012
0

Nb : l'attalia est encore dans les clous aujourd'hui. La différence avec un Elan 310 (2009) un first 30jk (2010) ou un dehler32 (2010) n'est pas flagrante.

10 fév. 2012
1

Et tu oublies, Jcl, deux barres à roue dans le cockpit. C'est quand même essentiel pour prendre l'apéro au port et si on n'a pas ça aujourd'hui sur un bateau de 35 pieds, on passe pour moins que rien.

10 fév. 2012
0

exact, la double barre à roue, la table de cockpit central et la jupe repliable. désolé françois2 mon bateau est vraiment une merde...

13 juil. 201213 juil. 2012
0

Mince ,alors nous sommes dans la même m....Mais j'en suis content de mon Attalia.J'ai 63 balais et pas du tout les jetons,et du pognon j'en ai pas des masses.C'est sur qu'il m'est arrivé d'apprécier la rentrée au port quelques fois,mais putain qu'est ce qu'on est bien en mer même sur une "merde" de petit bateau.

10 fév. 201210 fév. 2012
0

Bien sur un vieux loup de mer sur un vieux rafiot sans confort, c'est plus poetique.
Une fois rentré au port et bien bourré; il rentre chez lui, prend ça femme, tape ces enfants et s'endort.
Un vrai marin quoi
Elle est pas belle ma caricature !

10 fév. 2012
0

Non, elle est pas belle du tout! Et en plus totalement mensongère:
www.doctissimo.fr[...]gal.htm

extrait:
"Toutes les couches de la société concernées

Aucune classe sociale n'est épargnée : 10 % des cadres supérieures, 10,2 % des femmes au foyer, 9 % des employées et 8,7 % des ouvrières subissent des violences conjugales. Mais c'est chez les plus fragiles socialement que l'on observe les plus forts taux : 13,7 % chez les chômeuses, et 12,4 % chez les étudiantes et les femmes les plus jeunes sont deux fois plus touchées que leurs aînées."

Si la caricature de exboatlover à un parfun "lutte de classe" peut être déplacé ici, la tienne pue "la haine de classe".

10 fév. 2012
0

donc acte, désolé pour le SCUD (ou l'exocet plutôt).

10 fév. 201210 fév. 2012
0

tu te méprends sur mon propos, qui n'était que de la pure déconnade ...
la prochaine fois, je tacherai d'éviter les ambiguités.

:lavache:

10 fév. 201210 fév. 2012
0

Bonjour,

Nous sommes en voyage pour deux ans (Atlantique, Amérique centrale) et nous sommes avec nos trois enfants, âgés de 8, 4 et 2 ans sur un dufour 4800, de 10,65 m construit en 1981. Et très franchement, avec un peu d'organisation, c'est très bien comme ça et nous ne rencontrons vraiment aucun problème, tant concernant la place que le confort à bord (on ne se prive pas trop). Nous avons rencontré une famille qui voyageait à 6 personnes sur un ovni 345 ancien modèle, cela se passait très bien aussi. Dans ces tailles là, le bateau reste maniable seul et les coûts restent raisonnables si le bateau est bien préparé.

Mais il est vrai que nous rencontrons bcp de familles qui naviguent sur des voiliers bien plus gros sans réellement d'avantages que ce que nous vivions sauf davantage de place pour une machine à laver ou le micro ondes. Nous sommes même tombés sur une famille de 5 personnes (3 enfants) qui nous disait que leur Outremer 45 était un peu "juste".... Mais peu importe, tant que chacun trouve son compte dans ses choix, c'est le principal.

Bonne journée à tous !

Tartines

10 fév. 2012
0

et bien voilà, Dagget tu as ta réponse. achète toi un "petit bateau" et vas y.

10 fév. 2012
0

Au fait Dagget, n'étais-tu pas intéressé par l'Edel VI dans le temps ? Est-ce le bateau que tu as choisi ?

10 fév. 2012
0

Effectivement Koala, j'ai depuis plusieurs années un Edel VI qui me convient très bien et que mes enfants adorent ! Mais nous voudrions partir plus longtemps, plus souvent. Ceci impose un changement de bateau. Le mètre de plus ne sert à rien dans mon cas (l'edel VI est un super bateau ), donc l'idée est de franchir le pas et de passer à une taille bien supérieur, mais restant manœuvrable en solo par ma femme ou moi(donc 10 m).

De plus, comme nous avons dans l'idée de partir "quelques mois" en méditerranées dans 3-4 ans le mouton à 5 pâtes se dessine... et l'idée que "personne" ne part sans un 45 pieds m'agace... d'où l'ouverture de ce fil.

10 fév. 201210 fév. 2012
0

Bonjour,

Jcl et Koala, vous oubliez le dessalinisateur et le groupe électrogène sans lesquels le pastis se boira pur et sans glaçons. Au port, bien sûr, car tout le monde le sait: la mer, ça fait des bosses... :acheval: :acheval: :acheval:

10 fév. 2012
0

exact et avec le groupe je peux avoir un congélateur, et même la téloche si çà se trouve.

10 fév. 2012
0

Mon pauvre Dagget, un Edel VI ! Mais c'est tout juste bon pour jouer dans la baignoire de nos jours.

Bon, mis à part ça, tu as bien raison, c'est un super bateau !

Pour le suivant, pense à l'Attalia ou au Feeling 920, qui devraient te combler, bien qu'ils n'aient pas de barre à roue !!!
Amitiés

10 fév. 2012
0

Pas de souci pour la barre à roue, dans l'école de voile pour laquelle j'encadre on va avoir des SO 379, avec donc 2 barre à roue, j'aurais donc ma dose :mdr: :mdr: :mdr:

Remarque, quand j'encadre je barre très peu... :oups:

10 fév. 2012
0

ce qui est sûr, c'est que le voilier "de base" d'il y a 20 ans était beaucoup plus marin (et donc plus propice à un tour du monde) qu'un voilier "de base" actuel.

Il suffit de voir comment sont dimensionnés les gréments, les quilles et les safrans des voiliers basiques actuels...ça ne respire pas la solidité ni la tenue à la mer.

10 fév. 2012
1

j'ai vu beaucoup de petits bateaux en voyage autour de dix metres. Ce sont souvent des anglo saxons. Des américains particulièrement sur de très beaux bateaux. Une façon différente de concevoir le voyage. Assez replié sur eux et entre eux. On est jamais invité a leur bord - privacy -. Il préfèrent se réunir sur la plage a 17h pour partager le thé, le rhum et les ptits gâteaux.
mais pour en revenir au sujet, la taille des bateaux n'a aucune importance pour eux. Ce qui compte c'est le style (de vie). je crois que nous français avons un autre regard sur nos bateaux. peut être que l'on ne quitte pas assez nos schémas terriens: Posseder, montrer, se comparer...

10 fév. 2012
0

???

Il y a des lois de la physique et de la nature qui sont assez difficiles à transgresser.

Il faut d'une part la charge utile.

Et ensuite la tenue à la mer. Il y a une corrélation assez forte entre le STIX (le truc de stabilité de la norme ISO) et la longueur en pieds du bateau. C'est assez normal, vu que le premier paramètre du calcul, c'est Lbs = (L coque + 2 L flottaison) / 3. Et le STIX, il a maintenant plus de 10 ans d'application, et ne sera que marginalement modifié pour 2012.

Et donc sauf cas spéciaux, plus un bateau est grand, plus il aura une grande charge utile et une meilleure tenue à la mer. Choses relativement désirables en croisière au long cours. La limite c'est le budget.

cf la reflexion de tartines sur le micro onde ou la machine à laver.

0

quand mes filles n'etaient pas scolarisées je partais plusieurs mois sur mon first 29 deriveur !ça se passait tres bien !

10 fév. 2012
0

on a navigué en cotier plusieurs années a 4 sur un challenger horizon, un peu petit mais que de bons petits coins tranquils accessbles avec lui, là je vais partir avec un 35 pieds, je trouve que c'est une taille assez grande pour aller partout et surtout encore manoeuvrable en solo et ce sans usine a gaz... pas besoin de propulseur d'étraves, d'enrouleur de gv, et pour la barre a roue que l'on voit maintenant sur des 28 pieds... c'est un peu du m'a tu vu... la grenouille voulant se faire plus grosse que le boeuf... avec 10m on est souvent parmis les petits dans les ports... la voile a attiré certains bobo au sens péjoratif, cela se retrouve dans les comportements, plus grand monde n'aide a s'amarrer.. certains préfèrent parader a l'heure de l'apéro..du coup on ne construit plus des bateaux toujours capables d'aller en mer...
mais le coté positif est que l'on trouve des anciens 35 pieds démodés ou moins frimes, avec un peu de travaux pour des prix modiques, et grace a cela je me suis payé le bateau de mes reves que j'ai refait et avec lequel je vais prendre beaucoups de plaisir..

10 fév. 2012
3

lire "le Bonheur sur la mer"
de France Guillain best sailer nautique du début des années 1970.
De France à Tahiti avec son mari, son beau-frère, et sa gamine de... quelques mois, bébé à bord, sur un Cumulant en acier, autrement dit un couloir de 9,50 x 2,60 particulièrement gitard et inadapté à ce genre de croisière. Inconfort garanti.

Lire "7 fois le tour du soleil" de la regrettée Nicole Van de Kerchove : un tour du monde avec son mari et sa famille à bord de l'Esquilo, 9m x 2,60.

Il y a 20 ans on croisait quantité de familles heureuses de vivre sur leur 9-10 m maxi.

Les temps on changé, on devient douillet, on transpose son confort bourgeois sur la mer, il faut de l'eau chaude sous pression, une douche, du micro-onde, un écran plat pour les DVD, la télé pour TF1, un radar et 3 GPS, de la glace dans son wysky sous les tropiques. Autant de choses IMPENSABLES autrefois où l'on naviguait SIMPLEMENT.

La taille des bateaux a suivi ce besoin de confort et cette necessité du superflu.

Pourquoi faire simple quand on peut se compliquer l'existence ?
Pourquoi se faire discret quand on peut impressionner le voisin ?
Pourquoi se contenter d'un bonheur simple quand on peut s'offrir une parodie de luxe ?

On constate la même évolution pour les campings-cars :
Il y a 20 ans, on bricolait sa camionnette J7 achetée d'occasion devant chez soi, on l'amménageait façon planche de bois + matelas et on partait heureux en vacances, pour pas trop cher, on se planquait discrètement où l'on voulait.
Aujoiurd'hui : il faut des énormes meubles à roulettes super luxueux, absolument affreux, hors de prix, qui polluent tous les beaux coins et qu'il faut parquer comme du bétail.

La liberté et le bonheur, on l'oublie trop souvent, c'est : rester simple.
L'eau chaude sous pression, ça ne me rend pas heureux, ni la glace dans mon wysky.

10 fév. 2012
0

Je ne suis pas d'accord.

Ceux qui l'ont fait sur un 9 mètres étaient suffisement hors norme à l'époque pour en faire un bouquin, trouver un éditeur pour le publier, et qu'on reparle encore du bouquin 30 ans plus tard.

0

voyages avec bateau de 9m :nvdk,jean gau ,bardiaux,yves pestel,etc a l'epoque c'etait la bonne taille pour les pas trop riches ,maintenant ça serai 38 pieds minimum et encore certain aurait peur :-)

10 fév. 2012
0

j etais en 80 sur un km 950 de paris a tahiti

10 fév. 2012
0

Pas tout à fait, à l'époque, quiconque avait fait le tour du monde, sur n'importe quel bateau, faisait un bouquin ...
C'était la grande époque des éditions Arthaud et plein de gens qui préparaient en ce temps là, le même projet ont cru qu'au retour la notoriété et la fortune les attendaient ... Certaines désillusions ont été cruelles, j'en ai connues.
:doc: :doc: :doc:

10 fév. 201210 fév. 2012
0

Et tu ne parles que de ceux qui sont un peu connus, nous sommes partis juste après cette grande vague (1979) et avons rencontré des tas d'Arpège, KM et autres ... tout au long du voyage et qui sont restés anonymes et heureux ...

10 fév. 201216 juin 2020
0

Ne serait-ce pas ça ???

0

belles paroles willi ,je ne saurais mieux dire :pouce:

10 fév. 2012
0

Je suis peut-être un peu hors-sujet
puisqu'il est question de la taille des bateaux...
C'est que la taille moyenne "acceptable" des bateaux de croisière a suivi cette évolution du confort à tout prix.

0

simplicité et taille raisonnable vont de pair

0

oui d'ailleurs j'aime beaucoup le delher 29 et je le prefere a certain dix metres :-)

10 fév. 2012
0

???

Je trouve un dehler 29 beaucoup plus "simple" qu'un Django 7.7. Et un First 40 beaucoup plus "simple" qu'un Pogo 10.5.

10 fév. 2012
0

salut dagget,
ayant passé plus d'un mois sur un samourai a trois, je sais bien ce que petit espace veut dire.
On a aussi le projet de partir de quelques mois à quelques années en famille, et on a pris un 10m (9.9m), gibsea 33, de 1979, un coffre fort.
et ben je vois pas bien ce qui pourrais nous empêcher de partir...l'espace est vraiment suffisant pour vivre un quotidien très agréable en famille a 3 ou 4 voire plus.

Encore une fois, chacun voit midi à sa porte, mais je n'arrive pas à trouver de manque de place dans un 10m.
il y a de quoi cuisiner, se laver, même s'isoler un peu pour roupiller, travailler à la table etc.

Ensuite c'est une question perso, si on a les moyens, la possibilité, de gérer un très grand bateau, avec tout ce que cela implique de travaux, entretien etc, pourquoi pas.

Un bateau qui voyage fait son boulot, un bateau qui reste collé au port, qu'il fasse 6 ou 12m, c'est dommage

laurent

10 fév. 2012
0

Le problème, ce n'est pas l'espace. C'est la fatigue de l'équipage quand sur 3 semaines prévues de traversée, il y a eu 4 jours de très mauvais temps imprévu. Au milieu. Et qu'il n'y a plus le choix. Continuer ou demi tour c'est pareil, il y en a pour une semaine. Avec un équipage à zero.

10 fév. 201210 fév. 2012
0

Salut à tous,

Tout est relatif, quand je suis passé du kelt 6,2m au Biloup (8,6m) la première fois que ma skipette à pris la barre, elle c'est écriée (sans rire) "non, je peux pas, il est trop grand! (j'étais pas peu fier!) :-p

Je trouve qu'il irait bien pour un petit tour de la med, et s'il est vrai que l'embourgeoisement venant, je rêve de temps en temps à un bateau qui pourrais lui succéder, ce successeur de rêve est effectivement énooooomre, puisque'il fait ... 10m80, ce que considère comme un grand maximum (et même peut être un peut trop)pour mes compétences nautiques.

Tout cela pour dire que tout est relatif, qu'il ne faut pas trop écouter ou regarder ailleurs et faire selon ses envie, ses compétences et ... son porte feuille.

Le bonheur est sur l'eau, et rien que le fait de penser à une escapade de quelques mois en med est, pour moi, le plus grand des luxes (j'en rêve!)

Dagget, Je te souhaites de concrétiser tes projets quelque soit la taille de ton esquif :topla:

A+,
Now

10 fév. 2012
1

Je suis né trop tard aussi, et ça, ça fait longtemps que je le sais...

Un point important, comme déjà abordé, c'est la notion de confort que tout le monde a est différente. Et dans mon cas, je sais que ma douce en a besoin de bien plus que moi...

10 fév. 2012
0

Idem en ce qui me concerne… pour moi la confort n'est pas du tout un critère de choix pour un bateau… par contre pour ma moitié, le confort est l'unique critère… ce qui parfois est assez difficilement conciliable ;-)
A la recherche d'un bateau en ce moment, cette notion relative est l'enjeu le plus discuté…

En Martinique je vois passer beaucoup de voyageurs… la grande majorité voyage sur de grands bateaux (+de 11m)… quelque soit l'Etat… mais il arrive très souvent de voir débarquer des petites unités de moins de 9m d'une transat… souvent des coouples… et le nombre de voiliers entre 9 et 11m est assez important aussi… ils abritent quand même rarement des familles nombreuses… car pour une famille, sur de longues navs, il faut un gras avitaillement, beaucoup d'équipement, ce qui est souvent incompatible avec les unités de moins de 10m.

En ce qui concerne le passé… il me semble qu'il y a un décalage qui s'est fait quant aux tailles, après l'arrivée de grands bateaux à petit prix, sur le marché de l'occasion… auparavant, dans les seventies, un voilier de 12m abordable de 30 ans d'âge était rare… aujourd'hui, suite à la production énorme de cette époque, c'est très courant… celui qui a commencé avec un 6m il y a 30 ans, peut s'offrir facilement LE bateau qui l'a fait rêver 30 ans auparavant, pour une somme raisonnable… et comme dans ce loisir, beaucoup est dans la tête…
Après cela, les références ne sont plus les mêmes… et les constructeurs suivent cette tendance, et fabrique des bateaux pour la côte ou le ponton jusqu'à au moins 50" !
Alors qu'un bon mini te permet de faire un tour de l'Atlantique sans aucun soucis… pour une somme modique.

10 fév. 2012
0

A noter : après plusieurs années avec un 40'… je recherche 5 à 10 pieds de moins… pas besoin de telles unités pour un programme comme le mien !

10 fév. 2012
0

j'y crois pas ! le cliché de la femme qui a besoin du confort.... argghhh !!!

Bon, Sylv1, tu n'es pas le premier, ni sans doute le dernier, mais ces propos sont vraiment lassants à la longue.

:acheval: :acheval: :acheval:

10 fév. 201210 fév. 2012
0

Une ! ça suffit pour faire un cliché, pas une généralité. A coté de ça, il y a toutes les madames des nombreux exemples cités dans ce fil.

J'ai une hypothèse, une hypothèse de nana voileuse, à prendre avec les précautions d'usage : les femmes qui "exigent" le confort sont les femmes que le skipper relègue dans un rôle d'incompétence passive en ce qui concerne la conduite du bateau, ou pire, en fait il s'agit de femems qui ne demandent rien de particulier mais que l'homme veut mettre dans le confort pour se déculpabiliser d'assouvir sa passion de la voile.

Mon petit coté MLF .... :cheri:

0

il y a une femme qui a mis une annonce sur héo pour voyager mais sur un douze metres minimum!!

27 août 201227 août 2012
0

Bonjour Skol,

skipper mâle, j'apprécie bcp que des pratiquantes donnent leur ressenti des relations à bord en toute sincérité. Je crois en effet que bcp d'hommes ne comprennent pas forcément qu'une femme vienne chercher autre chose dans la navigation que ce qu'ils cherchent eux-m. Mais une petite explication simple comme celle-ci peu permettre de trouver des compromis d'entente comme on cherche un compromis de bateau. Et aimer partager la voile, c'est aussi, bien vouloir se mettre à l'écoute de ceux qui n'ont pas la m expérience. Merci de votre remarque, rien à voir avec le MLF... Je ne suis sûrement pas parfait, mais tt à fait prêt à comprendre les remarques des interessées. Je pense que je n'oublierai pas la votre sur le rôle du confort à bord.
Toréa

10 fév. 201210 fév. 2012
0

Ce n'est pas un cliché dénué de fondement… mais bien une réalité… sans doute pour la simple raison que ma femme n'a que faire de naviguer, mais admet à la rigueur de m'accompagner… sous condition !
Enfin c'est mon cas. Chacun sa passion…

Remarques… je connais aussi l'inverse… ma cousine est fana de voile légère en Normandie, prête à se rincer sur un F18 en février… pas son mari… qui ne supporte pas la mer et encore moins les bateaux.
;-)

11 fév. 2012
0

Je ne vois pas en quoi ???

1, ce n'est ni un cliché, ni une généralité, mais le cas de la mienne.
2, Comme tout forum, c'est un endroit qui regroupe différentes sensibilités, dommage pour toi si tout le monde ne pense pas comme toi, mais c'est la vie
3, je vais être dingue, je rajoute un point en faveur des unités "plus grosses", nous avons peu d'expériences, pour l'instant, et ma femme pas du tout à la voile, et les gros bateaux la rassurent.

Pour info, on a un Enoooorme 7m40... :scie: :pecheur: :doc:

10 fév. 2012
0

C'est sur qu'un canot de 12m avec dessal, frigo et tout et tout c'est plus cool pour voyager en famille mais il vaut mieux partir sur un petit bateau que ne pas partir du tout .
On a voyagé 6 mois à trois sur un sangria et nous en gardons un super souvenir.
Faut faire des concessions parfois...

Sinon, en 12 ans de bourlingue on a rencontré plein de gens qui voyageaient en famille sur de petit bateaux et ils n'avaient pas l'air malheureux, bien au contraire alors foncez.... la vie est courte.

Bon voyage!!!

10 fév. 2012
0

De toute façon le bateau qui te conviens le mieux et celui que tes finances te permettra d'acheter et d'entretenir a moins de te faire des délires et de partir autour du monde sur un petit canot sans confort (je sais pas si les enfants vont apprécier ) .Mais c'est sur qu'a 4 ou 5 pour moi 38 pieds ce serai un minimum
Oh fait pour KALOA-5 j'ai un Attalia avec une barre a roue option Jeaneau d'origine

10 fév. 2012
0

Hola !! ... et si plus simplement le bonheur était ailleurs?

Plutôt qu'une équation taille-confort, le bonheur n'est il pas simplement de faire en fonction de ses moyens !
Quand on peut se payer un 45 pieds neuf ... alleluia ...
Mais quand on n'a que les moyens pour un 32", on fait avec, et on peut faire beaucoup et on est trés heureux.

La différence entre les générations réside peut être dans cette faculté de "faire avec ce que l'on a ou ce que l'on peut" et non pas de faire les beaux en s'endettant plus que de raison, juste pour épater la galerie, et en retrouvant les traites de la banque ou les lettres d'huissiers en rentrant au port !

Je précise pour "exboatlover" (déjà EX de quelque chose), que je suis un vieux c.. (ndr), trouillard peut être mais conscient sûrement, pas friqué mais sans dettes, aimant le confort que je peux m'offrir, sans baver sur celui de mon voisin.
Je ne peux que souhaiter au "jeune cadre dynamique" auteur de ce jugement à l'emporte pièce que de devenir un jour ce qu'il stigmatise aujourd'hui ... qui vivra, verra ... moi je l'ai vécu, et je le vis toujours !!

Bon vent à tous ... si si... à tous

:mdr:

0

j'ai un 9M98 (tres volumineux il est vrai )on part deux mois l'eté avec :les enfants (2)l'ecureuil ,le chien ,le chat ,les oiseaux et on a jamais manqué de place pour quoi que ce soit,je remplis meme pas les coffres avants et arrieres pour eviter le tanguage alors je vois vraiment pas a quoi me servirai un douze metres a part pour tenir une meilleure moyenne ,et encore si c'est un reve d'antille ça doit ramer ,bien sur ces ecrits ne sont valables que pour moi ,je les partage juste pour ne pas demoraliser ceux qui n'ont pas les moyens d'acheter plus grand :topla:

10 fév. 2012
0

Mangaia, la barre à roue en option sur l'Attalia, comme sur beaucoup de bateaux de 9/10 m de l'époque n'était quand même pas très courante, mais un peu plus fréquente je crois sur l'Attalia 32, version modernisée avec une jupe.

En tous cas, tu as un très bon bateau, bravo !

10 fév. 2012
0

07 Novembre 2011, Ribadeo, Galice : Nous arrivons dans la nuit, passage impressionnant sous le pont, passera, passera pas ? Au réveil un petit côtre en bois est sur le ponton voisin. A bord une famille anglaise, papa, maman et 2 enfants (6 et 15 mois). Nous apprendrons plus tard qu'ils arrivent d'Angleterre en côtier et se préparent pour une transat, puis quelques mois dans les Caraïbes avant de continuer par Panama et le Pacifique jusqu'en... Nouvelle Zélande, prochain port d'attache du bateau. Le bateau, justement, côtre en bois de 28 pieds, construits en 1962 par le père de l'actuel propriétaire qui l'a ramené d'Afrique du sud en France, déjà en famille, par la mer. Ce 2e voyage, après restauration, est l'envie de faire revivre cette aventure à sa famille, un petit convoyage du bateau d'Angleterre en nouvelle zélande, prochain terre d'accueil de la famille, dont la mère est originaire !!!
A bord, HSB 1m60, papa fait plus d'1m90, une cuisine cosy mais microscopique à l'avant, cuisine assis uniquement. Pas de pilote, un vieux moteur toussotant, pas de solaire, de quoi langer 2 enfants, à boire, a manger, et j'en passe, enfin bref simplicité extrême. Ils ont apprécié de passer sur notre vieux grem de 30m (La Malouine, en route pour les Canaries), mais c'est quand même eux qui ont apporté le goûter, petit gateaux faits maison pour tout l'équipage, alors qu'on avait rien de mieux que des biscuits secs à offrir... Un couple d'une simplicité déconcertante et qui ont le temps, objectif arriver dans 2 ans pour la scolarisation du plus grand en NZ. Moi je dis respect, mais je pourrais pas !

J'ai oublié le nom du bateau (Myth of ???), si qqn les connait... mais ils sont si discrets, probablement encore du côté des Canaries ou du cap vert actuellement.

18 sept. 201218 sept. 2012
0

Etonnant le petit côtre en bois !........ :reflechi:

18 juin 2012
0

oui exactement ... Merci :pouce:

10 fév. 2012
0

Quand on est parti,on a rencontré peu de familles avec des enfants et plus souvent des retraités.Nous étions 7 sur un 42 pieds et on voyait souvent des couples sur un 47 pieds.
La taille et la sophistication des bateaux a surement augmenté.Je ne suis pas sur que ce soit indispensable.Par contre,le prix des bateaux d'occasion a beaucoup baissé(surtout en ce moment),ce qui permet de s'offrir un ou deux mètres supplémentaires.En grande croisière
on emporte beaucoup de bordel(livres,annexes,gasoil,essence,eau,nourriture,pièces de rechange...) et le poids peut vite devenir un problème.Un bateau plus grand est plus confort en mer.Le bateau souffre moins et l'autonomie est bien meilleure.Pour rester sur nos côtes,je prendrais un bateau rapide et pas trop long à cause des places de port.Pour repartir,je choisirais un bon monocoque (acier,plastique ou autre)simple,solide qui supporte la charge et pas trop cher pour pouvoir profiter au maximum des escales.Je prendrais deux grandes annexes(une souple et une rigide à voile)qui servent énormément aux escales.

10 fév. 2012
0

on part à 5 pour 6 mois sur un 8,2m

10 fév. 2012
0

beaucoup ici sont bien réveurs ,faites une transat sur un bateau de moins de 10 ancien a 4 et venez ensuite parler ici ....
rv , reprend ce fil dans 6 mois pour nous donner tes impréssions

10 fév. 2012
0

Le Dufour 4800, quel canote !
On est partis à 4 en juillet pour un an.
On est à Sainte Lucie là, on a traversé à 5 à bord. Aucun souci.
On est en effet le plus petit bateau de tous les bateaux copains, mis à part les couples de djeuns sur des 9m.
notre blog

0

vous etes bonnards vous les proprietaires de gros bateaux vous declarez :en dessous de douze metres ç'est pas confortable,ça avance pas !mais vous avez pensé que ceux qui revent n'on pas le quart de vos moyens des fois ! il faut de tout pour faire un monde et chacun selon ses finances :-)et il vaut mieux un petit bateau comptant qu'un grand a credit

10 fév. 2012
0

beaucoup de gens trouvent ca bien sympa l été a bord de son bateau , petite traversée d une journée maxi , épicerie a l arrivé ou resto , gas oil a la pompe de la marina , ship au port , en grande croisére c est plus du tout pareil , matoss a emporter , de l eau du gas oil de la bouche de longues journées de nav a essayer de dormir dans ce petit bateau qui bouge dans tous les sens

10 fév. 2012
0

je préconise le '10m"
....mais seul à bord :aurevoirdame:

10 fév. 2012
0

je rencontre beaucoup de bateaux qui sont en LOA

18 sept. 2012
0

:pouce: :pouce:

11 fév. 2012
0

traversées se feront à 2 max.

0

rv 56 c'est quoi le type de ton bateau ?

0

oui je connais ,bien habitable pour un 8m ,c'est un deriveur ?

12 fév. 2012
0

challenger europe
comparable à un aquila par ex

10 fév. 2012
0

J'ai un Attalia et j'en suis content. Je navigue en semi hauturière mais franchement j'aurais du mal à imaginer partir pour une transat à 4 à bord. Je l'ai fait sur un Marseille-Minorque et retour sur 10 jours l'été (les équipets reçoivent plus de tee-shirts que de polaires). C'était juste.
Pour la querelle des anciens et modernes, en la transférant aux voitures, j'aimerai bien sûr par nostalgie trouver une 4L (on étouffe l'été, ne vois pas la route la nuit, doit freiner une heure avant mais on peu la démonter et la remonter en un clin d'oeil et la réparer sans problème) mais aussi une petite voiture actuelle( plus nerveuse, climatisée pour les embouteillages sur la Corniche, et avec direction assistée pour la ville, mais irréparable sans ordi, valise de test et compte en banque bien garni).

10 fév. 2012
0

Nous sommes partis 6 mois de rochefort au Spitzberg en 2002 sur un vulcain V, à à peine plus de 4 noeuds de moyenne.. pas de douche,ni d'eau chaude sous pression, ni congel, mais la chaleur du carre et du poele à fuel valaient bien un chalet de montagne..
Ce n'etait pas un foudre de guerre au prêt, nous aurions peut etre aimer aller plus vite, mais ce canot nous a permis de realiser notre reve, en attendant plus grand et plus cosi, nous ne serions jamais partis...
10 ans plus tard, nous preparons dans le jardin un 12.50m. Il ne sera pas bourré d'options, mais juste plus marin et un peu plus grand car nous aimerions bien retourner au nord... avec nos mousaillons cette fois-ci. Pour un programme tout soleil, nous serions sans doute repartis sur un 10M, le principal c'est que nos canots naviguent et nous emmènent au bout de nos reves, non?

carpe diem

10 fév. 2012
0

C'est drôle cette notion de "petit bateau".

Je me souviens d'une fois, à l'Anse-à-Beaufils en Gaspésie... C'est un très petit port et les bateaux sont souvent amarrés à l'épaule, 2 ou 3 ensemble.

Un américain est entré au port avec un bateau d'une cinquantaine de pieds... le pauvre, il avait du mal à manoeuvrer dans ce petit port encombré avec un bateau trop gros pour l'espace.

Une dame qui regardait faire m'a dit: "Bout d'Viarge, dans mon temps, un bateau de 30 pieds était un gros bateau pour naviguer au large, asteur sont rendu trop gros pour nos port pi y naviguent même pas". :-p

10 fév. 2012
0

j'y crois pas ! le cliché de la femme qui a besoin du confort.... argghhh !!!

Pourquoi, un cliché? Ma femme n'aime pas le bateau, je n'aime pas les maisons. Donc on a choisi un compromis, un petit cata, pas luxueux mais avec assez d'espace.
J'ai vécu, avec elle, sur un voilier en acier de 7,74mX 2.50, et elle a pété les plombs, et elle était jeune pourtant. Alors, si aujourd'hui je lui impose(ben oui, je me tire en bateau , je pète un cable à terre, tu viens où pas?) et qu'elle me suit, je me sent de faire des concessions que je ne me serai pas offertes à moi seul, un bateau de 9 m l'aurait fait...
Ce n'est pas un cliché, c'est du vécu, un autre vécu.
à+ les amis
jo

11 fév. 201211 fév. 2012
0

J'adore ce forum !!!
Je ne suis ni jeune ni vieux ni trop hardi ni froussard ni trop riche ni trop pauvre
et j'ai juste trouver un bateau à la hauteur de mon plaisir,de mon projet, de mon experience, et de mon budget!!
Un bon 10m est un bateau -si on le garde un certain temps- qui peut s'averer "évolutif " de part sa taille et d'un maniement possible en équipage... très reduit comme nombreux. tout dépendra du % chance-entente-competence.
Les projets aussi evoluent: On commence par des sorties à la journée, au W-E, semaine, mois et certains décident de passer leur vie sur l'eau. un voilier de 10m est pour moi la taille idéale et je l'ai choisit des années mi-75 (budget oblige) bien conçu il va me permettre de grandir avec lui (je ne mesure qu'1,80m)
Un 12-13 m'aurait compliqué la vie: en manoeuvre équipage réduit ou inexpérimenté (on a pas toujours la chance d'avoir des cracks parmis ses amis, et quel plaisir d'initier les néos), en budget banque prèt: Non Merci! et entretien parfois exorbitant!!! (ports, taxes, materiels,ships etc...)
Un bon 10m peut allé partout.(si tant est les compétences du skipper)
Maintenant les nouveaux 10m "ideal croisière cotière" c'est peut-être aussi du à leur qualité et limite de fabrication et aussi un message subliminal adressé au futur "capitaine" avec souvent peu d'experience (voir aucune...) en matière nautique (voir civique...)
Il vaut peut-être mieux parfois qu'ils ne s'éloignent pas trop de la côte...
Il faut de tout pour faire notre Monde.
Défitivement pro 10m
Bons vents à toi et à tous.

Rico fleur de mer35

11 fév. 2012
0

Curieux de toujours regarder ce qu'a le voisin et la d'y adjoindre des jugements.

Le voisin fait ce qu'il veut, il la les moyens apparemment de s'acheter ce qui semble lui faire plaisir, j'en suis bien content.

C'est toujours mieux d'avoir un voisin heureux qu'un voisin malheureux

11 fév. 2012
0

Pour ma part ayant navigué durant 15 ans en famille j'en garde de grand souvenirs
on a commencé avec un cognac avec 1 enfant (5 ans) on naviguait 4 semaines d'affilé
puis avec un 2eme enfant (1an) là on est passé au tres grand bateau avec la hauteur sous barrot un Armagnac (8.5m) grand confort pour madame (fini le seau) et on traversait la Manche sans électronique.
de ce temps là je garde la notion du minimum necessaire et c'est bien suffisant ,pas d'eau chaude,pas de douche ,et quand quelque chose tombe en panne je m'en fout .
maintenant mon bateau fait 10.5m il a m^me un moteur In bord ,bof quoi de plus par rapport a mes petits bateaux ??? et ce n'est m^me pas une question de nostalgie .heureusement il n'oblige a passé beaucoup de temps en entretien ,c'est son principe interet à mes yeux.

11 fév. 2012
0

Et oui...
Toujours le regard des autres!

J'ai personnellement décidé de m'en contre f..re, et je suis bien heureux comme ça...

11 fév. 201211 fév. 2012
0

J'ai voulu partir en voyage il y a 10 ans sur un 8,30m, seul. Après un an à bord à Dunkerque à tourner en rond, j'avais perdu la niak, insidieusement.

Aujourd'hui, 8m serait trop petit pour moi (plus on vieilli plus on veut un peu de confort, c'est humain, surtout si on en a les moyens), et ma boite de conserve de 10.75m actuelle me parait d'un grand confort en comparaison, la HSB a 10cm de plus (juste ce qu'il me faut pour ne plus nettoyer le plafond avec mes cheveux !), la largeur est passée de 3m à 3.90m et le volume intérieur a pris de l'embonpoint (comme moi !).

Pas d'eau chaude sous pression, pas de micro-onde, pas d'écran plat, pas de télé ni de radar. La douche est un modèle qui se met au soleil pour faire chauffer l'eau et à suspendre dans le cockpit (sous les tropiques ça le fera, en Bretagne en février ça le ferait pas).

Mon bateau est capable d'accueillir un couple avec un enfant en grande croisière, alors tout seul j'ai de la place pour un gros avitaillement de plusieurs mois et tous les rechanges nécessaires.

Philippe sur Prosper
voyage.prosper.free.fr[...]/

11 fév. 2012
0

plus que la longueur, bien qu'elle soit importante à SON NIVEAU, le confort en mer se traduit par la liste du cahier des charges, frigo oui ou non, eau sous pression oui ou non, four oui ou non, quantité d'eau, qualité des matelas, d'un bateau qui mouille etc...chacun y a ses critères
quand on arrive à faire tenir tous nos ingrédients, c'est gagné

11 fév. 2012
0

[quote]Curieux de toujours regarder ce qu'a le voisin et la d'y adjoindre des jugements.
[/quote]

c'est souvent ce que je me dis aussi.

c'est un peu comme si je fais une chose avec les moyens dont je dispose et que j'y prend un réel plaisir.
arrive ensuite un temps ou je rencontre d'autres personnes, et je me rends compte qu'ils font différemment.
en quoi, à ce moment, les moyens dont je dispose vont changer au point que mes possibilités d'actions ou même le plaisir que j'y prend devrait ils se modifier ?

apprendre des autres des techniques pour mieux remonter au vent yes, mais leur demander si je devrais me servir un ricard plutôt qu'un 51 pour me sentir mieux.....

11 fév. 2012
0

Nous sommes 4 à bord, les parents et 2 enfants ( 13 et 5 ans ), le bateau un First 25, nous partons entre 2 et 3 semaines chaque été et quelques weekends ... débutants, je, nous remontons de La Rochelle à Yeu ou Vannes, c'est selon l'envie, la météo ... j'avoue qu'un 28 pieds ça serait le top, surtout du fait que ma pratique de la voile est récente, je dois totaliser 1500 miles en tout et pour tout !! mais que voulez-vous quand on n'est pas né à la mer faut bien du temps pour s'y mettre .... on début c'était l''île d'Aix en Edel 2, à 4 avec les couches et le biberon !!

Nos vacances en sud Bretagne avec les enfants sont de loin les plus beaux moments de ma vie d'homme, de mari, de père, pas de frigo, 40 litres d'eau froide, mais le sentiment de vivre de beaux moments et de les partager avec ceux que jaime, et puis ils vont vite quitter le bord pour vivre leurs vies alors j'en profite encore plus ...

Cette année envie d'aller en Cantabrique et ils me rejoignent en voiture mais j'avoue avoir un peu la trouille même si je me prépare, on verra en juillet ... vive les vacances en bateau !

:acheval: :famille: :mdr:

11 fév. 2012
0

:pouce: :bravo:
C'est bien ç le plus important.
Et puis dans d'autres domaines, je prends plaisir à faire différent (y compris voiture et moto), alors il en sera de même en bateau...

11 fév. 2012
0

Django a dit
<> :bravo:
Je crois que cela est LA recette, après un peu plus de sel ou de sucre, de poivre ou de cannelle, de piment ou de vinaigre de vin, c’est selon chacun…
@+
Alain
:pecheur: :acheval: :langue2: :langue2: :langue2:

0

c'est dingue quand meme que dix metres soit de nos jours consideré comme un petit bateau !!!j'ai du louper des decennies d'evolution :reflechi:

12 fév. 2012
0

"régression" (humaine) serait peut être plus approprié !

:heu:

11 fév. 2012
0

c'est ce que je disais au debut. t'en as loupé au moins 3 !

0

pourtant j'ai jamais arreté de faire du bateau!(ça devait etre hors vacances scolaires ) :-D

11 fév. 2012
0

bien différencier , la nav estivale ou hauturiére , et l age des occupants

11 fév. 2012
0

Bonsoir. Vous n'êtes pas seuls dans ce cas, il m'a fallu environ 35ans pour grandir de trois mètres et je n'éprouve guère le besoin du mètre en plus. Certes,je suis seul mais, à deux, çà le ferai bien et pas d'eau chaude. Les "gros" modernes ne sont pas faits pour naviguer mais pour engraisser ceux qui nous pompent nos sous qu'on à pas de toute façon. 8,20m çà me convient et d'un certain âge du temps ou il y avait de la matière pour les construire.

12 fév. 201212 fév. 2012
0

Dans ce cas là quelle taille a un "petit" bateau pour naviguer l'été en famille et quelle taille a un "petit" bateau pour une navigation hauturière en famille?

ps famille = 2 adultes + 2 enfants de moins de 8 ans

12 fév. 201212 fév. 2012
0

Tout dépend:
Quel est le programme pour l'été:mouillage,port ou échouage?
Quel est le programme hauturier?
Quel budget pour l'achat,et pour l' entretien?
Avez-vous une place de port ou pas?
Comptez-vous garder le bateau longtemps?

12 fév. 2012
0

la remonté du brésil vers les antilles est longue , de salvador a récife contre le vent la mer c est pénible . de recife a jacaré vent de travers avec un mer cassante puis tu as une longue remonté , 1200 M de jacaré en guyane , au portant avec une mer moyene de 2/3 m vent 20 nds
puis guyane tobago mer pénible car peu de fond
tu peux partir sur un bateau de taille moyenne bien sur mais ca devient vite chiant le peut de place méme au mouillage
beaucoup confondent croisére d été et longue nav

12 fév. 2012
0

En fait je ne cherche pas de conseils sur la question. Je réagissait au propos de Tropicat.

A mon avis, en dessous de 10m on a un petit bateau pour une famille de 4, quelque soit le programme.

En effet, hormis quelque rares cas, la plupart des familles qui partent en navigation hauturière ne restent pas des mois entiers au large. Ils vont d'un point à l'autre.
Bien entendu il arrive que ces 2 points soient à plusieurs semaines de mer l'un de l'autre mais ce type de scénario n'est pas le plus représentatif d'un voyage familiale.
Hormis les quelques longues traversées possibles (cap vert / brésil par ex) le reste sera fait d'escales fréquentes pour profiter et visiter de merveilleux endroits. Bref, programme similaire à celui que pourrait avoir une famille en croisière en Bretagne (si ce n'est que les mouillages sauvages risquent d'être moins nombreux :))

Alors bien entendu une traversée sur un 12m et plus sera sans doute plus confortable que sur un 10m ou moins (en dessous de 10m ça devient compliqué niveau logistique quand même, il faut un bateau bien conçu...) mais pour le reste... je ne vois pas vraiment de différence.

12 fév. 201212 fév. 2012
0

8m est un bon polyvalent moyen. mais c'est très subjectif en fonction du modèle et surtout des personnes.

12 fév. 2012
0

pour répondre a ta question
cotiére 2 adultes 2 enfants a partir de 8 m
hauturiére mini 11 M , il y aura tj des ex ou des gens sont paris avec des bateaux plus petit
la nav au antilles peut être vraiment pénible selon les années ( souvent chiant les canaux )
et puis il y a le retour antilles açores et france ,souvent venté au prés et froid

0

en fait ,a part les traversées ,la navigation d'un tour du monde est similaire a de la croisiere cotiere ,a moins d'etre maso on va privilegier les petites navs entre les iles alors pourquoi s'emmerder avec un boulet couteux ? attention ,c'est une question pas un jugement ! :-)

12 fév. 2012
0

Ca me semble évident:

Le camping, il y a des millions de gens qui trouvent ça fun les vacances d'été, mais le faire à longueur d'année, ne le font que ceux qui malheureusement ne peuvent pas faire autrement.

12 fév. 201212 fév. 2012
0

C'est un sujet sans fin votre truc !!!
Et puis c'est quoi le confort ?! d'abord, !
:heu:

12 fév. 2012
0

souvent j ai l impression d être rabat joie sur ceux qui pense qu avec un bateau moyen en taille ou en matoss et avec peu de sous que le voyage est facile .il y a qq pers. qui y arrivent , mais trés rare , encore une fois ne pas confondre la croisiere pépére de l été avec la nav hauturiére

13 fév. 2012
0

Se contenter d'être heureux.
Avec ce qu'on a !

13 fév. 2012
0

Normal.

Une analyse brute des 3 réponses montre que:

Partis à 2 sur un gros 10m. Vont repartir en famille sur un 12m50. NB Ce sont les seuls qui parlent de repartir.

Partis en famille sur un 10m60. N'auraient pas été contre la présence d'un micro onde et d'une machine à laver.

Partis en famille sur un 10m60. Tout est bien, mais le bateau est a vendre aux Antilles 7 mois après le départ.

Le problème, c'est que faire quand le budget n'est pas en accord avec les rêves ???

13 fév. 2012
0

On rêve un peu moins haut, et on se dit qu'on a déjà de la chance de se faire pas mal plaisir....

Et qui sait, peut-être un jour...

13 fév. 201213 fév. 2012
0

Désolé françois2, mais ton post n'est pas une "analyse brute", mais une interprétation partisane... :non:
Car dans les 3 mêmes interventions on peut tout aussi bien montrer que :

Partis à 2 sur un gros 10m : "Pour un programme tout soleil, nous serions sans doute repartis sur un 10M, le principal c'est que nos canots naviguent et nous emmènent au bout de nos reves, non?" :coucou:

Partis en famille sur un 10m60 :"Et très franchement, avec un peu d'organisation, c'est très bien comme ça et nous ne rencontrons vraiment aucun problème, tant concernant la place que le confort à bord (on ne se prive pas trop). "

Partis en famille sur 10m60 : "Le bateau est disponible à partir du 15 juin 2012. Il est visible d’ici cette date en Guadeloupe ou en Martinique." Ce qui correspond à leur date de retour prévue à l'issu du voyage. :topla:

On peut ne pas être du même avis sans pour autant être de mauvaise foi... :langue2:

C'est pas grave s'il y a des exemples qui montrent que c'est possible. Ça ne veut pas dire que tout le monde peut le faire, mais que ça été fait, et que même sans 45 pieds on peut partir... et revenir. :aurevoirdame:

Et comme a dit quelqu'un qui le fait actuellement "Mais peu importe, tant que chacun trouve son compte dans ses choix, c'est le principal."

Moi qui me demandait si j'allais avoir des réponses...

:pouce:

23 avr. 2012
0

bonjour à tous,

je lis les différents post de ce fil.

Les arguments en faveur de la taille du bateaux sont parfois intéressants,

Ce qui est remarquable, c'est qu'un sujet est toujours un peu tabou.
L'argent.

J'ai l'impression que certains sont un peu revanchards par rapport à ceux qui en ont plus qu'eux.

Je crois que l'on devrait en parler un peu plus, pour mieux se comprendre.
Certains gagnent péniblement 1000 €/mois, d'autres plus de 10000,
certains vivent dans 50 m², d'autres dans 200 m²,
certains font 30 000 kms par an pour aller au boulot en fiat panda, d'autres sortent la Mercedes le dimanche pour aller au resto,
et alors ?

Et puis il y a aussi des situations plus paradoxales :
Belle maison de 150 m², et voilier de 8m,
Beau bateau de 12m, et plus de maison du tout,

Alors, un peu d'ouverture d'esprit ne nuirait pas.

C'est sûr, que mes copains préférés n'ont pas une tune, mais je ne critique pas les autres pour autant.

Ah, au fait, trois petites questions polémiques :
Voilà plus d'un an que je ne suis plus intervenu sur H&O, malgré avoir reçu Tom à bord, lors d'un visu au Frioul, visu génial d'ailleurs grâce aux participants et aux organisateurs,

J'ai un voilier 12.30 m,
j'ai un autre voilier 10.60 m,

1 ) Lequel dois je vendre selon vous pour être heureux en mer quand viendra l'heure du départ ?

2) Puis je continuer à participer au forum ?

3) Puis je venir au visu du Frioul, et si oui, avec quel bateau ?

Joël

PS : Ne vous déchainez pas trop,
rappelez vous : un peu de tolérance ne nuit pas ;-)

11 mai 2012
0

Bonjour Joêl

J'adore votre réponse, posée, juste, ouverte, libre, c'est la première fois que j'interviens sur un forum, mais j'avoue avoir souvent été surprise par certaines réponses...et par le manque d'ouverture d'esprit que l'on y trouve parfois, dommage ! quand on a tous en commun, une belle passion.
A votre question,
Moi je vous répondrais de partir avec le plus grand voilier des deux, il s'agit là de vivre à bord toute l'année, et pas de faire un petit tour...pendant les vacances d'été, alors quand on peut s'offrir le confort, pourquoi s'en priver...Maintenant à chacun de vivre son voyage, son départ, et sa vie, dans ses possibilités, et tous les projets est respectacbles, constructifs, positifs ! l'important c'est toujours de vivre ses rêves et de ne pas rêver sa vie.
A bon entendeur...
Sylvie Angela

0

deja tu peux pas venir avec celui de 10m60 il est aux canaries ;-)

11 mai 2012
0

bonjour,
pour repondre a ta question qui a encore une 2CV ou une renault 5 et part en vacance avec ......
et bien les bateaux c'est pareil il y a beau y avoir la serie de voiture de chez citroen C2 et C3 si tu as une famille tu as une plus grosse voiture pour le confort et bien de nos jours en famille c'est plus un voilier de 10M question de confort.

11 mai 2012
0

bonjour,

le bateau n'est qu'un moyen. Le but, c'est le voyage.

Alors pour qui veut partir vraiment, on fait avec ce que l'on a.

les exemples ne manquent pas de "petits" bateaux qui ont fait de "grandes" navigations.

11 mai 2012
0

CQFD

11 mai 201211 mai 2012
0

Amusantes nombre de réponses.
Beaucoup se battent pour leur petit canot...

On ne fait pas à 60 ans ce que l'on faisait à 20. C'est la vie et cela a toujours été ainsi.

Et puis "les temps changent.." Dylan il y a + de 40 ans...
A quoi bon vivre au passé.

La taille du bateau (pour partir) c'est beaucoup une question de moyens. On peut aimer voyager avec un certain confort.
Pourquoi se faire du mal si l'on peut se faire du bien ?

Les circumnavigateurs rencontrés récemment en Martinique ne rêvaient que du mètre de plus pour les plus sobres et d'un cata pour les autres.

11 mai 201211 mai 2012
0

pourquoi assimiler quasi-systématiquement navigateurs avec sexagénaires ?

heureusement que des jeunes partent aussi, sans attendre d'avoir les moyens pour avoir un "grand" bateau et le confort (ménager ?) qui va avec, ni surtout attendre la retraite pour le faire.

11 mai 2012
0

Il n'y a "vraiment plus", ou presque, de gens comme nous l'étions en 1980 ??? !!! :tesur: :tesur: :tesur:
Souviens toi ... à cette époque les "retraités qui naviguent au long court ou des gens qui ont vendu leurs entreprises" ben, y'en avait pas beaucoup ...

11 mai 2012
0

a 95% ce sont des retraités qui naviguent au long court ou des gens qui ont vendu leurs entreprises

11 mai 2012
0

OHHH , non

0

quand je milite pour les petits bateaux et la simplicité c'est pour ne pas decourager les jeunes qui veulent partir avec peu de moyens ,je l'ai fait moi meme dans ma jeunesse et les avis sententieux de certains sur les moyens indispensables qu'il faut avoir pour voyager me semblent de nature a decourager les passions !ceçi dit je possede un deriveur de dix metres qui me remplis de bonheur ,meme si je n'ai pas les moyens d'acheter plus gros '(au contraire )je suis tres heureux pour mes copains qui ont le bateau de leurs reves et desirs ,ce qui compte c'est la passion !!!et ça que tu ais un bateau de 8 m ou de 14 m ,tu le vois dans les yeux du divin proprietaire ! :-)

11 mai 2012
0

Si je peux me permettre un avis, pour moi la taille du voilier n'a que peu d'importance en solo ou en couple à condition d'avoir l'envie et la passion. Par contre, du moment où il s'agit d'une famille avec papa, maman et 1 ou 2 enfants, voire plus, là, la taille va vraiment compter, de même que le confort et l'équipement. Enfant j'ai subi la passion de mes parents de l'age de 4 ans à 18 ans à en être dégouté et à ne plus toucher un bateau pendant 25 ans. Et puis à l'occasion de séjours club j'ai repris gout avec des cata Hobbie Cat avec lesquels je me suis éclaté seul ou avec mon épouse. L'envie et la passion sont revenues et quand il s'est agit de chercher un bateau pour notre famille (2 adultes + 2 enfants de 5 ans et 16 mois) on a commencé par visiter des 26 pieds et au final on a opté pour un 32. Je n'ai pas envie de faire vivre à mes enfants ce que j'ai subi sur les "petits" bateaux familiaux, surtout les 1ers (ménhir, challenger scout, sangria, dufour 27), alors je trouve que le 32 pieds c'est vraiment pas mal comme taille. Encore à taille humaine pour manoeuvrer en mer et au port, même solo ou en équipage réduit, coûts d'entretien, de port, etc encore "raisonnables", mais par contre suffisament grand pour que chacun y ait sa place, ses affaires, s'y sente bien, sans qu'on soit obligés de se marcher les uns sur les autres ou d'être obligés de virer des équipements de confort pour les remplacer par des équipements de nav ou de sécurité... Bref j'envisage nos voyages assez sereinement, sachant que si les petits s'ennuient, ben le bateau est équipé d'une TV lecteur de DVD Divx, d'une cabine qui leur est dédiée avec des équipets regorgeant de leurs jouets et doudous... Bon ok, c'est moins sportif que le cata de plage, mais on y est tous ensemble et chacun peut y trouver son plaisir, enfin c'est ce que je souhaite... J'avoue que je me verrai mal faire la même chose sur plus petit...

0

pour nous dans un dix metres volumineux avec deux ados :12 et 15 ans et ma compagne plus tous les petits animaux ,on est comme des coqs en pate :-)

11 mai 2012
0

pâtes au pistou! :heu: :mdr:

11 mai 2012
0

Ben le pb c'est bien ce qui est dit plus haut. C'est à chacun de concevoir son projet. Certains sont attachés à un bon niveau de confort. D'autres ont d'autres priorités.
Ne pas perdre de vue que les temps de navigation sont les plus faibles. C'est au mouillage ou au ponton que la majorité du temps se passe.
Il semble utile cependant de faire avec son budget. C'est quand même la plus grosse contrainte.

11 mai 2012
0

le fil a commencé en définisant un "petit"bateau:c'est un....10mètres!
Certes il y a les guillemets à" petit",heureusement!
petit bateau de croisière cotiére voire semie hauturière=au moins 6,50 et bien construit.2 passionnés à bord est un max
bateau de croisière pour une famille(disons 2 parents+2enfants)=au moins 8,50...si on ne veut pas passer son temps à ranger/re-ranger/etre dérangé...et que les enfants ne soient pas condamnés aux couchettes cerceuil pour 4/6 heures de prés par bonne brise...
"Vrai" bateau de crosière pour une famille,et à fortiori pour un couple(qui peut le plus peut le moins)=10 m minimum.
La taille,j'enfonce une porte ouverte,conditionne le confort intèrieur et la tenue et le confort à la mer.....
Faites 8heures de prés par 5/6B sur un 6,50 et comparez avec la meme "punition"subie sur un 10/11m...il n'y a pas photo...
bien OK avec "motard 34"...
drrière les claviers du forum:facile de déclarer que le bonheur sur l'eau est inversement proportionnel à la taille du bateau...que la "passion" rend tout supportable...Si j'avais les moyens je n'hesiterais pas pour prendre au moins 10m....et mieux 12à14m

11 mai 201211 mai 2012
0

Certe, mais le pb c'est qu'un 12 m c'est pas les mêmes coûts qu'un 9,5m.
Moi je pense qu'il faut 11/12 m.

12 mai 2012
0

bonjour a tous,pour notre part,nous voulions naviguer sur un cata,mais tenue de budget oblige,nous nous orientons vers un mono de 12 a 13m,j'ai une preference pour un grement ketch(je trouve cela plus sympa visuelement)mais pour en revenir au sujet,et comme la plupart d'entre vous l'ont deja soulignès,la bonne taille depend de votre capacitèe a vivre a plusieurs dans un espace restreint.Je (re)conseil de lire le livre de nicole van de kerchove qui est tres tres bien ecris,mais il est vrai il ya qq annèes,les besoins de confort ètaient moindre,ce qui n'empeche pas aujourd'hui des jeunes et moins jeunes de voyager comme bon leurs semble sur des unitèes plus ou moins grande.Personnelement,vivant aux antilles,il n'est pas rare de voir arriver des petite unitèes ayant traversè l'atlantique,avec comme equipage un couple avec enfants en bas age!Bref chacun trouveras midi a sa porte en fonction de ses(et celle de son equipage bien sur!!)capacitèes a vivre les"uns sur les autres".bon vent a tous et toutes!
philippe

18 juin 2012
0

Salut a tous,
Pour ma part, j ai 55 ans, je navigue sur un peu de tout depuis plus de 30 ans. Ca fait 25 ans que je vis sur la Réunion dans l océal indien.(Assez dur) J ai eu pendant 10 ans un sangria qui m allait tres bien pour aller sur Maurice, par exemple. Mais pour 2 ou 3 semaines. Je voudrais , a la retraite, comme un vieu, comme dit plus haut, mais pas trouillard, ou autre.... Juste un "vieu" qui veut finir ses jours sur un voilier autour du monde. La taille idéale, pour moi, serait entre 10.50 et grand maxi 12 m. Pour pouvoir toujours le mener seul, sans me demonter mes "vieux" os. Si on prend trop petit, moins de 10 m, pas assez de place pour du chargement necessaire pour de longues traversées ou en autonomie complete. Un bateau completement ouvert pour ne pas vivre des années dans une "boite". A 2, un reve d antille, un samba , un trismus ou plutot trisfer seraient des bateaux idéaux. Les ginfizz aussi. L'acier pour la simplicité des réparations partout, et bien sur pour sa solidité.... Un deriveur lesté pour l accessibilité aux rivieres et aux lagons .... On peut en trouver en super état et sans un budget demesuré comme les nouvelles unités qui ont moins de qualité marine et ou les ponts plient sous nos pas. Je veux pouvoir "dormir" en paix. Mais chacun fait en fonction de son projet, de ses capacités et de son porte feuilles. Je vois aussi souvent de superbes voiliers avec des gens qui ne savent meme pas naviguer. Ca tombe bien, d un coté, ca me fait naviguer sans frais pour leur apprendre....
Mais ne "jugeons" personne sans savoir le pourquoi ni le connaitre. Ayons un peu plus d'ouverture d esprit envers les autres. C est la base des marins dignent de ce nom. Ce qu on voit de moins en moins a terre....

18 sept. 2012
0

Heureux de cette référence aus Trismus, Trisbal, Trisfer et Triswood et Trisalu du bureau Trismus (Bruxelles-Belgique). Plans signés de J.P Brouns mais sous le regard malicieux de Pierre Marique, et Van Godt, décédé en mini-transat sans oublier Bachelaere... J'ai 57 ans, et ce même Pierre Marique m'a communiqué tout son art. Sous sa houlette, j'ai même procédé en Belgique à de nombreuses expertises... Mon nom est Philippe Boleyn, concepteur de voiliers, à l'époque du Magnum, Black Swan, Boucanier et enfin de l'Hyppocampe 36 (article dans Yachting-Sud vers 85/86... Merci de votre mention dans votre article. Bonnes nav's...

01 juil. 2012
0

Pour ma part, expérience très similaire à motard34 et choix similaires récents. J'ai du mal à concevoir qu'on puisse "juger" les autres à partir de la taille de leur... bateau. Ceci dit, c'est le très français : "dis moi ce que tu possèdes et je te dirai qui tu es"... c'est vraiment n'importe quoi !
J'ai croisé des passionnés intéressants sur des "petits" canots et des imbéciles imbus sur des 50 pieds et inversement.
En ce qui me concerne je serai toujours là pour aider mon voisin à s'amarrer (sauf si j'ai ma petite dernière dans les bras), mais c'est ma culture et je ne l'impose à personne.

13 juil. 2012
0

De toute façon le nerf de la guerre c'est pas la taille c'est le budget!!! ceux qui estiment qu'il faut 12m pour partir mais n'ont les moyens que de 10 ne partiront pas, ceux qui ont les moyens de 10m et pensent que 8 suffisent partiront! et sur un sacré beau 8m en plus :mdr:
Si d'aventure je devais monter un projet de grand voyage je chercherai la taille de mon budget moins le prix d'une préparation de qualité et je verrai si ça me parait faisable. Il vaudra toujours mieux un 9m au top qu'un 12 au rabait.

0

gapois:pouce:

13 juil. 2012
0

Je viens de tout lire ce long fil très intéressant et je me dis que je le rallongerai bien encore un peu de mon point de vue.
J'ai un excellent bateau (un Ne Quid Nimis) de 10.30m, dériveur lesté et de 3.5m au maitre bau (et je viens même de m'offrir des béquilles d'occaz, oui monsieur).
Je navigue (pas assez) souvent seul ou avec ma chérie et ses 2 loulous de 7 et 10 ans (et demi pour les deux, c'est important).
Pour reprendre un fil plus haut qui disait "ou pire, en fait il s'agit de femmes qui ne demandent rien de particulier mais que l'homme veut mettre dans le confort pour se déculpabiliser d'assouvir sa passion de la voile." et bien c'est moi cette ordure.
Bon alors je ne sais pas si on se connait mais tu as manifestement déjà du me rencontrer.
La mer, ma copine l'aime bien à 25° l'été. Moi je me fait ch... à la plage (enfin ça dépend, des fois je me prends de passion pour la mode et les nouvelles collections de bikinis et la j'aime bien, mais ça prend du temps parce qu'il faut bien regarder )
:-D
Donc, pour en reprendre la ou je fus interrompu de façon très malpolie par moi même, et bien quand on visite les 12m des copains, ma copine s'exclame à chaque fois : waouw, l'espace qu'il y a! la ça serait chouette et on se marcherait moins dessus avec les enfants.

Et je trouve qu'elle a raison.

Et j'aimerais bien avoir un peu plus d'espace aussi.

Par contre, j'aimerai pas avoir toute cette toile à ranger tout seul quand ça brasse, gratter toutes ces œuvres vives tous les ans; pleurer quand je pète un truc parce que ça coute un bras, avoir du mal à tenir ce bateau si lourd avec mes petits bras musclés ....

Bref, au final je nous fais un petit nid tout cool et le plus confortable possible pour tenter de faire partager ce plaisir qu'est le miens à cette maman et ces enfants qui n'ont jamais demander à se faire enfermer dans une machine a laver en position laine.

Il y a aussi un autre truc, c'est le mal de mer. Je touche du plastique mais j'espere ne jamais l'avoir parce que quand je vois comment ma chérie d'amour est mal, des fois je me dis que sur un 12m ça brasse surement moins.

Voila. :famille:

14 juil. 2012
0

J'ai tout lu (ce post)... ou presque :litjournal:
La taille c'est une chose... :-p Mais moi ce qui me sidère c'est le nombre de salle d'eau au mètre linéaire...
Au dernier salon nautique, j'ai cru que j'était au salon de la salle de bains :-( :-p
Il y a sur certain bateau de plus de 10 m plus de salle de bains que dans ma maison.

14 juil. 2012
0

Qu'importe la taille pourvu qu'on est l'ivresse...
Naviguant sur le bateau de Laval (architecte du ne quid nimis), la taille importe au carré du nombre d'enfants et de leur taille...
Pour les salle de bains, si c'est pour rester accrobrancher au tuyau d'eau du ponton!!!!!

19 juil. 2012
0

Bonjour,

Quelles sont les caractéristiques du bateau souhaitable (et non pas idéal) pour pratiquer la croisière hauturière avec un confort qui la rend acceptable pour ceux qui n’en ont pas fait le choix prioritaire de leur vie (je pense aux épouses ou compagnes et aux enfants).
1 - Pour bien passer dans la mer le bateau doit être assez long et assez lourd. Assez long c’est entre 10 et 12m assez lourd c’est entre 6 et 9t, tout en restant manœuvrable par un homme seul.
2 - Pour limiter les astreintes notamment d’entretien le bateau doit être simple et robuste. Le matériau idéal est la fibre de verre bien échantillonnée. Les bateaux anciens de chantiers réputés et ayant connus des propriétaires raisonnables et qui les respectaient sont de bons choix. Le marché de l’occasion est aujourd’hui pléthorique. Un point de fragilité à éviter sur un bateau de grande croisière est le safran suspendu
3 - Pour éviter que la vie à bord ne devienne un enfer, il faut que les aménagements permettent à chacun de s’isoler pour lire, travailler, méditer.

Ce sont de grandes généralités et l’on peut aussi faire la démonstration qu’avec n’importe quel engin flottant on peut prendre plaisir à aller sur la mer. En réalité, la réussite est plutôt une affaire de mental et de psychologie individuelle et elle a assez peu à voir avec les qualités nautiques du bateau.

30 août 2012
0

Je repond a ce poste car il m'interpelle....Bien d'accord que le nombre de salle de bain est dingue de nos jours! Pour la longueur, ben , nous on part du principe que plus long=plus rapide! Notre Hanse 37 est bien, 6 noeud en moyenne, 8 par bon vent.. Donc plus de distance parcourue si plus long!

Nous avons 2 ados +1 bb de 3 mois a bord, ben honnetement on reve d'un 41/43 feet (Naïade..)Car pour nous, naviguer en famille c'est important donc il faut de la place et il y a 20ans, nous n'avions pas un labtop par personne+1 Ipad et 1 Iphone( c'est que ca prend de la place !!)..

18 sept. 2012
0

M'émerveille toujours qu'il s'agisse de bagnole, baraque, rafiot... cette difficulté à reconnaître la raison de fond qui se cache derrière toutes les rationalisations, cette bonne grosse vieille vérité éthologique : le besoin de convaincre qu'on en a une plus grosse, qu'on peut pisser plus loin, plus haut... Demandez à vos chiens ! Eux sont francs du collier au moins. Raison pour laquelle ils ne nous cachent rien de leurs efforts pour envoyer leur jet le plus haut possible pour impressionner les concurrents.

0

:topla:

18 sept. 2012
0

la raison "de fond"(on parle bien de voyage en famille sur un "petit" bateau) ne parait pas etre celle de montrer que l"on pisse plus loin que le voisin!"
l'aspect symbolique que tu souligne(gros bateau =signe de "réussite",d'aisance,de richesse...de statut social...)meme s'il n'est pas absent,n'est pas le problème...
de plus(mais celà mériterait une discution sérieuse et argumentéé) il est hasardeux(pour ne pas dire plius) de comparer les comportements animaux et humains
d"ailleurs les chiens ne pissent pas en "hauteur" mais "latéralement!!"
ceci dit la longueur de ce fil montre(démontre?) un joyeux mélange d-interprétations;de nostalgies(ah le bon temps ou ça naviguait simple et petit)de survalorisation de l'inconfort(on raille le nombre de "salles de bain...pour une part ;c'est vrai,à juste titre...)on sousentend plus ou moins que le bonheur est inversement proportionel à la taille du bateau....
au risque de paraitre abrupt et donneur de leçons...faut dire une bonne fois quelques évidences
1/ à qualité de construction équivalente,plus un bateau est grand plus il est sur et marin(on parle des voiliers monocoque essentielement)
2/plus le bateau est grand plus il est confortable,"vivable" et moins il est fatiguant
on ne parle pas du "budget "qui évidemment croit avec la taille
3/ce n'est qu'aux alentours des 10 m que l'on a un vrai bateau de "mer" de "voyage" et ce ne sont pas les contre exemples(mini transat/lointains périples sur des 7/8 m...)dont beaucoup raffolent....qui remettent en cause cette évidence...vers 10 m il y a du franc bord,du poids,de la place,de la puissance à la mer,de l'autonomie réélle....
4/au final il est normal,pas du tout étonant,de ne plus voir (ou beaucoup plus rarement)des petits bateaux en croisières hauturières/semi hauturières....voire cotières...
nous sommes bien plaçés pour le savoir car nous naviguons depuis 40 ans...et depuis 10 ans sur transportables(miniou_glénans 5,70m et First 21.7 6,30m)
c'est bien simple net et sans bavures que ce soit en Bretagne/Norvège/grèce Ionnienes/Croatie/cotes méd francaises et espagnoles..nous n'avons pratiquement jamais vu de 6m/6,50m...(on va dire une petite dizaine...)...encore moins avec une petite famille de 4 à bord....!!
et il n'y a rien là d'étonant ou de "regrettable"..c'est le reflet d'une certaine "réalité incontournable" aux alentours des 10 m..on a un "bateau de mer"pour cotier /semi hauturier/hauturier.....peu importe....
ces 2 dernières semaines nous avons remonté les cotes espagnoles depuis Valencia...et nous avons "pris" 4 fois du nordet (f 4/6 rien d'extraordinaire)...mais faut voir le clapot déferlant et hargneux qu'il lève...pour un First 21.7,pourtant excellent canot....évidemment les qui faisaient du prés comme nous sur des 40 pieds ne vivaient pas la meme chose!!

18 sept. 2012
0

:bravo:

0

tu as 100 fois raison 049147 mais l'initiateur de ce fil parlait de 10m comme petit bateau !alors 6m c'est vraiment pour la sortie a la journée de nos jours :-)

18 sept. 201218 sept. 2012
0

Je me permets juste de préciser que "l'initiateur de ce fil" regrette qu'on parle aujourd'hui "de 10m comme petit bateau" ... :alavotre:

Cela dit, les voiliers de 6 m homologués en 1ère catégorie, ou catégorie de conception A pour naviguer en famille, il faudra me les citer... :heu:

Mais pour du côtier, peu importe la taille. Je me souviens étant ado, à Arzal, naviguer sur un First 35S5 et envier un couple avec 2 enfants qui naviguait sur un etap 22, car eux, étaient en famille.... Comme quoi.... :langue2:

18 sept. 2012
0

Bonjour à tous,

Très intéressant ce post je vais y aller aussi de ma petite contribution. Ce qui me choque le plus dans l'ensemble c'est que l'on arrive trés vite à l'argument financier et toujours le même discours sur les riches, les pauvres, etc.. et que l'on ne parle pas assez des questions sécurités, assurance, entretiens, plaisirs.

Je connais pas mal de personne au port issus de différentes couches sociales et ayant tous des motivations différentes mais une seule envie la mer et la navigation.

Pour ma part, le 10-11 mettre est idéal pour la navigation. On allie le confort et on reste dans des tailles raisonnables pour un entretien. Pour ma part tout dépend aussi de son programme, vivre à l'année sur le bateau, partir faire le tour du monde ou le tour de la méditerranée, etc..

Ce qui me choque le plus c'est qu’effectivement la construction des bateaux actuels est peu engageante et s'adresse plus à de la navigation côtière, voir à rester au port. On abaisse tellement les coups que l'épaisseur des coques devient ridicule, j'aimerais pas prendre un morceau de bois avec certaine bateau, et l'argument de vente principale et la cuisine et le confort.

Serte nous pouvons trouvez un compromis entre les deux. C'est pour cela que pour moi le bateau idéal est un 10-11M des années 80, qui allie sécurité, confort et frais réduits.

Moi tant que chacun y trouves sont compte..

18 sept. 2012
0

Beaucoup naviguent le WE et durant les vacances et ne s’intéressent pas aux malheureux plaisanciers qui vont vivre dans une coque de noix pendant des mois et des mois et souvent des années sur des mers hostiles ou bienveillantes.
Le bateau pour ces derniers c'est 10/20% de navigation et 80/90% de vie à bord.
Dans ces conditions penser à s'offrir un peu de confort ne me semble pas inutile. Confort en mer et confort au mouillage.
La taille préconisée fréquemment par ceux qui naviguent se situe autour de 11/12 m.
C'est vrai que des 6.5m traversent l'Atlantique mais en arrivant de l'autre côté rien n'est plus urgent que d'aller dormir dans leur chambre d’hôtel.

18 sept. 2012
0

Sans compter que passé la soixantaine les genoux plient plus difficilement et que quand il y a un pb à bord il vaut mieux avoir un peu de place pour bouger, faire de la mécanique, remplacer une vanne ou même un bout de tuyau.
En plus les bateaux dits confortables ont la plupart des commandes au cockpit ce qui évite les prises de risques et les mauvaises chutes qui ont souvent des conséquences proportionnelles à l'âge. Penser à l'accident c'est l'éviter. A avoir en tête en permanence, ces quelques mots ne sont pas de ma trouvaille mais de quelqu'un qui bossait dans la même boite que moi il y a une bonne vingtaine d'années. C'était écrit en en-tête et pied-de-page sur tous les ordres de mission et croyez moi ça a eu un sacré effet baisse des accidents très importante.

Question subsidiaire: qu'est-ce que c'est que cet espèce de mouillage latéral qu'on voit au bout du tangon dans la vidéo du lien mis par trebor.n, serait-ce pour limiter le roulis?

Cdlt

18 sept. 2012
0

Hello les gars

Qu'est ce que l'on peut lire comme bêtises.......bon j'èspère au moins que tous les intervenants donnant leur avis ont fait un grand voyage. Si ce n'est pas le cas le mieux est de se taire et d'écouter les autres......

Je vais juste réagir sur deux points parmis les "tant de bêtises lues".....
Parler de bateau confortable pour une traversée c'est soit avoir eu la chance d'en effectuer une par petit temps soit ne jamais avoir voyagé loin sur un voilier.
Ce n'est jamais confortable.

Comparer les voiliers anciens aux récents c'est pareil......les récents ont presque tous l'immense avantage d'étre large de l'arrière ce qui diminue un peu l'inconfort.
Sans compter les ennuis sans fin sur tout ce qui est ancien.......(même la prostate).

Nautiquement

O

18 sept. 2012
0

humilité, pragmatisme et courtoisie,
on a chacun fait un voyage, petit ou grand ...
faut-il étaler son cv pour donner un avis ?

on lit ou on ne lit pas, on réagit ou pas, liberté des foras ...

à chacun ses choix et ses références,
à chacun ses rèves,
à chacun son budget et ce qu'il ou elle en fait

18 sept. 2012
0

étaler son cv , non bien sur , mais comme on nous a mis deux yeux et une paire d oreille , on voit et entend ce qui se passe sur l eau par des personnes qui voyagent au long cour , pas en juste qq semaines par an et en cotiére , étant le sujet de ce fil

18 sept. 201218 sept. 2012
0

Il faut savoir lire entre les lignes "fleurdelys" et ne pas tout prendre de travers. Restez cool. Là juste après la sieste, un peu avant le goûté ça devrait aller.

Voyager confortable c'est limiter l'inconfort dans les conditions difficiles. C'est tout.
Nous sommes nombreux à avoir pris un super coup de vent et savons ce qu'est la vie à bord d'un quillard dans ces conditions. Ce que nous savons c'est que plus c'est long moins ça bouge et mieux cela résiste aux déferlantes et je peux dire que j'en connais une paires... qui pensent ainsi.

18 sept. 2012
0

je pense que la plupart de ceux qui sont "contre" les plus gros bateaux n ont jamais naviguer 6 mois de suite....

plutot un plus vieux grand bateau qu un petit neuf.....

0

payez vous le bateau que vous voulez mais ne decouragez pas les autres qui ne le peuvent pas ! voila pourquoi je defends le minimalisme parce qu'il y a aussi les "autres"un forum c'est fait pour discuter pas pour assener ses verités et son petit curiculum !

18 sept. 201218 sept. 2012
0

Il ne s'agit de décourager personne mais de donner son avis.
Après, en connaissance de cause, chacun fait ce qu'il veut.

Donc vivre un an ou deux dans un 8 m pourquoi pas, surtout si l'on a 20 ans, simplement il vaut mieux savoir ce que l'on va vivre ! Par exemple que prendre une baston sur un retour des Antilles c'est sportif....

0

de toute façon quelqu'un qui est sujet au mal de mer trouvera toujours un bateau inconfortable meme un paquebot ,alors tout est relatif :-D

18 sept. 2012
0

pour en revenir au sujet de départ,

mais non nous ne sommes pas né trop tard, ...
mm en 2012 tt est encore possible,
sur le bateau dont TU tomberas amoureux et en lequel TU mettras ta confiance au fil des voyages de plus en plus lointains,
des exemples ? y en a de ttes sortes, grands, petits, vieux, jeunes,

makao.top-depart.com[...]60.html

raspoutine.over-blog.net[...]/

www.lavolta.fr[...]/

mais bon un 50' Garcia ou Boreal, je veux bien aussi, qui dirait non ?

18 sept. 201216 juin 2020
0

J'avais initié ce fil durant la recherche du remplaçant de mon edel.

Voyant le temps et l'argent qu'on investit dans son propre voilier je ne souhaitais pas passer à 7 ou 8 mètres pour rechanger dans 3 ans. Je visais donc directement 10 mètres car c'est la taille de bateau sur laquelle j'ai le plus d’expérience, et qui me parait la plus polyvalente.
Hormis la taille, j'avais pas mal d'autres critères, of course....

Dan la recherche de mon voilier "idéal" j'ai consulté pas mal de site, blog, livres and co. pur constater qu'il devient rare de voyager en famille sur un voilier de 10m. :litjournal:

J'ai acheté au printemps dernier un voilier de 10 mètres (encore merci à Céphéides pour ses précieux conseils):topla:
On verra ce qu'on fera avec, je ne suis pas pressé. On va allonger la foulée, c'est évident. J’aimerai bien emmener ma famille là où je suis déjà allé sans eux, et où j'ai de bon souvenirs... et explorer de nouveaux endroits... :aurevoirdame:

en tout cas, ma femme et mes enfants adorent notre voilier, même si mes enfants ne voyaient pas pourquoi on ne pouvait pas garder les 2... :heu:

18 sept. 2012
0

et comme tu dis, si femme et enfants l'aiment, c'est un très beau départ,
33' marin, que demander de plus

Bons voyages à vous !

18 sept. 201218 sept. 2012
0

Le danger dans ce genre de débat c’est la tentation de généraliser des choix qui sont avant tout personnels.
Par rapport aux bateaux qui sont mis en vente à l’arrivée aux Antilles, le sont-il du fait de l’inconfort occasionné par leur « petite » taille ou parce que les gens n’avaient pas au départ une expérience nautique suffisante pour appréhender ce que seraient les conditions de navigation dans le bateau sur lequel ils sont partis ?

La navigation c’est la rencontre entre une ou plusieurs personnes, un projet, et le moyen de le réaliser. La réussite tient dans la cohérence de ces trois données, mais le dosage de chaque élément est propre à chaque postulant navigateur.

Un des ingrédients qui fait la différence entre la taille "raisonnable"du bateau hauturier actuel et celui d'il y a 30 ou 40 ans c’est certainement la façon dont les gens envisagent ou vivent la façon dont ils le fait de vivre sur un bateau.
A cette époque, partir en bateau temporairement ou définitivement, c’était choisir des conditions de vie complètement différentes de ce qu’ils vivaient à terre et faire avec.
Je reconnais que le récit de Florence Guillain dans « le bonheur sur la mer » où des conditions de vie parfois limite quart mondiste sur un trajet Casablanca – Tahiti, avec un bébé à bord, ne remettent jamais en cause la motivation pour la vie en bateau est un peu extrême, même si le bouquin est à lire.
Par contre, « les enfants des alizés » qui raconte le périple de la famille Saunders de la Rhodésie à Falmouth, Angleterre, illustre bien leur engagement tranquille face aux aléas d’un choix de vie.
Un couple avec 4 enfants, 10 ans, 9 ans, 6 ans, sur « Walkabout » un ketch aurique de 10,10m de longueur hors tout mais seulement 8,52 à la flottaison a navigué de mars 1972 à juillet 1973 enchaînant navs côtières et 2 traversées océaniques en nous faisant partager leur joie de vivre la découverte d’un mode de vie pour lequel ils étaient peu préparés. Pourtant, ils sont confrontés aux aléas minant du quotidien, promiscuité, infiltrations d’eau, aux situations marines difficiles, voire très difficiles. Ils y font face avec un mélange d’humilité, de cohésion, d’humour, de courage au quotidien, qu’ils trouvent normal car ce sont les conséquences de leur choix.

Je ne pense pas qu’un bateau de grande taille soit un élément déterminant d’une navigation hauturière réussie. La notion de confort, à la mer ou au mouillage, reste relative, et n’est qu’un des éléments rentrant en ligne de compte. Tout dépend où on met chaque curseur. Ce n’est certainement pas le même voyage, mais l’essentiel est d’aller au bout de son rêve.

19 sept. 2012
0

il y a 30 ou 40 ans comme tu cites , le confort que l on a aujourd hui en habitat a terre , était pas le même non plus ,maintenant on recherche un peu la même chose sur un bateau , eau chaude ( remarque je n ai pas )bonne couchette , cuisine agréable , facilité coté manoeuvre et bon moteur etc ....en 77 je voulais partir ,et naturelement je l ai construis , le voyage de 79 a 84 de france a tahiti fut réaliser au sextant , un seul winch a bord et juste un sondeur , mais c était comme ça avant .
beaucoup disent ici que c est possible de partir sur un bateau de moins de 10 et simplement équipé , mais pas eue de témoignage de gens qui l on fait ?????? ou sont il ?????
je l ai fait mais en 79 et j avais 22 ans , ça change tout

19 sept. 2012
0

oui et heureusement que les jeunes de 20/30 font des choses plus simplement . je voulais dire ceux de 50 ans et plus qu ils cherchaient du confort .
ici beaucoup disent que c est faisable , certe mais eux ne l on pas fait de partir en famille sur un moins de 10 m , ou j ai mal lu

19 sept. 2012
0

TDM, les jeunes de 22 ou 30 ans d'aujourd'hui le font encore ... y a des exemples plein le net, de ttes nationnalités,

mes gamins sont scouts (en 2012), ils campent tjs dans la forèt comme de vrais sauvages que nous étions nous aussi il y a 30 ans,
s'accomodent très bien de mon vieux boat basic, et me le piqueront à 20 ans pour un grand voyage (sans moi, entre potes) si je les laisse faire ...
(mais c'est vrai qu'il a en 2012 comme en 1980, des jeunes de tte sorte, comme des "vieux" de tte sorte),

Nous, on a vieilli et on a peut-ètre (certains) évolué vers plus de confort, parce que l'on a (en theorie) aussi plus de moyens,
Pour ma part, après quelques péripéties de la vie, divorces and co, je suis retourné également vers l'essentiel et le basique dans ma vie terrestre, mm si j'ai l'au chaude et une douche à la maison,

18 sept. 2012
0

J-C, que rajouter de plus :pouce: :bravo:

0

oui JC bonne synthese ,merci :-)

18 sept. 2012
0

Effectivement, comment ne pas être d'accord avec J-C ? :topla:

19 sept. 2012
0

JC, bravo et merci !

19 sept. 201219 sept. 2012
0

fichtre... aujourd'hui, je viens de brasser une voile de 45m² fullbaten (pas la mienne :heu:) eh bien, il m'a fallu 1h pour m'en remettre
j'ai moins de problème avec la mienne (25m²)
donc pour moi, la bonne taille de bateau est fixée par mes capacités physiques ....
10m, 7T, ketch (genois enrouleur 35m²,GV 25m² et artimon 10m²)
250l d'eau, 120 GO
je peux a peu pres tout gerer tout seul, même une prise de coffre ou une prise de quai par vent fort débordant de l'arrière
et si je regresse encore , je passerai à 8/9m

19 sept. 201219 sept. 2012
0

Ok mais quel type de navigation Captain Achab ?

Là on parlait de navigation hauturière et de long séjour sur le canot.

19 sept. 2012
0

quelque soit la navigation.... la limite est toujours la maitrise de l'engin :heu:

pour le reste, la taille n'est qu'une question de confort, pas de sécurité ;-)

19 sept. 2012
0

surtout dans la navigation hauturière en famille le skipper doit pouvoir ne compter que sur lui même
j'ai connu des bateaux sur lesquels les enfants malades ou incapables de s'occuper seul accaparaient une personne à temps plein (j'ai dit une personne, pas la femme :heu: car je connais aussi un bateau où c'etait la femme qui skippait et le mari qui s'occupait des taches ménagères :pouce:

19 sept. 2012
0

Capt Achab, juste, chacun en fonction de ses propres capacités, encore une fois,

ce qui m'a fait penser à cet article de Beth and Evans sur le ou les mètre de plus et les m2 de voiles à manipuler,
bcp de choses intéressantes à lire d'ailleurs sur le site de ces circumnavigators,

www.bethandevans.com[...]oat.pdf

le bouquin de Beth est aussi une vraie bible :

www.bethandevans.com[...]ook.htm

19 sept. 2012
0

On parlait de navigation Hauturière et de long séjour à bord du canot.

On parlait de bateau et de situation quasi idéale.

Quand on est au Marin (Martinique) on voit arriver des bateaux de métropole ou d'ailleurs sur lesquels on embarquerait pas pour virer Fort Boyard, et pourtant ils ont traversé, certes dans le bon sens. Au retour c'est une autre histoire.

Encore une fois chacun fait ce qu'il veut mais il n'est pas inutile de mettre les gens devant leurs responsabilités.

19 sept. 2012
0

Bonjour Lumablanc,
J'ai du mal à piger si ton argumentation fait référence à la réalité:
"On parlait de navigation Hauturière et de long séjour à bord du canot."
ou a ce que tu estime être le must en la matière
"On parlait de bateau et de situation quasi idéale." (l'idéal des uns n'étant pas forcément celui des autres).

L'association des deux phrases me semblent un peu paradoxale.

Du coup, ce qui me gêne dans ton argumentation c'est que ça donne l'impression qu'il y a une corrélation quasi mécanique entre la capacité hauturière et la taille du bateau. Il me semble que c'est faire peu de cas de l'élément humain.
Je pense qu'il y aura toujours des gens qui mèneront des bateaux improbables à l'autre bout du monde parce l'envie d'aller voir comment c'est de l'autre côté est plus forte que tout.
Effectivement, chacun fait comme il veut.
J'entends souvent revendiquer sur Héo que lamer est le seul espace de liberté qui nous reste.
Pour moi, la liberté c'est pouvoir faire des choix et les assumer, jusqu'au bout.
Il me semble que vouloir "mettre les gens devant leurs responsabilités", c'est leur refuser à priori d'être responsable.
En tant que plaisancier, je trouve que je suis déjà suffisamment emmerdés par une législation française "protectrice" pour ne pas éprouver le besoin que d'autres plaisanciers, fussent-ils hauturiers, viennent rajouter des normes à propos de quel bateau il faut pour faire quoi.
Il y a encore peu de temps, en Grande Bretagne, la ligne ded épart d'une régate était ouverte à l'heure prévue même si la météo c'était dégradée. Libre à chacun de partir à ce moment ou d'attendre que ça se calme.
J'espère que cet usage perdure, pour moi c'est ça le vrai respect de la responsabilité du skipper.

19 sept. 2012
0

La réalité c'est que du côté des Açores les transats retour ne sont pas toujours aussi jolies quand on a un petit bateau. Nombre de récits avec retournement et perte de gréements pour les plus chanceux montrent que la vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille et ce qu'il faut dire c'est que cette réalité existe.
Maintenant chacun fait ce qu'il veut, encore faut-il ne pas ignorer ce que l'on peut rencontrer.
Par exemple je vais traverser le Golf de Gascogne début novembre. Je sais que malgré la météo je peux rencontrer une bonne baston. Je n'en voudrais à personne si cela est très dur car je suis prévenu ce qui ne m’empêchera pas éventuellement d'en baver. C'est tout ce que je veux dire. Après cela chacun prend ses responsabilités.

0

Je pense qu'il y aura toujours des gens qui mèneront des bateaux improbables à l'autre bout du monde parce l'envie d'aller voir comment c'est de l'autre côté est plus forte que tout.

:pouce:

19 sept. 201219 sept. 2012
0

J-C, bien d'accord avec ton argumentaire et ta vision des choses. Je pense que la taille idéale ne sera pas la même pour tout le monde. J'avais aussi oublié l'aspect physique de la choses.

Quand à pouvoir donner son avis seulement si on avait une grande expérience je pense que beaucoup de forum seraient vides. Effectivement je suis débutant, je n'ai que deux ans de navigation, mais j'ai déjà fait plus de chose que certaines personnes ayant un bateau depuis des années et ne sortant jamais du port. Chacun sa vision. Cela ne m’empêche pas d'avoir beaucoup de discussion, de lire, de me documenter et de sortir avec mon bateau le plus souvent possible et j'essaye dans un forum de donner mon humble avis sur les sujets que je trouve intéressant.

Pour moi, il n'y a pas de petite ou de grande navigation, juste une navigation qui peu aussi mal tourner sur une courte distance. Le confort est effectivement une notion relative, je ne confond absolument pas la vie au port et celle pendant la navigation, mais il me semble qu'au delà de l'aspect matériel, c'est plus la qualité du barreur qui fait la différence. Même si l'on possède un bateau grand qui doit plus encaisser le mauvais temps, si le barreur est limite le résultat sera le même que sur un petit bateau.

19 sept. 2012
0

Ce sont les raisons qui m'ont fait adhérer au mouvement Jester.
Un homme 'ou une femme bien sûr' + un bateau + du vent.
Et je vous garanti qu'ils parlent peu sont très sympatiques, et ce sont de Grands Marins.
JJ

0

j'ai lu tes aventures dans la revue yachting monthly gribou !
peu importe la taille du bateau pour ces gens la c'est la fiabilité du bateau et du bonhome qui compte !

19 sept. 2012
0

Bonjour à tous,

Petite contribution dans cet article, nous voyons de notre coté un départ dans quelques année (quand les enfants auront 5-7 ans ?) un départ pour une durée approximative de 12 mois sur un bateau de... 8 m. C'est pas dit qu'on fasse une traversée de l'atlantique avec les minettes à bord mais le principale est que tout le monde s'y retrouve et que chacun profite du voyage. Réussir à adapter son voyage à TOUS les membres de l'équipage, voilà un défit à relever et nous comptons bien tout faire pour que ça marche !

19 sept. 2012
0

C'est tout le mal qu'on vous souhaite :pouce:

19 sept. 2012
0

Bonjour!!!
Nous sommes partis il y a 12 ans sur un Biloup 1020, ma femme , notre fils et moi.
Actuellement nous ne sommes "plus" que deux, et jamais je ne changerais de bateau... Il suffit de bien choisir au départ, tout le reste n'est QUE du Bonheur!!!
Nous sommes actuellement au Panama et continuons notre voyage...
Bon vent!!!
Jean-Louis.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (63)

Les caprices du ciel

mars 2021